Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
19 Janvier 2021, 06:58:43
Accueil Aide Rechercher Identifiez-vous Inscrivez-vous
Nouvelles: Bienvenue sur le forum de discussion du SNPTES et du SA-EN. Cet espace de discussion vous est spécialement dédié. N'hésitez pas à parcourir notre forum mais aussi notre site Internet pour vous tenir au courant de l'actualité sur vos statuts, votre carrière et votre vie professionnelle.

FORUM SNPTES / SA-EN  |  Sujet de discussion  |  ITRF  |  Fil de discussion: Poste, fonctions et organigramme. « sujet précédent | | sujet suivant »
Pages: [1] Bas de page Imprimer
Auteur Fil de discussion: Poste, fonctions et organigramme.  (Lu 613 fois)
Artef@ct31
Débutant
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 6


« le: 12 Janvier 2021, 18:52:43 »

Bonjour à tous,

Pour continuer dans mon questionnement induit par ma situation professionnelle actuelle (CMO et attente d'un nouveau CLM), j'ai remarqué que, lors de la dernière rentrée scolaire, mon poste avait disparu de l'organigramme en mon absence pour être refondu dans un groupe d'agents .

Ainsi, avant, j'apparaissais seul en tant que "Coordinateur administratif" sous le groupe "Gestionnaires de scolarité et de formation" et depuis j'ai étais intégré à ce groupe comme simple gestionnaire.

Quelques mois auparavant, quand je n'étais pas encore malade, j'avais déjà eu la mauvaise surprise que mon N+2 vienne me dire à huis clos, dans mon bureau, que les missions qui m'avaient être promises durant mon entretien d'embauche (sans autre formulation qu'oralement…), ne me seraient pas attribuées car je ne l'aurais pas averti et donc menti sur mon état de santé antérieur à cette embauche et par conséquent il ne pouvait pas me faire confiance! Choqué

Pourtant et ce malgré que je n'ai nullement d'obligation à ce sujet, j'avais non seulement informé mon N+2 et mon directeur de ma situation médicale lors de cet entretien, mais je leur avais également envoyé, 2 mois avant, des mails décrivant ma situation en temps partiel thérapeutique et les congés qui me restaient à solder avant de rejoindre leur établissement : je tenais énormément à avoir ce poste, vu la présentation et les promesses qui m'en avaient été faites. Roulement des yeux

Malheureusement, comme vous l'avez compris, je suis entrain de déchanter et je m'interroge de savoir jusqu'à quel point est-il permis de pouvoir ainsi disposer du poste et des fonctions d'un agent, sans l'en avertir ou le tenir informé avant toute décision et quels sont mes éventuels recours afin de ne pas finir au placard? Huh...

Cordialement,
Journalisée
Ammour
Administrateur
Confirmé
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 7250



« Répondre #1 le: 12 Janvier 2021, 19:33:30 »

Bonjour

Je peux vous rassurer, la réglementation est claire sur le sujet, en CLM on garde son poste, c'est en en CLD que l'on perd son poste (et le congé est non renouvelable pour une même maladie, mais une réforme est en cours), tandis qu'en CLM, après une reprise d'une année de service, on peut être à nouveau en CLM pour la même maladie toujours sans perdre son poste.

Cordialement
« Dernière édition: 12 Janvier 2021, 19:47:16 par Ammour » Journalisée

AMMOUR A.
Secrétaire Général FA-FPE
Fédération Autonome de la Fonction Publique d'État.
Militant SNPTES
Artef@ct31
Débutant
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 6


« Répondre #2 le: 12 Janvier 2021, 19:57:50 »

Bonjour Ammour,

Effectivement, vous me rassurez un peu : il est déjà compliqué et difficile par les temps qui courent de ne pas s'inquiéter outre mesure, de surcroit quand on est en congés maladie.

Par contre, si la reprise de poste est inférieure à un an mais que la nouvelle demande de CLM est faite sur une pathologie différente, pouvez-vous me dire, svp, si cela est recevable ?

Cordialement,

Journalisée
Ammour
Administrateur
Confirmé
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 7250



« Répondre #3 le: 13 Janvier 2021, 12:30:37 »

Bonjour

Si vous demeurez dans le système renouvelable du CLM (congé de longue maladie) en clair si vous reprenez vos fonctions pendant une année, au minimum, vous pouvez bénéficier d’un nouveau CLM (congé de longue maladie) de 3 ans pour une autre affection (a fortiori pour la même affection)

Cordialement
Journalisée

AMMOUR A.
Secrétaire Général FA-FPE
Fédération Autonome de la Fonction Publique d'État.
Militant SNPTES
Artef@ct31
Débutant
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 6


« Répondre #4 le: 14 Janvier 2021, 01:32:40 »

Bonjour,

En fait, j'ai "repris" mes fonctions seulement 3 mois, après 11 mois de CLM : à l'origine, cette reprise devait se faire sous forme d'un temps partiel thérapeutique, en télétravail exclusif.

Malheureusement, celui-ci n'a pas pu être mis en place par mon établissement et j'ai alors dû posé des congés payés durant cette période de TPT, puis je suis à nouveau tombé malade (CMO depuis le 03/09/2020).

Du coup, je n'ai non seulement pas la période de travail minimale après mon premier CLM, mais je n'ai pas pu bénéficier de son renouvellement… Indéci

A ce jour, je suis en demi-traitement depuis le 04 décembre dernier et, ma situation médicale ne s'étant pas améliorée, j'ai fait une nouvelle demande de CLM : le service RH* de mon établissement ne m'a pas signifié que cette demande était inappropriée et l'a transmise au comité médical départemental.

En parallèle, j'ai déposé un dossier d'allocation journalière auprès de la MGEN.

*Ce service ayant déjà commis plusieurs erreurs sur mon dossier (des "malentendus" comme il aime à le dire… Roulement des yeux), je redoute de devoir encore faire les frais de son incompétence et de ses errances administratives… Indéci
« Dernière édition: 14 Janvier 2021, 01:34:15 par Artef@ct31 » Journalisée
Pages: [1] Haut de page Imprimer 
FORUM SNPTES / SA-EN  |  Sujet de discussion  |  ITRF  |  Fil de discussion: Poste, fonctions et organigramme. « sujet précédent | | sujet suivant »
Aller à:  


Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
© SNPTES — 18, rue Chevreul - 94600 CHOISY LE ROI XHTML 1.0 Transitionnel valide !

Powered by SMF 1.1.21 | SMF © 2015, Simple Machines
SMFAds for Free Forums