Bienvenue sur le forum SNPTES-UNSA. Cet espace de discussions vous est spécialement dédié. Il privilégie les échanges d'ordre professionnel et syndical. Il est libre d'accès et vous permettra de nous questionner afin d'obtenir rapidement une réponse à votre demande. N'hésitez pas à le parcourir.  Pour vous tenir informé de l'actualité sur votre statut, votre carrière et votre vie professionnelle consultez également notre site Internet / Élections professionnelles 2022 - Professions de foi, listes des candidats, vidéos comment voter, ...

Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études

Démarré par MD14000, 13 Mars 2008, 11:33:49

« précédent - suivant »

Alain Favennec

Alain Favennec
Secrétaire général adjoint du SNPTES-UNSA

clem64

Bonjour,

Je confirme le corps des ASI/AI est plus actif que celui des IE. IGE titulaire j'ai postulé sur un poste ASI en NOEMI, ma candidature a été retenue par le laboratoire mais le détachement refusé par l'institut du CNRS. Bilan le poste passe en AI eau concours externe et le laboratoire me demande de concourir et donc accepter d'être rétrogradée pour travailler. Alors malheureusement le corps des AI est loin d'être mort car il coûte moins cher qu'un IGE/IE. Les Ai ont de bons jours devant eux (postes à la mutation, concours etc...) et les IGE/IE sont destiné a la sclérose....Aujourd'hui on vous demande de passer des concours pour perdre en corps....parfois je me dit que çà va vraiment mal....


sylviaamar

Bonjour,

Je me demande s'il ne vaut mieux pas passer dans le privé s'il faut passer un concours pour régresser dans sa carrière,

bonne journée.

pibou

Je ne connais pas les possibilités de mobilité offerte au CNRS mais je vous invite à comparer le nombre d'offres de mobilité sur la bourse à l'emploi ITRF : 5 pour les ASI, 40 pour les IGE !

clem64

Alors le problème de la bourse à l'emploi c'est que les établissements ne publient pas les postes obligatoirement à la mutation avant de les mettre au concours externe ou au concours réservé. les gens ont peur des mutation et doivent préférer choisir leur candidat au concours. Je prend un exemple (sans citer l'établissement): dans ma BAP à la bourse à l'emploi 0 poste AI et 0 poste IGE cette année. Au concours externe en ce moment 2 postes ASI et 0 poste IGE.

La Bourse à l'emploi ne fonctionne pas bien dans la réalité des faits.

Vous avez plus de chance à la mutation en étant ASI en postulant sur un poste d'IGE que l'inverse. Dans le premier cas l'université fait des économies à numéro d'échelon équivalent. C'est peut -être pour ça aussi que les mutations ne sont pas soutenues par rapport aux concours externes. Prendre un petit jeune en concours externe est beaucoup plus économique qu'un vieux à la mutation....

Désolèe je suis un peu aigrie. 

pibou

Citation de: clem64 le 03 Avril 2015, 16:04:04
Vous avez plus de chance à la mutation en étant ASI en postulant sur un poste d'IGE que l'inverse.

un ASI qui postule sur un poste d'IGE !?!

Concernant la bourse à l'emploi, tout le monde sait qu'elle ne fonctionne pas,
n'en demeure pas moins que le ratio des offres proposées ASI / IGE donne clairement une idée
des possibilités offertes aux uns et aux autres pour muter.

sylviaamar

Bonjour,
Un militant SNPTES ici à Marseille m'a clairement dit que je n'avais aucune chance en tant qu'ASI d'obtenir un poste en IGE. En effet, l'Université perdrait un poste d'IGE et aurait à la place un poste d'ASI.
Le contraire par contre est intéressant pour un établissement.
Si vous suggérez que les IGE seront probablement intégrés dans le corps des ASI, je serais surprise qu'un syndicat laisse faire. Les IGE se retrouveraient dans la même galère que les ASI en terme de mobilité et je ne le souhaite à personne. De plus, ils se retrouveraient au même niveau que les techniciens recrutés à BAC+2. Je ne trouve pas cette éventualité plausible.

Bonne journée.

Alain Favennec

#652
Citation de: sylviaamar le 03 Avril 2015, 16:52:06
Si vous suggérez que les IGE seront probablement intégrés dans le corps des ASI, je serais surprise qu'un syndicat laisse faire.

Bonjour,

Le SNPTES demande l'intégration des ASI en IGE et non l'inverse. Le fait que cette discussion ait été lue près de 180 000 fois démontre que nos collègues s'intéressent à ce projet.
Ceci dit, vous avez raison et, clairement, certains syndicats ont été, ou demeurent, opposés à cette demande du SNPTES (c'est le cas, notamment, de la CGT).

Bonne journée
Alain Favennec
Secrétaire général adjoint du SNPTES-UNSA

sylviaamar

Bonjour,

L'intégration des ASI dans le corps des IGE me semble plus probable que le contraire, c'est bien ce que j'avais écrit. J'espère bien que les syndicats n'accepteront pas une régression des IGE.

Floris

Citation de: pibou le 03 Avril 2015, 16:24:15
Citation de: clem64 le 03 Avril 2015, 16:04:04
Vous avez plus de chance à la mutation en étant ASI en postulant sur un poste d'IGE que l'inverse.

un ASI qui postule sur un poste d'IGE !?!


C'est monnaie courante au CNRS, de nombreux AI postulant sur un poste d'IE.

gigi

Citation de: Service juridique Alain Favennec le 03 Avril 2015, 17:08:10
Citation de: sylviaamar le 03 Avril 2015, 16:52:06
Si vous suggérez que les IGE seront probablement intégrés dans le corps des ASI, je serais surprise qu'un syndicat laisse faire.

Bonjour,

Le SNPTES demande l'intégration des ASI en IGE et non l'inverse. Le fait que cette discussion ait été lue près de 180 000 fois démontre que nos collègues s'intéressent à ce projet.
Ceci dit, vous avez raison et, clairement, certains syndicats ont été, ou demeurent, opposés à cette demande du SNPTES (c'est le cas, notamment, de la CGT).

Bonne journée


Peut on connaitre leurs arguments contre cette intégration?
C'est assez incompréhensible !!!

unitrf

Citation de: gigi le 08 Avril 2015, 15:18:32
Citation de: Service juridique Alain Favennec le 03 Avril 2015, 17:08:10
Citation de: sylviaamar le 03 Avril 2015, 16:52:06
Si vous suggérez que les IGE seront probablement intégrés dans le corps des ASI, je serais surprise qu'un syndicat laisse faire.

Bonjour,

Le SNPTES demande l'intégration des ASI en IGE et non l'inverse. Le fait que cette discussion ait été lue près de 180 000 fois démontre que nos collègues s'intéressent à ce projet.
Ceci dit, vous avez raison et, clairement, certains syndicats ont été, ou demeurent, opposés à cette demande du SNPTES (c'est le cas, notamment, de la CGT).

Bonne journée


Peut on connaitre leurs arguments contre cette intégration?
C'est assez incompréhensible !!!

Est ce vraiment important ? vu que ce n'est plus le cas maintenant...
cf. http://cache.media.enseignementsup-recherche.gouv.fr/file/CTMESR/43/2/12-_CTMESR_Profession_de_foi_FERC_CGT_363432.pdf
Extrait : "Nous avons rappelé notre exigence du maintien d'un recrutement des Bac+2 dans la catégorie A et notre revendication d'intégration des AI en IGE."


pibou

Citation de: unitrf le 08 Avril 2015, 16:32:34
Est ce vraiment important ? vu que ce n'est plus le cas maintenant...

Je doute que ce document reste très longtemps en ligne sur le forum  ;D

Cette citation mériterait un petit décryptage :

"maintien d'un recrutement des Bac+2 dans la catégorie A" : ok, on conserve donc le corps des ASI
...
"intégration des AI en IGE" : ah ben non !

Difficile de contenter à la fois les directeurs de labo et les personnels.

ccedric21

Au CNRS sur un poste proposé en mutation NOEMI, les collègues peuvent postuler (en général) s'ils sont un corps au dessus ou en dessous. Donc un IE peut postuler sur un poste AI du CNRS. Ca n'est pas pour cela qu'il sera ensuite AI. Il reste dans son corps. Faut juste que cette mutation soit validée (jeu de chaise musicale probablement sur le contingent général).

Pour ce qui est du recrutement des BAC+2 en catégorie A : ok et pourquoi pas, puisque c'est ce qui se pratique chez nous depuis l'origine du corps des ASI/AI. On constate qu'avec un peu d'expérience (ou pas parfois) ils remplissent des missions d'IGE sans souci et on souvent une excellente technicité et très vite opérationnels.

Je viens de lire la passage sur ce thème dans le document de la CGT. J'avoue ne pas comprendre. A moins que ce qu'elle demande soit : le recrutement des BAC+2 en IGE, je ne vois pas où ils veulent en venir... Là aussi, à mon avis... c'est pas pour demain... Il faudrait refaire la catégorie B mise en place avec le NES... je souhaite bien du courage pour faire changer une ligne de ce fameux NES.
En attendant, des établissements recrutent déjà en TECH CS (cf les concours de cette années). C'est ce qui se pratique depuis bien des années, notamment à la territoriale...
En tout cas, cette OS semble maintenant d'accord pour l'intégration des ASI en IGE....

bonne fin de journée.
Cédric Clerc
Secrétaire national, secteur carrières et mobilité
mobilite-carriere@snptes.org
https://www.snptes.fr
https://twitter.com/SNPTES

maxou91

[quote ]
Yoyo,
Même si les missions du corps des ASI sont équivalentes à celle des techniciens de classe supérieure (ancien B+), on ne peut pas se fermer les yeux pour refuser d'admettre que les ASI sont dans la catégorie A.
Le seul problème dans l'enseignement et la recherche, nos politiques n'ont pas su donner la dynamique qu'il fallait, pour que ce corps puisse avoir l'envergure d'un catégorie A.
Avec la réforme du NES, nos politiques laissent persister une situation inacceptable, d'avoir un grade de technicien de classe supérieure dans la catégorie B(recrutement en externe à bac+2) et un corps ASI dans la catégorie A(recrutement en externe à bac+2). Cherchez l'erreur !!!!
Aujourd'hui, il ne me semble pas qu'on recrute en concours externe dans l'enseignement et la recherche, des techniciens de classe supérieure contrairement aux autres ministères.
Je me demande si réellement l'administration souhaite solutionner ce problème.
Bonne journée.
http://forum.snptes.org/index.php?topic=7462.15
[/quote]
Bonjour,
Ces concours confirment la "volonté" de nos politiques et de nos hauts fonctionnaires de continuer à semer la zizanie.
J'ai observé que cette année le ministère recrute en TECH SUP et en AI !!!!!
Bonne journée.