Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
12 Ao?t 2022, 09:26:06
Accueil Aide Identifiez-vous Inscrivez-vous
Nouvelles: Bienvenue sur le forum SNPTES-UNSA. Cet espace de discussions vous est spécialement dédié. Il privilégie les échanges d’ordre professionnel et syndical. Il est libre d’accès et vous permettra de nous questionner afin d’obtenir rapidement une réponse à votre demande. N'hésitez pas à le parcourir.  Pour vous tenir informé de l'actualité sur vos statuts, votre carrière et votre vie professionnelle consultez également notre site Internet.

FORUM SNPTES  |  Sujet de discussion  |  Discussion générale  |  Fil de discussion: Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études « sujet précédent | | sujet suivant »
Pages: 1 ... 17 18 [19] 20 21 ... 66 Bas de page Imprimer
Auteur Fil de discussion: Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études  (Lu 721013 fois)
Le berton
Confirmé
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 65


« Répondre #270 le: 03 F?vrier 2011, 16:52:27 »

Merci beaucoup pour cette précision
Bonne soirée

Philippe
Journalisée
MILO12
Confirmé
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 77


« Répondre #271 le: 03 F?vrier 2011, 17:52:04 »

Bonjour


Je souhaiterai poser une question très simple.

    - On aura un concours ASI (BAC+2), puis après la réforme B un concours TECHNICIEN GRADE 2 recruté àpartir de Bac + 2.

    - Quelqu'un peut m'expliquer.

   - Je pensais qu'on souhaitait faire des économies ?.

    - J'espère vivement que les asi soient intégrés.

Merci de vos réponses.
Journalisée
Frédéric Letellier
Confirmé
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 60


« Répondre #272 le: 05 F?vrier 2011, 13:30:16 »

J'espère que l'on sera vite fixé.
Même si l'intégration de AI à IE doit prendre 5 à 10 ans, cela sera toujours mieux que rien.
Merci en tout cas au Snptes-unsa pour leurs efforts dans ce dossier.
Journalisée
poivrier
Débutant
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 2


« Répondre #273 le: 10 F?vrier 2011, 09:07:43 »

Bonjour,

Suite à cette new http://www.snptes.org/L-UNSA-boycotte-le-CTPMESR.html , cela signifie quoi exactement ?
* L'intégration est toujours possible mais la décision reportée ?
* Il n'y aura pas d'intégration ?
* Une prochaine réunion doit avoir lieu ?
* Autre option ?

C'est bien cette décision que l'on attendait avant le 14 février?

Journalisée
Stendhal
Invité
« Répondre #274 le: 13 F?vrier 2011, 15:50:33 »

Bonjour,

quelles contreparties auraient les IGE / IE de cette intégration ?

Vont-ils "gratuitement" voir arriver dans leurs rangs des milliers d'ASI qui pourront les concurrencer par la suite pour l'IE1 par exemple ?

Je n'ai pas l'impression que beaucoup d'IE se soient prononcés contre l'intégration, mais j'en discutais avec un collègue IE et lui trouve cela injuste (les conditions de diplôme, les attentes et les concours ne sont pas les mêmes) pour les IE.

Il y a quand même pas mal d'AI qui ne sont titulaires "que" d'un BTS / IUT, voire le bac ou moins quand ils ont grimpés en interne.

Vos avis ?




Journalisée
jm
Invité
« Répondre #275 le: 13 F?vrier 2011, 18:37:11 »

Bonsoir,

Je peux témoigner pour ce qui se passe autour de moi;

Je suis ASI, ai une licence en formation initiale, j'ai des collègues dans le même cas, et ai aussi des collègues
recrutés récemment avec Master2.
De plus les ASI sont recrutés après des épreuves ecrites  qui sont sélectives étant données le contexte économique (et non sur un dossier).
Pour l'anecdote je connais aussi des IGE avec le bac ou même moins!

Je pense vraiment qu'il n'y a plus d'espace pour les ASI. (la nouvelle grille est très proche de celle des IGE:indice terminal proche)
Si l'intégration a lieu, il faut le voir surtout comme un début de la rénovation de l'ensemble des grilles de cat A.
Pour l'instant l'éventuelle l'intégration n'enlèvera rien aux autres collègues de cat A!

Bonne soirée
jm
Journalisée
Graindesable
Confirmé
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 125



« Répondre #276 le: 13 F?vrier 2011, 19:32:26 »

Bonjour,

quelles contreparties auraient les IGE / IE de cette intégration ?

Vont-ils "gratuitement" voir arriver dans leurs rangs des milliers d'ASI qui pourront les concurrencer par la suite pour l'IE1 par exemple ?

Je n'ai pas l'impression que beaucoup d'IE se soient prononcés contre l'intégration, mais j'en discutais avec un collègue IE et lui trouve cela injuste (les conditions de diplôme, les attentes et les concours ne sont pas les mêmes) pour les IE.

Il y a quand même pas mal d'AI qui ne sont titulaires "que" d'un BTS / IUT, voire le bac ou moins quand ils ont grimpés en interne.

Vos avis ?



Toutes ces questions (y compris l[e triste] argument des Asi qui n'ont même pas le bac) ont déjà été discutées dans ce forum, sur ce sujet, dans les pages précédentes.











Journalisée
SG-SNPTES
Administrateur
Confirmé
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3124


« Répondre #277 le: 13 F?vrier 2011, 20:02:16 »

Bonjour,

quelles contreparties auraient les IGE / IE de cette intégration ?

Vont-ils "gratuitement" voir arriver dans leurs rangs des milliers d'ASI qui pourront les concurrencer par la suite pour l'IE1 par exemple ?

Je n'ai pas l'impression que beaucoup d'IE se soient prononcés contre l'intégration, mais j'en discutais avec un collègue IE et lui trouve cela injuste (les conditions de diplôme, les attentes et les concours ne sont pas les mêmes) pour les IE.

Il y a quand même pas mal d'AI qui ne sont titulaires "que" d'un BTS / IUT, voire le bac ou moins quand ils ont grimpés en interne.

Vos avis ?


Toutes ces questions (y compris l[e triste] argument des Asi qui n'ont même pas le bac) ont déjà été discutées dans ce forum, sur ce sujet, dans les pages précédentes.


S'ils n'ont pas le bac et qu'ils sont devenus ASI par concours internes, externes (commission d'équivalence) ou liste d'aptitude, c'est qu'un jury ou une commission a reconnu que leur niveau de compétences correspondait au minimum à un DUT ou BTS. Il n'y a donc pas de sujet!

Une chose est certaine, on ne réglera pas le problème des ingénieurs en critiquant l'intégration des assistants ingénieurs.

Le SNPTES UNSA revendique évidemment une amélioration des carrières pour l'ensemble des corps et il ne s'agit pas d'obtenir une "contreparties" à cette intégration, comme vous dites.

Vous affirmez : "...des milliers d'ASI qui pourront les concurrencer par la suite pour l'IE1 par exemple ?"

Mais de quoi avez-vous peur puisqu'ils n'ont même pas le bac ;-)


Bien cordialement,
Journalisée

Alain HALERE
Secrétaire général du SNPTES
alain.halere@snptes.org
0676728184
harf18
Confirmé
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 97


« Répondre #278 le: 13 F?vrier 2011, 21:18:24 »

Bonsoir, et donc alors ? Rien avant le 14 février, c'est suite au boycotte ?

Merci

Journalisée
Stendhal
Invité
« Répondre #279 le: 14 F?vrier 2011, 00:22:18 »

Je suis AI, pas la peine de s'exciter les gars !  Choqué

C'est la St Valentin, je vais envoyer une rose à Valérie...peut-être que ??

Harf : le CTP a été repoussé, donc rien aujourd'hui !
Journalisée
Floris
Confirmé
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 331



« Répondre #280 le: 14 F?vrier 2011, 11:45:05 »

Bonjour,

quelles contreparties auraient les IGE / IE de cette intégration ?

Vont-ils "gratuitement" voir arriver dans leurs rangs des milliers d'ASI qui pourront les concurrencer par la suite pour l'IE1 par exemple ?

Je n'ai pas l'impression que beaucoup d'IE se soient prononcés contre l'intégration, mais j'en discutais avec un collègue IE et lui trouve cela injuste (les conditions de diplôme, les attentes et les concours ne sont pas les mêmes) pour les IE.

Il y a quand même pas mal d'AI qui ne sont titulaires "que" d'un BTS / IUT, voire le bac ou moins quand ils ont grimpés en interne.

Vos avis ?


Toutes ces questions (y compris l[e triste] argument des Asi qui n'ont même pas le bac) ont déjà été discutées dans ce forum, sur ce sujet, dans les pages précédentes.


S'ils n'ont pas le bac et qu'ils sont devenus ASI par concours internes, externes (commission d'équivalence) ou liste d'aptitude, c'est qu'un jury ou une commission a reconnu que leur niveau de compétences correspondait au minimum à un DUT ou BTS. Il n'y a donc pas de sujet!

Une chose est certaine, on ne réglera pas le problème des ingénieurs en critiquant l'intégration des assistants ingénieurs.

Le SNPTES UNSA revendique évidemment une amélioration des carrières pour l'ensemble des corps et il ne s'agit pas d'obtenir une "contreparties" à cette intégration, comme vous dites.

Vous affirmez : "...des milliers d'ASI qui pourront les concurrencer par la suite pour l'IE1 par exemple ?"

Mais de quoi avez-vous peur puisqu'ils n'ont même pas le bac ;-)


Bien cordialement,

Foutue mentalité franco-française de limiter les capacités des gens à leur seul niveau d'études !

Pourquoi un AI à bac + 2 voire un bac qui aurait prouvé ses mérites face à des jurys ou des CAP ne pourrait être intégré IE parce qu'il n'a pas le diplome... A fortiori si il occupe des fonctions comparables aux IE qu'il cotoie, mais qui ont un "meilleur" (sic) niveau d'études...

C'est l'expérience qui prime au quotidien, pas les diplômes.

Ceci étant, le cas des gens surdiplômés (AI avec une license voire un master) est tout aussi  préoccupant, mais on est là dans des problèmes de recrutement, plus dans des problèmes d'intégration.
Journalisée
aoncle
Confirmé
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 54


« Répondre #281 le: 14 F?vrier 2011, 11:52:33 »

Est-ce qu'on va avoir des nouvelles bientôt ?
Selon l'agenda de la ministre, il semble que celle-ci va passer la semaine aux Antilles...
Donc encore rien cette semaine j'imagine.
Il faut attendre.
Encore attendre.
Journalisée
Toterro
Confirmé
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 103


« Répondre #282 le: 14 F?vrier 2011, 16:30:48 »

Tout a fait d'accord avec toi Floris
Journalisée
Alain Favennec
Administrateur
Confirmé
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 8066



WWW
« Répondre #283 le: 14 F?vrier 2011, 16:43:23 »

A aoncle, nous vous donnerons des nouvelles demain (communiqué SNPTES-UNSA).

En attendant, pour patienter, je vous donne la déclaration UNSA Education du CTPMESR de vendredi dernier.

Déclaration de l’UNSA Education au Comité technique paritaire du ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche (CTPMESR) du vendredi 10 février 2011.
 

L’UNSA Education demande à la Ministre le respect de ses engagements
!




Nous sommes ici aujourd’hui pour donner notre avis sur plusieurs textes de nature statutaire. Ces textes vont porter sur la carrière de nombreux collègues (ITRF, corps des bibliothèques, corps des personnels de laboratoire des EPLE) et en oublient d’autres en particulier les ITA des organismes de recherche. Les avis que nous donnons ne sont donc pas, pour l’UNSA Education, des décisions que nous prenons à la légère. L’UNSA-Education, jusqu’à la dernière minute, a essayé d’apporter des correctifs à ces textes en négociant et en proposant des amendements. Si quelques défauts ont ainsi d’ors et déjà été corrigés, grâce à L’UNSA Education, d’autres de nos propositions n’ont malheureusement pas encore été retenues par le ministère. L’UNSA Education reformulera donc, lors de cette séance, un certain nombre d’amendements.

L’UNSA Education tient aussi à se faire l’écho de la colère des collègues qui constatent que certaines promesses de la Ministre n’ont pas été tenues.

Ainsi, comment, pour l’UNSA Education, ne pas rejeter ce projet statutaire d’intégration des Bibliothécaires adjoints spécialisés (BAS) dans le nouveau corps de techniciens des bibliothèques ! Ce projet présente des procédés de reclassement, dans le nouveau corps, particulièrement injustes et pénalisants qui ne prennent pas du tout en compte les hauts niveaux d’implications et de qualifications des BAS. Il n’y a là aucun progrès, mais bien au contraire, une véritable dégradation.


L’UNSA Éducation demande donc, une nouvelle fois, l’intégration des BAS en catégorie A.

De la même façon, comment ne pas marquer notre colère quand nous apprenons, après moult promesses et déclarations ministérielles, que les assistants ingénieurs ne seront pas, à l’occasion de cette réforme statutaire, intégrés au corps des ingénieurs d’études. L’UNSA Education espère que ce n’est que partie remise et que cette promesse de la Ministre sera enfin mise en application pour les assistants ingénieurs ITRF mais aussi ITA, avant la fin de l’année 2011.


Depuis des années, l’UNSA Education, seul contre tous, le ministère et les autres organisations syndicales, se bat pour cette réforme. Nous constatons que tout le monde maintenant reconnaît la justesse de notre revendication. Il n’est que temps de passer aux actes.

Aussi grave, comment ne pas s’étonner d’un « oubli », pourtant signalé par l’UNSA Education, du fait que cette réforme ITRF ne soit pas appliquée, pour ses points positifs (il y en a !) aux corps ITA. Cet « oubli » est lourd de conséquences puisqu’au jour le jour vont cohabiter, souvent dans les mêmes laboratoires ou services, des collègues de corps autrefois comparables et qui, désormais, seront en décalage. L’UNSA Éducation demande donc également l’application rapide de la réforme de la catégorie B aux techniciens de recherche ITA ainsi que de l’ajout de deux échelons supplémentaires à la grille des assistants ingénieurs ITA des Établissements publics à caractère scientifique technologique (EPST). C’est une nécessité en attendant leur intégration globale dans le corps des ingénieurs d’Etudes !

D’autre motifs fondent notre colère, comment ainsi oser conjuguer la fusion entre les corps ITRF et les corps des personnels de laboratoire des Établissements public locaux d’enseignement (EPLE) dans un contexte anxiogène de suppressions de postes qui frappent de manière lourde ces collègues exerçant en EPLE. L’UNSA Éducation demande donc, une nouvelle fois, l’arrêt immédiat des suppressions de postes.

Enfin, l’UNSA Éducation demande à nouveau une audience à Madame la Ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche pour effectuer un bilan de la réalisation du plan « plan carrières » (2009-2011) et négocier un « plan Carrières 2 », prenant en compte l’ensemble des revendications de l’UNSA Education, réalistes et réalisables, pour les personnels des catégories C, B et A.

Enfin, nous aurons une pensée particulière, en ces moments difficiles, pour nos collègues, enseignants, chercheurs et ITRF, français et égyptiens, qui travaillent en Egypte à l’IFAO (Institut Français d’Archéologie Orientale du Caire).






Alain Favennec

Service juridique SNPTES-UNSA

« Dernière édition: 15 F?vrier 2011, 15:45:28 par SGA-SNPTES » Journalisée

Alain Favennec
Secrétaire général adjoint du SNPTES-UNSA
NC38
Confirmé
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 48


« Répondre #284 le: 15 F?vrier 2011, 10:40:22 »

Bonjour,

quelles contreparties auraient les IGE / IE de cette intégration ?

Vont-ils "gratuitement" voir arriver dans leurs rangs des milliers d'ASI qui pourront les concurrencer par la suite pour l'IE1 par exemple ?

Je n'ai pas l'impression que beaucoup d'IE se soient prononcés contre l'intégration, mais j'en discutais avec un collègue IE et lui trouve cela injuste (les conditions de diplôme, les attentes et les concours ne sont pas les mêmes) pour les IE.

Il y a quand même pas mal d'AI qui ne sont titulaires "que" d'un BTS / IUT, voire le bac ou moins quand ils ont grimpés en interne.

Vos avis ?




Bonjour,

pour témoignage, je suis ASI dans une petite Université, j'ai un bac +5 (+ deux maîtrises), j'ai occupé un poste de IE contractuel pendant 4 ans avant de passer un concours D'ASI .

les ASI sont peu nombreux dans l'établissement, nous sommes 7 pour 250 personnels non enseignants ;  mis à part un collègue promu ASI par voie de promotion interne, nous avons tous au moins Bac + 3, c'est la dure loi de l'offre et de la demande, les concours se vendent de plus en plus cher.

J'espère que l'intégration tant attendue se fera d'ici la fin de l'année.

Cordialement




Journalisée
Pages: 1 ... 17 18 [19] 20 21 ... 66 Haut de page Imprimer 
FORUM SNPTES  |  Sujet de discussion  |  Discussion générale  |  Fil de discussion: Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études « sujet précédent | | sujet suivant »
Aller à:  


Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
© SNPTES-UNSA — 18, rue Chevreul - 94600 CHOISY LE ROI

Powered by SMF 1.1.21 | SMF © 2015, Simple Machines
SMFAds for Free Forums