FORUM SNPTES

Sujet de discussion => Liste d'aptitude / Tableau d'avancement / Examen professionnel => Discussion démarrée par: peyotl le 27 Mai 2021, 16:05:20



Titre: feuille de route RH ac Bordeaux
Posté par: peyotl le 27 Mai 2021, 16:05:20
Bonjour a toutes et tous,

Je vient de commencer à lire la feuille de route RH de l'académie de Bordeaux et il y a une partie que j’espère mal interpréter:

Citation
L’académie de Bordeaux s’attache à ce que la répartition des promotions corresponde à la
part respective des femmes et des hommes parmi les promouvables et se rapproche de leur
représentation dans les effectifs du corps. À cette fin, cet équilibre doit être respecté dans
l’ensemble des actes préparatoires aux promotions. L’académie de Bordeaux se réserve donc la
possibilité d’appliquer le taux de représentativité le plus favorable aux femmes.

est-ce que ça veut dire que si nous sommes des hommes, nous devons avoir un dossier en béton renforcé en acier, alors que pour les femmes ce sera au prorata des promouvables?
et avant que ça parte dans tout les sens je tient a dire que je suis pour le droit des femmes et que je partage leurs revendications salariales etc...

bien cordialement

Ayahuasca

edit: je vous met le fichier en PJ


Titre: Re : feuille de route RH ac Bordeaux
Posté par: ccedric21 le 08 Juin 2021, 16:15:18
Bonjour,
il y a plusieurs problèmes dans ce document qui a du être validé par un CTA de Bordeaux sans concertation de l'ensemble des OS représentatives pour l'ensemble des corps.

En premier lieu, il n'est jamais fait référence au ITRF (ATRF notamment dont la gestion des académiques et autres corps pour lesquels le rectorat devra faire une sélection pour proposer un classement au ministère de l'enseignement supérieur, de la recherche et de l'innovation). Dans ce document le Rectorat fait un amalgame entre ITRF et ATSS.

C'est dommage de trouver une telle erreur dans un document intitulé "Feuille de route pour les ressources humaines" et en laisser de côté...

Pour ce qui est de "se réserver donc la possibilité d'appliquer le taux de représentativité le plus favorable aux femmes", sans connaitre les fondements de cette orientation avec quelques arguments pour convaincre, c'est plutôt déplorable.

L'égalité de traitement n'est pas la discrimination positive. De plus, il n'est pas certain que pour chaque corps, la répartition femmes/hommes soient identiques.

Votre étonnement est compréhensible. Nous avons rencontré des erreurs de communications similaires dans d'autres établissements. Par la concertation les arguments ont été entendu.

Vous pourriez contacter vos délégués locaux du SNPTES qui pourront obtenir des révisions de la part des services RH du rectorat.

Bien cordialement,
CC