Bienvenue sur le forum SNPTES-UNSA. Cet espace de discussions vous est spécialement dédié. Il privilégie les échanges d'ordre professionnel et syndical. Il est libre d'accès et vous permettra de nous questionner afin d'obtenir rapidement une réponse à votre demande. N'hésitez pas à le parcourir.  Pour vous tenir informé de l'actualité sur votre statut, votre carrière et votre vie professionnelle consultez également notre site Internet / Élections professionnelles 2022 - Professions de foi, listes des candidats, vidéos comment voter, ...

Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études

Démarré par MD14000, 13 Mars 2008, 11:33:49

« précédent - suivant »

maxou91

Bonjour,
La promulgation du décret n° 2011-979 du 16 août 2011 montre que le corps des ASI n'est pas prêt à être mis en voie d'extinction. En effet, je constate sur ce document qu'on a rajouté deux échelons supplémentaires pour arriver au 16e échelons (IB 720). Cela permettra aux agents en bout de grille d'obtenir un supplément de salaire mais ne règle tjs pas les difficultés de mobilité dans la fonction publique plus particulièrement vers les administrations ne disposant pas d'un corps similaire pour accueillir d'éventuels fonctionnaires sur des fonctions administratives et techniques. A l'heure où on parle de mobilité, de fermeture de services et d'établissements dans la fonction publique, on devrait plutôt assouplir les textes et classer ce corps dans le grand A et de ne plus parler de petits A et ceci permettra de forcer les administrations réfractaires d'accueillir ce corps d'ASI. 
Pourquoi n'a t'on pas eu une grille indiciaire correspondant à un IB terminal d'un corps d'IGE (2e classe) ?
Avec les annonces prévues ce soir par le gouvernement pour réduire le déficit budgétaire, je crains le pire......
Bonne journée.

SG-SNPTES

Bonjour,

Comme l'intégration des assistants ingénieurs est au point mort (Lire http://www.snptes.org/L-integration-des-assistants.html?var_recherche=arl%C3%A9sienne) et que la nouvelle grille de la catégorie B, porte l'indice brut terminal à 675, il était urgent d'agir.

C'est ce qu'a fait le SNPTES-UNSA en revendiquant et en obtenant une revalorisation de la fin de carrière des assistants ingénieurs (voir communiqué de l'époque : http://www.snptes.org/Modifications-statutaires-ITRF.html).

Nous maintenons bien entendu notre revendication d'intégration.

Une réponse du ministère à une députée de la Sarthe confirme qu'il s'agit bien d'une disposition transitoire :
"Pour l'heure cependant, l'adoption d'une mesure transitoire a été rendue possible à l'occasion de la révision du décret fixant les dispositions statutaires applicables aux ITRF." (http://questions.assemblee-nationale.fr/q13/13-98371QE.htm)

Bien cordialement,
Alain HALERE
Secrétaire général du SNPTES
alain.halere@snptes.org
0676728184

maxou91

Pour un recrutement à bac+2, quels seront les critères à prendre en compte pour l'organisation d'un concours afin de choisir le support du corps(assistant ingénieur ou technien recherche et formation classe supérieur)  ?
Si on recrute sur ces deux corps, ne risque  t'on pas de créer une zizanie ?

Floris


maxou91

Je ne sais pas s'il y aura des recrutements en 2012 dans le corps des ASI, mais en tout cas le décret le permet toujours!!!!! Après c'est la fonction publique qui tranchera en fonction des différentes demandes des EPST. 

MILO12

Maxou91 :

D'accord avec toi.

"Si on recrute sur ces deux corps, ne risque  t'on pas de créer une zizanie ?".

Ma question était bien quels sont les intêrets pour recruter des garde 2 avec un Bac+2 et des ASI avec Bac+2 en 2012 ? A part la zizanie comme tu le soulignes maxou91.

D'ou l'interêt d'accompagner le travail du SNPTES pour faire intégrer les ASI en IGE.


maxou91

Le corps ASI est en catégorie A et le corps de tech sup est en catégorie B. Mon avis personnel : la catégorie A  permet d'obtenir plus de débouchés en termes de déroulement de carrières, le salaire y est proportionel au niveau de la fonction et vous êtes au dernier niveau de la pyramide des catégories.

MILO12

Maxou91

Non, je ne suis pas au dernier niveau de la pyramide.

Je suis asi depuis plus de 7 ans, avec une fonction plus proche de IGE. ( Encadrement, jury-expert, formation et recherche...).

Niveau de formation ingénieur.

Sinon, Un souhait pour l'avenir :Un concours IGE avec un peu de pratiques. (TP, Analyse ou interpretation des manipulations...)...... si pas d'intégration.

SG-SNPTES

Citation de: maxou91 le 24 Août 2011, 09:47:48
Pour un recrutement à bac+2, quels seront les critères à prendre en compte pour l'organisation d'un concours afin de choisir le support du corps(assistant ingénieur ou technien recherche et formation classe supérieur)  ?
Si on recrute sur ces deux corps, ne risque  t'on pas de créer une zizanie ?

Il ne faut pas être naïf, le niveau de diplôme exigé est toujours un niveau minimum. Nous avons déjà de nombreux collègues avec au moins un Bac +2 qui ont été recrutés sur des postes de catégorie C et B. Pas de grand changement à ce niveau. Combien de collègue avec un DUT ou un BTS, sans expérience professionnelle, sont recrutés en assistant ingénieur actuellement? La zizanie existe malheureusement déjà !
Alain HALERE
Secrétaire général du SNPTES
alain.halere@snptes.org
0676728184

SG-SNPTES

Alain HALERE
Secrétaire général du SNPTES
alain.halere@snptes.org
0676728184

SG-SNPTES

Citation de: MILO12 le 24 Août 2011, 14:31:35
Maxou91 :

D'ou l'interêt d'accompagner le travail du SNPTES pour faire intégrer les ASI en IGE.



Il faut effectivement continuer de soutenir cette revendication pour que ce dossier ne soit pas enterré une fois pour toute.
Alain HALERE
Secrétaire général du SNPTES
alain.halere@snptes.org
0676728184

fabzz60

Bonjour à tous.
Et les ITA du CNRS dans tout ça!!! ???
On se demande si on sera les seuls à ne pas évoluer dans le cadre de cette nouvelle reforme.
Déjà pour les primes (PPRS) on est déjà plus sur le même pied d'égalité.
Je suis AI depuis 18 ans et depuis 2 ans responsable d'un petit service électronique dans un labo de 80 personnes.
Je commence à en avoir marre de prendre certaines responsabilités même si j'aime beaucoup ce que je fait qui ne sont pas pourtant dévolus au corps AI.
Je ne demande qu'a évoluer mais il va falloir vraiment que ça bouge au CNRS sinon je part.
fabzz60

SG-SNPTES

Bonjour,

Vous avez raison. Nous avions lancé une pétition, il y a quelques temps : http://petition.snptes.org/?petition=4

Le nombre de signataires est malheureusement assez maigre :-(

Bien cordialement,
Alain HALERE
Secrétaire général du SNPTES
alain.halere@snptes.org
0676728184

maxou91

Bonjour,
Je pense que le décret  portant le statut des ITA sera également modifié dans l'avenir. La seule façon de booster son avenir professionnel est de prendre à bras le corps son projet professionnel dans les mains sans attendre la finalité des négociations en cours. Si ces derniers aboutissent tant mieux, vous en profiterez  en espérant que vous avez pu apporter votre pierre à l'édifice.
La différence des montants et le nombre de primes entre institutions publiques ont toujours existé et je crois que M. SAPIN (ministre de la fonction publique de l'époque) souhaitait les harmoniser,  je pense que la réflexion est toujours en cours avec certaines avancées comme la mise en place de la PFR dans les ministères.
Il est vraie que les primes au ministère de l'enseignement supérieur sont plus conséquent qu'au CNRS de 500€  à peu près, il y a peut être eu un vrai dialogue de négociation avec les syndicats pour abonder l'enveloppe. Il me semble également que la PPRS au CEMAGREF est plus importante qu'au CNRS. Quand vous voyez le nombre de NBI existant au Ministère de l'enseignement supérieur par rapport au nombre existant au CNRS, je m'interroge...  Vous êtes responsable d'une équipe, je crois que si vous étiez au ministère vous aurez eu droit à une NBI s'il y en avait de disponibles. 
J'ai toujours entendu dire qu'il y avait plus de promotion au CNRS qu'au ministère de l'enseignement supérieur mais je n'ai eu de statistique dans les mains. Est-ce une sorte de compensation  et d'équilibre budgétaire ?
Un AI (catégorie A) peut  avoir des responsabilités d'après le  décret 83-1260 et beaucoup en ont heureusement mais avec des « pouvoirs limités ». Je pense qu'il existe trop d'ITA dans la catégorie A  au CNRS et dans tous les établissements de recherche.En consequence, les AI n'ont aucun poids et sont presque traités au même niveau que les catégories B.

fabzz60

Re bonjour,
Les promotions au CNRS c'est les concours interne et en tant qu'AI je les passe régulièrement depuis quelques années sans évidemment pour le moment la réussite espérée.
Le taux de promotion reste de 1 pour 10 en moyenne.
Cette année sur 119 dossier admissible"qui passe la première étape" il y avait 13 postes en bap C.
Le passage au choix d'AI vers IE2 reste plus difficile encore que les concours internes.
Pour faire suite au précèdent mail il est sans doute vrai que le nombre d'AI au CNRS est trop important et va poser des problèmes dans les prochaines années compte tenu du nombre d'agent en bout de grille ou presque.Comment les motiver???
Depuis que je travaille au CNRS j'ai pensé dès le début que ce grade était un grade inadéquat pour tout dire j'aurais préférer un statut de technicien supérieur tel qu'il était pour les agents IN2P3 (ceux-ci disposait d'une grille salariale bien plus avantageuse pour l'avoir vu chez d'anciens collègues il y a une dizaines d'années).