Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
17 Ao?t 2022, 18:31:56
Accueil Aide Identifiez-vous Inscrivez-vous
Nouvelles: Bienvenue sur le forum SNPTES-UNSA. Cet espace de discussions vous est spécialement dédié. Il privilégie les échanges d’ordre professionnel et syndical. Il est libre d’accès et vous permettra de nous questionner afin d’obtenir rapidement une réponse à votre demande. N'hésitez pas à le parcourir.  Pour vous tenir informé de l'actualité sur vos statuts, votre carrière et votre vie professionnelle consultez également notre site Internet.

FORUM SNPTES  |  Sujet de discussion  |  Discussion générale  |  Fil de discussion: Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études « sujet précédent | | sujet suivant »
Pages: 1 ... 36 37 [38] 39 40 ... 66 Bas de page Imprimer
Auteur Fil de discussion: Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études  (Lu 722085 fois)
aoncle
Confirmé
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 54


« Répondre #555 le: 10 D?cembre 2013, 11:39:06 »

Bonjour,
L'ouverture des négociations avec le Ministère est une bonne nouvelle et nous pouvons nous en réjouir.
Quel sera le calendrier de travail ?
Pour le sujet concernant le fil actuel, comment et dans quels délais pourrait intervenir une intégration ASI/IGE ?
Merci
Journalisée
Graindesable
Confirmé
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 125



« Répondre #556 le: 10 D?cembre 2013, 13:10:55 »

On a tellement vu d'annonces sur ce sujet que, pour ma part, je reste assez prudent.

"Dans le cadre d’une réflexion d’ensemble, appuyée sur une démarche métier, visant à permettre aux employeurs de recruter des agents adaptés
à leurs besoins, des travaux ont été engagés sur les BAP et les emplois types des personnels ITA et ITRF. Cette réactualisation devrait aboutir en juin 2014 afin de pouvoir être mise en œuvre pour les recrutements en 2015.

Enfin, certaines populations feront l’objet d’une attention particulière. Ainsi, la situation des assistants ingénieurs ITA et ITRF fera l’objet d’une concertation particulière.

Par ailleurs, une réflexion sur les corps de catégorie A des filières ITA, ITRF et des bibliothèques sera
menée, dans une optique de simplification de l’architecture statutaire et d’amélioration des carrières.
"

Le dernier paragraphe est le plus prometteur.

Journalisée
SG-SNPTES
Administrateur
Confirmé
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3124


« Répondre #557 le: 10 D?cembre 2013, 19:09:44 »

... comment et dans quels délais pourrait intervenir une intégration ASI/IGE ?

Bonjour,

Aucune idée, mais une chose est certaine, il ne faut rien attendre pour 2014, puisqu'il n'y a pas de budget de prévu, pour des mesures catégorielles.

En plus, il faut éviter de prendre des raccourcis, le ministère s'engage juste à organiser une concertation particulière sur la situation des assistants ingénieurs. Même si notre position est, sans ambiguïté, de demander l'intégration des ASI ou AI en IGE ou IE, nous ne connaissons pas encore les propositions du ministère sur cette question.

Bien cordialement,
Journalisée

Alain HALERE
Secrétaire général du SNPTES
alain.halere@snptes.org
0676728184
bressem
Débutant
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 14


« Répondre #558 le: 20 D?cembre 2013, 15:42:17 »

Bonjour,
De quel ministère parlez-vous ? J'en suis resté quant à moi à la décision de Valérie Pécresse qui valide la fusion des ASI en IGE et qui passe la main à son collègue ministre de la fonction publique, et avec l'idée que cette fusion se fera dans un cadre plus général de  réforme de la catégorie A, ce qui est à mon avis le principal. Avec le changement politique, je ne sais pas si cela a été remis en cause par Mme Fioraso ?

http://www.enseignementsup-recherche.gouv.fr/cid31779/plan-carrieres-mesures-pour-les-personnels-ingenieurs-techniques-administratifs-et-des-bibliotheques.html: voire paragraphe 4)  "En ce qui concerne les évolutions de la catégorie A, le ministère a indiqué au ministre en charge de la Fonction publique qu'il soutenait l'intégration des assistants ingénieurs dans le corps des ingénieurs d'étude et défend cette position."
Journalisée
SG-SNPTES
Administrateur
Confirmé
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3124


« Répondre #559 le: 21 D?cembre 2013, 15:36:27 »

De quel ministère parlez-vous ?

Il s'agit du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche puisque la ministre Geneviève Fioraso nous propose de signer un protocole social :
http://www.snptes.fr/La-ministre-de-l-enseignement.html

Il semblerait que le SGEN-CFDT, le SNPTES-UNSA, A&I-UNSA et Sup'Recherche-UNSA soient les seuls syndicats à accepter de participer à ces négociations.

Dans un communiqué les organisations non-signataires déclarent "qu'il s'agit en fait de poursuivre la destruction au cœur du Service public d'Enseignement supérieur et de Recherche."

Cette position est curieuse. C'est à se demander si nous avons bien reçu le même texte.

Bien cordialement,
« Dernière édition: 22 D?cembre 2013, 05:11:14 par Service juridique Alain Favennec » Journalisée

Alain HALERE
Secrétaire général du SNPTES
alain.halere@snptes.org
0676728184
Proton
Confirmé
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 184


« Répondre #560 le: 19 F?vrier 2014, 09:35:58 »

En lisant le protocole social signé avec le Ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, on peut découvrir, dans la partie relative "à l'amélioration des carrières pour certains personnels", au paragraphe "Personnels ITRF-ITA et des bibliothèques", le passage suivant :

Enfin, certaines populations feront l’objet d’une attention particulière.

Ainsi,  la situation des assistants ingénieurs  ITA et ITRF fera l’objet d’une concertation particulière.

Par ailleurs, une réflexion sur les corps de catégorie A des filières ITA, ITRF et des bibliothèques sera menée, dans une optique  de simplification  de l’architecture statutaire et d’amélioration des carrières.

C'est bon signe ?
Journalisée
éric B
Confirmé
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 60


« Répondre #561 le: 19 F?vrier 2014, 10:54:19 »

Bonjour,

je ne crois pas pour ma part qu 'il en sera ainsi, il faut bien prendre ces 60 Milliards quelques part non? Ce corps sera progressivement mis en extinction, les nouvelles recrues BAC+2 seront intégrées dans la catégorie B...
Je pense que ce c'est pour ça que 2 échelons (d'une durée totale de 7 ans) ont été malheureusement rajoutés....

Je ne voudrais pas pas être pessimiste, mais je n'y crois absolument pas!!

Et d'ailleurs cette intégration me semble t'il n' est pas soutenue par tous les syndicats?

Cordialement

E
Journalisée
Alain Favennec
Administrateur
Confirmé
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 8066



WWW
« Répondre #562 le: 20 F?vrier 2014, 05:40:26 »

Je ne voudrais pas pas être pessimiste, mais je n'y crois absolument pas!!

Et d'ailleurs cette intégration me semble t'il n' est pas soutenue par tous les syndicats?

Bonjour,

Quand le SNPTES-UNSA, sous la présidence Sarkozy, demandait un plan de résorption de l'emploi précaire dans la fonction publique on nous traitait de doux rêveurs... en nous disant que la majorité présidentielle n'accepterait jamais un plan de titularisation et que, de toutes manières, il n'y avait plus de sous dans les caisses... La loi Sauvadet est passée par là.

Sur l'autre point, effectivement, nous aurions aimé que les autres syndicats nous aident ou, tout du moins, ne nous mettent pas des bâtons dans les roues. Par bonté syndical je ne les citerai pas mais ils sont facile à retrouver...

Restant à votre disposition
« Dernière édition: 20 F?vrier 2014, 09:15:31 par Ammour » Journalisée

Alain Favennec
Secrétaire général adjoint du SNPTES-UNSA
éric B
Confirmé
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 60


« Répondre #563 le: 20 F?vrier 2014, 10:20:20 »

Alain, c'est bien je vous encourage et je sais que vous êtes sincères dans les idées que vous défendez.
Ce projet, je le suis depuis 20 ans mais là malheureusement je décroche.....
Le contexte n'est plus vraiment favorable je trouve, cependant ce la ne change rien aux idées que votre syndicat véhiculent et défendent, idées auxquelles j'adhèrent bien entendu.
Le projet a malheureusement été torpillé les dernières années par d'autres syndicats, enfin dont l'un surtout; après on prendra ce qu il y a à prendre enfin si il reste quelque chose!
Si au moins vous arrivez à faire bouger les lignes sur les primes pour que l'ensemble du personnel qu'il soit ITA ou ITRF puisse percevoir une réhausse des PPRS ca sera déja bien je trouve.

Maintenant qui sait peut être qu'une bonne nouvelle arrivera d'ici la fin de l'année Sourire
Journalisée
emordnilap
Confirmé
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 67


« Répondre #564 le: 20 F?vrier 2014, 10:33:39 »

Bonjour,

pour ma part, je crois qu l'intégration à gagner un ou deux arguments de poids.

_ La mise en place des techniciens de classe supérieure recrutés à bac+2 comme les assistant ingénieurs. Défendre deux statuts différents avec le même niveau de recrutement me parait de plus en plus difficile.

_ Différents rapports, dont le récent rapport Pécheur, plutôt en faveur d'une telle mesure.

Ce qui est plus inquiétant c'est qu'il continu à y avoir des ouvertures de concours au niveau assistant ingénieur ce qui va à l'opposer et d'une extinction du corps comme le propose/supose éric B et de son intégration au corps de ingénieur d'étude.

Dans tout les cas les lignes vont bouger, au moins pour emmener un peu de cohérence au système!





Cordialement
Journalisée
Proton
Confirmé
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 184


« Répondre #565 le: 20 F?vrier 2014, 17:08:37 »

Le coût de cette intégration ne serait pas très important. Le salaire de fin de carrière, primes comprises, n'est pas très différent chez les AI comparé aux IE2.

Je reste persuadé que la réforme de la catégorie B a été le prélude à la suppression du corps des AI. Les BAC+2, seront dorénavant recrutés en TCE. En terme de masse salariale il n'y a plus aucun intérêt à recruter les BTS/DUT en AI.

La réforme de la catégorie B (et le rajout de deux échelons au grade d'AI) date de l'année dernière. Je pense que le nombre de postes d'AI en concours externe va fortement chuter lors des prochaines campagnes.

Bref, si l'on rajoute la volonté politique de réduire le nombre de corps de la fonction publique, je pense que celui des AI est condamné (même si certains syndicats ne l'acceptent pas).

La question est maintenant de savoir ce qu'ils vont faire de nous.

Rétrograder les AI dans le grade de TCS ? (est-ce légal ?)
Nous laisser dans un corps pour lequel il n'y a pas de recrutement externe ? (les TCS devront-ils passer par le corps des AI avant de pouvoir prétendre devenir IE2 ?)
Nous intégrer dans le corps des IE ?
Journalisée
oliv57b
Confirmé
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 21


« Répondre #566 le: 20 F?vrier 2014, 21:18:52 »

Actuellement, il y a déjà des recrutements TCN au niveau Bac+2, voir Bac+3 et des recrutements AI au niveau Bac+5.
C'est le cas au CNRS et probablement dans d'autres établissements publiques.
La rétrogradation a déjà eu lieu depuis longtemps. Le risque à long terme est la frustration, voir la démotivation des personnels surtout si les possibilités d'évolution de carrière diminuent.
Journalisée
lorenzacio
Confirmé
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 58


« Répondre #567 le: 21 F?vrier 2014, 11:31:05 »



La question est maintenant de savoir ce qu'ils vont faire de nous.

Rétrograder les AI dans le grade de TCS ? (est-ce légal ?)


Oui, c'est une question préoccupante.
Non seulement, c'est une rétrogradation en terme de corps mais également en terme de catégorie.
Normalement, n'est-ce pas chose possible qu'en cas de sanction disciplinaire ?
Journalisée
Graindesable
Confirmé
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 125



« Répondre #568 le: 21 F?vrier 2014, 11:53:52 »

Moi, ce qui me surprend le plus dans cette (longue) affaire c'est que je vois nombre de messages postés ici (ou ailleurs) ou des créations de sujets qui portent sur les difficultés pour muter des Assistants ingénieurs (sans oublier les préoccupations sur le déroulement de la carrière et l'avenir du corps) qui ne sont pas, à mon humble avis, postés au bon endroit. C'est vers les syndicats qui ont exprimé leur opposition à l'intégration des Assistants ingénieurs dans le corps des Ingénieurs d'étude que tous ces messages devraient être expédiés.
Et toutes ces personnes ( http://cache.media.enseignementsup-recherche.gouv.fr/file/Statistiques_bilans_et_etudes_BIATSS/78/9/completassocctss_300789.pdf ) ne pourraient pas s'organiser ?


« Dernière édition: 21 F?vrier 2014, 11:58:35 par Graindesable » Journalisée
éric B
Confirmé
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 60


« Répondre #569 le: 24 F?vrier 2014, 09:06:58 »

Très intéressante cette étude mais je m'interroge sur l'exactitude des chiffres!
La PPRS moyenne au CNRS n' est pas  aussi élevée qu'annonçée dans ce texte.
En effet à 1200 E Net/semestre, on n' atteint pas du tout  les sommes indiquées dans ce texte qui sont de 4900E annuel pour la plus basse!
Par contre j'aurai appris une chose, je ne voyais pas ce corps aussi jeune que celà, je suis surpris!
Journalisée
Pages: 1 ... 36 37 [38] 39 40 ... 66 Haut de page Imprimer 
FORUM SNPTES  |  Sujet de discussion  |  Discussion générale  |  Fil de discussion: Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études « sujet précédent | | sujet suivant »
Aller à:  


Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
© SNPTES-UNSA — 18, rue Chevreul - 94600 CHOISY LE ROI

Powered by SMF 1.1.21 | SMF © 2015, Simple Machines
SMFAds for Free Forums