Bienvenue sur le forum SNPTES-UNSA. Cet espace de discussions vous est spécialement dédié. Il privilégie les échanges d'ordre professionnel et syndical. Il est libre d'accès et vous permettra de nous questionner afin d'obtenir rapidement une réponse à votre demande. N'hésitez pas à le parcourir.  Pour vous tenir informé de l'actualité sur votre statut, votre carrière et votre vie professionnelle consultez également notre site Internet / Élections professionnelles 2022 - Professions de foi, listes des candidats, vidéos comment voter, ...

Détachement et Congé Maladie

Démarré par sympathisant-2017, 13 Mars 2019, 09:00:19

« précédent - suivant »

sympathisant-2017

Bonjour

Je me pose des questions concernant la possibilité et les modalités d'une demande de détachement d'un agent en congé (longue) maladie, qui, du point de vue médical, va mieux et peut envisager une reprise.
Mais il souhaite changer d'administration.
1. Un agent en congé maladie a t-il le droit de demander un détachement ?
2. Si oui, l'administration d'accueil est-elle "au courant" que l'agent est en congé maladie ?
3. Si oui, peut-elle refuser l'accueil de cet agent au prétexte qu'il est en congé maladie ?
4. Si le détachement est accepté (par les 2 administrations), l'agent peut-il bénéficier, dès son accueil, d'une reprise à temps partiel thérapeutique ?

Merci

calvados

#1
Bonjour,
1. Le CLM ne modifie pas la position administrative de l'agent. L'agent demeure en position d'activité et peut donc demander le détachement ;
2. L'agent n'a aucun intérêt à cacher sa situation à l'établissement d'accueil ;
3. Je ne pense pas car cela pourrait être considéré comme une discrimination ;
4. Oui, un temps partiel thérapeutique peut être accordé après un congé longue maladie. L'agent doit présenter sa demande à l'établissement d'accueil accompagné d'un certificat médical favorable établi par son médecin traitant. Il devra obtenir l'avis concordant du médecin agréé désigné par l'établissement d'accueil, à défaut passer devant la commission de réforme qui tranchera.

sympathisant-2017

Merci pour ces éléments de réponse.

Je partage ce qui vient d'être écrit : mieux vaut jouer "carte sur table" lors de cette démarche et annoncer à l'administration d'accueil que l'on est en congé maladie. De toute façon, je pense qu'elle doit pouvoir le savoir.
Mais je m'interroge : une administration prendra t-elle le "risque" de recruter (via un détachement) un agent qui est en congé maladie et qui pourrait éventuellement le rester une fois recruté (même si ce c'est absolument pas son objectif) ?
Existe t-il un cadre réglementaire à ce sujet ?
Si l'administration d'accueil n'accepte pas la demande de détachement, il pourra être difficile de prouver que c'est à cause du statut de l'agent.


Xav_D

Bonjour,

Ce qui est sûr, c'est que si on ne prend pas le risque de demander le détachement, l'administration d'accueil n'aura pas à refuser ou accepter le candidat. Je rappelle qu'il n'est pas interdit de prendre contact (c'est même plutôt l'inverse) avec l'administration (voire le service) où l'on souhaite candidater et d'avoir un rendez-vous pour y discuter du poste ouvert au détachement.

sympathisant-2017

Les conseils concernant une prise de contact avec l'administration d'accueil sont les bienvenus.
Ceci étant, j'avais déjà pris contact avec l'administration d'accueil (sans évoqué le congé maladie) qui semble intéressée.
Mes interrogations portaient essentiellement sur la réglementation.
Car avant un éventuel entretien, il est préférable de connaître ses droits et devoirs et ceux de l'administration. C'est plus confortable.
Savoir, par exemple, que l'administration d'accueil peut refuser (ou n'a pas le droit de refuser) la demande de détachement "simplement" à cause de son statut (congé maladie) change radicalement la discussion.

calvados

#5
Une chose est de dire :
Citation de: calvados le 13 Mars 2019, 10:17:56
3. Je ne pense pas car cela pourrait être considéré comme une discrimination ;
Il n'en reste pas moins que l'établissement n'a aucune obligation d'accepter votre demande de détachement ni de motiver sa décision. Le meilleur moyen d'aboutir dans votre démarche est d'obtenir l'accord de l'établissement d'accueil sans rien cacher de votre situation administrative. Le détachement est basé sur la confiance.

danou

Citation de: calvados le 16 Mars 2019, 14:17:57
Il n'en reste pas moins que l'établissement n'a aucune obligation.......ni de motiver sa décision.
Pour des questions de transparence, les organisations syndicales doivent obtenir des réponses de l'administration pour tous les refus. Cela permettra au fonctionnaire de comprendre son échec.

sympathisant-2017

Bonjour

Les raisons de l'éventuel refus de l'administration d'accueil doivent donc être communiquées aux organisations syndicales. C'est bien ça ?
Mais rien n'empêchera l'administration de donner une "fausse" raison afin de ne pas être accusé de discrimination.

Une piste pourrait être de passer par la médecine de prévention de l'administration d'accueil afin qu'elle valide la capacité à reprendre.
Dans certaines situations, la "meilleure" solution pour l'agent en congé maladie est de quitter son administration...
Dans ce cas, le corps médical peut appuyer la demande de l'agent prêt à reprendre mais dans un autre contexte.

danou

Citation de: sympathisant-2017 le 17 Mars 2019, 15:22:09
Les raisons de l'éventuel refus de l'administration d'accueil doivent donc être communiquées aux organisations syndicales. C'est bien ça ?
oui, dans le cadre d'une transparence, il y a moins de débat. Mais, aujourd'hui, aucune réglementation ne l'y oblige...
Citation de: sympathisant-2017 le 17 Mars 2019, 15:22:09
Mais rien n'empêchera l'administration de donner une "fausse" raison afin de ne pas être accusé de discrimination.
Oui, elle peut. Mais dans ce cas, elle montrera son manque de crédibilité, s'il n'y a pas de cohérence..