FORUM SNPTES

Sujet de discussion => ITA et Chercheurs (CNRS, INSERM, INRA, ...) => Discussion démarrée par: ervin le 21 Octobre 2021, 15:08:33



Titre: Mobilité
Posté par: ervin le 21 Octobre 2021, 15:08:33
Bonjour,

Lauréat d'un concours externe IE au CNRS, je m'interroge sur les futures mobilités possibles tant au CNRS qu'en dehors (une fois la titularisation obtenue). Est-on contraint d'exercer une mobilité sur le même emploi type sur lequel nous avons obtenu le concours ou au contraire, est-il possible d'être muté au sein du CNRS sur un autre emploi type ? Ces demandes de mobilité sont-elles mal vues ? Sont-elles fréquentes ?
De plus, qu'en est-il d'une demande de détachement au sein d'un ministère par exemple : le CNRS peut-il bloqué ce détachement au motif que nous ne sommes pas restés suffisamment en poste sur lequel nous avons été nommés pour la 1ère fois ? Ce détachement interviendrait-il sur le corps des attachés ? Les ministères sont-ils réfractaires à accueillir en détachement des IE ? Comment les choses se passent-elles à la fin du détachement le cas échéant, si un retour au CNRS est souhaité ? Est-on placé en disponibilité jusqu'à qu'un poste de notre corps, BAP et emploi type soit vacant ?

Je vous remercie pour vos réponses.


Titre: Re : Mobilité
Posté par: ThomasJj le 05 Novembre 2021, 16:31:23
Je réponds un peu en vrac à tes questions.

Concernant la mobilité interne, il existe un guide qui récapitule les informations les plus importantes : https://carrieres.cnrs.fr/sites/default/files/atoms/files/guide_mob_interne_2020.pdf

Et donc tu peux postuler sur les profils différents de celui que tu occupes, même sur un profil relevant d'un corps immédiatement supérieur ou inférieur.

"Sont-elles mal vus ?"
Non, je ne pense pas, même si les directeurs d'unités préfèrent toujours avoir qqun d'opérationnel tout de suite. Mais il y a des formations au CNRS, et les DU ne doivent pas l'oublier.
[Dans le cadre d'un demande Noemi, tu n'es pas obligé de prévenir ton unité actuelle ; par contre, lors d'une démarche FSEP, il peut être conseillé d'en informé sa direction car elle peut être tenue au courant de manière indirecte. D'une manière générale et dans le meilleurs des mondes, il est toujours préférable d'en discuter en amont avec son responsable et que celui-ci l'accepte de manière bienveillante. Dans la dure réalité, cela dépendra de tes relations avec ta hiérarchie...] je mets entre crochets car je crois que je réponds à côté de la plaque

"Détachement"
Non, le CNRS ne peut pas bloquer, juste allonger le délai de préavis jusqu'à 3 mois max.
Ca peut se faire dans un corps d'attachés ou équivalent.
Je n'ai pas connaissance d'une quelconque froideur des ministères pour accueillir des IE (par contre, les AI, c'est plus compliqué).
Pour la réintégration, c'est de droit donc le CNRS doit te proposer des postes ; mais il est toujours préférable d'être proactif pour avoir une affectation à sa convenance.