Bienvenue sur le forum SNPTES-UNSA. Cet espace de discussions vous est spécialement dédié. Il privilégie les échanges d'ordre professionnel et syndical. Il est libre d'accès et vous permettra de nous questionner afin d'obtenir rapidement une réponse à votre demande. N'hésitez pas à le parcourir.  Pour vous tenir informé de l'actualité sur votre statut, votre carrière et votre vie professionnelle consultez également notre site Internet / Élections professionnelles 2022 - Professions de foi, listes des candidats, vidéos comment voter, ...

Retraite anticipée au titre du handicap

Démarré par Anne-Francoise CAYER, 05 Septembre 2022, 14:10:16

« précédent - suivant »

Anne-Francoise CAYER

Bonjour,
Comme quelques collègues, j'ai un peu de mal à obtenir des informations fiables du service retraite.
Je suis née en 1960. Depuis le 1er décembre 2001 et jusqu'à ce jour- j'ai la reconnaissance RQTH par la MDPH 50% et plus. Je souhaiterai prendre ma retraite anticipée au titre du handicap le 1er septembre 2023. Je suis actuellement en CLM et celui-ci prend fin le 1er juillet 2023.
Lors de l'étude de mes droits à pension, la personne du rectorat me dit cela impossible, du fait du manque de trimestres. En effet , il me faudrait 88 trimestres. J'avais en mémoire 87 trimestres pour les personnes nées en 1960. Cela a t-il changé ?
En janvier 2023, j'aurai enregistré 158 trimestres et 30 jours.
Combien de trimestres me faut-il : 87 ou 88 ?
Je vous remercie par avance de votre réponse.
Cordialement.
 


Jacky60

Bonsoir Anne-Françoise,

Si les experts en ce domaine ont la réponse, merci de me la transmettre, en MP si besoin.

Bonne soirée.

Jacky60

Bonsoir Anne-Françoise,

Depuis le 1er février 2014,les personnes nées en 1958-59 et 60 et qui souffrent d'un handicap de 50%
peuvent/pouvaient partir en retraite anticipée à 59 ans* si leur handicap a été reconnu pendant 87 trimestres dont 67 trimestres cotisés.
En l'occurrence, tu ne partiras pas en retraite anticipée puisque tu auras environ 63 ans mais tu auras bien tes 87 trimestres en situation de handicap de 50% reconnus , vérifie le nb de trimestres cotisés..mais ça semble OK.

*Elles pouvaient partir à 58,57,56 et 55 ans avec d'autres conditions.

Bien amicalement.

P.S. Merci de me corriger si ma compréhension des textes est inexacte.

Ammour

#3
Bonjour

J'en ai bien la même lecture Jacky.

Pour plus de détails, en tant que RQTH ce ne sera pas un départ anticipé mais votre âge de départ est plus conditionné aux 87 trimestres durant lesquels vous avez a été reconnu handicapé et les 67 trimestres cotisés.

Le facteur limitant (mais plus pour vous) est donc le nombre de trimestres cotisés en tant que RQTH reconnu, pour partir de façon anticipé à 59 ans il faut avoir été assuré depuis que votre handicap a été reconnu pendant 87 trimestres.

Vous pouvez donc partir à la date qui vous convient ce qui ne vous empêche pas de faire une évaluation de votre retraite sur le site de l'ENSAP pour être plus sûre de votre choix mais surtout pas en fonction de réponse orale (non vérifiée) de votre rectorat.

Pour information à nos collègues en situation de handicap, si vous êtes né en 1958, 1959 ou 1960

Vous pourrez partir en retraite anticipée dès l'âge de :

    59 ans si vous avez été assuré depuis que votre handicap a été reconnu pendant 87 trimestres, dont 67 trimestres cotisés.
    58 ans si vous avez été assuré depuis que votre handicap a été reconnu pendant 97 trimestres, dont 77 trimestres cotisés.
    57 ans si vous avez été assuré depuis que votre handicap a été reconnu pendant 107 trimestres, dont 87 trimestres cotisés.
    56 ans si vous avez été assuré depuis que votre handicap a été reconnu pendant 117 trimestres, dont 97 trimestres cotisés.
    55 ans si vous avez été assuré depuis que votre handicap a été reconnu pendant 127 trimestres, dont 107 trimestres cotisés.



Cordialement
AMMOUR Amar
Conseiller National UNSA Fonction Publique

Anne-Francoise CAYER

Bonjour,
Merci infiniment pour ces retours. A savoir, que ce n'est jamais simple de faire valoir "nos" droits, plus compliqué de fait, lorsqu'un problème s'invite dans le déroulement.
Je demande ma retraite, il me manque des trimestres, je n'ai pas de décote...Toutefois, la retraite anticipée me donnait le droit de partir avec un taux plein. Dans ce cas, puis-je bénéficier d'une majoration de ma pension liée au handicap ? A qui en faire la demande ?
Je vous remercie pour moi, pour les collègues qui seront dans ce méandre de questions. Votre investissement est important et...rassurant. Merci pour votre dévouement.
Cordialement,
Anne-Françoise
 

Ammour

Dans ce cas c'est une surcote qui se fait automatiquement sans demande, par contre la demande doit concerner un départ au delà de l'âge limite, 6 mois au minimum avant le départ prévu. Je conseille même un an avant pour les poly-pensionnés parce que dépendants de plusieurs régimes différents qui doivent se coordonner ?

Vous pouvez avoir cette évaluation en faisant varier votre âge de départ sur le simulateur retraite de l'ENSAP ou celui (un peu plus compliqué) de :
  - https://retraitesdeletat.gouv.fr/actif/le-calcul-de-ma-retraite

Cordialement
AMMOUR Amar
Conseiller National UNSA Fonction Publique

alain62144

Bonjour,
Comme quelques collègues, j'ai un peu de mal à obtenir des informations fiables du service retraite.
Je suis née en 1963. Depuis le  décembre 2007 et jusqu'à ce jour- j'ai la reconnaissance RQTH par la MDPH.
Depuis février 2022 je viens de passer a plus de 80% avec une aide aux geste essentiels de la vie,  Je souhaiterai prendre ma retraite anticipée au titre du handicap le 10 juin 2023. Je suis actuellement en CLM  depuis le 10 juin 2020 et celui-ci prend fin le 10 juin 2023.
J ai reçu un courrier de mon administration dans faire la demande a l'occasion de ma demande de renouvèlement de mon CLM quand pensée vous ?
 
Je vous remercie par avance de votre réponse.
Cordialement