Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
18 Janvier 2021, 09:12:40
Accueil Aide Rechercher Identifiez-vous Inscrivez-vous
Nouvelles: Bienvenue sur le forum de discussion du SNPTES et du SA-EN. Cet espace de discussion vous est spécialement dédié. N'hésitez pas à parcourir notre forum mais aussi notre site Internet pour vous tenir au courant de l'actualité sur vos statuts, votre carrière et votre vie professionnelle.

FORUM SNPTES / SA-EN  |  Sujet de discussion  |  ITA et Chercheurs (CNRS, INSERM, INRA, ...)  |  Fil de discussion: Valorisation des parcours des IR du CNRS « sujet précédent | | sujet suivant »
Pages: 1 2 [3] Bas de page Imprimer
Auteur Fil de discussion: Valorisation des parcours des IR du CNRS  (Lu 3957 fois)
clothoide
Débutant
*
En ligne En ligne

Messages: 17


« Répondre #30 le: 13 Janvier 2021, 16:02:37 »

Bonjour,
Il fallait choisir entre promouvoir et rétrograder les IR1.
Ça a été ... La rétrogradation !!! 
En esperant que le point de vue est  de "savoir reculer pour mieux sauter" pour les IR1 actuels.

Si les seules ambitions sont de décontingenter la hcb et d ouvrir une échelle améliorée pour les promotions de corps des IE HC en sacrifiant les IR1 ce serait dommage pour ces derniers.
Cordialement,
Il y a un lobbying intense des IR1 sur ce forum dans tous les cas.
Journalisée
cachecache
Débutant
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 16


« Répondre #31 le: 13 Janvier 2021, 16:31:40 »

Dans cette réforme (IR CN et IR HC), la notion de sélection professionnelle va t'elle disparaître pour être remplacé par un changement de grade comme par exemple celui de IR2 à IR1 d'aujourd"hui ? (ou alors l'accès à IR HC reste sur une sélection pro? )
Ssssss, la promotion de grade par TA IR1 vers IRHC existait déjà pour les IR1 au dernier échelon.
Journalisée
Xav_D
Militant SNPTES
Confirmé
***
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3922


« Répondre #32 le: 13 Janvier 2021, 17:58:15 »

Dans cette réforme (IR CN et IR HC), la notion de sélection professionnelle va t'elle disparaître pour être remplacé par un changement de grade comme par exemple celui de IR2 à IR1 d'aujourd"hui ? (ou alors l'accès à IR HC reste sur une sélection pro? )

Bonjour,

Je ne vois pas pourquoi l'une ou l'autre forme de promotion disparaîtrait. Ainsi que le rappelle cachecache, il y a dans les possibilités d'accès à la HC 2 voies celle de la sélection professionnelle ouverte pour les candidats remplissant les conditions suivantes : être IR1 et justifié de 8 ans de service comme ingénieur de recherche ou avoir atteint le 7e échelon du grade d'IR2 et justifié dans ce grade de 8 ans de services effectifs, et celle de la promotion au choix dont le critère est le suivant : avoir atteint le 5e échelon du grade IR1. Cette dernière voie n'est pas ancienne, elle a été obtenue grâce au travail du SNPTES dans le cadre du PPCR en 2017.
Journalisée

Mazmaz
Confirmé
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 33


« Répondre #33 le: 16 Janvier 2021, 10:06:44 »

Il y a un lobbying intense des IR1 sur ce forum dans tous les cas.
Je pense pas qu'on puisse parler de lobbying mais plutôt de personnes inquiètes. Cette sur-représentativité est donc tout à fait logique quand on sait les mécontentements (ou inquiétudes) sont exprimés en moyenne 10 fois plus que les satisfactions ou les remerciements (chiffres que je tiens d'une formation qualité que j'ai reçues il y a quelque temps déjà et qui sont peut-être à actualiser).
Bref, tout ça pour dire que ces inquiétudes ne doivent pas jeter le discrédit sur les syndicats, et en particulier sur le SNPTES, qui ont été moteur pour toutes les avancées en matière de rémunération.
Même si on peut regretter que les principaux résultats ont été obtenus sur les primes, et non sur une revalorisation du point d'indice par exemple, je pense que beaucoup sont satisfaits d'avoir vu leur rémunération totale augmentée (ou être maintenue dans le cas des garanties indemnitaires que le SNPTES a poussé très fort par exemple) même si on aimerait tous gagner plus.
Pour le sujet qui concerne ce fil de discussion, il y a une réelle avancée (dans la limite de ce que le Gouvernement et le CNRS, par voie de conséquence, sont prêts à "lâcher", certes) : un IE qui passe IR y trouve son compte, un IR2 bloqué en fin de grille aussi.
En ce qui concerne les IR1 et les IRHC tout va se jouer dans les négociations à venir effectivement. Cela devra passer par une évolution des grilles et un dé-contingentement des promotions à la fois de grade et d'échelon.
Journalisée

Adhérent SNPTES - IR CNRS BAP E
C34
Débutant
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 8


« Répondre #34 le: 16 Janvier 2021, 23:04:26 »

Bonjour,

Pour répondre à clothoide et Ammour, et comme l’exprime Mazmaz, il n’y a je pense, ni de lobbying intense des IR1 ni de troll sur ce forum, juste des agents inquiets, qui parfois se sentent lésés, et qui aimeraient faire des propositions pour ne pas avoir l’impression d’être les seuls perdants des revalorisations lors de la mise en place de la LPR. Le nombre de vues très importante sur ce fils de discussion dénote à mon sens l’intérêt important des agents sur ce sujet. L’idée n’est pas du tout de polémiquer (j’ai personnellement beaucoup de reconnaissance pour ceux qui prennent (parfois beaucoup) de leur temps pour défendre les intérêts de tous) mais d’essayer de faire en sorte d’éviter injustices et frustrations pour tout le monde.
Et pour cela, on peut faire des propositions avant le début des négociations pour que tout le monde s’y retrouve puisque les nouvelles grilles ne sont pas encore établies.
Il me semble que les IE, et c’est tant mieux pour eux, ont toujours été les grands gagnants des négociations : dans le cadre de la PPCR qui a conduit à la fusion des grades IE1 et IEHC et une revalorisation substantielle des grilles salariales des nouveaux IEHC et aujourd’hui, dans le cadre de la LPR qui va conduire à la fusion des grades IR2 et IR1. Les IR2 vont aussi profiter de la fusion IR2-IR1 et c’est très bien pour eux aussi.
Alors si le déroulement de la carrière sur au moins 2 grades devient réglementaire et que la fusion IR2-IR1 en IRCN est actée, pourquoi ne pas proposer de fusionner les deux grades IRCN et IRHC ?
Si cette option n’est pas retenue, il sera extrêmement important, et surtout si l’idée est de rapprocher les grilles ayant un recrutement niveau doctorat (IR/IGR, MCF, CR), de revoir les grilles (indices et durées d’échelon) afin que la carrière des actuels IR1 et IRHC ne soit ralentie par ce rapprochement. Il ne faudrait pas par exemple qu’un IR1 à l’échelon 3 passe à l’échelon 8 de l’actuelle grille des CRCN (à l’indice majoré immédiatement supérieur) et mette 3 ans de plus pour atteindre l’échelon 10 (indice majoré 830). Il ne faudrait pas non plus que la durée de l’indice majoré 830 des futurs IRHC passe de 3 à 5 ans lors du passage dans la nouvelle grille… Il est absolument essentiel de veiller à ce qu’aucun ralentissement de carrière ne soit possible.
Reste vraiment à réussir à obtenir une fin en HEA pour les IR-IGR/MCF/CR et une fin en HEC (donc avec décontingentement de la HEB) pour les HC de ces corps comme le revendique le SNPTES. Il parait également indispensable d’obtenir une amélioration conséquente des possibilités de promotion en HC donc plus de débouchés pour les IR1.
Et une dernière petite question pour Xavier, s’il est d’accord pour y répondre. Dans votre message du 8 janvier, vous précisez : « Il faut tout de même noter que le déroulement de la carrière sur au moins 2 grades a par notre action été confirmée, ce qui implique que sauf accident tous les actuels IR1 devraient être promu d'ici la fin de leur carrière à la HC puisqu'ils feront partie de l'IRCN, c'est donc un accès au échelon sommitaux du corps qui a été ainsi obtenu. » Qu’en est-il alors pour les actuels IR1 recrutés au CNRS dans le corps de IE ? Peuvent-ils être assurés eux aussi d’être promu d’ici à la fin de leur carrière dans le grade des IR-HC ?
Et pour faire écho à Mazmaz, il ne s’agit surtout pas de jeter le discrédit sur les syndicats, et en particulier sur le SNPTES, qui sont à nos côtés pour défendre nos intérêts. Encore merci à eux, vraiment.
Bon week-end à tous.
Bien cordialement,

C34
Journalisée
Xav_D
Militant SNPTES
Confirmé
***
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3922


« Répondre #35 le: 16 Janvier 2021, 23:40:06 »

Bonsoir,

Pour vous répondre C34, le SNPTES considère que le changement de corps est un recrutement. Ceci est évident pour les concours externes et internes (même si quelques personnes considèrent que le CI ne l'est pas), l'administration (pour une partie d''entre elle) considère que la promotion de corps au choix ne l'est pas, alors que les arrêtés et décisions ne laissent pour nous aucun doute et la réglementation aussi. Nous défendons donc pour tous et toutes quelques soit la voie de recrutement le déroulement de la carrière sur au moins 2 grades.

J'espère que cela répond à votre question, si ce n'est pas le cas, je vous laisse la reformuler.
Journalisée

fabienclanche
Débutant
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3


« Répondre #36 le: Hier à 09:30:05 »

Quelle est la position du snptes pour les personnels du corps des ASI. Il n’est pas possible d’avoir un déroulé de carrière sur 2 grades.
Personnellement, je ne perçois pas le concours externe et le concours interne comme une promotion. C’est dans la majorité des cas un nouveau recrutement avec de nouvelles fonctions dans un nouvel environnement de travail.
L’alignement des grilles igr, cr et mcf devrait permettre une considération meilleure du corps des igr.
Journalisée
C34
Débutant
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 8


« Répondre #37 le: Hier à 23:22:24 »

Bonsoir,

Pour vous répondre C34, le SNPTES considère que le changement de corps est un recrutement. Ceci est évident pour les concours externes et internes (même si quelques personnes considèrent que le CI ne l'est pas), l'administration (pour une partie d''entre elle) considère que la promotion de corps au choix ne l'est pas, alors que les arrêtés et décisions ne laissent pour nous aucun doute et la réglementation aussi. Nous défendons donc pour tous et toutes quelques soit la voie de recrutement le déroulement de la carrière sur au moins 2 grades.

J'espère que cela répond à votre question, si ce n'est pas le cas, je vous laisse la reformuler.

Cela signifie donc Xavier, si j’ai bien compris, que tous les IE, promus IR au choix ou par concours interne finirons forcément leur carrière en IR-HC ?
Est-ce que cela sera acté lors de vos discussions et deviendra réglementaire ?
Merci.

C34
Journalisée
Pages: 1 2 [3] Haut de page Imprimer 
FORUM SNPTES / SA-EN  |  Sujet de discussion  |  ITA et Chercheurs (CNRS, INSERM, INRA, ...)  |  Fil de discussion: Valorisation des parcours des IR du CNRS « sujet précédent | | sujet suivant »
Aller à:  


Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
© SNPTES — 18, rue Chevreul - 94600 CHOISY LE ROI XHTML 1.0 Transitionnel valide !

Powered by SMF 1.1.21 | SMF © 2015, Simple Machines
SMFAds for Free Forums