Bienvenue sur le forum SNPTES-UNSA. Cet espace de discussions vous est spécialement dédié. Il privilégie les échanges d'ordre professionnel et syndical. Il est libre d'accès et vous permettra de nous questionner afin d'obtenir rapidement une réponse à votre demande. N'hésitez pas à le parcourir.  Pour vous tenir informé de l'actualité sur votre statut, votre carrière et votre vie professionnelle consultez également notre site Internet / Élections professionnelles 2022 - Professions de foi, listes des candidats, vidéos comment voter, ...

Proposition grille IR

Démarré par oc78aze, 12 Janvier 2022, 14:24:21

« précédent - suivant »

fabienclanche

Pour candidater en externe sur de nombreux concours ingénieurs en catégorie A+ (ingénieur territoriaux, ingénieurs industrie et des mines, etc), le diplôme d'ingénieur et/ou doctorat est requis. Pourquoi nier cette différence de niveau entre un master et un ingénieur...

Rolox

#106
Bonjour

Cette réforme signifie clairement que le corps des IGR n'est plus un corps A+ mais un corps A dont l'évolution, la répartition des grades et le niveau de recrutement s alignent maintenant sur les corps de type attaché, attaché principal, certifié ou agrégé.
A court terme le gain est appréciable pour les IGR 2. Mais a long terme avec l allongement des durées d échelon il est négatif pour l ensemble des grades des IGR. On peut aussi se demander pourquoi l'examen professionnel d accès à la HC est conservé.
On a cependant l impression que les positions des syndicats sont de moins en moins prises en compte par l administration et qu'il n y a même plus de négociation ou d ajustement des projets initiaux du ministère.

Espérons que dans les prochaines années le corps des IGR sera enfin réellement revalorisé.

bdussoubs

Bonjour Alain, bonjour à tou(te)s,

J'entends bien l'argument pour ouvrir l'accès IGR à Bac+5, mais l'effet délétère associé est que cela renforce le MESRI dans sa volonté que les IGR ne dépassent pas les MCF/CR (qui eux débutent au doctorat). Donc il y a un effet dévalorisant tout de même.
Quant au recrutement, des docteurs continueront à se présenter sur ce type de concours (il s'en présente déjà souvent en IGE). Donc le recrutement de fait continuera plutôt sur ce diplôme là (comme on recrutera des IGE avec au moins un master quoiqu'ils puissent l'être avec une licence). Mais sur le papier le MESRI dira "corps à accès Bac+5" contre des Bac+8 chez les autres corps "équivalents".

Avec tout cela, le Ministère oublie toujours d'autres revendications du SNPTES, comme le fait que les IGR n'ont pas accès à un corps supérieur (équivalent des PR/DR, ou des autres corps d'ingénieurs de l'État). Et qu'en termes de reconstitution de carrière, ils sont toujours à 1:2 voire 3:4 après 12 ans, quand les MCF/CR recrutés sont à 1:1...

Amicalement
bd

biboun

Bonjour

d'un point de vue purement opérationnel, peut-on avoir une idée des dates de mises en œuvre. Je sais bien que l'arrêté ne sera certainement pas signé avant la prochaine gouvernance mais je parle ici de rétroactivité. Y aura-t-il une rétroactivité ? et si oui à quelle date ?

Cordialement

Yoyo

#109
Bonjour,

Merci pour ces informations. Ce n'est pas jojo mais il y a quand même des avancées relatives pour les IGR1 si je comprends bien :
- élargissement aux trois derniers échelons CN/C1 pour l'accès au TA : ce dispositif devrait peut être permettre de contourner un peu la sélection restrictive honteuse pratiquée par les jurys de concours. Peut être car si je comprends bien le taux de promotion ne sera pas réhaussé et donc le nombre d'IGR qui bénéficieront d'une promotion en changera pas?
- reconnaissance A+ : je suis cynique mais ça permettra au IGR de filer dans d'autres corps pour être mieux reconnus.

Sait on quand ces textes sont envisagés promulgués et leur date de prise d'effet?

oc78aze

#110
Bonjour à tous,

Pour ma part, bien que la nouvelle grille soit loin d'être satisfaisante, le changement statutaire induisant la reconnaissance des IR/IGR comme un corps d'encadrement supérieur de catégorie A+ me parait être une réelle avancée.
D'une part, cela permet de régler concrètement le problème des détachements dans des corps homologues de catégorie A+.
D'autre part, suite à cette réforme, nous aurons chez les ITRF/ITA un corps de catégorie A équivalent au corps des Attachés d'Administration de l'Etat, à savoir le corps des IGE; ainsi qu'un corps de catégorie A+  équivalent au corps des Administrateurs de l'Etat, à savoir le corps des IR/IGR. D'un point de vue stratégique cela est loin d'être anodin. Le SNPTES-UNSA ainsi que les autres syndicats seront d'autant plus légitimes pour ouvrir un deuxième volet de négociation avec le prochain gouvernement/législature, quel qu'il soit, en demandant un alignement des grilles ITRF/ITA sur celles de leurs homologues A et A+ interministériels.

Enfin, reconnaitre le recrutement au niveau Bac +5 tout en reconnaissant la A+ permet d'ouvrir le recrutement aux master 2. Cela permet également aux corps IR/IGR de ne plus se comparer aux MCF/CR, mais bien aux autres corps homologues de catégorie A+ qui recrutent à Bac +5. Là aussi c'est loin d'être anodin. En effet, suite à la remise du rapport au premier ministre sur les grands corps techniques de l'état (https://www.gouvernement.fr/sites/default/files/document/document/2022/02/rapport_-_reforme_de_la_haute_fonction_publique_-_pour_une_gestion_des_ingenieurs_par_domaines_de_competences_-_2022.pdf), une nouvelle réforme de la haute fonction publique concernant les corps techniques de l'état va très certainement s'ouvrir prochainement, quel que soit le prochain gouvernement/législature, concernant la réforme des corps techniques de catégorie A+. Seront concernés notamment les ingénieurs des mines, les ingénieurs des ponts et forêts, les ingénieurs de l'armement, les administrateurs de l'INSEE... Il se trouve que rien n'est encore décidé sur le périmètre des corps concernés par cette réforme. Le rapport propose même de ne pas se limiter aux quatre grands corps techniques historiques. Une fenêtre de tir sera donc ouverte pour une nouvelle négociation concernant la grille des IR/IGR afin d'inclure ces corps dans le périmètre de cette réforme et d'aligner nos grilles sur celles des ingénieurs de l'état de niveau A+ et recrutant au niveau Bac +5.

Greta2

Quel passage possible dans d'autres corps équivalent de l'état pour les IGR scientifiques. Ok pour certaines BAP mais pas pour toutes.

Pour les métiers scientifiques recruter à Bac +5 est à mon avis nier l'expertise, la technicité acquise pendant la thèse.
Et laisser l'impression que IGR ne sera jamais à comparer avec un corps MC CR puisqu'il n'y aura plus de thèse requise...et donc ne pas envisager des changements de corps vers MC/CR voire PR/DR...

Je pense de plus en plus que ce corps n'a plus vocation à recruter des scientifiques...ou en tout cas que certaines têtes pensantes le voient comme ca.

toreascience

C'est hautement peu probable de recruter à bac + 5 dans les BAP scientifiques...
déjà, sur tous les derniers concours d'IGE dans mon établissement, tous les lauréats étaient docteurs (alors en IGR...). Pour les ITA, je pense que c'est encore plus courant; sur un concours d'IE où j'étais jury, environ 18 candidats sur 20 étaient docteurs... (et pourtant d'ailleurs, sur les deux postes à pourvoir l'un l'a été par un non-docteur). Ils ne sont même pas si rare à candidater en AI et j'ai même vu des dossiers de docteurs (retoqués heureusement) sur un concours de tech!...

Du coup, cette dévalorisation sur le papier n'en sera pas une (je ne l'espère pas en tout cas). Pour ma part IGR 2e classe 7e echelon, je n'y gagne rien sur le moment (mais très vite dans les années futures) et je suis plutôt favorable à la réforme quand je vois la pantalonnade que constitue le tableau d'avancement au sein de mon établissement...

mecmars

Bonjour,

Je suis déçu de cette réforme! Il nous définisse comme un corps A+ mais sans la grille qui devrait lui être associée.
C'est honteux de rajouter un échelon en début de grade HC, pourquoi ne pas avoir rajouter l'échelon HEC  à la place et de-contingenté la HEB? Quel mépris!
Nous ne sommes pas des enseignants chercheurs, pourquoi toujours nous ramener à eux?
Le ministère n'a pas écouté les demandes du SNPTES, j'ai l'impression qu'ils ne vous écoutent plus.
C'est une réforme pour faire des économies sur le long terme et la conséquence sera la démotivation et le départ des IGR vers d'autres corps d'états.










Michel G.

Bonjour

Merci pour vos efforts, il y a de belles avancées dans ce projet pour un grand nombre de collègues IGE ou IGR.

Par contre les IGR 1 doivent être, comme prévu et annoncé depuis longtemps par d'autres syndicats, bien déçus sans même une augmentation de l'indice sommital. Ils pouvaient après toutes ces années espérer mieux qu'être "reclassés à un indice égal à celui d'aujourd'hui"  et "ne pas subir de perte dans leur déroulement de carrière"... (ils pourront tous quand même constater une perte dans leur déroulement global de carrière par rapport aux réductions obtenues ou la suppression de 2 ans sur l'ex échelon IGR2-8 sur cette nouvelle grille).
Le passage en HC restera tout aussi sélectif qu'avant et réservé aux postes à fort encadrement, faciliter la possibilité de candidater au TA plus tôt ne changera pas grand chose.

Bon courage à eux.

Michel

emmla

Bonjour,

La proposition de nouvelle grille pour les IGR HC ne fait référence qu'à un échelon HEA1 IM 890, il n'y a plus ni HEA2 (IM 925) ni HEA3 (IM 972) est ce un oubli ? Clairement si la HEA s'arrête pour les nouveaux IGR HC à IM 890, c'est une régression.... :(
Même réflexion pour l'échelon spécial HEB ....
Bien cordialement.

bdussoubs

Bonjour,

Pour répondre à emmla : L'échelon HEA est composé de chevrons, avec passage automatique tous les ans au chevron supérieur. La grille fait donc en condensé référence au seul échelon mais cela ne change rien, j'imagine, à ses 3 chevrons. Idem HEB

La grille n'est déjà pas terrible, ils ne vont pas en rajouter ;-)
Amicalement
bd

Greta2

Citation de: bdussoubs le 08 Avril 2022, 08:17:10
Bonjour,

Pour répondre à emmla : L'échelon HEA est composé de chevrons, avec passage automatique tous les ans au chevron supérieur. La grille fait donc en condensé référence au seul échelon mais cela ne change rien, j'imagine, à ses 3 chevrons. Idem HEB


moi je suis prête à tout entendre avec ce gouvernement  ;D
Est-ce une certitude ou doit-on s'attendre à une mauvaise surprise pour ceux qui seront en HEA après l'application du décret?

mecmars

#118
La on discute des acquis HEA , HEB sur 3 chevrons alors qu'on devrait discuter des collègues  IGR1C qui on réussi le TA et qui se retrouvent  sur le coté . Ne parlons pas de la HC, un échelon d'entée plus faible (608) a été introduit ce qui se traduira par une perte financière, du jamais vu!! et aucune compensation dans ce grade, ils auraient pu de-contingenté la HEB ou introduire la HEC...






bdussoubs

Citation de: mecmars le 08 Avril 2022, 13:58:55
La on discute des acquis HEA , HEB sur 3 chevrons alors qu'on devrait discuter des collègues  IGR1C qui on réussi le TA et qui se retrouvent  sur le coté . Ne parlons pas de la HC, un échelon d'entée plus faible (608) a été introduit ce qui se traduira par une perte financière, du jamais vu!! et aucune compensation dans ce grade, ils auraient pu de-contingenté la HEB ou introduire la HEC...


Bonjour,

Déjà je réponds à une question, et elle est je pense dans le fil de discussion. J'ai même rajouté qu'effectivement pour la HC ce n'est pas brillant vu qu'on y trouve aucune avancé mais comme vous dite un recul, ce qui est quand même nouveau et intéressant.
Mais vous avez vu les propositions statutaires du MESRI : "pour faire comme avec les MCF/CR", "pour être homogène avec les MCF/CR", "de la même façon que pour les MCF/CR"... dès qu'il le peut le MESRI utilise cette référence pour que surtout les IGR ne soient pas considérés comme au-dessus des MCF/CR. C'est de là que découle l'abaissement de l'indice d'entrée des IGRHC !
En même temps, la seule fois où on est comparés aux autres corps d'ingés de la FP, c'est pour en faire un accès à Bac + 5. "Contrairement aux MCF/CR" oserais-je dire. Au moins en théorie, puisqu'en pratique, on recrutera toujours majoritairement des IGR à Bac+8...
Pour le reste bien sûr, il faut décontingenter la HEB (aussi pour les MCF et les CR d'ailleurs) et ouvrir un accès par concours, La ou que sais-je sur un corps à HEC-HED comme dans le reste de la FP, et qui soit une sorte de pendant des PR/DR.
Ce type de revendication est porté par le SNPTES, mais ça a l'air très compliqué en face...

Amicalement
bd