Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
23 Septembre 2021, 22:57:59
Accueil Aide Identifiez-vous Inscrivez-vous
Nouvelles: Bienvenue sur le forum de discussion du SNPTES et du SA-EN. Cet espace de discussion vous est spécialement dédié. N'hésitez pas à parcourir notre forum mais aussi notre site Internet pour vous tenir au courant de l'actualité sur vos statuts, votre carrière et votre vie professionnelle.

FORUM SNPTES / SA-EN  |  Sujet de discussion  |  ITRF  |  Fil de discussion: Repyramidages LPR « sujet précédent | | sujet suivant »
Pages: [1] Bas de page Imprimer
Auteur Fil de discussion: Repyramidages LPR  (Lu 2264 fois)
IGE déçu
Débutant
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 5


« le: 19 Mai 2021, 11:17:04 »

Bonjour,

Je ne comprends pas bien pourquoi il y a une telle différence de traitement entre les corps ITRF pour les repyramidages dans la LPR et que les syndicats n'ont pas demandé un rééquilibrage :

les taux de promotion par liste d'aptitude (nombre de postes / nombre de promouvables sont éloquents (2018 mais suivants proches)  :

- AT vers T        1.8%
- T vers ASI      2.0%
- ASI vers IGE  7.5%
- IGE vers IGR  0.5%

Donc non seulement les IGE ne passent quasiment pas IGR mais en plus le nombre de promouvables explose car les ASI ont un taux 15 fois supérieur ! (6074 en 2018 et 6740 en 2020 !)
La LPR fera passer le nombre de promotions de 32 à 42 (100 postes sur 10 ans !!!!!!!!)

Pourquoi personne ne dénonce cet "embouteillage" qui de plus est une discrimination d'un corps par rapport aux autres ?

Merci
Journalisée
ccedric21
Militant SNPTES
Confirmé
***
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1767



« Répondre #1 le: 19 Mai 2021, 19:21:12 »

Bonjour,

Votre étonnement est compréhensible. Pour autant, sur quels chiffres vous basez vous ?

Le SNPTES est loin d'avoir été passif sur cette question. Sans dévoiler l'ensemble des négociations, il vous faut savoir que dans le projet initial le taux de repyramidage IGE -> IGR était de 0%. Pour le SNPTES qui fait le constat des écarts existants entre fonction et corps de recrutement, cette "oubli" n'était pas acceptable.

Le SNPTES a obtenu que les IGE soient eux aussi concerné par les repyramidages dans le cadre du protocole d'accord. Les revendications étaient supérieures à celles obtenues. Certes nous pouvons être déçus de pas avoir totalement été entendu, mais le résultat est tout de même favorable grâce à l'intervention du SNPTES.


Aussi, vous ne pouvez pas dire que "les syndicats n'ont pas demandé un rééquilibrage". En tout cas, ça n'est pas le cas du SNPTES qui jour après jour est totalement engagé dans les reconnaissances des personnels qu'il représente.

Sans détailler plus que ça ces chiffres, pour rappel, le SNPTES demande l'intégration des ASI dans le corps des IGE et l'extinction de ce corps.
Bien cordialement,
CC
Journalisée

Cédric Clerc
Secrétaire national, Chargé des CAP et des ITRF de l’enseignement supérieur
IGE déçu
Débutant
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 5


« Répondre #2 le: 22 Mai 2021, 17:44:25 »

Bonjour,

Je me base sur les chiffres du ministère : il y aura 100 repyramidages dIGE en IGR sur 10 ans donc 10 par an sur 8 BAP et 158 établissements.

Donc selon vous cela fait combien par établissement par BAP et par an ? Rien ou plutôt 0.008 poste ....

Vous demandez la suppression des ASI fort bien pour eux mais vous créez autant d'IGE sans augmenter le nombre de promotions en IGR.

Vous sclérosez le corps des IGE.

Les chiffres que j'utilise sont ceux du document signé par les syndicats avec le ministère et du journal "les informations" de juillet 2019 N°306 du SNTPES

Chaque année 30 repyramaidages IGE vers IGR sont ouverts. La réforme et ajoute 10. Or il y a plus de 6700 promouvables et vous y ajouterez 600 de plus par repyramidage des ASI ou même beaucoup plus si vous éteigniez le corps...

Je ne mets pas en cause votre syndicat mais la manière dont sont traités les IGE qui semblent être des privilégiés alors que les B et C obtiennent proportionnellement beaucoup plus.
Je ne parle même pas des IGR qui vont être avantagés avec les fusions de grades et les possibilités de devenir MdC ou CR

Un IGE déçu qui comme beaucoup d'autres n'a qu'à rester HC jusqu'à la retraite
Journalisée
Michel G.
Confirmé
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 24


« Répondre #3 le: 24 Mai 2021, 13:14:19 »

Bonjour

Les IGR vont être avantagés avec la fusion de grade ? Jusque là, on ne peut pas dire que leur grille, qui n'a pas bougé depuis des décennies, soit particulièrement intéressante. Les IGR qui sont déjà 1ere classe deviendront des "IGR déçu" jusqu'à leur retraite, les possibilités de passer HC sont, et resteront probablement, très très limitées et largement inférieures à celles des autres grilles.
Et, contrairement aux IGE, aucun concours à tenter pour évoluer ;-)

Michel G.
Journalisée
ccedric21
Militant SNPTES
Confirmé
***
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1767



« Répondre #4 le: 25 Mai 2021, 00:34:55 »

Bonjour
Pour répondre à IGE déçu sur les dernières années et notamment grâce au PPCR les carrieres IGE  ont été fluidifiées par la fusion des 2e et 3e grades.
Au delà du repyramidage, le SNPTES demande aussi de recruter au niveau correspondant aux compétences demandées dans les fiches de poste ouvertes à concours.
Ça n'est jamais en opposant les catégories ou corps d'une filière que les choses avancent. Les snptes porte des revendications pour l'ensemble des personnels qu'il représente. Le corps des IGR doit encore évolué. Le passage d'IGE vers IGR par LA étant étroitement lié aux nombre de recrutements d'IGR, l'augmentation du nombre de recrutements y compris  dans le cadre des repyramidage pourrait permettre d'augmenter les possibilités. 
Cordialement.
CC.
Journalisée

Cédric Clerc
Secrétaire national, Chargé des CAP et des ITRF de l’enseignement supérieur
ccedric21
Militant SNPTES
Confirmé
***
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1767



« Répondre #5 le: 25 Mai 2021, 00:39:51 »

Bonjour

Les IGR vont être avantagés avec la fusion de grade ? Jusque là, on ne peut pas dire que leur grille, qui n'a pas bougé depuis des décennies, soit particulièrement intéressante. Les IGR qui sont déjà 1ere classe deviendront des "IGR déçu" jusqu'à leur retraite, les possibilités de passer HC sont, et resteront probablement, très très limitées et largement inférieures à celles des autres grilles.
Et, contrairement aux IGE, aucun concours à tenter pour évoluer ;-)

Michel G.

Pas de concours mais un TA et un examen professionnel pour le passage IGR HC. Le SNPTES  a milité pour que les possibilités non utilisées par la voie de l'examen professionnel soient reportées sur le TA au choix.
Un report de possibilité qui, pour le moment et injustement, n'a pas d'équivalent pour les corps de catégorie B.

 Cordialement.
CC
« Dernière édition: 17 Juin 2021, 06:16:24 par ccedric21 » Journalisée

Cédric Clerc
Secrétaire national, Chargé des CAP et des ITRF de l’enseignement supérieur
IGE déçu
Débutant
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 5


« Répondre #6 le: 16 Juin 2021, 12:20:59 »

Je n'oppose pas les catégories mais vu les repyramidages (dont le nombre fait penser à une pyramide). On pousse toujours vers le haut jusqu'en IGE (2 500 de C en B ; 1 450 de B en  ASI ; 600 ASI en IGE ; 100 IGE en ingénieurs de recherche.)

En accumulant toujours plus d'IGE mais en ne les faisant pas passer IGR on ne crée que de la déception pour ce corps en particulier.

Si le nombre de repyramidage d'IGE en IGR avait été au moins égal au nombre d'ASI qui vont devenir IGE (600) au moins on ne crierait pas à l'injustice
Journalisée
jb-univ
Confirmé
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 425


« Répondre #7 le: 16 Juin 2021, 13:48:52 »

Malheureusement, je ne peux qu'être entièrement d'accord avec IGE déçu ! On a vraiment l'impression que tout est fait pour pousser un maximum de personnels vers un niveau IGE puis là...gros blocage !! Déjà qu'il n'y avait pas beaucoup de passage IGR par LA (32 possibilités/ an toutes BAP confondues, autant dire que c'est ridicule !!!), il va y avoir un embouteillage monstre à l'entrée de la LA IGR.

Je suis personnellement très déçu également que le repyramidage ne concerne pas plus d'IGE vers IGR, car là encore 100 (TOUTES BAP CONFONDUES!!) c'est autant dire ridicule vu le nombre de personnels promouvables !!

Surement encore et toujours une histoire de coût derrière, il ne faut pas se leurrer !!!
Journalisée
Cathy75
Confirmé
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 35


« Répondre #8 le: 16 Juin 2021, 14:24:50 »

Je n'oppose pas les catégories mais vu les repyramidages (dont le nombre fait penser à une pyramide). On pousse toujours vers le haut jusqu'en IGE (2 500 de C en B ; 1 450 de B en  ASI ; 600 ASI en IGE ; 100 IGE en ingénieurs de recherche.)

En accumulant toujours plus d'IGE mais en ne les faisant pas passer IGR on ne crée que de la déception pour ce corps en particulier.

Si le nombre de repyramidage d'IGE en IGR avait été au moins égal au nombre d'ASI qui vont devenir IGE (600) au moins on ne crierait pas à l'injustice
Bonjour,
Ce qu'il faut calculer c'est le ratio par rapport au nombre d'agents dans la catégorie concernée. Il y a plus d'adjoints techniques que d'ingénieurs d'études (10 fois plus) donc forcément il y a plus de passages de C en B. D'ailleurs si on parle de repyramidage c'est que justement il y a un gros écart avec d'autres administrations pour le nombre de personnels en catégorie C par rapport à A. On peut même penser que la réforme aurait pu concerner seulement la catégorie C donc estimez vous heureux que quelque chose soit quand même fait pour les IGE. En effet, jusqu'à présent, les seules réformes pour la catégorie C n'ont fait que supprimer des corps, des grades pour que les carrières finissent par commencer à ATRF2P sans que rien ne soit fait pour le passage de C en B. Il y a enfin une réforme qui essaie de crever le plafond de verre pour la catégorie C à qui on fait des promesses depuis des années. Je vous rappelle que l'examen professionnel pour passer en catégorie B n'a jamais été mis en oeuvre par le ministère. Si cela avait été fait, on n'en serait pas là.
Cordialement,
Journalisée
IGE déçu
Débutant
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 5


« Répondre #9 le: 17 Juin 2021, 12:05:55 »

Bonjour Cathy,

En 2020 il y avait :

17017 AJT promouvables et 317 promotions taux 1.86% qui bénéficieront de 2500 repyramidages soit 14.7% des promouvables

6740 IGE promouvables et 32 promotions taux 0.47% qui bénéficieront de 100 repyramidages soit 1.48% des promouvables

Malheureusement les chiffres sont têtus et les IGE sacrifiés (le ratio 10 est en faveur des AJT)

Cordialement
Journalisée
Cathy75
Confirmé
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 35


« Répondre #10 le: 17 Juin 2021, 15:18:59 »

Bonjour,
Le repyramidage n'a pas la même portée pour les AJT que pour les IGE. En effet, pour les premiers il s'agit de réparer une injustice qui perdure depuis de nombreuses années. Ils sont nombreux à occuper des fonctions de niveau B ou même A sans possibilité d'évolution dans leur carrière puisqu'il n'y a pas de concours interne ni d'examen professionnel qui leur permet de changer de catégorie. Alors que la catégorie C est en voie de disparition dans les EPST notamment au CNRS, la situation est diamétralement opposée pour les ITRF où des postes de niveau B sont recrutés au niveau C. D'ailleurs les fiches métiers ont souvent peu de choses à voir avec les fonctions réellement occupées par les agents. La ministre a voulu rééquilibrer cela et peu à peu aligner les ITRF sur les ITA. Pour les IGE, rien de tel puisque vous êtes déjà en catégorie A. D'ailleurs si dans le futur, il y a fusion des corps ASI et IGE, vous serez encore plus nombreux en IGE et il est évident que les établissements n'ont pas besoin d'autant d'IGR, il faut aussi qu'il y ait des nécessités de services.

Cordialement,
Journalisée
Pages: [1] Haut de page Imprimer 
FORUM SNPTES / SA-EN  |  Sujet de discussion  |  ITRF  |  Fil de discussion: Repyramidages LPR « sujet précédent | | sujet suivant »
Aller à:  


Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
© SNPTES — 18, rue Chevreul - 94600 CHOISY LE ROI XHTML 1.0 Transitionnel valide !

Powered by SMF 1.1.21 | SMF © 2015, Simple Machines
SMFAds for Free Forums