Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
19 Mai 2019, 17:45:06
Accueil Aide Rechercher Identifiez-vous Inscrivez-vous
Nouvelles: Bienvenue sur le forum de discussion du SNPTES et du SA-EN. Cet espace de discussion vous est spécialement dédié. N'hésitez pas à parcourir notre forum mais aussi notre site Internet pour vous tenir au courant de l'actualité sur vos statuts, votre carrière et votre vie professionnelle.

FORUM SNPTES / SA-EN  |  Sujet de discussion  |  Santé, sécurité et conditions de travail  |  Fil de discussion: Temps de travail/Congés université Paul Sabatier « sujet précédent | | sujet suivant »
Pages: 1 2 [3] Bas de page Imprimer
Auteur Fil de discussion: Temps de travail/Congés université Paul Sabatier  (Lu 2513 fois)
Xav_D
Militant SNPTES
Confirmé
***
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3619


« Répondre #30 le: 18 Avril 2019, 20:18:08 »

Bonsoir,

Participer à des groupes de travail n'oblige en aucun cas à accepter ce qui est proposé. Ne pas participer empêche de négocier quoi que ce soit.

Contrairement à d'autres syndicats, le SNPTES fait le choix de négocier et de s'opposer quand ce qu'on lui propose n'est pas à la hauteur des enjeux.

On peut s'opposer bêtement en pratiquant la politique de la chaise vide, mais cela n'empêchera pas votre Président de faire voter son plan si le droit est pour lui. Il y a donc fort à négocier pour que n'advienne pas la régression sociale dont vous parlez.

Ces mêmes syndicats qui utilisent communément la politique de la chaise vide font leurs choux gras de la misère qu'ils contribuent à créer. Cela demande moins de travail et on peut ainsi formuler toutes les propositions les plus démagogiques possibles.

Par ailleurs, vous dites que vous avez des primes de misère, ce n'est pas vrai, car si on reprend le calcul relevant ce que vous perdriez la prime d'un catégorie C à l'UPS est de 180 € + 60 € (1/12ème de 720 € de monétisation de 9 jours de CET) + 127 € (j'ai pris 1/12ème du salaire mensuel d'un ATRF en grille C1 au 1er échelon), soit 367 € brut mensuel de prime pour un ATRF au 1er échelon du premier grade, pour un ATRF P1 au dernier échelon cela représente l'équivalent de 422 € brut mensuel.

Voilà par exemple une base de négociation pour 1607h effectives avec 46 jours de congé (47 - la journée de solidarité).
Journalisée

danou
Confirmé
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 381


« Répondre #31 le: 18 Avril 2019, 20:29:15 »

L'intégration de la pose méridienne dans le temps de travail se pratique dans d'autres universités dans le cadre des 1607 heures.
J'ai déjà répondu sur le sujet.

De plus, comme dit plus haut nous avons les primes les plus basses de toutes les universités !
La ligne politique à Paul Sabatier

-primes de misères
-avancement nul
-conditions de travail approximatives (bâtiments mal chauffés, vétustes...).
Est ce que le montant des primes distribuées est incohérent à celui prévu sur le texte de la RIFSEEP ?.

Lorsque le président de notre université a voulu s'entourer d'organisations syndicales dans le but de constituer des groupes de travail pour valider son plan social, certaines ont refusées d'emblée voyant qu'il s'agissait d'une régression sociale...
Notre section locale snptes a fait, elle, le choix d'y participer !
Pour ma part, les organisations syndicales qui ont signé l'accord, ont refusé de de participer car ils ont honte Grimaçant

Journalisée
Université Paul Sabatier
Débutant
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 13


« Répondre #32 le: 19 Avril 2019, 08:18:57 »

Bonjour,

Chronologie des faits…

-1) En date du 01/04 un premier tableau a été communiqué par la présidence au collectif des personnels, octroyant une prime de 15€ brut aux catégories C, rien pour les contractuels et 150€ pour les A !

Et là, silence radio de la part de notre section locale snptes !

-2) Hier jeudi 18/04 sous la pression du collectif du personnel, notre section locale nous fait parvenir un mail pour nous dire :
« les propositions faites lors du CHSCT ne sont pas acceptables et vont nuire durement aux conditions de travail des personnels ainsi qu’affecter profondément leur vie personnelle ».

Effectivement, il vaut mieux tard que jamais !

Cordialement
Journalisée
danou
Confirmé
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 381


« Répondre #33 le: 19 Avril 2019, 13:22:52 »

-2) Hier jeudi 18/04 sous la pression du collectif du personnel, notre section locale nous fait parvenir un mail pour nous dire :
« les propositions faites lors du CHSCT ne sont pas acceptables et vont nuire durement aux conditions de travail des personnels ainsi qu’affecter profondément leur vie personnelle ».
Faire ses 1607h est inacceptable. Vraiment...Je ne partage l'avis du SNPTES......
Journalisée
Université Paul Sabatier
Débutant
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 13


« Répondre #34 le: 16 Mai 2019, 13:29:39 »

Bonjour,

Il y beaucoup de façons de se mettre en conformité avec la loi des 1607 heures !

- 1607 heures est un MAXIMUM, pas une obligation !
- La pose méridienne peut entrer dans ce décompte, c’est le cas dans d’autres universités.

-Un ouvrier accepterait-il de travailler 20 heures de plus par mois pour 1.78€ de l’heure supplémentaire ?

-Un agent de maitrise accepterait-il de travailler 20 heures de plus par mois pour 2.67€ de l’heure supplémentaire ?

-Un cadre accepterait-il de travailler 20 heures de plus par mois pour 3.44€ de l’heure supplémentaire ?

Cordialement
Journalisée
danou
Confirmé
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 381


« Répondre #35 le: Hier à 12:53:42 »

Il y beaucoup de façons de se mettre en conformité avec la loi des 1607 heures !
- 1607 heures est un MAXIMUM, pas une obligation !
Oui, 1607h est un maximum, suivant la durée du temps de travail effectif du fonctionnaire. Pour une continuité de service, cette durée peut augmenter dans un cadre bien précis, avec compensation ou indemnisation des heures supplémentaires

- La pose méridienne peut entrer dans ce décompte, c’est le cas dans d’autres universités.
Oui, pour une continuité de service, mais ce n'est pas une obligation pour l'employeur.


-Un ouvrier accepterait-il de travailler 20 heures de plus par mois pour 1.78€ de l’heure supplémentaire ?

-Un agent de maitrise accepterait-il de travailler 20 heures de plus par mois pour 2.67€ de l’heure supplémentaire ?

-Un cadre accepterait-il de travailler 20 heures de plus par mois pour 3.44€ de l’heure supplémentaire ?
Le paiement des heures supplémentaires est réalisé suivant des textes réglementaires, et à la demande de la hiérarchie.

- Si vous faites 35 heures, vous prendrez beaucoup plus de temps pour atteindre vos 1607h, et vous ne devez avoir droit qu'à 25 jours de congés annuels.
- Si vous faites 40 heures, vous atteindrez beaucoup plus rapidement vos 1607h, et vous aurez droit à 25 jours de congés annuels et les jours RTT générés par les heures effectuées au-dessus des 35h.

Je peux comprendre votre situation, car si le président de l'université de l'époque avait appliqué les textes de 2002, on n'en serait pas là. Il est resté dans la continuité des acquis, probablement sous la pression des organisations syndicales ou par un manque d'expérience, sans que le ministère ne se manifeste dans le temps pour régulariser la situation. 
Journalisée
Pages: 1 2 [3] Haut de page Imprimer 
FORUM SNPTES / SA-EN  |  Sujet de discussion  |  Santé, sécurité et conditions de travail  |  Fil de discussion: Temps de travail/Congés université Paul Sabatier « sujet précédent | | sujet suivant »
Aller à:  


Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
© SNPTES — 18, rue Chevreul - 94600 CHOISY LE ROI XHTML 1.0 Transitionnel valide !

Powered by SMF 1.1.21 | SMF © 2015, Simple Machines
SMFAds for Free Forums