Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
12 Juillet 2020, 20:48:01
Accueil Aide Rechercher Identifiez-vous Inscrivez-vous
Nouvelles: Bienvenue sur le forum de discussion du SNPTES et du SA-EN. Cet espace de discussion vous est spécialement dédié. N'hésitez pas à parcourir notre forum mais aussi notre site Internet pour vous tenir au courant de l'actualité sur vos statuts, votre carrière et votre vie professionnelle.

FORUM SNPTES / SA-EN  |  Sujet de discussion  |  ITA et Chercheurs (CNRS, INSERM, INRA, ...)  |  Fil de discussion: ITRF Université vers CDD CNRS « sujet précédent | | sujet suivant »
Pages: [1] 2 Bas de page Imprimer
Auteur Fil de discussion: ITRF Université vers CDD CNRS  (Lu 1779 fois)
ClaireNCM
Débutant
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 11


« le: 18 Mars 2020, 23:58:36 »

Bonjour,

je suis tech. de laboratoire à l'Université de Bordeaux depuis 2010. Pour des raisons personnelles, je souhaites retourner vivre à La Rochelle ma ville natale.
J'ai tenté un recrutement en NOEMI en décembre sur un poste d'AI.

1ere question : est-ce possible pour un tech d'être recruté sur un poste d'AI ?


A la suite de ma candidature et de l'entretien, le directeur de structure m'a officiellement sélectionnée pour le poste. En parallèle il avait fait une demande de titularisation d'un ingé. qu'il a classé 1er et moi 2eme. Le CNRS a donc attribuer le poste d'ingénieur et pas le mien d'après le directeur d'institut. Je n'ai pas encore reçu de réponse officielle de refus de la part du CNRS.

2eme question : est-ce normal qu'un NOEMI n'aboutisse à aucun recrutement alors que l'institut avait choisit un candidat ?


En même temps le laboratoire avait fait une demande de CDD et à obtenu un CDD de 9mois au sein de la même équipe. Il me l'ont donc proposé. Je souhaiterais me positionner dessus mais je ne souhaites évidement pas démissionner de le fonction publique.

3eme question(s) : dois-je faire une demande de disponibilité ou bien une demande de détachement ? Quelle est la différence ? est-ce possible pour moi (tech) si le CDD est classé AI ?

Et enfin le CDD est à pourvoir dès que possible

4eme question : quel préavis s'appliquent en fonction de chaque demande et est-ce possible que ma structure de départ refuse ?


Je suis un peu perdue et je n'obtiens aucune réponse claire de ma RH ni du directeur d'institut CNRS. J'espère que vous pourrez m'aider.

Merci.
Claire
Journalisée
Xav_D
Militant SNPTES
Confirmé
***
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3816


« Répondre #1 le: 19 Mars 2020, 11:09:16 »

Bonjour,

Je vais tenter de répondre le plus précisément à vos questions :
  • Non, il n'est pas possible pour un personnel de catégorie B non CNRS d'obtenir un poste d'Assistant ingénieur au CNRS par détachement/intégration, mais cela reste possible via les concours internes du CNRS. Il n'y a donc aucun rapport entre le contexte que vous décrivez et le résultat de votre candidature. Cette candidature en NOEMI ne pouvait pas aboutir du fait que vous êtes externe de catégorie B, les règles n'étant pas les mêmes pour les mutations et les détachements/intégrations.
  • Comme indiqué ci-dessus, la structure a sélectionné une candidate (dans votre cas) qui ne pouvait être malheureusement pour vous réglementairement recrutée, c'est comme s'il n'y avait pas eu de candidat.
  • Vous pouvez effectivement faire une demande disponibilité afin de pourvoir ce CDD. Il y a toutefois aussi la mise à disposition (MàD) qui pourrait être plus intéressante dans votre cas, vous continueriez à être rémunérée par votre Université et le CNRS lui rembourserait votre traitement, vous pourriez creuser cette piste avec le directeur de la structure que vous souhaitez intégrer.
  • Du fait des textes sur la mobilité et même si votre demande de disponibilité n'est pas de droit et tant qu'il n'y a pas de problème de déontologie, votre établissement ne s'opposer à votre disponibilité que pour nécessité de service dûment justifiée par écrit et pas plus de 3 mois.
J'espère avoir répondu aussi clairement que possible à vos interrogations et si ce n'est le cas, il suffit poster à la suite.
Journalisée

ClaireNCM
Débutant
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 11


« Répondre #2 le: 19 Mars 2020, 15:45:01 »

Bonjour,

merci beaucoup pour vos réponses, elles m'aident beaucoup.
Mais évidement d'autres me viennent à la lumière de ses nouvelles précisions.

* Il n'était donc pas possible que l'institut me recrute sur le poste d'AI car je suis catégorie B. Il faudrait donc que l'institut ouvre un NOEMI sur un poste tech l'an prochain si je veux pouvoir me représenter et être recrutée si je comprend bien ?!

* En attendant, pour ce qui concerne le CDD, le directeur d'institut m'a dit se renseigner auprès de la DRH du CNRS sur la possibilité d'un détachement vers le CNRS durant lequel le CNRS rembourserait mon salaire à l'Université. Je pense donc qu'il doit s'agir de la fameuse MàD dont vous parlez. Je suppose que dans ce cas aussi il faut que le poste soit catégorie B ??

* Dois-je attendre que le directeur d'institut et le CNRS fassent le nécessaire ? ou est-il préférable que j'en fasse moi-même la demande auprès de l'UBordeaux ? Sachant que le poste n'est pas encore paru sur le site du CNRS, je n'ai donc pas de support pour ma demande.


Merci encore
Claire
Journalisée
CRR
Militant SNPTES
Confirmé
***
Hors ligne Hors ligne

Messages: 224


« Répondre #3 le: 19 Mars 2020, 16:49:22 »

bonjour
je vais essayer d'apporter quelques précisions:
 1 En NOEMI ou mutation vers l'ESR, vous pouvez postuler sur un poste AI en étant T mais vous resterez T.

 2 si je ne me trompe pas un détachement est vers un poste de titulaire. Par cintre, je ne pense pas qu'il faille que ce soit du même niveau, dans mon labo, nous avons accueilli un ITRF Tech sur un CDD IE CNRS pendant 1 an

 3 Avant de faire des démarches,il vaut mieux attendre que le CDD soit sûr : si jamais cela ne se fait pas, vous risquez de vivre une mise à l'écart dans votre poste actuel, jusqu'au départ réel. Un Collègue (CNRS) avait voulu prévenir ses collègues et sa hiérarchie de son départ éventuel sur un poste CDD IGE (Université). Le poste n'a pas été débloqué. L'agent s'est retrouvé bloqué dans son poste et a vécu un enfer jusqu'à son extraction vers une autre unité.

bonne journée
CRR
Journalisée
Xav_D
Militant SNPTES
Confirmé
***
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3816


« Répondre #4 le: 19 Mars 2020, 19:29:41 »

@ Christine,
Tu commets une erreur, comme je l'indique plus haut, une NOEMI quand on n'est pas personnel du CNRS (titulaire ou CDI) se traduit par un détachement. Or, on ne peut être détaché que dans un corps de même catégorie. Le corps des TRF est relève de la catégorie B et celui d'AI de la catégorie A. Ce n'est qu'au sein du CNRS qu'il s'agit d'une mutation et qu'un personnel peut candidater sur un poste affiché dans un corps supérieur ou inférieur ou égal, tout en restant dans son corps d'appartenance bien entendu.

@ Claire,
* Oui, c'est cela. La solution que vous évoquez est l'une des possibilités.
* Dans le cas de la MàD, vous resteriez TRF relevant de votre université tout en étant affectée dans une unité ne relevant pas de celle-ci. Il n'y a donc pas besoin d'ouvrir un poste, juste à l'instar du recrutement d'un CDD d'avoir l'enveloppe financière nécessaire.
* Le mieux est d'attendre une décision et ensuite de prévenir au plus tôt votre hiérarchie. Comme l'indique CRR, certaines directions prennent très mal les volontés de mobilité de leurs agents.
Journalisée

ClaireNCM
Débutant
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 11


« Répondre #5 le: 19 Mars 2020, 21:23:05 »

Bonjour,

merci à vous deux pour vos réponses et votre soutient.

Dans mon cas ma hiérarchie est parfaitement au courant de mes ambitions et est d'accord avec ma décision, j'ai juste peur qu'ils essaient de retarder la MàD pour avoir le temps de me remplacer et que l'institut d'accueil préfère recruter quelqu'un de disponible immédiatement.
J'ai relancé ce soir le directeur de l'Unité d'accueil pour savoir si le CNRS avait donné son accord, car ce rajoute à ma situation professionnelle, celle de mon mari (dans le privé) qui doit donné une réponse très rapide pour un poste à La Rochelle.

Je reviendrai vers vous si j'ai d'autres interrogations lorsque j'en saurai plus.

Merci beaucoup
Claire
Journalisée
ClaireNCM
Débutant
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 11


« Répondre #6 le: 23 Mars 2020, 19:35:08 »

Bonjour,

le verdict vient de tomber. C’est un non du CNRS. :'(
Le directeur d’institut de La Rochelle vient de m’écrire que compte tenu du délai et des coûts, le CNRS ne pense pas possible de prendre un fonctionnaire sur le poste initialement prévu en CDD.
Je suis anéanti !
Je désir coûte que coûte retourner vivre auprès de ma famille, même si je dois changer de métier bien que j’adore mon métier actuel !
Pouvez-vous m’aider ?
Existe-t-il un moyen d’obtenir une mutation ?
Est-ce que mon statut de fonctionnaire m’oblige à restée bloquée à un endroit ?

Je vous remercie par avance.
« Dernière édition: 23 Mars 2020, 21:40:17 par ClaireNCM » Journalisée
Marie35
Confirmé
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 38


« Répondre #7 le: 23 Mars 2020, 23:15:01 »

Bonjour Claire,

Je suis bien désolée pour vous. Ayant vécu une situation d'éloignement géographique et de regroupement au bout de deux ans, je peux imaginer combien c'est difficile à vivre.

La seule piste qu'il vous reste à exploiter pour le moment est celle de la disponibilité pour convenance personnelle. Comme indiqué dans une réponse précédente, votre employeur actuel ne pourra vous le refuser (sauf à prouver que vous êtes indispensable, mais personne n'est réellement indispensable...). Pendant votre disponibilité, vous pourrez faire à peu près tout ce que vous voudrez tant qu'il n'y a pas de problème déontologique, y compris donc être embauchée en CDD par le CNRS.

Attention toutefois aux risques que cela comporterait pour vous :

1. Si vous partez en disponibilité au-delà d'une certaine durée (6 mois il me semble), votre employeur actuel ne sera pas obligé de vous reprendre sur votre poste d'avant. Donc si cela se passe mal et que vous souhaitez retourner à votre université actuelle, l'université vous reprend mais vous pouvez tomber n'importe où. Plusieurs façons de minimiser ce risque : a/ essayer de négocier un CDD plus long que 9 mois ou b/ démarrer par un CDD de seulement 5 ou 6 mois, ce qui vous laisserait la possibilité de tester le nouveau job puis de retourner dans votre poste actuel si jamais cela ne vous convenait pas.

2. Pendant la durée de votre disponibilité, votre carrière de fonctionnaire est gelée, càd que cette période ne compte pas dans votre ancienneté pour les avancements d'échelon ni pour la retraite de la fonction publique (en revanche, vous cotisez pour la retraite des contractuels). Il est possible également que le salaire soit plus bas mais ceci peut généralement être négocié avec le directeur de labo (qui peut faire en sorte que vous gardiez au moins votre salaire net actuel, primes comprises).

Il convient donc de bien réfléchir aux risques que vous acceptez de prendre et d'en parler au directeur du laboratoire d'accueil.

Ensuite, ce sera à vous de faire votre choix. Personnellement -- et ça n'engage que moi -- j'hésiterais à déménager pour un CDD de seulement 9 mois. A minima, il faudrait que le directeur s'engage à formuler à nouveau sa demande de NOEMI lors de la prochaine campagne en mettant le poste au niveau TR, et surtout qu'il s'engage à classer cette demande en n° 1 dans son unité. Il faut avoir conscience que par les temps qui courent, avoir 2 postes d'IT dans un même labo lors d'une même campagne, c'est de moins en moins courant. Déjà que s'il met "votre" poste en n° 1 ce n'est pas garanti que ça aboutisse... alors personnellement j'aurais tendance à exiger qu'il fasse tout ce qu'il peut pour maximiser les chances de réussite et m'éviter de rentrer dans une galère de plusieurs années. Encore une fois, c'est un avis personnel, faites comme vous le sentez.

Et surtout, je vous souhaite de trouver rapidement un point de chute stable dans la ville où vous souhaitez travailler !
Journalisée
ClaireNCM
Débutant
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 11


« Répondre #8 le: 24 Mars 2020, 16:19:00 »

Bonjour Marie,

merci beaucoup pour votre aide.
En effet c'est un grand risque que de tout quitter pour un CDD de 9mois. Cependant mon projet de vie est de privilégier ma famille avant mon travail donc je vais considérer la disponibilité pour convenance personnelle très sérieusement.
Malheureusement le directeur de structure d'accueil est en fin de mandat et ne se représente pas donc je ne peux pas vraiment avoir de promesse car je ne sais pas qui le remplacera et quelles seront ses priorités.

Néanmoins merci à tous pour votre aide. Je vais également faire des recherches pour un changement de BAP si cela est possible car je pense que je trouverais plus facilement en BAP J qu'en BAP A.
Si vous avez des informations sur ce points également, je suis preneuse.
Je sais par exemple que le conseil général de Charente-Maritime se trouve à La Rochelle, peut-être y a-t-il des opportunités là-bas.

Merci beaucoup.
Claire
Journalisée
dev1
Militant SNPTES
Confirmé
***
Hors ligne Hors ligne

Messages: 114


« Répondre #9 le: 24 Mars 2020, 19:57:26 »

Bonjour,

je suis tech. de laboratoire à l'Université de Bordeaux depuis 2010. Pour des raisons personnelles, je souhaites retourner vivre à La Rochelle ma ville natale.

Il y a également la possibilité de détachement dans d'autres organismes

Connaissez vous ces sites ?
https://www.place-emploi-public.gouv.fr
https://www.cdg17.fr
https://ch-larochelle.candidatus.com

Cordialement
Journalisée
ClaireNCM
Débutant
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 11


« Répondre #10 le: 26 Mars 2020, 00:34:18 »

Merci beaucoup, je ne connaissais pas.
Je vais étudier tout ça. Sourire
Journalisée
ClaireNCM
Débutant
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 11


« Répondre #11 le: 16 Avril 2020, 01:48:56 »

Bonjour,

me revoici avec de nouvelles questions !
J’ai décidé de faire une demande de disponibilité et de partir tenter ma chance en CDD à La Rochelle.
J’espère malgré le contexte actuel que l’institut souhaitera toujours m’accueillir en CDD. Et si ce n’est pas le cas je trouverai d’autres contrats en espérant que le poste que je convoite soit de nouveau ouvert à la disponibilité en décembre 2020.
Cependant, de nouvelles questions me viennent à l’esprit.

Premièrement, je voudrais être sûre que le fait d’être en disponibilité de l’Université ne m’empêchera pas de me présenter sur un poste ouvert en mobilité au sein du CNRS. Si je suis en disponibilité, suis-je toujours considérée comme « titulaire » à part entière ? Et si oui, dois-je demander une réaffectation à l’Unisersité 3mois avant de prendre mon poste ailleurs ?

Deuxièmement, j’espère que ma situation sera rapidement stabilisée, mais si ma disponibilité devait durer.... Comment se passe un congé maternité durant une disponibilité ? Aurais-je le droit à des indemnités ? De la part de l’Université, de mon employeur en CDD ou de la sécurité sociale ?

Merci énormément pour vos réponses, sans vous je serais vraiment perdue !
Claire
Journalisée
Xav_D
Militant SNPTES
Confirmé
***
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3816


« Répondre #12 le: 22 Avril 2020, 10:11:03 »

Bonjour,

Pour pouvoir obtenir une mutation ou un détachement, il faut être en activité. En disponibilité, vous ne pourrez pas candidater aux NOEMI CNRS.

Lorsque vous êtes en disponibilité, vous n'êtes plus à la charge de votre établissement, il faudra donc voir avec la sécurité sociale directement pour les indemnités journalières.
Journalisée

ClaireNCM
Débutant
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 11


« Répondre #13 le: 02 Juin 2020, 00:49:11 »

Bonjour,
je me suis syndiqué pour avoir un soutient et des réponses précises et malgré les réponses bienveillantes que vous m’avez tous apportés je suis plus perdue que jamais. Je lis aujourd’hui que si je suis en disponibilité je ne pourrai pas prétendre à un poste en NOEMI donc tout mon projet s’écroule ! Comment être muté à La Rochelle sans quitter la fonction publique ? Est-ce que quelqu’un a une réponse à m’apporter ? Je dois faire ma demande de mise en disponibilité demain si le CNRS me confirme que je suis prise en CDD de 9mois chez eux. Mais évidemment cette décision repose pour eux et surtout pour moi sur possibilité de me recruter définitivement lors des prochaines NOEMI.

Que dois-je faire ? Votre aide est la bienvenue

 Huh Huh Huh
Journalisée
Xav_D
Militant SNPTES
Confirmé
***
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3816


« Répondre #14 le: 02 Juin 2020, 17:39:02 »

Bonjour,

Il n'est pas impossible de faire les 2.

Ainsi que je vous l'ai déjà dit on ne peut pas candidater lorsqu'on est en disponibilité. Toutefois, le directeur de l'unité où vous allez faire votre CDD saura à l'avance si le poste qui vous intéresse sera ou non ouvert lors de la prochaine campagne. Il conviendra alors que vous demandiez à votre employeur (université de Bordeaux) votre réintégration, vous pourrez alors postuler sur ce poste en NOEMI.

La période entre la fin de la disponibilité et le début du détachement peut néanmoins être problématique du fait du retour sur Bordeaux quelques mois.
Journalisée

Pages: [1] 2 Haut de page Imprimer 
FORUM SNPTES / SA-EN  |  Sujet de discussion  |  ITA et Chercheurs (CNRS, INSERM, INRA, ...)  |  Fil de discussion: ITRF Université vers CDD CNRS « sujet précédent | | sujet suivant »
Aller à:  


Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
© SNPTES — 18, rue Chevreul - 94600 CHOISY LE ROI XHTML 1.0 Transitionnel valide !

Powered by SMF 1.1.21 | SMF © 2015, Simple Machines
SMFAds for Free Forums