Bienvenue sur le forum SNPTES-UNSA. Cet espace de discussions vous est spécialement dédié. Il privilégie les échanges d'ordre professionnel et syndical. Il est libre d'accès et vous permettra de nous questionner afin d'obtenir rapidement une réponse à votre demande. N'hésitez pas à le parcourir.  Pour vous tenir informé de l'actualité sur votre statut, votre carrière et votre vie professionnelle consultez également notre site Internet / Élections professionnelles 2022 - Professions de foi, listes des candidats, vidéos comment voter, ...

âge pivot de 64 ans sans changer les 62 ans pour le droit au départ

Démarré par Ammour, 07 Juin 2019, 14:52:23

« précédent - suivant »

Ammour

Bonjour

Afin de reculer l'âge de départ de la retraite sans le dire, le gouvernement aurait décidé (début mai, très discrètement, voire en secret) de créer un système de bonus-malus sans toucher pour autant à l'âge légal de départ fixé à 62 ans.

Ainsi :
- Celles et ceux qui partiraient entre 62 et 64 ans toucheraient une pension plus faible, donc une forme de malus (relativement aux autres)
- Celles et ceux qui partiraient après 64 ans bénéficieraient d'un bonus.

Un "âge pivot" de 64 ans qui entrerait en vigueur le 1er janvier 2025, date prévue de démarrage du nouveau système de retraites et qui augmenterait d'un mois par génération pour atteindre 65 ans en 2037.

C'est ce qui vient d'être acté par le 1er Ministre avec l'aval du Président, officiellement:  "Cela permet d'équilibrer financièrement le système et d'éviter les déficits prévus dans les décennies à venir."

Actuellement l'âge moyen de départ à la retraite est de 62 ans et 8 mois et se décale de plus en plus vers les 63 ans.

Cordialement
AMMOUR Amar
Conseiller National UNSA Fonction Publique

goto121

Bonjour, avez-vous des informations sur ce qui est prévu ? Veulent-ils toucher aux bonifications ? Si oui lesquelles ? Seront-elles bien prise en compte pour atteindre le taux plein sans bonus ni malus ?
Merci
Cordialement 

Ammour

Bonjour,

Si par bonifications, vous attendez les avantages liés à la famille ( "majorations d'assurance de 8 trimestres" etc.), elles devraient être identiques dans le privé et le public mais il est trop tôt pour en connaitre les détails, en particulier si sera aligné sur le privé (ou le public), sachant que cette majoration de 8 trimestres est plus avantageuse dans le privé mais elle n'est pas cumulable avec les trimestres gagnés pour congé parental. 4 seront au titre de l'accouchement et 4 trimestres au titre de l'éducation de l'enfant (celle ou celui qui en aura la charge effective).

Ce qu'il faut retenir c'est que le coût des mesures familiales et de prise en charge périodes de "non travail" (chômage, accident, maladie..;) ne seront pas pris en charge par le contributif = cotisations mais par la fiscalité = l'impôt pour permettre d'éviter de perdre des droits lors des congés maternité, congés parentaux mais aussi les accidents et maladies liés au travail ou les périodes de chômage.

Cordialement
AMMOUR Amar
Conseiller National UNSA Fonction Publique

bidule59

Bonjour

Et qu'en est il pour ceux qui ont commencé leur carrière à 18 ans...pourrons nous partir à 62 ans sans décote?

Cordialement,

Ammour

Rien de précis sur le sujet et il est à craindre que comme pour la prise en compte de la pénibilité, le manque de mobilisation sur ces réformes, amène à avoir le minimum voire un alignement pour tous.

Il faut comprendre que ce projet de réforme des retraites par un système dit "universel" à point, ne sera si universel puisque déjà les militaires et les enseignants seront traités à part et ensuite il n'y a que des communiqués, voire des "fuites" savamment orchestrées, mais aucun texte précis, que des pistes...  Il est donc vraiment trop tôt pour répondre précisément.

Pour le SNPTES et ses fédérations (FA-ENESR / FA-FPE), l'objectif est et restera que personne ne soit perdant, même si les délais de mise en œuvre doivent pour cela s'étaler plus dans le temps.

Cordialement
AMMOUR Amar
Conseiller National UNSA Fonction Publique

cortina

Bonjour,

Donc pour ceux qui prendront leur retraite avant 2025 rien ne change?

Cdt,

Ammour

AMMOUR Amar
Conseiller National UNSA Fonction Publique