Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
19 Mai 2022, 00:23:15
Accueil Aide Identifiez-vous Inscrivez-vous
Nouvelles: Bienvenue sur le forum SNPTES-UNSA. Cet espace de discussions vous est spécialement dédié. Il privilégie les échanges d’ordre professionnel et syndical. Il est libre d’accès et vous permettra de nous questionner afin d’obtenir rapidement une réponse à votre demande. N'hésitez pas à le parcourir.  Pour vous tenir informé de l'actualité sur vos statuts, votre carrière et votre vie professionnelle consultez également notre site Internet.

FORUM SNPTES  |  Sujet de discussion  |  Discussion générale  |  Fil de discussion: Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études « sujet précédent | | sujet suivant »
Pages: 1 2 3 [4] 5 6 ... 65 Bas de page Imprimer
Auteur Fil de discussion: Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études  (Lu 702495 fois)
mobil
Confirmé
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 47


« Répondre #45 le: 22 Mars 2009, 16:18:23 »

Pour le SNPTES, les IGE 2C n'ont pas vocation à rester dans ce grade durant toute leur carrière.
Bonjour,
C'est pourtant souvent le cas (à la vue du nombre de promotion). Ce n'est pas l'arrivée des ASI dans ce corps qui améliorera la situation. Que propose le SNPTES pour améliorer le nombre et les conditions de promotions.
Pourquoi ne proposez-vous pas une réduction d'ancienneté pour les IGE 2C lors de l'intégration des ASI ?
Salutations
Journalisée
SG-SNPTES
Administrateur
Confirmé
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3116


« Répondre #46 le: 22 Mars 2009, 17:27:21 »

Ce n'est pas l'arrivée des ASI dans ce corps qui améliorera la situation. Que propose le SNPTES pour améliorer le nombre et les conditions de promotions.
Le SNPTES a obtenu que le ratio Promus/Promouvables soit augmenté et fixé pour 3 ans. Pour l'accès à la première classe, il était de 13,4% en 2008. Il sera de 14,5% en 2009, de 15% en 2010 et 2011. Plus il y a de promouvables et plus il y aura de promus. C'est mathématique!

Pourquoi ne proposez-vous pas une réduction d'ancienneté pour les IGE 2C lors de l'intégration des ASI ?
Salutations

Toutes les idées sont bonnes à prendre et je vous remercie de votre contribution.
Nous n'avons pas encore négocié les modalités de reclassement.

Bien cordialement,
Journalisée

Alain HALERE
Secrétaire général du SNPTES
alain.halere@snptes.org
0676728184
mobil
Confirmé
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 47


« Répondre #47 le: 22 Mars 2009, 18:26:17 »


Toutes les idées sont bonnes à prendre et je vous remercie de votre contribution.
Nous n'avons pas encore négocié les modalités de reclassement.

Bien cordialement,
Nous comptons sur vous pour défendre toute ces idées .
Cordialement
Journalisée
Proton
Confirmé
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 181


« Répondre #48 le: 25 Mars 2009, 11:34:45 »

Quels sont, d'après vous, les délais de mise en application de cette décision d'intégration des assistants ingénieurs, dans le corps des ingénieurs d'études ?

Ira-t-elle de paire avec la réforme de la catégorie B ?

Comment les choses vont-elles se dérouler maintenant ?

Merci d'avance pour votre réponse !
Journalisée
julia
Confirmé
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 26


« Répondre #49 le: 27 Mars 2009, 11:45:23 »

Pourquoi ne proposez-vous pas une réduction d'ancienneté pour les IGE 2C lors de l'intégration des ASI ?
Salutations

En effet, les propositions du SNPTES ne contiennent pas de revalorisation de l'actuel corps des IGE 2C lors de l'intégration des ASI, ce qui suscite des réactions de mécontentement tout à fait légitimes. La suggestion de mobil de donner une réduction d'ancienneté aux actuels IGE 2C lors de l'intégration des ASI serait logique.

Cordialement,
Journalisée
jacdix
Militant SNPTES
Confirmé
***
Hors ligne Hors ligne

Messages: 279


« Répondre #50 le: 28 Mars 2009, 10:42:53 »

Même si on peut considérer que c'est une avancée , la proposition d'intégration des ASI dans le corps des IGE pose quand même un pb par rapport aux IGE actuels .....et notamment vis à vis de ceux qui ont du passer un concours pour intégrer ce corps.

Passer un concours est une épreuve qui n'a rien à voir avec une intégration d'office  ....et mettre tout ce petit monde dans un même grade sans distinction me pose un pb.
Apparemment je ne suis pas le seul à le penser au vu de ce que j'ai pu lire sur ce forum !

Qu'allez vous proposer en conséquence ?

Merci pour votre réponse

Journalisée
SG-SNPTES
Administrateur
Confirmé
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3116


« Répondre #51 le: 28 Mars 2009, 13:25:37 »

Même si on peut considérer que c'est une avancée , la proposition d'intégration des ASI dans le corps des IGE pose quand même un pb par rapport aux IGE actuels

C'est effectivement une avancée pour les assistants ingénieurs mais aussi pour les ingénieurs d'études 2e classe.
Le calcul du nombre de possibilités de changement de grade est fonction d'un ratio promus/promouvables. Le SNPTES a obtenu une augmentation du ratio pour l'accès à la 1re classe des IGE :
-   13,4% en 2008
-   14,5% en 2009
-   15,0% en 2010
-   15,5% en 2011
Plus il y aura de promouvables (par exemple, grâce à l'intégration des ASI) plus il y aura de promus.


.....et notamment vis à vis de ceux qui ont du passer un concours pour intégrer ce corps.

Passer un concours est une épreuve qui n'a rien à voir avec une intégration d'office  ....et mettre tout ce petit monde dans un même grade sans distinction me pose un pb.

Pour information, les assistants ingénieurs ont eux aussi passé des concours (avec épreuve écrite). La grande majorité des ASI ont le même niveau d'étude que les IGE et, à quelques rares exceptions prés, ils occupent les mêmes fonctions.

Apparemment je ne suis pas le seul à le penser au vu de ce que j'ai pu lire sur ce forum !
Nous avons fait campagne, pour le renouvellement des CAPN des ITRF et des ITA du CNRS, en communiquant très largement nos propositions (profession de foi, journal spécial...). Je vous conseille de consulter les résultats :
Pour les ITRF :
http://www.snptes.org/?Communique-le-SNPTES-renforce-sa

Pour les ITA du CNRS :
http://www.snptes.org/?Communique-le-SNPTES-UNSA-renforce

Ces résultats prouvent qu'une grande majorité des personnels sont d'accord avec nos propositions.
Journalisée

Alain HALERE
Secrétaire général du SNPTES
alain.halere@snptes.org
0676728184
kamelfons
Confirmé
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 130


« Répondre #52 le: 28 Mars 2009, 13:31:29 »

Bonjour jacdix,

je crois que la vraie question n'est pas tant de savoir si l'intégration des ASI dans le corps des IGE est une avancée ou pas et quel problème cette intégration pose aux IGE actuels
mais c'est bien de savoir quand aura lieu cette intégration ?

car la future réforme de la catégorie B induit inévitablement une réforme de la catégorie A. Les futurs TCE remplaceront les ASI actuels etc..

Et honnêtement, les fonctions des ASI et IGE (telles qu'elles sont définies dans referens) sont tout de même très très proches pour ne pas dire quasi identiques et sur le terrain un ASI peut remplacer un IGE et vice versa.

Intégrer les ASI dans le corps des IGE, quoi de plus normal
et arrêtez s'il vous plait de ne mettre en avant que des arguments corporatistes.
Expliquez nous au contraire en quoi les fonctions des corps IGE et ASI diffèrent si vous le pouvez ?

Enfin, vous dites avoir passé un concours , nous aussi pour devenir ASI.
Et vous le savez aussi bien que moi, les concours IGE (plus que les concours ASI) sont très souvent des postes à moustaches visant à récompenser par exemple un ASI qu'on estime méritant.

de plus, les nouvelles dispositions sur la mobilités doivent permettre à tout fonctionnaire s'il le veut ou s'il y est contraint de postuler dans d'autres administrations et le corps atypique des ASI est un frein sérieux à cette mobilité car il n'a pas d'équivalent ailleurs.

bien cordialement
Journalisée
mobil
Confirmé
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 47


« Répondre #53 le: 29 Mars 2009, 00:22:03 »

Bonjour jacdix,

je crois que la vraie question n'est pas tant de savoir si l'intégration des ASI dans le corps des IGE est une avancée ou pas et quel problème cette intégration pose aux IGE actuels
mais c'est bien de savoir quand aura lieu cette intégration ?
Huh? Qui parle de corporatisme !!!

car la future réforme de la catégorie B induit inévitablement une réforme de la catégorie A. Les futurs TCE remplaceront les ASI actuels etc..
Ancien Tech CE et maintenant IGE, je ne prône qu'une chose qu'il existe un examen professionnel dans le corps des IGE et que l'accès au grade supérieur ne soit pas seulement possible que par la liste d'aptitude sinon je risque d'attendre longtemps...

Et honnêtement, les fonctions des ASI et IGE (telles qu'elles sont définies dans referens) sont tout de même très très proches pour ne pas dire quasi identiques et sur le terrain un ASI peut remplacer un IGE et vice versa.
Ouais, 8-( à voir... Si tu es dans la même BAP contact moi peut être je pourrais enfin prendre mes congés de droit malgrès qu'il y ait suffisement d'ASI et d'AI pour compenser mon absence.

Intégrer les ASI dans le corps des IGE, quoi de plus normal
et arrêtez s'il vous plait de ne mettre en avant que des arguments corporatistes.
Qui parle de corporatisme ? A aujourd'hui l'avantage va seulement au Ai et ASI que dale pour les IGE.

Expliquez nous au contraire en quoi les fonctions des corps IGE et ASI diffèrent si vous le pouvez ?
Nous devons pas travailler dans la même administration pour que cette question soit posée cf le referens... et les fiches de poste pour compléter.
 
Enfin, vous dites avoir passé un concours , nous aussi pour devenir ASI.
Et vous le savez aussi bien que moi, les concours IGE (plus que les concours ASI) sont très souvent des postes à moustaches visant à récompenser par exemple un ASI qu'on estime méritant.
Ouais 8-(...
J'ai raté quelque chose car je suis passé par tech Atoss à tech itrf (CN puis CE) en externe puis ASI  itrf en externe et en enfin IGE en externe sans rester sur la même entité et sans avoir de relation dans chaque nouvel emploi. A chaque fois, j'ai du m'intégrer et apprendre une nouvelle organisation (Rectorat/Université/Laboratoire CNRS..) alors les moustaches je ne les ai pas encore vu.
Ces mouvements (mobilité) je les ai connu avec des baisses de revenu (perte de la prime info par exemple alors que l'asi de mon labo la perçois).
Alors tes commentaires ... Surtout ne les généralises pas.

de plus, les nouvelles dispositions sur la mobilités doivent permettre à tout fonctionnaire s'il le veut ou s'il y est contraint de postuler dans d'autres administrations et le corps atypique des ASI est un frein sérieux à cette mobilité car il n'a pas d'équivalent ailleurs.
T'inquiètes, pareil pour les IGE vers le corps des attachés... j'en ai vécu l'expérience.

bien cordialement
Je ne peux que te saluer (colère inside).
PS: Deux licences et un diplôme d'Ingénieur. (et ne compte pas mes certifications professionnelles (15 de privés))
« Dernière édition: 29 Mars 2009, 00:51:11 par mobil » Journalisée
Graindesable
Confirmé
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 125



« Répondre #54 le: 29 Mars 2009, 10:14:49 »

Bonjour Mobil,

Aujourd'hui, le problème se pose pour les ASI et pas pour les IGE (les mutations dans la catégorie A, les détachements dans les autres collectivités, une seule classe, etc.)
Attention, je dis pas que les Ige n'ont aucun problème et que tout va bien pour eux. Je me base juste sur un constat simple en examinant les corps :
Les ASI sont dans une situation bien plus délicate que les IGE.

Il n'est pas simplement question de donner un sucre à Médor et rien pour Rintintin...

Vous avez franchi les différentes étapes des concours pour être Ige "imberbe" et c'est très bien. Mes félicitations même.

Mais ces concours IGE sur dossier et épreuve orale favorise beaucoup les gens en places quand même, nan ? Je ne nie pas que l'épreuve orale est difficile mais dans d'autres concours, on ne pose pas ce genre de questions car il y a d'abord une épreuve écrite anonyme, tout simplement. C'est pour ça que, pour ma part, il y a, à la base, une ambiguité dans ce concours qui ne peut que susciter des questions voire des frustrations.
 
Pour lever ce troube, je proposais ici de revoir le déroulement de ces concours en intégrant par exemple, une ou plusieurs épreuves écrites anonymes à l'admissibilité comme on le fait, je crois, dans les autres administrations. Ce qui apporterait une certaine légitimité et moins de contestations du concours et des gens qui l'ont obtenu.
De plus, ce terme de "poste à moustache" devrait pas exister. Dans un concours oü les candidats sont censés être à égalité au départ, ce terme fait un peu "trouble-fête".

L'interchangeabilité des ASI et de IGE ? Je veux pas parler pour toutes les Bap mais en Bap F, oü je travaille, c'est assez évident.

Et enfin, ce coté hautain (parfois et je préfère croire involontaire) qui transpire dans quelques réactions d'Ige en colére et/ou tout simplement inquièts pour leur avenir ne peut que susciter des réactions d'Asi autant en colére. Alors au lieu, de nous prendre le bec, essayons de résoudre nos différents ensemble. Si le chacun pour soi, pour sa chapelle, son corps, son sucre se développent, alors ce sera le champ libre pour n'importe quel gouvernement (celui là ou un autre) qui voudra casser la fonction publique.   

Un Asi externe au drapeau blanc  Clin d'oeil qui a débarqué sur son poste en remplacant un IGE.

PS : Entièrement d'accord avec ton idée sur les examens professionnels dans le corps des IGE.
« Dernière édition: 29 Mars 2009, 10:31:52 par Graindesable » Journalisée
pibou
Militant SNPTES
Confirmé
***
Hors ligne Hors ligne

Messages: 655


« Répondre #55 le: 29 Mars 2009, 10:22:17 »

Bonjour,

le simple témoignage de mon expérience : BAC + 2, j'obtiens mon poste au concours externe ASI car le candidat classé premier (diplôme d'ingénieur) se désiste. Je crois qu'avec les dispositions souhaitées par le SNPTES (une candidature par corps), ce genre de situation serait impossible. Une fois affecté, je suis responsable, seul, d'une application à écrire / maintenir / administrer puis en charge de la mise en place de l'ENT dans l'établissement ... conformément au profil des ASI dans Referens, mais également à celui des IGE. D'ailleurs, un IGE de la même famille professionnelle (BAP E, développement) travaille dans l'établissement, malheureusement, la personne ne sait pas ... développer : que le poste soit à moustaches ou pas (je vous laisse deviner), le problème de la compétence se pose et donc les modalités du recrutement (pas d'épreuve professionnelle chez les IGE).

Je cherche désormais à obtenir une mutation :
- les possibilités pour les ASI sont proportionnels à l'effectif du corps : limitées
( voir la pyramide des ITRF qui ne ressemble pas trop à une pyramide)
- sortir de l'enseignement supérieur signifie être rétrogradé en catégorie B
- les offres de postes en mutation pour travailler sur un ENT, par exemple, sont pléthores ... pour les IGE

Plus généralement :
Concernant la rémunération, un ASI arrive en 4 ans à un indice 371 soit le premier échelon IGE (370); ainsi si il y a intégration directe des ASI, un personnel au 5e éch. sera intégré au 3e ech. IGE pour un gain transcendant de ... 1 point. Je passe sur l'absence de grade chez les ASI (une possibilité de promotion en moins) ou sur la durée de la carrière ou les réductions d'échelons systématiques.

Le corps des ASI est problématique dans sa définition même : "Ils peuvent être chargés d’études spécifiques de mise au point ou d’adaptation" et l'intégration semble inévitable (harmonisation de la fonction publique, LMD condamnant les études Bac+2); mais je vois mal le problème que cela pose aux IGE : la fusion de grades proposée par le SNPTES répond à l'un de leurs problèmes (plusieurs occasions d'être bloqué à un échelon terminal), les listes d'aptitude ou tableau d'avancement sont basés sur la valeur de l'agent et censés être objectifs. Il est vrai que les possibilités d'accéder au corps d'IGR sont limitées pour des raisons d'effectifs mais également, en externe, de niveau d'études, peut être qu'une partie de la solution réside également dans l'ouverture du corps des IGR à tous les Bac+5 et un transfert des effectifs IGE vers IGR.
Journalisée
Graindesable
Confirmé
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 125



« Répondre #56 le: 29 Mars 2009, 10:29:09 »

Bonjour,

le simple témoignage de mon expérience : BAC + 2, j'obtiens mon poste au concours externe ASI car le candidat classé premier (diplôme d'ingénieur) se désiste. Je crois qu'avec les dispositions souhaitées par le SNPTES (une candidature par corps), ce genre de situation serait impossible. Une fois affecté, je suis responsable, seul, d'une application à écrire / maintenir / administrer puis en charge de la mise en place de l'ENT dans l'établissement ... conformément au profil des ASI dans Referens, mais également à celui des IGE. D'ailleurs, un IGE de la même famille professionnelle (BAP E, développement) travaille dans l'établissement, malheureusement, la personne ne sait pas ... développer : que le poste soit à moustaches ou pas (je vous laisse deviner), le problème de la compétence se pose et donc les modalités du recrutement (pas d'épreuve professionnelle chez les IGE).

Je cherche désormais à obtenir une mutation :
- les possibilités pour les ASI sont proportionnels à l'effectif du corps : limitées
( voir la pyramide des ITRF qui ne ressemble pas trop à une pyramide)
- sortir de l'enseignement supérieur signifie être rétrogradé en catégorie B
- les offres de postes en mutation pour travailler sur un ENT, par exemple, sont pléthores ... pour les IGE

Plus généralement :
Concernant la rémunération, un ASI arrive en 4 ans à un indice 371 soit le premier échelon IGE (370); ainsi si il y a intégration directe des ASI, un personnel au 5e éch. sera intégré au 3e ech. IGE pour un gain transcendant de ... 1 point. Je passe sur l'absence de grade chez les ASI (une possibilité de promotion en moins) ou sur la durée de la carrière ou les réductions d'échelons systématiques.

Le corps des ASI est problématique dans sa définition même : "Ils peuvent être chargés d’études spécifiques de mise au point ou d’adaptation" et l'intégration semble inévitable (harmonisation de la fonction publique, LMD condamnant les études Bac+2); mais je vois mal le problème que cela pose aux IGE : la fusion de grades proposée par le SNPTES répond à l'un de leurs problèmes (plusieurs occasions d'être bloqué à un échelon terminal), les listes d'aptitude ou tableau d'avancement sont basés sur la valeur de l'agent et censés être objectifs. Il est vrai que les possibilités d'accéder au corps d'IGR sont limitées pour des raisons d'effectifs mais également, en externe, de niveau d'études, peut être qu'une partie de la solution réside également dans l'ouverture du corps des IGR à tous les Bac+5 et un transfert des effectifs IGE vers IGR.


Bonjour Pibou,

Je voulais fournir plus d'exemples et de détails dans mon post et je crois que ton message tombe à point.

Merci et bonne journée !
Journalisée
jacdix
Militant SNPTES
Confirmé
***
Hors ligne Hors ligne

Messages: 279


« Répondre #57 le: 29 Mars 2009, 12:25:07 »

Pour information, les assistants ingénieurs ont eux aussi passé des concours (avec épreuve écrite). La grande majorité des ASI ont le même niveau d'étude que les IGE et, à quelques rares exceptions prés, ils occupent les mêmes fonctions.

Pour information, dans la réalité du terrain, il y a une réelle différence !
Etre IGE implique des responsabilités plus importantes en matière notamment d'encadrement de gestion administrative, financière ou technique ... donc merci de ne pas généraliser !
Il me semble connaître assez bien le sujet pour avoir été ASI pendant 10 ans (suite à un concours) avant de devenir IGE ( suite aussi à un nouveau concours).

Je tiens à préciser que je ne tiens pas à faire du corporatisme mais il me parait légitime de penser que nous sommes en quelques sorte les oubliés des propositions !

Merci et bonne fin de journée
Journalisée
pibou
Militant SNPTES
Confirmé
***
Hors ligne Hors ligne

Messages: 655


« Répondre #58 le: 29 Mars 2009, 12:52:01 »

Pour information, les assistants ingénieurs ont eux aussi passé des concours (avec épreuve écrite). La grande majorité des ASI ont le même niveau d'étude que les IGE et, à quelques rares exceptions prés, ils occupent les mêmes fonctions.

Pour information, dans la réalité du terrain, il y a une réelle différence !
Etre IGE implique des responsabilités plus importantes en matière notamment d'encadrement de gestion administrative, financière ou technique ... donc merci de ne pas généraliser !
Il me semble connaître assez bien le sujet pour avoir été ASI pendant 10 ans (suite à un concours) avant de devenir IGE ( suite aussi à un nouveau concours).

Je tiens à préciser que je ne tiens pas à faire du corporatisme mais il me parait légitime de penser que nous sommes en quelques sorte les oubliés des propositions !

Merci et bonne fin de journée


Désolé, mais il ne s'agit pas là, à mes yeux, d'une spécificité des IGE :
cf : http://www.snptes.org/?Assistants-Ingenieurs et http://www.snptes.org/?Ingenieurs-d-etudes


ASI :
Ils peuvent participer à l’encadrement de personnels techniques ou administratifs des établissements où ils exercent.
IGE :
Ils peuvent exercer des fonctions d’administration et assumer des responsabilités d’encadrement, principalement à l’égard de personnels techniques.


par ailleurs, la notion d'encadrement relève d'une responsabilité administrative et est indépendante du corps et du grade. Des Adjoints techniques Principaux, par exemple, sont souvent à la tête d'équipe fort conséquente.
Journalisée
jacdix
Militant SNPTES
Confirmé
***
Hors ligne Hors ligne

Messages: 279


« Répondre #59 le: 29 Mars 2009, 13:12:03 »

Etre IGE implique des responsabilités plus importantes en matière notamment d'encadrement de gestion administrative, financière ou technique!

Je ne vais pas détailler mes diverses responsabilités mais si le fait de rajouter une virgule permet une meilleure compréhension et de confirmer qu'il y a une réelle différence sur le terrain entre un ASI et un IGE , alors il fallait lire :
       "Etre IGE implique des responsabilités plus importantes en matière notamment d'encadrement, de gestion administrative, financière ou technique".

Bonne fin de WE
« Dernière édition: 29 Mars 2009, 13:17:28 par jacdix » Journalisée
Pages: 1 2 3 [4] 5 6 ... 65 Haut de page Imprimer 
FORUM SNPTES  |  Sujet de discussion  |  Discussion générale  |  Fil de discussion: Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études « sujet précédent | | sujet suivant »
Aller à:  


Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
© SNPTES-UNSA — 18, rue Chevreul - 94600 CHOISY LE ROI

Powered by SMF 1.1.21 | SMF © 2015, Simple Machines
SMFAds for Free Forums