Bienvenue sur le forum SNPTES-UNSA. Cet espace de discussions vous est spécialement dédié. Il privilégie les échanges d'ordre professionnel et syndical. Il est libre d'accès et vous permettra de nous questionner afin d'obtenir rapidement une réponse à votre demande. N'hésitez pas à le parcourir.  Pour vous tenir informé de l'actualité sur vos statuts, votre carrière et votre vie professionnelle consultez également notre site Internet.

Liste d'aptitude

Démarré par fonction, 15 Juin 2022, 11:11:49

« précédent - suivant »

PSA

Citation de: ccedric21 le 21 Juin 2022, 09:04:53
Citation de: lam91 le 20 Juin 2022, 15:27:56
Bonjour,

Je constate que du coté de l'Université Paris Saclay il y a aucun poste en ASI  ??? ??? ??? ???, c'est plus que ridicule.

Cordialement

Bonjour,
Il y a bien une promotion en ASI à Paris Saclay. La dénomination de l'établissement n'est pas très actualisée le tableau publié par la DGRH. Cependant "UNIV. PARIS 11 (IUT CACHAN)" est bien une composante de l'université Paris-Saclay. 
Cordialement,
CC

Il y a aussi 1 IGR, 3 IGE et 6 Tech.
C'est loin d'être ridicule comme résultat de LA.

frd

Bonjour,
Est-ce que quelqu'un connaît le nombre exact d'établissements qui remontent des dossiers en ASI ?
J'ai entendu parler d'une centaine mais si quelqu'un à le nombre précis ou bien une liste je suis preneur.

natblue

Citation de: PSA le 17 Juin 2022, 12:00:35
Citation de: toreascience le 17 Juin 2022, 09:49:42

Aucun promu IGR pour l'Académie de Rouen, on n'en est même pas à regarder par établissement...
effectivement, on frise le ridicule.


Pour les IGR, c'est plus compliqué de contester : il n'y a que 33 possibilités de promotion par an, pour plus d'une centaine d'établissements, dont une partie avec des très gros campus de recherche.
Le passage IGE-IGR est un très gros point bloquant dans les carrières ITRF.

Pour les autres promotions, il faut voir le nombre de promotion pas par établissement, mais par nombre de promouvable : 1 promu sur 10 candidat est il mieux que 2 sur 100 ?
Si le 1er dossier n'est pas retenu, c'est qu'il y a un problème, mais plutôt auprès du dossier : incomplet ? insuffisant ? autre chose ?
C'est plutôt là qu'il faudra chercher, et le souci c'est qu'un dossier éliminé bloque les autres promotions de l'établissement : les CAPN estiment que les dossiers remontés sont classés par qualité de dossier.
Le passage en "comité d'expert" plutôt qu'en CPE a aussi ce biais là : un président d'université peux imposer son candidat, avec le risque de bloquer toute promotion dans son établissement...

Bonsoir vous avez tout à fait raison. cdt (le classement doit être stratégique).

Frisco

Chez nous 1 TECH et 1 IGE. Qui dit mieux ?

Pour ma part l'explication du peu de promos qui revient souvent c'est "on est une petite Université, donc peu de promos". 2 ans sans promo d'ASI, 1 TECH et 1 IGE ici où là, on doit effectivement être minuscules... Et quelle discrimination !  sous prétexte d'être dans une petite université, les agents auraient moins de chances que d'autres ?

Je fais assez confiance au groupe d'experts en local pour penser qu'ils font les bons classements, plutôt que de me dire que  le dossier remonté en 1er à bloqué les suivants car insuffisant.

Maintenant on entend tellement de choses sur les listes d'aptitudes que finalement peu importe de savoir le pourquoi du comment. La seule chose certaine c'est que ce système est absurde et qu'il est plus synonyme de frustrations que de reconnaissances.

Voyons le verre à moitié plein avec le repyramidage. Avant on avait une chance au grattage, maintenant on a une chance au tirage.

ccedric21

Citation de: frd le 21 Juin 2022, 19:30:37
Bonjour,
Est-ce que quelqu'un connaît le nombre exact d'établissements qui remontent des dossiers en ASI ?
J'ai entendu parler d'une centaine mais si quelqu'un à le nombre précis ou bien une liste je suis preneur.

Bonjour,
Il faut compter sur environ 170 établissements par an. Je ne peux pas vous fournir de nombre exacte. Mais c'est l'ordre de grandeur.
Cordialement,
CC
Cédric Clerc
Secrétaire national, secteur carrières et mobilité
mobilite-carriere@snptes.org
https://www.snptes.fr
https://twitter.com/SNPTES

ccedric21

Citation de: Frisco le 22 Juin 2022, 19:31:19
Chez nous 1 TECH et 1 IGE. Qui dit mieux ?

Pour ma part l'explication du peu de promos qui revient souvent c'est "on est une petite Université, donc peu de promos". 2 ans sans promo d'ASI, 1 TECH et 1 IGE ici où là, on doit effectivement être minuscules... Et quelle discrimination !  sous prétexte d'être dans une petite université, les agents auraient moins de chances que d'autres ?

Je fais assez confiance au groupe d'experts en local pour penser qu'ils font les bons classements, plutôt que de me dire que  le dossier remonté en 1er à bloqué les suivants car insuffisant.

Maintenant on entend tellement de choses sur les listes d'aptitudes que finalement peu importe de savoir le pourquoi du comment. La seule chose certaine c'est que ce système est absurde et qu'il est plus synonyme de frustrations que de reconnaissances.

Voyons le verre à moitié plein avec le repyramidage. Avant on avait une chance au grattage, maintenant on a une chance au tirage.

Bonjour,

Si le système est frustrant c'est avant tout que le nombre de possibilité est finalement extrêmement faible par rapport au nombre de promouvable.
Les taux de promotions de corps 2020 (pour exemple) étaient les suivants :
IGR : 0,47%
IGE : 6,87%
ASI : 2,17% (année pour laquelle le SNPTES avait obtenu le doublement des possibilités... une année avec 90 possibilités le taux est plutôt de 1%).
TECH : 1,86%

Il y a donc nécessairement plus de frustrations que de joies.

Ca n'est pas pour rien que le SNPTES a milité et obtenu un plan de repyramidage. Si le SNPTES souhaite plus de possibilité que ce qu'il a obtenu (notamment en IGR alors que le projet initial ne prévoyait aucune possibilité) c'est pour tenir compte de la réalité du terrain.
La frustration (comme vous l'évoquez) vient aussi certainement du manque de reconnaissance lorsqu'on travaille avec engagement et conviction au service de l'enseignement supérieur et de la recherche, avec des missions indispensables et non reconnues.

Nous pouvons militer et réflechir, ensemble, pour revendiquer des moyens à la hauteurs de enjeux.

Cordialement,   
CC
Cédric Clerc
Secrétaire national, secteur carrières et mobilité
mobilite-carriere@snptes.org
https://www.snptes.fr
https://twitter.com/SNPTES

Frisco

#36
Effectivement le manque de reconnaissance est tellement présent que cela joue beaucoup sur le moral.

Je suis conscient que le repyramidage est une vraie chance. Le SNPTES n'a pas milité pour rien  ;)

Je me pose quand même la question : des dossiers éligibles repyramidage LPR n'auraient-ils pas pu être délibérément écartés de la LA classique pour qu'ils puissent profiter de la voie exceptionnelle ??

ccedric21

Citation de: Frisco le 24 Juin 2022, 10:46:47
Effectivement le manque de reconnaissance est tellement présent que cela joue beaucoup sur le moral.

Je suis conscient que le repyramidage est une vraie chance. Le SNPTES n'a pas milité pour rien ????

Je me pose quand même la question : des dossiers éligibles repyramidage LPR n'auraient-ils pas pu être délibérément écartés de la LA classique pour qu'ils puissent profiter de la voie exceptionnelle ??

Bonjour,
Nous dans une première année de mise en oeuvre et avec un calendrier en décalage complet avec ce qui serait une bonne gestion de l'ensemble des possibilités offertes.
Les textes ont été publiés alors même que les collègues candidats à la LA avaient déjà rendu leur dossier et que les établissements avaient transmis leurs classements.

La DGRH a peut être tenu compte du repyramidage en arrêtant ses listes d'aptitudes 2022. Il est donc important que tous les candidats qui n'ont pas été retenus, candidatent lorsqu'ils rentrent dans les cadre du repyramidage. C'est notamment important et urgent pour la LA de technicien pour laquelle le dossier est identique à celui de la LA classique.

Je pense pas qu'on puisse dire que le SNPTES a milité pour rien. Les résultats devraient être globalement très positifs. Il faudra prendre des mesures pour clarifier les campagnes suivantes. Il n'est pas acceptable de laisser les collègues dans un tel flou.

Cordialement,
CC

Cédric Clerc
Secrétaire national, secteur carrières et mobilité
mobilite-carriere@snptes.org
https://www.snptes.fr
https://twitter.com/SNPTES

Frisco

Désolé je ne voulais pas dire que le snptes avait milité pour rien, mon smiley est mal passé.

J'affirmais bien que le snptes n'avait pas milité pour rien.  :)

frd

Pour l'année prochaine, les LA de chaque corps seront abondées avec ce repyramidage ? ou bien ce sera encore les double dossier à faire sur WebITRF ?
Pour les LA classique, la répartition des possibilités de promotions par corps est-elle déjà connue ?

toreascience

Citation de: frd le 24 Juin 2022, 18:17:00
Pour l'année prochaine, les LA de chaque corps seront abondées avec ce repyramidage ? ou bien ce sera encore les double dossier à faire sur WebITRF ?
Pour les LA classique, la répartition des possibilités de promotions par corps est-elle déjà connue ?

Etant expert pour un établissement sur ces LA exceptionnelles, il nous a été précisé que l'année prochaine la campagne devrait se dérouler en même temps que les LA classiques (ce qui implique pour moi un séparation des listes, une LA normale et une LA repyramidage dissociée, mais je me trompe peut-être).

ccedric21

Citation de: toreascience le 24 Juin 2022, 19:18:42
Citation de: frd le 24 Juin 2022, 18:17:00
Pour l'année prochaine, les LA de chaque corps seront abondées avec ce repyramidage ? ou bien ce sera encore les double dossier à faire sur WebITRF ?
Pour les LA classique, la répartition des possibilités de promotions par corps est-elle déjà connue ?

Etant expert pour un établissement sur ces LA exceptionnelles, il nous a été précisé que l'année prochaine la campagne devrait se dérouler en même temps que les LA classiques (ce qui implique pour moi un séparation des listes, une LA normale et une LA repyramidage dissociée, mais je me trompe peut-être).

Bonjour,
Il a deux mécanismes qui se mettront en place l'an prochain et il convient peut être de rappeler ce qui est détaillé dans la page dédiée au repyramidage sur le site du SNTPES :
https://www.snptes.fr/index.php?lvl=notice_display&id=13323


Pour l'année prochaine, les LA de chaque corps seront abondées avec ce repyramidage ? ou bien ce sera encore les double dossier à faire sur WebITRF ?
Pour ce qui est des LA pour l'accès au corps des techniciens (classique ou repyramidage) : vous pouvez que les dossiers sont identiques que ce soit pour l'une ou l'autre des LA. La DGRH a indiqué dans dans sa circulaire qu'"à compté de 2023, la liste d'aptitude exceptionnelle sera inscrite dans le calendrier habituel des listes d'aptitude pour la filière ITRF".

Pour les autres corps (ASI, IGE, IGR) les modalités sont différentes des procédures de liste d'aptitude. De fait, il est prévu que le dispositif soit identique à ce qui est en place cette année 2022 (à moins de modification non-connues à ce jour).

Pour l'année prochaine, les LA de chaque corps seront abondées avec ce repyramidage ?
Je ne suis pas certain de bien comprendre la question. Mais nous pouvons répondre par l'affirmative. Toutes les nominations qui vont être prononcées au titre de 2022 vont générer des possibilités de promotions par liste d'aptitude "classique" dans chacun des corps de promotion (le nombre de possibilités de promotion est calculé sur la base des recrutement dans le corps l'année N-1).

Pour les LA classique, la répartition des possibilités de promotions par corps est-elle déjà connue ?
Pour l'année 2023, la réponse est non. Pour 2022, les résultats sont déjà connus et le SNPTES a publié en amont, les nombres de possibilités par corps.
vous retrouvez ces possibilités sur cette page : https://www.snptes.fr/index.php?lvl=cmspage&pageid=4&id_article=533

Cordialement,
CC

Cédric Clerc
Secrétaire national, secteur carrières et mobilité
mobilite-carriere@snptes.org
https://www.snptes.fr
https://twitter.com/SNPTES

frd

CitationPour l'année prochaine, les LA de chaque corps seront abondées avec ce repyramidage ?
Je ne suis pas certain de bien comprendre la question. Mais nous pouvons répondre par l'affirmative. Toutes les nominations qui vont être prononcées au titre de 2022 vont générer des possibilités de promotions par liste d'aptitude "classique" dans chacun des corps de promotion (le nombre de possibilités de promotion est calculé sur la base des recrutement dans le corps l'année N-1).
Par exemple pour 2023, pour les ASI il est indiqué 362 possibilités pour le repyramidage.
Tablons sur les mêmes chiffres que cette année : est-ce que ce sera 85 possibilités + 362 possibilité de repyramidage TOUTE Bap confondues ?
Ou bien les 362 seront encore un système exceptionnel et chaque établissement "restreindra" la Bap pour ces possibilités supplémentaire ?

PSA

Citation de: frd le 27 Juin 2022, 15:24:17
CitationPour l'année prochaine, les LA de chaque corps seront abondées avec ce repyramidage ?
Je ne suis pas certain de bien comprendre la question. Mais nous pouvons répondre par l'affirmative. Toutes les nominations qui vont être prononcées au titre de 2022 vont générer des possibilités de promotions par liste d'aptitude "classique" dans chacun des corps de promotion (le nombre de possibilités de promotion est calculé sur la base des recrutement dans le corps l'année N-1).
Par exemple pour 2023, pour les ASI il est indiqué 362 possibilités pour le repyramidage.
Tablons sur les mêmes chiffres que cette année : est-ce que ce sera 85 possibilités + 362 possibilité de repyramidage TOUTE Bap confondues ?
Ou bien les 362 seront encore un système exceptionnel et chaque établissement "restreindra" la Bap pour ces possibilités supplémentaire ?


C'est une bonne question, et je crois que personne, pas même le ministère, n'a la réponse.
Vu les soucis que posent la coloration par emploi type, et les futures problèmes à venir (entre les établissements qui auront mal choisi l'emploi type, et les candidats locaux qui n'auront été sur la liste principale), on peux s'attendre à des changements. Au moins sur les délais, et peut-être la coloration (aucune ou juste la BAP)

La seule chose dont on est sûr, c'est que ce sera 85 + quelques possibilités en plus, car les promos de C vers B vont s'ajouter dans le total de recrutement, donc va augmenter les possibilités de promotions.

spiruline49

Pour ma part au départ quand j'ai lu les actu snptes sur le repyramidage de la filière itrf avec l'augmentation du nombre de promotions pour les années à venir, j'y ai vu un bon espoir.
Ensuite on comprend assez vite que c'est réservé à la recherche et enseignement supérieur, et là c'est la douche froide... Encore une fois les personnes exerçant en EPLE se retrouvent lésées...
Même si le nombre de promotions par LA classique en EPLE devrait augmenter, on voit tout de même que les collègues dans le supérieur vont plus largement pouvoir en bénéficier.