Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
09 Avril 2020, 13:47:26
Accueil Aide Rechercher Identifiez-vous Inscrivez-vous
Nouvelles: Bienvenue sur le forum de discussion du SNPTES et du SA-EN. Cet espace de discussion vous est spécialement dédié. N'hésitez pas à parcourir notre forum mais aussi notre site Internet pour vous tenir au courant de l'actualité sur vos statuts, votre carrière et votre vie professionnelle.

FORUM SNPTES / SA-EN  |  Messages récents
Pages: [1] 2 3 ... 10

 1 
 le: Aujourd'hui à 13:36:05 
Démarré par Bri - Dernier message par FA-ENESR Alain Favennec
Le directeur du SCD a ajouté : "quelle que soit la quotité de temps de travail" donc il impose 2 semaines à un agent travaillant à mi-temps et seulement 1 semaine à un agent à 100% : en a-t-il le droit ?

Bonjour,

Je ne comprends pas le raisonnement de ce directeur... pourquoi pénaliser doublement les collègues à mi-temps ?  C'est d'autant plus pénalisant que ceux-ci ont, en règle générale, moins de jours de congés annuels.
Le mieux, localement, est de contacter le délégué d'établissement du SNPTES afin qu'il essaie, a minima, de régler cette "discrimination" dont sont victimes les collègues à mi-temps.
http://www.snptes.fr/-Les-sections-academiques-.html

Restant à votre disposition

 2 
 le: Aujourd'hui à 13:01:18 
Démarré par Bri - Dernier message par peps31
Bonjour,
Effectivement, nous sommes en teletravail depuis le 16 mars et effectivement le rectorat nous impose 5 jours de vacances pour ce mois d'avril.

 3 
 le: Aujourd'hui à 12:51:41 
Démarré par chim18 - Dernier message par Ammour
Si il vous a été demandé par écrit de rester chez vous, c'est donc une ASA : Autorisation Spéciale d'Absence.

Il faudra donc lorsque cette crise sanitaire sera finie, revendiquer que les règles de calcul des RTT soient suspendues pendant la durée du confinement pour maintenir nos droits à congé inchangés.

C'est au niveau fonction publique que ce sujet devra être négocié pour modifier pour toute la durée de cette crise, les textes réglementaires régissant la gestion des jours RTT des agents publics.

Cordialement

 4 
 le: Aujourd'hui à 12:37:58 
Démarré par chim18 - Dernier message par laabboo
Bonjour,

Tous les personnels de laboratoire, ne pouvant télé travailler ont été placés en ASA, vous auriez dû en être informé d'une façon ou d'une autre (mail professionnel, intranet de l'établissement). Il vous est possible de le vérifier par échange de mails avec votre chef d'établissement ou votre gestionnaire, sinon auprès de vos collègues.

D'une façon générale seuls les personnels convoqués/réquisitionnés par le chef d'établissement sont autorisés à se rendre dans l'établissement.

Cordialement
Bonjour nous n'avons pas été informé que nous étions placé en ASA ,seulement de rester confiné chez nous.
Cordialement

 5 
 le: Aujourd'hui à 11:09:07 
Démarré par chim18 - Dernier message par Ammour
La réponse réglementaire est juste au dessus, et ce n'est pas mon avis personnel sur ce qui devrait ou non être appliqué :

Citation de: Ammour
Pour celles et ceux qui sont habitués à ce forum, nous avons souvent expliqué que les jours de congé (maladie et autres) ne génèrent pas de RTT et que ceux qui font beaucoup d'heures en semaine (jusqu'à 43h/semaine) sont très défavorisés en cas d'arrêt parce que les semaines d'arrêt ne sont plus comptées comme créatrices de RTT, difficile en effet quand on est à la maison de faire des heures supplémentaires effectives.

Car ce sont bien les heures faites en plus des 35 heures, donc les heures supplémentaires, qui permettent de réduire au maximum nos heures et jours de permanences par cette création de journées RTT accumulées dans l'année et intégrées par avance dans les emplois du temps.

Quand vous travaillez dans votre laboratoire 43h /semaine vous créez 43 - 35h = 8h chaque semaine de RTT ce qui vous diminuent, par accumulation tout au long de l'année, la durée de vos permanences. Le calcul de la durée des permanences se faisant la différence entre 1607h total annuel obligatoire - Le nombre d'heures effectives de l'année.

Quand vous êtes en ASA, vous ne télé travaillez pas, vous ne vous rendez pas sur votre lieu de travail mais vous êtes quand même payé sur la sans perte de traitement, ni de primes, ainsi vous ne créez donc pas chaque semaine en ASA ces 8h de RTT, chaque semaine passée en ASA vous rallonge vos permanences de 8h.

Encore une fois, les emplois du temps feront certainement l'objet d'une négociation, établissement par établissement, il est donc beaucoup trop tôt pour s'en inquiéter au moment même où nos collègues soignants et d'autres ne comptent pas leurs heures en prenant des risques sanitaires évidents.

Cordialement

 6 
 le: Aujourd'hui à 10:54:05 
Démarré par chim18 - Dernier message par titou77
Mr Ammour,

Je ne comprends pas surtout pourquoi je devrais récupéré mes heures sup soit 8h par semaine.
Maintenant je suis de tout cœur avec nos soignants qui risquent leur vie tout les jours pour nous soigner.



 7 
 le: Aujourd'hui à 10:45:51 
Démarré par chim18 - Dernier message par Ammour
Citation de: Titou
Je suis un peu sidéré de ce que je lis sur le forum.

En gros si je comprend bien les agents de laboratoire qui ne peuvent pas faire autrement que être en ASA devront récupéré nos heures ( soit Cool pour ma part 43-35 = 8 heures à faire qui pour l'instant 24 heures que je dois à mon établissement.

Tout dépend des  négociations, établissement par établissement, il est donc beaucoup trop tôt pour s'en inquiéter au moment même où nos collègues soignants et d'autres ne comptent pas leurs heures en prenant des risques sanitaires évidents.

J'en déduis que pour vous il serait hors de question de transférer une partie de vos congés à ces personnels qui ont assurer la continuité de service, en particulier dans la santé, mais pas que... En faisant des heures supplémentaires au delà de la réglementation qui a dû être modifiée pour l'occasion et qui vont en avoir réellement besoin une fois la crise sanitaire terminée.

Cordialement

 8 
 le: Aujourd'hui à 10:42:52 
Démarré par flora - Dernier message par FA-ENESR Alain Favennec
Bonjour,

Oui, il est conseillé de faire ressortir, dans un dossier de promotion (comme de concours lorsque c'est possible), l'admissibilité à un concours mais attention, si vous avez été admissible à plusieurs reprises et non admis, quelques esprits mal placés pourraient penser que vous avez, selon la formule malheureusement consacré, "une difficulté à l'oral"...
Vous pouvez donc, en l'espèce, vous limiter aux derniers concours des deux filières, cela démontre votre aptitude et vos connaissances.

Restant à votre disposition

 9 
 le: Aujourd'hui à 10:34:22 
Démarré par chim18 - Dernier message par titou77
Bonjour,

En temps normal je fais 43h/semaine, actuellement aucune car placé en ASA

 10 
 le: Aujourd'hui à 10:34:20 
Démarré par Behjouj - Dernier message par FA-ENESR Alain Favennec
Et dans le cas d'une demande d'un nouveau detachement, est ce que je dois la faire après ma réintégration ?

Oui, mais il est possible d'être réintégré "fictivement" sur une journée donnée et détaché, le même jour, dans un autre corps ou cadre d'emplois. Le tout étant de bien préparer cette hypothèse avec vos différents interlocuteurs.

Restant à votre disposition

Pages: [1] 2 3 ... 10
FORUM SNPTES / SA-EN  |  Messages récents


Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
© SNPTES — 18, rue Chevreul - 94600 CHOISY LE ROI XHTML 1.0 Transitionnel valide !

Powered by SMF 1.1.21 | SMF © 2015, Simple Machines
SMFAds for Free Forums