FORUM SNPTES / SA-EN

Sujet de discussion => ITRF => Discussion démarrée par: Wiplachs le 09 Juin 2021, 16:26:51



Titre: Neutralité des concours
Posté par: Wiplachs le 09 Juin 2021, 16:26:51
Bonjour,

La question est simple, la neutralité des concours est elle toujours respecté ?

En effet, un candidat appartenant déjà à la structure d'affectation à t-il plus de chance que d'autres ?

Merci d'avance


Titre: Re : Neutralité des concours
Posté par: ccedric21 le 09 Juin 2021, 17:55:26
Bonjour,

La neutralité est respectée par nature puisque les jurys ont une obligation en la matière. Si des discriminations ou autres comportements tendent à casser la neutralité il faut les signaler. Cela reste toujours délicat à évaluer.

Pour répondre à la seconde question. Je dirais que ça n'est pas nécessairement le cas. Les compétences de chaque candidat sont appréciées. Le fait d'exercer dans une laboratoire ou un service ne garantie pas d'être le meilleur candidat. Le principe d'un concours est bien de retenir le meilleur candidat.

Ceci étant, il est probable qu'un candidat qui exerce des fonctions sur des thématiques précises, avec une expérience importante et une bonne connaissance de la structure puisse sortir son épingle du jeu plus qu'un autre.

Il convient également de vérifier que les profils de postes et les compétences demandées sont bien celles décrites dans REFERENS III et du niveau du poste proposé au concours. Le fonctionnaire recruté dans un emploi type doit certes pouvoir répondre aux attentent d'un laboratoire ou service. Mais il ne faut pas perdre de vu que l'emploi type est souvent plus large que le poste proposé. Dans ce contexte un jury doit pouvoir évaluer les capacités qu'aura le candidat à s'adapter s'il devait, pour x raison, occuper un jour un poste différent dans sa BAP ou profil.

Cordialement,
CC


Titre: Re : Neutralité des concours
Posté par: Wiplachs le 09 Juin 2021, 21:04:47
Il s’agit d’un concours de Tech en BAP J.

Le concours n’est pas encore passé mais un des candidats travaille déjà dans le service d’affectation.

D’où ma question, est-ce plus ou moins truqué... ?


Titre: Re : Neutralité des concours
Posté par: Guim le 09 Juin 2021, 21:22:45
Truqué??? Peut-être pas quand même.

Si le "local" fait le job depuis des années, il est logique que sa structure d’accueil est choisie l'empoi-type et le profil de poste qui va bien.
On serait TOUS content si on était le local et qu'on nous balisait un peu le chemin comme remerciement du service effectué.


Alors facilité pour le candidat local oui peut-être mais à lui aussi de faire le taf.
Si il arrive en territoire conquis il va repartir vite fait à la maison.

En plus le jury ne doit (de mémoire) pas contenir de personne qui connaissent l'un des candidats.
Alors seules les notes de l’admissibilité comptent puis au moment de l'oral 0-0 la balle au centre!



Titre: Re : Neutralité des concours
Posté par: Wiplachs le 09 Juin 2021, 22:29:23
Truqué le mot est fort volontairement.. Vous voyez ce que je veux dire.
Est-il vrai que certains s’arrangent pour « faire passer leur candidat », c’était ma question


Titre: Re : Re : Neutralité des concours
Posté par: tech001 le 10 Juin 2021, 13:46:13
Truqué le mot est fort volontairement.. Vous voyez ce que je veux dire.
Est-il vrai que certains s’arrangent pour « faire passer leur candidat », c’était ma question

Et bien c'est évident. Si vous étiez responsable de service, et qu'un agent de votre service contractuel fait super bien son travail depuis plusieurs années, et que vous avez pris du temps à le former, préférez-vous l'embaucher à vie lui ou un candidat lambda que vous ne connaissez pas et qui présente peut-être juste bien sur dossier et à l'oral ?
Concrètement ce n'est pas truqué mais la fiche de poste peut-être fléché tout comme les questions lors de l'oral et l'avis du jury (il y a toujours au moins un ou deux membres du jury qui sont locaux.

A mon avis, c'est tout le système des concours qui est à revoir afin de bien séparer le recrutement, les titularisations et les promotions.


Titre: Re : Neutralité des concours
Posté par: Wiplachs le 10 Juin 2021, 14:47:36
Ok, mais je peux quand même faire mieux que le local, c’est mon objectif.
Même si je comprends parfaitement la logique.


Titre: Re : Neutralité des concours
Posté par: tech001 le 11 Juin 2021, 11:08:42
Ca peut arriver si le candidat local ne fait pas une très bonne prestation ou s'il n'est pas si apprécié que cela dans son poste.

Mais s'ils sont déjà convaincu qu'il est le candidat idéal, cela va être compliqué de le doubler même avec une meilleure prestation à l'oral.


Titre: Re : Neutralité des concours
Posté par: rachel le 14 Juin 2021, 11:53:27
Bonjour,
jury de concours, il m'est arrivé une seule fois d'être sollicitée par un directeur de labo souhaitant que sa candidate en CDD soit absolument choisie après les oraux.
Je n'ai pas eu de soucis déontologique : mon classement papier l'avait déjà classée largement en tête et à l'oral, elle a été bien meilleure que les autres candidats. Mais, je n'avais pas apprécié la manière de faire ; j'aurais même eu envie de revoir mon jugement, ne supportant pas que ce soit truqué, d'être manipulée et que les candidats n'aient pas égalité des chances...
Bonne chance !


Titre: Re : Neutralité des concours
Posté par: goto121 le 14 Juin 2021, 12:24:54
J'ai connu le cas inverse, "le candidat travaille chez nous mais surtout pas lui !". Vu la prestation faite à l'oral, j'ai mieux compris, résultat : concours infructueux. Si certains admissibles ne se sont pas déplacés en se rendant compte qu'il y avait un candidat local, tant pis !


Titre: Re : Neutralité des concours
Posté par: itrf37 le 14 Juin 2021, 15:30:24
Bonjour,

Personnellement, j'ai été confronté en tant qu'expert dans un jury, une fois lors d'un concours où le candidat "local" n'avait pas été retenu suite à l'épreuve écrite, à la demande informelle d'un autre membre du jury qui connaissait la structure d'accueil , de déclarer le concours infructueux pour permettre au candidat local de re-postuler si le poste était remis au concours à la prochaine session.

J'ai fort peu apprécié, ainsi que le 2ème expert du jury, cette demande et l'argumentation déployée.

Dans ce genre de concours en cas de désaccord, le président se range aux avis des experts, et nous avions choisi un candidat qui selon nous avait toutes les compétences requises pour le poste.

J'estime que le candidat local a déjà suffisamment d'avantage par rapport aux autres sur la connaissance du poste et de son environnement alors à lui de fournir un travail minimum pour au moins atteindre la note minimale pour être retenu pour la phase suivante.

J'ai vu aussi lors de concours des candidats "locaux" arriver les mains dans les poches car "local" et repartir sans leur poste ... Pour ma part, quand je suis juré j'essaie de ne pas partir avec d'a priori entre local ou non, je me base sur ce que le candidat arrive à produire lors du concours conscient des enjeux pour tous.

Donc faut pas hésiter à candidater même s'il y a des "locaux", pour ma part, j'ai fait ma progression de carrière par le biais entre autres de deux concours externes et mon poste actuel je l'ai eu fasse à un candidat local.

Cordialement.


Titre: Re : Neutralité des concours
Posté par: Wiplachs le 14 Juin 2021, 20:19:48
Je passe l’oral demain... On verra bien ????


Titre: Re : Neutralité des concours
Posté par: Cathy75 le 15 Juin 2021, 11:31:19

J'estime que le candidat local a déjà suffisamment d'avantage par rapport aux autres sur la connaissance du poste et de son environnement alors à lui de fournir un travail minimum pour au moins atteindre la note minimale pour être retenu pour la phase suivante.


Bonjour,
Je ne suis pas tout à fait d'accord avec vous. Le candidat local a peut être des avantages par rapport à ses concurrents mais il a énormément plus de pression : déjà la peur de perdre son emploi s'il est contractuel. En plus, pendant toute la période pré-concours, il ne doit déplaire à personne dans son service. Donc la situation de candidat local est loin d'être aussi enviable que vous semblez le dire.

Cordialement,


Titre: Re : Neutralité des concours
Posté par: tech001 le 15 Juin 2021, 13:44:04
Si on avait des statistiques, je pense que l'on verrait que le taux de réussite des contractuels en place est très nettement supérieur aux autres candidats (même eux-même contractuels ou déjà titulaires sur des fonctions équivalentes).
En tout cas, pour ma part, j'ai fait une fois un tour de France des concours (j'étais jeune et mal renseigné, et j'aurais du vérifier pour chaque poste l'objectif du recrutement) et sur 6 oraux effectués, seul un seul a été réussi par un non local (il y avait un contractuel et poste mais vraiment pas motivé pour le peu que l'on a discuté lors des épreuves).

J'ai aussi eu l'expérience d'un oral passé face à un contractuel en poste depuis 10 ans : dans ce cas, il est en CDI, aucun risque de perdre son poste mais en revanche gros souci RH car si quelqu'un d'autre réussi, ils se retrouvent avec 2 personnes pour 1 poste.

Cela parait au final logique de traiter les candidats locaux ou externes avec équité. J'ai vécu l’expérience du concours infructueux : bizarrement, pas grand monde à l'oral, les autres candidats étaient bien renseignés. Mon oral s'est très bien passé mais la note fixée pour réussir (18 je crois) étaient trop haute. L'année suivante, le poste a été remis en concours et la personne en local l'a obtenu.
Je me dis qu'au final, j'avais un meilleurs niveau et une meilleure motivation que cette personne.


Titre: Re : Neutralité des concours
Posté par: Wiplachs le 16 Juin 2021, 11:02:20
Bon bah je suis 1er sur LC, le candidat local est seul sur la LP...

Ca vaut quelque chose pour des candidature sur des postes de B d'être sur LC ?


Titre: Re : Neutralité des concours
Posté par: ClaPs le 16 Juin 2021, 11:08:41
Bonjour,

Ça fait 3 ans que je passe le concours tech, 3 ans que je suis sur LC... 2 fois que je suis 1ère sur LC pour 1 candidat admis sur LP...

Et je ne vois toujours pas l'intérêt de la LC.

Cordialement,
ClaPs


Titre: Re : Re : Neutralité des concours
Posté par: falke le 18 Juin 2021, 10:09:05
je ne sais plus quelle année,

je m'étais inscrit au concours d'ASI externe dans une certaine spécialité de la BAP E (appelons-là X)

Je recois ma convoc, me confirmant mon inscription pour la spécialité (Y).

j'appelle l'université proche de chez moi, où le poste était à pourvoir, pour les avertir de l'erreur.

Ah oui , c'est vrai mais c'est pas grave me dit-on , c'est bien ça. Je ne suis pas loin de penser que c'est une erreur à dessein..

Je me pointe aux écrits du concours (et je me trouve à faire une épreuve Base de donnée et Dév) alors que je ne fait pas
de dév, (mais  base de données je connais) et que je pensais postuler sur ASI gestionnaire d'applications. J'imagine que beaucoup ont dû être étonnés à l'épreuve (ou pas d'ailleurs ;-) ).

Bref, je suis admissible quand même avec 14,5. Mais la moyenne du dernier admissible n'est franchement pas si haute que ça. Super je me dis , t'as tes chances, c'est une erreur de libellé au départ,
mais à l'oral tu vas cadrer avec le poste.  ;D

Je me pointe à l'oral dans l'université qui recrute : en tout et pour tout un seul candidat (sur le poste) à côté de moi. Je suis arrivé bien avant lui et étais le dernier à passer.

Je me suis retrouvé 1 sur la LC (le Lot de Consolation  ;D , mais bon le dév c'est pas ma spécialité), et c'est vrai le jury était bienveillant de m'accueillir aussi bien.


Seulement voilà, j'avais bien pris soin de prendre la liste de tous les admissibles et de rechercher dans les organigrammes leur affecation (tous étaient en poste dans les étab d'admission) sauf deux égarés
comme moi , introuvables. (des poètes sans doute)

Lors de la phase d'admission , même petit jeu rigolo on reprend les admis et on refait la même, et 100 % des admissibles avaient retrouvé leur poste.

Donc je me pose la question est-ce un concours ou un entretien de recrutement ? Si c'est un entretien OK mais on le dit. Si c'est un concours, alors il faut laisser une chance à l'égalité des chances anonymat à l'écrit comme à l'oral (personne ne connait le candidat).