Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
12 Juillet 2020, 20:10:01
Accueil Aide Rechercher Identifiez-vous Inscrivez-vous
Nouvelles: Bienvenue sur le forum de discussion du SNPTES et du SA-EN. Cet espace de discussion vous est spécialement dédié. N'hésitez pas à parcourir notre forum mais aussi notre site Internet pour vous tenir au courant de l'actualité sur vos statuts, votre carrière et votre vie professionnelle.

FORUM SNPTES / SA-EN  |  Sujet de discussion  |  ITRF  |  Fil de discussion: Classement RIFSEEP et primes ? « sujet précédent | | sujet suivant »
Pages: [1] Bas de page Imprimer
Auteur Fil de discussion: Classement RIFSEEP et primes ?  (Lu 1250 fois)
TomTom
Confirmé
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 28


« le: 28 Juin 2020, 11:28:38 »

Bonjour,

Existe-t-il un classement RIFSEEP officiel pour la BAP E ingénieur d'étude et ingénieur de recherche ?
C'est à dire avec les catégories de postes, les fonctions, les critères de classement et les fourchettes de montant de primes, ou chaque établissement crée le sien ?

J'en ai besoin car j'ai été classé arbitrairement sans avoir l'information : ni ma place dans la RIFSEEP, ni les groupes, ni les fourchettes de chaque groupe, ni les critères de classement.

Et je m'aperçois, qu'à diplôme, fonction, expérience dans la fonction, anciennement et responsabilité égales, mes collègues touchent bien plus que moi.
Y a-t-il un recours pour ce genre d’inégalité ?

J’ai interrogé mon service RH mais pas de réponse pour le moment.

Merci par avance.
Cordialement.
« Dernière édition: 28 Juin 2020, 11:59:34 par TomTom » Journalisée
TomTom
Confirmé
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 28


« Répondre #1 le: 30 Juin 2020, 21:05:09 »

Aurais je abordé un sujet tabou dans l’administration ?  Grimaçant
Journalisée
Ammour
Administrateur
Confirmé
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 6819



« Répondre #2 le: 01 Juillet 2020, 09:15:20 »

Bonjour

Le régime indemnitaire RIFSEEP (régime indemnitaire tenant compte des fonctions, des sujétions, de l'expertise et de l'engagement professionnel) est si complexe que ce n'est pas sur un forum que vous aurez toutes les explications, variant d'un établissement à l'autre pour les uns, d'une zone géographique (académie par exemple) pour d'autres, voire même d'un service à l'autre si ce n'est pas en fonction du lieu d'affectation :

1- La partie mensuelle IFSE (Indemnité de fonctions, de sujétions et d'expertise) va dépendre de votre corps et grade, ensuite un classement est fait en 2 ou 3 groupes de fonction, pour ce classement  il faut comparer avec vos collègues ou contacter vos délégués locaux du SNPTES.

2- La partie annuelle (quelque fois versée en 2 fois) le CIA (Complément Indemnitaire Annuelle) dépend beaucoup aussi du corps et du grade, sa suppression est plutôt une forme de "sanction". Là encore il vous faut comparer avec vos collègues ou contacter vos délégués locaux du SNPTES.

Pour information 2 communiqués SNPTES sur le sujet :
- Application du RIFSEEP aux ITRF et ITA : Le SNPTES rappelle son opposition aux dispositifs d’individualisation !

- RIFSEEP : danger grave et imminent !

Cordialement
« Dernière édition: 01 Juillet 2020, 09:17:17 par Ammour » Journalisée

AMMOUR A.
Secrétaire Général FA-FPE
Fédération Autonome de la Fonction Publique d'État.
Militant SNPTES
TomTom
Confirmé
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 28


« Répondre #3 le: 01 Juillet 2020, 09:29:09 »

Bonjour,

Merci pour ces informations générales, mais en fait, j’étais déjà au courant de tout ça.
Ma question cachée une autre réalité moins glorieuse.

J'ai été classé sans aucune information, je ne sais ni dans quel groupe je suis, ni sur quels crtères j'ai été classé.

J'ai donc contacté mon service RH pour connaitre mon classement RIFSEEP car j'ai eu vend des primes des collègues bien supérieures aux miennes tout étant sur des postes identiques avec la même experience de carrière, les mêmes diplômes et les mêmes responsabilités (nous sommes interchangeables dans le service).

Pas de réponse de la RH, ça n'a pas dû plaire, la demande est remontée à la direction puis redescendu à mon N+1.
Mon N+1 m'a reçu et expliqué que c'est lui qui gère les montants de primes, que je dois passer par lui et que si je continue à réclamer ça va me "dé-servir", répété avec insistance 2 fois avec un regard noir et en me demandant si j'ai bine compris le message....
C'est donc une menace très claire et une tentative de me museler.

Ca c'est la réalité du terrain et après on nous pare d'harmoniser les primes sur des critères claires et transparents....  Triste

Cordialement.


 

Journalisée
ed
Confirmé
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 27


« Répondre #4 le: 07 Juillet 2020, 12:12:25 »

Bonjour, je vais me faire l'avocat du diable (certainement pas de manière malveillante) mais
pourquoi avez-vous court-circuité votre N+1 dans votre recherche d'explications ?

Quand ça lui revient du haut, votre N+1 peut considérer que vous avez signalé en creux à la RH
que vous n'avez pas confiance en lui et/ou que vous estimez que vous n'avez pas besoin de lui ;
ça ne peut à mon avis que contrarier un N+1 même conciliant, et braquer plus sérieusement
contre vous un N+1 plus susceptible.

(ça ne préjuge évidemment en rien de la légitimité de vos questions sur votre classement,
c'est juste une remarque sur la méthode et les raisons qui ont pu "glacer" l'entretien avec
le N+1)

Bien cordialement,
« Dernière édition: 07 Juillet 2020, 12:16:20 par ed » Journalisée
bridge
Militant SNPTES
Confirmé
***
Hors ligne Hors ligne

Messages: 71


« Répondre #5 le: 07 Juillet 2020, 16:42:05 »

Bonjour,

La différence que vous observez avec vos collègues peut provenir de l'ex-PFI (Prime de Fonction Informatique) qui existait avant la mise en place du RIFSEEP. La PFI, qui pouvait être conséquente, a été "intégrée" (voire désintégrée... Fâché) dans la partie ifse du RIFSEEP, souvent dans une mention type "supplément informaticien". Pour les bénéficiaires de l'ex-PFI, il y a eu souvent une forte différence (souvent en moins, très rarement en plus...) avec la partie ifse ajoutée pour les informaticiens. Du coup, ils bénéficient de la garantie indemnitaire leur permettant de se maintenir au même niveau global de revenu qu'avant le passage au RIFSEEP. Vous êtes probablement arrivé dans votre établissement après la mise en place du RIFSEEP et ne bénéficiez pas de cette garantie PFI de ce fait ?

Comme le dit Ammour, la mise en place du RIFSEEP dans l'enseignement supérieur a été très hétérogène et les comparatifs très difficiles à faire...

Vous devez être classé sur une fonction de la cartographie des fonctions de votre établissement. Cette fonction doit être classée elle-même dans un groupe de fonctions. Ce groupe de fonctions doit avoir un niveau de primes. La cartographie des fonctions se trouve peut-être sur votre intranet, soit dans une partie RH, soit dans une partie "Conseils et Commissions" (comptes-rendus CA et CT). Rapprochez-vous du SNPTES local qui pourra vous en dire plus sur le "traitement" des BAP E dans votre établissement.

Espérons que la demande forte d'informaticiens sur le marché et les difficultés de recrutement qui se font déjà sentir feront évoluer la situation dans le bon sens et que l'on retrouvera l'équivalent de l'ex-PFI des années 70 votée à l'époque pour un problème de recrutement...Mais je crains que cela ne mette quelques années voire dizaine d'années (le temps que les "ex-PFIstes" partent à la retraite et que leur remplacement pose de gros problèmes...)

Bon courage à vous.
Cordialement
Une "ex-PFIste"  Clin d'oeil


Journalisée
TomTom
Confirmé
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 28


« Répondre #6 le: 07 Juillet 2020, 18:58:07 »

Bonjour,

Pour ed :
Je n'ai pas à mon sens court-circuit mon N+1 puisqu'il est détaché d'un autre ministère et qu'il m' a dit lui même, quand il m'a recruté, ne rien connaitre au ITFR et encore moins au système RIFSEEP et m'a demandé de me rapprocher de la RH. J'ai donc suivi la même procédure, mais cette fois ça n'a pas plus. Difficile de s'y retrouver avec une girouette.

Pour bridge :
Je suis dans la fonction public depuis 18 ans en tant qu'IE mais j'ai changé d'établissement après une disponibilité.
Les groupes je les ai récupérés auprès du représentant local SNPTES, le bilan social 2018 me donne les montants et certains collègues laissent trainer leurs fiches de paye sur leur bureau étant donné qu'ils ne sont jamais là. Pourtant ils touchent 1500 euros de primes au même échelon que moi avec la même expérience et sur le même poste et on va les classer pour les passer HC.
Je veux bien qu'il y ai garantie de salaire après passage à la RIFSEEP mais je trouve que là c'est du favoritisme flagrant.
Et après on nous parle d'égalité avec la RIFSEEP avec des soit disant groupes de classement avec des critères transparent, ouaiiiih ...
Journalisée
Omar aux canards
Débutant
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 2


« Répondre #7 le: 08 Juillet 2020, 00:02:17 »

Bonsoir,
Cet écart ne peut-il pas s'expliquer, par exemple, par une compensation en ifse d'un indice détenu à titre personnel par un agent reclassé dans un indice inférieur de plus de 70% au traitement qu'il détenait précédemment ?
Journalisée
bridge
Militant SNPTES
Confirmé
***
Hors ligne Hors ligne

Messages: 71


« Répondre #8 le: 08 Juillet 2020, 09:07:59 »

Autres hypothèses :
  • vos collègues touchent du CIA (complément individuel annuel) si votre établissement l'utilise
  • vos collègues ont été classés dans une fonction supérieure à la vôtre, de fait de l'attribution de certains projets...

Eh oui, le traitement (financier et managérial) des personnels est très individuel et cela semble avoir été une volonté forte lors de la mise en place du RIFSEEP, contrairement aux objectifs affichés pour cette réforme...

D'ailleurs, la mise en place du RIFSEEP a pris énormément de temps dans les établissements.
A l'université de Lille, nous en sommes actuellement aux commissions d'études des recours faits par les collègues mécontents de leur classement et il y en a beaucoup selon les chiffres que j'ai vu passer...
On comprend mieux pourquoi cette réforme avait été rejetée par le conseil supérieur de la fonction publique...

C'est vrai qu'en tant qu'informaticien, on peut s'interroger sur la pertinence de rester dans la fonction publique vu les différences notables de "traitement" par rapport au privé...

Bon courage à vous et tenez-nous informés.
Cordialement
Brigitte
Journalisée
TomTom
Confirmé
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 28


« Répondre #9 le: 08 Juillet 2020, 09:26:40 »

à bridge:

Le collègue touche :
* CIA : 3500 euros par an en décembre
* IFSE : 1500 euros par mois

Les projets affectés sont du même niveau de responsabilité puisque nous sommes interchangeables en tant que chef de projet.
Nous avons le même indice majoré.
La personne n'est jamais présente dans les locaux, soit disant en permanence en télétravail alors que les textes stipulent 2 jours max par semaine.
La MOA est mécontente de son travail et ça se sait partout.

Et en plus c'est cette personne qui va être classée 1ère pour le tableau d'avancement à la HC par le N+1.

Et moi on refuse de me donner mon classement RIFSEEP et quand je demande on me menace en me disant que si je continue ça va me desservir ....

Alors désolé mais je ne comprends pas et je trouve que le piston marche à plein régime.

Comment fait on pour lancer un recours ?
Journalisée
bridge
Militant SNPTES
Confirmé
***
Hors ligne Hors ligne

Messages: 71


« Répondre #10 le: 08 Juillet 2020, 10:21:41 »

Il semble que vous soyez en "centrale", c'est-à-dire dans un Ministère à Paris ?

En tout cas, ici à l'Université de Lille, chaque agent a reçu son avis de classement dans une fonction de la cartographie des fonctions. Dans cet avis, il était indiqué la possibilité de contester son classement avec la procédure clairement indiquée.

Vous avez été recruté après la mise en place du RIFSEEP dans votre établissement il me semble ? Lors de votre recrutement, la fiche de poste n'indiquait-elle pas a minima le groupe RIFSEEP du poste ? Le mieux serait de contacter le représentant local du SNPTES qui pourrait mieux vous éclairer sur la situation de votre établissement et la procédure pour un recours à faire, avec son appui si possible.

Selon ce que vous décrivez pour votre collègue, il semble en effet qu'il bénéficie d'aménagements très particuliers... Mais peut-être qu'un problème de santé en est à l'origine. Sinon, cela "sent" vraiment le favoritisme, peut-être contraint par un échelon très supérieur, vu le mécontentement de la MOA...

Pour le télétravail sur 5 jours, je ne vais pas le critiquer car j'y suis personnellement très favorable, je n'y vois que des avantages pour les 2 parties : développement durable, financières, qualité de vie, etc, dès lors que chaque partie est consentante et que des retours au bureau sont prévus régulièrement... Par contre, je suis contre l'individualisation de ces accords... Chacun doit pouvoir en disposer, dès lors que les fonctions s'y adaptent et sans que du travail supplémentaire se reporte sur les autres collègues...Il est temps que la Fonction Publique passe à la vitesse supérieure dans ce domaine, le confinement ayant prouvé que cela peut fonctionner à grande échelle... Des économies substantielles pourraient être faites à la fois pour les agents et pour l'administration donc des impôts encore plus efficaces...Bien sûr, à faire contrôler par les partenaires sociaux et nos syndicats qui ont l'analyse judicieuse... Sourire
Journalisée
Ammour
Administrateur
Confirmé
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 6819



« Répondre #11 le: 08 Juillet 2020, 11:08:55 »

Bonjour

Citation de: TomTom
La personne n'est jamais présente dans les locaux, soit disant en permanence en télétravail alors que les textes stipulent 2 jours max par semaine.

Pour confirmer la réponse précédente, c'est l'article 3 du décret sur le télétravail qui impose un minimum de 2 jours de présence par semaine, donc 3 jours maximum de télétravail par semaine mais l'article 4 précise :

"Il peut être dérogé aux conditions fixées à l'article 3 :

1° Pour une durée de six mois maximum, à la demande des agents dont l'état de santé, le handicap ou l'état de grossesse le justifient et après avis du service de médecine préventive ou du médecin du travail ; cette dérogation est renouvelable, après avis du service de médecine préventive ou du médecin du travail ;

2° Lorsqu'une autorisation temporaire de télétravail a été demandée et accordée en raison d'une situation exceptionnelle perturbant l'accès au service ou le travail sur site.
"

Vous n'êtes donc peut être pas au courant de la situation médicale personnelle de votre collègue (secret médical par exemple et/ou déclaré RQTH, etc.) et/ou de la situation exceptionnelle qui a mené votre hiérarchie à l'y autorisé, voire son affectation temporaire pour travailler à distance d'un autre site.

Cordialement
« Dernière édition: 08 Juillet 2020, 11:12:14 par Ammour » Journalisée

AMMOUR A.
Secrétaire Général FA-FPE
Fédération Autonome de la Fonction Publique d'État.
Militant SNPTES
harmakhis
Débutant
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 6


« Répondre #12 le: 08 Juillet 2020, 16:05:27 »

à bridge:

Le collègue touche :
* CIA : 3500 euros par an en décembre
* IFSE : 1500 euros par mois

Les projets affectés sont du même niveau de responsabilité puisque nous sommes interchangeables en tant que chef de projet.
Nous avons le même indice majoré.
La personne n'est jamais présente dans les locaux, soit disant en permanence en télétravail alors que les textes stipulent 2 jours max par semaine.
La MOA est mécontente de son travail et ça se sait partout.

Et en plus c'est cette personne qui va être classée 1ère pour le tableau d'avancement à la HC par le N+1.

Et moi on refuse de me donner mon classement RIFSEEP et quand je demande on me menace en me disant que si je continue ça va me desservir ....

Alors désolé mais je ne comprends pas et je trouve que le piston marche à plein régime.

Comment fait on pour lancer un recours ?

tout dépend effectivement si tu es en région ou en centrale (ça veut dire sur paris)
deja vous avez l'IFSE et le CIA? et bien...1500 et 3500???
a titre de comparatif moi je n'ai pas de CIA et une IFSE de 750, et pourtant j'ai déja 20 ans de carriere d'ingénieur...on ne rigole pas  Grimaçant
que ton chef ou ta cheffe te fasse les gros yeux parce que tu poses des questions aux RH, on peut toucher à une forme de discrimination
parce qu'on te fait comprendre que ça va impacter ta carriere, et ça c'est totalement interdit
Que tu demandes la composition de ta feuille de paie aux RH oui, pour les montants ce ne sont pas forcément eux c'est normalement le ou
la DSI, ce n'est pas ton chef ou ta cheffe qui décide, c'est au niveau au dessus, et ça doit refleter tes entretiens annuels

mais je comprends tout a fait ce que tu dis et c'est assez régulier, quand on commence a poser des questions et à chercher le "pourquoi"
on met le doigt sur des différences de traitement, au propre comme au figuré, et ça n'est pas du gout de tout le monde

mais normalement concernant l'IFSE et le RIFSEEP j'avais trouvé je ne sais plus ou un guide de 80 pages qui recense tous les emplois dans toutes
les fonctions publiques avec tous les groupes et toutes les enveloppes, parce que oui ces primes ce sont des enveloppes minimales et maximales, apres
pour savoir le pourquoi du comment d'ou vient le montant qu'on te donne , ça c'est le la DSI
à voir plutot de ce coté donc

 Clin d'oeil
Journalisée
Pages: [1] Haut de page Imprimer 
FORUM SNPTES / SA-EN  |  Sujet de discussion  |  ITRF  |  Fil de discussion: Classement RIFSEEP et primes ? « sujet précédent | | sujet suivant »
Aller à:  


Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
© SNPTES — 18, rue Chevreul - 94600 CHOISY LE ROI XHTML 1.0 Transitionnel valide !

Powered by SMF 1.1.21 | SMF © 2015, Simple Machines
SMFAds for Free Forums