Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
19 Juin 2021, 17:29:40
Accueil Aide Identifiez-vous Inscrivez-vous
Nouvelles: Bienvenue sur le forum de discussion du SNPTES et du SA-EN. Cet espace de discussion vous est spécialement dédié. N'hésitez pas à parcourir notre forum mais aussi notre site Internet pour vous tenir au courant de l'actualité sur vos statuts, votre carrière et votre vie professionnelle.

FORUM SNPTES / SA-EN  |  Sujet de discussion  |  Mobilité (mutation, détachement, ...)  |  Fil de discussion: Réintégration après détachement très compliqué « sujet précédent | | sujet suivant »
Pages: [1] 2 Bas de page Imprimer
Auteur Fil de discussion: Réintégration après détachement très compliqué  (Lu 1565 fois)
Wiplachs
Confirmé
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 64


« le: 18 Mai 2021, 16:20:18 »

Bonjour,

J'ai réintégré mon administration d'origine après une demande de fin anticipée de détachement de ma part.

Je suis actuellement dans un climat social compliqué (mis au placard, missions inintéressantes, dialogue compliqué avec la hiérarchie, etc...)

J'ai également reçu ce mail (il s'agit d'un extrait) :

Citation
je souhaitais vous rappeler, comme je vous l’ai dit lorsque vous m’avez contacté quelques jours après votre départ, que sauf réussite à un concours, vous auriez un refus à toute demande de départ (mutation, détachement …).

Est-ce possible ? Quels sont les recours ?

Je ne me vois plus rester où je suis....

Merci d'avance
Journalisée
olivier44
Confirmé
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 134


« Répondre #1 le: 18 Mai 2021, 18:57:28 »

Bonjour

Il est souvent compliqué pour un établissement de réintégrer une personne sans avoir anticipé.
Du fait de l obligation de vous réintégrer de manière anticipée il est probable qu aucun poste ne soit vacant d ou votre sentiment légitime d être :  « mis au placard, missions inintéressantes, dialogue compliqué avec la hiérarchie ». 

Cdt
Journalisée
Wiplachs
Confirmé
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 64


« Répondre #2 le: 18 Mai 2021, 20:39:49 »

Soit, cela je veux bien l’entendre et le comprendre (plus ou moins).

Cependant concernant le fait de me refuser tout autre demande de mobilité, en on-t-il le droit ?
Journalisée
olivier44
Confirmé
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 134


« Répondre #3 le: 18 Mai 2021, 23:22:53 »

Il se peut que les mots dépassent sa pensée; il n est pas anormal de devoir rester un peu dans une affectation avant nouvelle mobilité.
Très souvent il existe une règle non écrite de 3 ans d affectation.

Soyez patient; montrez que vous vous impliquez et vous verrez certainement la situation évoluer d ici 2-3 ans.

Cdt
Journalisée
Wiplachs
Confirmé
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 64


« Répondre #4 le: 19 Mai 2021, 08:47:56 »

Je comprend parfaitement ce que vous essayer de faire, et je vous en remercie.

Cependant, rester n'est clairement pas mon objectif (d'où mon premier départ) et je ne me vois absolument pas rester 2 ou 3 ans.

Ma question était, légalement, peuvent-ils bloquer une demande de mobilité ? Je sais qu'on peut m'exiger un préavis de 3 mois maximum mais si on me mets un "avis défavorable", qu'elles sont les conséquences ? Et recours ?
Journalisée
olivier44
Confirmé
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 134


« Répondre #5 le: 19 Mai 2021, 19:36:20 »

Il peut se passer plusieurs choses.... et votre administration peut s'y opposer pour raison de service.

cdt
Journalisée
Wiplachs
Confirmé
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 64


« Répondre #6 le: 19 Mai 2021, 23:22:15 »

Même pour un categorie C ? Il paraît que c’est compliqué à justifier
Journalisée
Wiplachs
Confirmé
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 64


« Répondre #7 le: 25 Mai 2021, 09:05:09 »

Bonjour,
Je me permets de relancer ma question...
Journalisée
danou
Confirmé
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 455


« Répondre #8 le: 25 Mai 2021, 20:41:04 »

Bonsoir,
Si une administration souhaite vous recruter, votre administration actuelle ne pourra pas vous bloquer au delà de trois mois.
Si elle vous bloque, c'est que vous êtes irremplaçable et il va falloir qu'elle justifie devant un tribunal administratif.
Bonne soirée.
Journalisée
olivier44
Confirmé
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 134


« Répondre #9 le: 25 Mai 2021, 21:16:25 »

Bonsoir,

Je nuancerai quand même.... il se peut qu'un catégorie C ait des compétences que peu de personnes aient, exemple souffleur de verre ou autre... tout dépend votre profil. Si vous arrivez à avoir bc de mobilités, c'est certainement parce que vous avez un profil intéressant.

Si vous allez au TA cela prendra des délais énormes..... et de toute manière vous n'aurez pas votre mobilité vu les délais (votre possible administration d’accueil ne vous attendra pas).

A votre place de poursuivrai le dialogue et resterai constructif.

cdt

Journalisée
danou
Confirmé
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 455


« Répondre #10 le: 25 Mai 2021, 21:59:26 »

Citation
je souhaitais vous rappeler, comme je vous l’ai dit lorsque vous m’avez contacté quelques jours après votre départ, que sauf réussite à un concours, vous auriez un refus à toute demande de départ (mutation, détachement …).

Est ce que c'est constructif ?.

De plus, effectivement au TA, il aura la réponse à sa requête  au bout d'un an. Cependant, il pourra demander des dommages et intérêts et continuer à rechercher un nouveau poste....
Bonne soirée.
Journalisée
olivier44
Confirmé
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 134


« Répondre #11 le: 26 Mai 2021, 10:17:45 »

Bonjour Danou,

Je ne sais pas si vous avez déjà vécu un TA ? Il s'agit d'un cheminement long, éprouvant où l'on mentalise beaucoup les choses. Je ne suis pas sûre que ce que vous conseillez soit la bonne chose systématquement à faire.

Pour les indemnités je pense qu'il faut aussi être prudent, rien ne permet d'indiquer qu'il gagnera et dans ce cas qu'il aura des indemnités conséquentes à ses yeux.  

Pour ma part, je pense que la meilleur solution reste d'apaiser la situation par le dialogue, vient ensuite le SNPTES qui peut permettre de résoudre les choses puis le TA qui n'est que l'ultime possibilité.

bien à vous,
« Dernière édition: 26 Mai 2021, 10:53:54 par olivier44 » Journalisée
Wiplachs
Confirmé
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 64


« Répondre #12 le: 26 Mai 2021, 10:35:27 »

Je ne souhaite pas aller jusqu'au TA.
Je souhaite juste qu'on me laisse partir sans faire d'histoire.

Je ne suis plus bien ou je suis... je viens à reculons...

Ce qui m'inquiète c'est en effet le message de ma hiérarchie disant que toute demande de mobilité se solderais par un refus. Je ne trouve pas cela intelligent ni humain...
Journalisée
Jacky60
Militant SNPTES
Confirmé
***
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1404


« Répondre #13 le: 26 Mai 2021, 11:18:44 »

Bonjour,

L'essentiel pour toi aujourd'hui est de te sortir de cette situation , d'adopter une attitude positive pour trouver et changer d' emploi dans le cadre d'une mobilité, peut-être est-elle possible au sein de ton établissement(?).
Concrètement, qui t'a adressé cet écrit? Ta hiérarchie ou la DRH de ton établissement? conserve tous les écrits.
Je te conseille de prendre RDV avec le médecin de prévention.
Je ne connais pas ton niveau de mal être sur un curseur de 1 à 10 mais l'employeur et ton chef de service ont l'obligation d'assurer ta protection physique et mentale. Leur message est à charge.
S'agit-il d'un différend entre 2 personnes ou d'un climat dégradé au sein de ton service?
Je t'invite également à contacter le CHSCT, une visite d'une délégation du CHSCT de ton service peut être une option pour rétablir les choses. Les établissements ont l'obligation d'avoir effectué un diagnostic RPS et de mettre en place un plan d'actions.

Dans quel type d'établissement exerces-tu?

Bien cordialement.
Journalisée
Wiplachs
Confirmé
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 64


« Répondre #14 le: 26 Mai 2021, 12:49:57 »

Je suis en poste au CNED, en agence comptable.

Ce message vient de ma hiérarchie directe, (N+3) interne au service, non de ma DRH.

Une mobilité en interne ? Je ne pense pas, ma hiérarchie mettra son véto : en effet, toutes nos mobilités interne son soumis à l'avis du supérieur hiérarchique...
De plus, dans les autres services, le climat n'est guère mieux :
- A la DSI, 8 agents sont partis car climat de travail trop compliqué
- A la DRH, un certains nombre d'agents sont en arrêt maladie pour les mêmes raison

Sur une échelle de 1 à 10, je me situes au alentours de 5 à 6 pour l'instant...

Je cherche activement un poste ailleurs, mais il faut arriver à le décrocher Sourire

Ma hiérarchie saura que j'ai contacté le CHSCT ?
Journalisée
Pages: [1] 2 Haut de page Imprimer 
FORUM SNPTES / SA-EN  |  Sujet de discussion  |  Mobilité (mutation, détachement, ...)  |  Fil de discussion: Réintégration après détachement très compliqué « sujet précédent | | sujet suivant »
Aller à:  


Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
© SNPTES — 18, rue Chevreul - 94600 CHOISY LE ROI XHTML 1.0 Transitionnel valide !

Powered by SMF 1.1.21 | SMF © 2015, Simple Machines
SMFAds for Free Forums