Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
12 Ao?t 2022, 09:09:49
Accueil Aide Identifiez-vous Inscrivez-vous
Nouvelles: Bienvenue sur le forum SNPTES-UNSA. Cet espace de discussions vous est spécialement dédié. Il privilégie les échanges d’ordre professionnel et syndical. Il est libre d’accès et vous permettra de nous questionner afin d’obtenir rapidement une réponse à votre demande. N'hésitez pas à le parcourir.  Pour vous tenir informé de l'actualité sur vos statuts, votre carrière et votre vie professionnelle consultez également notre site Internet.

FORUM SNPTES  |  Sujet de discussion  |  Discussion générale  |  Fil de discussion: Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études « sujet précédent | | sujet suivant »
Pages: 1 ... 35 36 [37] 38 39 ... 66 Bas de page Imprimer
Auteur Fil de discussion: Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études  (Lu 720998 fois)
pibou
Militant SNPTES
Confirmé
***
Hors ligne Hors ligne

Messages: 655


« Répondre #540 le: 07 Octobre 2013, 10:50:37 »

Sans compter l'indemnitaire
Journalisée
valmar
Confirmé
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 46


« Répondre #541 le: 07 Octobre 2013, 10:54:33 »

Intéressants ces chiffres !  Grimaçant

Extrapolons un peu sur ces simples données...

Progression de carrière en pourcentages, sous réserve de passer toute sa carrière dans la même catégorie (ce qui arrive encore dans la FP) :

C : +37 %  Embarrassé
B : +77 %  Fâché
A : +133 %.  Sourire

 Un A pourrait voir son salaire plus que doublé , alors que le C qu max de son évolution n'aura eu que 37 % d'augmentation... Pas bien plus folichon pour les B

Ca se passe de commentaires.


Manifestement, tu ne connais pas vraiment fonctions et responsabilités d'un IRHC hors échelle et leur nombre.
Pas plus qu'à formation égale tu ne fais mention des DRs et autres profs d'Université

A propos, quel est le niveau de formation pour le recrutement dans les différents corps ?

Tout cela pour montrer que l'on est pas prêt de voir évoluer les A  Sourire


« Dernière édition: 07 Octobre 2013, 11:06:01 par valmar » Journalisée
pibou
Militant SNPTES
Confirmé
***
Hors ligne Hors ligne

Messages: 655


« Répondre #542 le: 07 Octobre 2013, 11:02:07 »

Il s'agit de considérer les problèmes à leur juste échelle : le bas de la catégorie C se retrouve tout de même régulièrement au dessous du SMIC !
Les problèmes de promotion des IE2 ou d'intégration des ASI sont en effet d'une toute autre nature.
Journalisée
Floris
Confirmé
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 331



« Répondre #543 le: 07 Octobre 2013, 12:40:38 »

Intéressants ces chiffres !  Grimaçant

Extrapolons un peu sur ces simples données...

Progression de carrière en pourcentages, sous réserve de passer toute sa carrière dans la même catégorie (ce qui arrive encore dans la FP) :

C : +37 %  Embarrassé
B : +77 %  Fâché
A : +133 %.  Sourire

 Un A pourrait voir son salaire plus que doublé , alors que le C qu max de son évolution n'aura eu que 37 % d'augmentation... Pas bien plus folichon pour les B

Ca se passe de commentaires.


Manifestement, tu ne connais pas vraiment fonctions et responsabilités d'un IRHC hors échelle et leur nombre.
Pas plus qu'à formation égale tu ne fais mention des DRs et autres profs d'Université

A propos, quel est le niveau de formation pour le recrutement dans les différents corps ?

Tout cela pour montrer que l'on est pas prêt de voir évoluer les A  Sourire




Une chose à la fois. Je veux bien que tu sois frustré par rapport à ton cas personnel (en fait juste à cause de ton traitement), dans ce cas, tout ce que je peux te dire, c'est bosse dans le privé, ou crée ton entreprise ! Tu reviendras me dire si ton sort d'IR est si peu avantageux en fait. Et pourquoi n'as tu pas tenté de devenir chercheur ou enseignant chercheur ?

Que des collègues catégorie C gagnent un ou deux points d'indice en plus après trois ans dans le même échelon est tout bonnement scandaleux.  Il faut vraiment être centré sur soi-même pour ne pas s'en rendre compte. 

Bien sur qu'il est important que les salaires de la catégorie A, et les grilles de classement , soient rediscutées et dépoussiérées. Mais une chose à la fois.

De toute façon, on ne pourra pas s'entendre. Je te parle de justice sociale. Toi tu me parles juste de ton cas personnel.

Mais c'est connus, en France, quand le voisin s'enrichit, on devient beaucoup plus pauvre...  Grimaçant

Journalisée
Floris
Confirmé
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 331



« Répondre #544 le: 07 Octobre 2013, 12:41:10 »

Il s'agit de considérer les problèmes à leur juste échelle : le bas de la catégorie C se retrouve tout de même régulièrement au dessous du SMIC !
Les problèmes de promotion des IE2 ou d'intégration des ASI sont en effet d'une toute autre nature.

Rien à ajouter. Merci.
Journalisée
valmar
Confirmé
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 46


« Répondre #545 le: 07 Octobre 2013, 12:57:43 »

Intéressants ces chiffres !  Grimaçant

Extrapolons un peu sur ces simples données...

Progression de carrière en pourcentages, sous réserve de passer toute sa carrière dans la même catégorie (ce qui arrive encore dans la FP) :

C : +37 %  Embarrassé
B : +77 %  Fâché
A : +133 %.  Sourire

 Un A pourrait voir son salaire plus que doublé , alors que le C qu max de son évolution n'aura eu que 37 % d'augmentation... Pas bien plus folichon pour les B

Ca se passe de commentaires.


Manifestement, tu ne connais pas vraiment fonctions et responsabilités d'un IRHC hors échelle et leur nombre.
Pas plus qu'à formation égale tu ne fais mention des DRs et autres profs d'Université

A propos, quel est le niveau de formation pour le recrutement dans les différents corps ?

Tout cela pour montrer que l'on est pas prêt de voir évoluer les A  Sourire




Une chose à la fois. Je veux bien que tu sois frustré par rapport à ton cas personnel (en fait juste à cause de ton traitement), dans ce cas, tout ce que je peux te dire, c'est bosse dans le privé, ou crée ton entreprise ! Tu reviendras me dire si ton sort d'IR est si peu avantageux en fait. Et pourquoi n'as tu pas tenté de devenir chercheur ou enseignant chercheur ?

Que des collègues catégorie C gagnent un ou deux points d'indice en plus après trois ans dans le même échelon est tout bonnement scandaleux.  Il faut vraiment être centré sur soi-même pour ne pas s'en rendre compte. 

Bien sur qu'il est important que les salaires de la catégorie A, et les grilles de classement , soient rediscutées et dépoussiérées. Mais une chose à la fois.

De toute façon, on ne pourra pas s'entendre. Je te parle de justice sociale. Toi tu me parles juste de ton cas personnel.

Mais c'est connus, en France, quand le voisin s'enrichit, on devient beaucoup plus pauvre...  Grimaçant



T'as raison, cela fait 28 années que l'on attend notre tour !

Frustré moi ? non !

Quand à ta justice sociale, tu sembles bien plus faire preuve d'intégrisme que d'autre chose.

Pour ce qui est de cette phrase :

"Tu reviendras me dire si ton sort d'IR est si peu avantageux en fait. Et pourquoi n'as tu pas tenté de devenir chercheur ou enseignant chercheur ? "


Cela prouve que tu as tout à fait rien compris au raisonnement.


Journalisée
Floris
Confirmé
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 331



« Répondre #546 le: 07 Octobre 2013, 13:05:45 »

Intéressants ces chiffres !  Grimaçant

Extrapolons un peu sur ces simples données...

Progression de carrière en pourcentages, sous réserve de passer toute sa carrière dans la même catégorie (ce qui arrive encore dans la FP) :

C : +37 %  Embarrassé
B : +77 %  Fâché
A : +133 %.  Sourire

 Un A pourrait voir son salaire plus que doublé , alors que le C qu max de son évolution n'aura eu que 37 % d'augmentation... Pas bien plus folichon pour les B

Ca se passe de commentaires.


Manifestement, tu ne connais pas vraiment fonctions et responsabilités d'un IRHC hors échelle et leur nombre.
Pas plus qu'à formation égale tu ne fais mention des DRs et autres profs d'Université

A propos, quel est le niveau de formation pour le recrutement dans les différents corps ?

Tout cela pour montrer que l'on est pas prêt de voir évoluer les A  Sourire




Une chose à la fois. Je veux bien que tu sois frustré par rapport à ton cas personnel (en fait juste à cause de ton traitement), dans ce cas, tout ce que je peux te dire, c'est bosse dans le privé, ou crée ton entreprise ! Tu reviendras me dire si ton sort d'IR est si peu avantageux en fait. Et pourquoi n'as tu pas tenté de devenir chercheur ou enseignant chercheur ?

Que des collègues catégorie C gagnent un ou deux points d'indice en plus après trois ans dans le même échelon est tout bonnement scandaleux.  Il faut vraiment être centré sur soi-même pour ne pas s'en rendre compte. 

Bien sur qu'il est important que les salaires de la catégorie A, et les grilles de classement , soient rediscutées et dépoussiérées. Mais une chose à la fois.

De toute façon, on ne pourra pas s'entendre. Je te parle de justice sociale. Toi tu me parles juste de ton cas personnel.

Mais c'est connus, en France, quand le voisin s'enrichit, on devient beaucoup plus pauvre...  Grimaçant



T'as raison, cela fait 28 années que l'on attend notre tour !

Frustré moi ? non !

Quand à ta justice sociale, tu sembles bien plus faire preuve d'intégrisme que d'autre chose.

Pour ce qui est de cette phrase :

"Tu reviendras me dire si ton sort d'IR est si peu avantageux en fait. Et pourquoi n'as tu pas tenté de devenir chercheur ou enseignant chercheur ? "


Cela prouve que tu as tout à fait rien compris au raisonnement.




Rien qu'avec dernière cette phrase, je comprend mieux en effet.
Journalisée
Alain Favennec
Administrateur
Confirmé
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 8066



WWW
« Répondre #547 le: 08 Octobre 2013, 05:04:30 »

Bonjour,

Par principe, au SNPTES-UNSA, nous ne censurons jamais les propos tenus sur ce forum (je ne sais même pas si, techniquement, je peux le faire !); nous comptons, simplement, sur le sens de la mesure de nos intervenants.

Alors, soyons raisonnable et continuons à développer, avec intelligence, nos arguments !
En clair, on évite de s'invectiver entre nous dans cette discussion ! Les amateurs de pugilats peuvent continuer leurs disputes par mail, téléphones, etc.

Montrons, simplement, que ce sujet de discussion relatif à l'intégration des assistants ingénieurs, avec près de 125 000 lectures, mérite un certain intérêt.

Amicalement
Journalisée

Alain Favennec
Secrétaire général adjoint du SNPTES-UNSA
francilienne
Débutant
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 6


« Répondre #548 le: 08 Octobre 2013, 08:18:46 »

Je me permets de donner mon avis sur les derniers points de discussion, etant AI en EPST.
Moi aussi mon sort me convient peu : recrutee il y a quatre ans, je n arrive meme pas aux 1500 euros nets, sur diplomee et une charge de travail de niveau IE voir IR sur la question du pilotage administratif de mon unite. (Je suis en BAP gestion et pilotage).
Cela dit, lorsque j ai passe le concours, je connaissais tres bien la grille, le traitement, etc je savais tres bien ou j allais. Mon idee etait que l important etait de trouver un emploi, et ayant passe quelqies annees a l universite, j avais envie d intergrer un epst pour y faire ce que je fais le mieux.

La mobilite est compliquee hors MESR, et meme au MESR, le niveau AI/ASI etant peu reconnu, bien que les grilles AI/IE et attaches se recouvrent.

Maintenant, la realite est que les niveaux et postes ont acquis une tres grande technicite. On demande de plus en plus aux C, B et A. Il serait plus logique d augmenter les points d indice de tout le monde.
En ce qui concerne les C, face a la restriction des affectations, du moins au CNRS, beaucoup de C se retrouvent tout seuls a gerer des equipes. Je ne sais pas ce qu il en est des autres BAP, mais des discusssions avec d autres collegues, plus anciens me confortent dans l idee que les concours sont de plus en plus difficiles, le niveau des recrutes meilleur et les postes de plus en plus exigents.

L intergration des ai dans le corps des IE : pour favoriser la mobilite il faudra effectivement faire quelque chose, mais une integration directe est compliquee et pas a l ordre du jour. Une mise en extinction progressive et une repartition des possibilites de promotion plus grandes serait plus judicieux.
Une de mes amies est ai depuis 30 ans, coincee en bout de grille, et aucune promo possible.
C est la que se situe lle probleme : les possibilites d evoluer et de bouger. Pas de savoir qui merite parmi les categories et qui travaille le plus.
Journalisée
éric B
Confirmé
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 60


« Répondre #549 le: 09 Octobre 2013, 15:54:02 »

bonjour,

disons qu'il faut savoir raison garder!!

On ne peux que se rejouir de ce qui est fait pour la catégorie C et c'est tant mieux pour eux!!

Pour rappel la grille AI (dans laquelle je suis) s'est vue rallongée de 2 échelons supplémentaires  ( ok avec une durée d'ancienneté enorme.. mais c'est déja ça!).

Le problème n'est peut etre pas tant de savoir si on peut passer les AI en IE mais de savoir comment on peut débloquer la carrière des gens qui arrivent effectivement en bout de grille; tous corps confondus... je pense que ce n'est pas normal de voir des gens bloqués dans leur carrière comme ça, de voir les disparités de salaire entre le CNRS/Université.

A ce niveau là par contre je trouve qu'il y a une distorsion énorme. Travaillant dans une UMR je m'étonne toujours qu'il puisse exister des écarts de salaire aussi énorme entre les diff"rents ministères... et là je trouve que c'est un problème de justice sociale!


Cordialement


E
Journalisée
Aguilar
Militant SNPTES
Confirmé
***
Hors ligne Hors ligne

Messages: 54


« Répondre #550 le: 10 Octobre 2013, 07:17:07 »

Bonjour,

Je ne comprends pas, Eric, de quelles disparités tu parles ? La grille étant ce quelle est, serait ce  les primes dont tu parles ?

Je suis ASI, est l'intégration en IGE (ce que je souhaite de tout cœur) flatterai avant tout mon égo; car étant en fin de grille, passer de l'indice 604 à 619 ne va pas révolutionner mon quotidien, si ce n'est l'écart plus important de la PPRS.

Le plus gros avantage de l'intégration c'est pour jeunes ASI/AI, en début de carrière il faut 30 ans pour parcourir la grille en ASI et seulement 20 en IGE/IE.

Amicalement,
Journalisée
nico3
Confirmé
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 20


« Répondre #551 le: 04 Novembre 2013, 18:36:22 »

Bonsoir,
le rapport pêcheur remis au gouvernement aujourd'hui va t-il enfin faire accélérer les choses?
Journalisée
emordnilap
Confirmé
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 67


« Répondre #552 le: 05 Novembre 2013, 09:21:55 »

En ce qui concerne le rapport Pêcheur, voilà qui est encourageant

5.5. Relancer la politique de fusion des corps, créer dans certains cas des commissions administratives paritaires communes et développer les corps interministériels à gestion ministérielle, en en faisant des « cadres professionnels interministériels ».

oRelancer et mener à bien le processus de fusion des corps, en particulier pour les corps relevant des actuelles catégorie A et B.

oCréer des CAP communes pour les corps, à faibles effectifs, ne pouvant être fusionnés, relevant du même niveau de fonctions et du même périmètre ministériel administratif.

oConforter les actuels CIGEM, renommés « cadres professionnels interministériels » en assurant, à court terme, une harmonisation indemnitaire sur la base de critères exclusivement fonctionnels.

oCréer de nouveaux « cadres professionnels interministériels ».
Journalisée
Proton
Confirmé
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 184


« Répondre #553 le: 06 Novembre 2013, 09:55:39 »

Ils préconisent de créé 5 niveaux de fonction, plus un niveau pour les haut-fonctionnaires.

Ca va nous donner quoi ?

Niveau 1 : Haut-fonctionnaires
Niveau 2 : Doctorat
Niveau 3 : Master
Niveau 4 : Licence
Niveau 5 : Bac
Niveau 6 : CAP/BEP

Les AI vont passer de Catégorie A à Niveau 5 ?
Journalisée
emordnilap
Confirmé
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 67


« Répondre #554 le: 06 Novembre 2013, 10:07:26 »


Non, si c'est le diplôme qui est pris en compte ils vont facilement passer niveau 3 ou 4!

Puis c'est questionnant de voir un rapport préconisant la fusion de corps et en même temps préconisant la disparition de ceux ci aux profits de "6 niveaux"...

Mais peut être va t on voir poindre un lexique avant les discussions afin d'éviter tout malentendus^^
« Dernière édition: 06 Novembre 2013, 13:33:34 par emordnilap » Journalisée
Pages: 1 ... 35 36 [37] 38 39 ... 66 Haut de page Imprimer 
FORUM SNPTES  |  Sujet de discussion  |  Discussion générale  |  Fil de discussion: Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études « sujet précédent | | sujet suivant »
Aller à:  


Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
© SNPTES-UNSA — 18, rue Chevreul - 94600 CHOISY LE ROI

Powered by SMF 1.1.21 | SMF © 2015, Simple Machines
SMFAds for Free Forums