Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
17 Ao?t 2022, 16:35:15
Accueil Aide Identifiez-vous Inscrivez-vous
Nouvelles: Bienvenue sur le forum SNPTES-UNSA. Cet espace de discussions vous est spécialement dédié. Il privilégie les échanges d’ordre professionnel et syndical. Il est libre d’accès et vous permettra de nous questionner afin d’obtenir rapidement une réponse à votre demande. N'hésitez pas à le parcourir.  Pour vous tenir informé de l'actualité sur vos statuts, votre carrière et votre vie professionnelle consultez également notre site Internet.

FORUM SNPTES  |  Sujet de discussion  |  Discussion générale  |  Fil de discussion: Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études « sujet précédent | | sujet suivant »
Pages: 1 ... 8 9 [10] 11 12 ... 66 Bas de page Imprimer
Auteur Fil de discussion: Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études  (Lu 721973 fois)
pibou
Militant SNPTES
Confirmé
***
Hors ligne Hors ligne

Messages: 655


« Répondre #135 le: 15 Septembre 2009, 13:25:11 »

Bonjour,

l'intégration est désormais évoquée sur le site du ministère dans le cadre du plan carrière

http://www.enseignementsup-recherche.gouv.fr/cid31779/plan-carrieres-mesures-pour-les-personnels-ingenieurs-techniques-administratifs-et-des-bibliotheques.html

mais rien de nouveau à l'horizon.
Journalisée
dandunor
Confirmé
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 23


« Répondre #136 le: 15 Septembre 2009, 13:28:36 »

Bonjour,

Merci j'avais vu ce lien c'est pourquoi j'ai écrit mon message.

Une phrase sur le net n'est pour moi pas une avancée.

Salutations
Journalisée
SG-SNPTES
Administrateur
Confirmé
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3124


« Répondre #137 le: 15 Septembre 2009, 14:09:17 »

Bonjour,

Les choses suivent leur cours.

Les négociations pour la catégorie A viennent juste de commencer au niveau de la Fonction publique.
Il est évident que cette intégration sera traitée dans ce cadre.
La Fonction publique devrait faire connaître ses propositions avant la fin de l’année 2009.

Cordialement,
Journalisée

Alain HALERE
Secrétaire général du SNPTES
alain.halere@snptes.org
0676728184
grattepoil
Confirmé
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 124


« Répondre #138 le: 16 Septembre 2009, 20:17:55 »

Bonjour,

Je suppose que le SNPTES défendra texto au ministère ce qui a été écrit dans la résolution générale du 8 juin ?

Cordialement
Journalisée
Proton
Confirmé
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 184


« Répondre #139 le: 15 Octobre 2009, 15:58:16 »

Est-il légalement possible que les AI soient reclassés dans le grade 2 ou 3 de la grille des T, si le corps est dissout ?

Avec la situation financière de l'Etat français, je me demande si l'intégration dans le corps des IE est encore réaliste… Indéci

Journalisée
MILO12
Confirmé
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 77


« Répondre #140 le: 15 Octobre 2009, 16:21:25 »

j'espère pas.

On va pas reculer en arrière.

Catégorie A vers la catégorie B.
Journalisée
grattepoil
Confirmé
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 124


« Répondre #141 le: 15 Octobre 2009, 21:08:24 »

Question au SNPTES qui a défendu cette réforme: avez-vous pensé aux ASI contractuels ? Puisque le diplôme nécessaire pour être IGE est un bac +3 les ASI contractuels à bac +2 vont donc redevenir techniciens ?
Journalisée
jm
Invité
« Répondre #142 le: 16 Octobre 2009, 13:08:16 »

Est-il légalement possible que les AI soient reclassés dans le grade 2 ou 3 de la grille des T, si le corps est dissout ?

Avec la situation financière de l'Etat français, je me demande si l'intégration dans le corps des IE est encore réaliste… Indéci


Bonjour,

Personne n'a jamais parlé d'un tel reclassement !!
Alors si nous, les assistants ingénieur envisageons cette possibilité, ça devient le comble.

Il faut continuer à soutenir l'intégration des ASI chez les IGE et ne pas envisager d'autres possibilités....
N'oublions pas que même la ministre a envisagé le reclassement chez les IGE.

Bon week end

Journalisée
SG-SNPTES
Administrateur
Confirmé
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3124


« Répondre #143 le: 17 Octobre 2009, 10:14:41 »


Avec la situation financière de l'Etat français, je me demande si l'intégration dans le corps des IE est encore réaliste… Indéci



Bonjour,

La situation financière de l'État français n'est pas aussi mauvaise que ça.
Il ne faut pas toujours croire se que disent les médias car ils se contentent, malheureusement, souvent de relayer les campagnes de communications du gouvernement. L'objectif est clair, laisser  penser que tout va mal pour justifier des fermetures de services publics et supprimer des postes de fonctionnaires.

Si la situation financière de l'État français était aussi mauvaise, il ne fallait, par exemple, pas baisser la TVA dans la restauration. C'est un manque à gagner pour l'État et ni les consommateurs, ni les employés du secteur n’ont profité de cette baisse.

Pour revenir au ASI (ITRF) ou AI (ITA), je ne sais pas où vous avez été chercher cette idée. Je vous assure qu'ils n'y a aucun risque pour qu'ils soient intégrés en B.

Cordialement,
Journalisée

Alain HALERE
Secrétaire général du SNPTES
alain.halere@snptes.org
0676728184
SG-SNPTES
Administrateur
Confirmé
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3124


« Répondre #144 le: 17 Octobre 2009, 10:53:52 »

Question au SNPTES qui a défendu cette réforme: avez-vous pensé aux ASI contractuels ? Puisque le diplôme nécessaire pour être IGE est un bac +3 les ASI contractuels à bac +2 vont donc redevenir techniciens ?

Bonjour,

Un ASI est par définition un fonctionnaire. Des ASI contractuels, cela n'existe pas, c'est un abus de langage.

Il y a, par contre, des personnels contractuels recrutés sur des  postes vacants d'ASI (en attendant l'ouverture du concours).

Pour ces cas précis, il existe plusieurs possibilités :
- ils ont un BAC +3 : ils s'inscrivent aux concours externes d'IGE,
- ils ont un BAC +2 mais peuvent justifier d'une expérience professionnel d'un niveau IGE : ils font une demande d'équivalence ou une VAE et ils s'inscrivent aux concours externes d'IGE,
- ils ont uniquement un BAC +2 : ils devront s'inscrire aux concours de technicien de classe supérieure.
- dernier cas s'ils peuvent justifier de cinq années de services publics : ils s'inscrivent aux concours internes d'IGE.

Pour les autres types de contractuels (sur budget propre, etc.), l’établissement n’a aucune obligation de tenir compte des modifications statutaires des fonctionnaires pour calculer leur rémunération.

Cordialement,
Journalisée

Alain HALERE
Secrétaire général du SNPTES
alain.halere@snptes.org
0676728184
harf18
Confirmé
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 97


« Répondre #145 le: 19 Octobre 2009, 13:57:30 »



Pour revenir au ASI (ITRF) ou AI (ITA), je ne sais pas où vous avez été chercher cette idée. Je vous assure qu'ils n'y a aucun risque pour qu'ils soient intégrés en B.

Cordialement,

En même temps, ce n'est pas si saugrenu comme idée :
Avant la réforme :
- recrutement des ASI au niveau BAC + 2
- recrutement des IGE au niveau BAC + 3

Après la réforme :
- recrutement des TECH Exceptionnel au niveau BAC + 2
- recrutement des IGE au niveau BAC + 3

==> ASI = TECH Exeptionnel
Bon bien sur que ça ne se fera jamais, même si c'est logique, puisque passer de la catégorie A à la B c'est un crime de "lèse-majesté syndicale"

Pour ma part (technicien) je suis très content que mes collègues ASI passent IGE. Ce qui me chiffonne c'est la disparition des concours d'ASI externe un peu plus abordables que les concours d'IGE (moins fléchés, pour le dire clairement)  et que cette intégration soit la suite d'une réforme de la catégorie B proprement scandaleuse pour les Techniciens classe normale (durée dans l'échelon allongée et ridicule augmentation indiciaire = inversement de carrière !), mais c'est un autre sujet

Journalisée
SG-SNPTES
Administrateur
Confirmé
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3124


« Répondre #146 le: 19 Octobre 2009, 22:55:02 »

et que cette intégration soit la suite d'une réforme de la catégorie B proprement scandaleuse pour les Techniciens classe normale (durée dans l'échelon allongée et ridicule augmentation indiciaire = inversement de carrière !), mais c'est un autre sujet

Bonjour,

J'ai déjà répondu à cet autre sujet :
http://forum.snptes.org/index.php?topic=858.0

Cordialement,
Journalisée

Alain HALERE
Secrétaire général du SNPTES
alain.halere@snptes.org
0676728184
nico_ASI
Débutant
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3


« Répondre #147 le: 12 D?cembre 2009, 18:45:31 »

Bonjour,

Depuis un certain temps, je cherche des infos sur la réforme de la cat A. Et ce matin, je tombe sur cela  Choqué

http://unsa-ville-lanester.perso.sfr.fr/reunion%20cat%20A.pdf

A la lecture de ce document, beaucoup d'interrogations:

Au vu de la date du document "Bagnolet, le 21 octobre 2009" pourquoi aucun Compte rendu (ou lien) de cette réunion sur ce site?  manque de  communication (et de transparence!?) de Snptes-Unsa.

Citation:

 "un traitement prioritaire des corps classés en A type (le traitement des corps
atypiques étant renvoyé ultérieurement)
"

"prise en compte de la mise en place du NES pour le « petit A »"



/Fin Citation

NES : Nouvel Espace Statutaire

à la lecture de ce document, je ne suis plus du tout confiant sur cette intégration..




« Dernière édition: 12 D?cembre 2009, 18:48:01 par nico_ASI » Journalisée
SG-SNPTES
Administrateur
Confirmé
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3124


« Répondre #148 le: 12 D?cembre 2009, 19:37:24 »

Bonjour nico_ASI,

Il n'y a ni manque d'information, ni manque de transparence de notre part.

La réunion en question concernait uniquement les corps dits de "A type". Le statut ITRF est un statut particulier. Les ASI ne sont donc pas directement concernés.

Le projet, pour la catégorie A, présenté par la DGAFP, précise que « les conditions de revalorisation des corps ne relevant pas d’un statut commun seront examinées en liaison avec le ministère dont ils relèvent ».

Malheureusement le ministère de l'enseignement supérieur et de la recherche semble vouloir gagner du temps. La campagne de Valérie Pécresse pour les élections régionales doit certainement en être la cause. Vous avez donc raison d'être inquiet.

Nous n'avons absolument rien à cacher! Nous travaillons uniquement pour défendre les intérêts des personnels que nous représentons.

En terme de communication, je pense que notre site et ce forum (en accès libre) sont des preuves de notre activité et de notre transparence.

Si vous ne trouvez pas une information sur notre site, il suffit de poser votre question sur le forum.

Bien cordialement,
Journalisée

Alain HALERE
Secrétaire général du SNPTES
alain.halere@snptes.org
0676728184
SG-SNPTES
Administrateur
Confirmé
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3124


« Répondre #149 le: 21 D?cembre 2009, 12:08:17 »

Communiqué du SNPTES UNSA
21 décembre 2009

Intégration des assistants ingénieurs dans le corps des ingénieurs d’études :
La Ministre ne respecte pas ses engagements !


Alors que la ministre s’est engagée, dans le cadre du plan carrière, à intégrer les assistants ingénieurs dans le corps des ingénieurs d’études, un document ministériel précise : « Dans le cadre de la modification du décret n° 85-1534 du 31 décembre 1985 qui sera finalisé fin 2009, seront examinées les possibilités de fluidifier les carrières, notamment en élargissant les accès des assistants ingénieurs (ASI) dans les corps d’ingénieurs d’études (IGE)…»

Il n’est donc plus fait état d’intégration mais de fluidification des carrières. Ce changement de vocabulaire n’est certainement pas anodin !

Jacques Drouet, secrétaire général du SNPTES UNSA vient d’adresser à la Ministre un courrier lui demandant de faire le nécessaire auprès de ses services pour que ses engagements dans le cadre du plan carrière se concrétisent, dès l’année 2010, en même temps que l’application de la réforme de la catégorie B, au corps des techniciens.

Jacques Drouet précise également que l’engagement de la Ministre (http://www.snptes.org/IMG/pdf/122-_Courrier_M._DROUET_-_SNPTES_UNSA.pdf) relatif à la prise en compte des spécificités de la classe normale des techniciens lors du reclassement dans la nouvelle grille de la catégorie B (pour éviter les inversions de carrière) n’a toujours pas été confirmé par la direction générale des ressources humaines.

Rappelons que l’intégration des assistants ingénieurs dans le corps des ingénieurs d’études permettra de régler les problèmes de mobilité (pas de corps homologue dans la fonction publique) et de sous classement subit, depuis de nombreuses années, par ces personnels, au regard des fonctions qu’ils exercent. Elle permettra également de faciliter l’accès des techniciens à la catégorie A par une augmentation du nombre de possibilités de promotions par concours internes  et listes d’aptitudes.

Le secrétaire général du SNPTES UNSA déclare que ce recul ne présage rien de bon pour les négociations prochaines sur l’amélioration des carrières des corps des ingénieurs.

Si la Ministre confirme l’abandon de cette mesure phare du plan carrière, la réponse du SNPTES UNSA sera à la hauteur de la déception des personnels qui lui font majoritairement confiance.

Nous attendons de notre ministre de tutelle qu’elle respecte ses engagements condition intangible pour un dialogue social constructif.
Journalisée

Alain HALERE
Secrétaire général du SNPTES
alain.halere@snptes.org
0676728184
Pages: 1 ... 8 9 [10] 11 12 ... 66 Haut de page Imprimer 
FORUM SNPTES  |  Sujet de discussion  |  Discussion générale  |  Fil de discussion: Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études « sujet précédent | | sujet suivant »
Aller à:  


Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
© SNPTES-UNSA — 18, rue Chevreul - 94600 CHOISY LE ROI

Powered by SMF 1.1.21 | SMF © 2015, Simple Machines
SMFAds for Free Forums