Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
06 Ao?t 2020, 18:06:37
Accueil Aide Rechercher Identifiez-vous Inscrivez-vous
Nouvelles: Bienvenue sur le forum de discussion du SNPTES et du SA-EN. Cet espace de discussion vous est spécialement dédié. N'hésitez pas à parcourir notre forum mais aussi notre site Internet pour vous tenir au courant de l'actualité sur vos statuts, votre carrière et votre vie professionnelle.

FORUM SNPTES / SA-EN  |  Sujet de discussion  |  Discussion générale  |  Fil de discussion: LPPR « sujet précédent | | sujet suivant »
Pages: [1] Bas de page Imprimer
Auteur Fil de discussion: LPPR  (Lu 1380 fois)
nicob
Débutant
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 8


« le: 25 Juin 2020, 10:40:22 »

Bonjour,
un autre sujet lié aux revalorisations est déjà ouvert mais j'aimerais ouvrir une discussion plus large sur la LPPR, suite au vote au CNESER.
Ma question est relativement simple : que peux-t-on attendre et qu'espère tirer notre syndicat du vote "pour" le projet ?
Depuis que je suis dans l'enseignement supérieur (~15 ans, pratiquement autant d'adhésion) : RCE/LRU, gel du point d'indice, recours à la contractualisation (qui ne devrait pas s'arranger avec LPPR), RIFSEEP, démantèlement des prérogatives des CPE, lignes directrices de gestion floues...

A côté de cela, PPCR parait une bien maigre consolation par rapport aux concessions faites.

Si vous pouvez éclairer ma lanterne, je suis preneur.

Bien cordialement,
N.
Journalisée
clothoide
Débutant
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 11


« Répondre #1 le: 25 Juin 2020, 14:06:16 »

Pareil ici, si vous pouvez m'expliquer quelles avancées apportent cette loi.
Merci
Journalisée
SG-SNPTES
Administrateur
Confirmé
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 2913


« Répondre #2 le: 25 Juin 2020, 22:41:35 »

Bonjour,

Avez vous lu nos communiqués? dont celui-là
http://www.snptes.fr/Comite-technique-ministeriel-du-25.html

Bien cordialement,
Journalisée

Alain HALERE
Secrétaire général du SNPTES
alain.halere@snptes.org
0676728184
Honorin
Débutant
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 14


« Répondre #3 le: 26 Juin 2020, 09:12:19 »


 J'ai lu, attentivement, et je suis de plusieurs manières, sans voix  Choqué
Journalisée
clothoide
Débutant
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 11


« Répondre #4 le: 27 Juin 2020, 21:51:05 »

De ce que j'ai compris, en dehors du budget en hausse, il n'y a pas d'avancées dans la loi ? Pourquoi passer une loi dans ce cas là ?
Journalisée
SG-SNPTES
Administrateur
Confirmé
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 2913


« Répondre #5 le: 28 Juin 2020, 09:39:23 »

Bonjour,

Il ne peut y avoir d'avancée sans une hausse du budget. Si vous parlez des avancées attendues par les personnels en termes de carrière, de rémunération et d'amélioration des conditions de travail, elles ne peuvent exister sans une hausse du budget et, si besoin, quelques modifications réglementaires. Le rapport annexé au projet de loi apporte des précisions sur les objectifs, mais beaucoup de choses restent à négocier. Encore une fois, tant que les hausses pluriannuelles des budgets ne sont pas validées, il n'y a rien à négocier.

Maintenant, attention, à l'heure actuelle, il ne s'agit que d'un projet de loi. Les lois sont faites par le parlement et non pas, comme le pensent ou veulent le faire croire certains, par les instances du ministère de l'ESRI.

En clair, notre travail est loin d'être terminé. Il nous faut désormais convaincre les parlementaires et continuer de négocier avec le ministère l'utilisation de ce budget.

Bien cordialement,
Journalisée

Alain HALERE
Secrétaire général du SNPTES
alain.halere@snptes.org
0676728184
nicob
Débutant
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 8


« Répondre #6 le: 30 Juin 2020, 10:17:27 »

Bonjour,

Avez vous lu nos communiqués? dont celui-là
http://www.snptes.fr/Comite-technique-ministeriel-du-25.html

Bien cordialement,

Oui et c'est bien ce qui m'inquiète. J'entends bien la nécessité d'augmenter les budget.

Par contre, produire des dizaines de pages de projet de loi et de rapport annexe n'est pas là pour juste augmenter le budget. On voit depuis plusieurs années les effets d'annonce sur le budget de la recherche qui ne sont en fait que des jeux d'écritures pour des effets que nous ne voyons pas, si ce n'est une recherche sur appel à projet. Si augmentation il y a eu, on voit bien (notamment au travers de l'ANR, IDEX, PIA1-2-3 par ex) que l'on a tendance à arroser là où l'herbe est déjà mouillée, avec une concentration de moyens sur quelques grands pôles, et des miettes pour les autres. Et les personnels dans tout ça ?

Le diable se cache dans les détails et je crains que tout soit déjà joué d'avance : un chantage aux revalorisations en échange des chaires juniors, atteinte aux statuts des EC, PR, CR, DR ... ce sera tout ou rien. N'oublions pas comment on été menées les négociations sur les retraites (en force) ; pourquoi la stratégie gouvernementale évoluerait sur ce sujet en particulier ? Il a fallut que le COVID passe par là pour infléchir la volonté de réforme, c'est dire ... Pour les prérogatives des CPE, on les a d'abord vidées de leur substance avant de réfléchir aux LDG, dont on a toujours pas la couleur d'ailleurs (en tout cas pas à ma connaissance). On peut craindre la même stratégie sur LPPR, on vote d'abord et on reporte à plus tard les discussions sur les sujets qui fâchent. Tant que des garanties solides n'auront pas été obtenues, il ne restera que des promesses.

Voilà, je partage mes inquiétudes. Encore une fois, on a empilé beaucoup de réforme nous concernant depuis plusieurs années, mais au final est-ce que cela nous a été très favorable ?
N.
Journalisée
FA-ENESR Alain Favennec
Administrateur
Confirmé
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 7883



WWW
« Répondre #7 le: 30 Juin 2020, 15:37:55 »

Bonjour Nicob,

Je ne dévoilerai pas ici la stratégie du SNPTES, mais il convient pour nous de constater, avec le recul, que certaines réformes que d'autres nous présentaient comme la "fin du monde" se sont soldées par des avancées importances pour une majorité des personnels, comme par exemple : les 35 heures et l'ARTT particulièrement avantageuse dans nos établissements et services; la LRU qui s'est accompagnée d'un plan carrière qui, notamment, nous a permis de voir nos primes augmenter; le télétravail; le plan PPCR qui s'est soldé par de belles avancées sur les grilles de rémunération; le RIFSEEP que le SNPTES a dénoncé mais qui a aussi permis à beaucoup de collègues de voir leurs primes valorisées, etc. Ce dernier exemple permet de démontrer que, même si un projet de réforme est néfaste, il convient pour le SNPTES d'être là pour limiter la casse et, je pèse mes mots, pour essayer d'obtenir des gains ou au moins des contreparties intéressantes. Nous appelons cela une fenêtre de tir et, qu'on le veuille ou pas, ce gouvernement a décidé de réformer, il faut donc être présent pour contrecarrer les défauts de cette loi de programmation et, dans un contexte budgétaire tendu, essayer de faire bénéficier nos collègues d'améliorations de leurs conditions de travail et de leurs rémunérations.

Restant à votre disposition
« Dernière édition: 30 Juin 2020, 15:46:05 par Ammour » Journalisée

Alain Favennec
Secrétaire général FA-ENESR
goto121
Confirmé
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 226


« Répondre #8 le: 01 Juillet 2020, 09:56:07 »

Merci Alain ! De temps en temps il faut remettre les choses dans leur contexte, soit on refuse et on critique tout, soit on participe et on fait avancer les choses.
Journalisée
Pages: [1] Haut de page Imprimer 
FORUM SNPTES / SA-EN  |  Sujet de discussion  |  Discussion générale  |  Fil de discussion: LPPR « sujet précédent | | sujet suivant »
Aller à:  


Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
© SNPTES — 18, rue Chevreul - 94600 CHOISY LE ROI XHTML 1.0 Transitionnel valide !

Powered by SMF 1.1.21 | SMF © 2015, Simple Machines
SMFAds for Free Forums