Bienvenue sur le forum SNPTES-UNSA. Cet espace de discussions vous est spécialement dédié. Il privilégie les échanges d'ordre professionnel et syndical. Il est libre d'accès et vous permettra de nous questionner afin d'obtenir rapidement une réponse à votre demande. N'hésitez pas à le parcourir.  Pour vous tenir informé de l'actualité sur votre statut, votre carrière et votre vie professionnelle consultez également notre site Internet / Élections professionnelles 2022 - Professions de foi, listes des candidats, vidéos comment voter, ...

Circulaire COVID du 9 septembre 2021 = fin du télétravail ?

Démarré par l347, 22 Septembre 2021, 18:29:29

« précédent - suivant »

l347

Bonjour à toutes et tous,

Pouvez-vous me dire si suite à cette nouvelle circulaire "covid" du 9 septembre les personnels vulnérables sont obligés de refaire du "présentiel" ?

Je travaille en service académique (itrf) et je suis à un poste pour lequel le télétravail à 100% est tout à fait possible.

Étant personne "vulnérable" à haut risque en cas de covid, je travaille en télétravail à 100% depuis des mois (sans que cela ne pose le moindre problème et avec une efficacité parfaite) sur la base de la circulaire du 10 novembre 2020 (la hiérarchie a bien tenté une approche début septembre pour m'inciter à revenir en présentiel mais j'ai brandi cette circulaire et ils n'ont pas insisté).

Mon Directeur vient de me demander de revenir en présentiel en m'indiquant que la circulaire du 10/11/20 n'existe plus (remplacée par la circulaire du 9/9/21) et que par conséquent le TT 100% n'est plus possible.

Or j'ai jeté un coup d'œil à cette circulaire et je constate que dorénavant il y a 2 groupes de personnes fragiles :

1) ceux qui sont immuno-déprimés
2) ceux qui ont des pathologies à risque covid mais ne sont PAS immuno-déprimés

Je fais partie de la 2ème catégorie et je suis affecté par PLUSIEURS des pathologies listées mais sans immuno-suppression.

De mon interprétation, ce nouveau décret vise surtout à remettre au travail les personnels qui ne travaillaient plus du tout (en Autorisation Spéciale d'Absence) mais je me demande s'il concerne aussi les personnels qui n'ont jamais cessé de travailler mais exerçaient leur fonction en télétravail permanent.

Cette circulaire semble volontairement floue et permet à l'administration d'interpréter les choses selon sa bonne volonté me semble-t-il... elle indique que les "vulnérables non-immunodéprimés" (comme moi) peuvent obtenir un placement en ASA si ils sont à un poste "fortement exposé au virus" et si leur mission n'est pas compatible télétravail, mais rien n'est indiqué concernant les personnels qui sont vulnérables, pas sur un poste très "exposé au virus" mais dont la mission est parfaitement réalisable en TT...

Un juriste peut-il me dire si ma hiérarchie est bien en droit de m'imposer un retour en présentiel alors que ma mission est parfaitement remplie en TT à 100% ? (dans la mesure où j'ai un ordinateur et une connexion internet les tâches qui sont les miennes sont réalisables DE LA MEME MANIERE que je sois chez moi ou au bureau ! la seule différence étant que chez moi j'évite tout risque Covid et économise 2h de trajet...).

Par avance merci !

Ammour

AMMOUR Amar
Conseiller National UNSA Fonction Publique