Bienvenue sur le forum SNPTES-UNSA. Cet espace de discussions vous est spécialement dédié. Il privilégie les échanges d'ordre professionnel et syndical. Il est libre d'accès et vous permettra de nous questionner afin d'obtenir rapidement une réponse à votre demande. N'hésitez pas à le parcourir.  Pour vous tenir informé de l'actualité sur votre statut, votre carrière et votre vie professionnelle consultez également notre site Internet / Élections professionnelles 2022 - Professions de foi, listes des candidats, vidéos comment voter, ...

école et volontariat

Démarré par jb-univ, 07 Mai 2020, 21:45:11

« précédent - suivant »

jb-univ

Bonjour,

Le ministre de l'éducation a affirmé que le retour à l'école (apparemment maternelle, primaire...) se ferait sur la base du "volontariat". Mais qu'en est-il des collégiens et lycéens ? Puis-je m'opposer au retour au collège de mon enfant de 13 ans ?

Merci.

Henri

#1
Hello !

L'urgence de cette question dépend de la couleur "verte" ou "rouge" de la région qu'on habite et de la classe fréquentée par l'élève (ça ne dépend pas de son âge). Il pourra même y avoir des différences entre élèves (pour privilégier les "d'écrocheurs" par exemple). Globalement les collèges pourront en effet rouvrir à partir du 18 Mai, en commençant par les classes de 6e et de 5e et ce seulement dans les départements "verts"... Pour les lycées la décision sera prise fin Mai (reprise début juin pour les lycées professionnels ?).  

Dans le Bulletin Officiel de l'Education National n°19 du 7 Mai 2020*, à propos de "Réouverture des écoles et des établissements scolaires - Conditions de poursuite des apprentissages", il est notamment mentionné le principe selon lequel "la scolarisation des élèves en présentiel repose sur le libre choix des familles, l'instruction restant obligatoire. Ceci implique que l'élève qui n'est pas en présentiel reste en lien avec son école et suit un enseignement à distance".

Un peu plus loin dans ce BO, à propos de "préparation de la réouverture", il est dit "Un plan de reprise départemental, fixant les modalités de la réouverture des écoles, est arrêté par le directeur académique des services de l'éducation nationale. Le directeur d'école informe le conseil d'école des modalités d'organisation retenues.
Il s'agit aussi de contacter les familles pour leur demander si elles souhaitent scolariser leur enfant. Une information individuelle sur les conditions de la réouverture est délivrée à chaque famille, afin qu'elle puisse être pleinement rassurée et exprimer son choix en connaissance de cause. La décision des familles est valable jusqu'au 1er Juin
."

Donc suivant ta région et la classe de ton enfant tu devrais plus ou moins rapidement être contacté par son établissement pour t'informer sur les conditions de son éventuel retour en cours, te faire exprimer ton choix de le renvoyer en cours ou pas et jusqu'à quand. Mais le plan de réouverture des établissements commençant par les maternelles, les choses se décanteront probablement plus tard pour les collèges et lycées, surtout dans les régions "rouges".

* cherche ce BO sur internet, il m'est déconseillé d'en fournir le lien.

A+


Alain Favennec

Bonjour, Jb-univ,

Votre question se limite t-elle à la simple absence de votre enfant et en ce cas la réponse de notre ami Henri est parfaite, ou s'agit-il aussi de savoir si vous pouvez demeurer en télétravail ou en autorisation d'absence pour en assurer la garde ?

Restant à votre disposition
Alain Favennec
Secrétaire général adjoint du SNPTES-UNSA

jb-univ

CitationVotre question se limite t-elle à la simple absence de votre enfant

Bonjour,

Oui, ma question portait sur l'obligation ou non de remettre mon enfant au collège à partir du 18 mai (zone "verte"), les médias parlant souvent du volontariat mais en se référant aux écoles maternelles et primaires.

Merci pour vos réponses.

Salutations

Alain Favennec

Bonjour jb-univ,

On voit que la réouverture va être extrêmement compliquée à gérer et les directions des écoles, collèges et lycées ne devraient pas faire de difficultés lorsque des parents, de bonne foi, demanderont à ce que leurs enfants ne reprennent pas de suite leur scolarité en présentiel.

Restant à votre disposition
Alain Favennec
Secrétaire général adjoint du SNPTES-UNSA

Henri

Remarque : le verbe "demanderont" ne me semble pas tout à fait indiqué. Il suggère une réponse acceptation/refus de la part de la direction de l'établissement d'enseignement, or ce n'est pas le cas.

Alain Favennec

Citation de: Henri le 10 Mai 2020, 11:58:42
Remarque : le verbe "demanderont" ne me semble pas tout à fait indiqué. Il suggère une réponse acceptation/refus de la part de la direction de l'établissement d'enseignement, or ce n'est pas le cas.

Effectivement, j'aurais pu écrire "manifesteront leur volonté" ou un plus péremptoire "exigeront".

Restant à votre disposition
Alain Favennec
Secrétaire général adjoint du SNPTES-UNSA

Henri