Bienvenue sur le forum SNPTES-UNSA. Cet espace de discussions vous est spécialement dédié. Il privilégie les échanges d'ordre professionnel et syndical. Il est libre d'accès et vous permettra de nous questionner afin d'obtenir rapidement une réponse à votre demande. N'hésitez pas à le parcourir.  Pour vous tenir informé de l'actualité sur votre statut, votre carrière et votre vie professionnelle consultez également notre site Internet / Élections professionnelles 2022 - Professions de foi, listes des candidats, vidéos comment voter, ...

surcotisation durée maximum atteinte, que faire?

Démarré par chachapak, 26 Avril 2017, 10:53:12

« précédent - suivant »

chachapak

Bonjour,
Jusqu'a ce jour je surcotisais pour mon 90% sur autorisation, cependant je viens d'atteindre la durée maximum de surcotisation autorisée.
Je peux demander un temps partiel de droit à 80% pour ascendant atteint d'un handicap.

Je souhaite continuer à surcotiser
Est ce que le delai de surcotisation (dont le maximum est atteint pour le temps partiel sur autorisation) peut repartir à zero pour un temps partiel de droit ?
Y a t'il une solution ?
Merci pour votre aide

sirène

Bonsoir Chachapak,

Cette fiche thématique de l'académie de Besançon http://www.ac-besancon.fr/spip.php?article3540 vous présente un récapitulatif des règles concernant la surcotisation. Je vous suggère, toute fois, de procéder à une simulation avec la nouvelle quotité de travail sur toute la durée nécessaire pour atteindre les 4 trimestre supplémentaires et de comparer le ratio coût/rapport théorique en termes de pension liquidée et les intérêts d'un placement financier sur la même durée. Je ne serais pas surprise que la surcotisation se révèle être l'option la moins intéressante dans beaucoup de cas de figure. Evidemment il est impossible de prédire actuellement les évolutions réglementaires qui interviendront d'ici votre départ en retraite pour sous conseiller le meilleur choix à faire aujourd'hui.

carmelita

Bonjour,

la surcotisation ne permet pas d'obtenir plus de 4 trimestres sur l'ensemble de la carrière quels que soient les motifs de temps partiel.
La seule exception concerne les fonctionnaires handicapés qui peuvent doubler ce nombre de trimestres.

Cordialement