Espace de discussions du SNPTES-UNSA

Sujet de discussion => Discussion générale => Discussion démarrée par: jul le 01 Juillet 2022, 08:33:43

Titre: Point d'indice
Posté par: jul le 01 Juillet 2022, 08:33:43
infographie-conf-salariale-202 (https://www.fonction-publique.gouv.fr/files/files/Espace_Presse/Guerini/infographie-conf-salariale-2022.pdf)

Voici une infographie pour nous montrer à quoi s'attendre de l'augmentation du point d'indice.

je cite "Avec l'augmentation du point d'indice, les 700 000 agents qui étaient au Smic seront désormais rémunérés au-dessus du niveau du Smic."
De quoi ce retrouver 10€ au dessus du SMIC quoi.

Ils parlent également de plusieurs mesures à venir

   la reconduction de la garantie individuelle de pouvoir d'achat (GIPA) pour 2022 ;
   l'extension du forfait mobilités durables ;
   la revalorisation de la participation de l'État employeur aux frais de restauration ;
   la revalorisation des rémunérations en début de carrière des agents de catégorie B.


Il y a cette vidéo YT aussi qui est assez bien faite  Hausse du point d'indice au 1er juillet, hausse des primes, autres mesures pour les #fonctionnaires (https://www.youtube.com/watch?v=C_IzrrOfT6Y)
Le monsieur présente bien les choses.

PS : J'ouvre ce fil car l'autre a été fermé.


Titre: Re : Point d'indice
Posté par: Ammour le 01 Juillet 2022, 11:17:16
Bonjour

Voici l'ensemble des mesures, mais attention les textes ne sont pas encore parus, c'est pourquoi il ne faut pas s'attendre à les voir sur la fiche de paie avant le mois d'août (au mieux) avec effet rétroactif au 1er juillet.

Contrairement aux territoriaux qui dépendent des délibérations de leurs collectivités, il n'est rien dit, pour l'instant, sur une revalorisation de nos primes de 3,5%.

- La valeur du point d'indice augmentera de 3,5% au premier juillet 2022.
Les 3 versants de la Fonction Publique sont concernés.
Les agents publics devraient pouvoir en bénéficier concrètement sur la fiche de paye à partir du mois d'août.

- 4 autres mesures ont été annoncées : GIPA en 2022, révision grille début du B, évolution du forfait mobilité et PIM restauration augmentée pour les agents de l'État.

Confirmation d'un chantier important sur la rémunération des agents publics qui devraient aboutir après les élections professionnelles.

Positionnement de l'UNSA :

   Le dégel du point d'indice était attendue et nécessaire.
   + 3,5% est une hausse insuffisante au regard de l'inflation actuelle et de la durée du gel antérieur
   L'UNSA demande une nouvelle conférence salariale avant la fin de l'année 2022.
   L'amélioration de la catégorie B était indispensable. L'UNSA la demandait sans pour autant obtenir la réciprocité pour la catégorie C.

Les mesures annoncées hier sont importantes même si elles ne répondent pas à toutes nos revendications, en particulier, en matière de valeur du point d'indice.

Les 3,5 % correspondant à un coût de 7,47 milliards €.
L'UNSA demande d'ores et déjà une nouvelle conférence salariale afin de pouvoir tenir compte des évolutions de l'inflation.

Un nouveau chantier va s'ouvrir autour de la rémunération de tous les agents, fonctionnaires et contractuels qui devrait déboucher après les élections professionnelles. Cette confirmation est d'importance.

Mesure catégorie B :

   Les premiers échelons du premier grade sont revus : 1er échelon indice 356, 2? échelon indice 359, 3? échelon indice 361, 4? échelon indice 363 dont la durée est réduite pour ces 4 échelons à 1 an (accélération de carrière)
   Suppression du premier échelon du second grade
   Les 2 nouveaux premiers échelon du second grade deviennent : 1er échelon indice 363, 2? échelon indice 369 dont la durée est réduite pour ces 2 échelons à 1 an.

Cette accélération de carrière du début de carrière de la catégorie B était attendue et portée par l'UNSA.

Forfait mobilité durable (FMD) :

   Ce forfait devrait pouvoir être cumulé avec un remboursement partiel d'un abonnement de transport en commun... (une demande de l'UNSA depuis la création du FMD)
   Diminution du nombre de déplacements en vélo ou en covoiturage pour en bénéficier (aujourd'hui 100 jours sont éxigés)

Prestation Repas (PIM) pour les agents de l'État :

   Augmentation de la PIM de plus de 6%
   Revalorisation de l'indice plafond pour en bénéficier : indice majoré 534 (au lieu de 480) ouvrant ainsi à de nombreux agents de catégorie B cette prestation.
   (2 demandes de l'UNSA également)

Cordialement
Titre: Re : Re : Point d'indice
Posté par: Cellalouse le 01 Juillet 2022, 11:38:34
Citation de: Ammour le 01 Juillet 2022, 11:17:16

Mesure catégorie B :

    Les premiers échelons du premier grade sont revus : 1er échelon indice 356, 2? échelon indice 359, 3? échelon indice 361, 4? échelon indice 363 dont la durée est réduite pour ces 4 échelons à 1 an (accélération de carrière)
    Suppression du premier échelon du second grade
    Les 2 nouveaux premiers échelon du second grade deviennent : 1er échelon indice 363, 2? échelon indice 369 dont la durée est réduite pour ces 2 échelons à 1 an.
   

Bonjour.
Merci pour les informations et les liens précédents de jul
Petite question :
La modification des 2 grilles de Technicien (CN et CS) entrainera-t-elle une modification des règles de reclassement lors des promotions par tableau d'avancement SVP ?


Citation de: Ammour le 01 Juillet 2022, 11:17:16

Prestation Repas (PIM) pour les agents de l'État :

    Augmentation de la PIM de plus de 6%
    Revalorisation de l'indice plafond pour en bénéficier : indice majoré 534 (au lieu de 480) ouvrant ainsi à de nombreux agents de catégorie B cette prestation.
   

Concrètement, cela signifie quoi? J'avoue ne pas comprendre
Titre: Re : Point d'indice
Posté par: Ammour le 01 Juillet 2022, 11:48:11
Citation de: CellalouseLa modification des 2 grilles de Technicien (CN et CS) entrainera-t-elle une modification des règles de reclassement lors des promotions par tableau d'avancement SVP ?

C'est justement ce qu'il va falloir vérifier par le travail syndical de l'UNSA en particulier au niveau du Conseil Commun de la fonction publique et au Conseil Supérieur de la fonction publique d'État. Mais les reclassements après TA ou examen professionnel ne se font jamais dans ces échelons du fait de l'ancienneté minimale exigée.

Augmentation de la PIM de 6% et relèvement de l'indice plafond de 480 à 534
Citation de: CellalouseConcrètement, cela signifie quoi? J'avoue ne pas comprendre

Cette prestation inter ministérielle permet de subventionner les repas de agent à la cantine ou en restaurant administratif, cette subvention sera donc revalorisée de 6%, c'est donc en moins à payer pour l'agent dont l'indice est inférieur à 534 lui même rehaussé puisqu'il était à 480, ce qui permettra à un plus grand nombre de techniciens d'en bénéficier et de compenser les hausses du prix des repas qui sont intervenues, en tout ou partie suivant les établissements et les collectivités (collèges et lycées).

Cordialement

Titre: Re : Re : Point d'indice
Posté par: PSA le 01 Juillet 2022, 12:11:18
Citation de: Ammour le 01 Juillet 2022, 11:17:16Confirmation d'un chantier important sur la rémunération des agents publics qui devraient aboutir après les élections professionnelles.


Et c'est là où une fusion des ASI avec les IGE pourraient intervenir.

Même si ça chamboulerait bien les campagnes de repyramidage en cours.
Titre: Re : Point d'indice
Posté par: Cellalouse le 01 Juillet 2022, 12:25:42
Certe, les reclassements après promotion ne se font jamais aux 1ers echelons mais si le début de la grille du 2eme grade se trouve réduit de 4 années, il serait intéressant que cette diminution de durée se répercute en partie sur les reclassements !?


Pour la PIM, sur le terrain, j'ai du mal à croire que l'augmentation sera individualisée aux catégories B, ayant toujours entendu jusqu'à maintenant que les subventions servaient la collectivité plutôt que l'individu, j'entends au niveau des personnels bien sûr.
Titre: Re : Point d'indice
Posté par: ccedric21 le 01 Juillet 2022, 12:44:00
Bonjour,

Pour ce qui est des reclassements de CN et CS et CS en CE, il n'est pas évident que les règles changent. Certes pour ceux qui sont déjà promouvables, le jeux est peut-être à somme nulle. Mais pour la catégorie toute entière c'est une avancée. Si les conditions à remplir pour postulée aux TA restent identiques, elles interviendraient plus tôt dans la carrière. Les taux de promotions ayant été augmentés significativement dès 2022, noue retrouvons globalement plus de fluidité dans les carrières de catégorie B.

Une mesure qui serait appréciée et nécessaire, c'est l'application de point d'indice supplémentaire lors des passages de C vers B pour en finir avec les inversions que carrière que peuvent encore engendrer ce type de promotion.

Cordialement,
CC
Titre: Re : Point d'indice
Posté par: Leilei le 01 Juillet 2022, 16:41:25
Donc on permet aux nouveaux de travailler moins longtemps pour arriver au même niveau que ceux qui ont sué pour progresser. Ça s'appelle un tassement de grille et je n'y vois aucune avancée pour les autres. ???

Pour la PIM, n'est-il pas possible de négocier des tickets restaurant (ou autre chose) plutôt qu'un accès au CROUS dont la qualité est lamentable. C'est tellement mauvais que beaucoup d'agents (dans mon entourage) n'y vont pas et ne profitent pas d'un centime de cette subvention repas...
Titre: Re : Point d'indice
Posté par: Ammour le 01 Juillet 2022, 16:43:53
Citation de: CellalousePour la PIM, sur le terrain, j'ai du mal à croire que l'augmentation sera individualisée aux catégories B, ayant toujours entendu jusqu'à maintenant que les subventions servaient la collectivité plutôt que l'individu, j'entends au niveau des personnels bien sûr.

Vous avez mal interprété, quand l'indice maximal de droit passe de 480 à l'indice 534 cela signifie que tous les personnels dont l'indice est compris entre ces 2 indices paieront leur cantine moins cher, ils deviennent bénéficiaires.
Quand vous payez votre cantine l'aide ne vous est déduite que si votre indice est inférieur à cet indice plafond. L'aide est collective mais réservée aux plus bas salaire lié à un indice maximal et c'est cet indice qui a été relevé en même temps qu'elle a été revalorisée collectivement de 6% pour bénéficier individuellement à plus de collègues (jusqu'à l'indice 534).

Croyez moi la question de la restauration collective des personnels est essentielle, tant pour la qualité de vie au travail que pour la santé. C'était une demande récurrente de l'UNSA, quand il y a des avancées il faut les reconnaître.

Voici les revendications qu'avait l'UNSA sur le sujet :

"Au cours de ces 20 dernières années, la PIM a connu une augmentation parallèle à l'inflation de l'ordre de 30%. Cependant, le pourcentage de couverture du prix du repas a fortement diminué. En 2002, il était d'environ 25 % contre 19 % aujourd'hui. L'indexation de la valeur de la PIM sur l'inflation n'a pas empêché un reste à charge grandissant pour les agents. Il convient par conséquent de se poser la question des raisons de la hausse du prix des repas au-delà de l'inflation. La revendication régulière de l'UNSA Fonction Publique d'indexer la revalorisation des PIM sur l'augmentation du coût réel des prestations trouve ici tout son sens.

Par ailleurs, l'indice nouveau majoré plafond était de 466 en 2002. Vingt ans après, il est de 480, ayant connu une évolution uniquement dans le cadre du PPCR. En 2002, tous les agents de catégorie B bénéficiaient de la PIM restauration. En 2022, les personnels de cette catégorie n'y ont plus accès dès le 6e échelon du 3e grade (sur 11 échelons), le 11e échelon (sur 13) pour le 2e grade et le dernier échelon du premier grade. L'UNSA Fonction Publique déplore ces conséquences qui mettent à l'écart de cette prestation plusieurs milliers d'agents.

Enfin, l'effet de seuil doit être atténué. Un avancement au-delà de l'indice 480 provoque la suppression brutale et immédiate de cette prestation, diminuant le gain de pouvoir d'achat obtenu par l'agent grâce à son avancement. L'UNSA Fonction Publique revendique a minima une dégressivité de la PIM au-delà de l'indice 480.

A l'exemple de la PIM restauration, l'ensemble des prestations doit être réévalué régulièrement, pour que l'action sociale participe pleinement à la qualité de vie au travail des agents publics, à la conciliation de leur vie professionnelle et de leur vie personnelle ainsi qu'à l'attractivité de la fonction publique. L'UNSA Fonction Publique est attachée à une action sociale de qualité et de proximité, dont le budget doit être utilisé entièrement au service de tous les agents publics."


Lien vers le site (https://www.unsa-fp.org/article/Action-sociale-intermisterielle-l-UNSA-Fonction-Publique-revendique-une-revision-de-la-PIM-restauration)

Cordialement
Titre: Re : Point d'indice
Posté par: Laurent15 le 01 Juillet 2022, 22:36:22
Bonsoir.
Merci pour toutes ces informations.
Concernant la PIM , je n'en ai jamais entendu parler .
Comment savoir si on en bénéficie ?
Dans mon établissement scolaire, ils appliquent un tarif selon la catégorie et non selon l'indice de rémunération.  Est ce normal ?
Comment peut on savoir si on paye  le bon tarif car personnellement je suis loin de l'indice plafond de 480 et encore moins de 534 .
Merci d'avance
Titre: Re : Point d'indice
Posté par: sandro02 le 02 Juillet 2022, 13:05:53
Bonjour,

Je ne comprends pas trop l'impact de la revalorisation des PIM pour les agents qui déjeunent au sein des restaurants universitaires. Et ils sont nombreux!

Les CROUS fixent des tarifs puis, via une subvention de chaque établissement du sup, un prix du repas est réglé l'agent au vu de son INM....

Pouvez-vous m'expliquer l'impacte de cette annonce dans ce cas précis?

Merci,

Cordialement.
Titre: Re : Point d'indice
Posté par: Cellalouse le 02 Juillet 2022, 17:12:06
Bonjour,

Même observation que les collègues précédents.

En EPLE, j'ai toujours entendu parler de subvention de la Collectivité pour les repas des élèves mais l'Agent comptable n'a jamais évoqué en CA les subventions interministérielles allouées pour les personnels. Je n'en connais l'existence que par ce forum. Cette absence de communication n'est pas gênante en soit, hormis le fait qu'on laisse penser aux personnels qu'ils ne doivent le faible prix de leur repas qu'à leur "gentille et compatissante" Direction qui a proposé les tarifs au vote du CA..
Nous devrions plutôt obtenir cette indemnité directement sur nos salaires, de cette façon, nous aurions la certitude d'en bénéficier quelque soit le tarif appliqué sur notre lieu de travail, et qu'on y mange ou pas, parce que dans les faits ça profite au mieux aux autres collègues, au pire à notre employeur public..
Des tickets restaurant comme pour les salariés du privé serait tout aussi appréciable mais avec l'Etat, c'est faites ce que je dis, pas ce que je fais.


Pour le sujet de réduction des grilles en catégorie B, -4 ans en début de carrière pour les 2 premiers grades, je rejoins Leilei, les nouveaux bénéficient d'une réduction de 4 ans dans la grille sans compensation pour les collègues du même grade, ça devient vraiment la Grande Braderie des grilles salariales!
Titre: Re : Point d'indice
Posté par: Ammour le 02 Juillet 2022, 17:33:35
Bonjour

Juste pour une précision:

Citation de: CellalouseNous devrions plutôt obtenir cette indemnité directement sur nos salaires, de cette façon, nous aurions la certitude d'en bénéficier quelque soit le tarif appliqué sur notre lieu de travail, et qu'on y mange ou pas, parce que dans les faits ça profite au mieux aux autres collègues, au pire à notre employeur public..

Citation de: sandro02Je ne comprends pas trop l'impact de la revalorisation des PIM pour les agents qui déjeunent au sein des restaurants universitaires. Et ils sont nombreux!
Les CROUS fixent des tarifs puis, via une subvention de chaque établissement du sup, un prix du repas est réglé l'agent au vu de son INM....
Pouvez-vous m'expliquer l'impacte de cette annonce dans ce cas précis?

Je me rends compte que le niveau d'information au niveau des PIM prestations inter-ministérielles, en particulier la PIMR de restauration n'est pas du tout au niveau où elle devrait.
Réglementairement elle ne peut bénéficier qu'à l'agent qui se rend réellement à la cantine ou son restaurant administratif, lors de l'achat du repas et en fonction de votre indice, vous n'en bénéficiez que si vous ne dépassez pas l'indice 480, bientôt l'indice 534 et dans ce cas vous ne payez pas le même montant que les agents qui sont au dessus de cet indice, de surcroît cette aide est revalorisée de 6%.

Pour être plus précis :

Le montant de l'aide augmente de 6%, ainsi cette aide sociale sur 21 repas/mois passe de 27,09 € à 28,77 €/mois directement déduit du prix du repas.

Pour bénéficier de cette prestation sociale, il faut remplir 3 conditions cumulatives :

  1- être agent public en activité (stagiaire, fonctionnaire, contractuel),
  2- avoir un indice majoré inférieur ou égal à 537 (contre indice 480 avant) ce qui augmente mécaniquement le nombre de bénéficiaires
  3- prendre son repas dans un restaurant administratif ou inter-administratif

Cette aide fait partie de l'action sociale interministérielle et la demande de revalorisation a été faite régulièrement par l'UNSA à chacune des réunions du Comité interministériel consultatif d'action sociale des administrations de l'État (CIAS).

Cordialement
Titre: Re : Point d'indice
Posté par: Cellalouse le 02 Juillet 2022, 18:09:20
Oui, nous avions bien compris.

C'est à nos employeurs publics qu'il faudrait l'expliquer parce-que eux font bien ce qu'ils veulent de cette subvention une fois qu'ils l'ont reçue

C'est une prestation sociale, elle devrait être plus transparente au sein des établissements, et surtout être consultable et correctement appliquée parce-que de ce que je comprends les tarifs sont appliqués un peu partout à la discrétion des directions...
Titre: Re : Point d'indice
Posté par: Ammour le 02 Juillet 2022, 19:12:00
Désolé mais je ne peux pas vous laisser dire cela, vérifiez le quand vous rechargez votre carte de cantine, le prix que vous payez est forcément déduit de la PIMR, si vous êtes en dessous de l'indice plafond, c'est géré et automatisé par un logiciel.

Faites quand même attention à ne pas être attaqué pour diffamation par l'équipe de direction de votre établissement, vous êtes sur un forum grand public.

Cordialement
Titre: Re : Point d'indice
Posté par: Cellalouse le 02 Juillet 2022, 20:18:17
Diffamation?  Je ne m'attendais pas à cette remarque...

https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F32079


Une diffamation est l'allégation ou l'imputation d'un fait qui porte atteinte à l'honneur ou à la considération d'une personne. Peu importe que le fait en question soit vrai ou faux, mais il doit être suffisamment précis pour faire l'objet, sans difficultés, d'une vérification et d'un débat contradictoire. Il doit être possible de répondre par oui ou non à la question : « Untel a-t-il commis le fait » ?

Il y a diffamation même si l'allégation est faite sous forme déguisée ou dubitative, ou si elle est insinuée. Par exemple, si l'auteur emploie le conditionnel. La diffamation est également caractérisée si l'allégation vise une personne non expressément nommée, mais identifiable(si on donne sa fonction par exemple).



Je ne pense pas que mes propos rentrent dans ce cadre.
Nous sommes nombreux à expliquer que les tarifications des repas des personnels dans nos établissements sont diversement établies, en fonction des indices ou des catégories, ce sont des faits !
Titre: Re : Point d'indice
Posté par: Ammour le 02 Juillet 2022, 22:51:43
Citation de: CellalouseC'est à nos employeurs publics qu'il faudrait l'expliquer parce-que eux font bien ce qu'ils veulent de cette subvention une fois qu'ils l'ont reçue

C'est une prestation sociale, elle devrait être plus transparente au sein des établissements, et surtout être consultable et correctement appliquée parce-que de ce que je comprends les tarifs sont appliqués un peu partout à la discrétion des directions...

Vous sous entendez clairement que dans votre établissement votre direction se permettrait de gérer cette subvention à la tête du client, voire la détourne. Vous devriez vous renseignez et vous vous rendrez compte que ces informations sont disponibles auprès de vos représentants au CA de votre établissement.

Encore une fois, ce n'est sûrement l'objet de ce forum de diffamer individuellement ou collectivement des agents publics qui ont la charge de cette gestion.

Cordialement
Titre: Re : Point d'indice
Posté par: Juliette- le 03 Juillet 2022, 11:51:11
Je suis plutôt contente dans l'ensemble, notamment concernant l'augmentation du point d'indice, ça fait plaisir.

En revanche, pour les modifications des 4 premiers échelons de la catégorie B CN, je trouve ça très injuste pour les autres échelons. L'INM qui augmente + le passage d'échelon réduit à 1 an, ça donne un sentiment d'injustice pour ceux qui se sont tapés les 8 ans pour arriver à l'échelon 5 par exemple, qui voient leurs collègues y parvenir beaucoup plus rapidement mais en plus avec un INM supérieur.
Titre: Re : Point d'indice
Posté par: Ammour le 03 Juillet 2022, 12:17:03
Bonjour

C'est pourquoi le SNPTES et sa fédération l'UNSA milite activement pour une négociation sur le réaménagement des grilles, quelque soit la catégorie, la situation n'est pas tenable et l'inflation remet en cause l'architecture des grilles actuelles.

Quant au point d'indice, sa simple augmentation en % n'est qu'une possibilité d'amélioration mais qui profite d'autant plus que le salaire est élevé, ce n'est donc pas la solution unique, l'ensemble des avancements doivent être revus pour améliorer toutes les carrières.

Cordialement
Titre: Re : Point d'indice
Posté par: jul le 03 Juillet 2022, 20:08:11
Encore un article intéressant
La hausse du point d'indice de la fonction publique cache-t-elle une perte de pouvoir d'achat pour les fonctionnaires ? (https://www.francetvinfo.fr/economie/inflation/vrai-ou-fake-la-hausse-du-point-d-indice-de-la-fonction-publique-cache-t-elle-une-perte-de-pouvoir-d-achat-pour-les-fonctionnaires_5228794.html)


""On est face à la plus forte hausse de l'inflation depuis 40 ans. Il faut regarder le point d'indice par rapport à l'inflation", souligne pour franceinfo Eric Heyer, économiste à l'OFCE. Or l'inflation atteint 5,8% sur un an, selon la dernière estimation provisoire de l'Insee. Pour les fonctionnaires, la revalorisation du point d'indice de 3,5% ne compense donc pas la hausse des prix. L'écart entre les deux reste de 2,3 points."

""L'augmentation du point d'indice de 3,5%, additionnée aux augmentations individuelles moyennes de 1,5% par an représente donc une progression moyenne de 5% de la rémunération des agents de la fonction publique", calcule Stanislas Guerini sur Twitter. Cependant, "si vous stagnez sur la grille, votre pouvoir d'achat va baisser", relève Eric Heyer."

"Depuis le début des années 1990, le pouvoir d'achat des fonctionnaires a ainsi été grignoté par les fluctuations de l'inflation. "Jusqu'ici, le gouvernement se reposait sur une inflation faible, mais qui s'accumulait tous les ans, pour diminuer la grille de salaire de la fonction publique. Cela passait relativement inaperçu d'une année sur l'autre, explique Guillaume Allègre. Sur vingt ans, cela représente une perte de salaire importante. Le retour d'une très forte inflation oblige le gouvernement à augmenter le point d'indice.""
Titre: Re : Re : Point d'indice
Posté par: Juliette- le 03 Juillet 2022, 21:54:23
Citation de: Ammour le 03 Juillet 2022, 12:17:03
Bonjour

C'est pourquoi le SNPTES et sa fédération l'UNSA milite activement pour une négociation sur le réaménagement des grilles, quelque soit la catégorie, la situation n'est pas tenable et l'inflation remet en cause l'architecture des grilles actuelles.

Quant au point d'indice, sa simple augmentation en % n'est qu'une possibilité d'amélioration mais qui profite d'autant plus que le salaire est élevé, ce n'est donc pas la solution unique, l'ensemble des avancements doivent être revus pour améliorer toutes les carrières.

Cordialement
J'espère qu'à terme il y aura du changement pour les autres échelons un peu mis de côté cette fois-ci.
Après je sais bien qu'il y a forcément des mécontents dans ce genre de situation.

Mais merci de votre réponse en tout cas.
Titre: Re : Point d'indice
Posté par: Cellalouse le 04 Juillet 2022, 14:00:08
Bonjour,

Un lien pour mes collègues des EPLE

https://forum.snptes.fr/index.php/topic,18265.0.html

Pour résumer:
Les personnels des EPLE (tous statuts et grades confondus) ne bénéficient de la Prestation Inter Ministérielle PIM restauration que si une convention est passée entre le Rectorat et leur établissement.

Cette prestation est versée individuellement à l'agent dont l'indice INM est inférieur à 480, son montant actuel est de 1.29€ par repas .

Le service gestionnaire de l'établissement ne reçoit aucune subvention en amont, mais est remboursé des sommes avancées une fois qu'il a justifié de la prise des repas par les bénéficiaires auprès du Rectorat.

Un repas pris en restaurant sous convention = prestation versée directement à l'agent (par avance du service gestionnaire)
Un repas non pris = prestation non versée (ni à l'agent, ni à l'établissement)
Titre: Re : Point d'indice
Posté par: Ammour le 04 Juillet 2022, 14:17:05
Bonjour

A actualiser : Prestation Repas (PIM) pour les agents de l'État :

   Augmentation de la PIM de plus de 6%
   Revalorisation de l'indice plafond pour en bénéficier : indice majoré 534 (au lieu de 480).

Après actualisation : Cette prestation est versée individuellement à l'agent dont l'indice INM est inférieur à 480 534, son montant est de 1,29€ 1.37€ par repas .

Cordialement
Titre: Re : Point d'indice
Posté par: Cellalouse le 04 Juillet 2022, 14:52:05
 
Et pas systématique en EPLE
Titre: Re : Point d'indice
Posté par: Guilhèm le 04 Juillet 2022, 17:51:37
Petite question toujours sur la PIM, est-ce qu'il faudra attendre le projet de loi ou la modification va être faite rapidement par décret ? une idée de quand cela serait effectif ?
Titre: Re : Point d'indice
Posté par: Ammour le 04 Juillet 2022, 19:49:45
Bonsoir

Dans la présentation faites aux organisations syndicales (Ministère de la fonction publique), c'est applicableau 1er septembre 2022 :

Je cite : "Face à l'augmentation du coût des denrées alimentaires, il s'agit de mieux compenser le prix des repas pris dans les restaurants administratifs, au profit de davantage d'agents, en faisant évoluer la prestation interministérielle (« PIM ») versée aux agents de l'Etat

2 mesures applicables dès la rentrée 2022 :
   • Augmentation de la PIM de près de 7%
   • Revalorisation de l'indice plafond : IM de 534 au lieu de 480 actuellement"


Cordialement
Titre: Re : Point d'indice
Posté par: toreascience le 05 Juillet 2022, 10:00:04
Pour en revenir au point d'indice , vous dites que les textes ne sont pas parus...

je ne comprends pas si l'augmentation est actée et sera donc effective (si oui, quel texte doit paraître?) ou si elle doit être votée dans le projet de loi pouvoir d'achat (ce que je croyais initialement), et ça risque bien de prendre du temps (on peut même mettre du conditionnel, car rien n'est voté pour l'instant)?  ???

Car pour Août, cela semble compliqué (dans mon établissement, les actions de paye sur août sont arrêtées... aujourd'hui, donc ce serait au mieux pour la paye de spetembre) mais je trouve flou la mise en œuvre de la mesure: loi ou pas? décret ou pas?...
Titre: Re : Point d'indice
Posté par: Ammour le 05 Juillet 2022, 11:04:08
Bonjour

Concernant la PIM de restauration, le dernier CIAS (Comité interminitériel d'action sociale) a fixé son augmentation à 1,38€ soit un peu plus de 7%, la circulaire est en cours de rédaction pour application au 1er septembre 2022.

Donc     • Augmentation de la PIM de plus de 7%
            • Revalorisation de l'indice plafond : IM de 534 au lieu de 480 actuellement"

Cordialement
Titre: Re : Point d'indice
Posté par: jul le 06 Juillet 2022, 10:37:20
Vu qu'on à 30% de prime dont l'augmentation de 3.5% ne changera rien, est-ce qu'on peut considérer que l'augmentation n'est pas de 3.5% mais de 2.45% en vrai?
Titre: Re : Point d'indice
Posté par: Ammour le 06 Juillet 2022, 10:51:43
Bonjour

Très bonne remarque tout à fait exact mais variant quant au pourcentage réel entre 2,5 et 3% suivant le niveau de prime de chacun.

L'UNSA a demandé sans succès, que les 3,5% d'augmentation soient appliqués aux primes, ce qui se fait par délibération (autonomie des collectivités) dans certaines collectivités (pas très nombreuses).

Cordialement
Titre: Re : Re : Point d'indice
Posté par: PSA le 06 Juillet 2022, 11:41:17
Citation de: toreascience le 05 Juillet 2022, 10:00:04
Pour en revenir au point d'indice , vous dites que les textes ne sont pas parus...

je ne comprends pas si l'augmentation est actée et sera donc effective (si oui, quel texte doit paraître?) ou si elle doit être votée dans le projet de loi pouvoir d'achat (ce que je croyais initialement), et ça risque bien de prendre du temps (on peut même mettre du conditionnel, car rien n'est voté pour l'instant)?  ???

Car pour Août, cela semble compliqué (dans mon établissement, les actions de paye sur août sont arrêtées... aujourd'hui, donc ce serait au mieux pour la paye de spetembre) mais je trouve flou la mise en œuvre de la mesure: loi ou pas? décret ou pas?...

Quand c'est flou, c'est qu'il y a un loup, et c'est souvent là dessus que nos politiques jouent...
L'augmentation passe par un décret. Donc à priori indépendant d'une loi, sauf que le gouvernement veux pouvoir tout afficher comme une avancée politique, donc relie surement ce décret à la loi.
On peux juste espérer que le décret s'applique à une date pas trop loin (dans le mois en cours), afin de permettre une rétroactivité (en sachant qu'il faudrait que les établissements gérant leur masse salariale voient leur dotation augmenter, donc un déblocage par Bercy, ce qui n'est pas simple non plus)

Donc pour résumer, et sauf erreur de ma part :
- un décret
- paru en même temps (ou presque) que la loi
- mais avec des retards qui seront dûs à des mouvements financiers (paies, dotations, etc...)
Titre: Re : Point d'indice
Posté par: Ammour le 06 Juillet 2022, 11:55:17
Bonjour

Pour l'État les deux projets de décrets seront présentés au CSFPE (Conseil supérieur de la fonction publique d'État) dés mardi prochain, le 12 juillet 2022.

   - Projet de décret modifiant l'organisation des carrières des fonctionnaires de catégorie B de la fonction publique de l'État

   - Projet de décret modifiant le décret n° 2008-836 du 22 août 2008 fixant l'échelonnement indiciaire des corps et des emplois communs aux administrations de l'État et de ses établissements publics ou afférent à plusieurs corps de fonctionnaires de l'État et de ses établissements publics.

Cordialement
Titre: Re : Point d'indice
Posté par: sandro02 le 06 Juillet 2022, 12:46:07
Bonjour,

Du coup quand les échelonnements indiciaires seront modifiés sur le site du SNPTES?

- suite validation décret?

- après promulgation loi pouvoir d'achat par le PR (sous réserve d'un vote par les assemblées bien sûr)?

Scénario catastrophe de politique fiction: pas de vote de la loi pouvoir d'achat et de finances rectificative 2021; quid de l'augmentation du point d'indice des agents publics?

Merci et cordialement.
Titre: Re : Point d'indice
Posté par: Ammour le 06 Juillet 2022, 12:54:00
Bonjour

Dès la parution des décrets au journal officiel (au moins validés par le CSFPE), il peut y avoir encore des modifications pendant le CSFPE, surtout si certains amendements de l'UNSA sont retenus en particulier sur les inversions de carrière en passant de C3 en B1.

Cordialement
Titre: Re : Point d'indice
Posté par: sandro02 le 06 Juillet 2022, 12:56:31
Je vous remercie! :)
Titre: Re : Point d'indice
Posté par: toreascience le 11 Juillet 2022, 09:05:00
Finalement le décret est déjà paru ?

https://www.legifrance.gouv.fr/jorf/id/JORFTEXT000046026212

J'ai décidément du mal à comprendre, qu'est-ce qu'il va être présente le 12?  ???
Titre: Re : Re : Point d'indice
Posté par: Alain Favennec le 11 Juillet 2022, 11:49:19
Citation de: toreascience le 11 Juillet 2022, 09:05:00
Finalement le décret est déjà paru ?

https://www.legifrance.gouv.fr/jorf/id/JORFTEXT000046026212

J'ai décidément du mal à comprendre, qu'est-ce qu'il va être présente le 12?  ???

Bonjour,

Comme l'indique plus haut mon ami Amar, les deux décret présentés le 12 juillet devant le Conseil supérieur de la fonction publique d'État, sont :

    - Le projet de décret modifiant l'organisation des carrières des fonctionnaires de catégorie B de la fonction publique de l'État

    - Le projet de décret modifiant le décret n° 2008-836 du 22 août 2008 fixant l'échelonnement indiciaire des corps et des emplois communs aux administrations de l'État et de ses établissements publics ou afférent à plusieurs corps de fonctionnaires de l'État et de ses établissements publics.

Le décret du 7 juillet auquel vous renvoyez, est le décret qui augmente de manière générale le point d'indice de 3,5%.

Restant à votre disposition
Titre: Re : Point d'indice
Posté par: toreascience le 11 Juillet 2022, 14:12:44
Ah OK, tout est plus clair cette fois.

Merci beaucoup pour ces précisions.
Titre: Re : Point d'indice
Posté par: jul le 12 Juillet 2022, 09:20:23
Revalorisation du point d'indice, les contractuels ne seront pas oubliés ! (https://www.snptes.fr/index.php?lvl=notice_display&id=14307)

"l'ensemble des agents contractuels de l'ESR auront droit eux aussi à cette revalorisation de 3,5% de leur traitement. En effet, il existait un doute quant au bénéfice de cette augmentation pour un certain nombre d'agents contractuels tel que celles et ceux ne bénéficiant pas d'une rémunération en lien avec un indice ou une grille et les contractuels dits LRU"

Bravo au SNPTES
Titre: Re : Point d'indice
Posté par: piers017 le 12 Juillet 2022, 10:04:15
Bonjour,

Je suis ITRF titulaire mais actuellement en détachement sous contrat. Suis-je concerné par cette augmentation du point d'indice  ?

Merci d'avance
Titre: Re : Point d'indice
Posté par: Ammour le 12 Juillet 2022, 10:17:32
Bonjour

Oui, comme l'ensemble des agents publics des trois versants de la fonction publique.

Cordialement
Titre: Re : Point d'indice
Posté par: Cellalouse le 13 Juillet 2022, 11:24:39
Bonjour.
Le SMIC va être augmenté de 2,01% au 1er août.

Quel impact sur les premiers echelons qui viennent tout juste de bénéficier de la revalorisation du point d'indice !?
En d'autres termes, est-ce que ça "passe" cette fois sans avoir à retoucher aux indices des débuts de grilles ?
Titre: Re : Point d'indice
Posté par: jul le 13 Juillet 2022, 11:36:24
Le ministre avait dit : ""plus aucun agent" ne sera rémunéré au niveau du Smic dès le 1er juillet"
Avec cette hausse de 2.01% ça sera encore vrai. mais à la hausse suivante le ministre aura mentit.
de toute façon, le traitement minimal de la fonction publique ne peut pas être inférieur au SMIC.
Titre: Re : Point d'indice
Posté par: Ammour le 14 Juillet 2022, 12:52:01
Bonjour

Les nouvelles grilles sont sur le site du SNPTES-UNSA et celui de l'UNSA Fonction Publique, elles sont identiques pour tous les statuts, attention elles prennent effet au 1er septembre 2022 pour le versant État (plus tard pour les versants territorial et hospitalier) :

- SNPTES-UNSA : Évolution de carrière des techniciens (https://www.snptes.fr/index.php?lvl=cmspage&pageid=4&id_article=311#TRFN)
- UNSA Fonction Publique : Futures grilles catégorie B : une rustine indispensable en attendant mieux (https://www.unsa-fp.org/article/Futures-grilles-categorie-B)

Cordialement
Titre: Re : Re : Point d'indice
Posté par: ccedric21 le 15 Juillet 2022, 10:54:00
Citation de: Cellalouse le 13 Juillet 2022, 11:24:39
Bonjour.
Le SMIC va être augmenté de 2,01% au 1er août.

Quel impact sur les premiers echelons qui viennent tout juste de bénéficier de la revalorisation du point d'indice !?
En d'autres termes, est-ce que ça "passe" cette fois sans avoir à retoucher aux indices des débuts de grilles ?

Bonjour,
Cette nouvelle revalorisation automatique du SMIC porte le salaire minimum à 1678€ brut mensuel.
L'indice minimum fonction publique ainsi que la revalorisation de 3,5% du point d'indice au 1er juillet portent la rémunération minimale dans la fonction publique à 1707€ brut mensuel (hors primes pour les agents publiques titulaires et les contractuels qui en bénéficient parfois).

Ces montants restent évidemment peu attractifs d'autant que la notion de carrière est fortement amputée par les grilles de catégorie C notamment, qui figent cet indice de rémunération sur le 9 premières années pour un agent recruté au premier échelon du grade C1.

Même s'il serait préférable que les salaires bruts soient à un niveau qui permette aux agents publics de vivre plus dignement de leur travail (notamment dans les villes où le logement particulièrement cher) sans avoir à percevoir de revenus sociaux qui nécessites des démarches supplémentaires, il est possible dans certaines situations de bénéficier de la prime d'activité. Les simulations peuvent être faites sur le site de la CAF.
https://wwwd.caf.fr/wps/portal/caffr/simulateurpa/

Cordialement,
CC