Bienvenue sur le forum SNPTES-UNSA. Cet espace de discussions vous est spécialement dédié. Il privilégie les échanges d'ordre professionnel et syndical. Il est libre d'accès et vous permettra de nous questionner afin d'obtenir rapidement une réponse à votre demande. N'hésitez pas à le parcourir.  Pour vous tenir informé de l'actualité sur votre statut, votre carrière et votre vie professionnelle consultez également notre site Internet / Élections professionnelles 2022 - Professions de foi, listes des candidats, vidéos comment voter, ...

Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études

Démarré par MD14000, 13 Mars 2008, 11:33:49

« précédent - suivant »

Graindesable

Citation de: Proton le 09 Mai 2012, 15:51:05
Alors ?

A votre avis, cette mesure a-t-elle plus de chances d'être mise en œuvre, maintenant que la gauche est au pouvoir ? ;)



Je ne veux pas jouer les pessimistes de service mais je me demande vraiment si c'est dans leur priorité.
J'ai plutôt l'impression que l'accent avait été mis sur l'Éducation Nationale et l'école pendant la campagne présidentielle.
Mais je me trompe peut-être et qqun peut poster ici les engagements pris pendant cette campagne. D'avance, je l'en remercie.



Alain Favennec

Le SNPTES-UNSA attend que les nouveaux ministres et leurs nouvelles équipes se mettent en place.
Par nature optimistes, nous relancerons ceux-ci sur nos mandats et, en particulier, celui de l'intégration des ASI en IE.
Alain Favennec
Secrétaire général adjoint du SNPTES-UNSA

myrobin


Et bien pour ma part, je suis désormais de nature pessimiste !!

J'avais envoyé un message en Novembre (page 26) pour vous donner la position du ministère de l'agriculture.

Voici un extrait de compte rendu de la CAP assistant ingénieur du ministère de l'agriculture (source syndicale), du 15 Mai dernier :

"Questions diverses :
Le président annonce que l'extinction du corps des AI n'est plus l'objectif du MAAPRAT (ministère de l'agriculture).
Le nouveau décret NES (Nouvel Espace Statutaire), augmentant de 2 échelons l'échelle des AI, suit la
procédure administrative de validation au sein de la DGAFP pour une publication fin 2012.
"


Alain Favennec

#423
Un ministre, sans la demande puis la pression des organisations syndicales, cherchera rarement à améliorer, de son propre chef, la situation de ses agents.
Si, en l'espèce, l'ancien ministre de l'agriculture considérait que la fusion AI-IGE n'était plus une priorité, c'est à nous de continuer le combat avec, désormais, de nouveaux ministres.
Alain Favennec
Secrétaire général adjoint du SNPTES-UNSA

aoncle

Bonjour,

Avez-vous programmé un prochain RDV avec le ministre et si oui, à quelle date ?

Pourrions-nous alors  en connaître l'ordre du jour ?

Pour ma part, je suis toujours bloqué en tant qu'ASI...

Merci




SG-SNPTES

Citation de: aoncle le 02 Juillet 2012, 15:49:33
Bonjour,

Avez-vous programmé un prochain RDV avec le ministre et si oui, à quelle date ?

Pourrions-nous alors  en connaître l'ordre du jour ?



http://www.snptes.org/L-UNSA-Education-rencontre-la.html
Alain HALERE
Secrétaire général du SNPTES
alain.halere@snptes.org
0676728184

aoncle

Bonjour,

J'ai comme l'impression que vous avez laissé tomber le dossier concernant l'intégration des ASI en IGE...
Il n'en est pas fait expressément mention dans vos communications récentes et plus personne n'en parle.

On peut faire une croix dessus, cette fois-ci c'est enterré pour toujours et le changement de gouvernement n'a fait, semble-t-il, que renvoyer définitivement cette revendication aux oubliettes.

Dommage...  Dommage pour ces milliers d'ASI qui sont bloqués dans leur corps sans pouvoir bénéficier des mêmes avantages de mobilité  que leurs collègues ADJ, TECH, IGE ou IGR.

Nous les ASI, on est définitivement dans une filière cul -de-sac.

C'est dommage de baisser les bras, d'autant que, personnellement, ce n'est pas de l'argent que j'attendais de cette réforme, mais juste la liberté de carrière dans la mobilité.
Tant pis pour nous.





SG-SNPTES

Citation de: aoncle le 12 Septembre 2012, 12:05:14
J'ai comme l'impression que vous avez laissé tomber le dossier concernant l'intégration des ASI en IGE...

Rien ne vous permet d'affirmer cela. Le SNPTES porte toujours cette revendication.
Alain HALERE
Secrétaire général du SNPTES
alain.halere@snptes.org
0676728184


dev

Citation de: unitrf le 12 Septembre 2012, 15:10:58
En novembre, on aura peut-être une info : http://www.fonction-publique.gouv.fr/files/files/Espace_Presse/Lebranchu/20120904_calendrier_agenda_social.pdf
"Fusion des corps"

Un peu d'espoir !  ;)

Ne baissons pas les bras.. Evidemment c'est décourageant cette attente, mais si on laisse tomber, on n'aura rien..

Que peut on faire pour faire avancer ce schmilblick ??

Dev

Eusebe

Citation de: aoncle le 12 Septembre 2012, 12:05:14
Dommage pour ces milliers d'ASI qui sont bloqués dans leur corps sans pouvoir bénéficier des mêmes avantages de mobilité  que leurs collègues ADJ, TECH, IGE ou IGR.

Les "avantages de mobilité" des IE ou IGR ? Je ne vois pas de quoi vous voulez parler : pourriez vous détailler ?  Il me semble au contraire que plus on "monte" dans le recrutement, moins la personne est mobile, car très spécialisée...

Frédéric Letellier

D'après ce que j'ai compris, dans l'ensemble de a fonction publique, on trouve beaucoup plus d'Ingénieurs d'études et d'Ingénieurs de recherche, que d'Assistant Ingénieurs (on trouve surtout les AI au le ministère de l'enseignement supérieur et de la recherche). En conséquence de quoi, il est plus dur d'être mobile pour un AI.

Si on prend l'exemple d'un professeur des écoles, on en trouve dans quasiment toutes les villes/villages et donc, cela facilite beaucoup la mobilité.

Floris

Citation de: Eusebe le 16 Septembre 2012, 15:06:52
Citation de: aoncle le 12 Septembre 2012, 12:05:14
Dommage pour ces milliers d'ASI qui sont bloqués dans leur corps sans pouvoir bénéficier des mêmes avantages de mobilité  que leurs collègues ADJ, TECH, IGE ou IGR.

Les "avantages de mobilité" des IE ou IGR ? Je ne vois pas de quoi vous voulez parler : pourriez vous détailler ?  Il me semble au contraire que plus on "monte" dans le recrutement, moins la personne est mobile, car très spécialisée...


Tout dépend des métiers, des BAP.

Les BAP E, F, G et J ont des profils à priori "plus mobiles" que les bap scientifiques A B C et D, et peuvent ainsi plus facilement prétendre à changer de ministère, voire viser la FP territoriale.

Alain53

Bonjour à tous,
Pour répondre à Eusebe :

Indépendamment de leurs BAP plus ou moins spécialisée, les ASI et AI rencontrent une difficulté supplémentaire dans leurs projets de mobilité (détachement par exemple).
Elle est liée au caractère atypique de leur corps : ils ne trouvent pas toujours de corps d'accueil équivalent dans les autres ministères ou dans la fonction publique territoriale.

Cordialement,
Alain

dev

D'ailleurs, peut être que si la transformation ASI>IGE était refusée, on pourrait s'orienter vers des possibilités de mutation plus faciles pour les ASI ?..

Cela ménagerait les IGE, et donnerait enfin la possibilité aux ASI de pouvoir bouger et s'intégrer à d'autres BAP, fonctionnariat territorial, hospitalier, .. ?

D'ailleurs y ' t'il eu un sondage pour savoir ce qui intéresse les ASI dans le corps des IGE ?

Dev