Bienvenue sur le forum SNPTES-UNSA. Cet espace de discussions vous est spécialement dédié. Il privilégie les échanges d'ordre professionnel et syndical. Il est libre d'accès et vous permettra de nous questionner afin d'obtenir rapidement une réponse à votre demande. N'hésitez pas à le parcourir.  Pour vous tenir informé de l'actualité sur votre statut, votre carrière et votre vie professionnelle consultez également notre site Internet / Élections professionnelles 2022 - Professions de foi, listes des candidats, vidéos comment voter, ...

Proposition grille IR

Démarré par oc78aze, 12 Janvier 2022, 14:24:21

« précédent - suivant »

harry34

Bonjour,

Pour les IR1 actuels, la solution serait l'intégration en IRHC, comme cela a été le cas pour les IE1 vers IEHC.

  ou bien que la future IRCN culmine à 972

  ou bien avancement automatique à la HC au bout de 5 ans, 8 ans de blocage en fin de grille IR1.

mecmars

Bonjour,

Constat est  fait que les IR1 et HC sont les grand grand perdant. Il faudrait que le gouvernement fasse un geste pour ces deux "anciens" grades! C'est pas possible d'en rester là. Le syndicat doit faire pression pour rajouter un échelon supplémentaire pour la CN (HEA)  et la HC (HEC). J'en suis sure que nos élus y arriveront, comme ils l'ont toujours fait!




natblue

Citation de: Alain Favennec le 18 Avril 2022, 13:46:37
Citation de: Sajou13 le 18 Avril 2022, 10:44:55
La bonification de deux ans pour les docteurs réussissant les futurs concours d'IGR sera-t-elle appliquée également aux docteurs anciens lauréats du concours IGR ?

Bonjour,

En l'état de ce projet, cette bonification ne serait malheureusement pas rétroactive et elle ne s'appliquerait qu'aux lauréats des concours d'IGR, titulaire d'un doctorat, ayant passé une "épreuve adaptée". Tous les concours d'IGR ne contiendraient pas ce type d'épreuve.
Précisons que la réglementation relative au concours de recrutement d'ingénieurs d'études prévoit, depuis 2017, cette possibilité d'une épreuve adaptée pour les titulaires d'un doctorat.

Restant à votre disposition



Bonjour,

Mais AUCUN docteur ne doit pourvoir passer le concours IGE c'est un aberration et une concurrence déloyale pour les bac plus trois à cinq. de plus il serait bien de déterminer une bonne fois pour toute à quel niveau on recrute un IGE.

alexandre29

Bonjour,

je ne comprends pas votre post. Une personne a le droit de passer le concours qu'elle souhaite.

Il y a des titulaires du bac qui passent des concours cat C; tout comme des titulaire d'un bac+2 passe du B; tout comme des titulaire d'une licence passe l'ASI et tout comme des docteurs passent l'IGE.

Là où je vous rejoins, c'est qu'il devrait, comme cela est la cas dans d'autre corps, y avoir un concours adapté pour les titulaires d'un doctorat (réellement mis en place).

cdt

PSA

Citation de: alexandre29 le 26 Avril 2022, 19:04:18
Bonjour,

je ne comprends pas votre post. Une personne a le droit de passer le concours qu'elle souhaite.

Il y a des titulaires du bac qui passent des concours cat C; tout comme des titulaire d'un bac+2 passe du B; tout comme des titulaire d'une licence passe l'ASI et tout comme des docteurs passent l'IGE.

Là où je vous rejoins, c'est qu'il devrait, comme cela est la cas dans d'autre corps, y avoir un concours adapté pour les titulaires d'un doctorat (réellement mis en place).

cdt

Le problème du diplôme minimal mais non maximal amène que des sur diplômés vont passer tous les concours (je les comprends, à un moment il faut bien manger).
On a donc jusqu'à des docteurs qui passent les concours de cat C !
Autant avoir juste le diplôme supérieur n'est pas trop gênant (licence pour ASI, bac pour adj, etc..., ça donne un collègue avec le même diplôme que le N+1, mais pas au dessus), autant avoir plusieurs niveaux de diplômes (bac +2 pour adj, etc...) a des grosses conséquences.

Ces multiples conséquences sont :
- dans le "meilleur" des cas, le collègue va passer d'autres concours et partira rapidement, engendrant une instabilité dans le service (nouveau concours, formation, etc...)
- dans le "pire" des cas, le collègue va contester sa hiérarchie (en terme de compétence voire simplement de légitimité), voire même contester les missions et les politiques du service !
- entre les 2, on aura le collègue qui va s'aigrir rapidement car n'ayant pas "sa" promotion qu'il estime méritée, et qui ne va pas s'épanouir dans son travail.

Et avec un biais que je vois de plus en plus : des collègues docteurs mais Biatss (et pas IGR, mais IGE, voire ASI et même Tech) qui font du travail de MCF ou de CR.
Et du coup la politique de l'établissement qui se tend vers un moindre recrutement d'EC pour les missions de recherche, mais qui, pour "compenser" (nb de Biatss limité : on aura recruté un IGE scientifique à la place d'une secrétaire) va demander plus de charge administrative aux EC, amenant les EC à protester contre les Biatss.

Le constat est donc simple : si chaque niveau de recrutement est fixé à un diplôme, c'est pas pour prendre des personnes ayant un diplôme en dessous, ni au dessus.

Ysokras

Je partage le constat précédent par contre, je suis stupéfait qu'en 2022, des jurys puissent encore recruter des candidats surdiplômés.

A chaque fois que j'ai été membre de jurys, nous avons eu des candidatures de bons, très bons candidats mais surdiplômés. A chaque fois, nous ne les avons pas retenu car il faut garder en tête que l'objectif du concours n'est pas de trouver le meilleur candidat possible, mais de trouver le meilleur candidat en fonction du profil de poste présenté au concours.

Enfin remarque complémentaire, dans la communauté académique, on regrette le manque de valorisation de diplôme comme une thèse, ce n'est pas en recrutant des docteurs au niveau T qu'on va arranger les choses...

jul

Il faudrait arrêter de produire des étudiants surdiplômés vu qu'il n'y aura pas assez de postes pour tout le monde.

alexandre29

Je ne sais pas si cela règlera le soucis; un candidat peut tout à fait ne pas indiquer qu'il a une licence lors d'un concours cat B par exemple.

Jusqu'où aller ? Bc d'IGE ont un master avec que seul la licence est exigée; dans ce cas il faudrait aussi ne pas les autoriser à concourir sous prétexte qu'il existe des concours à BAC+4,5 exemple inspecteur J&S.

Je pense plutôt qu'il faudrait d'une part revaloriser le niveau d'entrée en IGE à master et donc augmenter les grilles ! et laisser le doctorat en IGR.

cdt

Rolox

Bonjour

Ou en est le projet de fusion IGR1 et IGR2 ?
Compte tenu de l'actualité politique actuelle ou à venir on peut penser qu'il est en pause provisoire ou définitive.
Sachant en plus que le président a prévu de lancer à l'été une importante réforme de la fonction publique allant peut être jusqu'à revoir la catégorisation A,B et C et aussi avec un objectif de réduction importante des corps de fonctionnaires.
A mon avis le projet de fusion semble bien compromis dans ce contexte.



Alain Favennec

Citation de: Rolox le 28 Avril 2022, 06:54:12
Ou en est le projet de fusion IGR1 et IGR2 ?
Compte tenu de l'actualité politique actuelle ou à venir on peut penser qu'il est en pause provisoire ou définitive.
A mon avis le projet de fusion semble bien compromis dans ce contexte.

Bonjour,

Sans entrer dans le débat politique, les projets ne sont pas enterrés ou soumis à un moratoire ou à une pause. Ainsi, les textes repyramidage ITRF viennent d'être publiés au Journal officiel et le texte IGR devrait donc aussi être diffusé avant ou après les législatives.

Restant à votre disposition
Alain Favennec
Secrétaire général adjoint du SNPTES-UNSA

biboun

Merci Alain pour cette réponse mais quid de la date d'effet de la fusion ?

PSA

Citation de: Alain Favennec le 28 Avril 2022, 09:06:16

Bonjour,

Sans entrer dans le débat politique, les projets ne sont pas enterrés ou soumis à un moratoire ou à une pause. Ainsi, les textes repyramidage ITRF viennent d'être publiés au Journal officiel et le texte IGR devrait donc aussi être diffusé avant ou après les législatives.

Restant à votre disposition

Merci pour l'info.
On a les dossiers d'avancement de grade qui arrive, avec notamment les passages IGR2 en IGR1.
Y a t'il une consigne à ce sujet ? ou simplement des conseils ?


bdussoubs

Bonjour à tou(te)s,

On peut rajouter dans les frustrés les IGRHC :
- actuels (qui ne voient pas de décontingentement de la HEB ni une évolution vers un corps équivalent aux PR/DR)
- futurs (qui verront l'indice d'entrée du grade baisser !)

et de façon générale les IGR qui voient un corps dévalorisé par la reconnaissance du corps à Bac+5
- équivalent aux ingénieurs de l'Etat mais sans les avantages associés  d'accès à des échelles plus hautes
- désormais "inférieur" aux autres corps auxquels le compare les MESRI : MCF et CR

Bref..
Amicalement
bd

mg67

Citation de: bdussoubs le 28 Avril 2022, 11:33:02
Bonjour à tou(te)s,

On peut rajouter dans les frustrés les IGRHC :
- actuels (qui ne voient pas de décontingentement de la HEB ni une évolution vers un corps équivalent aux PR/DR)
- futurs (qui verront l'indice d'entrée du grade baisser !)

et de façon générale les IGR qui voient un corps dévalorisé par la reconnaissance du corps à Bac+5
- équivalent aux ingénieurs de l'Etat mais sans les avantages associés  d'accès à des échelles plus hautes
- désormais "inférieur" aux autres corps auxquels le compare les MESRI : MCF et CR

Bref..
Amicalement
bd


Je suis assez d'accord. Aucun IGR HC ne se plaint d'être HC, c'est déjà un privilège, mais décontingenter la HEB est une demande unanime de la part de tous les HC car il n'y a pas de débouchés au-delà. Dans mon cas personnel, je serai bloqué au dernier chevron de la HEA à un âge où il me restera encore 20 ans de travail avant la retraite. L'attente sera longue...

Yoyo

Citation de: Alain Favennec le 28 Avril 2022, 09:06:16
Citation de: Rolox le 28 Avril 2022, 06:54:12
Ou en est le projet de fusion IGR1 et IGR2 ?
Compte tenu de l'actualité politique actuelle ou à venir on peut penser qu'il est en pause provisoire ou définitive.
A mon avis le projet de fusion semble bien compromis dans ce contexte.

Bonjour,

Sans entrer dans le débat politique, les projets ne sont pas enterrés ou soumis à un moratoire ou à une pause. Ainsi, les textes repyramidage ITRF viennent d'être publiés au Journal officiel et le texte IGR devrait donc aussi être diffusé avant ou après les législatives.

Restant à votre disposition

Bonjour et merci pour cette information. D'après votre expérience, à quel horizon peut on raisonnablement s'attendre à voir paraître ce texte?