Bienvenue sur le forum SNPTES-UNSA. Cet espace de discussions vous est spécialement dédié. Il privilégie les échanges d'ordre professionnel et syndical. Il est libre d'accès et vous permettra de nous questionner afin d'obtenir rapidement une réponse à votre demande. N'hésitez pas à le parcourir.  Pour vous tenir informé de l'actualité sur votre statut, votre carrière et votre vie professionnelle consultez également notre site Internet / Élections professionnelles 2022 - Professions de foi, listes des candidats, vidéos comment voter, ...

Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études

Démarré par MD14000, 13 Mars 2008, 11:33:49

« précédent - suivant »

emordnilap


Alain Favennec

Des négociations à la rentrée ? ...

http://www.snptes.fr/Audience-au-ministere-le-SNPTES.html
[/quote]

Pour qu'il y ait "rentrée" encore faut-il être parti en vacances  :)

Nous profitons de cet été pour affuter nos arguments et, il faut l'avouer, en cela cette discussion nous aide.

Bonne journée
Alain Favennec
Secrétaire général adjoint du SNPTES-UNSA

emordnilap

Bonjour à tous,

l'accord PPCR fait mention de "fusions de corps".
Savez vous quels corps sont concernés et si il est possible de faire un parallèle avec la fusion ASI/IGE?
Ces fusions peuvent elles apporter de l'eau à notre moulin?

merci d'avance

Bonne journée à tous!


éric B

Bonjour,

Malheureusement j'ai cru comprendre qu'il y aurait plutôt une demande de  moratoire sur la fusion des corps, histoire de faire un bilan, demande relayée par d'autres syndicats puisque la fusion des corps n'aurait semble t'il pas eu que des effets positifs sur la carrière des agents.
Je ne sais pas si on a des infos? De plus semble t'il d'après le projet présenté, vu que les AI ne sont pas dans un corps typique, des négociations auront lieu en 2016 pour savoir si on touche réellement à ce corps..
Sans vouloir être pessimiste, quoiqu'il en soit une réforme qui ne démarrerait qu'en 2017, je ne suis pas sur qu'en cas de changement de gouvernement, elle soit réellement appliquée?
E

Opinion

Citation de: éric B le 25 Août 2015, 16:28:39
Bonjour,

Malheureusement j'ai cru comprendre qu'il y aurait plutôt une demande de  moratoire sur la fusion des corps, histoire de faire un bilan, demande relayée par d'autres syndicats puisque la fusion des corps n'aurait semble t'il pas eu que des effets positifs sur la carrière des agents.
Je ne sais pas si on a des infos? De plus semble t'il d'après le projet présenté, vu que les AI ne sont pas dans un corps typique, des négociations auront lieu en 2016 pour savoir si on touche réellement à ce corps..
Sans vouloir être pessimiste, quoiqu'il en soit une réforme qui ne démarrerait qu'en 2017, je ne suis pas sur qu'en cas de changement de gouvernement, elle soit réellement appliquée?
E
bonjour,
il semblerait ( vu sur le site d'un autre syndicat) que  le cas des corps qui ne sont pas A-type classique soit étudié ultérieurement  ( IGR ) , au cours du second semestre 2016. La reforme concernerait dans un premier temps tous les corps A-type ( administratifs , enseignants et ingénieurs )
extrait du document:

Pour les corps et cadres d'emplois « de niveau supérieur » au A-type une concertation se tient au 2ème semestre 2016 avec une revalorisation
ultérieure. Ces corps comportent des grilles finissant déjà en hors-échelle A, mais proches du A-type (comme les ingénieurs de recherche ou les
greffiers en chef,...), et des corps finissant au-delà du hors échelle A.


éric B

bonjour,

oui sauf que Ergothérapeute c'est 3 ans d'études post bac alors que les corps des AI est un peu un corps "fourtout" composé de recrutement en Bac +2/+3 voir plus.....C'était donc probablement plus facile à faire passer que le corps AI j'imagine.....

emordnilap

Citation de: éric B le 26 Août 2015, 10:58:23
bonjour,

oui sauf que Ergothérapeute c'est 3 ans d'études post bac alors que les corps des AI est un peu un corps "fourtout" composé de recrutement en Bac +2/+3 voir plus.....C'était donc probablement plus facile à faire passer que le corps AI j'imagine.....

Bonjour à tous!

A ce propos aurais t on des statistiques sur le niveaux réel de formation des AI car je ne pense pas (mais c'est une vision local et perso) que beaucoup soit des bac+2...

merci

emordnilap

Citation de: éric B le 25 Août 2015, 16:28:39
Bonjour,

Malheureusement j'ai cru comprendre qu'il y aurait plutôt une demande de  moratoire sur la fusion des corps, histoire de faire un bilan, demande relayée par d'autres syndicats puisque la fusion des corps n'aurait semble t'il pas eu que des effets positifs sur la carrière des agents.
Je ne sais pas si on a des infos? De plus semble t'il d'après le projet présenté, vu que les AI ne sont pas dans un corps typique, des négociations auront lieu en 2016 pour savoir si on touche réellement à ce corps..
Sans vouloir être pessimiste, quoiqu'il en soit une réforme qui ne démarrerait qu'en 2017, je ne suis pas sur qu'en cas de changement de gouvernement, elle soit réellement appliquée?
E

Bonjour à tous,

la question n'était pas de savoir si un moratoire était en place mais plutôt de connaitre les propositions de fusion proposés afin de pouvoir positionner notre problématique par rapport à ces propositions.
Pas d'idées la dessus?

@++

emordnilap

Citation de: Opinion le 25 Août 2015, 17:12:49
bonjour,
il semblerait ( vu sur le site d'un autre syndicat) que  le cas des corps qui ne sont pas A-type classique soit étudié ultérieurement  ( IGR ) , au cours du second semestre 2016. La reforme concernerait dans un premier temps tous les corps A-type ( administratifs , enseignants et ingénieurs )
extrait du document:

Pour les corps et cadres d'emplois « de niveau supérieur » au A-type une concertation se tient au 2ème semestre 2016 avec une revalorisation
ultérieure. Ces corps comportent des grilles finissant déjà en hors-échelle A, mais proches du A-type (comme les ingénieurs de recherche ou les
greffiers en chef,...), et des corps finissant au-delà du hors échelle A.


Bonjour à tous,
il semblerait que pour "petit A" (inférieur à A type) les discussions soient prévues au 1° semestre 2016... à suivre
@++

maxou91

Bonsoir,
Je pense qu'il y a une volonté à tous niveau de brouiller les cartes sur l'avenir de ce corps, puisque nous sommes toujours en stand bye...
Le corps des PEGC était similaire au corps des ASI en termes de niveau de recrutement. Il a été mis en voie d'extinction et a subit une modification de la grille indiciaire pour qu'elle se terme à un IB 966.
Voir mon message sur ce post : http://forum.snptes.org/index.php?topic=8025.0
Bonne soirée.

loloth

Citation de: emordnilap le 26 Août 2015, 11:12:07
Citation de: Opinion le 25 Août 2015, 17:12:49
bonjour,
il semblerait ( vu sur le site d'un autre syndicat) que  le cas des corps qui ne sont pas A-type classique soit étudié ultérieurement  ( IGR ) , au cours du second semestre 2016. La reforme concernerait dans un premier temps tous les corps A-type ( administratifs , enseignants et ingénieurs )
extrait du document:

Pour les corps et cadres d'emplois « de niveau supérieur » au A-type une concertation se tient au 2ème semestre 2016 avec une revalorisation
ultérieure. Ces corps comportent des grilles finissant déjà en hors-échelle A, mais proches du A-type (comme les ingénieurs de recherche ou les
greffiers en chef,...), et des corps finissant au-delà du hors échelle A.


Bonjour à tous,
il semblerait que pour "petit A" (inférieur à A type) les discussions soient prévues au 1° semestre 2016... à suivre
@++

Bonjour

qu'entendez vous par "petit A" et "inférieur à A type" ?

emordnilap

Citation de: loloth le 27 Août 2015, 13:43:26
Citation de: emordnilap le 26 Août 2015, 11:12:07
Citation de: Opinion le 25 Août 2015, 17:12:49
bonjour,
il semblerait ( vu sur le site d'un autre syndicat) que  le cas des corps qui ne sont pas A-type classique soit étudié ultérieurement  ( IGR ) , au cours du second semestre 2016. La reforme concernerait dans un premier temps tous les corps A-type ( administratifs , enseignants et ingénieurs )
extrait du document:

Pour les corps et cadres d'emplois « de niveau supérieur » au A-type une concertation se tient au 2ème semestre 2016 avec une revalorisation
ultérieure. Ces corps comportent des grilles finissant déjà en hors-échelle A, mais proches du A-type (comme les ingénieurs de recherche ou les
greffiers en chef,...), et des corps finissant au-delà du hors échelle A.



Bonjour à tous,
il semblerait que pour "petit A" (inférieur à A type) les discussions soient prévues au 1° semestre 2016... à suivre
@++

Bonjour

qu'entendez vous par "petit A" et "inférieur à A type" ?

Bonjour

Il s'agit d'une catégorie sans définition juridique mais que l'on appel catégorie « petit A » ou « A atypique » ou encore "A-"

Cette catégorie regroupe des corps qui n'atteignent pas l'indice brut 966 et sont souvent un débouché (ou une spécialisation) pour des personnels issus de la catégorie B.

exemples : cadre et cadre supérieur de santé, infirmier, sage femme, chef de service éducatif, conseiller technique de service social, assistant ingénieur, bibliothécaire.

De la même façon sont définie une catégorie A type (Ing d'Etude... IB somital égal à 966), A prime (ou A+) (McF, CR, Ing de Rech... IB somital supérieur à 966) et A supérieur (ou A++) (Prof, DR, direction, préfet...)

Bonne journée!

Opinion

Bonjour,

Il faut préciser que cette terminologie ne repose sur aucun texte statutaire   mais est plutôt une facilité de langage .

Il n'empêche  que même  le ministère  semble utiliser ces dénominations dans des propositions de projet   et des documents de travail.

pour résumer  pour les corps itrf    asi  serait petit A    ige  A-type et igr  A prime.

Bonne journée


Alain Favennec

#719
Citation de: maxou91 le 26 Août 2015, 21:04:33
Le corps des PEGC était similaire au corps des ASI en termes de niveau de recrutement. Il a été mis en voie d'extinction et a subit une modification de la grille indiciaire pour qu'elle se terme à un IB 966.

Bonjour,

Les collègues PEGC ont bénéficié de ce que nous appelons une fenêtre de tir.
Pour simplifier, lorsque leurs collègues du corps des instituteurs ont été intégrés au corps des professeurs des écoles, il apparaissait logique et souhaitable que les professeurs d'enseignement général de collège (PEGC), souvent anciens instituteurs, soient, progressivement, intégrés au corps des certifiés ou bénéficient, pour le moins, d'une grille plus favorable.
Enfin, il convient de signaler que nous étions dans un contexte politique et budgétaire beaucoup plus favorable.

Bonne journée
Alain Favennec
Secrétaire général adjoint du SNPTES-UNSA