Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
27 Janvier 2022, 12:57:46
Accueil Aide Identifiez-vous Inscrivez-vous
Nouvelles:
Toute l’équipe du SNPTES-UNSA vous souhaite une très belle année 2022


FORUM SNPTES  |  Sujet de discussion  |  ITRF  |  Fil de discussion: LPPR et IGR « sujet précédent | | sujet suivant »
Pages: [1] 2 3 ... 6 Bas de page Imprimer
Auteur Fil de discussion: LPPR et IGR  (Lu 10960 fois)
Michel G.
Confirmé
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 40


« le: 10 F?vrier 2021, 16:44:38 »

Bonjour

J'ai bien compris que la fusion IGR2/IGR1 était décidée (et actée), car "les modifications apportées par PPCR aux grilles d’ingénieurs d’études rendent
peu attractif le passage dans le corps des ingénieurs de recherche", et nous pouvons vous remercier grandement pour cette avancée !

Même avec cette fusion, l'indice terminal d'IR (nouvelle classe normale) sera sensiblement le même que l'indice terminal d'IE. Sauf à passer IR hors classe, ce qui est pour l'instant réservé à des profils particuliers et peu nombreux, la grille IR deviendra sensiblement la même que celle d'IE et reste donc peu attractive au vue des responsabilités et contraintes, par exemple les difficultés à obtenir une mutation dues au petit nombre de postes et de leurs spécificités. 

Savez vous si une réflexion sur la nouvelle grille d'IR classe normale est prévue, l'ajout de quelques échelons supplémentaires en IR classe normal a t il été envisagé ou évoqué, ou des possibilités beaucoup plus larges d'accéder à la HC  ?

Je vous remercie et vous souhaite une bonne journée

Michel
Journalisée
SG-SNPTES
Administrateur
Confirmé
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3093


« Répondre #1 le: 10 F?vrier 2021, 17:07:25 »

Bonjour,

Rien ne permet d'affirmer que l'indice terminal du nouveau grade sera le même que celui de la 1re classe actuelle. Les discussions n'ont pas commencé sur ce point, car la publication du décret n'est pas prévue avant octobre 2021 ( voir ici : https://www.snptes.fr/index.php?lvl=notice_display&id=12670 ).

Vous souhaiteriez des "possibilités beaucoup plus larges d'accéder à la HC", mais il faut savoir que cette année encore toutes les possibilités de promotion n'ont pas été utilisées ni par les jurys d'examen pro et ni par le ministère pour le tableau d'avancement. Selon eux il n'y a pas assez de bons candidats. Cet argument est incompréhensible. Est-ce que tous les bons candidats se présentent à l'examen pro? Est-ce que les établissements et rectorats transmettent au ministère les meilleurs dossiers? Ou est ce que les jurys et le ministère sont devenus trop élitistes?

N'hésitez pas à nous faire part de vos propositions ou observations.

Bien cordialement,
« Dernière édition: 10 F?vrier 2021, 17:09:45 par SG-SNPTES » Journalisée

Alain HALERE
Secrétaire général du SNPTES
alain.halere@snptes.org
0676728184
Michel G.
Confirmé
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 40


« Répondre #2 le: 10 F?vrier 2021, 17:40:14 »

Bonjour

Merci pour ces précisions, attendons donc de voir ce que sera cette nouvelle grille (jamais contents, à toujours en vouloir plus à chaque avancée Sourire

Quand je parle de possibilités d'accès à la HC, j'évoque à la fois le quantitatif et le qualitatif. Le ministère ne semble pas vouloir trop d'IR HC, l'ajout du HEB n'a peut être pas aidé. Il est clair que les jurys placent actuellement vraiment la barre très haut, seuls les profils très particuliers ont une chance, diriger un gros service, des publications majeures, des interventions dans des conférences pour être connu dans le milieu sont essentiels. Pourquoi ne pas reconnaître ainsi les compétences ou carrières particulières de ce groupe d'élite, mais du coup aucune chance pour les autres et on en revient à ma première remarque : sauf à proposer une nouvelle grille plus évolutive que celle calquée sur la grille d'IE - notamment un échelon terminal bien plus élevé-, la carrière d'IR restera peu attractive.

Cordialement
Michel
Journalisée
bdussoubs
Militant SNPTES
Confirmé
***
Hors ligne Hors ligne

Messages: 125



WWW
« Répondre #3 le: 11 F?vrier 2021, 08:13:03 »

Bonjour,

Un des problèmes à mon sens c'est que les IGE sont des corps de A-type, et les IGR non. Les 2 corps évoluent donc assez indépendamment. Pour les IGR, l'alignement se fait sur les MCF et les CR des EPST. Avec la LPR et la possibilité du HEB pour les CR, on a 3 corps assez équivalents en termes de grilles sur les échelons finaux. Donc remonter le niveau terminal de la grille d'IGR CN, c'est empiéter sur la grille IGRHC. Comme pour 95% facile des IGRHC, l'échelon terminal c'est le HEA, du fait du contingentement du HEB, ça ne laisse pas beaucoup de différentiel entre la fin d'IGRCN et IGRHC... A partir de là, on peut imaginer différents scenarii (je n'ai pas d'actions dans le MESRI, je ne fais que des suppositions persos !) :

- remonter les grilles IGRHC vers le HEC et HED. C'est une revendication du SNPTES, mais cela nécessite de faire de même pour les MCF et CR. Et donc de remonter aussi sans doute les PR et DR. Bref, pas imaginable sur le court terme.

- amener la grille d'IGRCN quasi au même niveau que l'IGRHC. Le seul intérêt de ce dernier serait de progresser plus vite en terme de carrière et entérinerait le fait que de toute façon, l'examen pro n'attire pas les foules. On bloque alors par le haut et on fait tasser par le bas les grilles.

- décontingenter le HEB (revendication du SNPTES également) afin de donner plus de possibilités d'évolution aux IGRHC, et remonter l'échelon terminal de l'IGRCN. Un des moins mauvaises possibilités à mon avis.

- baisser l'indice terminal des IGEHC  Grimaçant  mais évidemment, je dis cela uniquement pour mémoire  Tire la langue

Mais fatalement, le fait que la grille des IGR n'aie pas été touchée depuis 84 finit par se faire sentir...

Amicalement
bd
Journalisée
Michel G.
Confirmé
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 40


« Répondre #4 le: 11 F?vrier 2021, 13:16:00 »

Bonjour

Merci pour ces pistes, à soumettre aux actionnaires  ;-).

Le différentiel entre la fin d'IGR CN et la fin du HEA IGR HC étant quand même proche de 150 points, ça laisse une petite marge à ceux qui voudraient bien enfin revoir cette grille même sans toucher à la HE B. Du coup une lueur d'espoir pour les vieux IGR qui plafonnent ou plafonneront en haut du IGR 1 pendant des années, en regardant leurs collègues IGE avec jalousie...

Bonne journée
Michel G.
Journalisée
Yoyo
Confirmé
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 192


« Répondre #5 le: 11 F?vrier 2021, 18:15:50 »

- remonter les grilles IGRHC vers le HEC et HED. C'est une revendication du SNPTES, mais cela nécessite de faire de même pour les MCF et CR. Et donc de remonter aussi sans doute les PR et DR. Bref, pas imaginable sur le court terme.

Et bien justement, l’axiome qui consiste à comparer les MCF et CR aux IGR est la plaie de l’avenir de ces derniers. Ce à quoi les IGR doivent prétendre aujourd’hui, c’est l’harmonisation avec, ou au moins de tendre vers, les corps d’ingénieurs d’encadrement supérieur des autres ministères (IPEF par exemple pour l’écologie et l’agriculture) ou fonctions  publiques (ICT dans la territoriale), tout comme les IE se sont rapprochés des A types de ces administrations. A titre personnel, je ne vois pas en quoi je devrais me comparer avec un MCF, je ne suis pas un chercheur, ni un enseignant, je n’en ai pas le statut, les avantages, inconvénients, spécificités  ou contraintes. Et si demain les MCF finissent en HEE je ne vois pas non plus en quoi je devrais estimer mériter un alignement de principe : autre statut, autres règles (sans parler de l’existence des corps d’avancement de PU/DR qui rendent encore plus caduque la comparaison).

Si on pouvait se comparer aux corps d’ingénieurs reconnus comme équivalent dans le cadre d’un détachement ou d’une intégration (même si notre déclassement tend à faire apprécier notre corps comme non équivalent par certains ministères), on ne s’en porterait que mieux.
« Dernière édition: 14 F?vrier 2021, 09:35:39 par Yoyo » Journalisée
biboun
Confirmé
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 24


« Répondre #6 le: 07 Octobre 2021, 13:57:21 »

Bonjour à tous

Concernant la fameuse fusion IR1-IR2 (IGR1-IGR2), on a lu ici et là que les négociation allaient débuter à l'automne 2021. Nous y sommes mais aucune nouvelle. Un personne (du SNPTES ou autre) bien informée pourrait-elle nous donner des nouvelles ?

Cordialement
Journalisée
SG-SNPTES
Administrateur
Confirmé
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3093


« Répondre #7 le: 08 Octobre 2021, 07:32:51 »

Bonjour,

Les négociations sur le projet de décret relatif à la restructuration des corps des ingénieurs de recherche (ITA, ITRF, etc.) n'ont pas encore démarré.

Bien cordialement,
Journalisée

Alain HALERE
Secrétaire général du SNPTES
alain.halere@snptes.org
0676728184
cevx
Confirmé
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 27


« Répondre #8 le: 26 Octobre 2021, 07:47:28 »

Bonjour,
Si les négociations n ont pas commencé en novembre, comment penser qu elles puissent aboutir avant.les.élections?

Tres triste de constater l absence d avancée pour les.IR apres les.cycles PPCR et.LPR :-(


Journalisée
Michel G.
Confirmé
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 40


« Répondre #9 le: 14 Novembre 2021, 12:38:31 »

Bonjour

Pouvez vous nous indiquer si les discussions sur la restructuration du corps des IGR ont enfin débuté ou si au moins un calendrier a été fixé ? Les IGR en attente d'une amélioration de leur grille  sont nombreux et une promotion dans ce grade est toujours bien peu attractif pour les IGE.

Merci, et bon week end à tous

Michel
Journalisée
ccedric21
Militant SNPTES
Confirmé
***
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1947



WWW
« Répondre #10 le: 14 Novembre 2021, 23:17:11 »

Bonjour,

Les textes qui doivent être pris ou modifiés dans le cadre des mesures inscrites dans le cadre du protocole d'accord ont pris du retard. Cependant les dossiers avancent. La question des repyramidages est à l'étude au niveau de la fonction publique, le conseil d'Etat devra ensuite prendre les décrets.

La fusion des deux premiers grades d'IGR est l'étape suivante. Le SNPTES est bien conscient de ce que vous décrivez (attractivité pour les IGE notamment). Mais il est également urgent pour les IGR déjà en poste et ceux qui seront recrutés (niveau doctorat notamment), que l'ensemble du corps soit revalorisé.

Cordialement,
CC
Journalisée

Cédric Clerc
Secrétaire national, secteur carrières et mobilité
https://www.snptes.fr
Michel G.
Confirmé
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 40


« Répondre #11 le: 16 Novembre 2021, 12:01:19 »

Bonjour

Merci  pour votre retour sur ces avancées. Tous les IGR attendent effectivement depuis longtemps une revalorisation de leur grille.

Bonne journée

Michel
Journalisée
Mat56
Débutant
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 8


« Répondre #12 le: 17 Novembre 2021, 10:40:04 »

Bonjour

Merci pour ces infos et merci pour le travail accompli.

Il faut jouer collectif j'en suis convaincu et si on "recopie" les grilles des MCF sur les futures grilles IGR, l'amélioration sera certaine.

J'espère cependant en les regardant que les reclassements le seront aussi car certaine durées et certains gains d'indice semblent moins avantageux qu'actuellement notamment pour les 1ère classe.

Bonne continuation
Journalisée
cevx
Confirmé
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 27


« Répondre #13 le: 17 Novembre 2021, 16:36:36 »

Merci pour votre engagement, et pour ces informations.

A titre personnel, si la comparaison avec le corps des maitres de conférence présente un intérêt certain, étant entendu la règle du doctorat, en revanche, les multiples activités (et responsabilités associés) des IR ne me semblent pas gagner à être minorées.

Bon courage, et à bientôt.
Journalisée
jacdix
Militant SNPTES
Confirmé
***
Hors ligne Hors ligne

Messages: 271


« Répondre #14 le: 17 Novembre 2021, 20:25:33 »

Bonjour
Merci pour ces infos et merci pour le travail accompli.
Il faut jouer collectif j'en suis convaincu et si on "recopie" les grilles des MCF sur les futures grilles IGR, l'amélioration sera certaine.
J'espère cependant en les regardant que les reclassements le seront aussi car certaine durées et certains gains d'indice semblent moins avantageux qu'actuellement notamment pour les 1ère classe.
Bonne continuation

Bonjour,
Si l'IM de 830 est l'indice de fin de grilles pour les MCF CN et IGR 1c, la durée dans le 3ème échelon (IM 830) des IGRs HC est inférieure de 2 ans à celui des MCF HC (5ème échelon) dont la durée dans l'échelon est alors de 5 ans.
Du coup, si l'idée d'appliquer les grilles des MCF HC aux IGR HC était retenue, cela pénaliserait les anciens IGRs 1C (au dernier échelon) qui pourraient se voir rajouter 2 ans s'ils étaient, en cas de promotion, reclassés dans cette nouvelle grille à l'indice IM 830.

Je ne suis pas sûr par ailleurs qu'il soit judicieux de copier la grille indiciaire d'une catégorie à une autre alors que les métiers et activités sont différents.

Bonne soirée

Jacques

« Dernière édition: 09 D?cembre 2021, 10:57:57 par jacdix » Journalisée
Pages: [1] 2 3 ... 6 Haut de page Imprimer 
FORUM SNPTES  |  Sujet de discussion  |  ITRF  |  Fil de discussion: LPPR et IGR « sujet précédent | | sujet suivant »
Aller à:  


Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
© SNPTES-UNSA — 18, rue Chevreul - 94600 CHOISY LE ROI

Powered by SMF 1.1.21 | SMF © 2015, Simple Machines
SMFAds for Free Forums