Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
17 Ao?t 2022, 17:45:47
Accueil Aide Identifiez-vous Inscrivez-vous
Nouvelles: Bienvenue sur le forum SNPTES-UNSA. Cet espace de discussions vous est spécialement dédié. Il privilégie les échanges d’ordre professionnel et syndical. Il est libre d’accès et vous permettra de nous questionner afin d’obtenir rapidement une réponse à votre demande. N'hésitez pas à le parcourir.  Pour vous tenir informé de l'actualité sur vos statuts, votre carrière et votre vie professionnelle consultez également notre site Internet.

FORUM SNPTES  |  Sujet de discussion  |  Discussion générale  |  Fil de discussion: Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études « sujet précédent | | sujet suivant »
Pages: 1 ... 56 57 [58] 59 60 ... 66 Bas de page Imprimer
Auteur Fil de discussion: Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études  (Lu 722036 fois)
Charles.B
Confirmé
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 21


« Répondre #855 le: 18 Janvier 2017, 11:34:22 »

Bonjour,

Je ne peux que rejoindre ccedric21 et Xav-D.
Le corps des AI/ASI est un corps intermédiaire qui n'a pas de sens. Il pose trop de problèmes pour une utilité plus que bancale...
Recrutement à BAC +2 en catégorie A causant les problèmes de mobilité et empechant les Tech d'intégrer un corps A-type sans concours. Ce n'est pas normal.
Problème de missions qui sont trop souvent les mêmes qu'IE/IGE et posent des problèmes d'égalité et de recrutement.
Quand je vois les difficultés à recruter dans ma BAP (BAP E) le corps des ASI est un frein supplémentaire! Quand un poste s'ouvre en AI alors que la mission est clairement celle d'un IE alors c'est la bataille pour trouver quelqu'un de compétent. Déjà que c'est compliqué de base...

J'avais cru comprendre que l'un des arguments des IE refractaires à la fusion AI/IE était la peur que le corps IE ne soit pas revalorisé. A priori ce n'est pas le cas! La fusion 1ere classe/hors classe, qui est une très bonne chose, en est la preuve.

Mon sentiment est que le ministère voit très bien qu'il y'a un problème et comme je l'ai déjà dis il suffit de lire le dossier de presse du PPCR.
http://cache.media.enseignementsup-recherche.gouv.fr/file/PPCR/93/8/ppcr_livret_694938.pdf
Seul corps sur un grade alors qu'il est dit que toutes les carrières doivent se dérouler sur deux grades.
Page 31: l'exemple de déroulement de carrière sur deux corps ! C'est le seul exemple sur deux corps!
Tout le monde sait que passer un grade ou un corps ce n'est pas pareil! C'est donc de la poudre aux yeux et montre l'un des réels problèmes des AI/ASI.

Bref, personnellement, je ne suis pas du tout satisfait du PPCR concernant les assistants ingénieurs. Il ne corrige en RIEN les problèmes liés à ce corps. On a toujours plus de 8000 fonctionnaires qui n'ont pas les mêmes droits et possibilités que les autres.

La seule solution viable est de supprimer ce corps et le début serait au moins d'arrêter de recruter dedans.


Journalisée
Mauridien
Confirmé
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 20


« Répondre #856 le: 18 Janvier 2017, 11:50:22 »

Opinion,

Je pense, au contraire, que les premiers qui comprennent cette intégration sont ceux qui ont galéré plusieurs années et qui ont du changer de région.
Intégrer les AI en IE permettrait de diminuer cet atypisme et ainsi diminuer le poids du CNRS.
Cordialement
Journalisée
Graindesable
Confirmé
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 125



« Répondre #857 le: 18 Janvier 2017, 14:17:19 »

Alors ce n'est peut-être pas un débat à 300000 consultations/adhésions mais ça reste une des questions qui amène le plus de participations et de contributions ici. Ce ne sont pas des robots qui génèrent les (presque) 60 pages du sujet.

Je ne peux que rejoindre ccedric21 et Xav-D.
Le corps des AI/ASI est un corps intermédiaire qui n'a pas de sens. Il pose trop de problèmes pour une utilité plus que bancale...
Recrutement à BAC +2 en catégorie A causant les problèmes de mobilité et empechant les Tech d'intégrer un corps A-type sans concours. Ce n'est pas normal.
Problème de missions qui sont trop souvent les mêmes qu'IE/IGE et posent des problèmes d'égalité et de recrutement.

L'incohérence d'un même niveau de recrutement par concours à BAC+2 (TECH CS / AI-ASI) dans le même statut ITRF/ITA me sidère chaque jour un peu plus... Mais je ne suis pas certain qu'il soit possible de revenir sur la structure récente des grilles de catégorie B et permettre aux BAC+2 de postuler uniquement en AI/ASI (si le corps devait perdurer même longtemps).

Ce recrutement à BAC + 2 est je le pense aussi le problème principal. Il faudrait mettre ce recrutement à BAC + 3, comme tous les autres premiers corps de la fonction publique de catégorie A. (ça lèverait aussi cette hypocrisie car la plupart des recrutements en externe, ça m'étonnerait qu'ils ne se fassent qu'à BAC + 2, comme le rêve la CGT. Et pour en rajouter une louche puisque je vois déjà venir les internautes pour me signaler que beaucoup de gens sont surdiplomés par rapport à leur poste, les épreuves de concours d'ASI en BAP F en externe par exemple, là où je travaille, c'est une quasi note de synthèse et une composition : des épreuves de catégorie A.)
Et ces recrutements qui ont lieu tous les ans sans aucune volonté d'en modifier les conditions ne font qu'empirer la situation. Après tant d'années de discussions et négociations (je retombe sur mes premières participations ici, amer) , je ne vois finalement que l'examen/concours professionnel pour faire cette intégration. (Oui, repasser un concours pour remontrer des compétences qu'on a déjà montrées, les Shaddoks)

Si le PPCR se donnait comme objectif, je le rappelle, de restructurer et revaloriser les corps et faciliter la mobilité entre les trois fonctions publiques, he ben, concernant les ASI/AI, mis à part l'augmentation (minime) des salaires, j'ai l'impression qu'il ne s'est rien passé !

« Dernière édition: 19 Janvier 2017, 13:17:59 par Graindesable » Journalisée
Alain Favennec
Administrateur
Confirmé
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 8066



WWW
« Répondre #858 le: 18 Janvier 2017, 16:19:22 »

La seule solution viable est de supprimer ce corps et le début serait au moins d'arrêter de recruter dedans.

L'arrêt des recrutements, s'il ne s'accompagne pas d'une intégration directe dans les corps d'ingénieurs d'études (ITRF et ITA), ne serait pas satisfaisant puisque les corps d'ASI et leurs effectifs perdureraient (il y a en ce domaine des précédents). Il convient donc, pour le SNPTES, de continuer à batailler et de persuader les derniers opposants à cette mesure (certaines direction d'EPST et la CGT...) de son bien fondée.

Bonne journée
Journalisée

Alain Favennec
Secrétaire général adjoint du SNPTES-UNSA
Charles.B
Confirmé
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 21


« Répondre #859 le: 18 Janvier 2017, 17:12:52 »

Il convient donc, pour le SNPTES, de continuer à batailler et de persuader les derniers opposants à cette mesure (certaines direction d'EPST et la CGT...) de son bien fondée.


Et je suis de tout coeur avec vous! Sourire

Vos analyses et vos revendications sont du bon sens. J'ai la naiveté de croire que le ministère finira par vous entendre.

Le problème est quand? J'avais personnellement beaucoup d'espoir dans le PPCR. Là c'est un coup de massue... Et j'avoue ne pas comprendre les raisons des EPST et surtout de la CGT. Et encore moins comprendre pourquoi le ministère leur donne raison.
Journalisée
Alain Favennec
Administrateur
Confirmé
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 8066



WWW
« Répondre #860 le: 18 Janvier 2017, 18:23:28 »

Bonjour,

Concernant la CGT le mieux est de leur poser la question sur leur forum  Sourire

Bonne journée
Journalisée

Alain Favennec
Secrétaire général adjoint du SNPTES-UNSA
Charles.B
Confirmé
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 21


« Répondre #861 le: 18 Janvier 2017, 20:09:05 »

Bonjour,

Concernant la CGT le mieux est de leur poser la question sur leur forum  Sourire

Bonne journée

Excelente idée. J'ignorais qu'ils avaient un forum, je vais le chercher.
Journalisée
Alain Favennec
Administrateur
Confirmé
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 8066



WWW
« Répondre #862 le: 19 Janvier 2017, 07:25:14 »

Bonjour,

Je blaguais Sourire La CGT comme l'ensemble des syndicats de la fonction publique na pas de forum ou de site sur lequel ses militants ou n'importe quels collègues ont la possibilité de l'interroger ou de répondre. Ce choix le SNPTES l'a fait et ne le regrette pas, cela nous oblige simplement à nous lever tôt  Sourire

Bonne journée
Journalisée

Alain Favennec
Secrétaire général adjoint du SNPTES-UNSA
carmelita
Confirmé
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 293


« Répondre #863 le: 19 Janvier 2017, 11:03:50 »

Bonjour,

histoire d'apporter de l'eau au moulin. Mes fonctions m'ont permis d'acquérir une expérience importante en RH depuis 13 ans car j'ai eu plusieurs postes/missions diverses s'étalant de niveau de responsabilité d'ADT à ASI aujourd'hui.
Je suis responsable retraite dans mon établissement depuis 2 ans maintenant. J'ai été assistante du responsable pendant 6 ans auparavant. C'est ma direction qui m'a sollicitée pour reprendre le poste en prévision du départ du responsable précédent. Cette personne est partie en étant IGE 1ère classe. Quand on m'a sollicitée, je n'étais que tech classe sup. Ca n'a pas gêné mon DRH quand je lui ai fait remarqué. Il a su me dire,"faites vos preuves d'abord on verra pour le reste ensuite. Et puis, il y aura la NBI" (sauf que ça faisait déjà 9 ans que j'étais dans le service et 4 dans le bureau des retraites). Un concours d'ASI RH a été ouvert en 2015 en interne, concours pour lequel un collègue était pressenti. LE collègue n'a pas été admissible et moi oui. L'oral d'admission s'est bien passé et j'ai été reçue.
Alors certes, c'est "mieux" statutairement d'être dans le corps des ASI d'un point de vue de la reconnaissance des agents que je reçois. Ca me permet de postuler, en interne, si je le souhaite, sur des postes d'encadrement.... Cependant, je me suis sentie "obligée"  de reprendre des études (je suis un master2 en RH) pour appuyer l'expérience pro que j'ai acquise et avoir plus de chances de passer IGE par concours ou  liste d'aptitude quand je serai éligible.
Parce qu'aujourd'hui, j'ai repris les fonctions d'un IGE avec un pan de mes anciennes activités en plus, qu'il n'assumait pas et rien n'est valorisé!!
Donc, peut-être très égoïstement, mais je défends cette intégration des ASI dans le corps des IGE pour éviter que ce "passage obligé" aujourd'hui ne devienne une voie de garage, sans espoir réel d'en sortir. Le maintien de la motivation, passe aussi par des perspectives de carrière intéressantes.
Journalisée
goto121
Confirmé
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 265


« Répondre #864 le: 19 Janvier 2017, 15:25:42 »

Au sujet de l'arret du recrutement des ASI, il est clair que si cela s'était fait il y a 5 ans ce serait plus facile notamment vis à vis des nouveaux lauréats IGE. Ensuite une intégration progressible sur 5 ans en même remps que le PPCR aurait été possible sans aucune polémique.
 
Journalisée
Xav_D
Militant SNPTES
Confirmé
***
Hors ligne Hors ligne

Messages: 4010


« Répondre #865 le: 19 Janvier 2017, 15:57:21 »

Ou tout simplement en ajoutant 2 échelons transitoires dans la grille des IGE/IE 2C comme cela s'est fait pour d'autres corps le temps que l'ensemble des AI/ASI sur ces échelons arrivent sur la grille IGE/IE type et ce serait encore possible même avec des recrutements cette année, il suffit de calculer le temps qui serait de 2 ans et 6 mois.
Journalisée

elTofe
Confirmé
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 44


« Répondre #866 le: 20 Janvier 2017, 10:33:04 »

Puisque avec la PPCR la grille IGE n'aura plus que deux grades à partir du 1 er septembre 2017 (classe normale et hors classe), il suffira de renommer les ASI en IGE 2 et puis basta ....
Ce sera juste une histoire de dénomination, ça ne frustrera plus certains IGE, et ça simplifiera la vie des ASI qui actuellement ont des possibilités de détachement très limitées.

 
« Dernière édition: 20 Janvier 2017, 10:52:18 par elTofe » Journalisée
SG-SNPTES
Administrateur
Confirmé
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3124


« Répondre #867 le: 20 Janvier 2017, 11:04:13 »

Bonjour,

En attendant l'intégration, le problème des détachements pourrait être réglé facilement par des mesures peu coûteuses, notamment en précisant dans le statut : "Des concours externes sur épreuves sont ouverts aux candidats titulaires d’un titre ou d’un diplôme classé au moins au niveau II.", au lieu de niveau III actuellement.

Cette mesure ne coûte rien, mais visiblement le ministère doit trouver que rien, c'est déjà beaucoup...

Bien cordialement,
Journalisée

Alain HALERE
Secrétaire général du SNPTES
alain.halere@snptes.org
0676728184
kamelfons
Confirmé
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 133


« Répondre #868 le: 20 Janvier 2017, 11:19:33 »

tout à fait d'accord avec vous mais malheureusement en France on n'aime pas les choses simples et nous sommes trop corporatistes.
personnellement je suis assistant ingénieur CNRS et ça ne me dérange pas si ma grille est calquée sur celle des IGE 2
malheureusement ça ne réglera pas le problème en cas de mobilité

Les égoismes (celui des IGE soucieux de préserver leur position et leur titre, celui de la CGT soucieuse de préserver son pouvoir même au détriment du personnel) ont tué une possible intégration des assistants ingénieurs dans le corps des ingénieurs d'études.
L'état, devant une telle division n'a aucun mal à faire perdurer la situation et ne rien faire évoluer

bon week end
Journalisée
Mauridien
Confirmé
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 20


« Répondre #869 le: 20 Janvier 2017, 11:33:37 »

Bonjour,

Oui tout à fait d'accord pour autoriser les "niveau II" à concourir aux concours externes IE.
Je rajouterai également une épreuve écrite pour les concours externes IE (actuellement un oral uniquement).
Bonne journée


Journalisée
Pages: 1 ... 56 57 [58] 59 60 ... 66 Haut de page Imprimer 
FORUM SNPTES  |  Sujet de discussion  |  Discussion générale  |  Fil de discussion: Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études « sujet précédent | | sujet suivant »
Aller à:  


Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
© SNPTES-UNSA — 18, rue Chevreul - 94600 CHOISY LE ROI

Powered by SMF 1.1.21 | SMF © 2015, Simple Machines
SMFAds for Free Forums