Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
20 Octobre 2020, 01:23:35
Accueil Aide Rechercher Identifiez-vous Inscrivez-vous
Nouvelles: Bienvenue sur le forum de discussion du SNPTES et du SA-EN. Cet espace de discussion vous est spécialement dédié. N'hésitez pas à parcourir notre forum mais aussi notre site Internet pour vous tenir au courant de l'actualité sur vos statuts, votre carrière et votre vie professionnelle.

FORUM SNPTES / SA-EN  |  Sujet de discussion  |  Enseignants-chercheurs et enseignants  |  Fil de discussion: Mutation / Détachement ITRF vers enseignement « sujet précédent | | sujet suivant »
Pages: [1] Bas de page Imprimer
Auteur Fil de discussion: Mutation / Détachement ITRF vers enseignement  (Lu 8216 fois)
spiffou
Débutant
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 5


« le: 24 Mai 2017, 12:06:48 »

Bonjour,

ITRF de catégorie A et titulaire d'un BAC+4 en automatisme et travaillant en rectorat, je souhaite m'orienter vers l'enseignement.
J'ai lu plusieurs sources d'informations sur le sujet via Internet et je pose ici les questions qui restent pour moi en suspens :

Second degré
- Puis-je candidater avec un bac+4 ? Ou avec la réforme de la formation des enseignants m'oblige à disposer d'un bac+5 ?
Même pour un CAPLP ?
- En candidatant, puis-je choisir ma région géographique d'affectation ?
Ou puis-je me retrouver à l'autre bout de la France comme un jeune lauréat de concours d'enseignant ?
- Comment enseigner l'informatique ? Vu que le concours n'existe pas.
L'automatisme m'intéresse également. Ou l'électronique.

Enseignement supérieur
- Puis-je candidater avec un bac+4 ? Ou avec la réforme de la formation des enseignants m'oblige à disposer d'un bac+5 ?
J'ai regardé dans ma région cette année et je n'ai vu aucun poste en enseignement supérieur qui correspondrait à mon profil (Sur galaxy il me semble).
Je réitérerai l'année prochaine.

En vous remerciant par avance des éclaircissements que vous m'apporterez,
Cordialement,
Journalisée
Ammour
Administrateur
Confirmé
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 7111



« Répondre #1 le: 24 Mai 2017, 12:40:51 »

Bonjour,

Les différents cas pour le PLP,  CAPLP et CAPES :

- Les pères et mères de trois enfants, ainsi que les sportifs de haut niveau n’ont pas pour obligation d’être diplômés pour avoir le droit de se présenter aux épreuves.
- 3e concours, pas d'obligation de diplômes pour ceux qui ont au moins 5 ans d'expérience professionnelle dans le privé (CAPLP).
- Concours interne sans condition de diplôme pour ceux qui ont de l'expérience en tant qu'enseignant au sein de la fonction publique.

Sinon il faut un diplôme au moins équivalent au Master pour passer le concours et pour entrer en ESPE (ex IUFM) pour la formation pédagogique (stagiaire).

Cordialement

« Dernière édition: 24 Mai 2017, 17:00:02 par Ammour » Journalisée

AMMOUR A.
Secrétaire Général FA-FPE
Fédération Autonome de la Fonction Publique d'État.
Militant SNPTES
spiffou
Débutant
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 5


« Répondre #2 le: 24 Mai 2017, 14:09:50 »

Bonjour,

Merci pour ce retour rapide.

Je comprends que le concours interne est pour par exemple les contractuels exerçant le métier d'enseignant.
Par contre, je suis surpris qu'il n'y a pas de passerelle entre un titulaire de catégorie A ITRF dans un rectorat et le monde enseignant ? je pensais que oui.

Sinon, avant d'être fonctionnaire, j'ai travaillé 6 ans dans l'informatique.
Je peux peut être passer le 3ème concours.

Bonne journée.

Cordialement,
Journalisée
Ammour
Administrateur
Confirmé
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 7111



« Répondre #3 le: 24 Mai 2017, 17:01:38 »

En effet la passerelle est à sens unique, le CAPES, CAPLP sont en effet ouvert en interne aux seuls fonctionnaires qui ont des fonction d'enseignement.

Par contre les enseignants peuvent parfaitement comme tous les fonctionnaires passés les concours internes ITRF ou autres.

Cordialement
Journalisée

AMMOUR A.
Secrétaire Général FA-FPE
Fédération Autonome de la Fonction Publique d'État.
Militant SNPTES
FA-ENESR Alain Favennec
Administrateur
Confirmé
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 7883



WWW
« Répondre #4 le: 27 Mai 2017, 06:57:23 »

Bonjour,

Pour vous présenter au CAPES interne, même sans avoir été enseignant, il vous suffit, comme fonctionnaire, selon la réglementation, de justifier de "trois années de services publics"; concernant la condition de diplôme, pour le CAPES interne, il faut, toujours selon la réglementation, "justifier de la détention d'une licence ou d'un titre ou diplôme reconnu équivalent par le ministre chargé de l'éducation".
Concernant les postes de certifiés dans l'enseignement supérieur (PRCE), il convient d'obtenir au préalable le concours mais, pour répondre à l'une de vos questions, certains lauréats du CAPES peuvent être nommés en université.
Concernant les sections et options des concours, il existe un concours interne du CAPET en "sciences industrielles de l'ingénieur option ingénierie informatique" mais, pour l'instant, il n'existe pas de CAPES interne d'informatique, en revanche, en 2017, a été créée une option informatique au Capes externe de mathématiques (un Capes interne devrait voir le jour dans les trois années à venir). Concernant le CAPLP, il n'existe pas, là non plus, de section ou d'option "informatiques".

Bonne journée
« Dernière édition: 27 Mai 2017, 10:02:00 par Service juridique Alain Favennec » Journalisée

Alain Favennec
Secrétaire général FA-ENESR
Ammour
Administrateur
Confirmé
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 7111



« Répondre #5 le: 27 Mai 2017, 21:19:34 »

Bonsoir,

Pour être plus précis, pour passer ces concours internes de professeur des écoles, les fonctions d'enseignement ne sont exigées qu'aux contractuels (agents non titulaires), le décret le précise ainsi:

Le second concours interne et le second concours interne spécial sont ouverts :

1° a) Aux agents titulaires et non titulaires de l'Etat, des collectivités territoriales et des établissements publics qui en dépendent, y compris ceux mentionnés à l'article 2 de la loi n° 86-33 du 9 janvier 1986 portant dispositions statutaires relatives à la fonction publique hospitalière, et aux militaires justifiant, les uns et les autres, de trois années de services publics ;

b) Aux agents non titulaires ayant exercé dans des établissements d'enseignement publics ou privés sous contrat d'association des fonctions d'enseignement, d'éducation ou d'information et d'orientation pendant tout ou partie de la période comprise entre le 1er septembre de l'une des six dernières années scolaires et la date de publication des résultats d'admissibilité et justifiant, les uns et les autres, de trois années de services publics ;


Pour le concours interne de professeur certifié, un autre décret précise:


Peuvent se présenter au concours interne :

1° Les fonctionnaires de l'Etat, des collectivités territoriales et des établissements publics qui en dépendent, y compris ceux mentionnés à l'article 2 de la loi n° 86-33 du 9 janvier 1986 portant dispositions statutaires relatives à la fonction publique hospitalière, et les militaires justifiant, les uns et les autres, de trois années de services publics ;

2° Les enseignants non titulaires des établissements d'enseignement publics ou privés sous contrat d'association, les candidats ayant eu cette même qualité pendant tout ou partie de la période comprise entre le 1er septembre de l'une des six dernières années scolaires et la date de publication des résultats d'admissibilité au concours, ainsi que les enseignants non titulaires assurant un enseignement du second degré dans les établissements scolaires français à l'étranger définis à l'article R. 451-2 du code de l'éducation. L'ensemble des candidats doit justifier de trois années de services publics ou de services d'enseignement dans les établissements scolaires français à l'étranger ;

3° Les assistants d'éducation recrutés en application de l'article L. 916-1 du code de l'éducation, les maîtres d'internat et surveillants d'externat des établissements d'enseignement publics relevant du ministre chargé de l'éducation nationale et les candidats ayant eu l'une de ces qualités pendant tout ou partie de la période comprise entre le 1er septembre de l'une des six dernières années scolaires et la date de publication des résultats d'admissibilité au concours. L'ensemble des candidats doit justifier de trois années de services publics ;

4° Les candidats ayant accompli des services dans une administration, un organisme ou un établissement dans les conditions fixées au troisième alinéa du 2° de l'article 19 de la loi n° 84-16 du 11 janvier 1984 portant dispositions statutaires relatives à la fonction publique de l'Etat, et qui justifient, selon la nature juridique du lien qui les unit à leur employeur dans leur Etat membre d'origine, telle que définie par le décret n° 2010-311 du 22 mars 2010 relatif aux modalités de recrutements et d'accueil des ressortissants des Etats membres de l'Union européenne ou d'un autre Etat partie à l'accord sur l'Espace économique européen dans un corps, un cadre d'emplois ou un emploi de la fonction publique française, des conditions prévues soit au 1° du présent article, pour les agents que ledit décret assimile à des fonctionnaires, soit au 2° du présent article pour les autres agents.

Pour se présenter au concours interne, les candidats doivent justifier de la détention d'une licence ou d'un titre ou diplôme reconnu équivalent par le ministre chargé de l'éducation.

Les conditions fixées au présent article s'apprécient à la date de publication des résultats d'admissibilité au concours.



Pour passer le concours de professeur agrégé:

Peuvent se présenter au concours externe les candidats justifiant de la détention d'un master ou d'un titre ou diplôme reconnu équivalent par le ministre chargé de l'éducation.

Peuvent se présenter au concours externe spécial, les candidats justifiant de la détention d'un doctorat.

Peuvent se présenter au concours interne les fonctionnaires de l'Etat, des collectivités territoriales et des établissements publics qui en dépendent, y compris ceux mentionnés à l'article 2 de la loi n° 86-33 du 9 janvier 1986 portant dispositions statutaires relatives à la fonction publique hospitalière, les militaires ainsi que les personnels qui ont accompli des services dans une administration, un organisme ou un établissement dans les conditions fixées au troisième alinéa du 2° de l'article 19 de la loi n° 84-16 du 11 janvier 1984 portant dispositions statutaires relatives à la fonction publique de l'Etat et qui justifient d'avoir accompli ces services en qualité de fonctionnaire ou dans une position qui y est assimilée en application des dispositions de l'article 10 du décret n° 2010-311 du 22 mars 2010 relatif aux modalités de recrutements et d'accueil des ressortissants des Etats membres de l'Union européenne ou d'un autre Etat partie à l'accord sur l'Espace économique européen dans un corps, un cadre d'emplois ou un emploi de la fonction publique française. Les uns et les autres doivent justifier de l'un des titres ou diplômes requis des candidats au concours externe et de cinq années de services publics.

L'ensemble de ces conditions s'apprécient à la date de publication des résultats d'admissibilité aux concours.


Cordialement
« Dernière édition: 27 Mai 2017, 21:24:17 par Ammour » Journalisée

AMMOUR A.
Secrétaire Général FA-FPE
Fédération Autonome de la Fonction Publique d'État.
Militant SNPTES
clem64
Confirmé
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 91


« Répondre #6 le: 29 Mai 2017, 16:08:49 »

Bonjour,

Hors passage d'un concours, voici les possibilités que je connais:

Pour m'être renseignée il existe des possibilités de détachement pour 1 ou 2 ans vers les postes enseignants du secondaire (en filière générale ou technique) avec une possibilité d'intégration directe si l'évaluation faite par l'inspecteur d'académie est favorable. . Ceci  pour les personnels ITRF da catégorie A de niveau Bac +5.
Bref seuls les IGR peuvent postuler. Jusqu'à l'année dernière cette voie était ouverte aux IGE. Malheureusement il faut être titulaire d'un concours niveau bac+5 équivalent à celui du CAPES...
A titre d'exemple je suis IGE avec un Bac+8 et je ne peux pas détacher dans le corps des enseignants du second degré.

Pour enseigner a l université tu peux comme les thésards, ou les détenteurs d'un doctorat, en tant que fonctionnaire stagiaire ou titulaire de catégorie A candidater aux poster d'ATER lors de la campagne de l 'université. Il s'agit d'une possibilité de détachemtn de 3 ans , renouvelable une fois 1 an, il me semble. Par contre il faut soit préparer un doctorat (justifier de son inscription à la préparation), soit en avoir un et dans les deux cas s'engager à passer les concours de mdc.

Voilà
Journalisée
spiffou
Débutant
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 5


« Répondre #7 le: 30 Mai 2017, 12:50:00 »

Bonjour,

Merci pour toutes ces informations.

Pour les concours, cela ne m'intéresse pas.

Pour le détachement dans le secondaire, c'est exactement l'information que je recherche.
@clem64 : as-tu une information plus précise ? ou une source ?
Je n'ai pas compris, faut-il être IGR ou avoir un bac+5 ?
N'y-t-il pas des exceptions, pour l'automatisme / électronique ou informatique ?

Je pense qu'il doit aussi exister des détachements en enseignement supérieur de type IUT,...

Les informations pour les détachements sont difficiles à trouver.

Pour ATER, cela ne m'intéresse pas.

Merci et bonne journée.
Cordialement,
Journalisée
emarais
Militant SNPTES
Confirmé
***
Hors ligne Hors ligne

Messages: 37


« Répondre #8 le: 02 Juin 2017, 09:11:24 »

Bonjour,
Je me permets d'ajouter une dernière possibilité : vous pourriez candidater en tant que contractuel enseignant après vous être mis en disponibilité de votre poste. Ainsi, vous auriez la possibilité de passer les concours réservés aux personnels contractuels.
Cordialement
Elise Marais


Journalisée

Chargée de mission Éducation Nationale
elise.marais@snptes.org
danou
Confirmé
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 405


« Répondre #9 le: 02 Juin 2017, 18:16:19 »

Bonjour,
A titre d'exemple je suis IGE avec un Bac+8 et je ne peux pas détacher dans le corps des enseignants du second degré.
Quelle texte l'interdirait ?
Journalisée
Ammour
Administrateur
Confirmé
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 7111



« Répondre #10 le: 03 Juin 2017, 14:20:04 »

Bonjour,

En effet vous trouverez ici tous les détails sur le détachement d'un fonctionnaire dans un corps enseignant:
- http://www.education.gouv.fr/pid285/bulletin_officiel.html?cid_bo=110618

Seules les conditions de diplômes change pour être détachés dans le corps des professeurs:

1- Personnels enseignants et d'éducation titulaires relevant du ministère de l'éducation nationale:
    - Licence pour professeur certifié
    - Master 2 pour professeur agrégé
2- Personnels enseignants et d'éducation titulaires ne relevant pas du ministère de l'éducation nationale (dont ressortissants de l'UE):
    - Master 2 pour certifié et agrégé
3- Autres fonctionnaires titulaires de catégorie A
    - Master 2 pour certifié et agrégé

Les candidats titulaires d'un diplôme obtenu à l'étranger doivent fournir une attestation de comparabilité délivrée par le Centre international d'études pédagogiques (CIEP) selon la procédure décrite au point 3.2 de cette même note de service.

Détachement dans les corps enseignants du second degré et d'éducation :

Les candidats adressent leur demande au rectorat de l'académie dans laquelle ils souhaitent être accueillis en détachement. Pour ce faire, ils remplissent un dossier (annexe 2), en exprimant des vœux concernant le corps dans lequel ils demandent à être détachés et la discipline qu'ils souhaitent enseigner. Ils peuvent déposer un dossier de candidature dans 2 académies au maximum.

La durée réglementaire du détachement prévue par les statuts particuliers des personnels enseignants et d'éducation est de 2 ans.

Le détachement dans un des corps enseignants du 2d degré pour une affectation dans un établissement d'enseignement supérieur :

Les candidats au détachement dans un des corps enseignants du 2d degré qui veulent être accueillis dans un établissement d'enseignement supérieur doivent adresser leur demande de détachement au rectorat de l'académie duquel dépend l'établissement qu'ils sollicitent. La candidature doit recueillir l'avis favorable de l'IA-IPR de la discipline choisie, du recteur de l'académie concernée ainsi que de l'autorité compétente de l'établissement d'enseignement supérieur sollicité.

Compte tenu du calendrier spécifique de publication des postes proposés dans les établissements de l'enseignement supérieur, les candidats sont invités à consulter la note de service n° 2016-095 du 28 juin 2016 relative aux emplois et procédure d'affectation dans les établissements d'enseignement supérieur (année 2017), parue au Bulletin officiel n° 26  du 30 juin 2016.

Cordialement

Journalisée

AMMOUR A.
Secrétaire Général FA-FPE
Fédération Autonome de la Fonction Publique d'État.
Militant SNPTES
spiffou
Débutant
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 5


« Répondre #11 le: 12 Juin 2017, 17:49:32 »

Bonjour,

Je vous remercie pour les informations complémentaires.

Je suis donc dans le cas 3 "Autres fonctionnaires titulaires de catégorie A" malgré le fait que je travaille pour le ministère de l'éducation nationale.
Je vais donc passer un diplôme d'ingénieur que j'avais commencé il y a quelques années afin de pouvoir faire le métier d'enseignant auquel j'aspire dans mon académie.

Bonne journée.
Journalisée
spiffou
Débutant
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 5


« Répondre #12 le: 18 Septembre 2020, 11:30:05 »

Bonjour,

Je suis aujourd'hui enseignant en lycée professionnel dans la discipline de ma formation initiale.
Je n'ai pas eu besoin de passer un bac+5/master 2, mon diplôme d'origine était suffisant en lycée professionnel.
Je suis en détachement pour 1 an, je serai inspecté pendant l'année et si le métier me plaît et que je suis validé, je pourrais candidaté dans mon académie dans le cadre du mouvement intra-académique avec mon ancienneté de fonctionnaire titulaire.
J'ai le même salaire qu'avant mon détachement aux deltas des primes et quand je serai intégré au corps des enseignants avec mon indice actuel.
Au final, la solution était simple, mais méconnue et correspond tout à fait à mes aspirations d'enseigner.
Enfin, je précise que j'ai toujours la possibilité de revenir à mon poste précédent (poste équivalent) jusqu'à la veille de mon intégration définitive (principe du détachement).
J'espère que ces informations pourront aider quelques personnes.

Spiffou
Journalisée
Pages: [1] Haut de page Imprimer 
FORUM SNPTES / SA-EN  |  Sujet de discussion  |  Enseignants-chercheurs et enseignants  |  Fil de discussion: Mutation / Détachement ITRF vers enseignement « sujet précédent | | sujet suivant »
Aller à:  


Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
© SNPTES — 18, rue Chevreul - 94600 CHOISY LE ROI XHTML 1.0 Transitionnel valide !

Powered by SMF 1.1.21 | SMF © 2015, Simple Machines
SMFAds for Free Forums