FORUM SNPTES / SA-EN

Sujet de discussion => Discussion générale => Discussion démarrée par: MD14000 le 13 Mars 2008, 11:33:49



Titre: Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: MD14000 le 13 Mars 2008, 11:33:49
Bonjour

j'ai entendu dire que le corps des asi devrait etre integre dans celui des ige
est ce vrai et si oui dans quels délais ?

merci


Titre: Re : Intégration des ASI dans le corps des IGE
Posté par: SG-SNPTES le 13 Mars 2008, 12:40:00
Bonjour,
Il n'y a pas, actuellement, de projet d'intégration des ASI en IGE mais c'est une revendication forte du SNPTES-UNSA dans le cadre du chantier des carrières des personnels.
Bien cordialement,
Alain HALERE


Titre: Re : Intégration des ASI dans le corps des IGE
Posté par: Laureat ASI 2007 le 30 Octobre 2008, 21:56:52
Bon j'ai lu les 23 pages du plan carrière pour le personnel suite à la conférence de presse du 20 octobre, pas grand choses de concret pour les ITRF!
    -20% d'augmentation de l'enveloppe des primes pour le personnel
               cas1: 20% pour 3 ans donc environ 7% par an soit pour un asi 14 euros !?
               cas2: 20% par an donc environ 40 euros !?
               cas3: !?
   Si c'est le cas 1 ou le cas 2, Super, ça va me changer la vie !!!

Ensuite, je cherche un compte rendu de la réunion du 23 octobre (15heures) entre la ministre et les représentants du personnel! Rien! pas de communiqué! L'intégration des asi dans le corps des IGE? la position de la ministre?



Titre: Re : Intégration des ASI dans le corps des IGE
Posté par: SG-SNPTES le 31 Octobre 2008, 00:12:31
Bonjour,

Vous savez quand on nous propose de supprimer plus de postes de catégorie C pour faire le bonheur des ASI et bien nous disons, tout simplement, non. Alors évidemment les négociations s’éternisent.

Le 23 octobre 2008, la Ministre a déclaré : « Nous souhaitons travailler avec le SNPTES sur la restructuration de la catégorie A. Des annonces seront faites dans les mois qui viennent. » .

Il faut savoir que le SNPTES est le seul syndicat à demander l’intégration des ASI en IGE. Cela ne facilite pas les choses !

Dernier point, il ne faut pas confondre augmentation de l’enveloppe de 20% et augmentation de chaque taux de PPRS de 20%. Cette année l’enveloppe a été augmentée de 7%. Grâce à cette petite augmentation, dans mon établissement, les ADT 2ème classe sont passés de 56 euros à 142 euros mensuels soit un gain de 1032 euros par an. Cela correspond quasiment à un treizième mois pour eux.

Bien cordialement,
Alain HALERE


Titre: Re : Intégration des ASI dans le corps des IGE
Posté par: Laureat ASI 2007 le 01 Novembre 2008, 15:02:46
Bien entendu, je ne souhaite pas que la restructuration de la catégorie A soit au détriment de la catégorie C, je suis solidaire comme devrait l'être tout bon fonctionnaire!

D'autre part, dans mon premier message, je vous fais bien part de mon incertitude sur la compréhension de " 20% d'augmentation de l'enveloppe des primes". Et que cette annonce me parait pas très "concrète ". 

Cordialement, Nicolas



Titre: Re : Intégration des ASI dans le corps des IGE
Posté par: asi747 le 27 Janvier 2009, 08:50:21
Bonjour,

Ou en sont les négociations sur l'intégration des ASI en IGE, y-a-t-il du nouveau ?

Est-ce-que la proposition de restructuration de la catégorie B en 2 corps (technicien niveau bac et technicien supérieur niveau bac+2) aura une incidence sur cette intégration ?

Est-ce-que ça ne va pas accélérer les choses pour les ASI ?

Cordialement.


Titre: Re : Intégration des ASI dans le corps des IGE
Posté par: boisrobe le 06 F?vrier 2009, 21:38:27
Bonjour,

Je me pose la même question sur l'avenir des ASI.

Si les techniciens sup sont recrutés à bac + 2 et si dans les JO on ne trouve pas d'équivalence de poste pour passer de l'état à la territoriale pour les asi, quel est notre avenir.

J'ai de plus en plus l'impression d'avoir passé le mauvais concours et d'être dans un corps sans avenir au statuts bâtard (à la fois technicien et à la fois encadrement).

Au pire devons nous nous attendre à être intégré tech sup cat B ?

Cordialement


Titre: Re : Intégration des ASI dans le corps des IGE
Posté par: SG-SNPTES le 07 F?vrier 2009, 00:04:50
Bonjour,
Il est certain que la réforme de la catégorie B va accélérer la prise de décisions pour l'avenir du corps des assistants ingénieurs.

Lors des négociations relatives au chantier carrière, La Ministre de l'enseignement supérieur s'est engagée à prendre en compte une des principales revendications du SNPTES : l'intégration des assistants ingénieurs dans le corps des ingénieurs d'étude. Nous venons de lui rappeler son engagement.

En clair, nous n'avons jamais été aussi près du but. Encore un peu de patience !

Confiant dans sa capacité de négociation, le SNPTES ne doute pas que ce fil de discussion se terminera par un happy end


Titre: Re : Intégration des ASI dans le corps des IGE
Posté par: Proton le 09 F?vrier 2009, 09:00:39
Pensez-vous que les AI du CNRS doivent partager cet enthousiasme ?
Les réformes des catégories B puis, d'ici quelques mois, A, vont-elles être appliquées au ITA ?


Titre: Re : Intégration des ASI dans le corps des IGE
Posté par: SG-SNPTES le 09 F?vrier 2009, 09:24:04
Bonjour,
La réforme de la catégorie B concerne l'ensemble des fonctionnaires de catégorie B.

Pour les assistants ingénieurs, la réforme sera spécifique au ministère de l'enseignement supérieur et de la recherche puisque ce corps n'est pas un corps type fonction publique.

Si la direction du CNRS ne fait pas obstacle à cette réforme, elle devrait concerner aussi les AI du CNRS.

C'est bien entendu ce que le SNPTES revendique.


Titre: Re : Intégration des ASI dans le corps des IGE
Posté par: harf18 le 09 F?vrier 2009, 16:59:44
Je viens de voir passer une circulaire sur l'inscription des postes au concours ITRF 2009.

Y'aura-t-il encore des postes d'ASI cette année ?

Merci

Cordialement

Geoffroy


Titre: Re : Intégration des ASI dans le corps des IGE
Posté par: SG-SNPTES le 09 F?vrier 2009, 17:17:55
Les textes relatifs à la réforme de la catégorie B ne sont pas encore publiés.  Il y aura donc encore des concours d'ASI cette année.


Titre: Re : Intégration des ASI dans le corps des IGE
Posté par: itarf54 le 19 F?vrier 2009, 12:07:37
Bonjour,

Je viens de prendre connaissance de la lettre de Valérie Pecresse envoyée au ministre de la fonction publique lui indiquant qu'elle souhaiterait voir intégrer progressivement tous les AI dans le corps des IGE par liste d'aptitiude, donnant ainsi la possibilité aux techniciens  d'accéder aux corps des IGE sans passer par celui des AI

Dans mon cas, je suis technicien classe normale (échelon 6, BAC+2 avec 8 ans d'ancienneté), cette année je remplie les conditions pour accéder (par liste d'aptitude) aux corps des AI.
Avec la proposition de Mme Peceresse, est-ce que dans mon cas je pourrai prétendre accéder aux corps des IGE par liste d'aptitude sans passer par la case "ASI" ?

Merci


Titre: Re : Intégration des ASI dans le corps des IGE
Posté par: SG-SNPTES le 19 F?vrier 2009, 12:31:01
Bonjour,
Il n'y a rien de changé pour cette année.
Il est trop tôt pour répondre à vos questions.
Nous devons attendre la réponse du ministère du budget, des comptes publics et de la fonction publique.
Cordialement,


Titre: Re : Intégration des ASI dans le corps des IGE
Posté par: unitrf le 19 F?vrier 2009, 13:27:58
Bonjour,

je me permets de recopier un message posté sur un autre forum pour avoir l'avis du SNPTES sur ce sujet :


Bonjour Monsieur Halere,
j'accueille cette nouvelle avec beaucoup d'inquiétudes... Voire d'amertume...
Dans le courrier de Monsieur Drouet (du syndicat) au ministre, il est précisé la chose suivante:

"Dans le cadre de la première hypothèse, deux listes d’aptitude d’accès au corps des ingénieurs d’étude seraient établies :
- une pour l’intégration des assistants ingénieurs
- une pour la promotion des techniciens. ce qui signifie que des techniciens pourraient accéder directement au corps des ingénieurs d’étude avant l’intégration complète des assistants ingénieurs. Ce dispositif serait totalement injuste et source de démotivation."

Que proposez vous alors pour tous les IGE actuellement en poste qui vont devoir accueillir dans leurs rangs plusieurs milliers (dizaines de milliers ?) de personnels ASI ? Ne pensez-vous pas que ce "dispositif serait totalement injuste et source de démotivation" ?

Je vous donne 2 exemples très concrets pour illustrer tout ceci:
- Dans mon université on est une dizaine d'IGE chaque année a pouvoir pretendre au tableau d'avancement. Avec cette intégration, on va beaucoup augmenter le nombre de candidats, ce qui réduit d'autant les "chances" de bénéficier d'une promotion. Il en va de meme pour les listes d'aptitudes, les concours etc. etc.  Finalement certains ASI vont - dans 1 an ou 2 - passer IGE 1er classe avant les IGE d'aujourd'hui. C'est ce que condamne M.Drouet dans son courrier, en visant les techniciens...
- Dans mon service j'encadre 2 personnels, un TCH et un ASI. Ce dernier a beaucoup d'ancienneté. Avec l'intégration, il sera plus gradé que moi (je parle d'échelon). Ca pose quand meme un pb de hierarchie. Si je rapporte à mon 1er exemple, il est tres bien possible que ce collegue passe IGE 1e classe bien avant moi... La aussi c'est ce que condamne M.Drouet. Et contre ca, quels gardes fous proposez vous ?

Revendiquer l'intégration sans rien proposer aux IGE en place c'est en effet tres démotivant pour ces derniers et totalement injuste... Est-ce pour cette raison que seul le SNPTES revandiquait cette intégration ??? Il aurait suffit d'exiger en même temps que les IGE soient surclassés pour libérer la 2e classe. Mais là dessus, vous ne dites rien ! Cette solution aurait-elle quelque chose de choquant ?

Bref, cette histoire d'intégration ressemble à un dogme à tout prix qui n'est pas sans rappeller celui de vos confrères du privé dont le seul mot d'ordre est "augmentation du smic" sans mesurer les effets pervers qu'aurait une telle mesure...

Que dois-je faire pour défendre mes intérêts de personnel IGE ? Aller voir la section SNPTES de mon etablissement ? Que me proposera-t-elle ?

Comprenez bien, mon message n'est pas polémique, mais c'est une vrai intérogation...

Phil



Extrait du forum :
http://www.itarf.fr/punbb/viewtopic.php?id=64


Titre: Re : Intégration des ASI dans le corps des IGE
Posté par: itarf54 le 19 F?vrier 2009, 15:20:06
Merci pour votre réponse, mais ce que je ne comprends pas c'est si effectivement le corps des ASI venait à disparaitre (une fois intégré à celui des IGE), quelles seront les possibilités de promotion de changement de corps (par liste d'aptitude) des techniciens? le passage tech <=>Asi ne sera plus possible, il ne restera donc que le passage tech<=>IGE, à quels critères? les mêmes que pour passer AI???

Merci


Titre: Re : Intégration des ASI dans le corps des IGE
Posté par: belugue34 le 24 F?vrier 2009, 09:36:15
 >:( >:( >:( Autre sujet de question:

Le corps des ASI etait accessible par concours externe a Bac+2, celui des IGE a Bac+3. Allez-vous fermer la porte d'acces a toutes les personnes titulaires de ce type de diplome encore délivré en IUT ou BTS.

J'ai signalé cet aspect à plusieurs des representants qui semblaient tombé des nues.

Le SNPTES nous a deja compliqué l'existance avec la mise en place inachevée de la bourse aux emplois (Je vais un sujet la dessus), il ne faudrait pas recommencer.


Titre: Re : Intégration des ASI dans le corps des IGE
Posté par: eg le 24 F?vrier 2009, 11:23:42
Bonjour,
Le corps des Assistants Ingénieurs est un corps atypique de la fonction publique. Lors de sa création, ce corps a été classé dans la catégorie A grâce à l’action du SNPTES.

Dans le cadre des réformes de la Fonction Publique, et plus particulièrement de la diminution du nombre de corps dans la Fonction Publique de l’Etat, le corps des Assistants Ingénieur, est appelé à disparaitre. Dans cette optique, et grâce à l'action du SNPTES, le ministère de l’ Enseignement Supérieur et de la Recherche a décidé d'intégrer les ASI dans le corps des IGE.

Concernant le recrutement, force est de constater que le niveau réel de recrutement des ASI est aujourd'hui largement supérieur au niveau Bac+2. Du reste, nous constatons aussi que nombre de candidat au concours ASI, le sont aussi au concours d’IGE.

Dans le cadre de réforme de la catégorie B, le recrutement des personnes titulaires d'un DUT ou d' un BTS se fera dans le deuxième grade, dans l' ensemble des trois Fonctions Publiques, avec un débouché en IGE par liste d' aptitude .

Eric Giraudet


Titre: Re : Intégration des ASI dans le corps des IGE
Posté par: unitrf le 25 F?vrier 2009, 15:44:13
Bonjour,

merci Eric pour ces précisions.
Je me permets de répéter les interrogation du 1er message car j'avoue que je ne trouve pas de réponses face à ces interrogations :

Que proposez vous alors pour tous les IGE actuellement en poste qui vont devoir accueillir dans leurs rangs plusieurs milliers (dizaines de milliers ?) de personnels ASI ? Ne pensez-vous pas que ce "dispositif serait totalement injuste et source de démotivation" ?

le SNPTES revendiquait cette intégration, Il aurait suffit d'exiger en même temps que les IGE soient surclassés pour libérer la 2e classe. Mais là dessus, vous ne dites rien ! Cette solution aurait-elle quelque chose de choquant ?

Ainsi que des réponses aux 2 exemples concrets.

Merci d'avance pour vos éclaircissements.

Cordialement.


Titre: Re : Intégration des ASI dans le corps des IGE
Posté par: SG-SNPTES le 25 F?vrier 2009, 17:26:11
Bonjour,
Nos revendications pour les ingénieurs d’études sont connues :
http://www.snptes.org/?Journal-special-elections

Les résultats que nous avons obtenus lors des dernières élections aux CAPN, prouvent que les personnels ITRF et ITA (CNRS) sont majoritairement favorables à notre projet de réforme statutaire mais nous ne sommes pas naïfs, il y aura toujours des mécontents.

Pour répondre à la deuxième question :
Je vous affirme qu’il n’y a absolument aucun lien entre la position hiérarchique et l’échelon.

Pour les promotions (changement de grade ou de corps), le dispositif actuel est basé sur une évaluation précise de la valeur professionnelle par les instances paritaires (CPE et CAP). Je ne vois donc pas où est le problème.

Je n'ai rien d’autre à ajouter, je pense que la réponse d'Eric est suffisamment claire.

Bien cordialement,


Titre: Re : Intégration des ASI dans le corps des IGE
Posté par: unitrf le 25 F?vrier 2009, 17:36:54
Bonjour,

merci pour ces précisions, effectivement la page 13 du document répond parfaitement aux interrogations ci-dessus.

Bonne continuation.

Cordialement.


Titre: Re : Intégration des ASI dans le corps des IGE
Posté par: kamelfons le 27 F?vrier 2009, 16:11:10
Bonjour,

je suis Assistant ingénieur au CNRS et je lis en prenant connaissance de la réforme de la catégorie B que l'indice terminal des techniciens classe exceptionnelle sera désormais fixé à l'INM 551 soit le même indice terminal actuel que les assistants ingénieurs ?
en attendant une hypothétique intégration des assistants ingénieurs (ITRF et ITA) dans le corps des ingénieurs d'étude, le ministre de la fonction publique a t'il d'ores et déjà prévu de revaloriser la grille des assistants ingénieurs ?

La revalorisation de la catégorie B entraine automatiquement la revalorisation de la catégorie supérieure et ainsi de suite ?

merci pour vos éclaircissements

bien cordialement


Titre: Re : Intégration des ASI dans le corps des IGE
Posté par: eg le 28 F?vrier 2009, 19:59:03
Bonjour,

Le fait que la grille du 3ème grade du nouveau corps des Cat B termine à l’indice net 551 ne change en rien la grille des ASI. C'est bien pourquoi, le SNPTES revendique que les ASI soient intégrés dans le corps des IGE. A ce jour, cette revendication a été entendue par notre ministère puisque, comme vous l’avez vu sur notre site, La Ministre a officiellement posé la question au Ministre du Budget.
Dans le cadre des négociations au niveau de la Fonction Publique, il est prévu une réforme des catégories A. Dans ce cadre, nous ne manquerons pas de porter nos revendications au plus haut niveau afin d’améliorer les grilles de l’ensemble des personnels

Eric Giraudet


Titre: Re : Intégration des ASI dans le corps des IGE
Posté par: kamelfons le 01 Mars 2009, 13:03:31
merci pour votre réponse,
en effet, la refonte de la catégorie B telle qu'elle est envisagée ne pourra qu'accélérer l'intégration des ASI dans le corps des IGE, cela devenant inéluctable.
La seule question qui subsiste est selon quelles modalités et surtout à quelle vitesse ?

si cette réforme suit le rythme présidentiel cela devrait être rapide même si le pouvoir en place est plus prompt à prendre qu'à donner ;D

A suivre


Titre: Re : Intégration des ASI dans le corps des IGE
Posté par: julia le 05 Mars 2009, 12:10:44
Merci à waldo56 d'avoir posté ce message, car il met le doigt sur un problème indéniable.

Je suis moi-même IGE, et, pour les mêmes raisons que celles évoquées explicitement dans le message, je trouve injuste le projet d'intégration des ASI dans le corps des IGE, dans la mesure où aucune véritable revalorisation n'est en parallèle demandée pour les actuels IGE. Et pour répondre à Eric Giraudet qui fait constater que "le niveau réel de recrutement des ASI est largement supérieur au niveau Bac+2", il est tout aussi vrai que le niveau de recrutement des IGE est largement supérieur au niveau Bac+3 ; beaucoup d'entre nous avons en effet un Bac+5. Comment défendre alors un tel regroupement ?

Par ailleurs, je souhaite aborder la question de la PPR des ITARF en général. Cette prime est maintenant dérisoire à côté des indemnités perçues dans d'autres corps. Par exemple, la PPR d'IGE 2è classe est plus proche de l'indemnité des Secrétaires Administratifs que de celle des Attachés. Je sais qu'une réforme est prévue, avec la PFR (prime de fonction et de résultat), mais en attendant,  on a un peu l'impression d'être oubliés ...
 


Titre: Re : Intégration des ASI dans le corps des IGE
Posté par: Floris le 05 Mars 2009, 14:13:45
Bonjour à tous,

Je comprend volontiers la position de certains collègues IGE, concernant le projet l'intégration des ASI dans leur corps.

Ceci dit, la différence entre ASI et IGE est-elle aussi flagrante ? On sait dans la pratique que ce n'est pas le cas, et que la démarcation entre un IGE 2 et un ASi est bien floue...

Et le corps des ASI reste une anomalie, d'autant plus qu'il ne comporte qu'un seul grade, et que la seule possibilité de promotion est un changement de corps...

De toute façon, on se rend compte, au CNRS, puisque c'est l'établissement qui m'emploie, qu'en cas de mobilités, les IGE sont fréquemment remplacés par des ASI et inversement... 

Ce qui serait injuste serait ramener les ASI au niveau de fonctionnaires de catégorie B au niveau indiciaire...

Bonne journée


Titre: Re : Intégration des ASI dans le corps des IGE
Posté par: SG-SNPTES le 05 Mars 2009, 14:52:04
Ce qui serait injuste serait ramener les ASI au niveau de fonctionnaires de catégorie B au niveau indiciaire...
Bonjour,
Merci pour votre intervention sur le forum.
Notre dernier communiqué est en ligne depuis ce matin : http://www.snptes.org/?Plan-carrieres-pour-les-BIATOSS-et
Je vous conseille de le consulter.
Bien cordialement,


Titre: Re : Intégration des ASI dans le corps des IGE
Posté par: Floris le 05 Mars 2009, 17:09:58
Ce qui serait injuste serait ramener les ASI au niveau de fonctionnaires de catégorie B au niveau indiciaire...
Bonjour,
Merci pour votre intervention sur le forum.
Notre dernier communiqué est en ligne depuis ce matin : http://www.snptes.org/?Plan-carrieres-pour-les-BIATOSS-et
Je vous conseille de le consulter.
Bien cordialement,

C'est ce que j'avais fait.  ;)

J'aurais du mettre "faire stagner" au lieu de "ramener" dans mon message, ça aurait été plus clair.



Titre: Re : Intégration des ASI dans le corps des IGE
Posté par: mobil le 08 Mars 2009, 21:15:34
Merci à waldo56 d'avoir posté ce message, car il met le doigt sur un problème indéniable.

<<...dans la mesure où aucune véritable revalorisation n'est en parallèle demandée pour les actuels IGE. ...>>
 

Bonsoir,
Dans la proposition du SNPTES (dans l'échelonnement du corps IGE proposé), il faudrait ajouter une bonification  de 48 mois pour les IGE 2eme classe avant  l'intégration des AI/ASI. Cela serait plus juste au final pour chacun.
Cordialement.


Titre: Re : Intégration des ASI dans le corps des IGE
Posté par: maxou91 le 09 Mars 2009, 21:01:18
Bonjour,
J'apprécie l'effort déployé par votre syndicat et la ministre de l'enseignement supérieur pour nous redonner du pouvoir d'achat.
Pensez vous que les agents de catégorie C, B et certains A des EPST pourraient se vendre pour occuper des postes à grades et corps égales dans certains ministères, hopitaux ou collectivités ?.
Quand j'analyse les missions et capacités des techniciens supérieurs, techniciens, contrôleur de travaux dans les institutions publiques énumérées ci dessus, et je pense qu'il y a un décalage dans les fonctions par rapport à nos corps..... Je milite plutôt pour une vraie perpective de carrière au sein des EPST pouvoir se vendre dans une autre administration..... Pensez vous normal qu'un AI bap G puisse réaliser des travaux d'ordre électrique et non piloter des travaux comme indiqué dans l'emploi type.... Dans les autres administrations, avec ce statut, il est responsable d'un service, il a délégation de signature pour des travaux d'un certain montant........


Titre: Re : Intégration des ASI dans le corps des IGE
Posté par: FA-ENESR Alain Favennec le 10 Mars 2009, 07:49:42
Nous attendons le vote de la loi sur la mobilité pour voir s'ouvrir encore plus les possibilité de gestion de nos carrières.
L'exemple que vous donner n'est malheureusement pas propre à notre secteur car hier une collègue de "l'équipement" de l'UNSA me donnait des exemples similaires concernant leurs ingénieurs.
Le problème du glissement de fonction, à la hausse comme à la baisse, doit être disctuté en CTP (ou en CPE. Je vous recommande de prendre contact avec notre section départementale.



Titre: Re : Intégration des ASI dans le corps des IGE
Posté par: Floris le 10 Mars 2009, 10:11:23
Bonjour,
J'apprécie l'effort déployé par votre syndicat et la ministre de l'enseignement supérieur pour nous redonner du pouvoir d'achat.
Pensez vous que les agents de catégorie C, B et certains A des EPST pourraient se vendre pour occuper des postes à grades et corps égales dans certains ministères, hopitaux ou collectivités ?.
Quand j'analyse les missions et capacités des techniciens supérieurs, techniciens, contrôleur de travaux dans les institutions publiques énumérées ci dessus, et je pense qu'il y a un décalage dans les fonctions par rapport à nos corps..... Je milite plutôt pour une vraie perpective de carrière au sein des EPST pouvoir se vendre dans une autre administration..... Pensez vous normal qu'un AI bap G puisse réaliser des travaux d'ordre électrique et non piloter des travaux comme indiqué dans l'emploi type.... Dans les autres administrations, avec ce statut, il est responsable d'un service, il a délégation de signature pour des travaux d'un certain montant........


Un poste d'AI ne sera pas reconnu par un autre établissement d'un autre ministère puisque seul le notre permet de recruter en catégorie A à bac + 2 avec un grade unique d'AI ; le reclassement dans l'administration d'accueil se fera dans le plus haut grade de la catégorie B dans la majorité des cas. Avec  tous les inconvénients que cela comporte.


Titre: Re : Intégration des ASI dans le corps des IGE
Posté par: elie le 12 Mars 2009, 16:13:50
Bonjour,

En effet, un Assistant-ingénieur(A, mais grille CII) qui demande un poste en Bibliothèque sera nommé sur un support de poste BAS (B+, grille CII).

Dans le cadre du projet de réforme de la catégorie B, les BAS (Bibliothécaires-adjoints-spécialisés) devront aussi être reclassés en A, sur le modèle des Assistants-ingénieurs !

Et si le projet LRU parvient à faire disparaitre la filière Bibliothèque...
les BAS deviendront Assistants-ingénieurs RF, puis ingénieurs RF.
Bon, rassurez-vous, les ingénieurs, les BAS sont peu nombreux !

Au fait, le SNPTES a-t-il des représentants de la filière Bibliothèque ?

Bonne fin de journée



Titre: Re : Intégration des ASI dans le corps des IGE
Posté par: Graindesable le 12 Mars 2009, 18:03:46
Bonjour,

En effet, un Assistant-ingénieur(A, mais grille CII) qui demande un poste en Bibliothèque sera nommé sur un support de poste BAS (B+, grille CII).

Dans le cadre du projet de réforme de la catégorie B, les BAS (Bibliothécaires-adjoints-spécialisés) devront aussi être reclassés en A, sur le modèle des Assistants-ingénieurs !

Et si le projet LRU parvient à faire disparaitre la filière Bibliothèque...
les BAS deviendront Assistants-ingénieurs RF, puis ingénieurs RF.
Bon, rassurez-vous, les ingénieurs, les BAS sont peu nombreux !

Au fait, le SNPTES a-t-il des représentants de la filière Bibliothèque ?

Bonne fin de journée



Bonjour,


Si un Assistant Ingénieur, catégorie A, qui demande un poste en bibliothèque se trouve automatiquement sur un poste de Bas, catégorie B, l'inverse n'est pas possible : Un Bas ne peut pas demander un poste d'Assistant-ingénieur. Donc, il n'y a pas réellement d'équivalence entre les deux corps. Du moins, pas de passerelle.

A partir du moment que les Bas ont été "placés" en catégorie B, il devient ensuite difficile de les faire "passer" d'une catégorie à une autre. Et puis, j'imagine la tête des assistants de bibliothèque qui verraient leur collègues Bas passer bibliothécaire alors qu'eux font souvent le même boulot.
(Quoi ? les assistants de bibliothèque ne font pas de catalogage, de renseignement bibliographique ? Où ça ?  :o )
J'ai bien peur que la simple mention "Bac  + 2" soit un peu réductrice.

Mais d'après ce que j'ai compris, le Snptes a milité pour l'intégration des Bas dans le corps des bibliothècaires :
http://www.snptes.org/?Plan-carrieres-pour-les-BIATOSS-et



En bref, encore un nouveau débat...





Titre: Re : Intégration des ASI dans le corps des IGE
Posté par: elie le 12 Mars 2009, 22:20:19
Oh, des B+, CII, il en existe d'autres dans la fonction publique !

Et je ne suis pas sûre que Graindesable B+ soit bien inspiré de demander un poste de greffier ou d'infirmière/er...

Un Bas n'a peut-être pas davantage envie de faire de l'électricité, etc, il préfère quand même le papier et l'encre ! mais on peut comprendre l'inverse...

Ca ne remet pas en cause l'égalité de traitement à recrutement de niveau identique qui devrait être de rigueur ! tout en exerçant des métiers différents, peu importe.
Les assistants-ingénieurs ont certes été bien défendus par leur syndicats, c TB, mais il faut être cohérent aussi envers les autres personnels d'autres filières recrutés au même niveau de diplôme.

La constitution initiale du corps des bibliothécaires est l'illustration de leur proximité avec celui des BAS.
Le corps des assistants est très réduit, c surtt un corps de débouché de la catégorie C (ex inspecteurs de magasinage, etc).
Mais il est normal de maintenir un corps en B-type à recrutement BAC.

En revanche, dans le cadre du LMD, continuer à recruter à BAC+2, c aller dans une impasse.

Il faudra bien réfléchir à une solution globale pour tous les B+, avec la même porte de sortie !
... et non vers le haut pour les uns, vers le bas pour les autres !!!



Bonne soirée





Titre: Re : Intégration des ASI dans le corps des IGE
Posté par: Graindesable le 13 Mars 2009, 12:34:29
Oh, des B+, CII, il en existe d'autres dans la fonction publique !

Et je ne suis pas sûre que Graindesable B+ soit bien inspiré de demander un poste de greffier ou d'infirmière/er...

Un Bas n'a peut-être pas davantage envie de faire de l'électricité, etc, il préfère quand même le papier et l'encre ! mais on peut comprendre l'inverse...

Ca ne remet pas en cause l'égalité de traitement à recrutement de niveau identique qui devrait être de rigueur ! tout en exerçant des métiers différents, peu importe.
Les assistants-ingénieurs ont certes été bien défendus par leur syndicats, c TB, mais il faut être cohérent aussi envers les autres personnels d'autres filières recrutés au même niveau de diplôme.

La constitution initiale du corps des bibliothécaires est l'illustration de leur proximité avec celui des BAS.
Le corps des assistants est très réduit, c surtt un corps de débouché de la catégorie C (ex inspecteurs de magasinage, etc).
Mais il est normal de maintenir un corps en B-type à recrutement BAC.

En revanche, dans le cadre du LMD, continuer à recruter à BAC+2, c aller dans une impasse.

Il faudra bien réfléchir à une solution globale pour tous les B+, avec la même porte de sortie !
... et non vers le haut pour les uns, vers le bas pour les autres !!!



Bonne soirée





Je vais être bref :  ???


La "fameuse" grille CII, c'est quoi ? Le salaire ?
Ma reconversion en greffier ou infirmière/er ? (avec ou sans opérations ?  :D)

Je ne suis pas contre une remise à plat des catégories mais je me pose juste des questions.

J'ai un pote Assistant de bibliothèque. J'essaye, encore une fois, d'imaginer sa tête quand je vais lui dire qu'il n'est que "corps de débouché de catégorie C" et qu'il est légitime que les Bas, en tant que B+, passent bibliothècaires mais pas lui car il n'a été embauché (qu'en théorie, car il a une licence d'histoire) qu'au niveau bac. Et son boulot, c'est du Bas à 100 %.

La logique voudrait que lorsqu'on parle d'équité, on ne pense pas qu'à sa paroisse.


Titre: Re : Intégration des ASI dans le corps des IGE
Posté par: elie le 13 Mars 2009, 13:48:44
Désolé Graindesable, pour infirmière, c trop tard, le petit Nicolas a pris les devant ce jour, leur diplôme deviendra un BAC+3 vu le contexte du LMD, dixit !

Petite précision, le corps des bibliothécaires (A-) est atypique en A.
Après la refonte B, suivra la refonte A.
Bon, les bibliothécaires devraient être alignés sur les attachés pour être un vrai corps de catégorie A.
Il faudrait créer un 1er grade du corps des bibliohécaires pour l'intégration des BAS  et un 2ème grade revalorisé pour les actuels bibliothécaires.

Dans le cadre du LMD, il faut stopper les recrutements à BAC+2, c fini, out, dépassé !

Il faut donc s'occuper de tous les actuels recrutés à BAC+2 , mais pas au cas par cas, ie les uns par le haut, les autres par le bas.


Concernant votre ami Assistant : certains viennent de passer assistant de classe exceptionnelle, je doute qu'ils soient satisfaits de se retrouver dans un grade commun à l'ensemble de leur corps, à recrutement niveau IV.

Bonne PM

PS : la plupart des BAS et bibliothécaires ont au moins un master 1


Titre: Re : Intégration des ASI dans le corps des IGE
Posté par: kamelfons le 19 Mars 2009, 17:29:44
Je viens de lire que la Ministre Pecresse a satisfait aux principales revendications du SNPTES, notamment concernant l'intégration directe des AI dans le corps des IE.
Je suis AI au CNRS et j'ai noté que concernant les ITA si j'ai bien compris cette mesure fera l'objet de négociations internes aux EPST.

Mais existe t-il d'ores et déjà un calendrier fixant l'application
de ces mesures ?
ou tout du moins à quel horizon peut-on s'attendre notamment au CNRS ?
5 ans 10 ans ?

d'avance merci pour vos précisions


Titre: Re : Intégration des ASI dans le corps des IGE
Posté par: jacdix le 21 Mars 2009, 13:00:09
Je viens de lire l'article du 19 mars mis en ligne sur le site.
Je suis actuellement IGE et je voudrais avoir quelques précisions par rapport à ce qui est écrit,

"La Ministre s’est engagée à :
prendre en compte nos propositions pour les autres corps d’Ingénieurs dans le cadre des négociations ouvertes prochainement par le ministère du budget, des comptes publics et de la fonction publique  ".


Merci d'avance pour votre réponse



Titre: Re : Intégration des ASI dans le corps des IGE
Posté par: SG-SNPTES le 21 Mars 2009, 14:29:01
Je viens de lire que la Ministre Pecresse a satisfait aux principales revendications du SNPTES, notamment concernant l'intégration directe des AI dans le corps des IE.
Je suis AI au CNRS et j'ai noté que concernant les ITA si j'ai bien compris cette mesure fera l'objet de négociations internes aux EPST.

L'intégration des assistants ingénieurs sera automatiquement appliquée aux ITA du CNRS. Ce qui doit faire l'objet de négociations au sein des organismes de recherche, c'est l'application de l'augmentation des taux de promotions et de l'enveloppe indemnitaire.

Mais existe t-il d'ores et déjà un calendrier fixant l'application
de ces mesures ?
ou tout du moins à quel horizon peut-on s'attendre notamment au CNRS ?
5 ans 10 ans ?

d'avance merci pour vos précisions

Cette réforme, comme celle de la catégorie B, devrait aboutir avant 2011.

Cordialement,


Titre: Re : Intégration des ASI dans le corps des IGE
Posté par: SG-SNPTES le 21 Mars 2009, 14:43:23
Je viens de lire l'article du 19 mars mis en ligne sur le site.
Je suis actuellement IGE et je voudrais avoir quelques précisions par rapport à ce qui est écrit,

"La Ministre s’est engagée à :
prendre en compte nos propositions pour les autres corps d’Ingénieurs dans le cadre des négociations ouvertes prochainement par le ministère du budget, des comptes publics et de la fonction publique  ".

Merci d'avance pour votre réponse


Bonjour,
Des négociations vont s'ouvrir très prochainement au ministère de la fonction publique pour la restructuration de la catégorie A. Ensuite, nous négocierons l’application de cette réforme avec notre ministère.

Cordialement,





Titre: Re : Intégration des ASI dans le corps des IGE
Posté par: jacdix le 21 Mars 2009, 21:35:41
Merci M. Halère pour votre réponse.

Cependant, pourriez-vous la compléter car il est dit sur votre site que la Ministre s’est engagée à prendre en compte nos propositions pour les autres corps d’Ingénieurs !

Serait-il donc possible d'avoir connaissance de ces propositions ?

Merci


Titre: Re : Intégration des ASI dans le corps des IGE
Posté par: SG-SNPTES le 22 Mars 2009, 10:07:53
Vous trouverez nos propositions dans notre journal de syndicalisation : http://www.snptes.org/?Journal-de-syndicalisation&var_recherche=syndicalisation


Titre: Re : Intégration des ASI dans le corps des IGE
Posté par: mobil le 22 Mars 2009, 10:17:36
Bonjour,
Ce qui revient à ne rien proposer pour le IGE 2eme classe, sinon un allongement de carrière pour un gain indiciaire ridicule face à ce que gagneront les ASI ou IGE 1C ou  IGR 2C .
Ceux sont donc bien les IGE 2C les dindons dans cette histoire.
Salutations.


Titre: Re : Intégration des ASI dans le corps des IGE
Posté par: SG-SNPTES le 22 Mars 2009, 11:04:51
Bonjour,
Ce qui revient à ne rien proposer pour le IGE 2eme classe, sinon un allongement de carrière pour un gain indiciaire ridicule face à ce que gagneront les ASI ou IGE 1C ou  IGR 2C .
Ceux sont donc bien les IGE 2C les dindons dans cette histoire.
Salutations.

Je suis désolé mais il n'y a aucune indication sur un allongement de carrière dans nos propositions. Pour le SNPTES, les IGE 2C n'ont pas vocation à rester dans ce grade durant toute leur carrière.


Titre: Re : Intégration des ASI dans le corps des IGE
Posté par: mobil le 22 Mars 2009, 16:18:23
Pour le SNPTES, les IGE 2C n'ont pas vocation à rester dans ce grade durant toute leur carrière.
Bonjour,
C'est pourtant souvent le cas (à la vue du nombre de promotion). Ce n'est pas l'arrivée des ASI dans ce corps qui améliorera la situation. Que propose le SNPTES pour améliorer le nombre et les conditions de promotions.
Pourquoi ne proposez-vous pas une réduction d'ancienneté pour les IGE 2C lors de l'intégration des ASI ?
Salutations


Titre: Re : Intégration des ASI dans le corps des IGE
Posté par: SG-SNPTES le 22 Mars 2009, 17:27:21
Ce n'est pas l'arrivée des ASI dans ce corps qui améliorera la situation. Que propose le SNPTES pour améliorer le nombre et les conditions de promotions.
Le SNPTES a obtenu que le ratio Promus/Promouvables soit augmenté et fixé pour 3 ans. Pour l'accès à la première classe, il était de 13,4% en 2008. Il sera de 14,5% en 2009, de 15% en 2010 et 2011. Plus il y a de promouvables et plus il y aura de promus. C'est mathématique!

Pourquoi ne proposez-vous pas une réduction d'ancienneté pour les IGE 2C lors de l'intégration des ASI ?
Salutations

Toutes les idées sont bonnes à prendre et je vous remercie de votre contribution.
Nous n'avons pas encore négocié les modalités de reclassement.

Bien cordialement,


Titre: Re : Intégration des ASI dans le corps des IGE
Posté par: mobil le 22 Mars 2009, 18:26:17

Toutes les idées sont bonnes à prendre et je vous remercie de votre contribution.
Nous n'avons pas encore négocié les modalités de reclassement.

Bien cordialement,
Nous comptons sur vous pour défendre toute ces idées .
Cordialement


Titre: Re : Intégration des ASI dans le corps des IGE
Posté par: Proton le 25 Mars 2009, 11:34:45
Quels sont, d'après vous, les délais de mise en application de cette décision d'intégration des assistants ingénieurs, dans le corps des ingénieurs d'études ?

Ira-t-elle de paire avec la réforme de la catégorie B ?

Comment les choses vont-elles se dérouler maintenant ?

Merci d'avance pour votre réponse !


Titre: Re : Intégration des ASI dans le corps des IGE
Posté par: julia le 27 Mars 2009, 11:45:23
Pourquoi ne proposez-vous pas une réduction d'ancienneté pour les IGE 2C lors de l'intégration des ASI ?
Salutations

En effet, les propositions du SNPTES ne contiennent pas de revalorisation de l'actuel corps des IGE 2C lors de l'intégration des ASI, ce qui suscite des réactions de mécontentement tout à fait légitimes. La suggestion de mobil de donner une réduction d'ancienneté aux actuels IGE 2C lors de l'intégration des ASI serait logique.

Cordialement,


Titre: Re : Intégration des ASI dans le corps des IGE
Posté par: jacdix le 28 Mars 2009, 10:42:53
Même si on peut considérer que c'est une avancée , la proposition d'intégration des ASI dans le corps des IGE pose quand même un pb par rapport aux IGE actuels .....et notamment vis à vis de ceux qui ont du passer un concours pour intégrer ce corps.

Passer un concours est une épreuve qui n'a rien à voir avec une intégration d'office  ....et mettre tout ce petit monde dans un même grade sans distinction me pose un pb.
Apparemment je ne suis pas le seul à le penser au vu de ce que j'ai pu lire sur ce forum !

Qu'allez vous proposer en conséquence ?

Merci pour votre réponse



Titre: Re : Intégration des ASI dans le corps des IGE
Posté par: SG-SNPTES le 28 Mars 2009, 13:25:37
Même si on peut considérer que c'est une avancée , la proposition d'intégration des ASI dans le corps des IGE pose quand même un pb par rapport aux IGE actuels

C'est effectivement une avancée pour les assistants ingénieurs mais aussi pour les ingénieurs d'études 2e classe.
Le calcul du nombre de possibilités de changement de grade est fonction d'un ratio promus/promouvables. Le SNPTES a obtenu une augmentation du ratio pour l'accès à la 1re classe des IGE :
-   13,4% en 2008
-   14,5% en 2009
-   15,0% en 2010
-   15,5% en 2011
Plus il y aura de promouvables (par exemple, grâce à l'intégration des ASI) plus il y aura de promus.


.....et notamment vis à vis de ceux qui ont du passer un concours pour intégrer ce corps.

Passer un concours est une épreuve qui n'a rien à voir avec une intégration d'office  ....et mettre tout ce petit monde dans un même grade sans distinction me pose un pb.

Pour information, les assistants ingénieurs ont eux aussi passé des concours (avec épreuve écrite). La grande majorité des ASI ont le même niveau d'étude que les IGE et, à quelques rares exceptions prés, ils occupent les mêmes fonctions.

Apparemment je ne suis pas le seul à le penser au vu de ce que j'ai pu lire sur ce forum !
Nous avons fait campagne, pour le renouvellement des CAPN des ITRF et des ITA du CNRS, en communiquant très largement nos propositions (profession de foi, journal spécial...). Je vous conseille de consulter les résultats :
Pour les ITRF :
http://www.snptes.org/?Communique-le-SNPTES-renforce-sa

Pour les ITA du CNRS :
http://www.snptes.org/?Communique-le-SNPTES-UNSA-renforce

Ces résultats prouvent qu'une grande majorité des personnels sont d'accord avec nos propositions.


Titre: Re : Intégration des ASI dans le corps des IGE
Posté par: kamelfons le 28 Mars 2009, 13:31:29
Bonjour jacdix,

je crois que la vraie question n'est pas tant de savoir si l'intégration des ASI dans le corps des IGE est une avancée ou pas et quel problème cette intégration pose aux IGE actuels
mais c'est bien de savoir quand aura lieu cette intégration ?

car la future réforme de la catégorie B induit inévitablement une réforme de la catégorie A. Les futurs TCE remplaceront les ASI actuels etc..

Et honnêtement, les fonctions des ASI et IGE (telles qu'elles sont définies dans referens) sont tout de même très très proches pour ne pas dire quasi identiques et sur le terrain un ASI peut remplacer un IGE et vice versa.

Intégrer les ASI dans le corps des IGE, quoi de plus normal
et arrêtez s'il vous plait de ne mettre en avant que des arguments corporatistes.
Expliquez nous au contraire en quoi les fonctions des corps IGE et ASI diffèrent si vous le pouvez ?

Enfin, vous dites avoir passé un concours , nous aussi pour devenir ASI.
Et vous le savez aussi bien que moi, les concours IGE (plus que les concours ASI) sont très souvent des postes à moustaches visant à récompenser par exemple un ASI qu'on estime méritant.

de plus, les nouvelles dispositions sur la mobilités doivent permettre à tout fonctionnaire s'il le veut ou s'il y est contraint de postuler dans d'autres administrations et le corps atypique des ASI est un frein sérieux à cette mobilité car il n'a pas d'équivalent ailleurs.

bien cordialement


Titre: Re : Intégration des ASI dans le corps des IGE
Posté par: mobil le 29 Mars 2009, 00:22:03
Bonjour jacdix,

je crois que la vraie question n'est pas tant de savoir si l'intégration des ASI dans le corps des IGE est une avancée ou pas et quel problème cette intégration pose aux IGE actuels
mais c'est bien de savoir quand aura lieu cette intégration ?
???? Qui parle de corporatisme !!!

car la future réforme de la catégorie B induit inévitablement une réforme de la catégorie A. Les futurs TCE remplaceront les ASI actuels etc..
Ancien Tech CE et maintenant IGE, je ne prône qu'une chose qu'il existe un examen professionnel dans le corps des IGE et que l'accès au grade supérieur ne soit pas seulement possible que par la liste d'aptitude sinon je risque d'attendre longtemps...

Et honnêtement, les fonctions des ASI et IGE (telles qu'elles sont définies dans referens) sont tout de même très très proches pour ne pas dire quasi identiques et sur le terrain un ASI peut remplacer un IGE et vice versa.
Ouais, 8-( à voir... Si tu es dans la même BAP contact moi peut être je pourrais enfin prendre mes congés de droit malgrès qu'il y ait suffisement d'ASI et d'AI pour compenser mon absence.

Intégrer les ASI dans le corps des IGE, quoi de plus normal
et arrêtez s'il vous plait de ne mettre en avant que des arguments corporatistes.
Qui parle de corporatisme ? A aujourd'hui l'avantage va seulement au Ai et ASI que dale pour les IGE.

Expliquez nous au contraire en quoi les fonctions des corps IGE et ASI diffèrent si vous le pouvez ?
Nous devons pas travailler dans la même administration pour que cette question soit posée cf le referens... et les fiches de poste pour compléter.
 
Enfin, vous dites avoir passé un concours , nous aussi pour devenir ASI.
Et vous le savez aussi bien que moi, les concours IGE (plus que les concours ASI) sont très souvent des postes à moustaches visant à récompenser par exemple un ASI qu'on estime méritant.
Ouais 8-(...
J'ai raté quelque chose car je suis passé par tech Atoss à tech itrf (CN puis CE) en externe puis ASI  itrf en externe et en enfin IGE en externe sans rester sur la même entité et sans avoir de relation dans chaque nouvel emploi. A chaque fois, j'ai du m'intégrer et apprendre une nouvelle organisation (Rectorat/Université/Laboratoire CNRS..) alors les moustaches je ne les ai pas encore vu.
Ces mouvements (mobilité) je les ai connu avec des baisses de revenu (perte de la prime info par exemple alors que l'asi de mon labo la perçois).
Alors tes commentaires ... Surtout ne les généralises pas.

de plus, les nouvelles dispositions sur la mobilités doivent permettre à tout fonctionnaire s'il le veut ou s'il y est contraint de postuler dans d'autres administrations et le corps atypique des ASI est un frein sérieux à cette mobilité car il n'a pas d'équivalent ailleurs.
T'inquiètes, pareil pour les IGE vers le corps des attachés... j'en ai vécu l'expérience.

bien cordialement
Je ne peux que te saluer (colère inside).
PS: Deux licences et un diplôme d'Ingénieur. (et ne compte pas mes certifications professionnelles (15 de privés))


Titre: Re : Intégration des ASI dans le corps des IGE
Posté par: Graindesable le 29 Mars 2009, 10:14:49
Bonjour Mobil,

Aujourd'hui, le problème se pose pour les ASI et pas pour les IGE (les mutations dans la catégorie A, les détachements dans les autres collectivités, une seule classe, etc.)
Attention, je dis pas que les Ige n'ont aucun problème et que tout va bien pour eux. Je me base juste sur un constat simple en examinant les corps :
Les ASI sont dans une situation bien plus délicate que les IGE.

Il n'est pas simplement question de donner un sucre à Médor et rien pour Rintintin...

Vous avez franchi les différentes étapes des concours pour être Ige "imberbe" et c'est très bien. Mes félicitations même.

Mais ces concours IGE sur dossier et épreuve orale favorise beaucoup les gens en places quand même, nan ? Je ne nie pas que l'épreuve orale est difficile mais dans d'autres concours, on ne pose pas ce genre de questions car il y a d'abord une épreuve écrite anonyme, tout simplement. C'est pour ça que, pour ma part, il y a, à la base, une ambiguité dans ce concours qui ne peut que susciter des questions voire des frustrations.
 
Pour lever ce troube, je proposais ici de revoir le déroulement de ces concours en intégrant par exemple, une ou plusieurs épreuves écrites anonymes à l'admissibilité comme on le fait, je crois, dans les autres administrations. Ce qui apporterait une certaine légitimité et moins de contestations du concours et des gens qui l'ont obtenu.
De plus, ce terme de "poste à moustache" devrait pas exister. Dans un concours oü les candidats sont censés être à égalité au départ, ce terme fait un peu "trouble-fête".

L'interchangeabilité des ASI et de IGE ? Je veux pas parler pour toutes les Bap mais en Bap F, oü je travaille, c'est assez évident.

Et enfin, ce coté hautain (parfois et je préfère croire involontaire) qui transpire dans quelques réactions d'Ige en colére et/ou tout simplement inquièts pour leur avenir ne peut que susciter des réactions d'Asi autant en colére. Alors au lieu, de nous prendre le bec, essayons de résoudre nos différents ensemble. Si le chacun pour soi, pour sa chapelle, son corps, son sucre se développent, alors ce sera le champ libre pour n'importe quel gouvernement (celui là ou un autre) qui voudra casser la fonction publique.   

Un Asi externe au drapeau blanc  ;) qui a débarqué sur son poste en remplacant un IGE.

PS : Entièrement d'accord avec ton idée sur les examens professionnels dans le corps des IGE.


Titre: Re : Intégration des ASI dans le corps des IGE
Posté par: pibou le 29 Mars 2009, 10:22:17
Bonjour,

le simple témoignage de mon expérience : BAC + 2, j'obtiens mon poste au concours externe ASI car le candidat classé premier (diplôme d'ingénieur) se désiste. Je crois qu'avec les dispositions souhaitées par le SNPTES (une candidature par corps), ce genre de situation serait impossible. Une fois affecté, je suis responsable, seul, d'une application à écrire / maintenir / administrer puis en charge de la mise en place de l'ENT dans l'établissement ... conformément au profil des ASI dans Referens, mais également à celui des IGE. D'ailleurs, un IGE de la même famille professionnelle (BAP E, développement) travaille dans l'établissement, malheureusement, la personne ne sait pas ... développer : que le poste soit à moustaches ou pas (je vous laisse deviner), le problème de la compétence se pose et donc les modalités du recrutement (pas d'épreuve professionnelle chez les IGE).

Je cherche désormais à obtenir une mutation :
- les possibilités pour les ASI sont proportionnels à l'effectif du corps : limitées
( voir la pyramide des ITRF qui ne ressemble pas trop à une pyramide)
- sortir de l'enseignement supérieur signifie être rétrogradé en catégorie B
- les offres de postes en mutation pour travailler sur un ENT, par exemple, sont pléthores ... pour les IGE

Plus généralement :
Concernant la rémunération, un ASI arrive en 4 ans à un indice 371 soit le premier échelon IGE (370); ainsi si il y a intégration directe des ASI, un personnel au 5e éch. sera intégré au 3e ech. IGE pour un gain transcendant de ... 1 point. Je passe sur l'absence de grade chez les ASI (une possibilité de promotion en moins) ou sur la durée de la carrière ou les réductions d'échelons systématiques.

Le corps des ASI est problématique dans sa définition même : "Ils peuvent être chargés d’études spécifiques de mise au point ou d’adaptation" et l'intégration semble inévitable (harmonisation de la fonction publique, LMD condamnant les études Bac+2); mais je vois mal le problème que cela pose aux IGE : la fusion de grades proposée par le SNPTES répond à l'un de leurs problèmes (plusieurs occasions d'être bloqué à un échelon terminal), les listes d'aptitude ou tableau d'avancement sont basés sur la valeur de l'agent et censés être objectifs. Il est vrai que les possibilités d'accéder au corps d'IGR sont limitées pour des raisons d'effectifs mais également, en externe, de niveau d'études, peut être qu'une partie de la solution réside également dans l'ouverture du corps des IGR à tous les Bac+5 et un transfert des effectifs IGE vers IGR.


Titre: Re : Intégration des ASI dans le corps des IGE
Posté par: Graindesable le 29 Mars 2009, 10:29:09
Bonjour,

le simple témoignage de mon expérience : BAC + 2, j'obtiens mon poste au concours externe ASI car le candidat classé premier (diplôme d'ingénieur) se désiste. Je crois qu'avec les dispositions souhaitées par le SNPTES (une candidature par corps), ce genre de situation serait impossible. Une fois affecté, je suis responsable, seul, d'une application à écrire / maintenir / administrer puis en charge de la mise en place de l'ENT dans l'établissement ... conformément au profil des ASI dans Referens, mais également à celui des IGE. D'ailleurs, un IGE de la même famille professionnelle (BAP E, développement) travaille dans l'établissement, malheureusement, la personne ne sait pas ... développer : que le poste soit à moustaches ou pas (je vous laisse deviner), le problème de la compétence se pose et donc les modalités du recrutement (pas d'épreuve professionnelle chez les IGE).

Je cherche désormais à obtenir une mutation :
- les possibilités pour les ASI sont proportionnels à l'effectif du corps : limitées
( voir la pyramide des ITRF qui ne ressemble pas trop à une pyramide)
- sortir de l'enseignement supérieur signifie être rétrogradé en catégorie B
- les offres de postes en mutation pour travailler sur un ENT, par exemple, sont pléthores ... pour les IGE

Plus généralement :
Concernant la rémunération, un ASI arrive en 4 ans à un indice 371 soit le premier échelon IGE (370); ainsi si il y a intégration directe des ASI, un personnel au 5e éch. sera intégré au 3e ech. IGE pour un gain transcendant de ... 1 point. Je passe sur l'absence de grade chez les ASI (une possibilité de promotion en moins) ou sur la durée de la carrière ou les réductions d'échelons systématiques.

Le corps des ASI est problématique dans sa définition même : "Ils peuvent être chargés d’études spécifiques de mise au point ou d’adaptation" et l'intégration semble inévitable (harmonisation de la fonction publique, LMD condamnant les études Bac+2); mais je vois mal le problème que cela pose aux IGE : la fusion de grades proposée par le SNPTES répond à l'un de leurs problèmes (plusieurs occasions d'être bloqué à un échelon terminal), les listes d'aptitude ou tableau d'avancement sont basés sur la valeur de l'agent et censés être objectifs. Il est vrai que les possibilités d'accéder au corps d'IGR sont limitées pour des raisons d'effectifs mais également, en externe, de niveau d'études, peut être qu'une partie de la solution réside également dans l'ouverture du corps des IGR à tous les Bac+5 et un transfert des effectifs IGE vers IGR.


Bonjour Pibou,

Je voulais fournir plus d'exemples et de détails dans mon post et je crois que ton message tombe à point.

Merci et bonne journée !


Titre: Re : Intégration des ASI dans le corps des IGE
Posté par: jacdix le 29 Mars 2009, 12:25:07
Pour information, les assistants ingénieurs ont eux aussi passé des concours (avec épreuve écrite). La grande majorité des ASI ont le même niveau d'étude que les IGE et, à quelques rares exceptions prés, ils occupent les mêmes fonctions.

Pour information, dans la réalité du terrain, il y a une réelle différence !
Etre IGE implique des responsabilités plus importantes en matière notamment d'encadrement de gestion administrative, financière ou technique ... donc merci de ne pas généraliser !
Il me semble connaître assez bien le sujet pour avoir été ASI pendant 10 ans (suite à un concours) avant de devenir IGE ( suite aussi à un nouveau concours).

Je tiens à préciser que je ne tiens pas à faire du corporatisme mais il me parait légitime de penser que nous sommes en quelques sorte les oubliés des propositions !

Merci et bonne fin de journée


Titre: Re : Intégration des ASI dans le corps des IGE
Posté par: pibou le 29 Mars 2009, 12:52:01
Pour information, les assistants ingénieurs ont eux aussi passé des concours (avec épreuve écrite). La grande majorité des ASI ont le même niveau d'étude que les IGE et, à quelques rares exceptions prés, ils occupent les mêmes fonctions.

Pour information, dans la réalité du terrain, il y a une réelle différence !
Etre IGE implique des responsabilités plus importantes en matière notamment d'encadrement de gestion administrative, financière ou technique ... donc merci de ne pas généraliser !
Il me semble connaître assez bien le sujet pour avoir été ASI pendant 10 ans (suite à un concours) avant de devenir IGE ( suite aussi à un nouveau concours).

Je tiens à préciser que je ne tiens pas à faire du corporatisme mais il me parait légitime de penser que nous sommes en quelques sorte les oubliés des propositions !

Merci et bonne fin de journée


Désolé, mais il ne s'agit pas là, à mes yeux, d'une spécificité des IGE :
cf : http://www.snptes.org/?Assistants-Ingenieurs et http://www.snptes.org/?Ingenieurs-d-etudes


ASI :
Ils peuvent participer à l’encadrement de personnels techniques ou administratifs des établissements où ils exercent.
IGE :
Ils peuvent exercer des fonctions d’administration et assumer des responsabilités d’encadrement, principalement à l’égard de personnels techniques.


par ailleurs, la notion d'encadrement relève d'une responsabilité administrative et est indépendante du corps et du grade. Des Adjoints techniques Principaux, par exemple, sont souvent à la tête d'équipe fort conséquente.


Titre: Re : Intégration des ASI dans le corps des IGE
Posté par: jacdix le 29 Mars 2009, 13:12:03
Etre IGE implique des responsabilités plus importantes en matière notamment d'encadrement de gestion administrative, financière ou technique!

Je ne vais pas détailler mes diverses responsabilités mais si le fait de rajouter une virgule permet une meilleure compréhension et de confirmer qu'il y a une réelle différence sur le terrain entre un ASI et un IGE , alors il fallait lire :
       "Etre IGE implique des responsabilités plus importantes en matière notamment d'encadrement, de gestion administrative, financière ou technique".

Bonne fin de WE


Titre: Re : Intégration des ASI dans le corps des IGE
Posté par: asi747 le 29 Mars 2009, 14:11:51
Bonjour,

Selon moi, soutenir qu'il existe en pratique, sur le terrain, dans la réalité (sans parler des définitions dans REFERENS), des différences significatives autant dans les compétences, que dans les missions, que dans le niveau d'études, entre ASI et IGE, revient à vouloir défendre l'indéfendable...

Bonne journée à tous... ;D



Titre: Re : Intégration des ASI dans le corps des IGE
Posté par: Fabien.S le 31 Mars 2009, 08:42:37
Bonjour,

Je comprends l'inquiettude des IE2 actuels. Cela me parrait évident qu'il faut faire une compensation. Je propose une augmentation de 1 ou 2 echelons au minimum et réajuster les grilles comme j'ai cru voir dans vos propositions.

De plus, pour ceux qui ont réussi à passer IE2 tout dernierement aux CAPN, en principe au 1 janvier 2009 (mais l'activation de la promotion est tres tardive, on m'a dit pour l'été), est-ce que ca sera une promotion qui comptera pour du "beurre" ou elle aura "les possibles avantages" des IE actuels que vous allez essayer d'obtenir.

Merci de tous vos efforts pour nos carrieres.


Titre: Re : Intégration des ASI dans le corps des IGE
Posté par: nafai le 31 Mars 2009, 13:24:22
Pour ma part je suis IE2 avec un bac+5 de la fac. J'aurais bien postule
en IR2 mais un bac+5 universitaire ne semble pas suffisant...
Je pense que nous sommes nombreux dans ce cas. Mes jeunes collègues AI
(dont je respecte pleinement le travail) qui ont été embauchés a bac+2/bac+3
vont donc passe iE2 aussi. Je rejoins l'idée qu'une compensation devrait exister
pour les IE2 actuels car il ne faut pas oublier qu'ils sont (comme les AI) très souvent recrutés à un niveau inférieur à ce que leur permettrait leur diplôme.
 


Titre: Re : Intégration des ASI dans le corps des IGE
Posté par: asi747 le 31 Mars 2009, 13:41:48
Je suis ASI, et également bac+5, comme un bon nombre de collègues ASI je pense... ;)


Titre: Re : Intégration des ASI dans le corps des IGE
Posté par: nafai le 31 Mars 2009, 14:06:39
Bien sur qu'il y a des asi a bac+5. De manière générale je pense tout de meme
que le niveau de diplôme pour le recrutement  des IE2 est "supérieur" à celui des asi EN MOYENNE. Mais je n'ai pas de stats sur le sujet donc peut être que je me plante, mais je doute quand même qu'il y ait plus d'asi a bac+5 que d'ie2 à ce même niveau de diplôme.


Titre: Re : Intégration des ASI dans le corps des IGE
Posté par: Tualatin le 31 Mars 2009, 14:22:03
C'est pas fini ces mesquineries et jalousie de cours de récré sur qui a le plus gros sac de billes...

Pensez déjà que vous avez un boulot garantie et plutôt bien payé alors qu'à l'heure actuelle, il y a 80/90.000 chômeurs de plus chaque mois qui vont du sans-diplôme au bac+5 et plus...

Vous feriez mieux de la jouer grouper et avoir un peu de compassions sur ceux qui sont victimes d'une crise auquel ils n'ont rien demandé.



Titre: Re : Intégration des ASI dans le corps des IGE
Posté par: MREI1 le 31 Mars 2009, 14:42:51
Bonjour,

Depuis longtemps je voulais réagir sur la prochaine réforme de la cat. A, et à la lecture de ce post je décide enfin de m'y mettre.
Pour moi, le débat n'est pas "pour ou contre l'intégration des ASI en IGE" : bien sûr que cette intégration est une bonne chose ! Et je salue le travail effectué par nos représentants pour aboutir à cette avancée. De même que je salue les efforts qu'ils ont dû fournir pour faire augmenter le ratio promus/promouvables en IGE 1ère classe. Je pense que ça n'a pas dû être facile.
Cependant, il y a plusieurs détails qui me surprennent ou qui me chiffonnent.
D'abord, pourquoi ne pas faire correspondre les niveaux de recrutement par concours avec les diplômes du supérieur ? Autrement dit :
- licence pour ASI (puisque, comme il est dit dans cette discussion, ils sont déjà recrutés à bac + 2 ou +3 dans les faits),
- master pour les IGE,
- et doctorat pour les IGR.
Je trouve quand même incroyable que l'université, qui forme des bac + 5, ne leur offre qu'un débouché dévalué à bac + 3 !!!  ???

Par ailleurs, comment expliquer qu'un IGE qui passe en 1ère classe ne voit pas sa PPR augmenter, alors que c'est le cas pour un IGR ? Le Snptes n'a-t-il jamais essayé de gommer cette injustice ? Les TCH qui passent de CN à CS ont le même problème.


Et puisque je parle d'injustice, j'aimerais bien qu'on m'explique pourquoi, dans la réforme proposée par le Snptes, la nouvelle classe normale des IGE (issue de la fusion 2eme et 1ere classe) plafonne à INM 673, c'-à-d l'INM de l'actuelle 1ere classe. Alors qu'avec la règle appliquée pour tous les autres corps  elle aurait dû plafonner à l'échelon terminal de l'actuelle hors classe.
Loin de moi l'idée de vouloir jeter de l'huile sur le feu, mais je tiens vraiment à ce qu'on m'explique çà !  >:(
De même, quand je regarde les tableaux, je me rends compte que les IGE HC ne vont rien gagner du tout !
Une erreur se serait-elle glissée dans la revue n°254 de septembre 2008 ?  ???


Titre: Re : Intégration des ASI dans le corps des IGE
Posté par: nafai le 31 Mars 2009, 15:26:24
Pensez déjà que vous avez un boulot garantie et plutôt bien payé alors qu'à l'heure actuelle, il y a 80/90.000 chômeurs de plus chaque mois qui vont du sans-diplôme au bac+5 et plus...

Vous feriez mieux de la jouer grouper et avoir un peu de compassions sur ceux qui sont victimes d'une crise auquel ils n'ont rien demandé.

Ok tualatin, on peut aussi considerer qu'il y a des milliers d'enfants qui meurent de faim chaque jour en Afrique. C'est autrement plus grave que de devenir chomeur. Avec ce genre de raisonnement on ne se bat plus pour rien, on ne discute plus de rien...vous pouvez fermer le forum.


Titre: Re : Intégration des ASI dans le corps des IGE
Posté par: Proton le 31 Mars 2009, 15:33:28
Les grilles et le niveau de recrutement qui vont être mis en place correspondent à une référence nationale appliquée dans la plupart des ministères.

Je ne comprends pas très bien de quoi certains IE se plaignent. Certes ils ne gagnent rien pour l'instant, mais ils ne perdent rien non plus.

L'arrivée imminente des AI dans leur corps va augmenter les possibilités de promotion. Or, s'ils sont vraiment plus qualifiés que les AI, ces derniers ne les concurrenceront pas.

Après, il y a la frustration de voir les petits camardes obtenir un susucre de plus, alors que pour sa petite situation personnelle, c'est le statu quo. Mais là, que voulez vous, c'est comme ça : des fois, on tombe au bon moment, au bon endroit.

L'inverse peut être vrai aussi. Voyez comment certains des agents du CNRS ont été intégrés lorsque ces personnels sont devenus fonctionnaires.

Moi, je me réjouis de voir les collègues TCE passer dans le grade 3 des nouvelles grilles et obtenir un salaire d'AI ! Mais bon, peut-être suis-je trop altruiste…


Titre: Re : Intégration des ASI dans le corps des IGE
Posté par: Fabien.S le 31 Mars 2009, 15:55:01
Vraiment tres décu d'avoir posté sur ce site syndicaliste.
Vous pouvez effacer mon message et mon compte.

Merci


Titre: Re : Intégration des ASI dans le corps des IGE
Posté par: pibou le 31 Mars 2009, 20:16:47
Bonsoir,

- licence pour ASI (puisque, comme il est dit dans cette discussion, ils sont déjà recrutés à bac + 2 ou +3 dans les faits),
- master pour les IGE,
- et doctorat pour les IGR.
Je trouve quand même incroyable que l'université, qui forme des bac + 5, ne leur offre qu'un débouché dévalué à bac + 3 !!!  ???

je ne crois pas que le recrutement au niveau Doctorat soit très commun et adapté à la fonction publique, et le "but du jeu" est de simplifier les corps, pas d'en créer de nouveaux. Toutefois l'esprit de cette proposition, pour peu qu'on appelle les ASI des IGE, est bien un recrutement à Bac+3 pour les IGE, et d'ouvrir le corps des IGR à tous les Bac+5.

Il est intéressant de constater toutes les velléités suscitées par le sujet (on se croirait sur le forum de itarf.fr sur le même sujet  ;D) alors que la restructuration de la catégorie B n'avait pas engendrée une telle controverse (on laisse les techniciens entre eux !).

Pensez déjà que vous avez un boulot garantie et plutôt bien payé alors qu'à l'heure actuelle, il y a 80/90.000 chômeurs de plus chaque mois qui vont du sans-diplôme au bac+5 et plus...
Ok tualatin, on peut aussi considerer qu'il y a des milliers d'enfants qui meurent de faim chaque jour en Afrique. C'est autrement plus grave que de devenir chomeur.

Dans nos administrations, il suffirait juste de considérer que chaque création de poste pour lesquels nous sommes en train de discutailler procède de la transformation de deux postes catégories C, conformément aux directives du ministère. Cela calmerait les esprits.


Titre: Re : Intégration des ASI dans le corps des IGE
Posté par: thomas le 31 Mars 2009, 21:24:03
Monsieur SNPTES,
si vous saviez comme je regrette aujourd'hui d'avoir inséré le bulletin du SNPTES dans l'urne lors des dernières election...  En 10 ans de carriere, c'etait la premiere fois que je votais... Et je me sens aujourd'hui trahis...

Vous l'aurez compris, je suis IGE 2e classe.

Je ne reviendrais pas sur le bienfondé ou non de l'intégration des ASI... D'autres en parlent mieux que moi que ce soit sur ce forum ou sur celui du site des itarf (itrf.fr)

Ce que je ne comprends pas, c'est que vous n'ayez AUCUNE proposition pour les IGE 2eC déjà en activité. Dans votre programme vous prenez soin de reclasser les IGE 1eC qui - de toute facon - n'étaient pas concernés par l'intégration des ASI

Parlons chiffres, il y a environ 4400 IGE en France (grosso modo une moitié IGE 2 et une moitié IGE 1 / Hors classe). Il y a aussi plus 2100 ASI. C'est donc TRES simple, votre projet consiste à doubler le nombre d'IGE 2e classe.

Que va-t-il se passer ?

D'abord, comme je l'ai lu à juste titre, le ministere refusera toute promotion catégorielle concernant les IGE 2eC: on vous rétorquera que ces personnels (sous entendu les ASI) ont déjà été reclassés !

Ensuite, je comprends mal que vous revandiquiez l'augmentation des possibilités des Tableaux d'avancement de l'ordre de quelques pourcentages. C'est ridicules, puisque parallelement vous doublez le nombre de candidats potentiels ! Donc, vous diminuez considérablement les chances d'avancement des personnels actuels...

J'ai des amis syndiqués (dans un autre syndicat) qui me disent que vous faites la plus belle erreur jamais faite, que c'est énorme etc etc... Je vais finir par le croire...

S'il vous plait, réagissait, MAINTENANT !!!!! 

Aller des idées:
- Demandez un reclassement des IGE 2 en IGE 1 en lieu et place du reclassement IGE 1 en IGE HC
- Demandez une réduction d'ancienneté de 48 mois pour chaque IGE 2.
- Réservez les TA pour les IGE pendant une période de 4 ou 5 ans.

Ne nous laissez pas tomber  :-[ :'(

Thomas


Titre: Re : Intégration des ASI dans le corps des IGE
Posté par: Tualatin le 31 Mars 2009, 21:51:38
Quand tu as voté pour le SNPTES, si tu lisais les professions de foi, l'intégration du corps ASI dans celui des IGE était demandé depuis bien longtemps.

Je te signale qu'après la réforme des Cat. B (même si elle se passe mal du pont de vue de l'allongement de carrière, critère que Valérie Pécresse a bien retenu sur la spécificité des corps ITRF), il est prévu d'enchainer sur la carrière des Cat. A donc il est fort probable que les carrières des IGE soit corrélées avec celle des attachés, donc finir a plus de 800 points d'indice brut pour la 2ième classe. Le but du gouvernement est de rationaliser en réduisant le nombre de corps du point de vue de la RGPP.

Avant de crier au loup, attendez de voir ce qui se passe. D'habitude, on reproche au syndicat leur conservatisme. Bien pour une fois, c'est le contraire, le syndicat irai trop vite par rapport au gens qu'il représente... le monde à l'envers...


Titre: Re : Intégration des ASI dans le corps des IGE
Posté par: Floris le 01 Avril 2009, 11:12:13
Je pense qu'il faut arrêter de se cacher derrière les diplômes. Dans le privé, des gens sans diplômes accèdent à des statuts de cadres parce qu'ils ont des compétences acquises professionnellement.

Le gros problème de la fonction publique est de mal gérer sa politique de recrutement, parce que les emplois et les grades ne sont pas en adéquation. 

La réforme telle qu'elle est engagée va dans le bon sens.

(PS : aux présidents des jurys de concours, évitez de recruter des sur-diplômés, on aura moins de discussions derrière. )  ;D


Titre: Re : Intégration des ASI dans le corps des IGE
Posté par: jacdix le 01 Avril 2009, 13:21:04
Je ne comprends pas très bien de quoi certains IE se plaignent. Certes ils ne gagnent rien pour l'instant, mais ils ne perdent rien non plus.

Il me semble que c'est la moindre des choses !

Avant de crier au loup, attendez de voir ce qui se passe. D'habitude, on reproche au syndicat leur conservatisme. Bien pour une fois, c'est le contraire, le syndicat irai trop vite par rapport au gens qu'il représente... le monde à l'envers...

Au vu des propositions faites et donc avant discussions avec le Ministère, il me parait légitime aujourd'hui de voir les IGE s'interroger sur le devenir de leurs carrières.

Bonne fin de journée


Titre: Re : Intégration des ASI dans le corps des IGE
Posté par: MREI1 le 01 Avril 2009, 14:59:15
Je ne comprends pas très bien de quoi certains IE se plaignent. Certes ils ne gagnent rien pour l'instant, mais ils ne perdent rien non plus.

Il me semble que c'est la moindre des choses !

Avant de crier au loup, attendez de voir ce qui se passe. D'habitude, on reproche au syndicat leur conservatisme. Bien pour une fois, c'est le contraire, le syndicat irai trop vite par rapport au gens qu'il représente... le monde à l'envers...

Au vu des propositions faites et donc avant discussions avec le Ministère, il me parait légitime aujourd'hui de voir les IGE s'interroger sur le devenir de leurs carrières.

Bonne fin de journée


Je suis tout à fait d'accord avec Jacdix !
C'est maintenant que nous devons engager le débat.
Je le répète, je ne suis absolument pas contre l'intégration des ASI dans le corps des IGE. C'est un corps trop particulier dans la fonction publique pour rester en l'état. Donc, oui à cette intégration !
Mais j'ai aussi une vue plus globale du chantier carrières. Des avancées ont été obtenues pour la Cat. C et je soutiens la nouvelle proposition du Snptes pour qu'il n'y ait plus que 2 grades avec amélioration des grilles indiciaires.
De plus, si les propositions de notre Ministre sont acceptées, ça va faire comme si :
- tous les TCH Cl. Normale étaient promus en Cl. Sup,
- tous les TCH Cl. Sup promus en Cl. Exceptionnelle,
- tous les TCH Cl. Exceptionnelle promus en ASI,
- et tous les ASI promus en IGE.
Le Snptes propose aussi des améliorations importantes pour les IGR.
Alors au nom de quoi les actuels IGE n'auraient-ils pas droit à un coup de pouce équivalent ?
Que ceux qui fustigent ici les inquiétudes des IGE arrêtent de nous dire qu'on devrait être contents parce qu'on ne perd rien. On veut seulement ETRE TRAITES COMME LES AUTRES ITRF !!!
J'appelle donc nos dirigeants (du Snptes) à revoir leur copie en ce qui concerne les propositions pour le nouveau corps d'IGE.
Voici quelques pistes :
1) Il me semble que l'idée d'avancer chaque IGE de 2 échelons avant l'intégration des ASI est judicieuse et raisonnable.
2) Pour reprendre la logique de ce qui est proposé aux IGR, les IGE devraient obtenir :
- une classe normale allant de l'INM 370 à 783 (et pas 673)
- une hors classe allant jusque l'INM environ 850 (et pas 783)
3) Un ratio promus/promouvables en Hors classe conséquent.

Qu'en pensez-vous ?

Pour ceux qui n'ont pas les tableaux sous les yeux, je rappelle, qu'avec les propositions actuelles :
- un ASI (qui sera intégré aux IGE) verra son échelon terminal progresser de 122 points d'indice,
- un IGR 2ème classe : de 250 points,
- un actuel IGE 2ème classe de....... 54 points
- et un actuel IGE Hors classe de..... 0 point !!!!!
Ca me semble suffisamment clair.


Titre: Re : Intégration des ASI dans le corps des IGE
Posté par: Monique Ouadou le 02 Avril 2009, 12:29:28
En tant que A.S.I. et 37 ans de fonction publique je suis tout à fait d'accord pour cette intégration. Bien entendu nous souhaitons à toutes les catégories d'aller vers le haut.
Le SNPTES défend largement cette idée et doit continuer à se battre pour tous les agents de toutes catégories.
Je voudrai signaler que les concours des AS.I. ont toujours été reconnus pour être très difficiles.
L'intégration des 2615 assistants ingénieurs permettra de porter le nouveau corps à presque 9000 ingénieurs d'études ce qui entrainera un ratio Pro/Pro supérieur donc plus de promotion en changement de grade.
A titre d'informations : chiffres de janvier2008 catégorie C 17450 agents, catégorie B 8700 agents et IGR 2245 agents.
 


Titre: Re : Intégration des ASI dans le corps des IGE
Posté par: jacdix le 02 Avril 2009, 12:36:44
[ On veut seulement ETRE TRAITES COMME LES AUTRES ITRF !!!
J'appelle donc nos dirigeants (du Snptes) à revoir leur copie en ce qui concerne les propositions pour le nouveau corps d'IGE.
Voici quelques pistes :
1) Il me semble que l'idée d'avancer chaque IGE de 2 échelons avant l'intégration des ASI est judicieuse et raisonnable.
2) Pour reprendre la logique de ce qui est proposé aux IGR, les IGE devraient obtenir :
- une classe normale allant de l'INM 370 à 783 (et pas 673)
- une hors classe allant jusque l'INM environ 850 (et pas 783)
3) Un ratio promus/promouvables en Hors classe conséquent.

Pour ceux qui n'ont pas les tableaux sous les yeux, je rappelle, qu'avec les propositions actuelles :
- un ASI (qui sera intégré aux IGE) verra son échelon terminal progresser de 122 points d'indice,
- un IGR 2ème classe : de 250 points,
- un actuel IGE 2ème classe de....... 54 points
- et un actuel IGE Hors classe de..... 0 point !!!!!


ça fait un moment que les représentants du SNPTES ne sont pas intervenus sur le sujet.
Qu'en pensent-ils aujourd'hui ?

Je voudrai signaler que les concours des AS.I. ont toujours été reconnus pour être très difficiles.

... et ceux des IGE aussi !


Titre: Re : Intégration des ASI dans le corps des IGE
Posté par: Fabien.S le 02 Avril 2009, 13:18:47
Bonjour,

Finalement je reviens dans le débat.

Je trouve les idées de MREI1 tres intéressantes et tres convainquantes. Elles semblent mêmes assès logiques si on reprend l'ensemble des évolutions de toutes les catégories.

Je sais que chacun defend sa paroisse mais ça me parrait assès juste tout ça.

Autre idée, je trouve l'échelon 1 de IR2 très bas démotivant peut-être certains très bons futurs ingénieurs de venir dans la fonction publique.


Titre: Re : Intégration des ASI dans le corps des IGE
Posté par: asi747 le 05 Avril 2009, 08:51:11
Bonjour,

Beaucoup s'accordent à dire que les recrutements dans le corps des ASI représentait une sorte d'injustice (concours + dur et + sélectif, responsabilités égales et compétences égales au grade d'IGE).
Cette intégration ne répare même pas complètement cette injustice puisque le reclassement des ASI se fera à INM égal (donc gain immédiat = 0 euros). ;D

Si on bonifie les IGE de 2 échelons, comme certains le proposent, cela représente un gain immédiat d'environ 220 euros/mois. Personnellement, ça ne me dérange pas mais, question équité, ça se discute non ? ::)

Etant ASI, on va me reprocher de prêcher pour ma paroisse, mais il me semble que si on intégrait les TECH classe exc dans les ASI, ça ne me viendrait pas à l'idée de dire "et moi et moi !!!"

Enfin, je suis désolé mais je ne comprends pas cette "jalousie" des IGE (une minorité probablement...)

C'est normal que ceux-ci souhaitent une revalorisation de leur carrière, comme tous leurs collègues ITRF, mais je ne vois pas le rapport avec l'intégration des ASI.

Je reste cependant ouvert à la discussion, c'est juste ma façon de voir les choses...



Titre: Re : Intégration des ASI dans le corps des IGE
Posté par: Graindesable le 05 Avril 2009, 10:02:36


Je sais que chacun defend sa paroisse mais ça me parrait assès juste tout ça.




C'est bien ce que je pensais... Il faudrait une épreuve écrite pour le concours d'IGE.  ;D


Titre: Re : Intégration des ASI dans le corps des IGE
Posté par: mobil le 05 Avril 2009, 10:59:54
Bonjour,

Cette intégration ne répare même pas complètement cette injustice puisque le reclassement des ASI se fera à INM égal (donc gain immédiat = 0 euros). ;D


Bonjour,
Comme les ASi intégreront le corps des IGE sans le diplôme réglementaire avec des missions à moindre responsabilité, les IGE demandent à intégrer le corps des IGR pour récompenser  la majorité de ceux-ci qui sont à Bac+5 et sup ainsi que leurs expériences éprouvées dans le management (pour l'instant il n'y a pas eu de révolte chez les ITRF malgrès la grogne). Ca va comme ça pour réparer l'injustice?

Si on bonifie les IGE de 2 échelons, comme certains le proposent, cela représente un gain immédiat d'environ 220 euros/mois. Personnellement, ça ne me dérange pas mais, question équité, ça se discute non ? ::)

La chose n'est même pas acquise pour les IGE qu'elle est déjà jalousée par un corps qui a déjà tout gagné dans cette réforme... A trop vouloir, vous risquez de tout perdre.


Je reste cependant ouvert à la discussion, c'est juste ma façon de voir les choses...

Je te conseille donc un opticien... Car lors de la dernière réunion des IGE de l'établissement, je n'étais pas le seul en colère.


Titre: Re : Intégration des ASI dans le corps des IGE
Posté par: pibou le 05 Avril 2009, 12:57:33
Comme les ASi intégreront le corps des IGE sans le diplôme réglementaire

On arrête aussi les concours internes et les listes d'aptitude, alors ?


Titre: Re : Intégration des ASI dans le corps des IGE
Posté par: Fabien.S le 05 Avril 2009, 15:07:40
Les responsabilités se paient. Si on a une paye d' Ingénieur avec un travail de technicien ou d'assistant ingénieur je trouve ça choquant. (meme si je sais que beaucoup d'AI ont des tâches à responsabilité)

Je trouve tout à fait juste une compensation de ce fait. Mais apparemment il n'a que les IE qui semblent le penser.

" Grain de Sable " merci de rester dans le débat... Tu justifies bien ton pseudo


Titre: Re : Intégration des ASI dans le corps des IGE
Posté par: Graindesable le 05 Avril 2009, 15:44:25
Bonjour,

Cette intégration ne répare même pas complètement cette injustice puisque le reclassement des ASI se fera à INM égal (donc gain immédiat = 0 euros). ;D


Bonjour,
Comme les ASi intégreront le corps des IGE sans le diplôme réglementaire avec des missions à moindre responsabilité, les IGE demandent à intégrer le corps des IGR pour récompenser  la majorité de ceux-ci sont à Bac+5 et sup ainsi que leur expérience éprouvée dans le management (pour l'instant il n'y a pas eu de révolte chez les ITRF malgrès la grogne). Ca va comme ça pour réparer l'injustice?

Si on bonifie les IGE de 2 échelons, comme certains le proposent, cela représente un gain immédiat d'environ 220 euros/mois. Personnellement, ça ne me dérange pas mais, question équité, ça se discute non ? ::)

La chose n'est même pas acquise pour les IGE qu'elle es déjà jalousée par un corps qui a déjà tout gagné dans cette réforme... A trops vouloir, vous risquez de tout perdre.


Je reste cependant ouvert à la discussion, c'est juste ma façon de voir les choses...

Je te conseille donc un opticien... Car lors de la dernière réunion des IGE de l'établissement, je n'étais pas le seul en colère.

Bonjour,

Le débat ? Ok, j'y retourne  ;) :


"Un corps qui a déjà TOUT gagné dans cette réforme" ?

Il a gagné quoi au juste ?

Permettre l'évolution de la carrière, la mobilité ?
C'est si grave au point de crier à l'injustice ?

A en lire certains, on a l'impression qu'il ne fallait rien faire, que tout allait bien. Ca fait plus de 10 ans que ça dure ? "Et ben, tant pis pour eux !" semblent sous-entendre certains IGE ici. L'air de dire, on est au dessus des ASI et on doit le rester (excusez-moi mais c'est ce que reflète la véhémence qu'on lit ici)... Mais au dessus de qui, de quoi ?


Je suis Bac+4 (Alors les histoires de Bac+2 vs Bac+3, à mes yeux, c'est juste de la rigolade à gorge déployée), j'ai réussi celui d'ASI en externe. En arrivant sur mon poste, j'ai appris (en tendant un peu l'oreille) que le poste que j'occupe était celui d'un IGE parti à la retraite. On a transféré le poste d'IGE ailleurs dans la fac. Pourquoi un court résumé de mon début de carrière ? Tout ça pour dire que je souris parfois devant certains propos tenus ici. (quasi trahison, erreur monumentale, etc...)   ::)

Est-ce que la revendication d'une compensation mérite ces cris d'orfrais ?

Ps : Si mon post "hors sujet" (Même si, une autre forme de concours pour les IGE me parait souhaitable...) est bénéfique à ton orthographe, tu devrais me remercier. :-*






Titre: Re : Intégration des ASI dans le corps des IGE
Posté par: Tualatin le 05 Avril 2009, 16:51:08
Les responsabilités se paient. Si on a une paye d' Ingénieur avec un travail de technicien ou d'assistant ingénieur je trouve ça choquant. (meme si je sais que beaucoup d'AI ont des tâches à responsabilité)

Je trouve tout à fait juste une compensation de ce fait. Mais apparemment il n'a que les IE qui semblent le penser.

" Grain de Sable " merci de rester dans le débat... Tu justifies bien ton pseudo

Si t'as tant de responsabilités que ça, l'avenir te donnera raison car t'auras surement droit à une future PFR (prime de fonction et de résultats) importante vu ton niveau de responsabilité. Donc voila, les ex AI futur IGE ne te feront pas d'ombre.


Titre: Re : Intégration des ASI dans le corps des IGE
Posté par: mobil le 05 Avril 2009, 16:56:12
Bonjour,

Beaucoup s'accordent à dire que les recrutements dans le corps des ASI représentait une sorte d'injustice (concours + dur et + sélectif, responsabilités égales et compétences égales au grade d'IGE).
Cette intégration ne répare même pas complètement cette injustice puisque le reclassement des ASI se fera à INM égal (donc gain immédiat = 0 euros). ;D

Si on bonifie les IGE de 2 échelons, comme certains le proposent, cela représente un gain immédiat d'environ 220 euros/mois. Personnellement, ça ne me dérange pas mais, question équité, ça se discute non ? ::)

Etant ASI, on va me reprocher de prêcher pour ma paroisse, mais il me semble que si on intégrait les TECH classe exc dans les ASI, ça ne me viendrait pas à l'idée de dire "et moi et moi !!!"

Enfin, je suis désolé mais je ne comprends pas cette "jalousie" des IGE (une minorité probablement...)

C'est normal que ceux-ci souhaitent une revalorisation de leur carrière, comme tous leurs collègues ITRF, mais je ne vois pas le rapport avec l'intégration des ASI.

Je reste cependant ouvert à la discussion, c'est juste ma façon de voir les choses...



Bon je pensais intégrer les ASi dans le corps des IGE était un bonne chose mais je suis d'accord avec ASI747, il manque :

1/ Les ASI intégrés dans le corps des IGE avec une bonification de 2 échelons (echelle des IGE).

2/ Les IGE rétrogradés dans le corps des techniciens pour les meilleurs et pour les fainéants (la majorité) direct dans le corps des adjoints (pauvres adjoints qui devront les subir).

3/ Dorénavant les diplômes et grades universitaires ne vaudront plus rien (sauf le sacrosaint bac+2 qui est sans grade).

4/ Dès lors que les ASI seront intégrés, les épreuves d'accès au corps des IGE comporteront un devoir sur table comme à l'école primaire sous la surveillance des ex ASI.
   


Titre: Re : Intégration des ASI dans le corps des IGE
Posté par: Proton le 05 Avril 2009, 18:57:19
Ne vous battez pas, cela ne sert à rien.

De toute façon, l'intégration des AI est une chose acquise maintenant. Il n'est plus question d'y revenir. La Direction du CNRS le propose depuis des années, la Ministre s'est engagée à réaliser cette modification statutaire, le gouvernement, via la RGPP veut diminuer le nombre de corps, et le syndicat le plus représentatif le revendique. La question n'est plus là : il ne reste plus qu'à laisser l'administration faire son travail.

Maintenant, il faut savoir quelles avancées peuvent être demandées pour les IE et IR. Même si ce débat aurait pu être mené en amont…

Mais il s'agit là d'un autre sujet, qui n'a peut-être pas ça place dans ce fil de discussion.

Les grands perdants de cette intégration ne sont pas les IE. Je pense que la plupart ont compris qu'ils ne perdent rien (au contraire) à voir leur corps renforcé.

C'est là que l'on remarque l'égocentrisme de certains. A se plaindre de ne rien avoir de plus, on ne pense pas à ceux qui en ont moins. Je pense bien sûr au étudiants fraichement diplômés de BTS et DUT, qui n'auront plus accès à ce concours de catégorie A.


Titre: Re : Intégration des ASI dans le corps des IGE
Posté par: pibou le 05 Avril 2009, 22:01:18

2/ Les IGE rétrogradés dans le corps des techniciens pour les meilleurs et pour les fainéants (la majorité) direct dans le corps des adjoints (pauvres adjoints qui devront les subir).

3/ Dorénavant les diplômes et grades universitaires ne vaudront plus rien (sauf le sacrosaint bac+2 qui est sans grade).

4/ Dès lors que les ASI seront intégrés, les épreuves d'accès au corps des IGE comporteront un devoir sur table comme à l'école primaire sous la surveillance des ex ASI.
   
Que de sarcasme !
Tu prônais l'examen professionnel il y a quelques posts et dénigres maintenant une épreuve professionnelle dans le cadre du recrutement externe des IGE ? Voyons !
Concernant les "diplômes et grades universitaires", les voies d'accès à un corps sont diverses et variées. Les conditions de diplômes ne sont prépondérantes que pour les concours externes.

Comme le souligne Fabien, l'intégration est, pour ainsi dire, acquise. Pour autant, le gain s'appréciera plutôt sur la longueur de la carrière que par une revalorisation immédiate (une vingtaine de point d'indice, au plus). Le SNPTES propose un ré-échelonnement des IGE 2cl jusqu'à l'indice 673 (soit le dernier échelon d'IGE 1 cl actuel), je reconnais qu'il n'y aucun gain immédiat mais on fait tout de même sauter un tableau d'avancement.
Est ce que cela pourrait servir de base à la discussion plutôt que de taper systématiquement sur les ASI ?


Titre: Re : Intégration des ASI dans le corps des IGE
Posté par: mobil le 06 Avril 2009, 06:53:45

Je suis Bac+4 (Alors les histoires de Bac+2 vs Bac+3, à mes yeux, c'est juste de la rigolade à gorge déployée), j'ai réussi celui d'ASI en externe.

Bonjour,

Il vous reste à passer le concours d'IGE en externe.

[Que de sarcasme !
Tu prônais l'examen professionnel il y a quelques posts
???
L'examen professionnel ne permet pas de changer de corps , mais simplement de grade (implique que le candidat est déjà dans le coprs: concours ou liste d'aptitude). Quelle est la comparaison?
Bon je vous abandonne car trop extrémiste et corporatiste.


Titre: Re : Intégration des ASI dans le corps des IGE
Posté par: harf18 le 06 Avril 2009, 08:56:31
Moi je propose qu'on change le nom "ingénieur d'étude" ... en france, on est ingénieur à bac +5, pas à bac + 3 ! Ca ferait peut être dégonfler la tête de certain !!

Attachés informatique ? Chargés d'étude ?


Titre: Re : Intégration des ASI dans le corps des IGE
Posté par: leoj le 06 Avril 2009, 10:43:11
Bonjour,

Le titre d "ingénieur d'études" est une dénomination avant tout car dans d'autres administrations à niveau de recrutement équivalent ils s 'appellent "inspecteurs", "attachés", "cadre de premier niveau" voir même "technicien" (niveau expert) et les niveaux bac et bac+2 occupent en général  des emplois en cat B.


Titre: Re : Intégration des ASI dans le corps des IGE
Posté par: Floris le 06 Avril 2009, 11:35:28
Encore une fois, il faut faire la part des choses...

Les gens se présentant aux concours T AI IE sont les mêmes... En gros, un Bac +3 voire plus peut se présenter à l'intégralité de ces concours.  ::) Frustrant pour ceux qui n'ont qu'un Bac...

Après, le problème se présente dans le recrutement au concours... Pourquoi prendre des Bac +3 sur des postes d'AI, voire de T ? Sachant que ça va générer au final de la rancoeur et de l'insatisfaction  par rapport à la carrière qu'on aurait sur un concours en adéquation avec son diplôme.


C'est un peu hors sujet, mais ça méritait d'être re-précisé.


Titre: Re : Intégration des ASI dans le corps des IGE
Posté par: jacdix le 06 Avril 2009, 13:33:02
Encore une fois, il faut faire la part des choses...

Les gens se présentant aux concours T AI IE sont les mêmes... En gros, un Bac +3 voire plus peut se présenter à l'intégralité de ces concours.  ::) Frustrant pour ceux qui n'ont qu'un Bac...

Après, le problème se présente dans le recrutement au concours... Pourquoi prendre des Bac +3 sur des postes d'AI, voire de T ? Sachant que ça va générer au final de la rancoeur et de l'insatisfaction  par rapport à la carrière qu'on aurait sur un concours en adéquation avec son diplôme.

C'est un peu hors sujet, mais ça méritait d'être re-précisé.

Il a aussi ceux qui ont un bac ( voire moins ) et qui sont actuellement ASI ( ...et il y en a plein !) et qui vont donc intégrer d'office le corps IGE suite la promotion collective qui est envisagée ( car quoiqu'on dise, c'est une promotion collective ! ).

Tout ceci tend à mon sens, à décridibiliser le grade IGE et dévaloriser ainsi les efforts fournis par tous ceux qui se sont présentés aux concours et qui ont été promus par ce biais.

Il doit donc y avoir une réflexion qui doit se faire en parallèle et qui doit permettre aux IGE actuels d'y trouver leurs comptes.
Les diverses propositions de MREI1 sont très intéressantes et méritent d'être étudiées très attentivement par les instances du SNPTES.

Bonne fin de journée


Titre: Re : Intégration des ASI dans le corps des IGE
Posté par: thomas le 06 Avril 2009, 15:09:26
Bonjour,
dans toute cette histoire, une petite pensée (juste quelques secondes) pour les IGE qui sont actuellement en bas de l'échelle (échelon 1, 2 ou 3...) qui ne peuvent déjà pas bénéficier du tableau d'avancement ou de la liste d'aptitude et qui ne pourront plus en bénéficier car 2000 agents vont arriver en masse à des échelons supérieurs.  Voila une illustration très concrètes dès problèmes auxquels les IGE vont être confrontés...

S'il y a 1 corps parmi les ITRF qui va perdre qq chose, c'est bien celui des IGE. Et surtout, pour les plus fragiles, ceux qui sont en bas de l'échelle... La solidarité joue très rarement en leur faveur ! Alors augmenter l'indice supérieur c'est bien, mais ca ne les concernera que dans 30 ans... Et ca ne touche pas les plus "pauvres" et peut etre pas les plus méritants (qui seront probablement deja passé en classe supérieure)... Enfin c'est un autre débat.


Titre: Re : Intégration des ASI dans le corps des IGE
Posté par: Proton le 06 Avril 2009, 15:36:08
Bien sûr que c'est une promotion collective ! Et la plupart des AI ne la méritent sans doute pas (surtout lorsque l'on regarde les possibilités de promotion actuelles).

Il ne s'agit pas là de récompenser le travail des AI, mais d'accompagner, dans les meilleures conditions possibles, la disparition d'un corps aberrant.

De toute façon, ne vous inquiétez pas pour les conditions de progression. Lorsqu'un jury de concours verra un IE promu depuis le corps de AI en 2009, il saura quoi faire du dossier… ::)

Ensuite, si il y a des IE dont l'indice est inférieur à celui de certains AI, c'est tout simplement parce qu'ils sont rentrés dans la fonction publique plus tard… il faut comparer ce qui est comparable…


Titre: Re : Intégration des ASI dans le corps des IGE
Posté par: Floris le 06 Avril 2009, 15:59:11
Encore une fois, il faut faire la part des choses...

Les gens se présentant aux concours T AI IE sont les mêmes... En gros, un Bac +3 voire plus peut se présenter à l'intégralité de ces concours.  ::) Frustrant pour ceux qui n'ont qu'un Bac...

Après, le problème se présente dans le recrutement au concours... Pourquoi prendre des Bac +3 sur des postes d'AI, voire de T ? Sachant que ça va générer au final de la rancoeur et de l'insatisfaction  par rapport à la carrière qu'on aurait sur un concours en adéquation avec son diplôme.

C'est un peu hors sujet, mais ça méritait d'être re-précisé.

Il a aussi ceux qui ont un bac ( voire moins ) et qui sont actuellement ASI ( ...et il y en a plein !) et qui vont donc intégrer d'office le corps IGE suite la promotion collective qui est envisagée ( car quoiqu'on dise, c'est une promotion collective ! ).

Tout ceci tend à mon sens, à décridibiliser le grade IGE et dévaloriser ainsi les efforts fournis par tous ceux qui se sont présentés aux concours et qui ont été promus par ce biais.

Il doit donc y avoir une réflexion qui doit se faire en parallèle et qui doit permettre aux IGE actuels d'y trouver leurs comptes.
Les diverses propositions de MREI1 sont très intéressantes et méritent d'être étudiées très attentivement par les instances du SNPTES.

Bonne fin de journée

Sauf le respect que je te dois  ;) tu n'as rien compris à mon post.

Encore une fois, on se rend compte de la dérive de la fonction publique... Tout pour le diplôme ? n'importe quoi  :-\

Dans le privé, des gens arrivent à des postes de haut encadrement parce qu'ils ont prouvé leur grande valeur professionnelle. C'est IMPOSSIBLE dans la fonction publique, puisque on est catalogué à un certain grade par rapport à son niveau d'étude...

C'est, je pense, d'une part une véritable injustice (le diplôme ne justifie en aucun cas la valeur professionnelle de quelqu'un) et d'autre part fortement réducteur (des gens hyper compétents resteraient au niveau t ou AI maxi parce qu'ils n'ont qu'un bac, tout en ayant une carrière énorme dans le privé)... Sans compter qu'on s'appuie fortement sur ces personnes dans les établissements...

Moralité, ce passage AI IE va, en tout cas dans mon cas, réparer une injustice, puisque mes cinq ans de cadre dans le privé vont enfin être reconnus, bien que je n'ai qu'un bac+2.


Titre: Re : Intégration des ASI dans le corps des IGE
Posté par: jacdix le 06 Avril 2009, 21:52:57
Je ne suis pas non plus pour la promotion au grade supérieur ( ou l'accès au grade d'IGE ) uniquement par le diplôme.
Je suis aussi pour que l'on tienne compte de la valeur professionnelle ( ....sous réserve aussi d'un minimum de diplôme ! ) .
... donc j'avais très bien compris le sens de ton message  ;).

Pour info, j'ai un bac+3 ( obtenu en 1984) et suite à divers concours, je suis tout d'abord devenu ASI ( au bout de 10 ans ....ce qui est curieux pour un bac + 3) , puis IGE au bout de 21 ans.
Il me parait donc légitime de penser que ces 21 ans d'expérience professionnelle, valent largement les 2 années qui manquent à mon parcours scolaire pour être un "vrai Ingénieur diplômé" ...surtout quand je compare les compétences que j'ai acquises durant ces 21 ans, avec celles (par exemple) des enseignants agrégés tout fraichement diplômés ( ...mais là, je m'égare  ;) )

Ce que je dénonce donc avant tout, c'est que l'intégration d'office de tous les ASI dans le corps des IGE, va permettre à certains d'être promus sans le moindre effort et sans qu'il y ait un réel contrôle sur leurs valeurs professionnelles.

Tout ceci va donc comme je l'ai dit dans mon précédent message, décrédibiliser le grade IGE et dévaloriser ainsi les efforts fournis par tous ceux qui se sont présentés aux concours et qui ont été promus par ce biais.

Il doit donc y avoir ( je me répète ) une réflexion qui doit se faire en parallèle et qui doit permettre aux IGE actuels d'y trouver aussi leurs comptes.
Les propositions qu'a fait MREI1 sont très intéressantes et me paraissent aussi très raisonnables.
Pour mémoire, les voici :
1) Avancement pour chaque IGE de 2 échelons avant l'intégration des ASI;
2) Pour reprendre la logique de ce qui est proposé aux IGR, les IGE devraient obtenir :
- une classe normale allant de l'INM 370 à 783 (et pas 673)
- une hors classe allant jusque l'INM environ 850 (et pas 783)
3) Un ratio promus/promouvables en Hors classe conséquent.

Bonne fin de soirée,



Titre: Re : Intégration des ASI dans le corps des IGE
Posté par: pibou le 07 Avril 2009, 07:30:03
Bonjour,


2) Pour reprendre la logique de ce qui est proposé aux IGR


Il me semble que les propositions faites par le SNPTES pour les IGR répondent à d'autres problématiques : "absence totale d’évolution de carrière des IGR depuis la création du corps en 1984" mais aussi, pour la HC, la LRU qui tend à remplacer les postes à hautes responsabilités par des CDI. Pour rester en phase avec la réforme LMD qui conduit à la disparition des ASI, l'ouverture des IGR à tous les Bac+5 me semble logique (Rem : les recrutements IGR 1 classe se font avec les mêmes conditions de diplôme). Elle limiterait également cette revalorisation un peu "too much" par rapport aux autres catégories : 143 points en bas d'échelle, soit grosso modo 5 échelons. Il est évident que les actuels IGE s'en servent de référence pour leurs revendications plutôt que celle des ASI qui, une fois "promus sans le moindre effort", gagneront entre 1 et 23 points d'indice.


3) Un ratio promus/promouvables en Hors classe conséquent.


D'après les revendications (35% d'IGE HC) et la situation à venir : plus de promouvables suite à l'intégration et les négociations sur le taux promus/promouvables, les IGE 2cl devraient pouvoir accéder en plus grand nombre à la HC, un échelon terminal rehaussé de 54 points limitant les blocages de fin de grade.

Enfin, sur le terme d'ingénieur, je suis entièrement d'accord avec leoj : on mélange un titre et une catégorie de fonctionnaire et cela ne clarifie pas le débat.


Titre: Re : Intégration des ASI dans le corps des IGE
Posté par: cortina le 07 Avril 2009, 09:15:55
Tout ce que je lis sur ce forum et surtout de la part deS IGE me sidère :tant de mepris et d"esprit de classe. Mais enfin arretez de vous en prendre aux ASI qui dans cette affaire n'ont rien demandé.
Je suis asi et je n'ai pas de jalousie particuliere envers les B dont certains vont me dépasser au niveau de l'indice.Vous etes en train de faire le jeux de ceux qui veulent diviser et casser le statut.De toute facon dans quelques temps tous ces titres ne voudrons plus rien dire.
.


Titre: Re : Intégration des ASI dans le corps des IGE
Posté par: Graindesable le 07 Avril 2009, 09:43:15

Il a aussi ceux qui ont un bac ( voire moins ) et qui sont actuellement ASI ( ...et il y en a plein !) et qui vont donc intégrer d'office le corps IGE suite la promotion collective qui est envisagée ( car quoiqu'on dise, c'est une promotion collective ! ).

Tout ceci tend à mon sens, à décridibiliser le grade IGE et dévaloriser ainsi les efforts fournis par tous ceux qui se sont présentés aux concours et qui ont été promus par ce biais.


Bonjour,


Quand on affirme quelque chose j'aimerais bien qu'on cite ses sources. Des ASI sans le bac ? Beaucoup ? Combien ?
On reprochait déjà aux ASI de n'être que Bac+2, maintenant on dit que beaucoup n'ont pas le bac. Ce sera quoi la prochaine étape ? L'autodafé obligatoire pour les Asi n'ayant que le Bepc ?  ::)
Pourtant, il me semble que le concours d'Asi n'est pas une simple tombola... Et si une personne a réussi un concours ASI sans avoir le niveau de diplôme requis, et bien ça veut dire qu'elle a les compétences professionnelles pour le travail, tout simplement.
Tu as passé beaucoup de temps dans la fonction publique mais je voudrais te donner un aperçu de ce qu'on peut voir dans le privé : Je connais des Drh qui n'hésiteraient pas à te balancer sans sourciller des formules du genre : "Vous avez un bon diplôme ? Très bien, mais à part ça, qu'est ce que vous savez faire ?". Pourtant, il y a rien de honteux dans ce genre d'affirmation.
Je ne dis pas que les diplômes n'ont pas de valeur mais aujourd'hui, on est à une époque où beaucoup de gens ont des diplômes, ils ne sont donc plus les seuls critères pour définir une carrière. Et moi qui n'ai pourtant qu'un Bac+4, je dis tant mieux !

Et puis, avec des termes comme "décridibiliser le corps des IGE" on avance d'un cran dans le mépris, je trouve. Vous voulez revaloriser les IGE 2ème classe ? Très bien, mais est-il nécessaire de dénigrer un corps pour faire progresser le sien ?   :(


Titre: Re : Intégration des ASI dans le corps des IGE
Posté par: Proton le 07 Avril 2009, 09:53:02
Ne vous énervez pas. De toute façon il semblerait que la part des IE qui regrettent cette intégration soit très faible.

C'est une nouvelle qui indiffère le plus grand nombre, et qui réjoui ceux qui ont compris l'augmentation significative du nombre de promotions qui va en découler (pour les raisons de ratio évoquées ci-dessus et la façon dont vont être considérés les IE issus de cette promotion collective).

Il ne faut pas généraliser en prenant comme base l'aigreur de quelques intervenants de ce forum. Nos collègues IE nous aiment quand même ! :)


Titre: Re : Intégration des ASI dans le corps des IGE
Posté par: Fabien.S le 07 Avril 2009, 10:15:20
Si vous partez dans une escalade de messages de plus en plus agressifs, autant clore le débat.

Pour ma part je comprends la position des AI qui vont enfin, pour la grand majorite, avoir une reconnaissance dans leur travail avec cette promotion.

Mais pensons aussi à ces fameux IE2 "aigris" comme certains disent et trouvons des solutions en calme si il y a...



Titre: Re : Intégration des ASI dans le corps des IGE
Posté par: asi747 le 07 Avril 2009, 10:23:54
Citation
Il ne faut pas généraliser en prenant comme base l'aigreur de quelques intervenants de ce forum.

Enfin une parole censée... ;D


Titre: Re : Intégration des ASI dans le corps des IGE
Posté par: laurisa le 07 Avril 2009, 10:25:52
Oui! Moi j'aime les ASI!!  ;D

Sans plaisanter, je crois qu'il ne faut pas généraliser les propos de certains à ceux de toute une "catégorie".

Pour ma part, je comprend qqs arguments comme le problème des IGE2 en pied de corps cité plus haut, par exemple. Sans parler des concours ASI organisés cette année...

Après je pense que c'est typiquement français de penser que si le voisin "gagne plus" ben alors ça veut dire qu'on est "plus pauvre" alors qu'en fait notre situation ne change pas!

Quant aux promotions, je pense et je penserai toujours que les promus sont ceux qui le mérite et qui ont les dossiers pour (ben ouais, je suis peut-être naïve, mais c'est comme ça!! Je fais confiance aux jurys et commissions!)  Donc si un ASI nouvellement promu IGE2 est promu IGE1, ben c'est qu'il aura un meilleur dossier et des meilleurs compétences qu'un IGE2 qui n'aura pas eu cette promo et pis c'est tout!

PS: je suis IGE2 en début de carrière... mais pas en pied de corps.


Titre: Re : Intégration des ASI dans le corps des IGE
Posté par: Proton le 07 Avril 2009, 10:49:59
Si vous partez dans une escalade de messages de plus en plus agressifs, autant clore le débat.
Vraiment tres décu d'avoir posté sur ce site syndicaliste.
Vous pouvez effacer mon message et mon compte.

Merci
Bonjour,

Finalement je reviens dans le débat.


Un petit complexe de persécution ? Allons, allons, personne n'est agressif. ;D


Pour ma part je comprends la position des AI qui vont enfin, pour la grand majorite, avoir une reconnaissance dans leur travail avec cette promotion.


Aucun AI ne prétend que cette promotion est destinée à récompenser leur travail ou leurs compétences. Le corps va disparaitre et il faut bien nous recaser quelque part.

En T, c'est une régression qui serait injuste puisque nous perdrions en termes de carrière.
En IE cela nous fait une petite promotion, sans rien changer à la situation de ceux qui y sont déjà (cf. les histoires de ratio…).
Vous voudriez que pour préserver l'égo de quelques IE (puisqu'il n'est plus question que de cela, n'est-ce pas ?), ont déclasse tout le corps des AI ?



Titre: Re : Intégration des ASI dans le corps des IGE
Posté par: Floris le 07 Avril 2009, 11:22:02


Après je pense que c'est typiquement français de penser que si le voisin "gagne plus" ben alors ça veut dire qu'on est "plus pauvre" alors qu'en fait notre situation ne change pas!

Très bien parlé.


Titre: Re : Intégration des ASI dans le corps des IGE
Posté par: Fabien.S le 07 Avril 2009, 11:53:59
Je crois que le débat est impossible ici.

Vraiment trop d'agressivité gratuite sans faire rien avancer du tout.
Peut-être un peu de modération sur ce forum serait nécessaire chez certains.

Je dépose les armes. Bon continuation dans vos carrieres.


Titre: Re : Intégration des ASI dans le corps des IGE
Posté par: jacdix le 07 Avril 2009, 13:04:05
idem pour moi


Titre: Re : Intégration des ASI dans le corps des IGE
Posté par: bob le 07 Avril 2009, 16:17:00
Bonjour,
Les grilles actuelles de toutes les catégories, en particulier la catégorie A, devraient être revues à la hausse... 
 :'(
Une info fraiche et en  faire pâlir quelques uns, savez-vous dans une autre administration, peut-être en existe -t-il d'autres, un ingénieur touche,en milieu de carrière, 7000€ .....
trouvez-vous normal pour un diplôme équivalent un salaire double ?
je pense que non, 

connaissez-vous  l'écart d'indemnité qui existe pour un travail identique,un statut différent des écarts de plus 2000€.
Nous sommes dans un océan d'injustice, voir aujourd'hui ce que sera  l'université avec LRU, LOFT.Demain, le diplôme aura-t-il de l'importance que vous prenez actuellement?


Titre: Re : Intégration des ASI dans le corps des IGE
Posté par: SG-SNPTES le 07 Avril 2009, 16:33:36
Bonjour à tous,
Il est vraiment dommage que ce sujet devienne un lieu de polémiques entre les assistants ingénieurs et les ingénieurs d’études. Il serait temps d’avoir un dialogue plus constructif.
Il faut bien comprendre le processus, le SNPTES UNSA a élaboré ses propositions en fonction de ce qui existe déjà au niveau de la Fonction publique. Notre but n’étant pas de faire une simple action de communication pré-électorale mais bien d’obtenir des avancées en démontrant à notre ministère de tutelle que des corps homologues profitaient déjà de carrières plus attractives.
Nos revendications pour les ingénieurs d’études (journal spécial élections) n’étaient qu’une simple demande d’alignement sur le statut des ingénieurs d’autres ministères (intérieur, défense…) ou des attachés d'administration de l'Éducation nationale et de l'Enseignement supérieur (corps à deux grades). Nous avions même proposé une pétition en 2006 qui a eu pas mal de succès.
Le ministère du budget, des comptes publics et de la fonction publique va ouvrir prochainement des négociations sur une restructuration de l’ensemble de la catégorie A. Il va de soi que le SNPTES UNSA prépare de nouvelles propositions.  Alors patience, elles vous seront bientôt communiquées.
Si vous voulez participer à l’élaboration de nos nouvelles revendications faites nous des propositions constructives en ouvrant un autre sujet sur ce forum mais arrêtez tous ces débats stériles.
Sur ce forum les débats sont volontairement ouverts mais SVP respectez vos collègues.


Titre: Re : Intégration des ASI dans le corps des IGE
Posté par: MREI1 le 07 Avril 2009, 16:45:00
L'intervention d'Alain (SGA-SNPTES) tombe à pic ! Je venais justement sur le forum pour créer un nouveau fil de discussion. Car, comme le souligne Fabien, la question de l'intégration des ASI est acquise. On ne revient plus là-dessus. De toute façon, je pense que la majorité des IGE ont compris que le nombre de promotions va évoluer parallèlement à l'augmentation des effectifs dans ce corps, et que la concurrence ne sera donc pas plus forte.
Le débat est ailleurs maintenant : quelles propositions pour les IGE ? Ce sera le thème du prochain fil. 


Titre: Re : Intégration des ASI dans le corps des IGE
Posté par: Proton le 07 Avril 2009, 17:09:03
Bonjour M. HALERE !

Je profite de votre intervention pour vous demander quel est, d'après vous, le planning concernant la réforme de la catégorie B et l'intégration des AI dans le corps des IE (puisque ces deux projets semblent aller de pair).

Etant donné que la Ministre s'est déjà engagée à ces sujets, pensez-vous que les mesures seront effectives en 2009 ?

Je vous remercie par avance de votre réponse.


Titre: Re : Intégration des ASI dans le corps des IGE
Posté par: SG-SNPTES le 07 Avril 2009, 17:27:26
Le texte "Propositions relatives à la refonte des grilles de la catégorie B" présenté aujourd'hui par le ministre du budget, des comptes publics et de la fonction publique aux organisations syndicales signataires (UNSA, la CFDT, la CGC, la CFTC et la FHF) du volet carrière des accords du 21 février 2008 précise :

"Un décret fixant les dispositions statutaires communes à des corps de catégorie B sera publié en 2009 qui déterminera les durées d’échelon et les modalités d’avancement de grade dans ces nouveaux corps.

La revalorisation interviendra par application d’un dispositif ministériel d’adhésion conditionné par la fusion de corps. Le basculement dans la nouvelle grille devra intervenir au plus tard fin 2011.

La revalorisation des grilles de catégorie B sera mise en œuvre dans les fonctions publiques territoriale et hospitalière, selon le même calendrier que celui retenu pour la fonction publique de l’Etat, c'est-à-dire à compter de 2009, et au plus tard fin 2011. Les modalités concrètes seront concertées avec les employeurs. "

Nous vous tiendrons informés régulièrement.

Cordialement,


Titre: Re : Intégration des ASI dans le corps des IGE
Posté par: Proton le 07 Avril 2009, 19:45:39
Je vous remercie pour toutes ces explications.

Bien cordialement !


Titre: Re : Intégration des ASI dans le corps des IGE
Posté par: janina le 08 Avril 2009, 13:38:27
L'intégration des ASI dans le corps des IGE se fera t--elle avant la refonte des grilles indiciaire des IGE  et des IGR , très prochainement en même temps que la revalorisation de la catég. B ?

l'intégration suivante me paraît bien :
HC : de 555 à 783, alimentée par les actuels IGE HC + IGE 1 CL
        contingenté à 35%
CN : de 370 à 673, alimentée par les actuels IGE 2 CL + ASI

Question : je ne comprends pas pourquoi les IGE se sentent lésés car les ASI n'auront "pas vraiment de bonification" indiciaire lors de leur Intégration dans le corps des IGE (ils gagneront en moyenne 1 ou 5 points indiciaires si j'ai bien suivi).
Je trouve d'ailleurs que cette intégration est une très bonne chose. Merci au SNPTES !



Titre: Re : Intégration des ASI dans le corps des IGE
Posté par: Eusebe le 11 Avril 2009, 18:51:38
Bonjour à tous!

Je tiens d'abord à préciser que je ne suis pas personnellement concerné.


Question : je ne comprends pas pourquoi les IGE se sentent lésés

Je ne veux pas relancer la polémique, mais  c'est pourtant simple. Grâce à la demande du SNPTES, les ASI vont bénéficier automatiquement :
1) d'une revalorisation de leur grille
2) d'un alignement sur des collègues qui ont passé le concours du grade supérieur.

Tant mieux! Mais on peut tergiverser autant que l'on veut sur ces concours :  les ASI n'ont pas réussi le concours d'IE.
Ajoutez à cela que les catégories B vont aussi être révalorisées.

DONC, Tout en étant CONTENT pour ses collègues ASI, il me semble légitime que les IE2 s'interrogent sur le statu quo les concernant.


Il ya eu quelques propositions constructives dans le débat :
-saut d'échelon pour les actuels IE2,
-demander un statut spécial équivalent bac+5 pour les IE actuels et un doctorat (sans les qualifications) pour les IR , ce qui respecte le schéma LMD et permet la mobilité entre corps de la fonction publique (c'est bien le but de cette réforme).

Ce sujet devrait plutôt être un réservoir d'idées pour le syndicat qu'une bataille rangée entre IE et ASI...


Titre: Re : Intégration des ASI dans le corps des IGE
Posté par: SG-SNPTES le 12 Avril 2009, 11:19:05
Ce sujet devrait plutôt être un réservoir d'idées pour le syndicat qu'une bataille rangée entre IE et ASI...

C'est pour cette raison que MREI1 a ouvert un nouveau topic "Chantier carrières : quelles propositions pour les IGE ? " http://forum.snptes.org/index.php?topic=521.0


Titre: Re : Intégration des ASI dans le corps des IGE
Posté par: Proton le 28 Avril 2009, 13:11:40
L'intégration des AI dans le corps de IE se fera-t-elle à l'occasion du grand programme de fusion des corps de la Fonction Publique, prévu par le Ministère du Budget ?

http://www.budget.gouv.fr/discours-presse/discours-communiques_budget.php?type=communique&id=2766&rub=2

En tous cas, j'ai eu l'occasion de lire le Bulletin de la Recherche Scientifique, édité par un autre syndicat qui lui, s'oppose farouchement à cette intégration. Il s'agit d'après eux de ne pas nuire aux possibilités offertes, en termes d'accès à la catégorie A, aux titulaires de BAC+2 (BTS, DUT).





Titre: Re : Intégration des ASI dans le corps des IGE
Posté par: lud le 27 Mai 2009, 10:20:10
bonjour,
Je suis choqué par le cannibalisme de certaines personnes, je trouve que l'on fait déjà assez de division dans les laboratoires (je travaille dans un laboratoire de recherche mixte univ/cnrs et je suis AI cnrs) entre le personnel technique et le personnel scientifique, alors pourquoi créer des divisions entre le personnel technique et administratif? il faut se serrer les coudes et si un grade inférieur a eu une avancer il faut arrreter de pleurer parce que nous on a rien (typiquement français) il faut l'utiliser plutot comme un argument pour faire avancer les choses.
Quand j'entend" moi jsuis IE avec un bac+5 "ou encore plus un doctorat, "jsuis sous employé", excusez moi mais c'est vous qui vous êtes inscrit au concours et vous saviez que le recrutement commençait a bac+3, si ca ne vous conveniez pas il ne fallait pas accepter!!!
Perso j'ai un dut et je ne me suis même pas posé la question j'ai postulé que sur les postes de AI,  il ne m'ai même pas venu a l'idée de postulé sur des poste de tech... et j'ai réussi mon concour d'AI.
SVP arreter de vous apitoyer sur votre sort et de joué les aigris , essayez d'être constructif, l'image des fonctionnaires n'en seras que meilleur!!!
Certain diront que je suis partis pris vu que je ferais partis des privilégié en tant que AI, a vrai dire je n'attend pas après cette reforme je compte bien y arriver avant en interne.
Actuellement je réalise le travail normalement divisé entre un  IE et un AI et je suis seul et ca se passe plutôt bien.
Pour raison personnel j'ai realiser une mutation grace au noemi.J'ai reussi a avoir une mutation sur un poste interne qui était affiché IE pour remplacer un IR, bien sur je resterais a mon grade d'AI et je ne m'en plein pas, pour moi c'est juste une motivation supplémentaire pour pouvoir montrer de quoi je suis capable et je l'espere si tous se passe bien que dans l'avenir je serais récompenser des mes efforts, arrêtez svp d'être attentiste et sortez vous les doigts!!!!  

Ludo  


Titre: Re : Intégration des ASI dans le corps des IGE
Posté par: cortina le 27 Mai 2009, 14:31:54
On apprend pas l'orthographe en DUT?


Titre: Re : Intégration des ASI dans le corps des IGE
Posté par: julia le 27 Mai 2009, 14:55:40
Je suis choqué par le cannibalisme de certaines personnes, 

Il n'y a rien de cannibal de la part des IGE lorsqu'ils demandent simplement à ne pas être "les oubliés" dans les négociations avec le Ministère ; ils souhaitent juste être aussi revalorisés (comme vont l'être les ASI), il n'y a pas de raison !

Quand j'entend" moi jsuis IE avec un bac+5 "ou encore plus un doctorat, "jsuis sous employé", excusez moi mais c'est vous qui vous êtes inscrit au concours et vous saviez que le recrutement commençait a bac+3, si ca ne vous conveniez pas il ne fallait pas accepter!!!

C'est facile à dire ... Le problème est qu'avec un Bac+5 de type DEA ou DESS, on est coincé car on ne peut pas se présenter en externe aux concours IGR. ALors on est contraint de passer les concours IGE, tout en ne trouvant pas cela tout à fait normal. Il faudrait, je pense, que le Ministère revoit les conditions d'accès aux concours, et permette aux Bac +5 de candidater sur des postes IGR. 


Titre: Re : Intégration des ASI dans le corps des IGE
Posté par: lud le 27 Mai 2009, 17:00:09
On apprend pas l'orthographe en DUT?
a quoi sert cette remarque??? je ne suis pas une star en français et alors ce n'est pas ce que l'on me demande!!!si tu n'as que ça a faire corrige moi ça sera plus constructif.

Sinon Julia je suis d'accord pour que les actuels IE lors de la reforme voit leur statut revaloriser ce serait logique.
Par contre je suis désolé mais un DEA ou un DESS n'ont pas grand chose a voir avec un thèse ou une grande école d'ingénieur, va dans le privée ou même au CEA il sont peu voir pas du tout considérés et ayant eu une collègue ayant un DEA et des stagiaires le préparant je comprends pourquoi...je ne met pas tous le monde dans le même sac mais mes expériences sont plutôt négative, tous le bac+5 comme les bac+2 ne se valent pas,
Arrêtons de juger les personnes uniquement sur leur diplôme, il y a d'autres valeurs!!!


Titre: Re : Intégration des ASI dans le corps des IGE
Posté par: julia le 28 Mai 2009, 08:38:42
Arrêtons de juger les personnes uniquement sur leur diplôme, il y a d'autres valeurs!!!
Le diplome n'est sûrement pas l'unique critère, mais c'est quand même une valeur parmi d'autres et il faut en tenir compte. Je suis d'accord pour dire que tous les Bac + 5 ne se valent pas, mais, il ne faut pas se leurrer, les jurys de concours connaissent bien la valeur du diplôme obtenu (selon la filière et l'université), et peuvent faire la part des choses, ainsi que tester le candidat lors de l'épreuve orale. Cela me fait bondir lorsque j'entends qu'un DEA ou un DESS ne vaut pas une grande école d'ingénieur !  Cela dépend à la fois de l'école d'ingénieur et du Bac + 5 obtenu !


Titre: Re : Intégration des ASI dans le corps des IGE
Posté par: Floris le 28 Mai 2009, 15:09:37
On apprend pas l'orthographe en DUT?

C'est petit.

Sachant que tu aurais pu écrire : "on n'apprend pas"  ;)


Titre: Re : Intégration des ASI dans le corps des IGE
Posté par: Floris le 28 Mai 2009, 15:26:06
1 - Le système français de la fonction publique est ainsi fait qu'il privilégie les diplômes aux compétences...  Tout pour les bêtes à concours sur-diplômés, par contre c'est après qu'on voit qu'il y a des failles... Par contre, les gens avec de grosses expériences professionnelles sont sous-recrutés parce qu'ils n'ont pas les  diplômes suffisants. Pourtant, ils ont le savoir, le savoir-faire et le savoir-être, qui fait les gens efficaces dans une structure...
L'intégration va récompenser une partie de ces gens : c'est bien.

2 -Des gens hyper compétents, des vrais professionnels, végètent en AI alors qu'ils occupent des fonctions bien plus valorisantes que le grade qu'ils ont... Ils ont d'ailleurs parfois des diplômes supérieurs à bac+2, bien mal valorisés d'ailleurs...  Mais peut-être n'ont-ils qu'un bac ? Et alors, ils sont tout aussi compétents.
L'intégration va récompenser ces gens : c'est bien.
 
Le syndicat ne pourrait-il pas proposer deux choses :

1 - Une refonte complète du système d'accès aux concours externes, avec une sélection plus seulement sur le diplôme, mais aussi sur l'expérience.

2 - Un blocage systématique des candidatures des candidats sur-diplômés. Un corps ---> Un niveau de diplôme maxi.

Qu'en pensez-vous ? 


Titre: Re : Intégration des ASI dans le corps des IGE
Posté par: julia le 28 Mai 2009, 15:38:26
On apprend pas l'orthographe en DUT?

C'est petit.

Sachant que tu aurais pu écrire : "on n'apprend pas"  ;)

C'était pourtant bien vu !


Titre: Re : Intégration des ASI dans le corps des IGE
Posté par: Eusebe le 31 Mai 2009, 15:37:20
Bonjour,


Le syndicat ne pourrait-il pas proposer deux choses :

1 - Une refonte complète du système d'accès aux concours externes, avec une sélection plus seulement sur le diplôme, mais aussi sur l'expérience.

C'est déjà en partie le cas (via les concours internes ou) via la demande d'équivalence de diplôme. Ainsi, un technicien avec un certaine expérience professionnelle peut demander une équivalence bac+2 pour passer le concours d'ASI.  Un DUT/BTS pourra demander un équivalent bac+3 pour passer le concours d'IGE...

Citation

2 - Un blocage systématique des candidatures des candidats sur-diplômés. Un corps ---> Un niveau de diplôme maxi.

Qu'en pensez-vous ?  

Il me semble que c'est une cause de discrimination à l'accès à l'emploi, donc impossible.

J'ai par ailleurs vu plusieurs fois le cas inverse se produire : la commission locale éliminant officieusement tout candidat jugé surdiplomé (par exemple, les docteurs sur un poste d'IGE) dans le but d'éviter certains problèmes (rotation du personnel trop rapide par ex.)


Titre: Re : Intégration des ASI dans le corps des IGE
Posté par: Floris le 02 Juin 2009, 15:22:18
Sauf que l'équivalence est bien aléatoire d'une session de concours à une autre... Un dossier repris une année ne le sera pas forcément l'année suivante...

Pourrait-on envisager que l'équivalence ait une durée d'au moins cinq ans ? (par exemple)...


Titre: Re : Intégration des ASI dans le corps des IGE
Posté par: Proton le 29 Juin 2009, 16:32:41
Le SNTRS (CGT) a édité tout un article dans son dernier bulletin pour expliquer, d'une part, pourquoi cette intégration est une mauvaise idée (entre autres elle laisse sous entendre que tout les AI ne passeraient pas IE) et d'autre part, que la mesure était loin d'être mise en application et risque probablement de passer aux oubliettes.

Que croire… ???


Titre: Re : Intégration des ASI dans le corps des IGE
Posté par: SG-SNPTES le 29 Juin 2009, 17:23:55
Bonjour,

Le SNTRS (CGT) fait de la résistance car il a toujours été opposé à cette intégration. En plus, certains seraient bien heureux de voir le SNPTES UNSA échouer.

Néanmoins même si la CGT ralentit un peu le processus, cette intégration se fera.

C'est d'ailleurs ce que nous a confirmé la Direction générale des ressources humaines du ministère, le 15 juin 2009. Lors de cette réunion, il nous a même été affirmé que "cette intégration interviendrait avant ou en même temps que la réforme de la catégorie B. Sinon cela n'aurait pas de sens."

Pour information, la réforme de la catégorie B doit être bouclée avant fin 2011.

Cordialement,


Titre: Re : Intégration des ASI dans le corps des IGE
Posté par: Proton le 29 Juin 2009, 20:17:27
Merci beaucoup pour ce complément d'information et pour tout votre travail.
Tenez nous au courant !

Bien cordialement.



Titre: Re : Intégration des ASI dans le corps des IGE
Posté par: Proton le 03 Ao?t 2009, 11:15:19
Ah, et bien finalement, d'autres syndicats revendiquent, eux aussi, l'intégration de tous les AI en une seule fois, dans le corps des IE.

Il semblerait qu'un décret "coquille" ait été voté à la commission des statuts du Conseil Supérieur de la Fonction Publique, le 9 juillet. Il ne manquerait plus que les décrets d'application !



Titre: Re : Intégration des ASI dans le corps des IGE
Posté par: SG-SNPTES le 03 Ao?t 2009, 12:04:52
Boujour Fabien,
Je ne sais pas de quel syndicat il s'agit mais il est facile d'avoir ce type de revendications alors que c'est déjà gagné.
Le décret "coquille" dont tu parles concerne uniquement la réforme de la catégorie B.

Il n'existe pour l'instant aucun décret pour les assistants ingénieurs.

Bien cordialement.


Titre: Re : Intégration des ASI dans le corps des IGE
Posté par: dandunor le 15 Septembre 2009, 13:07:38
Bonjour à tous,

Auriez-vous de nouvelles informations sur ce sujet ?
Merci.

Salutations.


Titre: Re : Intégration des ASI dans le corps des IGE
Posté par: pibou le 15 Septembre 2009, 13:25:11
Bonjour,

l'intégration est désormais évoquée sur le site du ministère dans le cadre du plan carrière

http://www.enseignementsup-recherche.gouv.fr/cid31779/plan-carrieres-mesures-pour-les-personnels-ingenieurs-techniques-administratifs-et-des-bibliotheques.html (http://www.enseignementsup-recherche.gouv.fr/cid31779/plan-carrieres-mesures-pour-les-personnels-ingenieurs-techniques-administratifs-et-des-bibliotheques.html)

mais rien de nouveau à l'horizon.


Titre: Re : Intégration des ASI dans le corps des IGE
Posté par: dandunor le 15 Septembre 2009, 13:28:36
Bonjour,

Merci j'avais vu ce lien c'est pourquoi j'ai écrit mon message.

Une phrase sur le net n'est pour moi pas une avancée.

Salutations


Titre: Re : Intégration des ASI dans le corps des IGE
Posté par: SG-SNPTES le 15 Septembre 2009, 14:09:17
Bonjour,

Les choses suivent leur cours.

Les négociations pour la catégorie A viennent juste de commencer au niveau de la Fonction publique.
Il est évident que cette intégration sera traitée dans ce cadre.
La Fonction publique devrait faire connaître ses propositions avant la fin de l’année 2009.

Cordialement,


Titre: Re : Intégration des ASI dans le corps des IGE
Posté par: grattepoil le 16 Septembre 2009, 20:17:55
Bonjour,

Je suppose que le SNPTES défendra texto au ministère ce qui a été écrit dans la résolution générale du 8 juin ?

Cordialement


Titre: Re : Intégration des ASI dans le corps des IGE
Posté par: Proton le 15 Octobre 2009, 15:58:16
Est-il légalement possible que les AI soient reclassés dans le grade 2 ou 3 de la grille des T, si le corps est dissout ?

Avec la situation financière de l'Etat français, je me demande si l'intégration dans le corps des IE est encore réaliste… :-\



Titre: Re : Intégration des ASI dans le corps des IGE
Posté par: MILO12 le 15 Octobre 2009, 16:21:25
j'espère pas.

On va pas reculer en arrière.

Catégorie A vers la catégorie B.


Titre: Re : Intégration des ASI dans le corps des IGE
Posté par: grattepoil le 15 Octobre 2009, 21:08:24
Question au SNPTES qui a défendu cette réforme: avez-vous pensé aux ASI contractuels ? Puisque le diplôme nécessaire pour être IGE est un bac +3 les ASI contractuels à bac +2 vont donc redevenir techniciens ?


Titre: Re : Intégration des ASI dans le corps des IGE
Posté par: jm le 16 Octobre 2009, 13:08:16
Est-il légalement possible que les AI soient reclassés dans le grade 2 ou 3 de la grille des T, si le corps est dissout ?

Avec la situation financière de l'Etat français, je me demande si l'intégration dans le corps des IE est encore réaliste… :-\


Bonjour,

Personne n'a jamais parlé d'un tel reclassement !!
Alors si nous, les assistants ingénieur envisageons cette possibilité, ça devient le comble.

Il faut continuer à soutenir l'intégration des ASI chez les IGE et ne pas envisager d'autres possibilités....
N'oublions pas que même la ministre a envisagé le reclassement chez les IGE.

Bon week end



Titre: Re : Re : Intégration des ASI dans le corps des IGE
Posté par: SG-SNPTES le 17 Octobre 2009, 10:14:41

Avec la situation financière de l'Etat français, je me demande si l'intégration dans le corps des IE est encore réaliste… :-\



Bonjour,

La situation financière de l'État français n'est pas aussi mauvaise que ça.
Il ne faut pas toujours croire se que disent les médias car ils se contentent, malheureusement, souvent de relayer les campagnes de communications du gouvernement. L'objectif est clair, laisser  penser que tout va mal pour justifier des fermetures de services publics et supprimer des postes de fonctionnaires.

Si la situation financière de l'État français était aussi mauvaise, il ne fallait, par exemple, pas baisser la TVA dans la restauration. C'est un manque à gagner pour l'État et ni les consommateurs, ni les employés du secteur n’ont profité de cette baisse.

Pour revenir au ASI (ITRF) ou AI (ITA), je ne sais pas où vous avez été chercher cette idée. Je vous assure qu'ils n'y a aucun risque pour qu'ils soient intégrés en B.

Cordialement,


Titre: Re : Re : Intégration des ASI dans le corps des IGE
Posté par: SG-SNPTES le 17 Octobre 2009, 10:53:52
Question au SNPTES qui a défendu cette réforme: avez-vous pensé aux ASI contractuels ? Puisque le diplôme nécessaire pour être IGE est un bac +3 les ASI contractuels à bac +2 vont donc redevenir techniciens ?

Bonjour,

Un ASI est par définition un fonctionnaire. Des ASI contractuels, cela n'existe pas, c'est un abus de langage.

Il y a, par contre, des personnels contractuels recrutés sur des  postes vacants d'ASI (en attendant l'ouverture du concours).

Pour ces cas précis, il existe plusieurs possibilités :
- ils ont un BAC +3 : ils s'inscrivent aux concours externes d'IGE,
- ils ont un BAC +2 mais peuvent justifier d'une expérience professionnel d'un niveau IGE : ils font une demande d'équivalence ou une VAE et ils s'inscrivent aux concours externes d'IGE,
- ils ont uniquement un BAC +2 : ils devront s'inscrire aux concours de technicien de classe supérieure.
- dernier cas s'ils peuvent justifier de cinq années de services publics : ils s'inscrivent aux concours internes d'IGE.

Pour les autres types de contractuels (sur budget propre, etc.), l’établissement n’a aucune obligation de tenir compte des modifications statutaires des fonctionnaires pour calculer leur rémunération.

Cordialement,


Titre: Re : Re : Re : Intégration des ASI dans le corps des IGE
Posté par: harf18 le 19 Octobre 2009, 13:57:30


Pour revenir au ASI (ITRF) ou AI (ITA), je ne sais pas où vous avez été chercher cette idée. Je vous assure qu'ils n'y a aucun risque pour qu'ils soient intégrés en B.

Cordialement,

En même temps, ce n'est pas si saugrenu comme idée :
Avant la réforme :
- recrutement des ASI au niveau BAC + 2
- recrutement des IGE au niveau BAC + 3

Après la réforme :
- recrutement des TECH Exceptionnel au niveau BAC + 2
- recrutement des IGE au niveau BAC + 3

==> ASI = TECH Exeptionnel
Bon bien sur que ça ne se fera jamais, même si c'est logique, puisque passer de la catégorie A à la B c'est un crime de "lèse-majesté syndicale"

Pour ma part (technicien) je suis très content que mes collègues ASI passent IGE. Ce qui me chiffonne c'est la disparition des concours d'ASI externe un peu plus abordables que les concours d'IGE (moins fléchés, pour le dire clairement)  et que cette intégration soit la suite d'une réforme de la catégorie B proprement scandaleuse pour les Techniciens classe normale (durée dans l'échelon allongée et ridicule augmentation indiciaire = inversement de carrière !), mais c'est un autre sujet



Titre: Re : Re : Re : Re : Intégration des ASI dans le corps des IGE
Posté par: SG-SNPTES le 19 Octobre 2009, 22:55:02
et que cette intégration soit la suite d'une réforme de la catégorie B proprement scandaleuse pour les Techniciens classe normale (durée dans l'échelon allongée et ridicule augmentation indiciaire = inversement de carrière !), mais c'est un autre sujet

Bonjour,

J'ai déjà répondu à cet autre sujet :
http://forum.snptes.org/index.php?topic=858.0

Cordialement,


Titre: Re : Intégration des ASI dans le corps des IGE
Posté par: nico_ASI le 12 D?cembre 2009, 18:45:31
Bonjour,

Depuis un certain temps, je cherche des infos sur la réforme de la cat A. Et ce matin, je tombe sur cela  :o

http://unsa-ville-lanester.perso.sfr.fr/reunion%20cat%20A.pdf

A la lecture de ce document, beaucoup d'interrogations:

Au vu de la date du document "Bagnolet, le 21 octobre 2009" pourquoi aucun Compte rendu (ou lien) de cette réunion sur ce site?  manque de  communication (et de transparence!?) de Snptes-Unsa.

Citation:

 "un traitement prioritaire des corps classés en A type (le traitement des corps
atypiques étant renvoyé ultérieurement)
"

"prise en compte de la mise en place du NES pour le « petit A »"



/Fin Citation

NES : Nouvel Espace Statutaire

à la lecture de ce document, je ne suis plus du tout confiant sur cette intégration..






Titre: Re : Intégration des ASI dans le corps des IGE
Posté par: SG-SNPTES le 12 D?cembre 2009, 19:37:24
Bonjour nico_ASI,

Il n'y a ni manque d'information, ni manque de transparence de notre part.

La réunion en question concernait uniquement les corps dits de "A type". Le statut ITRF est un statut particulier. Les ASI ne sont donc pas directement concernés.

Le projet, pour la catégorie A, présenté par la DGAFP, précise que « les conditions de revalorisation des corps ne relevant pas d’un statut commun seront examinées en liaison avec le ministère dont ils relèvent ».

Malheureusement le ministère de l'enseignement supérieur et de la recherche semble vouloir gagner du temps. La campagne de Valérie Pécresse pour les élections régionales doit certainement en être la cause. Vous avez donc raison d'être inquiet.

Nous n'avons absolument rien à cacher! Nous travaillons uniquement pour défendre les intérêts des personnels que nous représentons.

En terme de communication, je pense que notre site et ce forum (en accès libre) sont des preuves de notre activité et de notre transparence.

Si vous ne trouvez pas une information sur notre site, il suffit de poser votre question sur le forum.

Bien cordialement,


Titre: Assistants ingénieurs : La Ministre ne respecte pas ses engagements !
Posté par: SG-SNPTES le 21 D?cembre 2009, 12:08:17
Communiqué du SNPTES UNSA
21 décembre 2009

Intégration des assistants ingénieurs dans le corps des ingénieurs d’études :
La Ministre ne respecte pas ses engagements !


Alors que la ministre s’est engagée, dans le cadre du plan carrière, à intégrer les assistants ingénieurs dans le corps des ingénieurs d’études, un document ministériel précise : « Dans le cadre de la modification du décret n° 85-1534 du 31 décembre 1985 qui sera finalisé fin 2009, seront examinées les possibilités de fluidifier les carrières, notamment en élargissant les accès des assistants ingénieurs (ASI) dans les corps d’ingénieurs d’études (IGE)…»

Il n’est donc plus fait état d’intégration mais de fluidification des carrières. Ce changement de vocabulaire n’est certainement pas anodin !

Jacques Drouet, secrétaire général du SNPTES UNSA vient d’adresser à la Ministre un courrier lui demandant de faire le nécessaire auprès de ses services pour que ses engagements dans le cadre du plan carrière se concrétisent, dès l’année 2010, en même temps que l’application de la réforme de la catégorie B, au corps des techniciens.

Jacques Drouet précise également que l’engagement de la Ministre (http://www.snptes.org/IMG/pdf/122-_Courrier_M._DROUET_-_SNPTES_UNSA.pdf) relatif à la prise en compte des spécificités de la classe normale des techniciens lors du reclassement dans la nouvelle grille de la catégorie B (pour éviter les inversions de carrière) n’a toujours pas été confirmé par la direction générale des ressources humaines.

Rappelons que l’intégration des assistants ingénieurs dans le corps des ingénieurs d’études permettra de régler les problèmes de mobilité (pas de corps homologue dans la fonction publique) et de sous classement subit, depuis de nombreuses années, par ces personnels, au regard des fonctions qu’ils exercent. Elle permettra également de faciliter l’accès des techniciens à la catégorie A par une augmentation du nombre de possibilités de promotions par concours internes  et listes d’aptitudes.

Le secrétaire général du SNPTES UNSA déclare que ce recul ne présage rien de bon pour les négociations prochaines sur l’amélioration des carrières des corps des ingénieurs.

Si la Ministre confirme l’abandon de cette mesure phare du plan carrière, la réponse du SNPTES UNSA sera à la hauteur de la déception des personnels qui lui font majoritairement confiance.

Nous attendons de notre ministre de tutelle qu’elle respecte ses engagements condition intangible pour un dialogue social constructif.


Titre: Re : Assistants ingénieurs : La Ministre ne respecte pas ses engagements !
Posté par: pascal_irf le 21 D?cembre 2009, 16:09:25
...
un document ministériel précise :« Dans le cadre de la modification du décret n° 85-1534 du 31 décembre 1985 qui sera finalisé fin 2009, seront examinées les possibilités de fluidifier les carrières...
...

Bonjour,

De quel document ministériel est-il question exactement ?

Merci,

Pascal


Titre: Re : Assistants ingénieurs : La Ministre ne respecte pas ses engagements !
Posté par: SG-SNPTES le 21 D?cembre 2009, 16:21:08
Bonjour,

Il s'agit d'une réponse de la ministre à la Commission des finances, de l'économie générale et du contrôle budgétaire de l'Assemblée Nationale.

Cordialement,


Titre: Re : Assistants ingénieurs : La Ministre ne respecte pas ses engagements !
Posté par: pascal_irf le 21 D?cembre 2009, 16:28:13
Effectivement, je viens de dénicher cette réponse dans ce document là:

http://idaf.pleiade.education.fr/alien/fichiers/QP2010/QP2010supancac66.pdf

Inquiétant, à suivre...

Pascal


Titre: Re : Assistants ingénieurs : La Ministre ne respecte pas ses engagements !
Posté par: Stendhal le 21 D?cembre 2009, 21:46:40
Ou l'art de mettre de la soupline dans le discours... Autant dire que dans quelques semaines on en parlera même plus !

C'est révoltant !  >:(

Nous sommes de nombreux AI à croire en la régularisation de ce statut "bâtard" de la catégorie A du CNRS !

Tenons le cap !

Un AI qui vient d'envoyer son chèque de première cotisation au SNPTES...


Titre: Re : Assistants ingénieurs : La Ministre ne respecte pas ses engagements !
Posté par: Graindesable le 21 D?cembre 2009, 21:47:59
Je vois qu'il est toujours question de faire rentrer les ASI dans le corps des IGE. La question reste sur la manière. Je pense que c'est là que ça coince entre les deux ministères (l'échange de patates chaudes est clair). Il faut dire que le terme "fluidifier" n'aide pas beaucoup à éclaircir la situation.  ???
C'est un terme qu'on entend très souvent mais qui ne répond jamais clairement à la question posée.
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2008/04/09/01011-20080409FILWWW00438-woerth-fluidifier-la-fonction-publique.php

J'ai l'impression que c'est l'intégration progressive ("élargir les accès") qui sera choisie. Ce que je me demande surtout c'est si ce geste ne va pas être accompagné de "devoirs". C'est la ritournelle de ce gouvernement qui ne lâche rien comme ça...


Titre: Re : Assistants ingénieurs : La Ministre ne respecte pas ses engagements !
Posté par: MILO12 le 22 D?cembre 2009, 10:00:16
Bonjour


Je viens de lire les textes.

- Comme tout le monde, Fluidifier, veut dire quoi ?. 1,2,3..... ans

- Une petite question. Si on fluidifie, alors les techniciens peuvent être par liste d'aptitude IGE avant les ASI ?.

- Elle est mise en place à partir de 2010 au 2011 ?.

- Organisation des concours cat A ne change pas ?, dommage car la plupart sont flechés, une reforme était nécessaire. Une idée : Mise en place d'épreuve pratique, sujet établi par un membre du jury externe du labo.

Bonne continuation,


Titre: Re : Intégration des ASI dans le corps des IGE
Posté par: jm le 22 D?cembre 2009, 10:08:36
Bonjour,

Je viens d'apprendre avec consternation, le revirement de la ministre, concernant l'intégration des ASI.

Cette mesure va alors aboutir, à une grille tech classe ex, supérieure à la grille des ASI, une véritable incohérence!

On va continuer à avoir un goulet d'étranglement pour les listes d'aptitude des tech, et cela ira à l'encontre de toute fluidification des carrières des ITRF.

Je rejoins Jacques Drouet, pour dire que les personnels commençaient  à avoir confiance en notre ministre.
La déception et notre réponse sera à la hauteur de cette confiance rompue par notre ministre.

Bonne journée et bonnes vacances

Jean Marc Biehler
Reims



Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: SG-SNPTES le 22 D?cembre 2009, 12:57:40
Bonjour,

Pour information, je me suis permis de fusionner deux fils de discussion sur le même thème.

J'espère que vous retrouverez facilement tous vos messages.

Cordialement,


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Jacky60 le 04 Janvier 2010, 21:55:27
Bonsoir,

Il serait grand temps que le ministère nous dévoile ses réelles intentions.
Comment envisager sérieusement une intégration directe des ASI dans le corps des IGE tout en perpétuant un recrutement sans cesse croissant des ASI. Il m'apparaît difficile de budgétiser cette opération sans mettre  fin ,dès maintenant, à ce recrutement. Pour 2010 dans mon établissement, plus d'1/3 des demandes de recrutement sont des postes d'ASI...Le fait de pouvoir recruter des cadres à moindre coût est une aubaine pour les Présidents.
Quant au fait de fluidifier les carrières, cela ne pourra se faire sans un accompagnement budgétaire incitatif car les Présidents auront alors les cartes en main.
Le projet qui prévoit une délégation  de pouvoirs supplémentaires aux présidents pour l'avancement d'échelon est une atteinte directe aux grilles indiciaires. Je ne sais pas comment interpréter ce projet, va-t-on vers des grilles indiciaires d'établissements?
Projet à rejeter avant qu'une circulaire à la libre interprétation des présidents n'aboutisse.

Bien amicalement et bonne année.


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: harf18 le 05 Janvier 2010, 09:58:06
Bonjour,

Jacky, tu veux dire que tout indique qu'il y aura encore un concours d'ASI en 2010 ? Votre établissement demande des postes d'ASI ?
Merci

harf


Titre: Re : Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Graindesable le 05 Janvier 2010, 10:30:40
Bonsoir,

Il serait grand temps que le ministère nous dévoile ses réelles intentions.
Comment envisager sérieusement une intégration directe des ASI dans le corps des IGE tout en perpétuant un recrutement sans cesse croissant des ASI. Il m'apparaît difficile de budgétiser cette opération sans mettre  fin ,dès maintenant, à ce recrutement. Pour 2010 dans mon établissement, plus d'1/3 des demandes de recrutement sont des postes d'ASI...Le fait de pouvoir recruter des cadres à moindre coût est une aubaine pour les Présidents.
Quant au fait de fluidifier les carrières, cela ne pourra se faire sans un accompagnement budgétaire incitatif car les Présidents auront alors les cartes en main.
Le projet qui prévoit une délégation  de pouvoirs supplémentaires aux présidents pour l'avancement d'échelon est une atteinte directe aux grilles indiciaires. Je ne sais pas comment interpréter ce projet, va-t-on vers des grilles indiciaires d'établissements?
Projet à rejeter avant qu'une circulaire à la libre interprétation des présidents n'aboutisse.

Bien amicalement et bonne année.

Bonjour,

Jacky, tu veux dire que tout indique qu'il y aura encore un concours d'ASI en 2010 ? Votre établissement demande des postes d'ASI ?
Merci

harf
Bonjour,

J'ai assisté à une réunion des personnels animée par le Président de l'Université dans laquelle je travaille. Dans cette réunion, il a été confirmé qu'il y aurait bien un concours d'Asi en 2010. D'après ce que j'ai compris, ce serait le dernier. De plus, notre président a lui aussi demandé des recrutements d'Asi.
Bonne année à tous !





Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: harf18 le 06 Janvier 2010, 11:14:21
Merci !


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Jacky60 le 07 Janvier 2010, 19:54:07
Bonjour,

Nous avons un CTP demain à la première heure pour les demandes de recrutement 2010, nous aurons entre autres 6 postes d'ASI ouverts à concours pour cette année (Interne/externe), d'où mes interrogations.
Pour m'être entretenu avec la DRH sur ce sujet entre autres, mon établissement est extrêmement favorable au recrutement d'ASI, qu'en est-il dans vos établissements ?
Est-il possible de faire un bilan de recrutement des ASI sur les toutes dernières années pour voir la tendance?
Le parallèle est évidemment fait avec les contractuels où les ASI sont nombreux.
Je sais que l'appellation est inappropriée mais ils sont néanmoins recrutés comme tel.

Bien amicalement.


Titre: Intégration ASI vers IE
Posté par: aoncle le 13 Janvier 2010, 14:52:51
Bonjour,

Avez-vous des nouvelles à propos de cette histoire ?
Que dit notre ministre ?


Titre: Re : Intégration ASI vers IE
Posté par: Floris le 14 Janvier 2010, 12:45:33
Cen n'est plus son problème, elle se présente aux régionales !  ;D


Titre: Re : Intégration ASI vers IE
Posté par: Graindesable le 14 Janvier 2010, 15:14:55
C'est une bonne question ça  :
Si elle gagne ces élections en Ile de France, il passe la patate chaude au prochain ministre de l'enseignement supérieur et de la recherche. Est-ce que le prochain sera tenu de faire respecter les engagements du précédent ? De plus, en cette période de chasse au cumul des mandats,  je vois mal la ministre cumuler les deux postes. D'autant plus que la gestion de la région Ile de France me parait un travail assez vaste.
Si elle perd ces mêmes élections, elle retrouve les problèmes et questions qu'elle a laissés en plan.

J'ai comme l'impression que des Asi vont voter à cette élection régionale en Ile de France... ;)
A moins que Madame Pecresse donne des précisions sur la réalisation de ses projets en tant que ministre avant ces élections.
Le Snptes a une carte à jouer là...






Titre: Re : Intégration ASI vers IE
Posté par: Floris le 15 Janvier 2010, 11:39:50
D'ailleurs, ASI et AI votent aussi en dehors de l'Ile de France !  :P


Titre: Re : Intégration ASI vers IE
Posté par: FA-ENESR Alain Favennec le 16 Janvier 2010, 01:54:35
Le SNPTES-UNSA est autonome et donc apolitique. C'est notre force et nous avons ainsi, heureusement, dans nos rangs des camarades de gauche, de droite et même d'éternels indécis.

Aussi, je donne ici mon avis personnel et n'engage nullement mon syndicat préféré.

Concernant la ministre la question n'est pas de savoir si elle cumulera ses fonctions... mais à quel % elle préfère se situer le soir des élections. En politique être battu à deux points ne compremet pas un avenir, en revanche, être battu à 20 points enterre définitivement bien des ambitions.

En politique, bien considérer ses personnels lorsque l'on est ministre (de gauche ou de droite) est souvent un bon investissement, les balader est risqué.


Titre: Re : Intégration ASI vers IE
Posté par: spacathy le 17 Janvier 2010, 14:28:08
Bonjour,
Je ne sais pas combien de temps vont encore durer ses affaires d'intégration des ASI vers IGE.
Ce que je peux vous dire :
- cela fait plus de 10 ans que j'entends parler de ça ! c'est vraiment l'arlésienne.
- c'est pas demain la veille que le concours d'ASI sera supprimé
Pour finir :
les promesses n'engagent que ceux qui y croient.

Bien à vous tous


Titre: Re : Intégration ASI vers IE
Posté par: FA-ENESR Alain Favennec le 18 Janvier 2010, 10:47:16
Pour répondre à Spacathy, c'est vrai, cela fait longtemps que seul, un syndicat, le SNPTES, demande cette intégration mais, en revanche, cela fait peu de temps qu'un (une) ministre a pris, sur ce point, des engagements écrits.


Titre: Re : Intégration ASI vers IE
Posté par: spacathy le 18 Janvier 2010, 19:08:24
C'est vrai, je reconnais que le SNPTES a eu cet engagement écrit de la ministre.
Le problème est qu'il est facile de prendre un engagement lorsque l'on n'en ai pas le décideur (à savoir le ministre du budget).
Finalement cet engagement n'engage pas a grand chose ! vous verrez, dans 10 ans nous en serons toujours au même point !


Titre: Re : Intégration ASI vers IE
Posté par: eg le 18 Janvier 2010, 22:31:08
bonsoir,

Pour ne pas être dans la même situation dans 10 ans , il n' y a qu' un moyen :
Soutenir le SNPTES dans son action.

La tentation de baisser les bras est peut être la plus facile ou la plus confortable , mais c' est en ayant de grands projets que l' on avance.

Eric Giraudet


Titre: Re : Intégration ASI vers IE
Posté par: jm le 19 Janvier 2010, 09:24:30
Bonjour,

Si l'intégration des ASI ne se fait pas, cela va alors aboutir, à une grille tech classe ex, supérieure à la grille des ASI, une véritable incohérence!
On va continuer à avoir un goulet d'étranglement pour les listes d'aptitude des tech, et cela ira à l'encontre de toute fluidification des carrières des ITRF.

Il faut continuer à soutenir le SNPTES dans son action.

Par ailleurs y-a-t-il des nouvelles "fraîches" concernant cette affaire?
Bonne journée

JM Biehler



Titre: Re : Intégration ASI vers IE
Posté par: kornflex le 28 Janvier 2010, 13:30:45
Bonjour,

Ci joint la réponse du ministre

Cordialement.


Titre: Re : Intégration ASI vers IE
Posté par: jacdix le 28 Janvier 2010, 14:53:57
J'ai bien lu attentivement ce courrier qui confirme que ça va bouger pour les ASI.
Par contre, il n'est mentionné nulle part de la possibilité de réétudier de ce fait le cas des IGE actuels qui ont accédé à ce corps par le biais de concours ou par liste d'aptitude.
Certaines propositions avaient d'ailleurs été retenues sur ce forum et devaient être proposées par le SNPTES à notre Ministre.

Quand est il exactement ?

Merci d'avance pour votre réponse.


Titre: Re : Intégration ASI vers IE
Posté par: Stendhal le 28 Janvier 2010, 15:39:15
Salut !

Pouvez-vous, svp, commenter un peu ce courrier du Ministre ?

Est-il acquis que les AI vont intégrer les IE2 ? (je suis AI CNRS)

De quel cadre parle-t-on pour la catégorie B ?


Concernant les IE2 actuels, n'ayez pas peur, nous aurons (si ça se fait) toujours l'étiquette collée sur le front..

Stendhal


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: SG-SNPTES le 28 Janvier 2010, 23:14:52
Le 22 janvier 2010, la Ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche réaffirme certains de ses engagements dans un courrier adressé au Secrétaire général du SNPTES-Unsa :
http://www.snptes.org/La-Ministre-reaffirme-ses.html


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Stendhal le 29 Janvier 2010, 08:38:20
Merci pour votre action !

Jacdix de quoi parles-tu (à propos des IGE) ?



Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: jacdix le 29 Janvier 2010, 09:51:48
Voir sujet ci-dessous ouvert :
http://forum.snptes.org/index.php?topic=521.0

Pour résumer, l'intégration des ASI dans le corqs des IGE a suscité et suscite bien évidemment encore certaines interrogations de la part des IGE actuels, et pour l'instant, nous ne savons pas si ces interrogations et propositions évoquées dans ce sujet ont été remontées au niveau de nos hautes instances.




Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: FA-ENESR Alain Favennec le 29 Janvier 2010, 11:10:38
Pour répondre à jacqix, le SNPTES a bien fait remonter des propositions concernant les ingénieurs à la ministre.

Je vous renvoie à notre dernière motion sur cette question. Nous ne demandons pas la lune mais simplement ce qui existe déja ailleurs :

http://www.snptes.org/CAN-des-19-et-20-janvier-2010.html?artsuite=3#sommaire_1

Alain Favennec, Ingénieur d'études


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: jacdix le 29 Janvier 2010, 11:41:44
Merci pour votre réponse.
J'avais bien lu ces diverses propositions mais après analyse, je dirais qu'il n'est pas simple de se situer quand on est actuellement IGE 2ème cl, 1ère cl ou HC.
L'idée de revaloriser aussi les IGE actuels n'est pas mentionnée comme proposé par bon nombre d'entre nous.

Cordialement




Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Proton le 29 Janvier 2010, 14:20:59
La réaffirmation de l'engagement du Ministre ne laisse plus planer de doute : les AI seront bien intégrés dans le corps des IE (probablement cette année, en accompagnement de la réforme de la catégorie B… si j'ai bien compris ?).

Bravo aux représentants du personnel pour ce formidable travail. Et surtout merci !

Il faut maintenant penser aux actuels IE2. Mais je suis persuadé que leurs intérêts seront âprement défendus lors des négociations pour la réforme de la catégorie A.


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: jacdix le 30 Janvier 2010, 13:47:18
Il n'y a pas que les IE2 auxquels il faut penser mais bien à tous les IE actuels qui espèrent que les revendications légitimes qui ont été évoquées dans ce forum seront défendues et entendues !


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: jm le 30 Janvier 2010, 14:07:55
Bonjour,

Evidemment il faut penser aux IGE et aux IGR; ça sera l'objet de la réforme de toute la catégorie A, où les revendications sont nombreuses et fondées.

Quant à l'intégration des ASI, c'est une conséquence de la réforme de la catégorie B.
En effet le nouveau grade Tech exp (échelon terminal 561) rend caduque le corps des ASI (échelon terminal 551).

Il va falloir rester vigilant quant à la modalité de cette intégration, mais je tiens à saluer dès maintenant le travail de nos représentants du SNPTES.

Cordialement

jm


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: ige le 02 Mars 2010, 16:24:45
Bonjour,


Il semble qu'une catégorie B* ou B+ soit crée pour intégrer les ASI.



Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Stendhal le 02 Mars 2010, 16:30:05
Cher camarade IGE :

1/ D'où tires-tu ce genre d'info ?

2/ Vas expliquer ça aux AI recrutés avec un bac +5 spécialisé...(dont je fais partie).


Nous sommes catégorie A, il faut arrêter de dire tout et n'importe quoi sur cette réforme.


Titre: Re : Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: jm le 02 Mars 2010, 16:56:10
Bonjour,


Il semble qu'une catégorie B* ou B+ soit crée pour intégrer les ASI.




Bonjour,

Il faut arrêter de relayer n'importe quelle rumeur, surtout lorqu'elle est aussi aberrante.
Ou alors s'agit il d'une provocation?!

Jm


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: SG-SNPTES le 02 Mars 2010, 17:01:20
Bonjour,

Dans le cadre de la réforme de la catégorie B, le ministère de la Fonction publique vient de supprimer les corps de catégorie B-CII (B+) en les fusionnant avec les corps de B type. Par exemple, malgré notre opposition, le corps des bibliothécaires adjoints spécialisés (BAS) va fusionner avec le corps des assistants des bibliothèques.

Il n'y a donc aucune crainte à avoir, les assistants ingénieurs seront maintenus en  catégorie A.

Cordialement,



Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Stendhal le 02 Mars 2010, 17:09:40
Il serait si simple d'intégrer les AI en gardant nos indices respectifs.
Seul avantage dans ce cas : la PPRS moyenne qui serait plus intéressante pour AI.

En aucun cas les IE ne devraient alors se sentir lésés, les perspectives d'évolution vers l' IE1 pourraient également être bloqués pendant 5 ans par exemple pour les "ex-AI".


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: pibou le 12 Mars 2010, 07:50:46
Dans le fil "Réforme catégorie A - propositions SNPTES", on peut lire :

"Pour le ministère de la fonction publique, la catégorie A doit s’organiser sur 3 corps : un A’ (pour la dérogation des AI), un « A type » (les IE de la licence au master) et un « A sup » (IR et CR à DR)."

Conserver un recrutement Bac+2 en catégorie A ne rendrait pas la réforme de la catégorie B, partiellement, inapplicable ?

Quel est l'intérêt d'une réforme des AI allongeant la carrière contre 50 points d'indice en fin de carrière ?

En quoi ce projet résout les problèmes de  la mobilité, de l'absence de tableau d'avancement ?


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Proton le 12 Mars 2010, 10:43:54
Je trouve que toute cette histoire commence à devenir lassante.

Il n'y a strictement aucun calendrier, aucune certitude et personne n'est capable de prévoir (ou même d'estimer) comment les choses vont se dérouler.

Au final, j'ai l'impression qu'il ne ressort, de toutes ces tergiversations, que des éléments négatifs.

Mettez-vous donc à la place d'un AI !

Un jour, on nous donne l'espoir de voir notre condition améliorée. Le lendemain on apprend que le traitement de ce dossier est reporté. Puis viennent les récriminations de certains IE, qui, s'ils ne perdent strictement rien, sont outrés de voir ceux qu'ils considèrent comme des subordonnés accéder au même corps.

Quelques mois plus tard, on apprend qu'on échappe, plus ou moins de justesse, à un reclassement en catégorie B (Ce qui, pour le coup serait une régression. Moi, je n'ai rien contre le fait d'être dans le même corps que mes collègues techniciens : mais alors, dans le plus élevé des deux !).

En parallèle, d'autres organisations syndicales expliquent que le Ministre entend maintenir la dérogation permettant l'existence du corps des AI.

Bref, tout et n'importe quoi…

Les seules certitudes dans tout ça, ce sont :

- l'imminence de la réforme de la catégorie B.
- l'engagement (puis, le réengagement) de notre Ministre de la Recherche de demander l'intégration des AI dans le corps des IE.

Quelqu'un a-t-il d'autres informations crédibles ?

Moi, je commence tout doucement à croire que, comme beaucoup d'autres réformes, celle-ci ne verra jamais le jour. Avec un peu de chance on va changer de Ministre après les élections régionales, et puis les choses vont trainer, se perdre… et au final, nos représentants syndicaux vont devoir tout reprendre depuis le début avec de nouveaux interlocuteurs…

Et ce sera reparti pour un tour ! ::)


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: pascal_irf le 12 Mars 2010, 11:55:01
Bonjour,

Pas de mobilité vers les autres fonctions publiques tant que le corps restera atypique:
A.S.I.= Agents Souffrant d'Immobilité



Titre: Re : Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: SG-SNPTES le 12 Mars 2010, 12:02:04


En parallèle, d'autres organisations syndicales expliquent que le Ministre entend maintenir la dérogation permettant l'existence du corps des AI.




Ces organisations tentent surtout de convaincre la Fonction publique de refuser les propositions du ministère de l'enseignement supérieur et de la recherche. En clair, ils font le jeu de la Fonction publique qui pour l'instant refuse de négocier une revalorisation des corps techniques.

Je suis complètement d'accord avec le reste de votre message.

Bien cordialement,



Titre: Intégration ASI dans IGE toujours d'actualité ?
Posté par: Moi le 10 Mai 2010, 20:00:28
Bonjour,

Avec la "crise" actuelle, et le gel des dépenses publiques pendant 3 ans indiqué par le Premier Ministre, peut-on croire encore en cette intégration des ASI dans le corps des IGE ?
Est-ce encore une demande syndicale forte ? est-on sur une échéance proche ?

Cordialement....


Titre: Re : Intégration ASI dans IGE toujours d'actualité ?
Posté par: SG-SNPTES le 11 Mai 2010, 07:38:29
Bonjour,

Il y a effectivement de quoi être inquiet mais pour l'instant ce dossier suit son cours malgré l'obstruction du ministère de la Fonction publique et de certains syndicats.

Soyez certain que le SNPTES ne lâche pas l'affaire!

Pour info : http://www.snptes.org/Audience-avec-la-Ministre-de-l.html

Cordialement,


Titre: Re : Intégration ASI dans IGE toujours d'actualité ?
Posté par: Proton le 11 Mai 2010, 09:17:05
Si la réforme de la catégorie B a bien lieu, les choses ne pourront pas rester en l'état.

Espérons que les AI ne seront pas reclassés dans le corps des T ! ::)



Titre: Re : Intégration ASI dans IGE toujours d'actualité ?
Posté par: missan le 11 Mai 2010, 09:57:04
Bonjour,

Après une intégration en IGE, maintenant la rétrogradation en T  :( !!!!?

est-ce possible et que ferait le SNPTES ?

merci de votre réponse et pour vos actions


Titre: Re : Intégration ASI dans IGE toujours d'actualité ?
Posté par: Stendhal le 11 Mai 2010, 10:25:44
Ils ne peuvent juridiquement pas nous rétrograder.
Au pire : statut quo.




Titre: Re : Intégration ASI dans IGE toujours d'actualité ?
Posté par: lampeasouder le 11 Mai 2010, 20:35:32
Bonjour,

J'en profite pour rebondir sur le sujet par rapport aux possibilités de détachement.
J'ai posé la question dans un autre forum mais il semble bien que le détachement (qui ne peut se faire que dans la même catégorie statutaire) soit impossible pour les ASI car les administrations d'accueil refusent de reclasser un ASI en Ingénieur.

Du fait que des "tas" d'ASI sont susceptibles (et seront contraints pour certains du fait des restructurations MEN) de partir en détachement, il faudra bien trouver une solution.

Le fait qu'une loi soit de fait inapplicable à un corps pose problème.

Cordialement,


Titre: Re : Intégration ASI dans IGE toujours d'actualité ?
Posté par: Moi le 13 Mai 2010, 19:21:06

...vite....Il faut que la réforme de la catégorie B passe, ainsi que l'intégration des ASI dans le corps des IGE se fasse, car l'Espagne et la Portugal viennent de baisser de 5% le salaire des fonctionnaires.....notre tour arrive !!!!  ;)



Titre: Re : Intégration ASI dans IGE toujours d'actualité ?
Posté par: barts le 17 Mai 2010, 08:50:37
Bonjour,
Oui, baisser de 5% le salaire.....mais des HAUT FONCTIONNAIRES, pas ceux des petits comme nous qui arrivont peinement à joindre des 2 bouts.....
5% de 1300€, ce n'est pas la meme chose que 5% de 6-8000€!!!!

Croisons les doigts!!


Titre: Re : Intégration ASI dans IGE toujours d'actualité ?
Posté par: Moi le 25 Mai 2010, 19:07:44
...et voila l"Italie annonce des restrictions chez les fonctionnaires (gel des salaires et baisse des hauts revenus)....
Ca s'annonce mal pour l'intégration des Assistants Ingénieurs dans le corps des Ingénieur selon moi.... :'(


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: myrobin le 27 Mai 2010, 10:27:43
Bonjour,

A ce jour, où en est-on au sujet de l'intégration des assistants ingénieurs dans le corps des ingénieurs d'études ?

Existe t-il de nouveaux éléments ?

Merci par avance de vos réponses.

Un AI qui a toutes les peines du monde à obtenir une mobilité, parce qu'il est AI.


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs dans le corps des ingénieurs d'études
Posté par: MILO12 le 27 Mai 2010, 12:26:50
Bonjour


A ce jour, il y a peu des nouvelles ?. pourquoi ce retard ?.

Moi même ASI, je trouve que notre mission est très proche des IE.

De plus, si la réformes des catégories B est validé, alors que va devenir les ASI, s'il n'y a pas de reformes de la catégorie A.

Merci des vos remarques


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Proton le 29 Juin 2010, 12:26:34
Y a-t-il corrélation entre les 150 fusions de corps (http://www.rue89.com/2010/06/28/la-lettre-de-sarkozy-a-fillon-redressons-nos-finances-156766) de la fonction publique, demandées par le président et l'affaire qui nous intéresse ? ???





Titre: Re : Intégration ASI dans IGE toujours d'actualité ?
Posté par: OM le 10 Septembre 2010, 08:57:25
Bonjour,

Il y a du nouveau à ce sujet ?


Titre: Re : Intégration ASI dans IGE toujours d'actualité ?
Posté par: SG-SNPTES le 10 Septembre 2010, 09:26:24
Bonjour,

Je comprends votre impatience mais soyez certain que dès que nous aurons de nouvelles informations, bonnes ou mauvaises, nous communiquerons.

Bien cordialement,


Titre: Re : Intégration ASI dans IGE toujours d'actualité ?
Posté par: OM le 10 Septembre 2010, 14:22:06
OK. Merci pour la réponse.  :)


Titre: Re : Intégration ASI dans IGE toujours d'actualité ?
Posté par: SG-SNPTES le 08 Octobre 2010, 08:22:24
Dans un courrier adressé à la Ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche, le SNPTES-UNSA sollicite une audience portant à la fois sur le bilan du plan « carrières » et son prolongement au-delà de l’année 2011.

http://www.snptes.org/Plan-carrieres-pour-les-personnels.html


Titre: Re : Intégration ASI dans IGE toujours d'actualité ?
Posté par: harf18 le 15 Octobre 2010, 14:55:11
J'ai lu sur un autre forum que vous aviez rencontré "le ministère" le 30 septembre et que l'intégration était donc bloqué pour 3 raisons. Si la ministre est d'accord, mais que c'est la fonction publique qui coince, que pouvons nous espérer de cette audience sollicitée dans votre courrier ?

Ce que je n'arrive pas à comprendre, c'est que si cette intégration ne se fait pas, avec la réforme de la catégorie B et le recrutement en Tech supérieur pour les BAC+2, comment les ASI vont-ils être recrutés ?

La RGPP ne préconise-t-elle pas la réduction du nombre de corps pour facilité la mobilité inter-ministériel, n'est-on pas en plein dedans ?

Merci


Titre: Re : Intégration ASI dans IGE toujours d'actualité ?
Posté par: maxou91 le 17 Octobre 2010, 16:55:29
Bonjour,
Pour une égalité des corps dans la fonction publique, il ne devrait plus y avoir de recrutement en ASI normalement.
Les techniciens supérieurs ont normalement plus de bagages qu'un assistant ingénieur, l'un est en catégorie B et l'autre A. Un exemple, les techniciens supérieurs du ministère de la défense ont un niveau bac +3(recrutement à bac+2 plus une formation d'un an reconnu par le ministère de l'éducation nationale pour certains techniciens) et le ministère de la fonction publique ne veut pas les intégrer dans un corps d'ingénieur et le ministère de la défense le souhaite. On est en pleine négociation dans tous les ministères et en période d'austérité.....


Titre: Re : Intégration ASI dans IGE toujours d'actualité ?
Posté par: Moi le 17 Octobre 2010, 19:58:05
Voila un message pris sur www.itarf.fr ....(...suis très pessimiste à présent...)

Bonjour,

Vous avez raison cette attente devient insoutenable.

Le SNPTES UNSA a rencontré, jeudi 30 septembre 2010, des représentants de la DGRH commune aux ministères de l'éducation nationale et de l'enseignement supérieur et de la recheche.

Ils ont botté en touche en affirmant que ce projet est toujours d'actualité mais que c'est le ministère en charge de la fonction publique qui bloque le dossier.
Les raisons seraient :
- pas de suppressions de postes dans l’enseignement supérieur donc pas de budget,
- échec des négociations sur la réforme de la catégorie A avec mise en place du grade à accès fonctionnel (GRAF),
- les organismes de recherche ne soutiennent pas le projet.

Mais nous savons aussi que certains syndicats, qui n'y sont pas favorable, sont intervenus directement au niveau de la fonction publique pour demander une revalorisation de la grille plutôt qu'une intégration dans le corps des ingénieurs d'études. C'est une démarche irresponsable !

Le SNPTES UNSA vient d'adresser une demande d'audience à la ministre :
http://www.snptes.org/Plan-carrieres-po … nnels.html

Bien cordialement,

--------------------------------------------------------------------------------
Alain HALERE, Secrétaire Général Adjoint
SNPTES UNSA
site : http://www.snptes.org
forum : http://forum.snptes.org



Titre: Re : Intégration ASI dans IGE toujours d'actualité ?
Posté par: wolfman le 22 Octobre 2010, 14:52:24
Bonjour,
 pourquoi ne pas donner clairement le nom de ces syndicats ainsi que leurs arguments pour agir ainsi ?


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Floris le 04 Novembre 2010, 17:24:04
Je remonte ce sujet des plus intéressants pour tous les AI et ASi qui attendent de voir à quelle sauce ils vont être mangés...

Des nouvelles ?


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: FA-ENESR Alain Favennec le 04 Novembre 2010, 21:10:33
Lors du Comité technique paritaire ministériel du ministère de l'Éducation nationale (CTPMESR) d'hier, l'UNSA (AI-UNSA, SNPTES-UNSA et Sup Recherche-UNSA) a fait la déclaration suivante :

http://www.snptes.org/L-UNSA-denonce-l-apparition-de.html

Vous constaterez que nous ne restons pas inactifs (contrairement à d'autres) et que nous demandons (et obtiendrons) des mesures statutaires en vue d'améliorer la situation des IGE.

Alain Favennec, IGE


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: SG-SNPTES le 06 Novembre 2010, 00:32:35
Bonjour,

Je viens de fusionner deux sujets sur le même thème.
Vous trouverez des réponses dans les derniers messages.

Cordialement,


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Proton le 15 Novembre 2010, 14:56:11
Si j'ai tout bien compris à l'actualité, nous avons gagné un sursis de 18 mois pour faire en sorte que notre Ministre tienne son engagement concernant l'intégration…  ;D

 


Titre: Re : Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Graindesable le 15 Novembre 2010, 19:27:54
Si j'ai tout bien compris à l'actualité, nous avons gagné un sursis de 18 mois pour faire en sorte que notre Ministre tienne son engagement concernant l'intégration…  ;D

 

Il y avait déjà l'épisode des régionales...Une fois de plus, notre ministre est là alors qu'elle voudrait (peut-être) ou qu'on voudrait la mettre ailleurs...
Mais que ce soit elle ou son éventuel remplaçant, il semble que c'est le ministre de la fonction publique (Eric woerth avant et maintenant François Baroin ou Georges Tron ?) qui "coince", aidé en cela par quelques syndicats.
 


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: ahmed le 16 Novembre 2010, 20:27:33
Bonsoir,

1/ 
nous savons aussi que certains syndicats, qui n'y sont pas favorable, sont intervenus directement au niveau de la fonction publique pour demander une revalorisation de la grille plutôt qu'une intégration dans le corps des ingénieurs d'études. C'est une démarche irresponsable !

Si on est logique : Intégrer dans le corps des IGE = revalorisation de la grille + passage en IGE.

Alors pourquoi  certains syndicats demande uniquement une revalorisation?
Et puis qui sont ces syndicats précisément? (c'est interressant, pour les futures élections, de nommer ceux qui ne défendent pas réellement les intérets des ASI).

2/ Juridiquement, il me parrait impossible de rétrograder les ASI en cat B.
Sans être un spécialiste juridique, je pense que ça ne tiendrait pas la route devant un tribunal.
Donc deux possibilités : Intégration dans les IGE ou revalorisation indiciaire.

3/ Si les tech classe sup sont recrutés à Bac + 2  ... il n'y aura plus de recrutement ASI?
Je suis un peu sceptique. Je m'explique : Imaginons un ASI qui quitte son établissement parcequ'il a réussit un concours d'IGE.
Il y a donc un poste d'ASI vacant.
Comment serait recruté la personne qui remplacerait l'ASI?


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: tech01 le 29 Novembre 2010, 15:18:53
Bonjour,
je suis titulaire d'un BTS (bac + 2), et travaille dans la fonction publique depuis 5 ans. J'ai réussi un concours de technicien en 2007.
Or, j'aspire depuis 3 ans à réussir un concours d'ASI, et je suis maintenant très inquiet de la disparition de ce corps.
En effet, j'estime être assez compétent pour occuper un poste d'ASI : dans mon domaine d'activité, l'audiovisuel, c'est le type de profil qui me conviendrait tout à fait, gestion d'une équipe de production, réalisation, gestion de projet...... les postes d'IGE que je connais correspondent à des fonctions de responsabilité d'un service, d'investissement important...., et plus de la production audiovisuelle, et ne me conviennent donc pas vraiment.
De plus, j'ai presque réussi le concours l'année dernière, 3ème pour 2 postes à un point près, sur un profil qui ne correspondait ni à mes compétences, ni à mes attentes.
Pour finir, mon diplôme n'est pas un frein à l'obtention d'un poste d'ASI : les ASI en place et en fin de carrière actuellement, n'ont souvent même pas de BAC.

Maintenant, je suis très inquiet quand à la suite de ma carrière :
est-ce que cela signifie que je suis condamné à rester technicien toute ma vie parce que je n'ai qu'un Bac +2? Alors que les génération précédentes finissent IGE sans BAC?
Le grade de technicien Exceptionnel permettrait de gagner autant qu'ASi actuellement avec la réforme, mais dans mon cas, c'est tout autant la fonction que la paie qui m'intéresse.
Est-ce qu'il y aura des concours d'ASI en 2011?

Quelles solution? Je songe à obtenir une licence qui me donnerait accès aux concours catégories A.... mais je dois encore me renseigner sur le DIF, je ne tiens pas à perdre mon poste actuel.


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: jm le 03 D?cembre 2010, 14:02:27
Bonjour,

Que faut-il penser du document de la comission des finances de l'assemblé nationale, au sujet du projet de loi des finances 2011.

http://idaf.pleiade.education.fr/alien/fichiers/QP2011/QP2011supancac54.pdf


Cette fois contrairement à l'an dernier (où il était question de fluidifier les carrières), il est fait mention de l'intégration des ASI, et de la fusion
des 2 derniers grades de IGE. (voir rubrique consacrée aux ITRF dans le document)

Alors que penser?!
Cordialement
jm


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: SG-SNPTES le 03 D?cembre 2010, 14:48:56
http://forum.snptes.org/index.php?topic=2116.0


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Graindesable le 05 D?cembre 2010, 18:20:25
http://www.snptes.org/L-integration-des-assistants.html


Ce texte de Monsieur Halère résume assez bien la situation, rappelle les épisodes précédents et présente clairement les  différents protagonistes de cette saison 1 (Ça ressemble beaucoup à un feuilleton...) même si je pense qu'il en manque un, et de taille celui là, la crise. A une période différente ( moins de pressions internationales, des voisins dans une situation moins délicate)  on peut supposer que les choses ne se seraient pas déroulées de cette manière... Du moins, on aurait peut-être assisté à une modification moins sélective des corps. (Corps des attachés et celui des Conservateurs.)

J'avais, de mon coté, imaginé que ce serait l'intégration progressive qui l'emporterait et pour plusieurs raisons :

- Il suffit de tendre un peu l'oreille. Je ne veux pas reprendre le débat cette intégration, mais il faut reconnaitre qu'elle ne plait pas à tout le monde. Les réactions de certains Ige (parfois légitimes ici) étaient déjà un avant gout. Je peux aussi ajouter que d'autres "collègues" (non itrf ou autres) aussi ne la voient pas... d'un bon œil (pour dire les choses poliment.)
Ça prend souvent la forme d'une question : Pourquoi eux et pas nous ? Même en expliquant que la situation des Asi est particulière, ça a du mal à passer.

- Le contexte économique avec un Président et un Premier ministre bien décidés à garder leur triple A, quelque soient les projets des ministres du gouvernement. Tant que cette épée de Damoclès volera au dessus de la tête de nos dirigeants, il sera difficile de leur faire changer d'avis.

- Le forcing en loucedé (est-ce qu'on a entendu ces gens lors des discussions avec la ministre de l'enseignement supérieur ?) de "nos amis" de la Cgt qui a bien fonctionné.
Ils vont réussir à se mettre tous les Asi de France et de Navarre à dos. (Ils l'auront bien cherché.  :P )

Après ce constat des forces en présence, il y a de quoi être pessimiste. Pourtant, ce constat rappelle juste une réalité. On ne donne pas les choses. On les obtient parce qu'on veut les prendre. Les avis des Cgt et autres Organismes de recherche m'ont donné la pêche pour passer des concours...

Néanmoins je reste persuadé que le Snptes finira bien par obtenir ce pour quoi il se bat depuis un certain temps. (dans des temps meilleurs peut-être.)  car ce corps d'Asi n'a plus de raison d'exister et les perfusions sous forme de revalorisation ne sont que cosmétiques.












Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Floris le 06 D?cembre 2010, 09:12:34
Le plus simple dans cette histoire ne serait il pas de créer un corps des ingénieurs assistants (non, je ne rigole pas  ;D ,) à deux grades : Le premier avec plus ou moins la grille actuelle des AI, avec un échelon final supérieur à l'échelon final de la nouvelle grille des TCE. Et le second avec une grille équivalente à celle des IE2 avec un échelon terminal plus intéressant, mais en dessous de l'échalon final des IE1.

Les possibilités de promos de ce corps pourraient être une promo au choix ou par CI en IE 2 si ingénieur assistant de deuxième classe, et IE 1 si ingénieur assistant de 1ère classe.

Et surtout, on garde le recrutement à bac +2 , mais on permet, via la refonte des grilles indiciaires, aux collègues ayant ce nouveau grade des mobilités bien plus faciles...

D'ailleurs, le principal grief que je fais au corps des AI est son grade unique, qui oblige à changer de corps pour une promotion.
 ;)


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: kamelfons le 06 D?cembre 2010, 17:33:08
Ma question s'adresse à M. HALERE,
étant donné que la grille du corps des  secrétaires administratifs de l'éducation nationale et de l'enseignement supérieur a d'ores et déjà été revalorisée et que pour le grade de secrétaire de classe exceptionnelle (SAENES 3è grade) l'indice terminal est de 551 (INM), soit le même indice terminal que pour les assistants ingénieurs

le corps des assistants ingénieurs étant supérieur, cette situation est elle tout simplement légale ?

merci pour vos réponses

nb : à défaut d'intégration dans le corps des ingénieurs d'étude quelle revalorisation en termes d'indice pouvons-nous espérer ?


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Proton le 07 D?cembre 2010, 12:02:31
Je ne vois pas en quoi le fait de rajouter un grade au corps des AI pourrait améliorer la situation de qui que ce soit ! De plus cela va à l'encontre de la volonté gouvernementale de simplification des grilles indiciaires.

Il faudrait de toute façon que l'indice terminal soit supérieur à celui du troisième grade de T et inférieur à celui des IE2…

Moi, je pense que cela va se terminer par une simple revalorisation de la grille des AI et que les BAC+2 auront accès à deux corps (second grade de T et AI).

Le problème, c'est que cela va pénaliser les collègues T qui devront passer par le corps des AI pour espérer être promus IE.

N'aurait-il pas été plus simple de créer un grade d'IE3, qu'on laisserait mourir gentiment grâce aux départs et à des promotions (statistiquement) plus nombreuses, tout en laissant la possibilité aux T d'être promus en IE2 ?

Enfin, avec les temps qui courent, du moment qu'on ne rétrograde pas les AI en T, je ne vais pas me plaindre. :-\


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: éric B le 07 D?cembre 2010, 12:49:42
Je vois que ce sujet fait toujours couler autant d'encre depuis 20ans!! et au final rien ne changera!! on aura le droit au mieux à une revalorisation de notre grille.
Finalement à part votre syndicat et bien sur nous les AI qui soutenont une réforme, on s'apercoit que:
- le ministère de la fonction publique est contre l'intégration en IE
- les autres syndicats sont contre
- les organismes de tutelle sont contre aussi!!

Euh ca fait pas un peu léger comme appui? ;D

Allez espèrons que nous gagnerons quand même quelques échelons en fin de carrière, on est amené à pourrir dans cette grille...

Bien à vous

éric


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: missan le 07 D?cembre 2010, 13:13:06
Si je comprends bien, l'intégration ou la fluidité n'est plus d'actualité???


Titre: Re : Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Floris le 07 D?cembre 2010, 16:48:57
Si je comprends bien, l'intégration ou la fluidité n'est plus d'actualité???

On peut effectivement le craindre...


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: missan le 07 D?cembre 2010, 18:01:35
continuons à soutenir le SNPTES et cette revendication légitime et nécessaire!

Surtout ne pas baisser les bras !

merci


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: ahmed le 07 D?cembre 2010, 18:58:54
Bonsoir,

D'accord à 2000% !!!
Il ne faut pas baisser les bras et continuer à soutenir le SNPTES !!!!


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: ahmed le 07 D?cembre 2010, 19:11:50
J'ajoute aussi que la mise en place définitive de la réforme de la catégorie B va être une très bonne occasion d'embrayer sur la catégorie A et donc faire avancer les choses.


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Moi le 07 D?cembre 2010, 19:55:22
Le titre du message "L’intégration des assistants ingénieurs dans le corps des ingénieurs d’études : c’est l’Arlésienne" d'Alain HALERE veut tout dire.
===> L’Arlésienne est une chose dont on parle mais qui n'arrive ou ne se produit jamais... :'(




Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: éric B le 08 D?cembre 2010, 08:30:42
Sans être pessimiste, il n' y a plus grand chose à soutenir je pense!! on n' a même pas le soutien de nos collègues IE sur ce projet! (quelque part je peux les comprendre aussi, le passage directe en IE équivaut à une promotion à laquelle eux ne pourront jamais prétendre)!!



Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: nard31 le 08 D?cembre 2010, 11:39:43
bonjour,
je suis nouveau sur ce forum en tant que membre  mais je consulte régulièrement les nouvelles sur les ITRF.
J'ai vu sur un site " Blog ITRF " qu'il  y aurait des nouvelles sur l' intégration des ASI datant du 30 novembre 2010.
Je met en ligne l'extrait du document "Projet de loi finance 2011" ainsi que le lien sur lesquels j'ai vu l'info.
C'est plutôt une bonne nouvelle il parle d'intégration pour les ASI ?

Personnels ITRF :
- Dans le cadre de la modification du décret n° 85-1534 du 31 décembre 1985 en cours, seront proposées la fusion des deux derniers grades  du corps des ingénieurs d’étude, ainsi que  l’intégration du corps des assistants ingénieurs (ASI) dans le corps des IGE.
Les secrétaires d’administration de recherche et de formation dont le corps est en voie d’extinction, seront intégrés dans le corps des techniciens de recherche et de formation et celui des attachés d’administration de recherche et de formation dans le corps des ingénieurs d’étude.
[...]

http://idaf.pleiade.education.fr/alien/fichiers/QP2011/QP2011supancac54.pdf


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Proton le 08 D?cembre 2010, 15:14:30
C'est intéressant, mais je ne comprends pas bien l'origine du texte.
Il s'agit du programme 2011 de notre Ministère, destiné à justifier la demande de budget dans le cadre de la loi de finances ? ???


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: nard31 le 08 D?cembre 2010, 15:26:17
oui je pense ...
Donc l'intégration est toujours dans les tuyaux ,il ne penserait plus à garder les ASI en rajoutant des échelons ?


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Graindesable le 08 D?cembre 2010, 18:15:00
"Sans être pessimiste, il n' y a plus grand chose à soutenir je pense!! on n' a même pas le soutien de nos collègues IE sur ce projet! (quelque part je peux les comprendre aussi, le passage directe en IE équivaut à une promotion à laquelle eux ne pourront jamais prétendre)!!"

Ce débat a déjà eu lieu, il suffit de relire les pages précédentes de ce forum (C'est vrai, 16 pages c'est beaucoup) ou celles chez Itarf.fr . Il n'y a peut-être pas besoin d'en rajouter...

Sinon, pour Nard31, Monsieur Halere avait déjà répondu au sujet de ce Projet de loi finance 2011 ici :
http://forum.snptes.org/index.php?topic=2116.0

PS : Pour ma part, je préfère multiplier mes chances (passer des concours et éventuellement attendre cette intégration dans une période économiquement plus favorable...ce qui ne semble pas pour tout de suite.)  8)



Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: nico1584 le 08 D?cembre 2010, 21:12:32
Restez optimiste! La seule chose qui peut faire évoluer la situation c’est la mise en place de la réforme de la Cat B chez les itrf, les recrutements d’asi vont disparaître et il faudra bien trouver une solution pour ce corps en extinction (la nature a horreur du vide). Pour les bac +2, je pense qu’il faut attraper une place d’asi en 2011 à moins de se voir plafonner dans la deuxième grille des tech!


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: jm le 12 Janvier 2011, 16:00:55
Bonjour,
Avec l'application du NES de la cat B, il devient urgent de modifier la situation des ASI.
En effet une promo T cl EX vers ASI n'aura plus d'effet! (indice terminal superieur à ASI).

On peut certes envisager 1 ou 2 échelons en plus pour la grille des ASI,  la grille des ASI ressemblera alors beaucoup à la grille des IGE (1er grade)!
En fait j'ai l'impression qu'avec le NES, il n'y a plus de place pour ce corps entre TECH et IGE.


Y-a-t-il encore des discussions en cours au ministère concernant la situation des ASI.
Merci pour votre réponse.
jean marc



Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: SG-SNPTES le 13 Janvier 2011, 11:47:44
Bonjour,

Avez-vous lu notre article :

http://www.snptes.org/L-integration-des-assistants.html

L'intégration directe, il ne faut, malheureusement, plus y croire.

Reste la piste de l'intégration sur 5 à 10 ans par liste d'aptitude, (http://www.snptes.org/La-Ministre-demande-l-integration.html?var_recherche=ministre ) avec, en attendant l'intégration (puisqu'elle sera progressive), une revalorisation de la grille avec allongement de la carrière (2 échelons en plus avec un indice terminal à 710 brut) mais des marches de manœuvre semblent encore possible sur la durée et l'indice terminal (important lors des reclassements). Nous demandons une durée de 3 ans maxi et un indice terminal de 730. Le SNPTES ne lâche pas l'affaire!

Ce n'est évidement pas ce que l'on souhaitait mais vu l'état actuel des choses, il nous faut boucler ce dossier le plus vite possible.

Bien cordialement,


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: missan le 13 Janvier 2011, 12:23:29
« la piste de l'intégration sur 5 à 10 ans » comment cela va ce réaliser ???

- Au bout de 5 ans dans le corps, 10 ans ?????

- Les Asi proche de la retraite ne vont-ils pas bénéficier de cette intégration

- Quel intérêt de passé des concours IGE si intégration et progressive sur 2,3 ,5 ou 10 ans .

C’est véritablement une situation invivable pour les ASI !!!!!????


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: jm le 13 Janvier 2011, 13:48:28
Merci Alain pour votre réponse.

En effet il faut pas lacher l'affaire.
Un intégration en 3 ans serait , dans le contexte actuel, malgré tout une "bonne happy end".

Si j'ai bien compris, les discussions continuent actuellement sur ce sujet?
Les décisions devront -elles être prises avant l'application du NES?
Dans le cas contraire serait il légal d'avoir un grade de catB avec un échelon terminal superieur
à l'échelon terminal d'ASI?

Merci d'avance pour votre réponse.
jean marc


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: dandunor le 13 Janvier 2011, 13:58:01
Bonjour,

Merci de nous tenir informé.
Cela fait plus de 10 ans que je suis ASI. J'ai entendu parlé de la suppression de ce corps quasiment depuis ma titularisation...
Moi, je suis comme Saint Thomas : Je ne crois que ce que je vois !

Bonne année 2011 à tous.


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: nico1584 le 13 Janvier 2011, 19:10:07
Même si ca fait longtemps qu'on en parle, le problème est : Quand va-t-on arrêter d'en parler et trouver une solution pour l'ensemble des asi !!
Démontivant notre ministère, le pire c'est que je peux pas aller ailleurs, je suis asi et il n'y a pas de passerrelles pour évoluer dans un autre ministère.
Certes il y a la bourse emploi itrf ... 20 postes (bap E et J en majorité) ... génial

-->JM : je crois qu'Alain faisait référence au rajout de 2 échelons pour une durée totale de 3 ans maxi.


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: jm le 13 Janvier 2011, 20:24:58
Bonsoir

-->JM : je crois qu'Alain faisait référence au rajout de 2 échelons pour une durée totale de 3 ans maxi.

Absolument pas. Alain faisait référence à 2 choses: ajout de 2 échelons jusqu'à l'indice brut 730 et une durée d'intégration de 3 ans. Et cela constitue la demande du snptes. (Le ministère demanderait une durée d'intégration de 5 à 10ans et un rallongement de la grille jusqu'à 715brut)

Et comme dit plus haut on ne lachera pas l'affaire!

Alain y a t il donc encore des discussions sur ce sujet?

Bonne soirée

jmarc


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: ahmed le 13 Janvier 2011, 21:28:09
Bonsoir,
J'ajoute aussi ma petite question :

Que signifie concrètement :  "intégration sur 5 à 10 ans par liste d'aptitude"   

Est ce que cela veut dire que TOUS les ASI auront la certitude d'être promu IGE au plus tard dans 10 ans?

Je ne sais pas combien il y a d'ASI, toutes BAP confondues, en France,  mais doit y en avoir un paquet.

Est ce que cela signifie qu'il y aura des commisions spéciale pour les ASI dans le but d'en promouvoir un max?
Parceque 110 par an, ça va faire leger non?

Est ce que dans ce contexte les recrutements des ASI seront terminés?

Merci

Bonne soirée.


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Stendhal le 13 Janvier 2011, 21:51:19
Pourquoi bougeraient-ils les statuts ?? Quel intérêt pour eux ??

Ça va leur coûter les "yeux de la tête", et rien ne les oblige à le faire.

Vu le nombre de postes ASI et AI offerts encore chaque année (Univ, CNRS, INRIA, INRA et j'en passe) ils ne sont pas prêt d'arrêter de recruter des petits A à pas cher.

Tant qu'il y aura des recrutements ASI, ce corps ne sera pas en "voie d’extinction" et on parlera toujours d'Arlésienne dans plusieurs années.

Je suis AI et oui, c'est la me*** pour la mobilité, nous ne sommes reconnus nulle part comme des vrais A à part entière (je viens de me prendre une claque pour un détachement). Et nombre d'entre nous réalisent un travail de niveau IGE chaque jour.

Je suis en BAP J, et sur les noémi CNRS, toutes les offres sur ma fonction sont en IE, c'est pour dire...

Seule solution pour les impatients (comme moi), passez IGE en externe ou interne, quitte à bouger. Nombre d'ASI ont une Licence, qu'ils n'hésitent pas, car c'est pas près de bouger.




Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: jm le 13 Janvier 2011, 23:27:24

"Ça va leur coûter les "yeux de la tête", et rien ne les oblige à le faire."

Mais non.
Il est évident qu'avec la réforme de la cat B, il n'y a plus d'espace pour les ASI.
En effet mécaniquement il faudra ajouter 2 échelons à l'échelle des ASI. (car TclEX termine plus haut que ASI)
On terminera alors vers  l'indice brut 730.

Or IGE termine à l'indice 749.
Il y aura alors plus grande différence entre ASI et IGE (1er grade).

Cette integration progressive ne coûtera alors pas les "yeux de la tête" !.....

Amicalement
jm


Titre: ASI vers IGE
Posté par: MILO12 le 17 Janvier 2011, 13:43:55
Bonjour

Extrait : "

Il a également été précisé que les articles du statut ITARF relatifs au corps des assistants ingénieurs étaient en cours de rédaction mais qu’ils seront bien présents dans le texte que recevront, fin janvier, les membres du CTPMESR.
Eric Bernet, directeur adjoint des ressources humaines a affirmé que l’intégration progressive des assistants ingénieurs dans le corps des ingénieurs d’études aura bien lieu mais qu’il restait quelques éléments à caler avec la DGAFP.
Suite à l’application du NES, il convient néanmoins de ne pas pénaliser les assistants ingénieurs ayant atteint le dernier échelon et les techniciens qui seront reclassés dans ce corps suite à un concours ou une inscription sur la liste d’aptitude. "

Comment peut-on faire lecture de cette extrait suite reunion 14/01/11 ?. Quel est sa portée ?.

A-t-on un calendrier défini ?.



Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: SG-SNPTES le 17 Janvier 2011, 13:59:20
Bonjour,

Comme précisé dans le texte :"Il a également été précisé que les articles du statut ITARF relatifs au corps des assistants ingénieurs étaient en cours de rédaction mais qu’ils seront bien présents dans le texte que recevront, fin janvier, les membres du CTPMESR."

Nous n'aurons donc pas la réponse avant fin janvier.

Une chose est certaine, il y aura bien des recrutements d'assistants ingénieurs en 2011 (la campagne des concours est lancée), il ne faut donc rien attendre avant 2012.

La seule chose qui se fera en 2011, c'est d'ajouter deux échelons avec un indice terminal de minimum 710 (date d'effet, avril 2011). C'est important pour les techniciens qui seront reclassés dans ce corps suite aux concours et listes d'aptitude mais aussi pour les assistants ingénieurs actuellement bloqués au dernier échelon.

Cordialement,


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Proton le 17 Janvier 2011, 16:32:29
Vous pensez vraiment qu'ils seraient capables de procéder à l'intégration des ASI (ITRF) dans le corps des IGE et de ne pas effectuer le même changement chez les ITA (AI et IE) des EPST ?


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: SG-SNPTES le 17 Janvier 2011, 16:46:00
Bonjour,

Une chose est certaine le ministère ne nous a transmis aucun texte concernant les ITA alors que le CTPMESR aura lieu début février.

Même si cela finit par se faire, je crains que ce ne soit pas avec la même date d'effet.

A suivre...


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Proton le 26 Janvier 2011, 10:04:09
Apparemment, d'autres syndicats semblent se ranger à la position du SNPTES. Les modifications qui interviennent actuellement dans les statuts de la catégorie B (en particulier l'accès au 2ème garde de T pour les BAC+2) ne laissent pas vraiment d'alternative.

Quand en saurons-nous plus ?


Titre: Re : Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Graindesable le 26 Janvier 2011, 20:16:30
Apparemment, d'autres syndicats semblent se ranger à la position du SNPTES. Les modifications qui interviennent actuellement dans les statuts de la catégorie B (en particulier l'accès au 2ème garde de T pour les BAC+2) ne laissent pas vraiment d'alternative.



D'autres syndicats ? Lesquels ?


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Proton le 26 Janvier 2011, 20:22:20
Je t'envoie un MP !  ;)


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: SG-SNPTES le 26 Janvier 2011, 20:32:27
Même question : lesquels?

Il est important que l'on connaisse ces syndicats pour travailler ensemble sur ce sujet.

On se sent bien seul des fois...


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Proton le 01 F?vrier 2011, 09:52:40
Lors du "dialogue avec les personnels" Alain FUCHS, répondant à une question concernant l'intégration des AI dans le corps des IE, a précisé que le CNRS était attaché au maintien d'un recrutement à BAC+2.

Ce propos est reporté dans le dernier numéro du journal du CNRS (page 33) :  http://www.cnrs.fr/fr/pdf/jdc/JDC252.pdf

C'est pas bon signe…  :-\


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: SG-SNPTES le 01 F?vrier 2011, 11:29:36
Il est certain que si nous n’obtenons pas l’intégration des AI et ASI en IE et IGE, les organismes de recherche et la CGT en seront les seuls responsables.


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: missan le 01 F?vrier 2011, 16:29:02
Bonjour,

Comment peuvent-ils empêcher l’intégration des AI et ASI en IGE puisque ce grade n’existe dans aucun autre ministère §§ ??

Il nous rendra  impossible une mutation d’un ministère à un autre (une véritable injustice). 


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Stendhal le 01 F?vrier 2011, 16:51:16
Pas si évident que cela.

Que dire aux IGE actuels ? Qu'il verront arriver dans leurs rangs autant de prétendants à l'IE1 et à l'IE HC dans quelques années ?

Ok pour la mobilité mais ce n'est pas cet argument qui fera réellement pencher la balance !

D'ailleurs quelques intervenants de ce forum ont bien précisé qu'ils connaissaient des AI qui sont partis en détachement dans le corps des Attachés (équivalent IGE) et qui ont été intégrés dans ce corps. Donc ce n'est pas un frein systématique pour la mobilité.

Les 2 échelons de + pour les ASI ITRF...à double tranchants. Soit c'est pour rapprocher les ASI des IGE et faciliter la fusion, soit c'est pour faire perdurer le corps des ASI face à la réforme de la cat B.

Je crois que l'on en saura un peu plus avant mi-février.




Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Franck F le 02 F?vrier 2011, 12:22:57
Bonjour à tous,

Pour ce qui du détachement en territoriale par exemple, je confirme que c'est vrai mais que ce n'est pas évident.

En effet certaines institutions préfèrent recourir à la contractualisation plutôt que de favoriser le détachement d'ASI pour Attaché en considérant  notre  indice/échelon et  le leur.
Leurs responsables prétextant les différences de l'indice terminal des deux catégories. (en plus chez eux il y a deux grades...)

Pour info, c'est mon cas. Ma candidature les intéressait mais pas en détachement, ils m'ont proposé de me mettre en disponibilité pour un CDI avec 15% de plus.
Etrange non? que penser?
J'ai bien évidemment renoncé.

Il faut absolument que les grilles soient équilibrées d'un corps à l'autre et que la fusion se fasse.
Cela est intéressant sur tous les plans...pas seulement pour la mobilité.

J'en profite pour saluer et soutenir au passage nos représentants qui se battent pour nous tous en ce sens.

Bien cordialement.
Franck F


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: barnet le 03 F?vrier 2011, 09:46:02
Bonjour,
Voici le projet de changer le statut ou les assistants ingénieurs auraient les 2 échelons supplémentaires, voir accès au
http://sntrscgt.vjf.cnrs.fr/IMG/pdf/ITRF.pdf
cordialement


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: FA-ENESR Alain Favennec le 03 F?vrier 2011, 11:35:11
Merci à Barnet pour son info, mais je préfèrerais que l'on ne fasse pas de pub à un autre syndicat sur ce forum du SNPTES... surtout quand le syndicat en question porte, en partie, la responsablité du report de notre projet d'intégration des AI en IGE !

Je voue renvoie donc à cette info mais, cette fois, sur le site du SNPTES-UNSA :
http://snptes.org/Modifications-statutaires-ITRF.html

Pour les info des autres organisations, j'avoue ne pas savoir vous dire comment avoir des renseignements puisqu'elles ne disposent pas, contrairement au SNPTES-UNSA, de forums publics.


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: poivrier le 03 F?vrier 2011, 12:36:04
Bonjour à tous,

Je suis ce sujet depuis quelques années maintenant, et il y a encore quelques semaines j'aurais parié que l'intégration (progressive) se ferait. En effet, avec la réforme de la CAT B je voyais mal des techniciens avoir un indice final plus important qu'un ASI.

Par contre, le fait d'avoir ajouté des échelons en plus aux ASI change totalement les choses. Je suis maintenant persuadé que cette intégration n'aura pas lieu.
Comme l'on dit d'autre personne, les ASI disparaitrons progressivement avec le recrutement de techniciens class sup en BAC+2 et les promotions au compte goute en IE.

Je pense que les syndicats auraient du refuser simplement l'ajout de ces 2 échelons car la seule revendication valable (indice inférieur à ceux des techniciens) vient de partir en fumé.

Je précise également que ceci n'est pas un message pour dénigrer le SNPTES, car à mes yeux c'est le seul syndicat qui a porté ce projet avec autant de conviction et je tiens à les remercier.

Amicalement.


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: missan le 03 F?vrier 2011, 12:55:16
Tout à fait d'accord ??? très pessimiste  :-\ juste deux échelons et on classe le dossier "intégration".

merci


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: ahmed le 03 F?vrier 2011, 13:05:10
Je pense plutôt que ces deux échelons sont plutôt positifs.

Quel intéret maintenant de garder en cat A deux corps à l'indice terminal est casi identique?



Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: jm le 03 F?vrier 2011, 13:26:58
Bonjour,

Comme Ahmed, je pense que c'est le seul argument;

Le coût de l'intégration ne pourra plus nous être opposé!

Bonne journée


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Le berton le 03 F?vrier 2011, 16:37:55
Bonjour,
Dans le texte envoyé par M Barnet , l'article 58 manque de précision a mon avis et mets le doute dans l'intégration des AI en IE

Les assistants ingénieurs classés au quatorzième échelon de leur corps à la date d'entrée en vigueur du présent décret sont reclassés à identité d'échelon, avec conservation de l'ancienneté d'échelon acquise dans la limite de la durée de cet échelon.

Dans quel corps AI OU TCE ?
Ce n'est pas la même chose ............
Merci d'avance pour vos réponses
Cordialement

Philippe


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: FA-ENESR Alain Favennec le 03 F?vrier 2011, 16:45:54
Pour répondre à Philippe 94600, les ASI en question demeureront bien dans le corps des ASI (avec un ou deux échelons supplémentaires). Il n'est plus question de les faire passer en B (on en a parlé !) et le SNPTES, contrairement à d'autres syndicats, demande toujours l'intégration des ASI en IE.


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Le berton le 03 F?vrier 2011, 16:52:27
Merci beaucoup pour cette précision
Bonne soirée

Philippe


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: MILO12 le 03 F?vrier 2011, 17:52:04
Bonjour


Je souhaiterai poser une question très simple.

    - On aura un concours ASI (BAC+2), puis après la réforme B un concours TECHNICIEN GRADE 2 recruté àpartir de Bac + 2.

    - Quelqu'un peut m'expliquer.

   - Je pensais qu'on souhaitait faire des économies ?.

    - J'espère vivement que les asi soient intégrés.

Merci de vos réponses.


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Fredo_L le 05 F?vrier 2011, 13:30:16
J'espère que l'on sera vite fixé.
Même si l'intégration de AI à IE doit prendre 5 à 10 ans, cela sera toujours mieux que rien.
Merci en tout cas au Snptes-unsa pour leurs efforts dans ce dossier.


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: poivrier le 10 F?vrier 2011, 09:07:43
Bonjour,

Suite à cette new http://www.snptes.org/L-UNSA-boycotte-le-CTPMESR.html (http://www.snptes.org/L-UNSA-boycotte-le-CTPMESR.html) , cela signifie quoi exactement ?
* L'intégration est toujours possible mais la décision reportée ?
* Il n'y aura pas d'intégration ?
* Une prochaine réunion doit avoir lieu ?
* Autre option ?

C'est bien cette décision que l'on attendait avant le 14 février?



Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Stendhal le 13 F?vrier 2011, 15:50:33
Bonjour,

quelles contreparties auraient les IGE / IE de cette intégration ?

Vont-ils "gratuitement" voir arriver dans leurs rangs des milliers d'ASI qui pourront les concurrencer par la suite pour l'IE1 par exemple ?

Je n'ai pas l'impression que beaucoup d'IE se soient prononcés contre l'intégration, mais j'en discutais avec un collègue IE et lui trouve cela injuste (les conditions de diplôme, les attentes et les concours ne sont pas les mêmes) pour les IE.

Il y a quand même pas mal d'AI qui ne sont titulaires "que" d'un BTS / IUT, voire le bac ou moins quand ils ont grimpés en interne.

Vos avis ?






Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: jm le 13 F?vrier 2011, 18:37:11
Bonsoir,

Je peux témoigner pour ce qui se passe autour de moi;

Je suis ASI, ai une licence en formation initiale, j'ai des collègues dans le même cas, et ai aussi des collègues
recrutés récemment avec Master2.
De plus les ASI sont recrutés après des épreuves ecrites  qui sont sélectives étant données le contexte économique (et non sur un dossier).
Pour l'anecdote je connais aussi des IGE avec le bac ou même moins!

Je pense vraiment qu'il n'y a plus d'espace pour les ASI. (la nouvelle grille est très proche de celle des IGE:indice terminal proche)
Si l'intégration a lieu, il faut le voir surtout comme un début de la rénovation de l'ensemble des grilles de cat A.
Pour l'instant l'éventuelle l'intégration n'enlèvera rien aux autres collègues de cat A!

Bonne soirée
jm


Titre: Re : Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Graindesable le 13 F?vrier 2011, 19:32:26
Bonjour,

quelles contreparties auraient les IGE / IE de cette intégration ?

Vont-ils "gratuitement" voir arriver dans leurs rangs des milliers d'ASI qui pourront les concurrencer par la suite pour l'IE1 par exemple ?

Je n'ai pas l'impression que beaucoup d'IE se soient prononcés contre l'intégration, mais j'en discutais avec un collègue IE et lui trouve cela injuste (les conditions de diplôme, les attentes et les concours ne sont pas les mêmes) pour les IE.

Il y a quand même pas mal d'AI qui ne sont titulaires "que" d'un BTS / IUT, voire le bac ou moins quand ils ont grimpés en interne.

Vos avis ?



Toutes ces questions (y compris l[e triste] argument des Asi qui n'ont même pas le bac) ont déjà été discutées dans ce forum, sur ce sujet, dans les pages précédentes.













Titre: Re : Re : Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: SG-SNPTES le 13 F?vrier 2011, 20:02:16
Bonjour,

quelles contreparties auraient les IGE / IE de cette intégration ?

Vont-ils "gratuitement" voir arriver dans leurs rangs des milliers d'ASI qui pourront les concurrencer par la suite pour l'IE1 par exemple ?

Je n'ai pas l'impression que beaucoup d'IE se soient prononcés contre l'intégration, mais j'en discutais avec un collègue IE et lui trouve cela injuste (les conditions de diplôme, les attentes et les concours ne sont pas les mêmes) pour les IE.

Il y a quand même pas mal d'AI qui ne sont titulaires "que" d'un BTS / IUT, voire le bac ou moins quand ils ont grimpés en interne.

Vos avis ?


Toutes ces questions (y compris l[e triste] argument des Asi qui n'ont même pas le bac) ont déjà été discutées dans ce forum, sur ce sujet, dans les pages précédentes.


S'ils n'ont pas le bac et qu'ils sont devenus ASI par concours internes, externes (commission d'équivalence) ou liste d'aptitude, c'est qu'un jury ou une commission a reconnu que leur niveau de compétences correspondait au minimum à un DUT ou BTS. Il n'y a donc pas de sujet!

Une chose est certaine, on ne réglera pas le problème des ingénieurs en critiquant l'intégration des assistants ingénieurs.

Le SNPTES UNSA revendique évidemment une amélioration des carrières pour l'ensemble des corps et il ne s'agit pas d'obtenir une "contreparties" à cette intégration, comme vous dites.

Vous affirmez : "...des milliers d'ASI qui pourront les concurrencer par la suite pour l'IE1 par exemple ?"

Mais de quoi avez-vous peur puisqu'ils n'ont même pas le bac ;-)


Bien cordialement,


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: harf18 le 13 F?vrier 2011, 21:18:24
Bonsoir, et donc alors ? Rien avant le 14 février, c'est suite au boycotte ?

Merci



Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Stendhal le 14 F?vrier 2011, 00:22:18
Je suis AI, pas la peine de s'exciter les gars !  :o

C'est la St Valentin, je vais envoyer une rose à Valérie...peut-être que ??

Harf : le CTP a été repoussé, donc rien aujourd'hui !


Titre: Re : Re : Re : Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Floris le 14 F?vrier 2011, 11:45:05
Bonjour,

quelles contreparties auraient les IGE / IE de cette intégration ?

Vont-ils "gratuitement" voir arriver dans leurs rangs des milliers d'ASI qui pourront les concurrencer par la suite pour l'IE1 par exemple ?

Je n'ai pas l'impression que beaucoup d'IE se soient prononcés contre l'intégration, mais j'en discutais avec un collègue IE et lui trouve cela injuste (les conditions de diplôme, les attentes et les concours ne sont pas les mêmes) pour les IE.

Il y a quand même pas mal d'AI qui ne sont titulaires "que" d'un BTS / IUT, voire le bac ou moins quand ils ont grimpés en interne.

Vos avis ?


Toutes ces questions (y compris l[e triste] argument des Asi qui n'ont même pas le bac) ont déjà été discutées dans ce forum, sur ce sujet, dans les pages précédentes.


S'ils n'ont pas le bac et qu'ils sont devenus ASI par concours internes, externes (commission d'équivalence) ou liste d'aptitude, c'est qu'un jury ou une commission a reconnu que leur niveau de compétences correspondait au minimum à un DUT ou BTS. Il n'y a donc pas de sujet!

Une chose est certaine, on ne réglera pas le problème des ingénieurs en critiquant l'intégration des assistants ingénieurs.

Le SNPTES UNSA revendique évidemment une amélioration des carrières pour l'ensemble des corps et il ne s'agit pas d'obtenir une "contreparties" à cette intégration, comme vous dites.

Vous affirmez : "...des milliers d'ASI qui pourront les concurrencer par la suite pour l'IE1 par exemple ?"

Mais de quoi avez-vous peur puisqu'ils n'ont même pas le bac ;-)


Bien cordialement,

Foutue mentalité franco-française de limiter les capacités des gens à leur seul niveau d'études !

Pourquoi un AI à bac + 2 voire un bac qui aurait prouvé ses mérites face à des jurys ou des CAP ne pourrait être intégré IE parce qu'il n'a pas le diplome... A fortiori si il occupe des fonctions comparables aux IE qu'il cotoie, mais qui ont un "meilleur" (sic) niveau d'études...

C'est l'expérience qui prime au quotidien, pas les diplômes.

Ceci étant, le cas des gens surdiplômés (AI avec une license voire un master) est tout aussi  préoccupant, mais on est là dans des problèmes de recrutement, plus dans des problèmes d'intégration.


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: aoncle le 14 F?vrier 2011, 11:52:33
Est-ce qu'on va avoir des nouvelles bientôt ?
Selon l'agenda de la ministre, il semble que celle-ci va passer la semaine aux Antilles...
Donc encore rien cette semaine j'imagine.
Il faut attendre.
Encore attendre.


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Toterro le 14 F?vrier 2011, 16:30:48
Tout a fait d'accord avec toi Floris


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: FA-ENESR Alain Favennec le 14 F?vrier 2011, 16:43:23
A aoncle, nous vous donnerons des nouvelles demain (communiqué SNPTES-UNSA).

En attendant, pour patienter, je vous donne la déclaration UNSA Education du CTPMESR de vendredi dernier.

Déclaration de l’UNSA Education au Comité technique paritaire du ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche (CTPMESR) du vendredi 10 février 2011.
 

L’UNSA Education demande à la Ministre le respect de ses engagements
!




Nous sommes ici aujourd’hui pour donner notre avis sur plusieurs textes de nature statutaire. Ces textes vont porter sur la carrière de nombreux collègues (ITRF, corps des bibliothèques, corps des personnels de laboratoire des EPLE) et en oublient d’autres en particulier les ITA des organismes de recherche. Les avis que nous donnons ne sont donc pas, pour l’UNSA Education, des décisions que nous prenons à la légère. L’UNSA-Education, jusqu’à la dernière minute, a essayé d’apporter des correctifs à ces textes en négociant et en proposant des amendements. Si quelques défauts ont ainsi d’ors et déjà été corrigés, grâce à L’UNSA Education, d’autres de nos propositions n’ont malheureusement pas encore été retenues par le ministère. L’UNSA Education reformulera donc, lors de cette séance, un certain nombre d’amendements.

L’UNSA Education tient aussi à se faire l’écho de la colère des collègues qui constatent que certaines promesses de la Ministre n’ont pas été tenues.

Ainsi, comment, pour l’UNSA Education, ne pas rejeter ce projet statutaire d’intégration des Bibliothécaires adjoints spécialisés (BAS) dans le nouveau corps de techniciens des bibliothèques ! Ce projet présente des procédés de reclassement, dans le nouveau corps, particulièrement injustes et pénalisants qui ne prennent pas du tout en compte les hauts niveaux d’implications et de qualifications des BAS. Il n’y a là aucun progrès, mais bien au contraire, une véritable dégradation.


L’UNSA Éducation demande donc, une nouvelle fois, l’intégration des BAS en catégorie A.

De la même façon, comment ne pas marquer notre colère quand nous apprenons, après moult promesses et déclarations ministérielles, que les assistants ingénieurs ne seront pas, à l’occasion de cette réforme statutaire, intégrés au corps des ingénieurs d’études. L’UNSA Education espère que ce n’est que partie remise et que cette promesse de la Ministre sera enfin mise en application pour les assistants ingénieurs ITRF mais aussi ITA, avant la fin de l’année 2011.


Depuis des années, l’UNSA Education, seul contre tous, le ministère et les autres organisations syndicales, se bat pour cette réforme. Nous constatons que tout le monde maintenant reconnaît la justesse de notre revendication. Il n’est que temps de passer aux actes.

Aussi grave, comment ne pas s’étonner d’un « oubli », pourtant signalé par l’UNSA Education, du fait que cette réforme ITRF ne soit pas appliquée, pour ses points positifs (il y en a !) aux corps ITA. Cet « oubli » est lourd de conséquences puisqu’au jour le jour vont cohabiter, souvent dans les mêmes laboratoires ou services, des collègues de corps autrefois comparables et qui, désormais, seront en décalage. L’UNSA Éducation demande donc également l’application rapide de la réforme de la catégorie B aux techniciens de recherche ITA ainsi que de l’ajout de deux échelons supplémentaires à la grille des assistants ingénieurs ITA des Établissements publics à caractère scientifique technologique (EPST). C’est une nécessité en attendant leur intégration globale dans le corps des ingénieurs d’Etudes !

D’autre motifs fondent notre colère, comment ainsi oser conjuguer la fusion entre les corps ITRF et les corps des personnels de laboratoire des Établissements public locaux d’enseignement (EPLE) dans un contexte anxiogène de suppressions de postes qui frappent de manière lourde ces collègues exerçant en EPLE. L’UNSA Éducation demande donc, une nouvelle fois, l’arrêt immédiat des suppressions de postes.

Enfin, l’UNSA Éducation demande à nouveau une audience à Madame la Ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche pour effectuer un bilan de la réalisation du plan « plan carrières » (2009-2011) et négocier un « plan Carrières 2 », prenant en compte l’ensemble des revendications de l’UNSA Education, réalistes et réalisables, pour les personnels des catégories C, B et A.

Enfin, nous aurons une pensée particulière, en ces moments difficiles, pour nos collègues, enseignants, chercheurs et ITRF, français et égyptiens, qui travaillent en Egypte à l’IFAO (Institut Français d’Archéologie Orientale du Caire).






Alain Favennec

Service juridique SNPTES-UNSA



Titre: Re : Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: NC38 le 15 F?vrier 2011, 10:40:22
Bonjour,

quelles contreparties auraient les IGE / IE de cette intégration ?

Vont-ils "gratuitement" voir arriver dans leurs rangs des milliers d'ASI qui pourront les concurrencer par la suite pour l'IE1 par exemple ?

Je n'ai pas l'impression que beaucoup d'IE se soient prononcés contre l'intégration, mais j'en discutais avec un collègue IE et lui trouve cela injuste (les conditions de diplôme, les attentes et les concours ne sont pas les mêmes) pour les IE.

Il y a quand même pas mal d'AI qui ne sont titulaires "que" d'un BTS / IUT, voire le bac ou moins quand ils ont grimpés en interne.

Vos avis ?




Bonjour,

pour témoignage, je suis ASI dans une petite Université, j'ai un bac +5 (+ deux maîtrises), j'ai occupé un poste de IE contractuel pendant 4 ans avant de passer un concours D'ASI .

les ASI sont peu nombreux dans l'établissement, nous sommes 7 pour 250 personnels non enseignants ;  mis à part un collègue promu ASI par voie de promotion interne, nous avons tous au moins Bac + 3, c'est la dure loi de l'offre et de la demande, les concours se vendent de plus en plus cher.

J'espère que l'intégration tant attendue se fera d'ici la fin de l'année.

Cordialement






Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Le berton le 15 F?vrier 2011, 14:02:20
Bonjour,
Par curiosité, combien d'ASI et d'AI sont concernés par cette intégration en ingénieur d'études.
Merci d'avance pour vos réponses
Cordialement.

Philippe


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Stendhal le 15 F?vrier 2011, 15:07:13
Merci Jacdix...ce qui nous paraît logique ne l'est pas pour tout le monde ici.

1/ Soit les remarques ne font pas avancer le débat...
2/ Soit c'est complétement stupide de parler des diplômes...

Je parlais de "contreparties" le mot n'est pas du tout passé... peut-être que "mesures compensatoires" passera mieux...

Je pense que les AI qui passeront automatiquement IE auront une étiquette sur le front...au moins dans leur administration d'origine.

Cela en vaut vraiment la chandelle pourtant, ne serait-ce que pour la mobilité, qui peut-être super compliquée pour les AI.

Tout dépend de l'état d'esprit de l'unité dans laquelle on bosse...chez nous les AI sont plus des "techniciens +" que des ingénieurs. Les responsabilités ne sont donc pas du tout les mêmes. Dans une autre on n'attachera pas d'importance aux grades, seule l'expérience comptera...

"Foutue mentalité franco-française"...c'est puissant comme élément de débat.


Titre: Re : Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: SG-SNPTES le 15 F?vrier 2011, 15:13:09
Bonjour,
Par curiosité, combien d'ASI et d'AI sont concernés par cette intégration en ingénieur d'études.
Merci d'avance pour vos réponses
Cordialement.

Philippe

Selon la DGAFP :
- assistants ingénieurs de recherche des EPST (8 corps 4 062 agents) ;
- assistants ingénieurs du ministère de l’éducation nationale et enseignement supérieur (2 607 agents).


Titre: Re : Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Graindesable le 15 F?vrier 2011, 16:11:11
Merci Jacdix...ce qui nous paraît logique ne l'est pas pour tout le monde ici.

1/ Soit les remarques ne font pas avancer le débat...
2/ Soit c'est complétement stupide de parler des diplômes...

Je parlais de "contreparties" le mot n'est pas du tout passé... peut-être que "mesures compensatoires" passera mieux...

Je pense que les AI qui passeront automatiquement IE auront une étiquette sur le front...au moins dans leur administration d'origine.

Cela en vaut vraiment la chandelle pourtant, ne serait-ce que pour la mobilité, qui peut-être super compliquée pour les AI.

Tout dépend de l'état d'esprit de l'unité dans laquelle on bosse...chez nous les AI sont plus des "techniciens +" que des ingénieurs. Les responsabilités ne sont donc pas du tout les mêmes. Dans une autre on n'attachera pas d'importance aux grades, seule l'expérience comptera...

"Foutue mentalité franco-française"...c'est puissant comme élément de débat.


Les quelques IE qui ne veulent pas se mélanger à la plèbe des Bac+2 ou Bac-4, on en a déjà mangé ici, il y a un an.
Ceux qui pleurent de se voir concurrencé par les gueux AI/Asi pour les promotions, c'est encore du rab.

Le résultat de ce genre de "débat" ? Ça a dégénéré (dès la page 5 : http://forum.snptes.org/index.php?topic=73.60 (http://forum.snptes.org/index.php?topic=73.60)) en guerre de posts entre AI/Asi et IE. Si tu veux un reboot...







Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: grattepoil le 15 F?vrier 2011, 16:56:06
La question des diplômes peut sembler superflue. Elle l'est. Par contre, la nature des fonctions ne l'est certainement pas.
Donc que cette mesure se fasse par contingence politique pour satisfaire à la réduction du nombre de corps. Ok. Qu'elle soit facilitée par la prise en compte du manque d'évolutivité du corps des assistants-ingénieur. D'accord.
Mais que les AI qui prétendent collectivement la légitimer par leur niveau d'études, l'épreuve d'admissibilité écrite ou une identité des fonctions exercées vis-à-vis des ingénieurs d'études aient l'honnêteté de considérer leur ego à sa juste valeur.


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Badaboom le 16 F?vrier 2011, 09:13:20
Tout à fait d'accord avec "Stendhal" et "Jacdix".
Il faut des contreparties pour les ige !

Sinon, les asi n'ont qu'à faire comme tout le monde : progresser en interne ou passer des concours externe.


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: asi747 le 16 F?vrier 2011, 09:30:49
Citation
Le résultat de ce genre de "débat" ? Ça a dégénéré (dès la page 5 : http://forum.snptes.org/index.php?topic=73.60) en guerre de posts entre AI/Asi et IE. Si tu veux un reboot...

Apparemment, il y en a qui en veulent encore... ::)


Titre: Re : Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: valm le 16 F?vrier 2011, 09:35:52
Tout à fait d'accord avec "Stendhal" et "Jacdix".
Il faut des contreparties pour les ige !

Sinon, les asi n'ont qu'à faire comme tout le monde : progresser en interne ou passer des concours externe.

Les IEHC ont été créé et ils ont dépassés les IR2C ?! C'était une autre façon d'assurer l'évolution des IEs mais là ça ne vous dérangeait pas trop !

Pas entendu trop d'IRs se plaindre sur le coup (pas de site OK) mais maintenant pas plus, je me permets de vous le rappeler.







Titre: Re : Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: julia le 16 F?vrier 2011, 09:47:11
Tout à fait d'accord avec "Stendhal" et "Jacdix".
Il faut des contreparties pour les ige !

Sinon, les asi n'ont qu'à faire comme tout le monde : progresser en interne ou passer des concours externe.

Je partage également cet avis.


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Tualatin le 16 F?vrier 2011, 10:03:46
De toute façon, ça ne sert à rien vos 20 pages de débat sur l'intégration ou non des asi dans les ige.

L'argent restera le nerf de la guerre au sein de la fonction publique et c'est toujours la DGAFP qui aura le dernier mot.

Toute réforme doit pouvoir faire économiser de l'argent à l'Etat. Alors tous ces posts sur le mérite ou non des asi à intégrer le corps ige leur passe bien au dessus de la tête.

Si le coût de l'intégration est financièrement plus intéressante pour l'Etat à moyen ou long termes, elle se fera.


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: pibou le 16 F?vrier 2011, 10:09:49

Les IEHC ont été créé et ils ont dépassés les IR2C ?! C'était une autre façon d'assurer l'évolution des IEs mais là ça ne vous dérangeait pas trop !

Bon, finalement cette remarque a trouvé sa voie (private joke, voir topic sur les IGR/IR  ;D )


Il ne faudrait pas perdre de vue que le problème posé par les ASI est lié à la mise en œuvre du NES et les piètres perspectives de promotion offertes aux Techniciens en cas de maintien de ce corps atypique (voir la pyramide des effectifs).


Titre: Re : Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Floris le 16 F?vrier 2011, 10:12:39
Merci Jacdix...ce qui nous paraît logique ne l'est pas pour tout le monde ici.

1/ Soit les remarques ne font pas avancer le débat...
2/ Soit c'est complétement stupide de parler des diplômes...

Je parlais de "contreparties" le mot n'est pas du tout passé... peut-être que "mesures compensatoires" passera mieux...

Je pense que les AI qui passeront automatiquement IE auront une étiquette sur le front...au moins dans leur administration d'origine.

Cela en vaut vraiment la chandelle pourtant, ne serait-ce que pour la mobilité, qui peut-être super compliquée pour les AI.

Tout dépend de l'état d'esprit de l'unité dans laquelle on bosse...chez nous les AI sont plus des "techniciens +" que des ingénieurs. Les responsabilités ne sont donc pas du tout les mêmes. Dans une autre on n'attachera pas d'importance aux grades, seule l'expérience comptera...

"Foutue mentalité franco-française"...c'est puissant comme élément de débat.

Si tu t'arrêtes à la première phrase de chaque contribution, c'est clair que tu ne verras pas avancer le débat !  ;D

Pour info, je suis un ancien AI, qui a réussi récemment un concours interne, qui était et qui reste persuadé qu'il faut simplement et purement intégrer directement tous les Ai dans le corps des IE.

Des compensations pour les IE ? Ben oui, bien sur, on est d'accord.

Mais pour quels IE ?

Les vrais, ceux qui ont les diplômes ?
Les moins vrais, ceux qui sont passés en interne, avec ou sans les diplômes ?
Les pas vrais, ceux qui auraient été intégrés si ça se fait avec ou sans diplômes ?
Les pas faux, qui resteraient AI avec des diplômes supérieurs mais des fonctions d'IE ?
Les vraiment faux, qui resteraient AI avec les fonctions d'IE, mais pas les diplômes
...

J'aurais pu en ajouter 100 de plus, si on prend en compte les critères de Bap, d'âge, de région, d'employeur, d'emploi type, de fonctions, de formation continue...

On a un syndicat qui se bat sur un sujet, une fois celui ci réglé, il s'attaquera au suivant.

Arrêtons de se regarder le nombril, on ne devient pas moins riche quand le voisin s'enrichit.



Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Le berton le 16 F?vrier 2011, 10:37:18
Bonjour,

Je suis d'accord avec Floris, et je pense qu'a la DGAFP, il y en a qui doivent bien rigolés.............
Il serai bon d'arrêter ces chamailleries de cour d'école et nous ferions mieux de nous unir pour faire front aux futures modifications de notre statut
Toutes les réformes de statut ont toujours commencées par la catégorie C et ont toujours finies par la catégorie A.
Patience, les IGE votre tour viendra, et avec l'intégration des ASI - AI nous seront encore plus nombreux pour défendre notre futur statut
Allez bon courage a tous et soutenons l'UNSA dans cette dernière ligne droite (enfin je l'espère) des négociations pour cette intégration.

Cordialement

Philippe


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Alain53 le 16 F?vrier 2011, 11:11:27
Bonjour à tous,
Je sens la température monter et je le regrette :

« Sinon, les ASI n'ont qu'à faire comme tout le monde : progresser en interne ou passer des concours externe. »

Je peux comprendre l’impatience de certains IGE mais je suis un peu choqué par cette phrase. Elle laisse entendre que les ASI ne « font pas comme tout le monde » et attendent au fond de leur bureaux ou de leurs paillasses le passage collectif en IGE. Pas certain qu’ils aient tous attendu ces conseils avisés pour passer des concours ou remplir des dossiers de promotions…

Je trouve regrettable qu’un petite avancée statutaire (les corps ASI et IGE sont assez proches maintenant) génère ces tensions. A qui peut bien profiter ces divisions entre nous, pas à l’ensemble des ITRF en tout cas…

Pour ma part (je suis IGE), je me dis plutôt : et si cette intégration (projet d’intégration devrais je dire ?) n’était que le début de la valorisation de toute la catégorie A ?

Au passage, merci au SNPTES pour sa constance à porter cette revendication.

Bonne journée,
Alain


Titre: Re : Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Graindesable le 16 F?vrier 2011, 11:27:38
Bonjour à tous,
Je sens la température monter et je le regrette :

« Sinon, les ASI n'ont qu'à faire comme tout le monde : progresser en interne ou passer des concours externe. »

Je peux comprendre l’impatience de certains IGE mais je suis un peu choqué par cette phrase. Elle laisse entendre que les ASI ne « font pas comme tout le monde » et attendent au fond de leur bureaux ou de leurs paillasses le passage collectif en IGE. Pas certain qu’ils aient tous attendu ces conseils avisés pour passer des concours ou remplir des dossiers de promotions…

Je trouve regrettable qu’un petite avancée statutaire (les corps ASI et IGE sont assez proches maintenant) génère ces tensions. A qui peut bien profiter ces divisions entre nous, pas à l’ensemble des ITRF en tout cas…

Pour ma part (je suis IGE), je me dis plutôt : et si cette intégration (projet d’intégration devrais je dire ?) n’était que le début de la valorisation de toute la catégorie A ?

Au passage, merci au SNPTES pour sa constance à porter cette revendication.

Bonne journée,
Alain


+1
C'est ce qu'indique clairement la pétition qui circule sur le sujet :
http://petition.snptes.org/?petition=4


Et j'en profite, à mon tour, pour remercier le SNPTES pour sa persévérance.  :-*


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: bob le 16 F?vrier 2011, 16:08:26
Voyons, voyons,
essayons d'être polis pour éviter la censure de l'administrateur;
Je trouve dommage que égoisme, existe aussi dans l'enseignement supérieur.
certains posteurs me rappellent des enseignants disaient :
"cette personne a été embauchée comme "cireur de pompe, en 1789, en 2011, il doit être cireur,
la carrière de ce personnel doit être exclus ?
mais lui, avant d'être PU, il a été MCF, il a été étudiant.
autre exemple,
je connais une amie inspecteur des impôts et qui disait: depuis le rapprochement des 2 administrations: mais le percepteur vont être incapable assumer leur fonction.....
Pour construire la pyramide, il lui faut une assise : les C, puis les B et pour finir les A.....

Le chantier est long, difficile, notre syndicat, le SNPTES, assume avec enthousiasme son métier, il suffit d'aller côtoyer les permanents au siège, leur temps n'est pas compter, à chacun sa spécialité, ses compétences sans aucune séparation de qui a ou n'a pas de diplôme, faisons confiance  au SNPTES.
Bob


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: jm le 17 F?vrier 2011, 14:35:59
Bonjour,

Peut être pouvez vous nous dire s'il y a encore des discussions au ministère concernant cette intégration.
Y-a-t-il  des échéances prévues (commissions , réunions) ?

Merci pour votre travail!

cdlt

jm


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: dan3313 le 17 F?vrier 2011, 18:42:17
Je trouve regrettable qu’un petite avancée statutaire (les corps ASI et IGE sont assez proches maintenant) génère ces tensions. A qui peut bien profiter ces divisions entre nous, pas à l’ensemble des ITRF en tout cas…

Pour ma part (je suis IGE), je me dis plutôt : et si cette intégration (projet d’intégration devrais je dire ?) n’était que le début de la valorisation de toute la catégorie A ?

J'aime beaucoup cette remarque d'alain 53 et je crois réellement à un effort commun mais surtout pas parcellaire, il n'y a pas de défavorisés ou de nantis, il y a des corps qui meritent tous d'évoluer et booster les asi devrait avoir un effet ensuite sur les ie et les ir. On finit tous par se jeter la pierre les uns sur les autres alors que le but c'est que tout le monde augmente non ?

daniel


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: dan3313 le 17 F?vrier 2011, 22:47:06
le gras n'es pas apparu....je reprennais dans les deux premières lignes les phrases d'alain53


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Alain53 le 18 F?vrier 2011, 10:15:57
Aucun souci Daniel, je n'ai pas de droits d'auteur sur ces phrases ;).
Je suis plutôt rassuré de voir que nous sommes quelques uns (que nous sommes nombreux?) à penser que les divisions, chamailleries et jalousies entre corps ne feront qu'affaiblir nos revendications.
Dans ce domaine la solidarité et l'unité sont de véritables forces.
Les anciens ASI passés IGE sauront renvoyer l'ascenseur quand il s'agira de défendre la revalorisation des autres corps, de toutes les catégories (C, B et A)
Bonne journée,
Alain


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: ahmed le 24 F?vrier 2011, 08:29:31
Bonjour,

Je me permet permet de relancer la question de JM : 

"Peut être pouvez vous nous dire s'il y a encore des discussions au ministère concernant cette intégration.
Y-a-t-il  des échéances prévues (commissions , réunions) ?  "

Merci pour l'énorme travail que vous fournissez dans l'interet de tous.



Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: SG-SNPTES le 24 F?vrier 2011, 11:28:08
Bonjour,

C'est le calme plat en ce moment mais il faut dire que le ministère tourne au ralenti pendant les périodes de vacances parisiennes.

De toute façon, à ce stade des négociations, les discussions ont lieu entre notre ministère et celui chargé de la fonction publique.

Bien cordialement,


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: aoncle le 14 Mars 2011, 10:00:35
Bonjour,

Des nouvelles à ce sujet ? Peut-on espérer une avancée avant les vacances d'été ?


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: jm le 17 Mars 2011, 23:00:45
Bonsoir,

Y-a-t-il encore des discussions en ce moment entre le ministère de la fonction publique et notre ministère concernant cette intégration?
Comme Anoncle je me demande si l'on peut esperer des avancées avant cet été?

Merci et bonne soirée

jm


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Leo75 le 19 Mars 2011, 03:51:25
Ce fil de discussion a plus de 3 ans... et l'intégration n'est pas même pas en voie de finalisation.
Inutile de s'énerver sur le sujet, la supercherie semble un peu éventée maintenant.  ::)

Bien que la position du Snptes sur le statut marginal des ASI dans la fonction publique va dans le bon sens et qu'une révision du corps parait sage, il y a trop de remparts à une intégration dans le corps des IGE.

Néanmoins, la crispation de certains IGE, bien que peu surprenante, peut servir de révélateur...
Heureusement que tous les IGE ne sont pas comme ça.


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: SG-SNPTES le 19 Mars 2011, 10:33:13
Bonjour,

Le dossier n'est pas clos mais comme je l'ai déjà écrit il ne faut plus espérer une intégration directe en une fois.

Les négociations portent actuellement plus sur une mise en extinction du corps avec une intégration progressive par liste d'aptitude ou/et examen professionnel.

Une chose est certaine, il n'y aura pas d'intégration avant l'été alors mieux vaut continuer de passer les concours d'IGE ou de candidater pour une inscription sur la liste d'aptitude car le nombre de possibilité d'accès au corps des IGE n'est pas négligeable, bien qu'insuffisant.

Nous avons néanmoins mis un ultimatum au ministère, nous exigeons une réponse claire (positive ou négative), avant fin mars. Bien entendu, dans les deux cas nous communiquerons mais si la réponse est négative notre communication sera accompagnée d'actions syndicales.

Cordialement,





Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: aoncle le 04 Avril 2011, 10:15:49
"Nous avons néanmoins mis un ultimatum au ministère, nous exigeons une réponse claire (positive ou négative), avant fin mars. Bien entendu, dans les deux cas nous communiquerons mais si la réponse est négative notre communication sera accompagnée d'action syndicale."

Bonjour,

Quelle réponse avez-vous eue ?

Cordialement,


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Moi le 05 Avril 2011, 14:28:50
Bonjour,

Avons-nous une réponse à ce jour ????

Salutations.


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Graindesable le 05 Avril 2011, 18:43:18
No news, bad news ?
A moins que tout ça soit encore (malheureusement) en discussion...

Promotion, examen pro, intégration progressive ou entourloupe ?

Pour ma part, je pense qu'un examen professionnel serait une solution intéressante :
Parce que ça apporterait une certaine légitimité à cette intégration.  La compétence, l'argument principal des gens hostiles à cette intégration, exploserait en plein vol...

Par contre, qui dit examen professionnel, dit aussi que tout le monde ne sera pas élu et que certains ne le réussiront pas. Est-ce qu'on est prêt à laisser des gens dans un corps mort ?

Décidément, cette histoire est bien compliquée...  ???






Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Fredo_L le 05 Avril 2011, 21:21:45
Je serais également intéressé de savoir si le ministère a donné une réponse avant la fin mars, et si oui, quelle est cette réponse.

Ce serait bien que le gouvernement se décide un jour ou l'autre sur ce qu'il veut faire des Assistants Ingénieurs...


Titre: Re : Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Graindesable le 05 Avril 2011, 21:54:20
Je serais également intéressé de savoir si le ministère a donné une réponse avant la fin mars, et si oui, quelle est cette réponse.

Ce serait bien que le gouvernement se décide un jour ou l'autre sur ce qu'il veut faire des Assistants Ingénieurs...

Pour être plus précis, c'est le ministère de la fonction publique qui était censé trancher...


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: aoncle le 06 Avril 2011, 09:57:31
Donc personne ne sait rien ?   ???


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: SG-SNPTES le 06 Avril 2011, 10:11:28
Bonjour,

Nous avons effectivement eu des contacts la semaine dernière avec le cabinet de la ministre qui visiblement veut gagner du temps et ne sait pas comment sortir de ce problème suite au refus de la fonction publique. Nous avons demandé une réponse écrite pas de simples paroles.

Ma dernière réponse reste donc valable, sauf la date de l'ultimatum que nous avons reporté au 15 avril, puisque la porte n'est pas encore totalement fermée.

Cordialement,


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: SG-SNPTES le 18 Avril 2011, 13:57:16
Bonjour,

Nous avons été reçus par la direction générale des ressources humaines (DGRH) du ministère, jeudi 14 avril 2011.

Notre délégation a rappelé l’engagement pris par la Ministre, dans le cadre du plan carrières, d’intégrer le corps des assistants dans le corps des ingénieurs d’études.

Réponse du ministère : la DGRH n’a toujours pas reçu le feu vert du cabinet de la ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche pour mettre en application cette mesure.

Depuis le refus de la fonction publique, différentes hypothèses ont néanmoins été étudiées, la plus convaincante reste un arrêt des recrutements et une augmentation des possibilités d’inscription sur la liste d’aptitude d’accès au corps des ingénieurs d’études. Cela devra s’accompagner d’une possibilité d’accès directe aux corps des ingénieurs d’études pour les techniciens. Ce type de mesure a déjà été appliqué pour certains corps mais encore faut-il que le cabinet de Valérie Pécresse en ait réellement la volonté. Ce qui ne semble malheureusement pas être le cas.

D’autant plus que l’on nous ressort des cartons une vieille revendication du SNPTES UNSA, la création d’un corps d’ingénieur d’étude à deux grades (A type Fonction publique). Ce projet aurait, quant à lui, été approuvé par le cabinet de la Ministre et la fonction publique. Nous demandons que cette modification statutaire soit réalisée sur la base d’une fusion de la 1re classe et de la hors classe accompagnée d’une revalorisation indiciaire.

Nous ne pouvons qu’être satisfait de cette mesure mais nous précisons que cela ne doit pas « remettre aux calendes grecques » la problématique du corps des assistants ingénieurs et qu’elle doit donc s’inscrire dans un champ plus large de rénovation de l’ensemble de la catégorie A. Nous exigeons également l’indispensable révision du corps des IGR qui n’a bénéficié d’aucune avancée depuis sa création.

Cordialement,


Titre: Re : Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Floris le 18 Avril 2011, 14:35:32
Bonjour,

Nous avons été reçus par la direction générale des ressources humaines (DGRH) du ministère, jeudi 14 avril 2011.

Notre délégation a rappelé l’engagement pris par la Ministre, dans le cadre du plan carrières, d’intégrer le corps des assistants dans le corps des ingénieurs d’études.

Réponse du ministère : la DGRH n’a toujours pas reçu le feu vert du cabinet de la ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche pour mettre en application cette mesure.

Depuis le refus de la fonction publique, différentes hypothèses ont néanmoins été étudiées, la plus convaincante reste un arrêt des recrutements et une augmentation des possibilités d’inscription sur la liste d’aptitude d’accès au corps des ingénieurs d’études. Cela devra s’accompagner d’une possibilité d’accès directe aux corps des ingénieurs d’études pour les techniciens. Ce type de mesure a déjà été appliqué pour certains corps mais encore faut-il que le cabinet de Valérie Pécresse en ait réellement la volonté. Ce qui ne semble malheureusement pas être le cas.

D’autant plus que l’on nous ressort des cartons une vieille revendication du SNPTES UNSA, la création d’un corps d’ingénieur d’étude à deux grades (A type Fonction publique). Ce projet aurait, quant à lui, été approuvé par le cabinet de la Ministre et la fonction publique. Nous demandons que cette modification statutaire soit réalisée sur la base d’une fusion de la 1re classe et de la hors classe accompagnée d’une revalorisation indiciaire.

Nous ne pouvons qu’être satisfait de cette mesure mais nous précisons que cela ne doit pas « remettre aux calendes grecques » la problématique du corps des assistants ingénieurs et qu’elle doit donc s’inscrire dans un champ plus large de rénovation de l’ensemble de la catégorie A. Nous exigeons également l’indispensable révision du corps des IGR qui n’a bénéficié d’aucune avancée depuis sa création.

Cordialement,


Pour les Ai, la ministre se contredit, elle avait bien écrit le contraire voici deux ans ? Joli demi tour, très politicien.
Pour les IE, rien pour les IE2 ?


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Graindesable le 18 Avril 2011, 18:14:47
Les 2 échelons de + pour les ASI ITRF...à double tranchants. Soit c'est pour rapprocher les ASI des IGE et faciliter la fusion, soit c'est pour faire perdurer le corps des ASI face à la réforme de la cat B.

Je crois que l'on en saura un peu plus avant mi-février.

Bon, je crois qu'on a une première réponse. Il y a eu trop d'attente, d'hésitations pour vraiment croire à la première option. On dirait une esquive temporaire pour repousser encore (et encore) le problème.

Réponse du ministère : la DGRH n’a toujours pas reçu le feu vert du cabinet de la ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche pour mettre en application cette mesure.

J'en profite pour me demander comment on fait au Snptes pour tenir devant cette partie de Ping pong à trois ou l'on se refile la patate chaude, ou pour être plus précis, comment  faire devant des joueurs de Bonneteau ?
Est-ce qu'il y a une concertation entre tous ces acteurs (Ministre, Dgrh, Fonction publique ) ou (pour reprendre un vieux tube) "chacun fait fait fait, ce qu'il lui plait plait plait" devant les syndicalistes ?


Depuis le refus de la fonction publique, différentes hypothèses ont néanmoins été étudiées, la plus convaincante reste un arrêt des recrutements et une augmentation des possibilités d’inscription sur la liste d’aptitude d’accès au corps des ingénieurs d’études. Cela devra s’accompagner d’une possibilité d’accès directe aux corps des ingénieurs d’études pour les techniciens. Ce type de mesure a déjà été appliqué pour certains corps mais encore faut-il que le cabinet de Valérie Pécresse en ait réellement la volonté. Ce qui ne semble malheureusement pas être le cas.

Je sens que cette course de chevaux qui se prépare entre Techniciens et Asi va provoquer de superbes discussions dans ce forum... :)
C'est de bonne guerre.

Plus sérieusement, maintenant, on attend la réponse de la Ministre (et de son cabinet). Il me semble qu'elle a reçu du courrier de Monsieur Drouet datant du 15 février...
Et comme le rappelle Floris, ça me parait difficile de proclamer, de maintenir et ensuite de ne plus rien dire.

D’autant plus que l’on nous ressort des cartons une vieille revendication du SNPTES UNSA, la création d’un corps d’ingénieur d’étude à deux grades (A type Fonction publique). Ce projet aurait, quant à lui, été approuvé par le cabinet de la Ministre et la fonction publique. Nous demandons que cette modification statutaire soit réalisée sur la base d’une fusion de la 1re classe et de la hors classe accompagnée d’une revalorisation indiciaire.

Nous ne pouvons qu’être satisfait de cette mesure mais nous précisons que cela ne doit pas « remettre aux calendes grecques » la problématique du corps des assistants ingénieurs et qu’elle doit donc s’inscrire dans un champ plus large de rénovation de l’ensemble de la catégorie A. Nous exigeons également l’indispensable révision du corps des IGR qui n’a bénéficié d’aucune avancée depuis sa création.


Encore une belle esquive ou les Asi devront-ils attendre la réforme de la catégorie A (avec, au dernier moment, un veto d'un des acteurs susnommés) ?



Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Moi le 20 Avril 2011, 13:49:09
Bonjour,

Je ne comprends plus rien...Je pensais que le Ministère de l'Enseignement Supérieur attendait le feu vert du Ministère de la Fonction Publique et celui du Budget.

Et maintenant, ils proclament qu'ils attendent le feu vert d'eux même ?

Elle est où la réponse positive ou negative attendu pour la mi avril ? Qu'on nous disent clairement oui ou non mais pas autre chose..

Cordialement,





Titre: Re : Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: SG-SNPTES le 21 Avril 2011, 18:18:18
Bonjour,

Je ne comprends plus rien...Je pensais que le Ministère de l'Enseignement Supérieur attendait le feu vert du Ministère de la Fonction Publique et celui du Budget.
D'après notre ministère, la fonction publique a dit non. D'après, nos interlocuteurs la raison en est simple : Ils ont peur d'un "effet de contagion"! Cette thèse est plausible même si ce n'est pas la seule raison. En effet, certains corps de CII (recrutement à bac+2 mais en catégorie B) demandent a être intégrés en catégorie A (niveau IGE) car la réforme de la catégorie B prévoit de les rétrograder en "B type". Dans notre secteur, c'est le cas des bibliothécaires adjoints spécialisés (BAS) qui vont être déclassés dans le corps des techniciens de bibliothèques. Mais c'est également, le cas de personnels d'autres ministères comme les techniciens supérieurs d'études et de fabrication du ministère de la défense qui devaient être intégrés dans un corps d'ingénieurs. Pour ces derniers, le projet a même été voté en CTPM et puis Bercy et la fonction publique ont tout bloqué.

Et maintenant, ils proclament qu'ils attendent le feu vert d'eux même ?

La DGRH (des administratifs) attend le feu vert du cabinet (des politiques) de Pécresse (pas d'eux même). Mais le feu vert porte sur une modification statutaire permettant d'augmenter le nombre de possibilité d'accès au corps des ingénieurs d'études par liste d'aptitude. Il ne s'agit plus d'un dispositif d'intégration directe.

Elle est où la réponse positive ou negative attendu pour la mi avril ? Qu'on nous disent clairement oui ou non mais pas autre chose..

C'est exactement ce que nous avons déclaré au ministère (cabinet et DGRH).
Nous allons également demander directement à la direction générale de l’administration et de la fonction publique (DGAFP) par l'intermédiaire de l'UNSA Fonction publique.

Cordialement,



Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: maxou91 le 24 Avril 2011, 13:36:02
Bonjour,
Le corps des AI (recruté à bac+2) est déja dans la catégorie A. Il ne peut pas y avoir effet de contagion puisqu'il est déja dans la catégorie A par rapport aux techniciens supérieurs des autres ministères (corps de catégorie B ). Il faut faire au plus vite pour supprimer ce corps batard qui n'existe pas dans tous les ministères et intégrer les agents dans une vraie catégorie A comme les ingénieurs d'études par exemple. Par contre, il serait opportun de ne plus recruter dans ce corps d'AI. Finalement la fonction publique n'est pas près à trancher sur cette affaire, entretemps d'autres personnes sont recrutées sur ce dernier. Depuis le début de l'année, beaucoup d'établissements publics ont démarré leurs recrutements dans ce corps. Il me semble que l'état a mis en place pour la gestion des personnels une cellule qui gère la "GEPC", est ce une cellule bidon qui n'est pas encore opérationnelle et n'a aucune vision sur le long terme ?? 


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Graindesable le 24 Avril 2011, 17:59:26
Étrange, je viens de voir sur d'autres sites que les techniciens supérieurs d'études et de fabrication du Ministère de la défense sont classés en catégorie B, eux aussi. Bon après, il ne faudrait pas s'arrêter à cette étiquette. Je vais y revenir bientôt...

Il me vient soudain une question toute naïve :
Si on (au niveau ministériel) compare si facilement les Asi avec d'autres corps de catégorie B parce qu'ils ont le même niveau de recrutement, pourquoi "se borne t-on" a classer les Asi en catégorie A ?

Pour prendre un cas concret, dans le monde des bibliothèques, je ne vois pas de réelle équivalence. En tant qu'Asi, mon premier poste était de prendre en charge une bibliothèque associée sous la responsabilité d'un chercheur. Pas sûr qu'on donnerait une tâche similaire à un collègue de catégorie B sans une bonne expérience dans ce domaine. Mais peut-être que je me base trop sur ma propre expérience et que je n'ai pas assez exploré la profession et mon jugement serait, peut-être, faussé. Et peut-être que les différences sont moins évidentes dans d'autres domaines comme l'informatique, par exemple.

Comprenez moi bien, je n'utilise pas une paire de lunettes monochrome qui fait la distinction entre catégories A et Catégories B, Bac+2 et Bac+3ou5, ou je ne sais quel autre moyen de distinguer les gens. Je regarde les fonctions et les responsabilités.

Si au ministère, le corps des Asi ne se résume qu'aux termes "Bac+2" (ce qui n'est pas particulièrement significatif quand on sait que beaucoup d'entre eux sont au dessus. Parlons plutôt de seuil minimum.), on pourra jamais discuter.
Une enquête sur le corps, la profession pourrait lever ces préjugés...


Par contre, il serait opportun de ne plus recruter dans ce corps d'AI. Finalement la fonction publique n'est pas près à trancher sur cette affaire, entretemps d'autres personnes sont recrutées sur ce dernier.

Tu soulèves un point important :
Pendant qu'on "discute", les recrutements ont lieu sans que rien ne puisse les arrêter.
Voilà un gel (définitif celui-là  ;)) qui aurait au moins indiqué une piste...



Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Moi le 15 Mai 2011, 20:00:59
Pas de nouvelles, mauvaises nouvelles ?  :)

Cordialement,


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Fredo_L le 15 Mai 2011, 20:50:19
J'ai l'impression que la situation peut rester ainsi encore des années...


Titre: Re : Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Graindesable le 26 Mai 2011, 13:26:07
Pas de nouvelles, mauvaises nouvelles ?  :)

Cordialement,


On dirait...

Au début, j'avais tendance à penser que c'était une querelle de Ministères mais, avec le temps, j'ai l'impression que c'est du coté de la Ministre de l'enseignement supérieur qu'il y a cafouillage et ce, dès le départ :

-Première annonce de ce projet d'intégration sans accord de la Fonction publique.
-Deuxième annonce de ce projet d'intégration alors que rien n'était fixé en coulisse.


La raison ? Au choix, une erreur de débutant ou une volonté de semer le trouble parmi les syndicats. (et dans ce deuxième cas, il faut être sacrément gonflé.)


J'ose espérer que le Snptes ne va pas la lâcher aussi facilement...
Après tout, le Plan carrières n'est-t'il pas censé s'arrêter en 2011 ?
http://www.enseignementsup-recherche.gouv.fr/cid31779/plan-carrieres-mesures-pour-les-personnels-ingenieurs-techniques-administratifs-et-des-bibliotheques.html

Est-ce qu'on espérer quelque chose pour la rentrée ?
Est-ce qu'il n'était pas question d'une mise en extinction du corps avec une intégration progressive par liste d'aptitude ou/et examen professionnel ?

Bien cordialement,


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: éric B le 27 Mai 2011, 11:27:24
bonjour,

ma réponse ne sera pas productive je l'avoue mais cette intégration fait partie depuis 2 décennies des rêves, des fantasmes et n'engage que ceux qui y croient....

Désolé mais on en parle depuis 20 ans, même les syndicats ne sont pas d'accord entre eux; encore moins les ministères et c'est la crise économique...

Conclusion: Rendez vous de nouveau dans 10 ans pour relancer le débat avec une autre génération!!

éric


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: SG-SNPTES le 27 Mai 2011, 11:53:05
Bonjour,

Bien entendu, on peut être pessimiste mais cela ne fait pas avancer les choses.

Je peux vous assurer que le SNPTES UNSA ne ménage pas sa peine pour trouver une solution honorable à ce problème mais il est vrai que nous sommes les seuls à le faire et que la CGT, nous a bien savonné la planche en particulier au niveau des organismes de recherche. C'est un fait, s'il n'y avait pas eu la problématique liée aux organismes de recherche, l'intégration serait déjà réglée!

Néanmoins, d'après nos informations, le bras de fer entre la fonction publique et notre ministère continue mais il est évident qu'il y a d'autres dossiers dans la balance (action sociale, revalorisation des régimes indemnitaires, résorption de l'emploi précaire, etc.). Il est également évident que la Fonction publique demande des contreparties (suppressions de poste, etc.).


Cordialement,



Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: JoR13 le 27 Mai 2011, 20:38:21
salut,
tu as raison sur un point Eric B, ta réponse n'est vraiment pas productive...
jo.


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: maxou91 le 28 Mai 2011, 07:58:08
Bonjour M. HALERE,
Quelle est la problématique liée aux organismes de recherche ?
Pourquoi l'état ne met pas ce corps en extinction par décret(il n'y a pas si longtemps, j'ai vu qu'il a mis en extinction le corps des CASU). Je constate que le gouvenement n'est pas cohérent avec la réforme des catégorie B puisqu'il continu à promulgué des concours d'AI. Il save très bien que les syndicats ne sont pas puissants dans les EPST et n'arrive pas à mobiliser du personnel, donc il s'en profite.....
Je n'arrive pas à comprendre la lenteur dans l'administration pour réformer certaines choses entre autre le cas des assistants ingénieurs puisque qu'il save passer outre l'avis des syndicants quand il le veule bien.
L'état promulgue des lois, décrets, arrétés mais certaines administrations sont souvent réfactaire à les mettre en application, mais l'état sait faire la morale au boite privée.
Je partage l'avis de certaines personnes ici que cela dure depuis trop longtemps. Peut-être qu'à force de naviguer en eaux troubles , l'état profitera de cette période pour faire basculer le corps des AI sur un corps de catégorie B et qui sera cohérent avec le cas des autres administrations (le corps des techniciens supérieurs recrutés à bac+2 en catégorie B).
Soyez vigilant.
Bon week-end


Titre: Re : Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: SG-SNPTES le 28 Mai 2011, 11:02:50
Quelle est la problématique liée aux organismes de recherche ?

Les organismes étaient contre ce projet car contrairement à l'enseignement supérieur, ils ont recruté beaucoup d'assistant ingénieur (à BAC + 2). D'après eux, les laboratoires considèrent que c'est un bon niveau de recrutement. En plus comme ils sont nombreux, l'opération dans les organismes a donc un coût plus important que dans le sup. Il est certain que la position de la CGT (majoritaire dans les organismes de recherche), contre le projet, leur a servi de caution :-(


Peut-être qu'à force de naviguer en eaux troubles , l'état profitera de cette période pour faire basculer le corps des AI sur un corps de catégorie B et qui sera cohérent avec le cas des autres administrations (le corps des techniciens supérieurs recrutés à bac+2 en catégorie B).

Aucun risque!

Soyez vigilant.

Nous le sommes!


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Floris le 30 Mai 2011, 07:50:58
Il y a une question que je me pose, quel intérêt à la CGT pour être contre l'intégration ? Le but d'un syndicat n'est-il pas de défendre les droits des agents (et de ses militants) ? Car je suppose qu'il y a des AI syndiqués à la CGT ? Vraiment bizarre comme attitude... C'est quand même mieux d'être IE qu'AI ? Qu'en pensent leurs militants ?


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: éric B le 30 Mai 2011, 08:21:54
Merci Georges!! J'avais prévenu au moins :)

Sinon pour répondre à floris, je suis moi même un ancien de la CGT (chut désolé on fait tous des erreurs :-X). J'ai quitté ce syndicat parce que je ne me reconnaissais plus dans ce dernier qui est dans une attitude systématique d'opposition. Je crois qu'ils ont perdu la notion de discussion, négociation. Ils sont un peu comme dans une bulle et n'ont pas vu que le monde avait évolué, que mai 68 était terminé, que l'on était en 2011...

Contrairement à l'UNSA dont le principe est à mes yeux plutôt négocions et si on échoue prenons ce qu'il y a à prendre en attendant des jours meilleurs la CGT se pose plutôt en "sortons les chars et les obus".

Bref 2 syndicats différents l'un peut être plus jeune que l'autre....

Cordialement


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: bressem le 30 Mai 2011, 09:19:17
On parle du coût que génèrerait cette réforme : quelqu'un aurait-il un estimation de ce coût?

Un ASI qui devient IGE : qu'est-ce qui change sur sa feuiile de paye:  la PPR, l'indice de traitement... mais ça ne doit pas aller chercher très loin non plus.

Combien y a-t'il d'ASI?



Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: éric B le 30 Mai 2011, 12:12:46
2696 AI au CNRS fin 2009 d'après le bilan social sur environ 25000 permananents.

Voila les chiffres tirés directement du site.

Cordialement

éric


Titre: Re : Re : Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Graindesable le 30 Mai 2011, 12:21:01
Bonjour à tous,

Concernant les statistiques, je me rappelle d'un message posté ici :

Bonjour,
Par curiosité, combien d'ASI et d'AI sont concernés par cette intégration en ingénieur d'études.
Merci d'avance pour vos réponses
Cordialement.

Philippe

Selon la DGAFP :
- assistants ingénieurs de recherche des EPST (8 corps 4 062 agents) ;
- assistants ingénieurs du ministère de l’éducation nationale et enseignement supérieur (2 607 agents).


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Floris le 08 Juin 2011, 10:09:09
Le CNRS recrute 100 AI,, et les universités continuent également à en recruter... Cherchez l'erreur, l'intégration est de plus en plus compromise... Par contre, tant mieux pour ceux qui vont être recrutés AI plutôt que TCS...


Titre: Re : Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: SG-SNPTES le 08 Juin 2011, 10:34:43
Par contre, tant mieux pour ceux qui vont être recrutés AI plutôt que TCS...

Je dirais plutôt dommage qu'ils ne soient pas recrutés en ingénieur d'études, puisqu'ils auront certainement tous au moins une licence :-(


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: missan le 08 Juin 2011, 10:48:25
Bonjour à tous,

Il devient urgent d'avoir une réponse : Oui ou Non , Intégration ou non-intégration!!!!

Car toute cette histoire n' a que trop durée, il  devient  frustrant pour nos projets professionnel...

merci >:(





Titre: Re : Re : Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Floris le 08 Juin 2011, 12:39:29
Par contre, tant mieux pour ceux qui vont être recrutés AI plutôt que TCS...

Je dirais plutôt dommage qu'ils ne soient pas recrutés en ingénieur d'études, puisqu'ils auront certainement tous au moins une licence :-(

Pas faux. Mais comme on recrute les IE à bac + 5 minimum...

Sinon vous pensez sincèrement qu'on ne recrutera pas des TCS à bac+3 après l'application de la réforme de la catégorie B ? A fortiori si il n'y a plus d'AI, le même candidat en externe titulaire d'une license fera le grand écart entre des concours TCN et des concours IE...


Titre: Re : Re : Re : Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: SG-SNPTES le 08 Juin 2011, 13:45:17
Sinon vous pensez sincèrement qu'on ne recrutera pas des TCS à bac+3 après l'application de la réforme de la catégorie B ?

Difficile de savoir mais peut-être pas plus que maintenant sauf qu'actuellement les nombreux BAC+3 qui sont recrutés dans le corps des techniciens sont classés en classe normale pas en classe supérieure.

Il faudra donc être vigilant et se battre, si nous constatons des dérives, pour que les établissements recrutent plus d'ingénieur d'études et de recherche.


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: marec le 08 Juin 2011, 19:17:26
Bonjour,

je ne vois pas l'intérêt de recruter plus d'IE ou d'IR si le travail réalisé par ces derniers est du niveau T ou AI.

Je pense qu'il faut être plus attentif au projet professionnel tout au long de sa carrière et faciliter les passerelles inter administration/EPST et il faut surtout être très attentif aux candidats qui concourent en étant sur diplômés (en étant plus sélectif lors des phases d'admissibilité).

A+
erwan
 


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: ahmed le 08 Juin 2011, 21:19:58
Bonsoir,

J'ai un peu de mal à imaginer dans 10 ans deux corps en cat A ITRF ayant presque  le même indice terminal.
Les négos menées par notre syndicat finiront bien par aboutir.

Pensez vous que l'approche des présidentielles accélère ou ralenti les négociations?

Elections >>> nouveau gouvernement >>> nouveaux interlocuteurs >>> + de chances d'obtenirs atisfaction ????
Peut être de nouveaux alliés aussi... on ne sait jamais.



Titre: Re : Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Floris le 09 Juin 2011, 07:41:44
il faut surtout être très attentif aux candidats qui concourent en étant sur diplômés (en étant plus sélectif lors des phases d'admissibilité).

A+
erwan
 

Et surtout mieux prendre en compte l'expérience professionnelle, qui est bien souvent sous évaluée par rapport aux diplômes qui sont prépondérants pour les jurys des concours externes.



Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Graindesable le 29 Juin 2011, 10:05:04
Ça va, vous êtes bien accrochés à vos sièges...?

Après les mésaventures de Dsk, le départ de C. Lagarde pour le Fmi, Valérie Pecresse quitterait le ministère de l'enseignement supérieur pour le ministère du budget.
http://www.lefigaro.fr/politique/2011/06/29/01002-20110629ARTFIG00366-francois-baroin-remplacerait-christine-lagardea-bercy.php

C'est quasiment le dernier clou enfoncé dans le cercueil de ce projet d'intégration.







Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: bob le 29 Juin 2011, 10:40:51

Sachant que la catégorie B non mis en place
Sachant que les économies réalisées par un non remplacement 1 sur 2 fonctionnaires partant à la retraite
Sachant que les économies réalisées pour un report de promotion

un indigné,
 quand on sait Mme LAGARDE va toucher un salaire non imposable,

fonctionnaires,
serions devenu des "indigènes"("grise" mine, "vert" de rage,
 peau "rouge",mouton "noir")

Bob


Titre: Re : Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: tech01 le 01 Juillet 2011, 16:56:35
Je ne suis que technicien, mais est-il possible d'avoir une réponse concrète à cette question posée depuis plusieurs mois?
Pour résumer, je suis technicien et titulaire d'un Bac+2, je passe donc actuellement des concours d'ASI, que je suis proche de réussir (1er LC derrière un candidat local malheureusement).
Si l'intégration des ASI en IGE se fait, quelle évolution puis-je espérer? Je ne pourrais plus passer de concours (ne me répondez pas que je pourrais passer en interne, 95% des postes sont proposés en externe, et la totalité des postes en interne sont réservé et fléché) .

A titre personnel, je suis contre cette intégration, d'autant plus qu'une partie des ASI actuel en fin de carrière n'ont même pas le bac...cela ferait un gros décalage de fin de carrière par rapport aux Bac+2 actuel qui vont galéré à évoluer.

Merci d'avance, à celui qui voudra bien me confirmer que si cette réforme passe, ma carrière est bloqué pour une année d'étude seulement...


Bonjour,
je suis titulaire d'un BTS (bac + 2), et travaille dans la fonction publique depuis 5 ans. J'ai réussi un concours de technicien en 2007.
Or, j'aspire depuis 3 ans à réussir un concours d'ASI, et je suis maintenant très inquiet de la disparition de ce corps.
En effet, j'estime être assez compétent pour occuper un poste d'ASI : dans mon domaine d'activité, l'audiovisuel, c'est le type de profil qui me conviendrait tout à fait, gestion d'une équipe de production, réalisation, gestion de projet...... les postes d'IGE que je connais correspondent à des fonctions de responsabilité d'un service, d'investissement important...., et plus de la production audiovisuelle, et ne me conviennent donc pas vraiment.
De plus, j'ai presque réussi le concours l'année dernière, 3ème pour 2 postes à un point près, sur un profil qui ne correspondait ni à mes compétences, ni à mes attentes.
Pour finir, mon diplôme n'est pas un frein à l'obtention d'un poste d'ASI : les ASI en place et en fin de carrière actuellement, n'ont souvent même pas de BAC.

Maintenant, je suis très inquiet quand à la suite de ma carrière :
est-ce que cela signifie que je suis condamné à rester technicien toute ma vie parce que je n'ai qu'un Bac +2? Alors que les génération précédentes finissent IGE sans BAC?
Le grade de technicien Exceptionnel permettrait de gagner autant qu'ASi actuellement avec la réforme, mais dans mon cas, c'est tout autant la fonction que la paie qui m'intéresse.
Est-ce qu'il y aura des concours d'ASI en 2011?

Quelles solution? Je songe à obtenir une licence qui me donnerait accès aux concours catégories A.... mais je dois encore me renseigner sur le DIF, je ne tiens pas à perdre mon poste actuel.


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: FA-ENESR Alain Favennec le 02 Juillet 2011, 04:58:25
Pour répondre à tech01. Lorsque l'intégration aura lieu, les collègues tech, mécaniquement, auront plus de possibilités qu'avant pour passer dans le corps supérieur.
En effet, les possibilités pour passer ASI par liste d'aptitude sont ridicules... alors que celles-ci, en cas de fusion, devraient être plus importantes simplement du fait que le corps des IGE est un corps aux effectifs importants. De nombreux collègues tech et ASI devraient donc, bien au contraire, voir leurs carrières débloquées.

Par ailleurs, je suis désolé de vous contredire mais il est, règlementairement impossible, que 95% des postes soient proposés en concours internes.

Je ne pense pas, enfin, que le diplôme soient (chez les ITRF-ITA) l'élément déterminant dans le déroulement d'une carrière.

A propos de cette question de l'intégration des ASI en IGE (et AI en IE), je vous renvoie (voir lien en dessous) à notre déclaration faite hier au CTPMESR à notre tout nouveau ministre.


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Fredo_L le 02 Juillet 2011, 08:05:49
Est-ce qu'à votre avis, le départ de Valérie Pecresse va avoir des conséquences dans l'intégration des assistants ingénieurs dans le corps des ingénieurs ?

En supposant que cela ne se fasse pas avant la prochaine présidentielle, est-ce que l'on sait si l'opposition (PS + Vert) sont pour ou contre cette intégration ?

Merci d'avance.


Titre: Re : Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: SG-SNPTES le 02 Juillet 2011, 09:56:13
Est-ce qu'à votre avis, le départ de Valérie Pecresse va avoir des conséquences dans l'intégration des assistants ingénieurs dans le corps des ingénieurs ?
Au moins, Pécresse ne pourra plus dire que c'est le ministère du budget qui bloque tout ;-)
Plus sérieusement, cela fait un moment que ce dossier n'est plus sur le bureau du ministre. C'est la direction générale des ressources humaines qui travaille sur ce dossier et en particulier le service des affaires statutaires. Pour l'instant, nos interlocuteurs n'ont pas changés.

En supposant que cela ne se fasse pas avant la prochaine présidentielle, est-ce que l'on sait si l'opposition (PS + Vert) sont pour ou contre cette intégration ?
C'est bien actuellement, le cadet de leurs soucis et c'est bien normal. Quand on se prépare à gouverner la France, on n'a d'autres chats à fouetter que le cas des ASI.

Cordialement,


Titre: Re : Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: tech01 le 02 Juillet 2011, 10:52:24
Pour répondre à tech01. Lorsque l'intégration aura lieu, les collègues tech, mécaniquement, auront plus de possibilités qu'avant pour passer dans le corps supérieur.
En effet, les possibilités pour passer ASI par liste d'aptitude sont ridicules... alors que celles-ci, en cas de fusion, devraient être plus importantes simplement du fait que le corps des IGE est un corps aux effectifs importants. De nombreux collègues tech et ASI devraient donc, bien au contraire, voir leurs carrières débloquées.

Par ailleurs, je suis désolé de vous contredire mais il est, règlementairement impossible, que 95% des postes soient proposés en concours internes.

Je ne pense pas, enfin, que le diplôme soient (chez les ITRF-ITA) l'élément déterminant dans le déroulement d'une carrière.

A propos de cette question de l'intégration des ASI en IGE (et AI en IE), je vous renvoie (voir lien en dessous) à notre déclaration faite hier au CTPMESR à notre tout nouveau ministre.

Les techniciens auront plus de chance de passer par liste d'aptitude, mais corrigez moi si je me trompe : c'est la tombola, on ne juge pas les compétences techniques, mais on fait passer à l'ancienneté, et le candidat peut marquer ce qu'il souhaite sur son rapport d'activité, sans que ce soit la réalité (je l'ai constaté).

Pour un technicien qui comme moi est proche de passer ASI par voie de concours externe (régulièrement 1er en liste complémentaire), ça va retarder mon passage en catégorie A d'une quinzaine d'année, car je doute qu'on passe par liste d'aptitude au bout de 6 ans d'ancienneté seulement.

Le diplôme est déterminant puisqu'il donne accès aux concours EXTERNE qui comme écrit plus haut représente 95% des postes mis en concours dans ma branche.
De mon côté j'ai d'ailleurs pris la décision d'obtenir un Bac +3 dans le cadre d'un CIF, et je conseille à toutes les personnes dans mon cas de faire pareil, en prévision du fait que notre bac+2 ne vaudra un jour pas plus qu'un bac.


Titre: Re : Re : Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: SG-SNPTES le 02 Juillet 2011, 11:40:32
Les techniciens auront plus de chance de passer par liste d'aptitude, mais corrigez moi si je me trompe : c'est la tombola, on ne juge pas les compétences techniques, mais on fait passer à l'ancienneté, et le candidat peut marquer ce qu'il souhaite sur son rapport d'activité, sans que ce soit la réalité (je l'ai constaté).
Il est clair que vous avez une méconnaissance des procédures de promotion des personnels ITRF. Les dossiers de candidature ne sont pas classés à l'ancienneté mais par appréciation de la valeur professionnelle et des acquis de l'expérience professionnelle des agents.


Pour un technicien qui comme moi est proche de passer ASI par voie de concours externe (régulièrement 1er en liste complémentaire), ça va retarder mon passage en catégorie A d'une quinzaine d'année, car je doute qu'on passe par liste d'aptitude au bout de 6 ans d'ancienneté seulement.
Le diplôme est déterminant puisqu'il donne accès aux concours EXTERNE qui comme écrit plus haut représente 95% des postes mis en concours dans ma branche.
Je comprends votre inquiétude mais sachez que vous n'avez pas obligatoirement besoin du diplôme pour vous présenter. Vous pouvez également adresser, à la commission d’équivalence, une demande de reconnaissance de votre qualification professionnelle.


De mon côté j'ai d'ailleurs pris la décision d'obtenir un Bac +3 dans le cadre d'un CIF, et je conseille à toutes les personnes dans mon cas de faire pareil, en prévision du fait que notre bac+2 ne vaudra un jour pas plus qu'un bac.
Vous avez fait le bon choix et j’encourage, comme vous, tous les personnels à le faire ou à utiliser la VAE.

Bien cordialement,


Titre: Re : Re : Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Graindesable le 04 Juillet 2011, 09:25:50
Est-ce qu'à votre avis, le départ de Valérie Pecresse va avoir des conséquences dans l'intégration des assistants ingénieurs dans le corps des ingénieurs ?
Au moins, Pécresse ne pourra plus dire que c'est le ministère du budget qui bloque tout ;-)
Plus sérieusement, cela fait un moment que ce dossier n'est plus sur le bureau du ministre. C'est la direction générale des ressources humaines qui travaille sur ce dossier et en particulier le service des affaires statutaires. Pour l'instant, nos interlocuteurs n'ont pas changés.

 ;D





Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: cortina le 06 Juillet 2011, 10:51:12
D'apres des sources provenants des RH il semblerait que le corps des Asi soit suprimé en 2012
et remplaceé par un coucours de Tech à Bac +2.
Qu'en est-il des Asi deja en poste, n'y à t-il pas un risque qu'ils soient reclassés en Tech?

Cordialement,


Titre: Re : Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: SG-SNPTES le 06 Juillet 2011, 11:06:00
D'apres des sources provenants des RH il semblerait que le corps des Asi soit suprimé en 2012
et remplaceé par un coucours de Tech à Bac +2.
C'est possible puisque la réforme de la catégorie B prévoit la possibilité d'organiser des recrutements de technicien de classe supérieure (2e grade) avec un BAC +2 minimum obligatoire pour se présenter aux concours.


Qu'en est-il des Asi deja en poste, n'y à t-il pas un risque qu'ils soient reclassés en Tech?
Aucun risque!

Cordialement,


Titre: Re : Re : Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: lorenzacio le 18 Juillet 2011, 09:59:01
Bonjour,


Qu'en est-il des Asi deja en poste, n'y à t-il pas un risque qu'ils soient reclassés en Tech?
Aucun risque![/quote]


Y a t'il un texte réglementaire qui assure qu'un A ne peut être reclassé en B ?

S'il n'y a pas d'intégration des ASI en IGE et s'il n'y a plus de recrutement d'ASI, que se passera t'il ? Le corps des ASI s'éteindra lorsque le dernier ASI partira à la retraite ?

merci,

cordialement,


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: natblue le 18 Juillet 2011, 20:18:00
Bonjour à Tous,

J'ai un bac plus 2 et j'ai réussi le concours externe ASI il ya 10 ans face à des personnes en postes et largement plus diplomées que moi. A l'époque l' admissibilité était écrite: ce qui permet selon moi plus d'équité.
L'admission était orale, avec une question à développer.
On m'a demandé pourquoi je passais ce concours et non IGE ( j'étais TCH depuis 4 ans après concours externe). La réponse était simple : je n'ai pas de licence.
On m'a dit- dommage le concours ASI est plus dur que le concours IGE!!!- ( doyen de mon université)
Je l'ai résussi face à des plus diplômés que moi voire surdiplômés ( et avec expérience pro SVP) : le jury est donc impartial. j'ai bossé. J'ai réussi. Donc courage, les diplômes ne sont pas tout : un concours vous devez être le meilleur.

Alors après autant d'efforts, être déclassée en B non impossible, très peu pour moi. Et classer les bac plus deux en B? c'est injuste il existe une sacré différence de niveau entre un bac et un bac plus 2.

Je suis pour la suppression du niveau bac plus deux et la création de BTS et DUT à niveau bac plus 3, équivalents à Licence pro. et donc un recrutement direct en IGE.

c'est le plus juste, pour moi.


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: pibou le 18 Juillet 2011, 21:05:02
Bonsoir,

merci pour ton expérience, analogue à mon expérience personnelle et en accord à mes points de vue sur la question.
Cependant :

  • il est toujours bon de rappeler que les concours externes, et leurs modalités d'accès, ne sont qu'un moyen d'accès à un corps donné
  • ce sont probablement les modalités d'accès aux concours qui s'aligneront sur la formation et non l'inverse (les BTS /  DUT ne se sont pas conformés à la réforme LMD alors aux concours ...)

Je suis par contre également preneur, Alain, d'une explication quant à un éventuel reclassement des ASI en catégorie B : pas jouable face au(x) syndicat(s)  ;) ? au TA ? ou tout simplement illégal ?


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: maxou91 le 24 Ao?t 2011, 07:48:16
Bonjour,
La promulgation du décret n° 2011-979 du 16 août 2011 montre que le corps des ASI n'est pas prêt à être mis en voie d'extinction. En effet, je constate sur ce document qu'on a rajouté deux échelons supplémentaires pour arriver au 16e échelons (IB 720). Cela permettra aux agents en bout de grille d'obtenir un supplément de salaire mais ne règle tjs pas les difficultés de mobilité dans la fonction publique plus particulièrement vers les administrations ne disposant pas d'un corps similaire pour accueillir d'éventuels fonctionnaires sur des fonctions administratives et techniques. A l'heure où on parle de mobilité, de fermeture de services et d'établissements dans la fonction publique, on devrait plutôt assouplir les textes et classer ce corps dans le grand A et de ne plus parler de petits A et ceci permettra de forcer les administrations réfractaires d'accueillir ce corps d'ASI. 
Pourquoi n'a t'on pas eu une grille indiciaire correspondant à un IB terminal d'un corps d'IGE (2e classe) ?
Avec les annonces prévues ce soir par le gouvernement pour réduire le déficit budgétaire, je crains le pire......
Bonne journée.


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: SG-SNPTES le 24 Ao?t 2011, 08:20:40
Bonjour,

Comme l'intégration des assistants ingénieurs est au point mort (Lire http://www.snptes.org/L-integration-des-assistants.html?var_recherche=arl%C3%A9sienne) et que la nouvelle grille de la catégorie B, porte l'indice brut terminal à 675, il était urgent d'agir.

C'est ce qu'a fait le SNPTES-UNSA en revendiquant et en obtenant une revalorisation de la fin de carrière des assistants ingénieurs (voir communiqué de l'époque : http://www.snptes.org/Modifications-statutaires-ITRF.html).

Nous maintenons bien entendu notre revendication d'intégration.

Une réponse du ministère à une députée de la Sarthe confirme qu'il s'agit bien d'une disposition transitoire :
"Pour l'heure cependant, l'adoption d'une mesure transitoire a été rendue possible à l'occasion de la révision du décret fixant les dispositions statutaires applicables aux ITRF." (http://questions.assemblee-nationale.fr/q13/13-98371QE.htm)

Bien cordialement,


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: maxou91 le 24 Ao?t 2011, 08:47:48
Pour un recrutement à bac+2, quels seront les critères à prendre en compte pour l'organisation d'un concours afin de choisir le support du corps(assistant ingénieur ou technien recherche et formation classe supérieur)  ?
Si on recrute sur ces deux corps, ne risque  t'on pas de créer une zizanie ?


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Floris le 24 Ao?t 2011, 10:51:22
On aura encore des recrutements en AI en 2012 ?  :o


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: maxou91 le 24 Ao?t 2011, 11:15:44
Je ne sais pas s'il y aura des recrutements en 2012 dans le corps des ASI, mais en tout cas le décret le permet toujours!!!!! Après c'est la fonction publique qui tranchera en fonction des différentes demandes des EPST. 


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: MILO12 le 24 Ao?t 2011, 13:31:35
Maxou91 :

D'accord avec toi.

"Si on recrute sur ces deux corps, ne risque  t'on pas de créer une zizanie ?".

Ma question était bien quels sont les intêrets pour recruter des garde 2 avec un Bac+2 et des ASI avec Bac+2 en 2012 ? A part la zizanie comme tu le soulignes maxou91.

D'ou l'interêt d'accompagner le travail du SNPTES pour faire intégrer les ASI en IGE.



Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: maxou91 le 24 Ao?t 2011, 16:52:34
Le corps ASI est en catégorie A et le corps de tech sup est en catégorie B. Mon avis personnel : la catégorie A  permet d'obtenir plus de débouchés en termes de déroulement de carrières, le salaire y est proportionel au niveau de la fonction et vous êtes au dernier niveau de la pyramide des catégories.


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: MILO12 le 24 Ao?t 2011, 22:17:51
Maxou91

Non, je ne suis pas au dernier niveau de la pyramide.

Je suis asi depuis plus de 7 ans, avec une fonction plus proche de IGE. ( Encadrement, jury-expert, formation et recherche...).

Niveau de formation ingénieur.

Sinon, Un souhait pour l'avenir :Un concours IGE avec un peu de pratiques. (TP, Analyse ou interpretation des manipulations...)...... si pas d'intégration.


Titre: Re : Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: SG-SNPTES le 25 Ao?t 2011, 09:38:27
Pour un recrutement à bac+2, quels seront les critères à prendre en compte pour l'organisation d'un concours afin de choisir le support du corps(assistant ingénieur ou technien recherche et formation classe supérieur)  ?
Si on recrute sur ces deux corps, ne risque  t'on pas de créer une zizanie ?

Il ne faut pas être naïf, le niveau de diplôme exigé est toujours un niveau minimum. Nous avons déjà de nombreux collègues avec au moins un Bac +2 qui ont été recrutés sur des postes de catégorie C et B. Pas de grand changement à ce niveau. Combien de collègue avec un DUT ou un BTS, sans expérience professionnelle, sont recrutés en assistant ingénieur actuellement? La zizanie existe malheureusement déjà !


Titre: Re : Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: SG-SNPTES le 25 Ao?t 2011, 09:38:58
On aura encore des recrutements en AI en 2012 ?  :o

Je pense que oui.


Titre: Re : Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: SG-SNPTES le 25 Ao?t 2011, 09:44:36
Maxou91 :

D'ou l'interêt d'accompagner le travail du SNPTES pour faire intégrer les ASI en IGE.



Il faut effectivement continuer de soutenir cette revendication pour que ce dossier ne soit pas enterré une fois pour toute.


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: fabzz60 le 25 Ao?t 2011, 10:31:07
Bonjour à tous.
Et les ITA du CNRS dans tout ça!!! ???
On se demande si on sera les seuls à ne pas évoluer dans le cadre de cette nouvelle reforme.
Déjà pour les primes (PPRS) on est déjà plus sur le même pied d'égalité.
Je suis AI depuis 18 ans et depuis 2 ans responsable d'un petit service électronique dans un labo de 80 personnes.
Je commence à en avoir marre de prendre certaines responsabilités même si j'aime beaucoup ce que je fait qui ne sont pas pourtant dévolus au corps AI.
Je ne demande qu'a évoluer mais il va falloir vraiment que ça bouge au CNRS sinon je part.
fabzz60


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: SG-SNPTES le 25 Ao?t 2011, 10:37:35
Bonjour,

Vous avez raison. Nous avions lancé une pétition, il y a quelques temps : http://petition.snptes.org/?petition=4

Le nombre de signataires est malheureusement assez maigre :-(

Bien cordialement,


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: maxou91 le 25 Ao?t 2011, 12:18:54
Bonjour,
Je pense que le décret  portant le statut des ITA sera également modifié dans l’avenir. La seule façon de booster son avenir professionnel est de prendre à bras le corps son projet professionnel dans les mains sans attendre la finalité des négociations en cours. Si ces derniers aboutissent tant mieux, vous en profiterez  en espérant que vous avez pu apporter votre pierre à l’édifice.
 La différence des montants et le nombre de primes entre institutions publiques ont toujours existé et je crois que M. SAPIN (ministre de la fonction publique de l’époque) souhaitait les harmoniser,  je pense que la réflexion est toujours en cours avec certaines avancées comme la mise en place de la PFR dans les ministères.
Il est vraie que les primes au ministère de l’enseignement supérieur sont plus conséquent qu’au CNRS de 500€  à peu près, il y a peut être eu un vrai dialogue de négociation avec les syndicats pour abonder l’enveloppe. Il me semble également que la PPRS au CEMAGREF est plus importante qu’au CNRS. Quand vous voyez le nombre de NBI existant au Ministère de l’enseignement supérieur par rapport au nombre existant au CNRS, je m’interroge…  Vous êtes responsable d’une équipe, je crois que si vous étiez au ministère vous aurez eu droit à une NBI s’il y en avait de disponibles. 
J’ai toujours entendu dire qu’il y avait plus de promotion au CNRS qu’au ministère de l’enseignement supérieur mais je n’ai eu de statistique dans les mains. Est-ce une sorte de compensation  et d’équilibre budgétaire ?
Un AI (catégorie A) peut  avoir des responsabilités d’après le  décret 83-1260 et beaucoup en ont heureusement mais avec des « pouvoirs limités ». Je pense qu’il existe trop d’ITA dans la catégorie A  au CNRS et dans tous les établissements de recherche.En consequence, les AI n’ont aucun poids et sont presque traités au même niveau que les catégories B.


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: fabzz60 le 25 Ao?t 2011, 16:10:41
Re bonjour,
Les promotions au CNRS c'est les concours interne et en tant qu'AI je les passe régulièrement depuis quelques années sans évidemment pour le moment la réussite espérée.
Le taux de promotion reste de 1 pour 10 en moyenne.
Cette année sur 119 dossier admissible"qui passe la première étape" il y avait 13 postes en bap C.
Le passage au choix d'AI vers IE2 reste plus difficile encore que les concours internes.
Pour faire suite au précèdent mail il est sans doute vrai que le nombre d'AI au CNRS est trop important et va poser des problèmes dans les prochaines années compte tenu du nombre d'agent en bout de grille ou presque.Comment les motiver???
Depuis que je travaille au CNRS j'ai pensé dès le début que ce grade était un grade inadéquat pour tout dire j'aurais préférer un statut de technicien supérieur tel qu'il était pour les agents IN2P3 (ceux-ci disposait d'une grille salariale bien plus avantageuse pour l'avoir vu chez d'anciens collègues il y a une dizaines d'années).


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: ted69 le 03 Octobre 2011, 14:33:54
bonjour à tous
25 pages de lecture, certes rapide...
certains passages me retournent encore les tripes...
(Je suis AI par concours interne, recruté TR sans diplôme).

Alors je voudrais juste dire que les diplômés incompétents, ça existe aussi !

Par opposition, j'aime me souvenir, lorsque je bossais dans le privé, de mon ami paulo, débarquant en France avec son CAP d'électrotech, et devenu "Mr. Fibre optique" à l'époque où cette technologie émergeait en réseau industriel privé (64 kb/s !)

Ensuite, le corporatisme, ça ne m'étonne pas...
Il n'y a qu'à voir l'individualisme au niveau des équipes, où les mecs sont prêts à n'importe quoi pour se faire mousser, y compris à ne pas perdre une occasion d'enfoncer les collègues, à vomir.

En ce qui me concerne, je n'ai rien demandé à personne...Alors qu'on fasse miroiter une promotion "automatique", je veux bien jouer l'allouette, je ne vais pas cracher dans la soupe. Mais ce fil à démarré il y à 3 ans !!!
En attendant, je tente la loterie, ou la tombola des concours interne...
Mais le plus agaçant, c'est tout de même la barrage aux mobilités.

Des nouvelles ... ;)


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: bressem le 19 Octobre 2011, 10:37:43
Questions au SNPTES : un collègue me faisait remarquer que sur un tract de son syndicat il était écrit que

"Le Sgen-CFDT a été la seule organisation syndicale
à déposer et à voter, lors des CTP ministériels
de février, des amendements qui auraient
permis l’intégration des assistants ingénieurs
dans le corps des ingénieurs d’études."

http://www.cfdt.fr/content/medias/media34236_vVkmkKZDcbFdqEe.pdf

Que penser de cette affirmation?

D'autre part en cherchant sur le site du SNPTES:
http://www.snptes.org/Modification-du-statut-ITRF.html

Serait-ce la guerre des syndicats? Quel est l'intérêt de ces informations ou désinformations?

Cordialement,


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: SG-SNPTES le 19 Octobre 2011, 12:23:27
Bonjour,

Nous avons effectivement pris connaissance de cette affirmation dans la communication du SGEN.

Nous ne sommes pas habitué à critiquer le SGEN car ce type de technique de communication est rarement utilisé par cette organisation.

La vérité est que le SGEN a effectivement déposé un amendement lors du CTP Ministériel qui étudié les modifications du statut ITRF relative à l'application de la réforme de la catégorie B et à l'intégration des personnels de laboratoire des EPLE dans les corps des adjoints techniques et des techniciens.

Malheureusement, cette démarche était vouée à l'échec puisque l'intégration des assistants ingénieurs dans le corps des ingénieurs d'études n'était tout simplement pas à l'ordre du jour de ce CTPM.

Vous l'aurez compris, il s'agit uniquement d'un acte de communication mais certainement pas d'une action syndicale.

L'intégration des ASI dans le corps des IGE ne se gagnera pas de cette façon mais bien en continuant de négocier avec le ministère comme le SNPTES-UNSA continu de le faire.

Ce n'est pas en faisant du syndicalisme uniquement quand un CTPM se réuni que nous obtiendrons satisfaction.

Bien cordialement,




Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: jm le 19 Octobre 2011, 13:05:57
Bonjour,

L'intégration a-t-elle été évoquée lors  du CTPMESR du 11 octobre 2011?

Merci d'avance pour votre réponse!

Cdlt

jm


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: SG-SNPTES le 19 Octobre 2011, 15:06:25
Bonjour,

Le CTPMESR a été reporté au 20 octobre mais tous les syndicats sauf l'Unsa disent qu'ils vont
boycotter cette réunion car c'est le dernier jour du scrutin.

La date de report est prévu le 25 octobre mais seuls l'application de la réforme de la catégorie B aux techniciens des organismes de recherche et les deux échelons supplémentaires pour les
assistants ingénieurs sont à l'ordre du jour.

Bien cordialement,


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: nard31 le 27 Octobre 2011, 16:24:45
Bonjour,

Je viens aux nouvelles suite au CTPMESR du 25 octobre.
Est ce que vous pouvez nous faire un petit compte rendu ?
Merci d'avance.
Quel est la date du prochain ?
Est ce que le prochain ordre du jour parlera de l'intégration des Assistants Ingénieurs?
Encore merci pour votre travail et bonne continuation.


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: SF FA-ENESR le 28 Octobre 2011, 18:56:30
Bonjour,
Nous avons dans notre déclaration préliminaire (voir document ci-joint) évoqué la question  de l'intégration des assistants-ingénieurs dans le corps des ingénieurs d'études.

"L’UNSA rappelle une nouvelle fois, son exigence de voir les assistants ingénieurs intégrés dans le corps des ingénieurs d’études chez les ITRF comme chez les ITA. Cette exigence, reconnue certes tardivement par tous, une majorité de présidents d’université, d’autres organisations syndicales, la commission Schwartz sur le chantier carrières, la ministre de l’époque Valérie Pécresse, doit maintenant être concrétisée après 4 ans d’attente. Concernant les assistants ingénieurs, la demande du SNPTES-UNSA de revalorisation de la grille pour tenir compte de l’application du NES aux Techniciens, sera concrétisée par l’ajout de 2 échelons. Le SNPTES-UNSA considère cette mesure d’urgence comme une étape transitoire en attendant que le projet d’intégration des assistants ingénieurs dans le corps des ingénieurs d’études soit finalisé."

C'est une démarche que nous répétons depuis de nombreux CTPMESR. De la même façon, dès que nous rencontrons le ministre sur le terrain, nos responsables locaux ont pour mission de faire cette même demande. On maintient donc la pression sur notre ministère. A la question que nous avons posé au DGRH adjoint, celui-ci nous a répondu "que les 2 échelons supplémentaires ajoutés au corps des assistants-ingénieurs ne valaient pas solde de tout compte par rapport à leur intégration dans le corps des ingénieurs d'études mais que l'intégration était toujours envisagée".

Le résultat des élections dans la CAP des Assistants-ingénieurs, où nous avons maintenant la totalité des sièges ne nous fera pas reculer sur cet objectif que nous nous sommes fixés il y a déjà fort longtemps. Le combat continue.

Laurent DIEZ
Secrétaire Technique National
Membre du CTPMESR


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: kamelfons le 03 Novembre 2011, 19:44:52
Ce résultat dans la CAP des assistants ingénieur vous confère d'autant plus de responsabilités.

je suis pour ma part assistant ingénieur au CNRS, dans quel délai (même si personnellement je n'en suis pas encore là) pourra t'on bénéficier en tant que personnel ITA des 2 échelons supplémentaires ?

j'espère seulement que cette solution est transitoire car si je compte bien cela fait passer la durée dans ce corps à 30 ans alors que c'est 20 ans dans le corps des ingénieurs d'études 2ème classe !!

cette situation est totalement injuste, le corps des assistants ingénieur avec 1 seul grade devient véritablement un cercueil.

cette situation  devient vraiment désespérante. Je souligne toutefois que je vous soutiens totalement dans votre lutte pour cette intégration même si l'issue me parait de plus en plus illusoire.
Les 2 échelons supplémentaires accordés ressemblent  fortement à un enterrement de la mesure de  l'intégration des assistants ingénieurs dans le corps des IE.

bien à vous


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: lag 1952 le 07 Novembre 2011, 11:15:29
bonjour
resté bloqué plus de 4 ans au dernier echelon reclassé au 15e avec perte du reste de l'anciennetée et encore 3ans pour obtenir le16e échelons c'est bien celà qu'il faut comprendre?


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: myrobin le 15 Novembre 2011, 17:22:24
Bonjour,

En espérant que cela puisse servir à ce fil de discussion, voici un extrait du compte rendu de la CAP AI du MAAPRAT du 4/11/11 : apparemment, MAAPRAT et MESR ne sont pas sur la même longueur d'onde en ce qui concerne le devenir des AI...



"...
Les demandes de questions diverses portent sur les modifications statutaires.
 
Le Président explique qu’afin de permettre aux agents de catégorie B de
bénéficier du NES (nouvel espace statutaire) prévu  par le décret coquille, le
MAAPRAT a proposé de modifier le décret statutaire. En effet, la DGAFP
demande aux ministères des fusions de corps en contrepartie de l’application du
NES. Le MAAPRAT a proposé la fusion des corps de catégorie B de la filière FR
et de la filière technique de l’enseignement agricole. Cette proposition se traduit
par une modification du statut FR, portant sur la gestion des bonifications et sur le
devenir des AI.
Au MAAPRAT, ce corps représente un faible effectif. C’est un sas entre le corps
des TFR et celui des IE. Le MAAPRAT a donc fait le choix de la suppression des
AI.
A cette époque, le MAAPRAT n’avait pas connaissance des choix faits au
MESR (Ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche). Une rencontre
a eu lieu récemment avec la DGAFP (direction générale de l’administration de la
fonction publique). Le projet du MAAPRAT a été transmis à la Direction du
Budget. 
L’élément qui ne pose pas problème est la fusion. Par contre l’extinction des AI
au MAAPRAT peut être confrontée au fait que le MESR a fait un autre choix :
celui d’ajouter deux échelons au corps des AI. Cela se traduit par le décret du 31
octobre 2011. 

Si la DGAFP exige l’alignement sur le MESR,  ce sera une obligation afin de 
permettre l’application du NES.
S’il y a  possibilité de discussion, le MAAPRAT a les moyens de justifier ses
choix.
Une réponse prochaine du budget et de la DGAFP est espérée.
Le président poursuit. Concernant l’application du  NES, vu le retard pris à la
DGAFP, plusieurs textes vont paraître en 2012, pour plusieurs ministères. Cela
peut prendre ensuite 4 à 6 mois.
 ..."


Renseignement pris, la proposition que le MAAPRAT a faite et déposée à la DGAFP, c'est de demander des dispositions transitoires pour permettre aux AI de passer IE...


.


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: FA-ENESR Alain Favennec le 16 Novembre 2011, 04:48:57
Merci à myrobin pour cette information.
Pour les non-initiés le MAAPRAT est le ministère de l'agriculture ( ministère de l’agriculture, de l’alimentation, de la pêche, de la ruralité, et de l’aménagement du territoire ).


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: aoncle le 23 Janvier 2012, 09:48:03
Bonjour,

Avez-vous des nouvelles de notre intégration dans le corps des IGE ?

Cordialement,

Un ASI (bloqué)


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: SG-SNPTES le 23 Janvier 2012, 13:45:39
Bonjour,

Les représentants du ministère justifient le retard pris dans le traitement de ce dossier par le fait qu’ils n’auraient actuellement plus d’interlocuteur à la direction générale de l'administration et de la fonction publique (DGAFP). Ils nous ont néanmoins confirmé qu’un dispositif de mise en extinction du corps des assistants ingénieurs est bien à l’étude et qu’il devrait être mis en place en même temps que la rénovation du corps des ingénieurs d’études (fusion de grade). L’objectif étant de faire du nouveau corps des ingénieurs d’études un corps de A type.

Nous avons rappelé notre exigence de voir aboutir ce dossier rapidement. Pour mémoire ces fusions de grades ont été réalisées, pour des corps homologues, dès 2006. Nous demandons également l’ouverture immédiate de négociations pour l’ensemble des corps.

Si vous êtes bloqué au dernier échelon du corps des ASI depuis au moins 3 ans, vous serez prochainement (mars ou avril) reclassé dans le nouveau 15e échelon indice nouveau majoré 573.

Cordialement,


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: MILO12 le 23 Janvier 2012, 14:16:58
Bonjour


Il faut continuer à vous soutenir pour que cela puisse aboutir rapidement.......




Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: dani381 le 24 Janvier 2012, 10:59:30
bonjour,
Intégration des AI en IGE, TEC en IGE, surclasser les IGE ( en IGR je pense que la demande est là!!)
trés bien...
un seul est unique corps...avec des gens payés de la même maniére...recruté du bac jusqu'au doctorat...

voila une bonne idée...

En tout cas dans tous ces corps, il n'y en a qu'un seul qui n'a eu aucune avancé depuis 1984, depuis sa création , c'est celui des IGR...mais malheuresement étant celui qui aune population la plus faible...c'est celui qui n'est absolument pas défendu par les syndicats.
c'est dommage!!!  Que ceux qui pronent tant d'égalité l'applique à géométrie variable...

merci,




Titre: Re : Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Floris le 24 Janvier 2012, 11:44:21
bonjour,
Intégration des AI en IGE, TEC en IGE, surclasser les IGE ( en IGR je pense que la demande est là!!)
trés bien...
un seul est unique corps...avec des gens payés de la même maniére...recruté du bac jusqu'au doctorat...

voila une bonne idée...

En tout cas dans tous ces corps, il n'y en a qu'un seul qui n'a eu aucune avancé depuis 1984, depuis sa création , c'est celui des IGR...mais malheuresement étant celui qui aune population la plus faible...c'est celui qui n'est absolument pas défendu par les syndicats.
c'est dommage!!!  Que ceux qui pronent tant d'égalité l'applique à géométrie variable...

merci,




D'un autre côté, comment tout faire à la fois... Il y a eu les catégories C, les catégories B sont en cours, les Ai c'est un réel problème, pour lequel le syndicat se bat bien. Les catégories A, ce sera par la suite...

Et si je peux me permettre, quand au corps unique, laissez moi vous dire encore une fois il est bien dommage que l'expérience et les capacités professionnelles ne soient pas mises en avant par rapport au diplôme...

Sinon, dites-moi quelles ont été les avancées pour les IE depuis 1984 ?


Titre: Re : Re : Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: valm le 24 Janvier 2012, 13:46:27

D'un autre côté, comment tout faire à la fois... Il y a eu les catégories C, les catégories B sont en cours, les Ai c'est un réel problème, pour lequel le syndicat se bat bien. Les catégories A, ce sera par la suite...

Et si je peux me permettre, quand au corps unique, laissez moi vous dire encore une fois il est bien dommage que l'expérience et les capacités professionnelles ne soient pas mises en avant par rapport au diplôme...

Sinon, dites-moi quelles ont été les avancées pour les IE depuis 1984 ?
Hors classe !?...  ;)

Pour les IRs, je t'assure : rien  ;D



Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Floris le 24 Janvier 2012, 14:43:04
Pouvez vous développer pour les IEHC ?  ;)


Titre: Re : Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: valm le 24 Janvier 2012, 15:43:08
Pouvez vous développer pour les IEHC ?  ;)
Je n'ai pas en tête la date exacte de la création de la IEHC mais je peux vous dire qu'à la date du 01/08/1991, le corps des IE ne bénéficiait pas encore de trois classes.

C'est à la création du IEHC, que l'on a vu la fin d'un corps (IEHC) dépassant en indice le corps supérieur (IR2C)


Titre: Re : Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: David63 le 24 Janvier 2012, 16:06:43
Bonjour Alain, et bonne année à toi ainsi qu'à tous nos collègues.

Tu nous précises dans ta dernière intervention que :

Bonjour,

Les représentants du ministère justifient le retard pris dans le traitement de ce dossier par le fait qu’ils n’auraient actuellement plus d’interlocuteur à la direction générale de l'administration et de la fonction publique (DGAFP). Ils nous ont néanmoins confirmé qu’un dispositif de mise en extinction du corps des assistants ingénieurs est bien à l’étude et qu’il devrait être mis en place en même temps que la rénovation du corps des ingénieurs d’études (fusion de grade). L’objectif étant de faire du nouveau corps des ingénieurs d’études un corps de A type.
...
Je n'ai pas suivi les avancées sur la rénovation de la catégorie A depuis un moment. J'apprends ici que les ASI pourraient profiter de la fusion de grade des ingénieurs d’études pour enfin rejoindre ce corps.
Peux-tu nous en dire plus ? Depuis quand  la fusion de grade des ingénieurs d’études est elle actée par le ministère ? Les dialogues ont ils commencées ?

Merci d'avance Alain pour tes réponses et pour le boulot effectué.


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: dani381 le 24 Janvier 2012, 16:26:17
De plus le premier échelon de la HC des IGE a un indice supérieur (696) à celui des IGR HC (658)....

Mais nous savons bien que les syndicats ne se battront jamais pour le corps des IGR, ce serait mal vu.....et pas assez populiste


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: maxou91 le 24 Janvier 2012, 20:36:17
Bonjour,
Je pense qu'il doit y avoir des priorites que doit defendre les representants syndicaux :
1) Faire comprendre aux planqués qui se plaignent de se remettre au boulot pour avoir une promotion
2)Augmenter la remuneration des bosseurs et pas des planqués.
3) permettre au corps des AI d'avoir de vrais debouches et une mobilite sans faille vers d'autres ministeres.
Pour dani381, est ce q'un IGR est a plaindre, vu sa situation professionnelle?
Par contre, je conseille a ceux qui souhaitent ameliorer leur salaire sans promotion, de realiser des detachements ou integrations vers des ministeres qui payent bien.....


Titre: Re : Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: valm le 25 Janvier 2012, 07:45:10
Bonjour,
Je pense qu'il doit y avoir des priorites que doit defendre les representants syndicaux :
1) Faire comprendre aux planqués qui se plaignent de se remettre au boulot pour avoir une promotion
2)Augmenter la remuneration des bosseurs et pas des planqués.
3) permettre au corps des AI d'avoir de vrais debouches et une mobilite sans faille vers d'autres ministeres.
Pour dani381, est ce q'un IGR est a plaindre, vu sa situation professionnelle?
Par contre, je conseille a ceux qui souhaitent ameliorer leur salaire sans promotion, de realiser des detachements ou integrations vers des ministeres qui payent bien.....

Comme ça c'est écrit !
C'est ainsi que tu vois les choses ??!!!... Hallucinant !


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: jacdix le 25 Janvier 2012, 13:35:58
Peut-être que pour les discussions propres au IGE et IGR, il serait plutôt souhaitable de se reporter au sujet correspondant :
http://forum.snptes.org/index.php?topic=1121.msg3993#msg3993

Ce sujet a d'ailleurs été ouvert en février 2010 .. soit il y a près de 2 ans déjà.


Titre: Re : Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: valm le 25 Janvier 2012, 13:54:58
Peut-être que pour les discussions propres au IGE et IGR, il serait plutôt souhaitable de se reporter au sujet correspondant :
http://forum.snptes.org/index.php?topic=1121.msg3993#msg3993

Ce sujet a d'ailleurs été ouvert en février 2010 .. soit il y a près de 2 ans déjà.


Là n'est pas la question !
Sujet ou pas, il est un peu difficile de lire des choses comme ça.
La remarque est ici, la réponse aussi.


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: SG-SNPTES le 25 Janvier 2012, 16:21:19
Bonjour,

Je trouve très choquants certains propos que je viens de lire dans ce topic.
Ce n'est pas en critiquant la situation statutaire ou les carrières des uns et des autres que vous arriverez à régler vos problèmes personnels.

Enfin pour répondre à "dani381" contrairement à ce que vous affirmez, le SNPTES défend les intérêts des ITRF des 3 catégories, de l'ADT 2e classe à l'IGR HC. Si vous aviez pris le temps de lire nos professions de foi et journaux, vous pourriez constater que nous avons des revendications très précises pour le corps des IGR.

Je ne peux pas vous laisser dire : "Mais nous savons bien que les syndicats ne se battront jamais pour le corps des IGR, ce serait mal vu.....et pas assez populiste" car ce n'est absolument pas le cas.

Il faut se garder de tirer des conclusions hâtives si je parles des ASI et des IGE c'est uniquement parce que je réponds à une question précise et parce que c'est une information que nous avons eu la semaine dernière. Ce n'est pas parce que le ministère ne nous a pas présenté de projet de revalorisation des IGR que nous sommes d'accord avec lui.

Bien cordialement,



Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: pibou le 25 Janvier 2012, 19:50:16
Bonsoir,

il est clair que jouer l'opposition entre corps ne va pas jouer en faveur des avancées attendues par chacun. Il apparait également que les réformes engagées depuis plusieurs années suivent un ordre hiérarchique, ... donc patience.

Quant aux  AI, peut être maxou91 souhaitait il souligner la situation atypique de ce corps au sein de la FP :

un seul grade qui limite les possibilités de carrière,
mutations difficiles alors qu'on prône la mobilité inter-ministérielle,
missions relevant plus du corps des IE que Tech,
recrutement à venir des Techniciens supérieurs nouvellement créés
et, corollaire, mise en extinction du corps annoncée

La seule "avancée" obtenue (les 2 échelons supplémentaires) règle juste le fait que l'indice terminal ASI devenait inférieur à celui de Technicien !

Cordialement.


Titre: Re : Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: valm le 25 Janvier 2012, 20:31:29
Bonsoir,

il est clair que jouer l'opposition entre corps ne va pas jouer en faveur des avancées attendues par chacun. Il apparait également que les réformes engagées depuis plusieurs années suivent un ordre hiérarchique, ... donc patience.

Quant aux  AI, peut être maxou91 souhaitait il souligner la situation atypique de ce corps au sein de la FP :

un seul grade qui limite les possibilités de carrière,
mutations difficiles alors qu'on prône la mobilité inter-ministérielle,
missions relevant plus du corps des IE que Tech,
recrutement à venir des Techniciens supérieurs nouvellement créés
et, corollaire, mise en extinction du corps annoncée

La seule "avancée" obtenue (les 2 échelons supplémentaires) règle juste le fait que l'indice terminal ASI devenait inférieur à celui de Technicien !

Cordialement.
T'as raison ... cela fait trente ans !
Pour les échelons inférieurs, les IRs connaissent aussi, merci ! What else ?


Titre: Re : Re : Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: pibou le 25 Janvier 2012, 20:38:45

T'as raison ... cela fait trente ans !
Pour les échelons inférieurs, les IRs connaissent aussi, merci ! What else ?


Non, les IR ne connaissent pas un corps inférieur dont l'indice terminal est supérieur.


Titre: Re : Re : Re : Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: valm le 25 Janvier 2012, 21:09:35

T'as raison ... cela fait trente ans !
Pour les échelons inférieurs, les IRs connaissent aussi, merci ! What else ?


Non, les IR ne connaissent pas un corps inférieur dont l'indice terminal est supérieur.

Je voulais parler de grade ...
Au temps pour moi ! Une "semi erreur" que tu me pardonneras j'espère  ;)


Titre: Re : Re : Re : Re : Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: pibou le 25 Janvier 2012, 21:09:56
Au temps pour moi ! Une "semi erreur" que tu me pardonneras j'espère  ;)

sans soucis, je suis pour la paix des ménages   ;D


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: maxou91 le 26 Janvier 2012, 06:36:42
Bonjour,
Oui PIBOU,  mon but était clairement de faire comprendre comme l'a dit VALM que l'on doit suivre un ordre hiérarchique pour traiter les statuts. j'entends par ci par là, que des ministères et representants syndicaux  refusent de voir arriver dans leur rang ce corps AI malgré la promulgation de textes de lois. A croire qu'il n'y a plus de commandant de bord.....
Je m'excuse mais les 2 échelons supplémentaires reglent temporairement la situation de ceux qui étaient bloqués depuis plusieurs années (combien sont t'ils ?). il me semble qu'il existait une prime différentielle pour les agents bloqués en bout de grille ?
Ce forum est un excellent moyen de partage et doit etre constructif. le but ici est de ne pas dénigré les gradres des uns et des autres, mais d'améliorer les conditions de vie et de rémunération de tous....
Bonne jounée. 




Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: aoncle le 03 F?vrier 2012, 12:15:47
En fait, quand je dis que je suis bloqué, je ne parle pas d'échelon ou d'indice. Je n'ai que faire de l'échelon ou de l'indice, ce n'est pas une augmentation de quelques euros qui changera ma vie ! J'ai passé un concours difficile en externe pour passer de TECH à ASI et j'ai perdu du pouvoir d'achat.
Oui, je gagne un peu plus que lorsque j'étais TECH mais je perds beaucoup plus à côté (restauration, impôts, mutuelle...) en travaillant trois fois plus...
Donc non, cette échelon supplémentaire suffira tout juste à compenser l'inflation galoppante et à continuer de payer mes charges tant bien que mal.

J'ai fait plusieurs demandes de mutations auprès d'autres ministères et plusieurs de mes candidatures ont été acceptées, puis bloquées au dernier moment par la DRH à cause du fait que je n'avais pas de statut équivalent dans l'établissement d'accueil.

Voilà pourquoi je dis que je suis bloqué sur mon poste et pourquoi j'attends cette fusion.



Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: dev le 03 F?vrier 2012, 13:55:47
Bonjour,

C'est mon cas aussi : devenir ingénieur d’étude me servirait à enfin avoir une mobilité dans la fonction publique. Peut importe l’échelon, etc..



Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: maxou91 le 07 F?vrier 2012, 06:33:08
Bonjour,
La décision est prise au niveau de la fonction publique de recruter sur le corps des assistants ingénieurs. En effet, ce matin j'ai constaté que l'INRA recrutera bientôt sur le corps ci dessus au journal officiel. De toute façon, je ne comprends plus le système, quel est le but de l'administration de monter les uns contre les autres puisqu'elle embauchera également dans le grade des technicien supérieur. Pour DEV et aoncle, je comprends votre énervement puisque l'état ne fait rien faire évoluer les mentalités pour améliorer une mobilité sans failles des AI/ASI. Il y a quelque temps, j'ai pu intercepté une circulaire de l'administration de l'education nationale interdisant la mobilité AI/ADAENES et je l'ai indiqué ici (http://forum.snptes.org/index.php?topic=2560.msg9425#msg9425). Mais personne ne s'est manifesté et si je me souviens, il y a un militant SNPTES (je ne retrouve plus la trace de cette discution) qui m'avait dit de déposer un recours au tribunal administratif (je suis IE, donc je ne suis pas parti prenant dans l'histoire). Pour une fois que l'on aie une preuve écrite, tout le monde reste apassible............


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Graindesable le 07 F?vrier 2012, 14:57:55
Elle est à vomir cette circulaire !!
 >:(

Avec toujours cette même excuse du "Bac+2". (en théorie, au minimum...)
C'est bien de diffuser ce genre d'info. Comme ça les candidats à ces concours sont prévenus. Et si ça pouvait les dissuader d'y aller...

 


Titre: Re : Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: FA-ENESR Alain Favennec le 07 F?vrier 2012, 15:56:53
Elle est à vomir cette circulaire !!

Cette circulaire nous a, en effet, interpellé.

Elle présente, néanmoins, un avantage de taille : elle "officialise" le fait que les assistants ingénieurs rencontrent des difficultés, notamment au sein de nos ministères de tutelle, pour accomplir une mobilité. Or, ces difficultés à obtenir un détachement (ou une intégration) caractérisent l'un de nos arguments principaux lorsque nous demandons la fusions ASI-IE...


Titre: Re : Re : Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Graindesable le 07 F?vrier 2012, 16:20:32
Elle est à vomir cette circulaire !!

Cette circulaire nous a , en effet, interpellé.

Elle présente, néanmoins, un avantage de taille : elle "officialise" le fait que les assistants ingénieurs rencontrent des difficultés, notamment au sein de nos ministères de tutelle, pour accomplir une mobilité. Or, ces difficultés à obtenir un détachement (ou une intégration) caractérisent l'un de nos arguments principaux lorsque nous demandons la fusions ASI-IE...

En effet, vu sous cet angle, ça peut servir d'argument. Mais c'est à double tranchant : On peut aussi traduire que les "Petits" A ou A "atypiques" n'ont pas les mêmes missions que les A "type".


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: maxou91 le 07 F?vrier 2012, 21:11:33
de plus, j'ai cru comprendre que les syndicats des ADAENES etaient hostiles a l'arrivee des AI et meme des IE sur ce corps. Ils sont en phase avec l'administration de l'education. Est ce que les sundicats sont devenus des corpatifs? En attendant, des AI sont bloques et une circulaire ministerielle du 06/08/2009 laisse a la libre interpretation de chaque administration. Encore un texte en fromage gruyere ou chacun sait comment faire pour passer a travers avev de bon juristes et de bons avocats.


Titre: Re : Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: FA-ENESR Alain Favennec le 08 F?vrier 2012, 05:55:14
Est ce que les sundicats sont devenus des corpatifs?

Il nous arrive de l'être... Imaginons ainsi, que l'ensemble de nos BAP J réussissent à intégrer les corps de l'AENES. Vue les effectifs en question, la communauté ITRF s'en trouverait affaiblie et, surtout, y perdrait sa spécificité (des corps englobant tous les métiers du secteur et, notamment, les administratifs).


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: maxou91 le 08 F?vrier 2012, 06:08:58
Bonjour,
C'est le cas de nombreux AI qui ont le souhait de quitter le corps de la recherche pour intégrer les administrations de l'état. Maintenant, il faut et on doit se poser des questions sur le pourquoi de ces départs, et ce souhait de mobilité.


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: mentos75008 le 15 Mars 2012, 19:33:47
personnellement, je suis AI et mon travail est équivalent à un IE ... enfin bon, le véritable problème est que je souhaite partir dans une autre région et aucune mairie ne peux me recruter a cause de mon statut entre les deux...

ca me gonfle de voir des offres d emploi et ne pouvoir y postuler... des offres IE en dessous du boulot que j effectue actuellement et je ne peux pas y postuler car je suis AI...


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Proton le 09 Mai 2012, 14:51:05
Alors ?

A votre avis, cette mesure a-t-elle plus de chances d'être mise en œuvre, maintenant que la gauche est au pouvoir ? ;)



Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Ysokras le 09 Mai 2012, 15:12:33
Oui c'est en cours (comme depuis des années)  :P

Ne mettons pas trop d'espoir à chaque changement de ministre / gvt...


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Moi le 19 Mai 2012, 22:18:46
Bonjour,

Vu les différentes nouvelles nominations ministérielles, il faudrait que le SNPTES demande audience pour réitérer cette demande “usée” d’intégration des AI et avoir, peut-être, leur sentiment à ce sujet. On pourrait ainsi savoir s’il faut attendre encore des années ou ne rien attendre du tout..On demande juste un peu de vision...  :)

Cordialement,


Titre: Re : Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Graindesable le 20 Mai 2012, 12:03:43
Alors ?

A votre avis, cette mesure a-t-elle plus de chances d'être mise en œuvre, maintenant que la gauche est au pouvoir ? ;)



Je ne veux pas jouer les pessimistes de service mais je me demande vraiment si c'est dans leur priorité.
J'ai plutôt l'impression que l'accent avait été mis sur l’Éducation Nationale et l'école pendant la campagne présidentielle.
Mais je me trompe peut-être et qqun peut poster ici les engagements pris pendant cette campagne. D'avance, je l'en remercie.




Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: FA-ENESR Alain Favennec le 20 Mai 2012, 13:23:42
Le SNPTES-UNSA attend que les nouveaux ministres et leurs nouvelles équipes se mettent en place.
Par nature optimistes, nous relancerons ceux-ci sur nos mandats et, en particulier, celui de l'intégration des ASI en IE.


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: myrobin le 01 Juin 2012, 08:16:23

Et bien pour ma part, je suis désormais de nature pessimiste !!

J'avais envoyé un message en Novembre (page 26) pour vous donner la position du ministère de l'agriculture.

Voici un extrait de compte rendu de la CAP assistant ingénieur du ministère de l'agriculture (source syndicale), du 15 Mai dernier :
 
"Questions diverses :
Le président annonce que l'extinction du corps des AI n'est plus l'objectif du MAAPRAT (ministère de l'agriculture).
Le nouveau décret NES (Nouvel Espace Statutaire), augmentant de 2 échelons l'échelle des AI, suit la
procédure administrative de validation au sein de la DGAFP pour une publication fin 2012.
"



Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: FA-ENESR Alain Favennec le 02 Juin 2012, 02:53:57
Un ministre, sans la demande puis la pression des organisations syndicales, cherchera rarement à améliorer, de son propre chef, la situation de ses agents.
Si, en l'espèce, l'ancien ministre de l'agriculture considérait que la fusion AI-IGE n'était plus une priorité, c'est à nous de continuer le combat avec, désormais, de nouveaux ministres.


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: aoncle le 02 Juillet 2012, 14:49:33
Bonjour,

Avez-vous programmé un prochain RDV avec le ministre et si oui, à quelle date ?

Pourrions-nous alors  en connaître l'ordre du jour ?

Pour ma part, je suis toujours bloqué en tant qu'ASI...

Merci
 
 
 


Titre: Re : Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: SG-SNPTES le 05 Juillet 2012, 02:06:02
Bonjour,

Avez-vous programmé un prochain RDV avec le ministre et si oui, à quelle date ?

Pourrions-nous alors  en connaître l'ordre du jour ?



http://www.snptes.org/L-UNSA-Education-rencontre-la.html


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: aoncle le 12 Septembre 2012, 11:05:14
Bonjour,

J'ai comme l'impression que vous avez laissé tomber le dossier concernant l'intégration des ASI en IGE...
Il n'en est pas fait expressément mention dans vos communications récentes et plus personne n'en parle.

On peut faire une croix dessus, cette fois-ci c'est enterré pour toujours et le changement de gouvernement n'a fait, semble-t-il, que renvoyer définitivement cette revendication aux oubliettes.

Dommage...  Dommage pour ces milliers d'ASI qui sont bloqués dans leur corps sans pouvoir bénéficier des mêmes avantages de mobilité  que leurs collègues ADJ, TECH, IGE ou IGR.

Nous les ASI, on est définitivement dans une filière cul -de-sac.

C'est dommage de baisser les bras, d'autant que, personnellement, ce n'est pas de l'argent que j'attendais de cette réforme, mais juste la liberté de carrière dans la mobilité.
Tant pis pour nous.






Titre: Re : Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: SG-SNPTES le 12 Septembre 2012, 11:27:10
J'ai comme l'impression que vous avez laissé tomber le dossier concernant l'intégration des ASI en IGE...

Rien ne vous permet d'affirmer cela. Le SNPTES porte toujours cette revendication.


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: unitrf le 12 Septembre 2012, 14:10:58
En novembre, on aura peut-être une info : http://www.fonction-publique.gouv.fr/files/files/Espace_Presse/Lebranchu/20120904_calendrier_agenda_social.pdf
"Fusion des corps"


Titre: Re : Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: dev le 12 Septembre 2012, 15:36:08
En novembre, on aura peut-être une info : http://www.fonction-publique.gouv.fr/files/files/Espace_Presse/Lebranchu/20120904_calendrier_agenda_social.pdf
"Fusion des corps"

Un peu d'espoir !  ;)

Ne baissons pas les bras.. Evidemment c'est décourageant cette attente, mais si on laisse tomber, on n'aura rien..

Que peut on faire pour faire avancer ce schmilblick ??

Dev


Titre: Re : Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Eusebe le 16 Septembre 2012, 14:06:52
Dommage pour ces milliers d'ASI qui sont bloqués dans leur corps sans pouvoir bénéficier des mêmes avantages de mobilité  que leurs collègues ADJ, TECH, IGE ou IGR.

Les "avantages de mobilité" des IE ou IGR ? Je ne vois pas de quoi vous voulez parler : pourriez vous détailler ?  Il me semble au contraire que plus on "monte" dans le recrutement, moins la personne est mobile, car très spécialisée...


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Fredo_L le 16 Septembre 2012, 15:16:35
D'après ce que j'ai compris, dans l'ensemble de a fonction publique, on trouve beaucoup plus d'Ingénieurs d'études et d'Ingénieurs de recherche, que d'Assistant Ingénieurs (on trouve surtout les AI au le ministère de l'enseignement supérieur et de la recherche). En conséquence de quoi, il est plus dur d'être mobile pour un AI.

Si on prend l'exemple d'un professeur des écoles, on en trouve dans quasiment toutes les villes/villages et donc, cela facilite beaucoup la mobilité.


Titre: Re : Re : Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Floris le 17 Septembre 2012, 07:27:04
Dommage pour ces milliers d'ASI qui sont bloqués dans leur corps sans pouvoir bénéficier des mêmes avantages de mobilité  que leurs collègues ADJ, TECH, IGE ou IGR.

Les "avantages de mobilité" des IE ou IGR ? Je ne vois pas de quoi vous voulez parler : pourriez vous détailler ?  Il me semble au contraire que plus on "monte" dans le recrutement, moins la personne est mobile, car très spécialisée...


Tout dépend des métiers, des BAP.

Les BAP E, F, G et J ont des profils à priori "plus mobiles" que les bap scientifiques A B C et D, et peuvent ainsi plus facilement prétendre à changer de ministère, voire viser la FP territoriale.


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Alain53 le 17 Septembre 2012, 13:01:42
Bonjour à tous,
Pour répondre à Eusebe :

Indépendamment de leurs BAP plus ou moins spécialisée, les ASI et AI rencontrent une difficulté supplémentaire dans leurs projets de mobilité (détachement par exemple).
Elle est liée au caractère atypique de leur corps : ils ne trouvent pas toujours de corps d’accueil équivalent dans les autres ministères ou dans la fonction publique territoriale.

Cordialement,
Alain


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: dev le 17 Septembre 2012, 13:36:38
D'ailleurs, peut être que si la transformation ASI>IGE était refusée, on pourrait s'orienter vers des possibilités de mutation plus faciles pour les ASI ?..

Cela ménagerait les IGE, et donnerait enfin la possibilité aux ASI de pouvoir bouger et s’intégrer à d'autres BAP, fonctionnariat territorial, hospitalier, .. ?

D'ailleurs y ' t'il eu un sondage pour savoir ce qui intéresse les ASI dans le corps des IGE ?

Dev


Titre: Re : Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Floris le 17 Septembre 2012, 14:56:54
D'ailleurs, peut être que si la transformation ASI>IGE était refusée, on pourrait s'orienter vers des possibilités de mutation plus faciles pour les ASI ?..

Cela ménagerait les IGE, et donnerait enfin la possibilité aux ASI de pouvoir bouger et s’intégrer à d'autres BAP, fonctionnariat territorial, hospitalier, .. ?

D'ailleurs y ' t'il eu un sondage pour savoir ce qui intéresse les ASI dans le corps des IGE ?

Dev

Un sondage ? 

Autrement dit, qu'est-ce qui intéresse un fonctionnaire dans le corps supérieur ?

Ce sondage concernerait tous les corps/grades de la FP, pas seulement les ASI/AI.
 



Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: dev le 17 Septembre 2012, 15:05:47
Un sondage pour les ASI ce serait déjà pas mal je crois..  :o


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Floris le 17 Septembre 2012, 15:33:43
Non.

Pas de sondage, l'intégration doit se faire.


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: dev le 17 Septembre 2012, 15:54:14
Cela n’empêche pas, on saurait quels sont les désirs des ASI..


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Lufrusc le 17 Septembre 2012, 15:57:39
L'ONP (Opérateur National de Paie) est théoriquement prévu pour 2015.
Si je ne me plante pas, le but est, en partie, d'harmoniser l'ensemble des grilles de la Fonction Publique (une même grille pour les C, une même grille pour les B etc...).

J'imagine que des groupes de travail bosse sur ce futur opérateur.
Ne pourrait-on pas intégrer ce débat concernant les AI/ASI ?

Ce corps n'existant nul part ailleurs, il faudra bien nous caler quelque part dans cet opérateur. C'est peut-être un argument intéressant pour une intégration dans le corps des IE/IGE.


Titre: Re : Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Floris le 17 Septembre 2012, 16:04:37
Cela n’empêche pas, on saurait quels sont les désirs des ASI..


Il suffit de lire les 30 pages que compte ce sujet...


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: unitrf le 06 Novembre 2012, 09:11:23
Un peu de lecture en attendant : http://www.acteurspublics.com/2012/11/05/la-france-et-ses-333-corps-de-fonctionnaires


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Graindesable le 08 Novembre 2012, 15:45:02
Et pendant qu'on discute, les recrutements d'Asi continuent (voir les concours de l'année prochaine), comme si de rien n'était.

La fonction publique devrait compter 333 corps à la fin de l’année contre près de 700 il y a cinq ans.
Dans les cinq prochaines années, l’objectif du ministère de la Fonction publique est de porter le nombre de corps à 230.
Si cette démarche continue, c'est prometteur.


Ce serait inquiétant si au bout de cinq ans, ça finissait comme ça :
(http://www.swissworld.org/typo3temp/pics/a0226e239d.jpg)


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: aoncle le 28 Novembre 2012, 11:10:49
Bonjour,

Savez-vous si des concours d'ASI sont encore prévus pour 2013 ?
Si tel est le cas, alors pas d'intégration en vue, à priori.


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Warum le 28 Novembre 2012, 20:52:27
Bonsoir,

Par rapport au calendrier prévisionnel (lien ci-dessous), quelles ont été les suites données sur les points de novembre (fusion des corps, rémunérations, régimes indemnitaires) ?

http://www.fonction-publique.gouv.fr/files/files/Espace_Presse/Lebranchu/20120904_calendrier_agenda_social.pdf


Merci par avance de votre réponse.


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: jacdix le 29 Novembre 2012, 07:51:44
Très bonne question  ;)


Titre: Re : Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: SG-SNPTES le 30 Novembre 2012, 11:28:59
Bonsoir,

Par rapport au calendrier prévisionnel (lien ci-dessous), quelles ont été les suites données sur les points de novembre (fusion des corps, rémunérations, régimes indemnitaires) ?

http://www.fonction-publique.gouv.fr/files/files/Espace_Presse/Lebranchu/20120904_calendrier_agenda_social.pdf


Merci par avance de votre réponse.

Pour l'instant, il ne s'agit que de faire un état de lieu et de prendre l'avis des organisations syndicales, sur ce bilan. Les négociations n'ont pas réellement commencé.


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: natblue le 01 D?cembre 2012, 14:47:41
Bonjour,

Suite à la constatation qu'une de mes collègues vient de passer d'échelon et n'a obtenu que 4 points d'indice, j'ai regardé les nouvelles grilles de la catégorie B et qu'elle ne fût pas mon étonnement! Je lis REVALORISATION du corps et je constate un allongement des carrières, seul la classe normale débute à un échelon superieur les deux autres classe commence à des indices plus bas vraiment plus bas et oui il ya  un échelon de plus en finde carrière soit 100 euros d'écart entre la classe normale et supérieure (!!!!!!) et 200 entre la lasse supérieur et la classe exceptionnelle ( approximatif) Mais le pire est la création de deux concours un pour les bac avec entrée en classe normale avec un numération qui se situe à peine au dessus de celle du smic et la cerise sur le gâteau un deuxième concours pour les bac plus DEUX avec une entrée an classe supérieure avec 10 PoiNT D'INDICE D'ECART antre les deux classes. de qui se moque ton? Cela sert à quo ide faire des études? Savez vous quil y a une sacré différence entre le niveau BTS et le niveau bac? pourquoi les bâcheliers de la fonction publique éducation nationale et recherche sont si mal considerés??? Pourquoi un assistant ingénieur commence à 1300 euros net???? en catégorie A: Pourquoi il faut se battre pour l'intégration des asi en IE et aussi une vraie revalorisation de toutes les carrières de notre ministère?  Arrêtons de considerer le personnel de l'éducation national comme que des sous merdes par rapport aux autres ministères. à travail égal salaire égal. qu'elle que soit le ministère.

La solution réside en la transformation du niveau des bts et dut etc en bac plus trois ( une année de spécialisation par exemple) parce que franchement il n'y a pas beaucoup de différence entre le niveau licence et dut, avec donc niveau licence et une entrée directe par concours en IE

Je suis pour une Vraie revalorisation des carrières en termes de rénumérations.
cordialement




Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: tofe le 01 D?cembre 2012, 21:02:41
Hell la classe normale c'est bien la pire .....

Certes le salaire est un peu plus élévé que l'ancienne grille les 8 ou 10 premières années, mais moindre entre la 10 ème et la 25 ème année, et la carrière est rallongée de 5 ou 7 ans ...

Bref une belle fumisterie ....




Titre: Re : Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: oliv57b le 01 D?cembre 2012, 21:48:02
Hell la classe normale c'est bien la pire .....

Certes le salaire est un peu plus élévé que l'ancienne grille les 8 ou 10 premières années, mais moindre entre la 10 ème et la 25 ème année, et la carrière est rallongée de 5 ou 7 ans ...

Bref une belle fumisterie ....


Sans oublier que la sélection professionnelle ne permet plus le passage direct de la classe normale vers la classe exceptionnelle mais vers la classe supérieure. Ils appellent ça une revalorisation de carrière.


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: dani381 le 05 D?cembre 2012, 15:26:51
je crois qu'il y a quelque chose que vous n'avez pas bien compris encore.
Les universités sont dirigés par l'ASU, dans la majorité des universités DGS Adjoint ect...
Aucun ITRF...
Donc c'est normal aucune revalorisation
Par contre entre une SGASU et un AENESR, je vous laisse juge des bénéfices obtenus.....
Si ces mêmes bénéfices s'appliquaient aux ITRF....cela laisse rêveur!!!!


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: napster le 11 D?cembre 2012, 18:40:26
Je voudrais savoir ce qu'implique l'intégration des AI dans le corps des IE.
Pour les AI, on sait, une progression de salaire, mais pour les IE qui ont été recrutés à minimum Bac +3 (en général plutôt Bac+5 voir avec un doctorat) donc + qu'un AI (bac+2), au final tout le monde se retrouve dans les même grilles avec les mêmes traitement de salaire mais avec un niveau de recrutement supérieur ???. Est-ce bien normal ????
Quel est l'avantage pour les AI de continuer à se faire chier à passer des concours pour passer IE, ou des nouveaux promus qui ont galéré pour avoir leur promotion alors que si la loi passe tous les AI seront intégrés directement dans le corps des IE ?


Titre: Re : Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: dev le 11 D?cembre 2012, 19:13:56
Je voudrais savoir ce qu'implique l'intégration des AI dans le corps des IE.
Pour les AI, on sait, une progression de salaire, mais pour les IE qui ont été recrutés à minimum Bac +3 (en général plutôt Bac+5 voir avec un doctorat) donc + qu'un AI (bac+2), au final tout le monde se retrouve dans les même grilles avec les mêmes traitement de salaire mais avec un niveau de recrutement supérieur ???. Est-ce bien normal ????
Quel est l'avantage pour les AI de continuer à se faire chier à passer des concours pour passer IE, ou des nouveaux promus qui ont galéré pour avoir leur promotion alors que si la loi passe tous les AI seront intégrés directement dans le corps des IE ?

Aucun intérêt effectivement si cette reforme passait un jour..

Malheureusement je continue à passer les concours, souvent bidons.. 
"un tiens vaut mieux que deux tu l’auras" vous connaissez ?..  ::)


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: napster le 11 D?cembre 2012, 20:13:50
Patience, et tu passeras peut être IE sans concours....T'auras de la chance !
Pour ma part, si j'avais su, je ne me serai pas fait chier pour avoir un bac+5, passer le concours IE. J'aurai du m'arrêté à Bac+2 et hop je passe de AI à IE.
On peut pas faire pareil pour les IE ? on les intègre en  IR, parce que franchement j'ai les même responsabilités, j'encadre, je rédige des APP et des articles... Alors BAC+3, +5 ou +8 c'est pareil .....
Tous IR !!!



Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: tofe le 11 D?cembre 2012, 21:14:47
Je suis d'accord, aujourd'hui il faut être IR et encore plus demain  :)  :-*



Titre: Re : Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: lorenzacio le 12 D?cembre 2012, 09:56:58
Patience, et tu passeras peut être IE sans concours....T'auras de la chance !
Pour ma part, si j'avais su, je ne me serai pas fait chier pour avoir un bac+5, passer le concours IE. J'aurai du m'arrêté à Bac+2 et hop je passe de AI à IE.
On peut pas faire pareil pour les IE ? on les intègre en  IR, parce que franchement j'ai les même responsabilités, j'encadre, je rédige des APP et des articles... Alors BAC+3, +5 ou +8 c'est pareil .....
Tous IR !!!



Ce n'est pas parce que l'on a un bac+2 que l'on a  le concours d'ASI...
D'ailleurs même avec un bac+5, l'obtention d'ASI n'est pas automatique...

Vous dîtes vous même que vous avez un bac+5 alors que vous avez un concours bac+3 : vous comprendrez donc aisément que de nombreux ASI ont un niveau supérieur à bac+2. 

Pour ma part, je suis asi avec Bac+4. Avant j'étais technicien, toujours avec Bac+4.

 


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: napster le 12 D?cembre 2012, 10:32:09
Je suis d'accord avec ce que tu dis. Recruter des techniciens avec un Bac +4 est une abbération voir même un scandale !!
J'ai justement crée un topic sur le problème des recrutements des Bac +4/+5
Comment recruter du personnel très qualifié Bac+5 et le sous payer : les IE


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Toterro le 12 D?cembre 2012, 10:50:28
Napster rien ne t’empêche de postuler sur des concours d'externe I.R., si tu as comme tu le dis le niveau. Ça évitera que tu te plaigne de tes conditions. C'est sur tu as choisi la facilité en postulant sur I.E.
 
 


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: asi747 le 12 D?cembre 2012, 11:22:10
Citation
J'aurai du m'arrêté à Bac+2 et hop je passe de AI à IE.

Citation
Vous dîtes vous même que vous avez un bac+5 alors que vous avez un concours bac+3 : vous comprendrez donc aisément que de nombreux ASI ont un niveau supérieur à bac+2.

Pour ma part, je suis asi avec Bac+4. Avant j'étais technicien, toujours avec Bac+4.

Je pense que nous sommes plus nombreux qu'on ne le pense dans ce cas...

Personnellement, je suis ASI et bac+5, en concurrence avec 6 doctorants le jour de l'oral de mon concours. ;)


Titre: Re : Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: gigi le 12 D?cembre 2012, 11:25:56

On peut pas faire pareil pour les IE ? on les intègre en  IR, parce que franchement j'ai les même responsabilités, j'encadre, je rédige des APP et des articles... Alors BAC+3, +5 ou +8 c'est pareil .....
Tous IR !!!


moi aussi, je fais tout ca ... (j'encadre, je redige, et tout et tout...) et je suis ASI...


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: napster le 12 D?cembre 2012, 11:50:26
Pour répondre à asi747, lors du concours IE, il y avait pas mal de jeune doctorants ou de postdoc.
Vu le peu de postes qu'il y a, on se présente ou on peut.

Pour Toterro, j'ai le niveau que plein de gens ont, et oui je passerai des concours pour IR et non je ne l'aurai pas de sitôt à part d'être exceptionnel pour obtenir les 2 postes qui se battent en duel !


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Fredo_L le 12 D?cembre 2012, 12:11:59
En ce qui me concerne, je suis ASI en ayant un BAC+5. Je suis rentré en tant que technicien et lors du concours, je n'ai pas souvenir d'avoir vu une seule personne ayant le BAC (cela allait du BAC+2 au BAC +5).

Avant de rentrer en tant que technicien, j'avais tenté les concours ingénieurs, mais quand j'allais passer les concours, je me rendais compte qu'il y avait déjà une personne en place en CDD et que le concours lui était réservé, ce qui fait que les chances de réussites pour moi étaient quasi nul. L'avantage du concours de technicien, c'est que l'on ne concourrait pas pour un poste bien particulier, mais pour au moins 10 postes répartis dans toute la France, ce qui faisait que le concours était non biaisé et que c'était les meilleurs candidats qui avaient les meilleures notes.

Tout ça pour dire que même si ASI est destiné aux BAC+2 et que IE est pour les BAC+3, cela me semble bien théorique car comme cela a été dit, dans la pratique, les niveaux sont bien plus élevés.

Il y a peu, j'aurais dit qu'avec la crise, c'était peu probable que l'on fusionne ASI et IE, mais je viens d'entendre qu'il allait y avoir prochainement des négociations pour augmenter les profs, ce qui peut laisser penser que le ministère de l'enseignement et de la recherche a un peu d'argent.


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Aguilar le 12 D?cembre 2012, 12:50:24
Bonjour,

N'oublions pas que que le recrutement aujourd'hui à bac+2 c’est pour le TECH classe Sup; donc soit le corps des ASI est mis en extinction soit il est fondu dans celui des IGE.


Titre: Re : Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Graindesable le 12 D?cembre 2012, 15:11:53
Bonjour,

N'oublions pas que que le recrutement aujourd'hui à bac+2 c’est pour le TECH classe Sup; donc soit le corps des ASI est mis en extinction soit il est fondu dans celui des IGE.

Vous allez voir que les deux concours avec le même niveau d'accès (minimum) vont coexister "dans la joie et la bonne humeur".


Titre: Re : Re : Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: francilienne le 13 D?cembre 2012, 15:52:36


Vous allez voir que les deux concours avec le même niveau d'accès (minimum) vont coexister "dans la joie et la bonne humeur".


...et  de fait on recrutera en ASI/AI à bac+3 et au delà, mais sans le dire.


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: ThomasJj le 18 D?cembre 2012, 00:00:19
Dans le très récent rapport des Assises (http://enseignementsup.blog.lemonde.fr/files/2012/12/RapportBerger.pdf)

En faisant un rapide recherche par mot-clé, on peut noter ce passage plutôt intéressant à la page 66,
Citation
Pour ce qui concerne les personnels BIATSS et ITA, il est nécessaire de réduire le nombre de corps, de manière à permettre de meilleurs déroulements de carrière (voir proposition 121). L’intégration des Assistants Ingénieurs dans le corps des Ingénieurs d’Etudes irait dans ce sens.

A suivre...


Titre: Re : Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Floris le 18 D?cembre 2012, 08:29:20
Dans le très récent rapport des Assises (http://enseignementsup.blog.lemonde.fr/files/2012/12/RapportBerger.pdf)

En faisant un rapide recherche par mot-clé, on peut noter ce passage plutôt intéressant à la page 66,
Citation
Pour ce qui concerne les personnels BIATSS et ITA, il est nécessaire de réduire le nombre de corps, de manière à permettre de meilleurs déroulements de carrière (voir proposition 121). L’intégration des Assistants Ingénieurs dans le corps des Ingénieurs d’Etudes irait dans ce sens.

A suivre...

Plutôt encourageant. Mais on a eu tellement de signes encourageants ces quatre dernières années...  ???


Titre: Re : Re : Re : Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Graindesable le 18 D?cembre 2012, 12:37:29


Vous allez voir que les deux concours avec le même niveau d'accès (minimum) vont coexister "dans la joie et la bonne humeur".


...et  de fait on recrutera en ASI/AI à bac+3 et au delà, mais sans le dire.

Exactement !

Dans le très récent rapport des Assises (http://enseignementsup.blog.lemonde.fr/files/2012/12/RapportBerger.pdf)

En faisant un rapide recherche par mot-clé, on peut noter ce passage plutôt intéressant à la page 66,
Citation
Pour ce qui concerne les personnels BIATSS et ITA, il est nécessaire de réduire le nombre de corps, de manière à permettre de meilleurs déroulements de carrière (voir proposition 121). L’intégration des Assistants Ingénieurs dans le corps des Ingénieurs d’Etudes irait dans ce sens.

A suivre...

Plutôt encourageant. Mais on a eu tellement de signes encourageants ces quatre dernières années...  ???

Le rapport Schwartz (p 139-140) ? Anyone ?  :-[
http://www.ladocumentationfrancaise.fr/var/storage/rapports-publics/084000419/0000.pdf


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: tofe le 18 D?cembre 2012, 13:31:28
Ca c'était en 2008, mais le changement c'est maintenant, non ?  ;D

Pour ceux qui n'ont pas le temps, la recommandation 44 du rapport de 2008 est exactement la même que celle du rapport d'hier ...


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: mentos75008 le 19 D?cembre 2012, 15:05:54
Pour ceux qui ne veulent pas que les AI passent IE sous prétexte qu'il y a des bac+2 ... de nombreux AI sont a bac+3, +4, +5 et les fonctions d'AI sont très proche d'un IE (dans mon domaine en tout cas).

Devenir IE est intéressant car c'est quand même un avancement de carrière mais il ne faut pas aussi oublier les possibilités de mobilités qui sont énorme en IE et très peu nombreuses en AI.
Je suis actuellement en recherche de mobilité et je ne trouve rien car se sont des offres pour technicien, soit c'est pour des IE... et certaines mairies ont carrément peur de devoir gérer une mobilité d'un AI... bref obliger de rester dans un EPST et les offres peu nombreuses...


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: dani381 le 19 D?cembre 2012, 15:41:29
concernant la mobilité, sincérement je trouverai anormal qu'un IE (bac +2, ex AI) puisse effectuer une mobilité en territorial, sur un poste d'ing térritorial, quand on voit que même un master urbaniste ne peut passer passer le concours d'ingé territorial, réservé aux bac +5 (grandes écoles ect...).

ce serait vraiment du grand n'importre quoi



Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: SG-SNPTES le 19 D?cembre 2012, 16:04:10
En terme de mobilité ou de recrutement, le grand n'importe quoi serait de regarder uniquement le niveau de diplôme plutôt que le niveau de compétences qui n'est pas uniquement lié au diplôme mais également à l'expérience professionnelle.

Bien cordialement,


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: dani381 le 19 D?cembre 2012, 16:18:24

peut être que certain BAC+ 2 ont les compétences de BAC+5, mais je trouve cela injuste pour ceux qui ne peuvent même pas être ingénieur territorial avec un master alors qu'avec un BTS un ex ASI, futur IGE puisse candidater.

Même si cela peut choquer, je le redis, c'est du grand n'importe quoi


Titre: Re : Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Floris le 20 D?cembre 2012, 08:29:29
En terme de mobilité ou de recrutement, le grand n'importe quoi serait de regarder uniquement le niveau de diplôme plutôt que le niveau de compétences qui n'est pas uniquement lié au diplôme mais également à l'expérience professionnelle.

Bien cordialement,

Rien à ajouter à ce message. Toute la philosophie de la fonction publique devrait d'ailleurs s'en inspirer.  ;)


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: asi747 le 20 D?cembre 2012, 08:37:38
Exactement:

Certains autodidactes qui n'ont même pas le bac sont parfois devenus des grands chefs d'entreprise...

Je pense qu'après 5 ou 10 ans d'expériences professionnelles diverses et variées, on ne regarde que très peu le diplôme obtenu en formation initiale lors d'un recrutement (et personnellement j'ai bac+5).

Alors un BTS ex ASI "vaut" peut-être mieux qu'un master "fraichement moulu".

D'autre part, tout le monde sait bien (enfin, le petit monde des ITRF) que le concours d'ASI est un des plus sélectif... ;)


Titre: Re : Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: dev le 20 D?cembre 2012, 08:42:51
En terme de mobilité ou de recrutement, le grand n'importe quoi serait de regarder uniquement le niveau de diplôme plutôt que le niveau de compétences qui n'est pas uniquement lié au diplôme mais également à l'expérience professionnelle.

Bien cordialement,

Heureux de voir cette réponse pleine de bon sens. Ce sens qui manque tellement autour de nous!


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: dani381 le 20 D?cembre 2012, 08:49:37
j'ai un peu du mal à suivre votre raisonnement.
D'un coté vous pronez l'intégration des ASi dans le corps des IE, quelque chose de trés normé en quelques sortes...

Et de l'autre..quelque chose de totalement déreglementé...que tout le mon de se vaut du bac au doctorat..qu'en fait le niveau de concours ne sert à rien..au bout de quelques années cela ne sert plus à rien....vous souhaitez en fait la fin de la fonction publique?
A force de dire que les concours ne servent à rien..que les corps les grades se valent tous..c'est ce qui va arriver....et juste pour vous renseigner allez voir dans le privé si avec un bac on vous embauche en tant qu'ingénieur même avec 10 ans d'expériences....renseignez vous et j'attends vos réponses...et vous pouvez même allez comparer les salaires ds convention collectives (par exemple ceux du SYNTHEC) et dites moi si ces salaires vous font rêver...


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: dev le 20 D?cembre 2012, 09:02:22
Bonjour,

Venant du privé, j'ai été embauché en tant qu'ingénieur avec un bac+2, et +15 ans d’expérience.
C'était une boite US,  ceci expliquant peut être cela.

En tous cas, ça existe!  ;)


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: dani381 le 20 D?cembre 2012, 09:07:26

et pourquoi vous n'êtes pas resté ?


Titre: Re : Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Floris le 20 D?cembre 2012, 09:49:27
j'ai un peu du mal à suivre votre raisonnement.
D'un coté vous pronez l'intégration des ASi dans le corps des IE, quelque chose de trés normé en quelques sortes...

Et de l'autre..quelque chose de totalement déreglementé...que tout le mon de se vaut du bac au doctorat..qu'en fait le niveau de concours ne sert à rien..au bout de quelques années cela ne sert plus à rien....vous souhaitez en fait la fin de la fonction publique?
A force de dire que les concours ne servent à rien..que les corps les grades se valent tous..c'est ce qui va arriver....et juste pour vous renseigner allez voir dans le privé si avec un bac on vous embauche en tant qu'ingénieur même avec 10 ans d'expériences....renseignez vous et j'attends vos réponses...et vous pouvez même allez comparer les salaires ds convention collectives (par exemple ceux du SYNTHEC) et dites moi si ces salaires vous font rêver...

Pour avoir fait du recrutement dans le privé voici quelques années, je peux te répondre : oui, dans de nombreux cas, on recrutera quelqu'un qui a de l'expérience mais peu de diplômes, dans des postes de cadres ou agent de maîtrise ; parce que justement il a cette expérience qui fait défaut dans certains cas aux jeunes diplômés. Y compris au risque de le payer plus.
Malheureusement, dans la FP, cette expérience est bien souvent sous évaluée, notamment par les commissions d'équivalence.


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Xav_D le 20 D?cembre 2012, 10:07:23
dani381, personne ici ne considère que les diplômes et les grades ne servent à rien ; c'est en tout cas ma lecture.

Ce qui est dit à mon sens, c'est que les diplômes servent à arriver au même endroit plus vite si on en a les capacités et la chance (n'oublions pas qu'il s'agit en externe comme en interne de concours). Il ne faut pas oublier qu'il n'y a pas que les capacités de l'étudiant qui déterminent sa poursuite d'études, mais bel et bien ses finances ou plutôt celles de sa famille.

L'expérience professionnelle est un plus non négligeable pour un recrutement, car on nous rabâche des tas de chose sur les pays à droite et à gauche, mais n'oublions pas que nous sommes quasiment les seuls à ne pas reconnaître à sa valeur juste l'expérience professionnelle.

Une personne peut avoir un faible diplôme et devenir un expert dans sa branche au point de pouvoir dans celle-ci briguer des postes à égalité avec des docteurs ou ingénieurs frais sortie de leur études. Mais ça lui prendra 25 à 35 ans de carrière.
Le docteur ou l'ingénieur auront quant à eux une palette beaucoup plus étendue de choix.


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: dani381 le 20 D?cembre 2012, 18:56:36

Je ne nie pas que des gens  moins diplomés peuvent être plus compétents que des plus diplomés, c'est certain. Là n'est pas totalement le probléme des AI.

Mais je crois surtout qu'il faut faire attention à ne pas proner pour une trop forte déréglementation du systéme  car un jour cela risque de se retourner contre les agents de la fonction publique.


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Xav_D le 21 D?cembre 2012, 08:05:27
Le principal problème du recrutement vient du fait que soit autorisé le fait de postuler sur des postes de corps inférieur au niveau de l'agent.

Car nous savons tous que lorsqu'un agent sur-diplômé est engagé, on lui confie des charges du poste pour lequel il a postulé, plus celles incombant à son niveau de diplôme. Ayant fait plusieurs labo au sein du CNRS, cela s'est toujours vérifié.
Donc pourquoi les labo se priveraient ? Ça évite d'avoir à faire plus de recrutement, un T fait le travail de l'ensemble de la chaine jusqu'à IE parfois dans les petites structures et tout cela grâce à la pression de l'évolution de carrière, il n'y a pas vraiment le choix. Alors que c'est l'inverse qui devrait se produire pour une véritable reconnaissance de la polyvalence et du service rendu au laboratoire.

Et il faut avouer qu'il n'y a pas de nos jours de grandes différences entre les postes AI et IE (comme par ailleurs entre les AJT et les T, dans ma branche d'emploi au moins). Par contre, il est clair (ce n'est que mon avis) que si on inclut les AI dans le corps des IE, cela ne profitera qu'au AI en place, parce qu'alors tous les Bacs+2 (BTS, DUT, DEUST) ne seront plus recrutés qu'en TCS.


Titre: Re : Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Floris le 21 D?cembre 2012, 08:55:34
Par contre, il est clair (ce n'est que mon avis) que si on inclut les AI dans le corps des IE, cela ne profitera qu'au AI en place, parce qu'alors tous les Bacs+2 (BTS, DUT, DEUST) ne seront plus recrutés qu'en TCS.

Oui et non, puisque le corps supérieur sera de toute façon celui des IE... Actuellement, y compris avec des fonctions le permettant, si l'on essaie de passer un concours interne d'IE si on est technicien, même supérieur ou exceptionnel, on est loin d'être sur de passer rien que le cap de l'admissibilité avec la concurrence des AI.  ;)


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Xav_D le 21 D?cembre 2012, 09:09:10
De même lorsque l'on est AJT pour passer le concours interne d'AI.

Ce que je pointe, c'est que la différence entre la grille de salaire de TCS (même avec le NES, ou surtout) et celle d'AI est très importante. INM 327 contre 339 et le temps d'échelon est bien différent.
Et je ne crois pas que "l'augmentation" de chance de promotion vienne gommer cette différence.


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: unitrf le 16 Janvier 2013, 09:57:46
Un rapport de plus qui en parle : http://www.assises-esr.fr/l-actualite/le-rapport-le-deaut-117-propositions-en-vue-de-la-future-loi-sur-l-esr
Le rapport : http://www.assises-esr.fr/var/assises/storage/fckeditor/File/mise-en-oeuvre/Rapport_JYLD_vf.pdf
Extrait :"Inte?grer les corps de BIATSS dans les corps d’ITARF et le corps des assistants-inge?nieurs dans le corps des inge?nieurs d’e?tudes" (page 169)


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: FA-ENESR Alain Favennec le 16 Janvier 2013, 10:06:14
On a l'impression que ce passage a été écrit par la direction du SNPTES !


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: aoncle le 04 F?vrier 2013, 10:58:22
Bonjour,

Il semblerait que des concours d'ASI soient prévus en 2013 puisque les épreuves de ces concours ont été modifiées très récemment...

Cela semble contradictoire, une fois de plus, avec les promesses du gouvernement.

Peut-on savoir si des concours vont réellement être organisés en 2013 ?

Si c'est la cas, alors pas d'intégration prévue.


Titre: fusion des coprs ASI et IGE
Posté par: boumtac le 12 F?vrier 2013, 20:22:41
à l'heure actuelle, en sait on plus sur ce serpent de mer ?
peut on encore y croire sérieusement ?


Titre: Re : fusion des coprs ASI et IGE
Posté par: FA-ENESR Alain Favennec le 13 F?vrier 2013, 07:09:48
Bonjour,

L'intégration des ASI en IGE n'est pas un serpent de mer. C'est une revendication propre au SNPTES mais c'est aussi un engagement pris par la précédente majorité gouvernementale... qui ne l'a pas mise en place !
Nouvelle majorité -comme quoi il vaut mieux tenir ses promesses... et nouveaux interlocuteurs... nous devons négocier, négocier et encore négocier cette intégration.

Le SNPTES vous tiendra informé de ces négociations.

Il serait préférable d'interrompre cette discussion sur ce topic et de la continuer sur celui-ci qui nous sert de baromètre (et de pétition) car il a été visualisé près de 100 000 fois !

http://forum.snptes.org/index.php?topic=73.0

Bonne journée


Titre: Re : fusion des coprs ASI et IGE
Posté par: Greg_78 le 13 F?vrier 2013, 11:51:10
En même temps, d'après Wikipedia, je cite :

"On qualifie de "serpent de mer" un projet ou un sujet qui revient fréquemment alors que sa mise en application, son développement ou son aboutissement ne semble pas arriver ou bien être repoussés continuellement.

N'est pas le cas vu que ce fil de discussion date de ...2008 et va bientôt fêter ses 5 ans?


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Le berton le 13 F?vrier 2013, 12:04:10
Bonjour,

Je souhaterai savoir comment les ministères vont gérer les embauches des bacs + 2  pour 2013???
EN TCS OU EN AI  ............  EN voila une question qu'elle serait bonne a leur poser ........


Titre: Re : Re : fusion des coprs ASI et IGE
Posté par: FA-ENESR Alain Favennec le 13 F?vrier 2013, 13:24:00
En même temps, d'après Wikipedia, je cite :

"On qualifie de "serpent de mer" un projet ou un sujet qui revient fréquemment alors que sa mise en application, son développement ou son aboutissement ne semble pas arriver ou bien être repoussés continuellement.

N'est pas le cas vu que ce fil de discussion date de ...2008 et va bientôt fêter ses 5 ans?

Nous n'en serions pas là si les autres organisations syndicales avaient appuyé cette demande du SNPTES... Or, certaines ont fait l'inverse et se sont opposées à cette fusion !


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: annec le 13 F?vrier 2013, 14:26:13
Quelles étaient les raisons évoquées de la part de ces autres organisations syndicales pour expliquer ce refus de fusion  ?

Cordialement


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Graindesable le 13 F?vrier 2013, 15:13:47
Surtout, est-ce que ces organisations ont toujours la même opinion aujourd'hui ?


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: emordnilap le 14 F?vrier 2013, 09:47:27
OK et concrètement maintenant comment on fait avancer ce dossier?


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: emordnilap le 22 F?vrier 2013, 08:21:45
Là je crois que la réponse est claire quand à d'éventuelles fusions de corps...
Si la question porte sur les AENES, la réponse ne semble pas faire dans le détail!


Titre: Re : Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: FA-ENESR Alain Favennec le 22 F?vrier 2013, 17:19:56
Là je crois que la réponse est claire quand à d'éventuelles fusions de corps...
Si la question porte sur les AENES, la réponse ne semble pas faire dans le détail!

Bonjour,

Ce courrier de la ministre a pour but unique de rassurer nos amis du syndicat AI.

Ces derniers s’ inquiètent d'une rumeur de fusions de l'ensemble des corps BIATOSS en un statut unique calqué sur le statut ITRF qui présenterait, notamment, l'avantage de simplifier la gestion des BIATSS en passant de prés de 30  à 4 corps.

La ministre en annonçant qu'il n'y aura aucune fusion de corps se veut rassurante et rejette, au moins officiellement, l'idée du statut unique. Elle ne rentre pas dans le détail et ne rejette donc pas d'emblée le projet de fusion des corps AI et IGE.



Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: lorenzacio le 27 F?vrier 2013, 09:59:26
Bonjour,


en quoi la fusion de l'ensemble des corps Biatoss en un statut unique calqué sur le statut ITRF, et plus largement, la réduction du nombre de corps, serait-il un problème ?






Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: pibou le 27 F?vrier 2013, 10:07:51
C'est la disparition des AENES qui doit en gêner certains.
D'autant qu'ils cherchent à devenir un corps inter ministériel


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Le berton le 28 F?vrier 2013, 09:56:44
Bonjour,

Etant donné que l'état veut réduire le nombre de corps de 342 à 230 d'ici 2015 ou 2017
Pourquoi ne pas fusionner ITRF,  Biatoss  et ITA sur le même statut ?   et les AI en IE  ?
A+
Philippe


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: dani381 le 02 Mars 2013, 10:03:06
puis les IE en IR...car aprés le passage des AI en IE, les IE qui vont se sentir flouer ne vont pas tarder à faire cette demande non ? et ce sera légitime...et les seuls à voir un nivellement vers le bas seront à nouveau les IR, alors que eds AI seront passés de AI en IR en quelques années..sans concours..sans promotion quelconque...mais bon !!! mais pour beaucoup cela n'est que justice!! non ?


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: marec le 02 Mars 2013, 10:17:07
non

les IE n'ont pas vocation à intégrer le corps des IR par fusion.

Les IE réclament juste la réorganisation en 2 grades de leur corps, comme les IR d'ailleurs.
Le premier grade des IE plafonnerait à l'INM 658 et le dernier à l'INM 783.
Pour les IR, le premier grade aura comme indice terminal 783.
Le deuxième HEB avec un emploi fonctionnel en HEBbis. Voila le futur vers lequel il faudrait tendre.

Donc, si on peut comparer à terme, le corps des IE est équivalent à celui des différents corps d'ingénieurs de la FPT/FPE/FPH et le corps des IR est comparable à celui des ingénieurs en chef.

A+
Erwan


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: pibou le 02 Mars 2013, 10:19:23
Pour progresser dans leur carrière, les IGE disposent de 3 grades. Il ne leur est donc pas nécessaire de passer IGR pour voir leurs compétences reconnues.
Les ASI ne disposent pas de cette possibilité.

Cela n'enlève rien aux, justes, revendications concernant les IGR.


Titre: Re : Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: dev le 04 Mars 2013, 08:33:36
Pour progresser dans leur carrière, les IGE disposent de 3 grades. Il ne leur est donc pas nécessaire de passer IGR pour voir leurs compétences reconnues.
Les ASI ne disposent pas de cette possibilité.

Cela n'enlève rien aux, justes, revendications concernant les IGR.

Non seulement il n'y a qu'un grade, mais ce corps n'existe pas dans la fonction publique territoriale et hospitalière, et dans d'autres administrations d’état, empêchant en plus toute mutation.

J'ai déjà souhaité muter dans la fonction publique hospitalière plusieurs fois, pour me voir répondre que mon corps d'asi était un problème.

C'est cette particularité qui nous cause un handicap.



Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Floris le 04 Mars 2013, 09:19:21
Bonjour

j'ai entendu dire que le corps des asi devrait etre integre dans celui des ige
est ce vrai et si oui dans quels délais ?

merci

Ce sujet aura 5 ans le 13 mars...  :o


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: dani381 le 04 Mars 2013, 10:17:18
pourquoi y a t il tj autant de recrutement d'ASI!!!!


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: SG-SNPTES le 04 Mars 2013, 10:52:28
Il y a très peu de recrutement et c'est d'ailleurs pour cela que le nombre de possibilités de promotion par liste d'aptitude est en forte baisse, moins 20% par rapport à la moyenne des quatre dernières années.

Bien cordialement,


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Moi le 07 Mars 2013, 20:59:03

Joyeux 5 ans à ce sujet !!! et il y en aura encore d'autres.... ;D


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: FA-ENESR Alain Favennec le 08 Mars 2013, 07:52:23
Bonjour Moi,

Nous te remerçions pour ton sens de l'humour...

Internet n'existait pas à cette époque, mais, sache le, il nous a fallu, pour obtenir un statut de titulaire aux ITRF-ITA, quelques dizaines d'années (en fait 30 ans !). C'était le grand combat -et le plus long - du SNPTES et de ses militants. Nos anciens sont passés par des phases où ils pensaient que rien ne pourrait se faire puis, au début des années 80, grâce au SNPTES, à ses militants, à ses adhérents et au gouvernement de l'époque, la chose à pu se faire dans des conditions très favorables.
Certaines de nos revendications ont aussi été longues à obtenir... Comme le statut unique que nous revendiquons depuis 1968... et que nous avons obtenu pour les ITA en... 1983. Nous continuons à nous battre pour l'obtenir pour les BIATOSS en place dans l'enseignement supérieur.
D'autres revendications du SNPTES sont passées, heureusement, plus rapidement, du "rêve" à la réalité ! Mais, dans toutes ces aventures, il nous faut de la persévérance et de la patience surtout quand, comme dans cette demande de fusion de corps, les différents ministres nous baladent...
Il nous faut aussi, pour y arriver, des forces vives... c'est à dire des électeurs, des adhérents et des militants.

Nous y arriverons !

Amicalement


Titre: Re : Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Xav_D le 08 Mars 2013, 11:17:20
Etant donné que l'état veut réduire le nombre de corps de 342 à 230 d'ici 2015 ou 2017
Pourquoi ne pas fusionner ITRF,  Biatoss  et ITA sur le même statut ?

Cette question de Philippe me semble particulièrement intéressante pourquoi ne pas avoir une fusion des statuts, en conservant le meilleurs de chaque dispositif (on peut toujours rêver) ?

Après tout, le(s) minitère(s) veut bien calquer les répertoires métiers REME et Referens.


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Moi le 08 Mars 2013, 13:56:36
Bonjour,

Je fais parti de cette nouvelle génération où la patience ne se compte plus en année, où une vision à court/moyen terme est choyée.
J'ai laché ce "combat" et j'aime bien mon corps d'ASI ... ;)
Je continue quand même mon adhésion à votre syndicat ... re- ;)

@ Bientôt !


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: dani381 le 08 Mars 2013, 16:52:40
sauf qu'on est plus vraiment au début des années 80.....il faudrait que les syndicats intégrent ce paramétre dans leurs modéles....


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: maxou91 le 08 Mars 2013, 22:42:32
Bonsoir,
Moi et Dani381, évitons d'être égoiste. Cependant, je peux vous assurer que vos carrières sont entrain vos mains.......
Bonne soirée.


Titre: Re : Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: nico3 le 16 Mars 2013, 09:26:28
Bonjour,

Je souhaterai savoir comment les ministères vont gérer les embauches des bacs + 2  pour 2013???
EN TCS OU EN AI  ............  EN voila une question qu'elle serait bonne a leur poser ........
Bonjour,
je viens de regarder les conditions d'acces qui viennent d'être publiées sur le site, vous avez votre réponse: accès avec un niveau 3 pour TCS et AI
http://www.snptes.org/IMG/pdf/Conditions_concours_ITRF-2.pdf
Cela n'a aucun sens, comment peut on recruter des personnes de même niveau avec 2 échelles de rémunération différentes?


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: maxou91 le 16 Mars 2013, 18:46:08
Bonjour,
Effectivement, j'en avais déja parlé sur ce post. Cela est imcompréhensible de voir le même niveau de recrutement pour accéder à deux corps de catégorie différente.
Il conviendrait d'arrêter de recruter des assistants ingénieurs et de mettre ce corps en extinction dans le but d'intégrer le corps des ingénieurs d'études.
J'ai du mal croire que le conseil d'état à valider le projet du dernier décret ITRF et ITA en ne mettant pas en extinction le corps des assistants ingénieurs : Quel est leur but ?.
Lorsque que je vois que le ministère de l'enseignement supérieur refuse le détachement des ASI dans le corps des ADAENES en prenant en compte des motifs non retenus dans la dernière loi 2009-972.
Courage......


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: aoncle le 10 Juillet 2013, 10:03:03
Bonjour,

En cette fin d'année scolaire/universitaire, quel bilan pouvons-nous faire sur l'avancée de ce dossier ?
Après toutes ces promesses de ministres successifs, de rapports, de commissions, de rencontres... qu'en sort-il ?
Pour ma part, je suis toujours bloqué en ASI sans aucun espoir de mobilité.
Etes-vous toujours mobilisés sur cette question ? Si oui, quelles sont vos propositions pour la rentrée prochaine ?
Merci.


Titre: Re : Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: FA-ENESR Alain Favennec le 11 Juillet 2013, 04:07:04
En cette fin d'année scolaire/universitaire, quel bilan pouvons-nous faire sur l'avancée de ce dossier ?
Après toutes ces promesses de ministres successifs, de rapports, de commissions, de rencontres... qu'en sort-il ?
Pour ma part, je suis toujours bloqué en ASI sans aucun espoir de mobilité.
Etes-vous toujours mobilisés sur cette question ? Si oui, quelles sont vos propositions pour la rentrée prochaine ?

Bonjour,

Le SNPTES-UNSA est, évidemment, entièrement mobilisé sur ce dossier. Il en connait l'importance. Le simple fait que cette discussion ait été consulté par plus de 110 000 visiteurs nous renforce dans la conviction de la justesse de ce combat.
Nous savons, d'expérience, que certaines de nos demandes sont parfois longues à obtenir. La "curiosité" de ce dossier est, effectivement, que plusieurs ministres se sont engagés à la réaliser...
Nous continuons donc, avec ténacité, à défendre cette intégration.

Bonne journée


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Rodrigue le 24 Juillet 2013, 23:08:17
Bonjour,

Personnellement, ce combat je n'y ai jamais cru... Même si le ministère y répondait favorablement, ce serait nos chères collègues IGE et IGR qui bloqueraient la suite...

ASI c'est de l'ingénieur Lowcost, un bon plan pour l' Educ...

Perso quand j'ai obtenu le concours d'ASI (dans ma structure d'origine), ben c'est simple, j'ai cherché à partir en détachement.

Hors de question de repasser un concours avec tout ce que ça implique qui est identique à IGE en terme d'épreuve et d'attente professionnel.

Aujourd'hui je suis ingénieur dans un autre ministère grâce au mécanisme de détachement, en plus c'est mieux payés et ça fait du bien de voir autre chose...

Aller courage,




Titre: Re : Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Floris le 25 Juillet 2013, 07:49:43
Bonjour,

Personnellement, ce combat je n'y ai jamais cru... Même si le ministère y répondait favorablement, ce serait nos chères collègues IGE et IGR qui bloqueraient la suite...

ASI c'est de l'ingénieur Lowcost, un bon plan pour l' Educ...

Perso quand j'ai obtenu le concours d'ASI (dans ma structure d'origine), ben c'est simple, j'ai cherché à partir en détachement.

Hors de question de repasser un concours avec tout ce que ça implique qui est identique à IGE en terme d'épreuve et d'attente professionnel.

Aujourd'hui je suis ingénieur dans un autre ministère grâce au mécanisme de détachement, en plus c'est mieux payés et ça fait du bien de voir autre chose...

Aller courage,




Bonjour,

Votre cas est exceptionnel, obtenir un détachement quand on est assistant ingénieur sans être reclassé en B, bravo. Pourriez vous nous dire dans quel établissement, parce que ce cas fait en quelque sorte "jurisprudence" pour votre organisme d'accueil.  ;)


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Rodrigue le 25 Juillet 2013, 09:17:43
Bonjour,

Peut-être parce que Assistant Ingénieur c'est du catégorie A! Encore un autre cliché, l'ASI est bien considéré comme un sous corps...

Donc non, l'accord de détachement est laisser au libre arbitre de l'administration d'accueil... (Et lors de la CAP, c'est bien la partie Syndical la plus difficile à passer... c'est quoi ce truc d'ASI?)
Donc ils n'ont le choix, c'est A vers A et aligne ensuite les indices pour le reclassement.
A vers B est illégale tout simplement!

Et lorsque j'explique d'où je viens les collègues ne comprennent pas pourquoi 3 corps à l'Educ, alors qu'ailleurs il n'y en a qu'un...

Et oui, c'est un peu une vérole ce grade d'ASI...

Enfin bon qu'en on s'y échappe, quel satisfaction... Mais je l’avoue, un détachement est pas simple... il faut être plus que motivé, cependant les administrations aime bien aussi recruté des gens avec un regarde différent, des méthodes différentes... même si au final, dans l'administration ça reste le bord***l un peu partout.  ;) Oula je dérape

Pour ce qui est du ministère d'accueil, il est un peu plus régalien on va dire...

Cordialement,


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Torpedo le 25 Juillet 2013, 23:20:41
Cela fait plaisir de savoir que j'ai la vérole; mais vous monsieur Rodrigue, vous me semblez grossier et suffisant.

Gardez vos analyses philosophiques pour d'autres auditoires que ce site.

Je ne vous salue pas.


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Floris le 26 Juillet 2013, 06:59:12
Et moi je n'aime pas les devinettes : c'est quoi votre organisme d'accueil ? Que d'autres puissent en profiter.



Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Rodrigue le 26 Juillet 2013, 10:23:23
Bonjour,

Pour ce qui est de la "vérole", ok c'est en effet une très mauvaise image et je retire mon propos! Je parlais bien du corps qui n'a pas ou plus lieu d'être.

Et je ne critique surtout pas les gens, je sais d'où je viens...

Je considère que j'ai eut la chance et la possibilité de pouvoir évoluer rapidement sans repasser de concours.

En tout cas, au delà d'une "simple" réforme du status ASI/IGE/IGR, c'est l'ensemble des fonctions publiques qui doit l'être...

Je finirai par dire que je reste de tout coeur dans votre combat que je considère comme légitime même si j'ai quitté le navire!

L’organisme d'accueil? OK, c'est MIOMCTI


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Proton le 22 Ao?t 2013, 08:56:19
Alors ?

Dans "La France de 2025", notre Ministre pense-t-elle qu'il y aura toujours des Assistants Ingénieurs ? ;D



Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: kamelfons le 11 Septembre 2013, 16:51:36
Bonjour,

où en est on avec cette intégration depuis l'arrivée de ce nouveau gouvernement ?
est ce encore une revendication du SNPTES-Unsa ?

pour moi cette intégration reste une chimère et le SNPTES-Unsa devrait clairement encourager les collègues
à passer le concours d'ingénieurs d'études au lieu de laisser croire que cette intégration se fera un jour et alimenter ainsi une immense duperie

bien à vous




Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: MILO12 le 11 Septembre 2013, 16:59:02
Bonjour

J'espère que cette intégration se fera. Je suis entre un conflit de deux personnes. Mon chef de département et le directeur.

Je suis au milieu. Donc, bien que la qualité du dossier soit bonne.

Je peux espèrer que par ce biais, ou passer un concours IGE ( je suis "BAC+5"). Mais j'aime mon travail.



Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: madinina6 le 13 Septembre 2013, 08:13:25
On nous avait dit d'être patient mais entre le premier message de ce post et le dernier, il y a 5 ans d'écart et aucune avancée concrette...
Je soutiens cependant le SNPTES et le remercie pour tous les autres combats.

Bonne journée à tous


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: fredyd le 05 Octobre 2013, 10:57:55
Bonjour,
Le  SNPTES-Unsa ne veut plus répondre à cette question,  les concours d'IGE sont pipés, pour la liste d'aptitude la mobilité n'est pas prise en considération, il est préférable de faire toute sa carrière dans le même établissement. La solution est de postuler en mutation sur un poste d'IGE et de valider par un concours interne.



Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: SG-SNPTES le 05 Octobre 2013, 11:15:08
Bonjour,

Pour le SNPTES-UNSA, cette revendication est toujours d'actualité, mais il semblerait que ce ne soit plus le cas pour le ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche qui depuis le changement de DGRH a pris le parti de se contenter d'appliquer les réformes imposées par le ministère de la Fonction publique. Il faut dire que les organismes de recherche et certains syndicats freinent des quatre fers. Ce qui arrange bien le ministère!

La ministre de la Fonction publique a confirmé l'ouverture d'une nouvelle phase de concertations autour de trois grands thèmes :
- les conditions de mise en œuvre du dialogue social ;
- l’amélioration des conditions de vie au travail
- les parcours professionnels, les carrières et les rémunérations.

D'autre part, Bernard Pêcheur devrait, début novembre, rendre son rapport sur l’évolution de la fonction publique dans les années à venir.

Nous espérons que la suppression des corps de "petit A" dont fait partie le corps des assistants ingénieurs fera l'objet de négociations au niveau de la Fonction publique.

Bien cordialement,


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: ersen54 le 05 Octobre 2013, 16:45:32
Grrr... Nous revoilà au point de départ... 5 ans en arrière
Quand je disais la dernière fois que c'était l'Arlésienne :-)


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: SG-SNPTES le 05 Octobre 2013, 18:09:12
Je ne vais pas vous contredire puisque je suis l'auteur de l'article, publié sur le site du SNPTES, le 5 décembre 2010 :
"L’intégration des assistants ingénieurs dans le corps des ingénieurs d’études : c’est l’Arlésienne" :
http://www.snptes.fr/L-integration-des-assistants.html?var_recherche=Arl%C3%A9sienne


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: nico3 le 05 Octobre 2013, 19:43:51
Bonsoir,
surtout que, si cela continue comme ça, avec la re-re-revalorisation de la catégorie C les adjoints techniques vont finir par gagner plus que les assistants ingénieurs.
Aujourd'hui un Adjoint technique échelle E3 (échelle la plus basse) 1er echelon: INM 309 gagne 1193€ net/mois et un assistant ingénieur 1er echelon: INM 339 gagne 1293€net/mois.
Avec la nouvelle revalorisation de la catégorie C l'écart se resserera encore.
Il va falloir être bon pour recruter des assistants ingénieurs motivés!!


Titre: Re : Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Floris le 07 Octobre 2013, 07:43:02
Bonsoir,
surtout que, si cela continue comme ça, avec la re-re-revalorisation de la catégorie C les adjoints techniques vont finir par gagner plus que les assistants ingénieurs.
Aujourd'hui un Adjoint technique échelle E3 (échelle la plus basse) 1er echelon: INM 309 gagne 1193€ net/mois et un assistant ingénieur 1er echelon: INM 339 gagne 1293€net/mois.
Avec la nouvelle revalorisation de la catégorie C l'écart se resserera encore.
Il va falloir être bon pour recruter des assistants ingénieurs motivés!!


Sur la durée, ce n'est pas comparable. Sur l'évolution non plus. Sur les fonctions encore moins. Cet argument ne tient pas la route.


Titre: Re : Re : Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: valmar le 07 Octobre 2013, 09:02:32
Bonsoir,
surtout que, si cela continue comme ça, avec la re-re-revalorisation de la catégorie C les adjoints techniques vont finir par gagner plus que les assistants ingénieurs.
Aujourd'hui un Adjoint technique échelle E3 (échelle la plus basse) 1er echelon: INM 309 gagne 1193€ net/mois et un assistant ingénieur 1er echelon: INM 339 gagne 1293€net/mois.
Avec la nouvelle revalorisation de la catégorie C l'écart se resserera encore.
Il va falloir être bon pour recruter des assistants ingénieurs motivés!!


Sur la durée, ce n'est pas comparable. Sur l'évolution non plus. Sur les fonctions encore moins. Cet argument ne tient pas la route.

Ah bon !?...
Va du côté des IEHC et des IR2C
Ok, alors en poussant à l'extrême la différence des catégories va finir par se voir sur les deux trois derniers échelons de la fin de carrière mais les fonctions ne seront pas comparables.
La classe quoi

Pour revenir à la catégorie C, je te donne mon billet que c'est à nouveau elle qui va bénéficier d'une évolution pour rattrapage ...


Titre: Re : Intégration des ASI dans le corps des IGE
Posté par: valmar le 07 Octobre 2013, 09:08:23
Bien entendu, je ne souhaite pas que la restructuration de la catégorie A soit au détriment de la catégorie C, je suis solidaire comme devrait l'être tout bon fonctionnaire!

D'autre part, dans mon premier message, je vous fais bien part de mon incertitude sur la compréhension de " 20% d'augmentation de l'enveloppe des primes". Et que cette annonce me parait pas très "concrète ". 

Cordialement, Nicolas



Dans le (non) choix entre C et A, c'est C
C'est pour cela que ça fait presque 30 ans qu'il n'y a plus eu d'évolution pour les IRs
Pas normal non plus  :)


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: oliv57b le 07 Octobre 2013, 09:25:35
La comparaison entre Le corps A et C n'a pas de sens. La différence de grilles de salaires entre les 2 corps reste importante. Les personnels de catégorie C, ainsi que les personnels de catégorie B (TCN et TCS) font partis des personnels les moins bien rémunérés.

Le manque de promotions pour le passage de IR2 vers IR1 est un autre débat.

Olivier.  


Titre: Intégration des assistants ingénieurs dans le corps des ingénieurs d'études
Posté par: valmar le 07 Octobre 2013, 10:13:18
La comparaison entre Le corps A et C n'a pas de sens. La différence de grilles de salaires entre les 2 corps reste importante. Les personnels de catégorie C, ainsi que les personnels de catégorie B (TCN et TCS) font partis des personnels les moins bien rémunérés.

Le manque de promotions pour le passage de IR2 vers IR1 est un autre débat.

Olivier.  

Tu veux en venir où ?

Pour rappel : (source SNPTES)

Salaire net début de carrière C/B/A

C : €1192
B : €1207
A : €1573

Salaire net fin carrière C/B/A(IRHC)

C : €1641
B : €2146
A : €3677
Fin de carrière IR2 : €2722


En IR, beaucoup sont coincé en 2 classe

€1100 d'écart avec un fin de C

Faut arrêter !


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Floris le 07 Octobre 2013, 10:47:59
Intéressants ces chiffres !  ;D

Extrapolons un peu sur ces simples données...

Progression de carrière en pourcentages, sous réserve de passer toute sa carrière dans la même catégorie (ce qui arrive encore dans la FP) :

C : +37 %  :-[
B : +77 %  >:(
A : +133 %.  :)

 Un A pourrait voir son salaire plus que doublé , alors que le C qu max de son évolution n'aura eu que 37 % d'augmentation... Pas bien plus folichon pour les B

Ca se passe de commentaires.




Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs dans le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Floris le 07 Octobre 2013, 10:50:25
La comparaison entre Le corps A et C n'a pas de sens. La différence de grilles de salaires entre les 2 corps reste importante. Les personnels de catégorie C, ainsi que les personnels de catégorie B (TCN et TCS) font partis des personnels les moins bien rémunérés.

Le manque de promotions pour le passage de IR2 vers IR1 est un autre débat.

Olivier.  

Tu veux en venir où ?

Pour rappel : (source SNPTES)

Salaire net début de carrière C/B/A

C : €1192
B : €1207
A : €1573

Salaire net fin carrière C/B/A(IRHC)

C : €1641
B : €2146
A : €3677
Fin de carrière IR2 : €2722


En IR, beaucoup sont coincé en 2 classe

€1100 d'écart avec un fin de C

Faut arrêter !

Tous les C n'arriveront pas non plus à l'indice maxi du grade maxi ! Et on ne parle pas des primes...


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: pibou le 07 Octobre 2013, 10:50:37
Sans compter l'indemnitaire


Titre: Intégration des assistants ingénieurs dans le corps des ingénieurs d'études
Posté par: valmar le 07 Octobre 2013, 10:54:33
Intéressants ces chiffres !  ;D

Extrapolons un peu sur ces simples données...

Progression de carrière en pourcentages, sous réserve de passer toute sa carrière dans la même catégorie (ce qui arrive encore dans la FP) :

C : +37 %  :-[
B : +77 %  >:(
A : +133 %.  :)

 Un A pourrait voir son salaire plus que doublé , alors que le C qu max de son évolution n'aura eu que 37 % d'augmentation... Pas bien plus folichon pour les B

Ca se passe de commentaires.


Manifestement, tu ne connais pas vraiment fonctions et responsabilités d'un IRHC hors échelle et leur nombre.
Pas plus qu'à formation égale tu ne fais mention des DRs et autres profs d'Université

A propos, quel est le niveau de formation pour le recrutement dans les différents corps ?

Tout cela pour montrer que l'on est pas prêt de voir évoluer les A  :)




Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: pibou le 07 Octobre 2013, 11:02:07
Il s'agit de considérer les problèmes à leur juste échelle : le bas de la catégorie C se retrouve tout de même régulièrement au dessous du SMIC !
Les problèmes de promotion des IE2 ou d'intégration des ASI sont en effet d'une toute autre nature.


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs dans le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Floris le 07 Octobre 2013, 12:40:38
Intéressants ces chiffres !  ;D

Extrapolons un peu sur ces simples données...

Progression de carrière en pourcentages, sous réserve de passer toute sa carrière dans la même catégorie (ce qui arrive encore dans la FP) :

C : +37 %  :-[
B : +77 %  >:(
A : +133 %.  :)

 Un A pourrait voir son salaire plus que doublé , alors que le C qu max de son évolution n'aura eu que 37 % d'augmentation... Pas bien plus folichon pour les B

Ca se passe de commentaires.


Manifestement, tu ne connais pas vraiment fonctions et responsabilités d'un IRHC hors échelle et leur nombre.
Pas plus qu'à formation égale tu ne fais mention des DRs et autres profs d'Université

A propos, quel est le niveau de formation pour le recrutement dans les différents corps ?

Tout cela pour montrer que l'on est pas prêt de voir évoluer les A  :)




Une chose à la fois. Je veux bien que tu sois frustré par rapport à ton cas personnel (en fait juste à cause de ton traitement), dans ce cas, tout ce que je peux te dire, c'est bosse dans le privé, ou crée ton entreprise ! Tu reviendras me dire si ton sort d'IR est si peu avantageux en fait. Et pourquoi n'as tu pas tenté de devenir chercheur ou enseignant chercheur ?

Que des collègues catégorie C gagnent un ou deux points d'indice en plus après trois ans dans le même échelon est tout bonnement scandaleux.  Il faut vraiment être centré sur soi-même pour ne pas s'en rendre compte. 

Bien sur qu'il est important que les salaires de la catégorie A, et les grilles de classement , soient rediscutées et dépoussiérées. Mais une chose à la fois.

De toute façon, on ne pourra pas s'entendre. Je te parle de justice sociale. Toi tu me parles juste de ton cas personnel.

Mais c'est connus, en France, quand le voisin s'enrichit, on devient beaucoup plus pauvre...  ;D



Titre: Re : Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Floris le 07 Octobre 2013, 12:41:10
Il s'agit de considérer les problèmes à leur juste échelle : le bas de la catégorie C se retrouve tout de même régulièrement au dessous du SMIC !
Les problèmes de promotion des IE2 ou d'intégration des ASI sont en effet d'une toute autre nature.

Rien à ajouter. Merci.


Titre: Re : Re : Intégration des assistants ingénieurs dans le corps des ingénieurs d'études
Posté par: valmar le 07 Octobre 2013, 12:57:43
Intéressants ces chiffres !  ;D

Extrapolons un peu sur ces simples données...

Progression de carrière en pourcentages, sous réserve de passer toute sa carrière dans la même catégorie (ce qui arrive encore dans la FP) :

C : +37 %  :-[
B : +77 %  >:(
A : +133 %.  :)

 Un A pourrait voir son salaire plus que doublé , alors que le C qu max de son évolution n'aura eu que 37 % d'augmentation... Pas bien plus folichon pour les B

Ca se passe de commentaires.


Manifestement, tu ne connais pas vraiment fonctions et responsabilités d'un IRHC hors échelle et leur nombre.
Pas plus qu'à formation égale tu ne fais mention des DRs et autres profs d'Université

A propos, quel est le niveau de formation pour le recrutement dans les différents corps ?

Tout cela pour montrer que l'on est pas prêt de voir évoluer les A  :)




Une chose à la fois. Je veux bien que tu sois frustré par rapport à ton cas personnel (en fait juste à cause de ton traitement), dans ce cas, tout ce que je peux te dire, c'est bosse dans le privé, ou crée ton entreprise ! Tu reviendras me dire si ton sort d'IR est si peu avantageux en fait. Et pourquoi n'as tu pas tenté de devenir chercheur ou enseignant chercheur ?

Que des collègues catégorie C gagnent un ou deux points d'indice en plus après trois ans dans le même échelon est tout bonnement scandaleux.  Il faut vraiment être centré sur soi-même pour ne pas s'en rendre compte. 

Bien sur qu'il est important que les salaires de la catégorie A, et les grilles de classement , soient rediscutées et dépoussiérées. Mais une chose à la fois.

De toute façon, on ne pourra pas s'entendre. Je te parle de justice sociale. Toi tu me parles juste de ton cas personnel.

Mais c'est connus, en France, quand le voisin s'enrichit, on devient beaucoup plus pauvre...  ;D



T'as raison, cela fait 28 années que l'on attend notre tour !

Frustré moi ? non !

Quand à ta justice sociale, tu sembles bien plus faire preuve d'intégrisme que d'autre chose.

Pour ce qui est de cette phrase :

"Tu reviendras me dire si ton sort d'IR est si peu avantageux en fait. Et pourquoi n'as tu pas tenté de devenir chercheur ou enseignant chercheur ? "


Cela prouve que tu as tout à fait rien compris au raisonnement.




Titre: Re : Re : Re : Intégration des assistants ingénieurs dans le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Floris le 07 Octobre 2013, 13:05:45
Intéressants ces chiffres !  ;D

Extrapolons un peu sur ces simples données...

Progression de carrière en pourcentages, sous réserve de passer toute sa carrière dans la même catégorie (ce qui arrive encore dans la FP) :

C : +37 %  :-[
B : +77 %  >:(
A : +133 %.  :)

 Un A pourrait voir son salaire plus que doublé , alors que le C qu max de son évolution n'aura eu que 37 % d'augmentation... Pas bien plus folichon pour les B

Ca se passe de commentaires.


Manifestement, tu ne connais pas vraiment fonctions et responsabilités d'un IRHC hors échelle et leur nombre.
Pas plus qu'à formation égale tu ne fais mention des DRs et autres profs d'Université

A propos, quel est le niveau de formation pour le recrutement dans les différents corps ?

Tout cela pour montrer que l'on est pas prêt de voir évoluer les A  :)




Une chose à la fois. Je veux bien que tu sois frustré par rapport à ton cas personnel (en fait juste à cause de ton traitement), dans ce cas, tout ce que je peux te dire, c'est bosse dans le privé, ou crée ton entreprise ! Tu reviendras me dire si ton sort d'IR est si peu avantageux en fait. Et pourquoi n'as tu pas tenté de devenir chercheur ou enseignant chercheur ?

Que des collègues catégorie C gagnent un ou deux points d'indice en plus après trois ans dans le même échelon est tout bonnement scandaleux.  Il faut vraiment être centré sur soi-même pour ne pas s'en rendre compte. 

Bien sur qu'il est important que les salaires de la catégorie A, et les grilles de classement , soient rediscutées et dépoussiérées. Mais une chose à la fois.

De toute façon, on ne pourra pas s'entendre. Je te parle de justice sociale. Toi tu me parles juste de ton cas personnel.

Mais c'est connus, en France, quand le voisin s'enrichit, on devient beaucoup plus pauvre...  ;D



T'as raison, cela fait 28 années que l'on attend notre tour !

Frustré moi ? non !

Quand à ta justice sociale, tu sembles bien plus faire preuve d'intégrisme que d'autre chose.

Pour ce qui est de cette phrase :

"Tu reviendras me dire si ton sort d'IR est si peu avantageux en fait. Et pourquoi n'as tu pas tenté de devenir chercheur ou enseignant chercheur ? "


Cela prouve que tu as tout à fait rien compris au raisonnement.




Rien qu'avec dernière cette phrase, je comprend mieux en effet.


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: FA-ENESR Alain Favennec le 08 Octobre 2013, 05:04:30
Bonjour,

Par principe, au SNPTES-UNSA, nous ne censurons jamais les propos tenus sur ce forum (je ne sais même pas si, techniquement, je peux le faire !); nous comptons, simplement, sur le sens de la mesure de nos intervenants.

Alors, soyons raisonnable et continuons à développer, avec intelligence, nos arguments !
En clair, on évite de s'invectiver entre nous dans cette discussion ! Les amateurs de pugilats peuvent continuer leurs disputes par mail, téléphones, etc.

Montrons, simplement, que ce sujet de discussion relatif à l'intégration des assistants ingénieurs, avec près de 125 000 lectures, mérite un certain intérêt.

Amicalement


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: francilienne le 08 Octobre 2013, 08:18:46
Je me permets de donner mon avis sur les derniers points de discussion, etant AI en EPST.
Moi aussi mon sort me convient peu : recrutee il y a quatre ans, je n arrive meme pas aux 1500 euros nets, sur diplomee et une charge de travail de niveau IE voir IR sur la question du pilotage administratif de mon unite. (Je suis en BAP gestion et pilotage).
Cela dit, lorsque j ai passe le concours, je connaissais tres bien la grille, le traitement, etc je savais tres bien ou j allais. Mon idee etait que l important etait de trouver un emploi, et ayant passe quelqies annees a l universite, j avais envie d intergrer un epst pour y faire ce que je fais le mieux.

La mobilite est compliquee hors MESR, et meme au MESR, le niveau AI/ASI etant peu reconnu, bien que les grilles AI/IE et attaches se recouvrent.

Maintenant, la realite est que les niveaux et postes ont acquis une tres grande technicite. On demande de plus en plus aux C, B et A. Il serait plus logique d augmenter les points d indice de tout le monde.
En ce qui concerne les C, face a la restriction des affectations, du moins au CNRS, beaucoup de C se retrouvent tout seuls a gerer des equipes. Je ne sais pas ce qu il en est des autres BAP, mais des discusssions avec d autres collegues, plus anciens me confortent dans l idee que les concours sont de plus en plus difficiles, le niveau des recrutes meilleur et les postes de plus en plus exigents.

L intergration des ai dans le corps des IE : pour favoriser la mobilite il faudra effectivement faire quelque chose, mais une integration directe est compliquee et pas a l ordre du jour. Une mise en extinction progressive et une repartition des possibilites de promotion plus grandes serait plus judicieux.
Une de mes amies est ai depuis 30 ans, coincee en bout de grille, et aucune promo possible.
C est la que se situe lle probleme : les possibilites d evoluer et de bouger. Pas de savoir qui merite parmi les categories et qui travaille le plus.


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: éric B le 09 Octobre 2013, 15:54:02
bonjour,

disons qu'il faut savoir raison garder!!

On ne peux que se rejouir de ce qui est fait pour la catégorie C et c'est tant mieux pour eux!!

Pour rappel la grille AI (dans laquelle je suis) s'est vue rallongée de 2 échelons supplémentaires  ( ok avec une durée d'ancienneté enorme.. mais c'est déja ça!).

Le problème n'est peut etre pas tant de savoir si on peut passer les AI en IE mais de savoir comment on peut débloquer la carrière des gens qui arrivent effectivement en bout de grille; tous corps confondus... je pense que ce n'est pas normal de voir des gens bloqués dans leur carrière comme ça, de voir les disparités de salaire entre le CNRS/Université.

A ce niveau là par contre je trouve qu'il y a une distorsion énorme. Travaillant dans une UMR je m'étonne toujours qu'il puisse exister des écarts de salaire aussi énorme entre les diff"rents ministères... et là je trouve que c'est un problème de justice sociale!


Cordialement


E


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Aguilar le 10 Octobre 2013, 07:17:07
Bonjour,

Je ne comprends pas, Eric, de quelles disparités tu parles ? La grille étant ce quelle est, serait ce  les primes dont tu parles ?

Je suis ASI, est l'intégration en IGE (ce que je souhaite de tout cœur) flatterai avant tout mon égo; car étant en fin de grille, passer de l'indice 604 à 619 ne va pas révolutionner mon quotidien, si ce n'est l'écart plus important de la PPRS.

Le plus gros avantage de l'intégration c'est pour jeunes ASI/AI, en début de carrière il faut 30 ans pour parcourir la grille en ASI et seulement 20 en IGE/IE.

Amicalement,


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: nico3 le 04 Novembre 2013, 18:36:22
Bonsoir,
le rapport pêcheur remis au gouvernement aujourd'hui va t-il enfin faire accélérer les choses?


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: emordnilap le 05 Novembre 2013, 09:21:55
En ce qui concerne le rapport Pêcheur, voilà qui est encourageant

5.5. Relancer la politique de fusion des corps, créer dans certains cas des commissions administratives paritaires communes et développer les corps interministériels à gestion ministérielle, en en faisant des « cadres professionnels interministériels ».

oRelancer et mener à bien le processus de fusion des corps, en particulier pour les corps relevant des actuelles catégorie A et B.

oCréer des CAP communes pour les corps, à faibles effectifs, ne pouvant être fusionnés, relevant du même niveau de fonctions et du même périmètre ministériel administratif.

oConforter les actuels CIGEM, renommés « cadres professionnels interministériels » en assurant, à court terme, une harmonisation indemnitaire sur la base de critères exclusivement fonctionnels.

oCréer de nouveaux « cadres professionnels interministériels ».


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Proton le 06 Novembre 2013, 09:55:39
Ils préconisent de créé 5 niveaux de fonction, plus un niveau pour les haut-fonctionnaires.

Ca va nous donner quoi ?

Niveau 1 : Haut-fonctionnaires
Niveau 2 : Doctorat
Niveau 3 : Master
Niveau 4 : Licence
Niveau 5 : Bac
Niveau 6 : CAP/BEP

Les AI vont passer de Catégorie A à Niveau 5 ?


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: emordnilap le 06 Novembre 2013, 10:07:26

Non, si c'est le diplôme qui est pris en compte ils vont facilement passer niveau 3 ou 4!

Puis c'est questionnant de voir un rapport préconisant la fusion de corps et en même temps préconisant la disparition de ceux ci aux profits de "6 niveaux"...

Mais peut être va t on voir poindre un lexique avant les discussions afin d'éviter tout malentendus^^


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: aoncle le 10 D?cembre 2013, 11:39:06
Bonjour,
L'ouverture des négociations avec le Ministère est une bonne nouvelle et nous pouvons nous en réjouir.
Quel sera le calendrier de travail ?
Pour le sujet concernant le fil actuel, comment et dans quels délais pourrait intervenir une intégration ASI/IGE ?
Merci


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Graindesable le 10 D?cembre 2013, 13:10:55
On a tellement vu d'annonces sur ce sujet que, pour ma part, je reste assez prudent.

"Dans le cadre d’une réflexion d’ensemble, appuyée sur une démarche métier, visant à permettre aux employeurs de recruter des agents adaptés
à leurs besoins, des travaux ont été engagés sur les BAP et les emplois types des personnels ITA et ITRF. Cette réactualisation devrait aboutir en juin 2014 afin de pouvoir être mise en œuvre pour les recrutements en 2015.

Enfin, certaines populations feront l’objet d’une attention particulière. Ainsi, la situation des assistants ingénieurs ITA et ITRF fera l’objet d’une concertation particulière.

Par ailleurs, une réflexion sur les corps de catégorie A des filières ITA, ITRF et des bibliothèques sera
menée, dans une optique de simplification de l’architecture statutaire et d’amélioration des carrières.
"

Le dernier paragraphe est le plus prometteur.



Titre: Re : Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: SG-SNPTES le 10 D?cembre 2013, 19:09:44
... comment et dans quels délais pourrait intervenir une intégration ASI/IGE ?

Bonjour,

Aucune idée, mais une chose est certaine, il ne faut rien attendre pour 2014, puisqu'il n'y a pas de budget de prévu, pour des mesures catégorielles.

En plus, il faut éviter de prendre des raccourcis, le ministère s'engage juste à organiser une concertation particulière sur la situation des assistants ingénieurs. Même si notre position est, sans ambiguïté, de demander l'intégration des ASI ou AI en IGE ou IE, nous ne connaissons pas encore les propositions du ministère sur cette question.

Bien cordialement,


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: bressem le 20 D?cembre 2013, 15:42:17
Bonjour,
De quel ministère parlez-vous ? J'en suis resté quant à moi à la décision de Valérie Pécresse qui valide la fusion des ASI en IGE et qui passe la main à son collègue ministre de la fonction publique, et avec l'idée que cette fusion se fera dans un cadre plus général de  réforme de la catégorie A, ce qui est à mon avis le principal. Avec le changement politique, je ne sais pas si cela a été remis en cause par Mme Fioraso ?

http://www.enseignementsup-recherche.gouv.fr/cid31779/plan-carrieres-mesures-pour-les-personnels-ingenieurs-techniques-administratifs-et-des-bibliotheques.html: voire paragraphe 4)  "En ce qui concerne les évolutions de la catégorie A, le ministère a indiqué au ministre en charge de la Fonction publique qu'il soutenait l'intégration des assistants ingénieurs dans le corps des ingénieurs d'étude et défend cette position."


Titre: Re : Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: SG-SNPTES le 21 D?cembre 2013, 15:36:27
De quel ministère parlez-vous ?

Il s'agit du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche puisque la ministre Geneviève Fioraso nous propose de signer un protocole social :
http://www.snptes.fr/La-ministre-de-l-enseignement.html

Il semblerait que le SGEN-CFDT, le SNPTES-UNSA, A&I-UNSA et Sup'Recherche-UNSA soient les seuls syndicats à accepter de participer à ces négociations.

Dans un communiqué les organisations non-signataires déclarent "qu'il s'agit en fait de poursuivre la destruction au cœur du Service public d'Enseignement supérieur et de Recherche."

Cette position est curieuse. C'est à se demander si nous avons bien reçu le même texte.

Bien cordialement,


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Proton le 19 F?vrier 2014, 09:35:58
En lisant le protocole social signé avec le Ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, on peut découvrir, dans la partie relative "à l'amélioration des carrières pour certains personnels", au paragraphe "Personnels ITRF-ITA et des bibliothèques", le passage suivant :

Enfin, certaines populations feront l’objet d’une attention particulière.

Ainsi,  la situation des assistants ingénieurs  ITA et ITRF fera l’objet d’une concertation particulière.

Par ailleurs, une réflexion sur les corps de catégorie A des filières ITA, ITRF et des bibliothèques sera menée, dans une optique  de simplification  de l’architecture statutaire et d’amélioration des carrières.

C'est bon signe ?


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: éric B le 19 F?vrier 2014, 10:54:19
Bonjour,

je ne crois pas pour ma part qu 'il en sera ainsi, il faut bien prendre ces 60 Milliards quelques part non? Ce corps sera progressivement mis en extinction, les nouvelles recrues BAC+2 seront intégrées dans la catégorie B...
Je pense que ce c'est pour ça que 2 échelons (d'une durée totale de 7 ans) ont été malheureusement rajoutés....

Je ne voudrais pas pas être pessimiste, mais je n'y crois absolument pas!!

Et d'ailleurs cette intégration me semble t'il n' est pas soutenue par tous les syndicats?

Cordialement

E


Titre: Re : Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: FA-ENESR Alain Favennec le 20 F?vrier 2014, 05:40:26
Je ne voudrais pas pas être pessimiste, mais je n'y crois absolument pas!!

Et d'ailleurs cette intégration me semble t'il n' est pas soutenue par tous les syndicats?

Bonjour,

Quand le SNPTES-UNSA, sous la présidence Sarkozy, demandait un plan de résorption de l'emploi précaire dans la fonction publique on nous traitait de doux rêveurs... en nous disant que la majorité présidentielle n'accepterait jamais un plan de titularisation et que, de toutes manières, il n'y avait plus de sous dans les caisses... La loi Sauvadet est passée par là.

Sur l'autre point, effectivement, nous aurions aimé que les autres syndicats nous aident ou, tout du moins, ne nous mettent pas des bâtons dans les roues. Par bonté syndical je ne les citerai pas mais ils sont facile à retrouver...

Restant à votre disposition


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: éric B le 20 F?vrier 2014, 10:20:20
Alain, c'est bien je vous encourage et je sais que vous êtes sincères dans les idées que vous défendez.
Ce projet, je le suis depuis 20 ans mais là malheureusement je décroche.....
Le contexte n'est plus vraiment favorable je trouve, cependant ce la ne change rien aux idées que votre syndicat véhiculent et défendent, idées auxquelles j'adhèrent bien entendu.
Le projet a malheureusement été torpillé les dernières années par d'autres syndicats, enfin dont l'un surtout; après on prendra ce qu il y a à prendre enfin si il reste quelque chose!
Si au moins vous arrivez à faire bouger les lignes sur les primes pour que l'ensemble du personnel qu'il soit ITA ou ITRF puisse percevoir une réhausse des PPRS ca sera déja bien je trouve.

Maintenant qui sait peut être qu'une bonne nouvelle arrivera d'ici la fin de l'année :)


Titre: Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: emordnilap le 20 F?vrier 2014, 10:33:39
Bonjour,

pour ma part, je crois qu l'intégration à gagner un ou deux arguments de poids.

_ La mise en place des techniciens de classe supérieure recrutés à bac+2 comme les assistant ingénieurs. Défendre deux statuts différents avec le même niveau de recrutement me parait de plus en plus difficile.

_ Différents rapports, dont le récent rapport Pécheur, plutôt en faveur d'une telle mesure.

Ce qui est plus inquiétant c'est qu'il continu à y avoir des ouvertures de concours au niveau assistant ingénieur ce qui va à l'opposer et d'une extinction du corps comme le propose/supose éric B et de son intégration au corps de ingénieur d'étude.

Dans tout les cas les lignes vont bouger, au moins pour emmener un peu de cohérence au système!





Cordialement


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Proton le 20 F?vrier 2014, 17:08:37
Le coût de cette intégration ne serait pas très important. Le salaire de fin de carrière, primes comprises, n'est pas très différent chez les AI comparé aux IE2.

Je reste persuadé que la réforme de la catégorie B a été le prélude à la suppression du corps des AI. Les BAC+2, seront dorénavant recrutés en TCE. En terme de masse salariale il n'y a plus aucun intérêt à recruter les BTS/DUT en AI.

La réforme de la catégorie B (et le rajout de deux échelons au grade d'AI) date de l'année dernière. Je pense que le nombre de postes d'AI en concours externe va fortement chuter lors des prochaines campagnes.

Bref, si l'on rajoute la volonté politique de réduire le nombre de corps de la fonction publique, je pense que celui des AI est condamné (même si certains syndicats ne l'acceptent pas).

La question est maintenant de savoir ce qu'ils vont faire de nous.

Rétrograder les AI dans le grade de TCS ? (est-ce légal ?)
Nous laisser dans un corps pour lequel il n'y a pas de recrutement externe ? (les TCS devront-ils passer par le corps des AI avant de pouvoir prétendre devenir IE2 ?)
Nous intégrer dans le corps des IE ?


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: oliv57b le 20 F?vrier 2014, 21:18:52
Actuellement, il y a déjà des recrutements TCN au niveau Bac+2, voir Bac+3 et des recrutements AI au niveau Bac+5.
C'est le cas au CNRS et probablement dans d'autres établissements publiques.
La rétrogradation a déjà eu lieu depuis longtemps. Le risque à long terme est la frustration, voir la démotivation des personnels surtout si les possibilités d'évolution de carrière diminuent.


Titre: Re : Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: lorenzacio le 21 F?vrier 2014, 11:31:05


La question est maintenant de savoir ce qu'ils vont faire de nous.

Rétrograder les AI dans le grade de TCS ? (est-ce légal ?)


Oui, c'est une question préoccupante.
Non seulement, c'est une rétrogradation en terme de corps mais également en terme de catégorie.
Normalement, n'est-ce pas chose possible qu'en cas de sanction disciplinaire ?


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Graindesable le 21 F?vrier 2014, 11:53:52
Moi, ce qui me surprend le plus dans cette (longue) affaire c'est que je vois nombre de messages postés ici (ou ailleurs) ou des créations de sujets qui portent sur les difficultés pour muter des Assistants ingénieurs (sans oublier les préoccupations sur le déroulement de la carrière et l'avenir du corps) qui ne sont pas, à mon humble avis, postés au bon endroit. C'est vers les syndicats qui ont exprimé leur opposition à l'intégration des Assistants ingénieurs dans le corps des Ingénieurs d'étude que tous ces messages devraient être expédiés.
Et toutes ces personnes ( http://cache.media.enseignementsup-recherche.gouv.fr/file/Statistiques_bilans_et_etudes_BIATSS/78/9/completassocctss_300789.pdf ) ne pourraient pas s'organiser ?




Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: éric B le 24 F?vrier 2014, 09:06:58
Très intéressante cette étude mais je m'interroge sur l'exactitude des chiffres!
La PPRS moyenne au CNRS n' est pas  aussi élevée qu'annonçée dans ce texte.
En effet à 1200 E Net/semestre, on n' atteint pas du tout  les sommes indiquées dans ce texte qui sont de 4900E annuel pour la plus basse!
Par contre j'aurai appris une chose, je ne voyais pas ce corps aussi jeune que celà, je suis surpris!


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: pmb le 24 F?vrier 2014, 10:40:43
Bonjour,

à Graindesable, vous savez s'il y a la même étude pour les collègues IGE ? Comment vous l'avez trouver cette étude pour les ASI ?


Titre: Re : Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Graindesable le 24 F?vrier 2014, 13:00:01
Bonjour,

à Graindesable, vous savez s'il y a la même étude pour les collègues IGE ? Comment vous l'avez trouver cette étude pour les ASI ?


Bonjour,

J'ai trouvé cette étude sur le site du Ministère de l'ESR :
http://www.enseignementsup-recherche.gouv.fr/cid73290/statistiques-bilans-et-etudes-relatifs-aux-personnels-b.i.a.t.s.s.html

Malheureusement, je n'ai pas vu ce même type d'étude pour les IGE.



Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: pmb le 25 F?vrier 2014, 11:41:19
Merci Graindesable pour avoir signalé ce document !


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Le berton le 25 F?vrier 2014, 14:22:28
Bonjour,

Existe-t-il un document similaire sur les A I du CNRS ? Ou sont-ils une fois de plus oubliés ?
Merci
Philippe


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: aoncle le 03 Avril 2014, 08:36:09
Bonjour !
Avec notre nouveau ministre, quel est votre pronostique sur la question de l'intégration des assistants ingénieurs ?
Le dossier va t-il suivre normalement son cours ou bien notre serpent de mer va t-il une fois de plus replonger dans les profondeurs ?
Le SNPTES va t-il prendre contact avec notre ministre pour s'assurer du suivi de cette demande (et des autres !) ?
Cordialement


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: FA-ENESR Alain Favennec le 03 Avril 2014, 09:52:43
Bonjour,

Il arrive que l'un des dossiers défendus par le SNPTES soit effectivement sur le bureau d'un nouveau ministre le jour même de son arrivée. Ce fut le cas, notamment, du dossier "prestations sociales" lors de l'arrivée de Laurent Wauquiez à la tête du ministère l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette fois, nous avons un seul ministre à la tête de l'éducation nationale et de l'enseignement supérieur et, malgré le poids du SNPTES, je ne suis pas certains que notre dossier sera jugé comme étant prioritaire... En fait, je ne suis certains que d'une chose : notre combativité !

Restant à votre disposition 


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: SG-SNPTES le 06 Avril 2014, 09:39:23
Bonjour,

Pour compléter la réponse du cabinet juridique Fav et Nec ;-)

Cette décision ne dépend pas uniquement de notre ministère, mais également des réformes qui seront menées au niveau de la Fonction publique, car les ITRF sont encore des fonctionnaires d'État.

Dans le cadre de l'agenda social 2013-2014 du ministère de la Fonction publique, des négociations vont être ouvertes en mai 2014, sur trois thématiques :
- la réforme de l’architecture statutaire;
- La réforme de l’architecture des rémunérations;
- La simplification et l’amélioration de la gestion des agents.

Les négociations que nous mènerons ensuite avec notre ministère devront tenir compte de l'évolution de ces travaux. Suite à la signature du protocole social, une première réunion devrait être organisée en octobre 2014 pour traiter de la question des corps, de catégorie A, des personnels des bibliothèques, des ITRF et des ITA.
Il est en effet précisé dans ce protocole :
"Ainsi, la situation des assistants ingénieurs ITA et ITRF fera l’objet d’une concertation
particulière. Par ailleurs, une réflexion sur les corps de catégorie A des filières ITA, ITRF et des
bibliothèques sera menée, dans une optique de simplification de l’architecture statutaire et
d’amélioration des carrières."

Bien cordialement,

Agenda social Fonction publique : http://www.fonction-publique.gouv.fr/fonction-publique/modernisation-fonction-publique-53

Protocole social enseignement supérieur et recherche : http://www.snptes.fr/Protocole-social-en-direction-des.html?var_recherche=protocole


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Xav_D le 06 Avril 2014, 14:13:03
La refonte ministérielle ne met-elle pas en cause la protocole social et les consultations ainsi que le calendriers de ceux-ci ?


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: SG-SNPTES le 06 Avril 2014, 14:28:55
Je ne pense pas, mais nous poserons la question très prochainement, au nouveau ministre.

Pour l'instant, ceux qui remettent en question la validité de ce protocole, ce sont surtout les non-signataires notamment la CGT lors du dernier Comité technique ministériel. Ils ont refusé de le signer, mais maintenant ils menacent le ministère d'un recours, s'ils ne peuvent pas participer aux travaux.

Cordialement,


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: aoncle le 20 Juin 2014, 08:59:24
Bonjour,
Où en sont les négociations qui devaient commencer en mai dernier ?
La scission du SNPTES d'avec l'UNSA a t-elle eu une incidence sur ces négociations ?
Cordialement.


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Xav_D le 20 Juin 2014, 09:01:08
Je dirai que la question primaire, c'est ont-elles commencé tout court... j'ai comme un gros doute  ???


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: SG-SNPTES le 20 Juin 2014, 10:35:37
Bonjour

Ces travaux auront lieu dans le cadre du protocole social.
Comme le SNPTES est signataire de ce protocole,  il participera aux négociations. Pourquoi voulez-vous que l'appartenance ou pas à l'UNSA change la donne ?

http://www.snptes.fr/IMG/pdf/protocole_social_signe.pdf

Bien cordialement


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: gp le 15 Septembre 2014, 12:10:52
Des nouvelles du front ?


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Cajoline34 le 15 Septembre 2014, 12:46:26
Lequel ( National??) ???


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: dani381 le 15 Septembre 2014, 20:57:45
remarque  vu que la droite n a rine fait....ni la gauche....peut que que le front fera bouger le dossier!!! ;D


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: FA-ENESR Alain Favennec le 16 Septembre 2014, 06:43:46
Bonjour Dani381,

Je ne censure pas votre dernière intervention mais le SNPTES est un  syndicat indépendant et apolitique. Il existe donc d'autres forums, cette fois politiques, pour formuler ce type d'avis.
Par ailleurs, sincèrement, je ne pense pas que l'une des principales préoccupations du parti politique en question, s'il arrive au pouvoir un jour, soit d'intégrer un corps de fonctionnaire (et ses effectifs) à un autre corps de fonctionnaires...

En d'autres mots, pas de politique sur ce forum !

Bonne journée


Titre: Re : Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Xav_D le 16 Septembre 2014, 06:57:59
Bonjour

Ces travaux auront lieu dans le cadre du protocole social.
Comme le SNPTES est signataire de ce protocole,  il participera aux négociations. Pourquoi voulez-vous que l'appartenance ou pas à l'UNSA change la donne ?

http://www.snptes.fr/IMG/pdf/protocole_social_signe.pdf

Bien cordialement
Est-ce les négociations ont commencé ? Où en est le calendrier ?
Est-ce que tout n'est pas partie à l'égout avec l'eau du bain du gouvernement Valls 1 ?

Je ne trouve pas de réponses dans les médias, j'espère donc que le SNPTES pourra nous apporter quelques réponses ; à défaut, de pouvoir nous rassurer.


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: SG-SNPTES le 16 Septembre 2014, 08:24:05
Bonjour,

Il ne vous a pas échappé que nous venons, une nouvelle fois, de changer de ministre.

Cela ne facilite pas l'ouverture de négociations et le respect des engagements.

On redémarre à zéro à chaque fois :-(

Bien cordialement,



Titre: Re : Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: emordnilap le 26 Septembre 2014, 09:58:09
Bonjour,
Il ne vous a pas échappé que nous venons, une nouvelle fois, de changer de ministre.
Cela ne facilite pas l'ouverture de négociations et le respect des engagements.
On redémarre à zéro à chaque fois :-(
Bien cordialement,

Bonjour,

cela m'étonne puisque depuis 2012 l'interlocuteur semble être Marylise Lebranchu (Ministre de la Décentralisation... ), justement afin de permettre une certaine continuité dans la négociation.

Ou alors, je ne comprends pas votre expression "On redémarre à zéro à chaque fois."

Bien cordialement


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: SG-SNPTES le 26 Septembre 2014, 10:16:06
Bonjour,

Les ITRF et les ITA bénéficient d'un statut particulier. L'intégration des assistants ingénieurs doit au préalable être négociée et validée par le ministère de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche.

Notre ministère de tutelle devra ensuite obtenir l'accord de la Fonction publique.

À cause des changements incessants de ministre, les négociations programmées dans le cadre du protocole social n'ont malheureusement pas encore commencé.

Cordialement,


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Michel-54 le 24 Novembre 2014, 13:34:55
Bonjour,

En lisant les quelques lignes suivantes :

http://www.snptes.fr/Compte-rendu-SNPTES-rencontre-avec.html

J'espère que les négociations vont débutées et qu'au final le corps des ASI sera intégré dans celui des Ingénieurs d'études.

Même si cela sera long je pense, si le but final est atteint, nous aurons enfin une reconnaissance.

Wait & See


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: activiteweb le 01 D?cembre 2014, 07:09:30
Bonjour

Je suis b+ tech p1 de la territoriale équivalent asi.
je viens de passer le concours externe d ige.
donc l intégration des asi en ige passe pour moi par une réévaluation du corps de ige.

Exemple

Asi-?ige 2 classe
ige 2 -?ige1
ige 1 -?ige hc

Pour respecter ceux qui ont passer des concours externe comme moi et qui vont se retrouver avec beaucoup de concurrents pour leur future évolution si les asi sont intégrés direct.

Cddt


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: dani381 le 01 D?cembre 2014, 08:56:46
on prend sur ton salaire pour payer le surcôut  de tout ça ?


Titre: Re : Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: FA-ENESR Alain Favennec le 01 D?cembre 2014, 09:22:53
on prend sur ton salaire pour payer le surcôut  de tout ça ?

Dani381, notre collègue est en droit de faire des propositions et, après tout, le gouvernement trouve bien des sous, en période de crise, lorsqu'il s'agit d'améliorer les carrières d'autres fonctionnaires (contrôleurs du travail, policiers, etc.)... Pourquoi pas pour les IGE ?
Par ailleurs, le chantier s'ouvre et nous devrons faire des propositions te contre propositions.

Bonne journée


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: maxou91 le 01 D?cembre 2014, 10:16:07
Bonjour activiteweb,
Le corps de technicien territorial n'est équivalent au corps d'ASI qu'en termes de "fonction et de mission", mais pas en classement dans la catégorie. En effet, le technicien territorial est classé dans la catégorie B et le corps d'ASI est classé dans la catégorie A.
Lors d'une réforme, il ne doit pas y avoir de perdant. En conséquence, il est fort possible que le classement ait lieu comme vous l'avez indiqué.
Souvenez vous de la réforme de la catégorie B (NES) :
Dans la fonction publique, il y avait des corps de techniciens (B+ comme vous dites) avec un recrutement de niveau bac+2 et les autres de niveau bac. Les législateurs ont validé un reclassement dans le NES sans perte de grade acquis, même si le deuxième grade des techniciens a maintenant un niveau de recrutement à bac+2. Cela a été une réforme gagnant-gagnant.
Le reclassement des ASI dans le corps des IGE verra le jour tôt ou tard, avec la réforme de la catégorie A.
Cette dernière pourra également comprendre une fusion entre le corps des IGE et celui des IGR puisque dans certaines administrations, il existe qu'un corps dans la catégorie A composé de plusieurs grades (par exemple celui des ingénieurs territoriaux).
A bientôt.





Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: marec le 01 D?cembre 2014, 10:30:58
Bonjour,

le meilleur moment pour réformer, c'est en temps de "crise". D'ailleurs les chinois utilisent le même mot pour crise et opportunité, c'est pour dire :)

Blague à part, l'intégration des AI dans le corps des IE aura lieu car elle va se faire à masse salariale presque constante au regard des grilles indiciaires et du différentiel modeste d'indemnitaire. Cela ira dans le sens de la simplification et la réduction du nombre de corps.

Ce qui m'inquiète plus, c'est la réforme du corps des IE et du crops des IR. Aujourd'hui, beaucoup de corps de type IE administratifs (attachés par exemple) ont été réformés. Les corps technique pas du tout quasiment. Et les réformes ont fait apparaitre un nouvelle espace indiciaire avec l'apparition du HEA contingenté (grosso merdo 15% de l'effectif du dernier grade ou 5% du corps).

Aujourd'hui, il n'est pas possible de réformer le corps des IE sans auparavant réformer le corps des IR (HEBbis a valider).

A suivre ....


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: maxou91 le 01 D?cembre 2014, 11:25:08
Bonjour Marec,
Si, lors de la réforme de la catégorie A, tous les corps seront impactés pour en créer qu'un. Cela comprendra une nouvelle grille indiciaire. Si le législateur le fait par étape, cela sera une perte de temps non négligeable. Depuis combien de temps qu'on parle de la réforme de la catégorie A, peut on se permettre de faire du sur place encore longtemps ?
Le ministère de l’éducation et de l'enseignement supérieur refuse le détachement d'un ASI dans le corps d'un attaché d'administration ou dans celui des IGE, alors que d'autres administrations l'acceptent. Que peut on comprendre dans la gestion des carrières des fonctionnaires ?
Il faut arrêter cette zizanie et vite!!
A suivre..


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: marec le 01 D?cembre 2014, 11:28:03
re,

Machiavel disait :  "pour ne rien changer, changez tout".

Je préfère que nous procédions par étape plutôt que de tout vouloir changer et ne rien faire aboutir.


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: maxou91 le 01 D?cembre 2014, 11:55:35
De toute façon, le législateur décidera avec les organisations syndicales du délai relatif à sa mise en œuvre. Personnellement, j'ai horreur de stagner!!!


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: FA-ENESR Alain Favennec le 01 D?cembre 2014, 13:26:15
Bonjour,

Comme il s'agit, au final, de modifier au moins deux décrets (le statut ITRF et le statut EPST), c'est le gouvernement et non le législateur qui sera compétant. L'interlocuteur du SNPTES sera donc le ministère de l'éducation,de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Bonne journée


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: maxou91 le 01 D?cembre 2014, 14:00:11
oui, effectivement, autant pour moi. Chacun sa mission!!
Bonne journée.


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Fredo_L le 01 D?cembre 2014, 14:32:29
J'ai déménagé il y a un an de cela, et alors que j'ai immédiatement prévenu le CNRS, j'ai eu la mauvaise surprise de voir que l'enveloppe pour les élections m'avait été envoyée à mon ancienne adresse. Au final, c'est donc seulement aujourd'hui que je peux lire les documents.

J'ai lu dans le document SNTRS la CGT du CAP n°5 des Assistants ingénieurs, qu'ils disaient : "il est aujourd'hui devenu urgent et nécessaire d'intégrer les Assistants Ingénieurs dans le corps des Ingénieurs d'Etudes (IE)".
Je suis un peu surpris car il me semble que la CGT ne s'est pas toujours prononcé pour cette intégration. En tout cas, je trouve ça bien si une majorité de syndicats sont pour cette intégration.


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: activiteweb le 01 D?cembre 2014, 20:11:56
Bonsoir

J en parle en connaissance de cause car a la territoriale suite a la reforme des cat B ca n a pas ete gagnant-gagnant...........

Il y avait 2 corps les controlleur b et les tech b+.

Suite a la reforme 1 seul corps les b et plusieur controlleur ont rejoints les tech sur la grille des tech p2.
tant mieux pour eux mais du coup pour les promotions en tech p1 plus de monde............

Au niveau "hiérarchie" ca posait probleme la ou en tech pouvait gerer des contrôleurs lors de la fusion des corps ben c etait plus possible ????

Voila donc mes inquiètude en comprenant la forte nécessité de regler le probleme des asi.

Cdt


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: activiteweb le 01 D?cembre 2014, 21:06:11
Mais pas de meprise svp sur mes propos
je comprends la necessite de passer les asi dans un vrai corps de A avec une lisibilité sur leur carrière.

Il s agit ici d un debat d idee et non une confrontation de corpo.

Je m inquiete juste pour mon future dans la proposition faite par le snptes
que les deux corps asi et ige2 fusionne simplement

Cordialement


Titre: Re : Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: FA-ENESR Alain Favennec le 02 D?cembre 2014, 06:54:20
J'ai lu dans le document SNTRS la CGT du CAP n°5 des Assistants ingénieurs, qu'ils disaient : "il est aujourd'hui devenu urgent et nécessaire d'intégrer les Assistants Ingénieurs dans le corps des Ingénieurs d'Etudes (IE)".
Je suis un peu surpris car il me semble que la CGT ne s'est pas toujours prononcé pour cette intégration. En tout cas, je trouve ça bien si une majorité de syndicats sont pour cette intégration.

Bonjour,

Malheureusement ce changement d'orientation de la CGT est récent (il y a des élections en vue ?). Il aurait été bien que cette organisation ne s'oppose pas à cette fusion IGE-ASI lorsqu'une ancienne ministre nous la proposait sur un plateau en 2008. Que de temps perdu...

Bonne journée


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: SG-SNPTES le 02 D?cembre 2014, 07:56:20
Il faut croire que le résultat des élections aux CAPN de 2011 a fait réfléchir certains syndicats.
Le SNPTES avait obtenu tous les sièges de la CAPN des assistants ingénieurs de recherche et de formation.

Ceci explique peut-être cela!

Une chose est certaine, voter SNPTES pour les élections professionnelles est utile, puisque cela permet de contraindre les autres organisations à modifier leurs revendications ;-)

Bien cordialement,


Titre: Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Proton le 02 D?cembre 2014, 10:54:05
J'ai lu dans le document SNTRS la CGT du CAP n°5 des Assistants ingénieurs, qu'ils disaient : "il est aujourd'hui devenu urgent et nécessaire d'intégrer les Assistants Ingénieurs dans le corps des Ingénieurs d'Etudes (IE)".
Je suis un peu surpris car il me semble que la CGT ne s'est pas toujours prononcé pour cette intégration. En tout cas, je trouve ça bien si une majorité de syndicats sont pour cette intégration.

Ha ! Oui ! Je viens de voir, c'est intéressant comme revirement... >:(


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: FA-ENESR Alain Favennec le 02 D?cembre 2014, 13:10:39
Bonjour Proton,

Cela m'arrive une fois tous les deux ans mais je me suis permis d'enlever votre lien vers le site de la CGT...
Nous sommes sur le forum du SNPTES et, pour des questions de déontologie, nous préférons, en période électorale, ne pas faire de publicité, négative ou positive, pour nos concurrents.

Bonne journée


Titre: Re : Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Floris le 02 D?cembre 2014, 13:56:28
Mais pas de meprise svp sur mes propos
je comprends la necessite de passer les asi dans un vrai corps de A avec une lisibilité sur leur carrière.

Il s agit ici d un debat d idee et non une confrontation de corpo.

Je m inquiete juste pour mon future dans la proposition faite par le snptes
que les deux corps asi et ige2 fusionne simplement

Cordialement

Il faudrait créer un nouveau corps des IE à deux grades, qui intégrerait les AI, avec un reclassement à l'INM immédiatement supérieur, ça serait pas mal. Idem pour les IR, deux grades maxi. Accession au grade supérieur et au corps supérieur au choix ET par audition (concours interne ou selection professionnelle).  Et revalorisation des indices terminaux dans chaque grade.


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Toterro le 02 D?cembre 2014, 14:17:34
Cette proposition me plait bien. A réfléchir  :)


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: marec le 02 D?cembre 2014, 15:20:26
Bonjour tlm,

l'idée des corps à 2 grades n'est plus d'actualité car les réformes récentes montrent que les corps nouvellement retouchés sont à trois grades :

 - 1er grade : accès au corps par concours externe, interne et promo au choix
 - 2ème grade : accès par promotion au choix ou concours interne
 - 3ème grade : grade dit de hors classe, accès par promotion au choix avec généralement un échelon spécial accessible au choix et soumis à quota

J'en veux pour exemple :

- attachés
- administrateurs civils
- ingénieurs térritoriaux
- ingénieurs en chef térritoriaux
- les ingénieurs étude et fabrication

....


Pour les IR, il faut absolument que le dernier échelon du dernier grade soit de type HEBbis pour des raisons évidentes d'accès à la haute fonction publique.
Pour les IE, la hors classe doit permettre d'accéder à la HEA en échelon spécial (5% du corps)

cordialement,
Erwan




Titre: Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Proton le 02 D?cembre 2014, 15:40:28
Bonjour Proton,

Cela m'arrive une fois tous les deux ans mais je me suis permis d'enlever votre lien vers le site de la CGT...
Nous sommes sur le forum du SNPTES et, pour des questions de déontologie, nous préférons, en période électorale, ne pas faire de publicité, négative ou positive, pour nos concurrents.

Bonne journée

Pas de problème, je comprends bien. ;)
Mais je reste circonspect quant à une telle volte-face, après tant d'années à défendre une positon totalement opposée. Que cela cache-t-il ?


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Xav_D le 02 D?cembre 2014, 23:45:55
Cela ne cache même pas le populisme ou pour être moins brutal l'opportunisme syndical proche du racolage.


Titre: Re : Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: FA-ENESR Alain Favennec le 03 D?cembre 2014, 06:04:56
Cela ne cache même pas le populisme ou pour être moins brutal l'opportunisme syndical proche du racolage.

Et comme c'est les élections, et par charité, nous n’évoquerons pas leurs beaux bureaux et appartements de fonction :)

Bonne journée


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: FA-ENESR Alain Favennec le 03 D?cembre 2014, 06:09:49
Bonjour,

Désolé d'être insistant... mais, concernant le vote électronique (CAPN-CAPA) l'expérience de 2011 nous permet de vous conseiller de ne pas attendre demain (le dernier jour !) pour voter.
Demain, jeudi 4 décembre, ce sera aussi, pour la plupart d'entre nous, le vote en vue du renouvellement des comités techniques. Là aussi on vote SNPTES ne serait-ce parce que c'est la seule organisation à avoir osé mettre en place un tel forum.

Bon vote

Bonne journée



Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: activiteweb le 03 D?cembre 2014, 07:06:52
C est vrai que ce forum ouvert a tous est super
je suis reconnaissant de votre travail et investissement a repondre a nos interrogations

Simplement bravo


Titre: Re : Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: FA-ENESR Alain Favennec le 03 D?cembre 2014, 09:48:03
C est vrai que ce forum ouvert a tous est super
je suis reconnaissant de votre travail et investissement a repondre a nos interrogations

Simplement bravo

C'est pour cela qu'il faut, aujourd'hui et demain, voter SNPTES.

Bonne journée



Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: gp le 20 Janvier 2015, 11:12:21
Des nouvelles de ce serpent de mer dont la discution sur ce forum a commencé le 13 Mars 2008, ça y est la nouvelle ministre est installée depuis quelques mois, les élections sont validées....La suite ?


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Proton le 21 Janvier 2015, 11:02:52
Avons-nous des nouvelles ?

Des rencontres n'étaient-elles pas prévues pour discuter de l'évolution du statut des ITA/ITRF ?


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: aoncle le 22 Janvier 2015, 10:54:25
Je suis curieux de voir si des postes d'ASI seront ouverts au concours pour 2015.
Si c'est le cas, cela voudra probablement signifier que le ministère n'a aucune intention d'avancer rapidement sur le dossier de l'intégration ASI/IGE...
En effet, pourquoi recruter des ASI par concours si c'est pour les intégrer juste après en IGE ?
On verra bien.


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: FA-ENESR Alain Favennec le 22 Janvier 2015, 11:54:33
Bonjour,

Dans le contexte actuel il est clair que cette intégration ne se fera pas d'un simple coup de baguette magique et que tant que le corps des ASI existera il continuera a y avoir des recrutements dans celui-ci. Les profils et la technicité des ASI sont réputés et il est donc évident que les établissements et services, tant que la vanne sera ouverte, continuera à en redemander. En clair, nous sommes victime du succès de ce corps.
Cela n'empêche pas le SNPTES, souvent seul, de lutter pour cette intégration et nous espérons, dans les semaines à venir, voir enfin débuter les premiers travaux de l'agenda social promis par la ministre car nous remettrons ce mandat de l'intégration sur la table !

http://www.snptes.fr/Compte-rendu-SNPTES-rencontre-avec.html


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: loloth le 22 Janvier 2015, 12:13:15
il n'y a pas que les ASI des universités, il y aussi les AI du CNRS, INSERM, INRA...


Titre: Re : Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: FA-ENESR Alain Favennec le 22 Janvier 2015, 12:21:49
il n'y a pas que les ASI des universités, il y aussi les AI du CNRS, INSERM, INRA...

Je ne les oublie pas et ces pour cela que je ne parlais pas d'université mais d'établissements. Nos deux statuts (ITRF et ITA) sont des statuts miroirs et ce que le SNPTES exige pour l'un vaut nécessairement aussi pour l'autre.

Bonne journée


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Xav_D le 22 Janvier 2015, 17:18:21
On pourrait aussi se demander à quand un statut unique pour les ITA/ITRF qui nous permettrait des passerelles plus faciles et qui incorporérait le meilleur de chaque statut.


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: maxou91 le 22 Janvier 2015, 23:33:19
Bonsoir,
Nos politiques et les responsables du ministère ont tout de même avoir été "vicieux" de laisser persister le recrutement dans ce corps.
Des fonctionnaires recrutés à bac+2 sur des grades de technicien supérieur et d'autres recrutés à bac+2 sur des grades d'ASI. Trouvez l'erreur !!!!!
Bonne soirée.


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Xav_D le 23 Janvier 2015, 07:47:58
C'est pour une raison comme celle-là que je me dis que la fusion AI/IE (ou ASI/IgE) n'est pas forcément si éloignée.
Tout est prêt en un sens, une fusion et ensuite le recrutement à Bac +3 mini pour les IE/IgE et un recrutement des Bac+2 (BTS/DUT/...) en TCS et les Bac, L1, L2 en TCN.

C'est à mon avis ce que présage toute l'évolution de la Catégorie B ces derniers temps.


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: maxou91 le 23 Janvier 2015, 08:31:23
Bonjour Xav D,
Je suis plus pessimiste que vous. L'application de la NES pour la catégorie date d'un moment deja. Les autres ministères recrutent déjà en concours externe tech super ou secrétaire administratif sup, et le ministere de l'enseignement ne suit pas la même trajectoire. Plus on continu à recruter dans le corps des assistants ingénieurs, plus l'État aura des difficultés pour ce reclassement en termes budgétaire. De plus, on parle beaucoup de mobilité pour les fonctionnaires et sachant que le MENES refuse les détachements et intégration dans les corps des IGE et AAE, là où d'autres ministres ont joué le jeu pour accueillir du personnel sur des postes à bac +3.
Je me rappelle les termes de M. ALLEGRE, il est compliqué de bouger le mammouth. On peut se poser la question qui est le mamouth.
Bon courage.

 


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Xav_D le 23 Janvier 2015, 09:35:44
Je préfère voir ce dossier avec optimisme, ça permet d'avancer. Le pessimisme n'engendre que la résignation (et l'aigreur au final.

Si l'institution le veut, tout est en place pour une évolution rapide, voire immédiate. C'est donc uniquement sur elle que repose le blocage, puisque maintenant même le syndicat le plus récalcitrant à cette évolution l'a mis à l'ordre du jour de ses revendications pour la mandature de cette élection professionnelle.


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: FA-ENESR Alain Favennec le 23 Janvier 2015, 10:32:17
Comme Xav_D nous préférons conserver une vision optimiste.

Bonne journée


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: maxou91 le 24 Janvier 2015, 12:30:53
Bonjour,
Bien sur qu'il faut être optimiste, mais lorsque le sujet commence à dater, l'espoir diminue puisqu'on ne voit pas le bout du tunnel.....
Mais effectivement, elle se fera probablement lors de la NES pour la catégorie A. Mais en attendant, on peut régler cette difficulté de mobilité dans le cas de détachement d'un ASI ou AI dans le corps des IGE ou AAE au sein de ce ministère.
Et à vrai dire, j'ai du mal à comprendre qu'un seul syndicat ait pu arriver à bloquer cette fusion..
Bonne journée.




Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Xav_D le 24 Janvier 2015, 14:26:13
Lorsque cela sert les desseins du ministère un seul syndicat suffit  ;D


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Aguilar le 17 Mars 2015, 10:16:37
Bonjour,

A la lecture du discours de Mme Lebranchu, le paragraphe concernant pour la Fonction Publique de l’Etat, la négociation sur la relance d’un programme de fusion des corps, laisse augurer un petit espoir de voir les ASI/AI intégrer le corps des IGE/IE.

Bonne journée,

http://forum.snptes.org/index.php?action=dlattach;topic=7436.0;attach=692


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Proton le 17 Mars 2015, 10:38:11
Je viens de lire ça.

Citation
"Pour la Fonction Publique de l’Etat, la négociation porte sur la relance d’un programme de fusion des corps, dans le respect des métiers et des identités professionnelles."

Avec, en plus, la perspective de l'intégration des primes dans le salaire (accompagnée d'un ajustement des cotisations pour ne pas créer de perte de pouvoir d'achat).

Mais qu'est-ce qui se passe ? C'est Noël au printemps ?


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: gp le 17 Mars 2015, 18:18:25
3 ans de pouvoir et pas un seul point d'indice, pas la moindre négo sérieuse sur les statuts. Les élections majeures approchent, il faut ratisser large et essayer de donner un souffle d'espoir.


Titre: Re : Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Charles.B le 24 Mars 2015, 14:50:13
S'il y'a une opportunité il faut tout faire pour la saisir.
Y'a t-il quelque chose que nous pouvons faire à notre niveau? Pour montrer que cette revendication, très ancienne, est toujours importante et pertinente pour nous. A part soutenir les syndicats?
 

Bonjour,

A la lecture du discours de Mme Lebranchu, le paragraphe concernant pour la Fonction Publique de l’Etat, la négociation sur la relance d’un programme de fusion des corps, laisse augurer un petit espoir de voir les ASI/AI intégrer le corps des IGE/IE.

Bonne journée,

http://forum.snptes.org/index.php?action=dlattach;topic=7436.0;attach=692


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: dani381 le 24 Mars 2015, 14:57:17

Aide toi et le ciel t'aidera....
le mieux est que vous passiez un concours d'IGE au lieux d'attendre 25 ans une potentielle réforme!!


Titre: Re : Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Charles.B le 24 Mars 2015, 15:41:56

Aide toi et le ciel t'aidera....
le mieux est que vous passiez un concours d'IGE au lieux d'attendre 25 ans une potentielle réforme!!


Merci pour ce bon conseil... Mais je ne crois pas que ce soit avec ce genre de raisonnement qu'on avance beaucoup.

C'est un peu comme dire "Je ne suis pas satisfait de mon salaire, je ne trouve pas qu'il corresponde à mon travail" et qu'on me répond "change de travail"

C'est peut-être une réalité dans les faits mais ce n'est pas pour autant qu'il faut accepter ces faits.



Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: dani381 le 24 Mars 2015, 15:48:48
OK remarquez en attendant  ça peut servir...

Lien supprimé par le modérateur


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: maxou91 le 30 Mars 2015, 09:32:39
Bonjour M. FAVENNEC,
Suite à la discussion fermée prématurément, il conviendrait également de réfléchir sur les vraies missions d'un catégorie B afin qu'il puisse se vendre dans d'autres ministères ou administrations. On ne peut pas embaucher ou faire évoluer un catégorie B pour détenir les mêmes missions qu'un catégorie C.
Il y là, une révolution à faire et à porter au plus haut de ce ministère.
Bonne journée.

Pour rappel : http://forum.snptes.org/index.php?topic=7462.15


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: dani381 le 30 Mars 2015, 10:18:31
Le probléme des universités est que bien souvent le travail de certains personnels de catégorie A est fait par les Vice précisdents / chargé de mission..(enseignants)..donc les A font du A-- voir B...les B..du B-- ..voir C.....


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: FA-ENESR Alain Favennec le 30 Mars 2015, 15:35:45
Bonjour,

Si on écrit que dans les universités beaucoup d'agents de catégories A remplissent des fonctions de B (ce qui ne correspond pas à la réalité), on ne risque pas d'obtenir notre principale revendication concernant les ASI puisque disparaît, de fait, notre principal argument !
En  clair,  ne faisons pas de quelques cas, certes tout à fait réels et  critiquables, une généralité.
Quant à l'intervention de Maxou, il  convient d'ouvrir un autre fil de discussion puisqu'il s'agit d'une question relative à la catégorie B.

Bonne journée



Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Graindesable le 31 Mars 2015, 09:41:15
Je ne sais pas si vous avez vu les postes proposés au concours ITRF cette année http://cache.media.enseignementsup-recherche.gouv.fr/file/ITRF_2015/95/3/EMPLOIS_ITRF_CAT_A_2015_v2_405953.xls (http://cache.media.enseignementsup-recherche.gouv.fr/file/ITRF_2015/95/3/EMPLOIS_ITRF_CAT_A_2015_v2_405953.xls) .
Les recrutements d'ASI continuent de plus belle. Certes, il y en a moins mais il il y en a encore un bon paquet. Pour un corps en voie d'extinction...


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Floris le 31 Mars 2015, 13:19:38
Bonjour,.

Existe-t-il la même chose pour les B et C ?

D'avance merci

Bien cordialement


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Graindesable le 31 Mars 2015, 16:00:50
http://cache.media.enseignementsup-recherche.gouv.fr/file/ITRF_2015/95/7/EMPLOIS_ITRF_CAT_B_2015_v2_405957.xls

http://cache.media.enseignementsup-recherche.gouv.fr/file/ITRF_2015/96/1/EMPLOIS_ITRF_CAT_C_2015_v2_405961.xls

Voilà.

Bien cordialement,


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: maxou91 le 31 Mars 2015, 21:03:39
Bonsoir Graindesable,
le corps des ASI n'est pas encore en voie d'extinction.
Bonne soirée.


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: FA-ENESR Alain Favennec le 01 Avril 2015, 04:01:19
Bonjour,

Les concours ITRF 2015 ont aussi été annoncés sur le site du SNPTES :

http://www.snptes.fr/Concours-ITRF-Session-2015.html

Bonne journée


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: clem64 le 03 Avril 2015, 14:47:47
Bonjour,

Je confirme le corps des ASI/AI est plus actif que celui des IE. IGE titulaire j'ai postulé sur un poste ASI en NOEMI, ma candidature a été retenue par le laboratoire mais le détachement refusé par l'institut du CNRS. Bilan le poste passe en AI eau concours externe et le laboratoire me demande de concourir et donc accepter d'être rétrogradée pour travailler. Alors malheureusement le corps des AI est loin d'être mort car il coûte moins cher qu'un IGE/IE. Les Ai ont de bons jours devant eux (postes à la mutation, concours etc...) et les IGE/IE sont destiné a la sclérose....Aujourd'hui on vous demande de passer des concours pour perdre en corps....parfois je me dit que çà va vraiment mal....



Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: sylviaamar le 03 Avril 2015, 14:54:12
Bonjour,

Je me demande s'il ne vaut mieux pas passer dans le privé s'il faut passer un concours pour régresser dans sa carrière,

bonne journée.


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: pibou le 03 Avril 2015, 14:58:06
Je ne connais pas les possibilités de mobilité offerte au CNRS mais je vous invite à comparer le nombre d'offres de mobilité sur la bourse à l'emploi ITRF : 5 pour les ASI, 40 pour les IGE !


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: clem64 le 03 Avril 2015, 15:04:04
Alors le problème de la bourse à l'emploi c’est que les établissements ne publient pas les postes obligatoirement à la mutation avant de les mettre au concours externe ou au concours réservé. les gens ont peur des mutation et doivent préférer choisir leur candidat au concours. Je prend un exemple (sans citer l'établissement): dans ma BAP à la bourse à l'emploi 0 poste AI et 0 poste IGE cette année. Au concours externe en ce moment 2 postes ASI et 0 poste IGE.

La Bourse à l'emploi ne fonctionne pas bien dans la réalité des faits.

Vous avez plus de chance à la mutation en étant ASI en postulant sur un poste d'IGE que l'inverse. Dans le premier cas l'université fait des économies à numéro d’échelon équivalent. C’est peut -être pour ça aussi que les mutations ne sont pas soutenues par rapport aux concours externes. Prendre un petit jeune en concours externe est beaucoup plus économique qu'un vieux à la mutation....

Désolèe je suis un peu aigrie. 


Titre: Re : Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: pibou le 03 Avril 2015, 15:24:15
Vous avez plus de chance à la mutation en étant ASI en postulant sur un poste d'IGE que l'inverse.

un ASI qui postule sur un poste d'IGE !?!

Concernant la bourse à l'emploi, tout le monde sait qu'elle ne fonctionne pas,
n'en demeure pas moins que le ratio des offres proposées ASI / IGE donne clairement une idée
des possibilités offertes aux uns et aux autres pour muter.


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: sylviaamar le 03 Avril 2015, 15:52:06
Bonjour,
Un militant SNPTES ici à Marseille m'a clairement dit que je n'avais aucune chance en tant qu'ASI d'obtenir un poste en IGE. En effet, l'Université perdrait un poste d'IGE et aurait à la place un poste d'ASI.
Le contraire par contre est intéressant pour un établissement.
Si vous suggérez que les IGE seront probablement intégrés dans le corps des ASI, je serais surprise qu'un syndicat laisse faire. Les IGE se retrouveraient dans la même galère que les ASI en terme de mobilité et je ne le souhaite à personne. De plus, ils se retrouveraient au même niveau que les techniciens recrutés à BAC+2. Je ne trouve pas cette éventualité plausible.

Bonne journée.


Titre: Re : Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: FA-ENESR Alain Favennec le 03 Avril 2015, 16:08:10
Si vous suggérez que les IGE seront probablement intégrés dans le corps des ASI, je serais surprise qu'un syndicat laisse faire.

Bonjour,
 
Le SNPTES demande l'intégration des ASI en IGE et non l'inverse. Le fait que cette discussion ait été lue près de 180 000 fois démontre que nos collègues s'intéressent à ce projet.
Ceci dit, vous avez raison et, clairement, certains syndicats ont été, ou demeurent, opposés à cette demande du SNPTES (c'est le cas, notamment, de la CGT).

Bonne journée


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: sylviaamar le 03 Avril 2015, 16:16:41
Bonjour,

L'intégration des ASI dans le corps des IGE me semble plus probable que le contraire, c'est bien ce que j'avais écrit. J'espère bien que les syndicats n'accepteront pas une régression des IGE.


Titre: Re : Re : Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Floris le 07 Avril 2015, 08:47:05
Vous avez plus de chance à la mutation en étant ASI en postulant sur un poste d'IGE que l'inverse.

un ASI qui postule sur un poste d'IGE !?!


C'est monnaie courante au CNRS, de nombreux AI postulant sur un poste d'IE.


Titre: Re : Re : Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: gigi le 08 Avril 2015, 14:18:32
Si vous suggérez que les IGE seront probablement intégrés dans le corps des ASI, je serais surprise qu'un syndicat laisse faire.

Bonjour,
 
Le SNPTES demande l'intégration des ASI en IGE et non l'inverse. Le fait que cette discussion ait été lue près de 180 000 fois démontre que nos collègues s'intéressent à ce projet.
Ceci dit, vous avez raison et, clairement, certains syndicats ont été, ou demeurent, opposés à cette demande du SNPTES (c'est le cas, notamment, de la CGT).

Bonne journée


Peut on connaitre leurs arguments contre cette intégration?
C'est assez incompréhensible !!!


Titre: Re : Re : Re : Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: unitrf le 08 Avril 2015, 15:32:34
Si vous suggérez que les IGE seront probablement intégrés dans le corps des ASI, je serais surprise qu'un syndicat laisse faire.

Bonjour,
 
Le SNPTES demande l'intégration des ASI en IGE et non l'inverse. Le fait que cette discussion ait été lue près de 180 000 fois démontre que nos collègues s'intéressent à ce projet.
Ceci dit, vous avez raison et, clairement, certains syndicats ont été, ou demeurent, opposés à cette demande du SNPTES (c'est le cas, notamment, de la CGT).

Bonne journée


Peut on connaitre leurs arguments contre cette intégration?
C'est assez incompréhensible !!!

Est ce vraiment important ? vu que ce n'est plus le cas maintenant...
cf. http://cache.media.enseignementsup-recherche.gouv.fr/file/CTMESR/43/2/12-_CTMESR_Profession_de_foi_FERC_CGT_363432.pdf
Extrait : "Nous avons rappelé notre exigence du maintien d’un recrutement des Bac+2 dans la catégorie A et notre revendication d’intégration des AI en IGE."



Titre: Re : Re : Re : Re : Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: pibou le 08 Avril 2015, 15:43:09
Est ce vraiment important ? vu que ce n'est plus le cas maintenant...

Je doute que ce document reste très longtemps en ligne sur le forum  ;D

Cette citation mériterait un petit décryptage :

"maintien d’un recrutement des Bac+2 dans la catégorie A" : ok, on conserve donc le corps des ASI
...
"intégration des AI en IGE" : ah ben non !

Difficile de contenter à la fois les directeurs de labo et les personnels.


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: ccedric21 le 08 Avril 2015, 17:56:36
Au CNRS sur un poste proposé en mutation NOEMI, les collègues peuvent postuler (en général) s'ils sont un corps au dessus ou en dessous. Donc un IE peut postuler sur un poste AI du CNRS. Ca n'est pas pour cela qu'il sera ensuite AI. Il reste dans son corps. Faut juste que cette mutation soit validée (jeu de chaise musicale probablement sur le contingent général).

Pour ce qui est du recrutement des BAC+2 en catégorie A : ok et pourquoi pas, puisque c'est ce qui se pratique chez nous depuis l'origine du corps des ASI/AI. On constate qu'avec un peu d'expérience (ou pas parfois) ils remplissent des missions d'IGE sans souci et on souvent une excellente technicité et très vite opérationnels.

Je viens de lire la passage sur ce thème dans le document de la CGT. J'avoue ne pas comprendre. A moins que ce qu'elle demande soit : le recrutement des BAC+2 en IGE, je ne vois pas où ils veulent en venir... Là aussi, à mon avis... c'est pas pour demain... Il faudrait refaire la catégorie B mise en place avec le NES... je souhaite bien du courage pour faire changer une ligne de ce fameux NES.
En attendant, des établissements recrutent déjà en TECH CS (cf les concours de cette années). C'est ce qui se pratique depuis bien des années, notamment à la territoriale...
En tout cas, cette OS semble maintenant d'accord pour l'intégration des ASI en IGE....

bonne fin de journée.


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: maxou91 le 09 Avril 2015, 05:19:49
[quote ]
Yoyo,
Même si les missions du corps des ASI sont équivalentes à celle des techniciens de classe supérieure (ancien B+), on ne peut pas se fermer les yeux pour refuser d'admettre que les ASI sont dans la catégorie A.
Le seul problème dans l'enseignement et la recherche, nos politiques n'ont pas su donner la dynamique qu'il fallait, pour que ce corps puisse avoir l'envergure d'un catégorie A.
Avec la réforme du NES, nos politiques laissent persister une situation inacceptable, d'avoir un grade de technicien de classe supérieure dans la catégorie B(recrutement en externe à bac+2) et un corps ASI dans la catégorie A(recrutement en externe à bac+2). Cherchez l'erreur !!!!
Aujourd'hui, il ne me semble pas qu'on recrute en concours externe dans l'enseignement et la recherche, des techniciens de classe supérieure contrairement aux autres ministères.
Je me demande si réellement l'administration souhaite solutionner ce problème.
Bonne journée.
http://forum.snptes.org/index.php?topic=7462.15
[/quote]
Bonjour,
Ces concours confirment la "volonté" de nos politiques et de nos hauts fonctionnaires de continuer à semer la zizanie.
J'ai observé que cette année le ministère recrute en TECH SUP et en AI !!!!!
Bonne journée.


Titre: Re : Re : Re : Re : Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: gigi le 10 Avril 2015, 14:01:55
Si vous suggérez que les IGE seront probablement intégrés dans le corps des ASI, je serais surprise qu'un syndicat laisse faire.

Bonjour,
 
Le SNPTES demande l'intégration des ASI en IGE et non l'inverse. Le fait que cette discussion ait été lue près de 180 000 fois démontre que nos collègues s'intéressent à ce projet.
Ceci dit, vous avez raison et, clairement, certains syndicats ont été, ou demeurent, opposés à cette demande du SNPTES (c'est le cas, notamment, de la CGT).

Bonne journée


Peut on connaitre leurs arguments contre cette intégration?
C'est assez incompréhensible !!!

Est ce vraiment important ? vu que ce n'est plus le cas maintenant...
 


désolé mais j'y vois quand meme une importance, vu le temps perdu !!

quand quelqu'un freine des deux pieds sur une avancée souhaitée par les principaux concernés, pas d'autres OS, ils sont dans l'obligation, a mon sens, d'exposer leurs raisons, et que celles ci soient un minimum argumentées.
C'est pourquoi je demande a nos responsables quelles étaient les "arguments" qu'on leurs a opposés.


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: FA-ENESR Alain Favennec le 15 Avril 2015, 15:16:32
Bonjour,

Il est délicat pour moi d'écrire, même avec la plus grande prudence, quels étaient les arguments des opposants à cette intégration... et il impossible pour moi de me mettre dans la tête d'un cadre de la CGT  :)

Des arguments ont été avancés par les détracteurs du SNPTES au début de cette discussion du forum... Attaché à la liberté, le SNPTES a décidé de ne pas censurer ces propos. Vous pouvez vous y reporter.
J'essaie de résumer les motifs de leurs refus :

L'attachement aux diplômes de niveau 3 (bac plus 2) est la première explication de ce dogme syndical, mais en réalité la plupart des ASI recrutés par concours externe sont des diplômés de niveau 2 (bac plus 3) ou niveau 1 (école d'ingénieur ou doctorat) et la réglementation en vigueur permet d'ailleurs à un niveau 2 de passer le concours d'IGE en faisant valider son expérience professionnelle.

Par ailleurs, organisations syndicales opposées à cette intégration, principalement dans les EPST, étaient, sur ce point et sur bien d'autres en osmose totale avec leurs directions... grosses consommatrices d'assistants ingénieurs pour de simples raisons budgétaires...

Enfin, plus pathétique, certains ingénieurs d'études, extérieurs au SNPTES, craignaient une dépréciation de leur corps.

Bonne journée

Amicalement


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: gigi le 16 Avril 2015, 09:36:30
Merci pour ses explications


Titre: Intégration des assistants ingénieurs dans le corps des ingénieurs d'études
Posté par: emordnilap le 08 Mai 2015, 17:25:13
Bonjour à tous,

un petit up' afin de savoir si, à un mois de la fin prévue des négociation PPCR, avons nous des nouvelles de ce dossier?

merci et bonne journée
@++


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: jayce le 19 Mai 2015, 08:36:10
un reUP  ;), avez-vous des news à nous faire partager ?


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: FA-ENESR Alain Favennec le 20 Mai 2015, 13:25:49
Bonjour,

Pour l'instant nous attendons "patiemment" l'ouverture des travaux que devait engendrer le protocole social signé entre le ministère et le SNPTES... Nous espérons, car cela était prévu dans ce protocole, que le devenir des corps d'assistants-ingénieurs sera abordé.

Bonne journée


Titre: Re : Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: emordnilap le 21 Mai 2015, 17:35:41
Bonjour,

Pour l'instant nous attendons "patiemment" l'ouverture des travaux que devait engendrer le protocole social signé entre le ministère et le SNPTES... Nous espérons, car cela était prévu dans ce protocole, que le devenir des corps d'assistants-ingénieurs sera abordé.

Bonne journée

Bonjour
et merci de ces détails... mais alors de quelle(s) fusion(s) de corps parle-t-on lors des débats "parcours pro" de la négociation "PPCR"?
Bonne journée


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: FA-ENESR Alain Favennec le 22 Mai 2015, 07:51:07
Bonjour,

Le protocole social dispose :
"Ainsi, la situation des assistants ingénieurs ITA et ITRF fera l’objet d’une concertation
particulière.
Par ailleurs, une réflexion sur les corps de catégorie A des filières ITA, ITRF et des
bibliothèques sera menée, dans une optique de simplification de l’architecture statutaire et
d’amélioration des carrières".

C'est sur cette base à minima que le SNPTES désire entamer les débats qui n'ont toujours pas commencés...

Bonne journée

http://www.snptes.fr/IMG/pdf/protocole_social_signe.pdf



Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Opinion le 28 Mai 2015, 16:28:28
Bonjour,

Je suis désolé  de paraitre pessimiste   mais je crois de moins en moins à l'aboutissement des travaux sur le protocole social.
Si il y avait une réelle volonté les travaux auraient déjà eu lieu ou seraient en cours.

Pour ma part j'en reviens à regretter mon détachement d'attaché à ige   puisque le corps des anciens  "aasu" de l'époque  a déjà été  reconsidéré plusieurs fois  et que la fusion des premiers grades en 1 seul a eu lieu depuis longtemps déjà.
conclusion : beaucoup des anciens attachés détachés ige  végètent  au dernier échelon de la 2 classe alors qu'ils seraient  à un indice bien plus élevé dans notre corps d'origine.   ( 2 grades chez les attachés ADAENES pour 3 chez les IGE ) et je ne parle pas du 3 me grade fonctionnel  qui vient d’être  ajouté dans le corps interministériel  des attachés avec des indices de fin de carrière  bien supérieurs )
 
L'espoir fait vivre mais il ne faut pas qu'il nous endorme.   
bonne soirée


Titre: Re Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: FA-ENESR Alain Favennec le 29 Mai 2015, 06:27:38
L'espoir fait vivre mais il ne faut pas qu'il nous endorme.  

Bonjour,

On ne s'endort au SNPTES et les éléments que vous avancez nous aident dans nos revendications. Personnellement, je fais aussi partie des IGE qui ont choisi ce corps alors qu'ils auraient pu être (ou demeurer) attachés et je ne regrette pas ce choix. Le corps des IGE me semble en effet, sans aveuglement de ma part, toujours le plus intéressant même si -c'est l'objet de notre combat- il convient de l'améliorer.
Ce combat, au SNPTES, nous le menons chaque jour comme nous l'avons fait lors du comité technique ministériel d'hier :
http://www.snptes.fr/CTMESR-du-28-mai-2015-Le-SNPTES.html

Bonne journée


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Opinion le 29 Mai 2015, 11:20:54
Bonjour,

Comme je l'expliquais dans mon message précédent j'ai beaucoup d'exemple d'anciens attachés qui ont perdu au niveau indiciaire puisqu'ils sont  bloqués à l indice 619 alors qu'ils seraient à 658 dans le corps des attachés  soit prés de 40 points d'indice.
Il me semble objectivement que l’évolution des deux corps  a amené une disparité importante.
Idem au niveau indemnitaire.
L'évolution  indemnitaire  penche également  largement en défaveur du corps   des itrf.
En effet votre document sur les régimes indemnitaires donnent les réponses : 6688 euros pour un ADAENES et 4978 pour un IGE soit 1710 euros de différence en 2013 et  cette différence s'accroit d 'année en année.
J'essaie d’être  objectif sur les chiffres.
Il est vrai qu'à l'époque des détachements la balance penchait dans l'autre sens . Je connais pas mal de personnes qui partagent mon analyse.

Pour ce qui est de ma conclusion du message précédent je n'ai pas dit que vous vous endormiez, je ne me le permettrais pas .
Il s'agissait d'une réflexion générale sur le caractère optimiste de certains qui  n'est pas forcement mobilisateur.
Il est bien de patienter et d'attendre le début des négociations  mais quand il s’avère  au fil des ans ( 7 ans pour ce fil de discussion) qu'il n'y a pas d’avancées  ni de réelle volonté de la part du ministère , il faut peut être envisager  de modifier la stratégie.
Je ne crois pas qu'un courrier de mécontentement suffise. J'en suis à me demander si le droit de gréve existe toujours.
Certes il ne faut pas le galvauder mais à un moment donné il faut surement s'interroger  sur la façon  de peser sur des négociations qui n'en sont pas (apparemment)

Pour moi  réalisme rime plus avec pessimisme qu'avec optimisme en ce moment.
Je ne suis pas spécialement pessimiste de nature en tout cas ce n'est pas chronique :)

cordialement




Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: FA-ENESR Alain Favennec le 31 Mai 2015, 06:25:42
Il est bien de patienter et d'attendre le début des négociations  mais quand il s’avère  au fil des ans ( 7 ans pour ce fil de discussion) qu'il n'y a pas d’avancées  ni de réelle volonté de la part du ministère , il faut peut être envisager  de modifier la stratégie.
Je ne crois pas qu'un courrier de mécontentement suffise. J'en suis à me demander si le droit de gréve existe toujours.
Certes il ne faut pas le galvauder mais à un moment donné il faut surement s'interroger  sur la façon  de peser sur des négociations qui n'en sont pas (apparemment)

Bonjour,

Il y a dans tout combat syndical, une part visible, parfois médiatique, et une part invisible qu'il est difficile de retranscrire... Ainsi, le SNPTES harcèle continuellement nos interlocuteurs (certains peuvent en témoigner) au sujet de ce mandat de l'intégration des assistants ingénieurs.
Les choses peuvent paraître longues, mais le contexte politique est très particulier et traumatise même les collègues qui ont une sensibilité de gauche... l'absence de dialogue social et le refus du ministère de nous répondre -au moins sur ce point- sont significatifs.
Bref, le SNPTES ne désespère jamais et continue de marteler ses mandats (l'intégration des ASI n'est pas notre seule demande !) pour les faire rentrer dans l'esprit de nos interlocuteurs, nous attendons aussi une fenêtre de tir et le protocole social ou un mouvement social pourraient en représenter une.

Bonne journée


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: sylviaamar le 04 Juin 2015, 09:23:08
Bonjour,

Je pense que les chiffres sur la mobilité des ASI sont très parlants :

http://cache.media.enseignementsup-recherche.gouv.fr/file/Statistiques_bilans_et_etudes_BIATSS/78/9/completassocctss_300789.pdf

Dans ma BAP (D), nous étions 23 agents sur toute la France en 2012, je n'ai donc aucune chance de réintégrer si je reste sur ma BAP. Le détachement est impossible, car les ASI ne sont reconnus ni comme A, ni comme B par les autres administrations (j'en parle par expérience personnelle)

Par contre, je pensais que nous étions beaucoup plus nombreux (seulement 3000 ASI en France), l'intégration dans le corps des IGE me semble beaucoup plus réaliste à présent,

bonne journée.


Titre: Re : Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Fredo_L le 04 Juin 2015, 09:37:37
Bonjour,
Par contre, je pensais que nous étions beaucoup plus nombreux (seulement 3000 ASI en France), l'intégration dans le corps des IGE me semble beaucoup plus réaliste à présent,
Je pense qu'on pourrait envisager que cette intégration se fasse de façon progressive. Dans un premier temps, il faudrait totalement arrêter le recrutement de nouveaux AI. Une fois qu'il n'y aura plus de recrutement d'AI, je pense que le CNRS fera le nécessaire pour passer chaque année un certain nombre d'AI en tant que IGE, jusqu'à la disparition totale des AI.


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: sylviaamar le 04 Juin 2015, 10:11:25
Bonjour,

Il n'y a pas que le CNRS, la plupart des ASI sont rattachés à une université,

bonne journée.


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: gdm le 04 Juin 2015, 11:09:20
Bonjour,
Recensement des AI au CNRS 2941, chiffre donné par le bilan social 2013 du CNRS. Électeurs AI inscrits à la date du 30 septembre 2014 pour les élections professionnelles 2991.
Si on ajoute les AI des autres EPST et les ASI de l'Enseignement supérieur on dépasse très largement le chiffre de 3000.
Cordialement


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: pibou le 20 Juin 2015, 10:46:46
Pour faire suite au sujet : http://forum.snptes.org/index.php?topic=7857.msg37785#msg37785

- dans un "grand" A-type il faut être de même catégorie, A et le niveau de recrutement est au moins Bac+3.

Le corps des bibliothécaires est classé dans le "petit A" du fait de son échelonnement indiciaire (un seul grade, indice sommital) et pourtant le recrutement en concours externe se fait à Bac + 3.


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: sylviaamar le 23 Juin 2015, 21:43:16
Bonjour,

Des négociations auront-elles lieu à ce sujet avec le ministère cette année ou passent-elles encore à la trappe?

merci,

bonne journée.


Titre: Re : Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: FA-ENESR Alain Favennec le 24 Juin 2015, 02:58:34
Des négociations auront-elles lieu à ce sujet avec le ministère cette année ou passent-elles encore à la trappe?

Bonjour,

C'est normalement prévu dans le cadre du protocole social, signé par le SNPTES, qui dispose :
"Ainsi, la situation des assistants ingénieurs ITA et ITRF fera l’objet d’une concertation
particulière".

C'est sur cette base à minima que le SNPTES désire entamer les débats qui n'ont toujours pas commencés... mais mon petit doigt me dit que cela devrait bientôt arriver...

Bonne journée

http://www.snptes.fr/IMG/pdf/protocole_social_signe.pdf


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: dandunor62 le 24 Juin 2015, 20:36:16
Bonjour,

Mon détachement a été refusé en CAP, pourtant avec les accords des services de départ et d'accueil.
Mais les RH ont dit impossible car le niveau de recrutement de mon corps est Bac +2 et celui du corps d'accueil bac +3... Pourtant je suis de catégorie A.

Pour avoir un détachement dans les autres Ministères:

 - dans un "grand" A-type il faut être de même catégorie, A et le niveau de recrutement est au moins Bac+3.
 - dans la catégorie B il faut être de même catégorie, B et le niveau de recrutement est au maximum Bac+2.

Donc pour les ASI il est impossible d'avoir un détachement dans un autre ministère !
Super la loi sur la mobilité de 2009...

De plus si on regarde les mutations internes, à ce jour, depuis le 1er janvier il y a 6 offres toutes BAP confondues.

Donc quand on est ASI on l'est à vie (je trouve que cela rime bien),
 sur son poste, jusqu'à la retraite.

Super la gestion des RH, de la motivation d'évoluer, de changer...

Pensez-vous que je puisse contester la décision de la CAP ?

Quels sont les recours ?

Je suis intéressé par des personnes ASI qui ont eu l'accord d'autres CAP pour leur détachement dans des corps de catégorie A de différents ministères.
Ceux qui le désirent, peuvent bien sur m'écrire en MP.

Merci d'avance pour vos contributions.


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: calvados le 25 Juin 2015, 09:19:52
Bonjour,
La position des CAP est constante sur ce sujet. Et le critère du niveau de recrutement sera un argument très fort pour l'administration devant le juge. Je vous recommande plutôt de chercher un poste en détachement - voire une intégration directe - dans les corps d'ASI homologues des ministères de l'agriculture http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=LEGITEXT000005618256 ou de la culture http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=LEGITEXT000006077657 Notre échange serait d'ailleurs mieux à sa place dans la rubrique détachement.


Titre: Re : Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: pibou le 25 Juin 2015, 09:45:57
La position des CAP est constante sur ce sujet.

Pour ne froisser personne, je ne fournirai pas le lien que j'ai trouvé, mais le CR d'une CAP
du 15 avril 2014 mentionne bien un avis favorable à une demande d'intégration dans le corps
des AAE, suite en l’occurrence à un détachement, d'un assistant ingénieur INSERM.


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: dandunor62 le 25 Juin 2015, 09:48:48
Bonjour,

Pourriez-vous envoyer le lien vers cette décision de CAP sur le forum ou en MP ?

Merci d'avance.


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: calvados le 25 Juin 2015, 10:08:00
Aucune raison d'être froissé, pibou. Je dis simplement que l'argument du niveau de recrutement est constamment utilisé dans la plupart des CAP - en particulier celles des corps techniques recrutant au niveau I (ITPE, IIM, par exemple) - pour bloquer certains détachement entrants au motif que les corps ne sont pas comparables.


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: pibou le 25 Juin 2015, 10:28:52
Aucune raison d'être froissé

Non, non : le document est juste issu d'un site syndical.


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Charles.B le 25 Juin 2015, 10:31:19
Je ne comprend pas ce blocage par niveau de recrutement...
Pour le recrutement ok, c'est tout à fait logique mais pour une évolution de carrière pour quelqu'un qui a de l'expérience et les compétences, je ne comprends pas!

Cela veut dire que sur un poste à recrutement BAC +3 on préfère une personne sans expérience avec le diplôme plutôt qu'un BAC +2 avec 10 ou 20 ans d'expérience et surtout avec les compétences requises? C'est une abération qui n'existe que dans le fonction publique, y'a vraiment quelque chose à faire à se niveau là.



Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: calvados le 25 Juin 2015, 11:14:09
La circulaire interministérielle du 9 octobre 2009 http://circulaire.legifrance.gouv.fr/pdf/2009/11/cir_29932.pdf dispose que "Deux conditions cumulatives sont fixées dans la loi : les corps et cadres d’emplois doivent être d’une part de même catégorie et d’autre part de niveau comparable." La catégorie ne se discute pas. En revanche, l'autorité d'accueil a toute latitude d'utiliser le critère des conditions de recrutement pour avancer que les corps ne sont pas de niveau comparable.


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: pibou le 25 Juin 2015, 11:19:34
Remarque : le critère "corps de même catégorie" est un argument qui semble avoir déjà été employé pour refuser un détachement en catégorie B à un assistant-ingénieur.


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: sylviaamar le 25 Juin 2015, 11:51:16
Bonjour,

Lorsque j'ai tenté un détachement sur un poste d'ITPE, la personne au téléphone m'a bien dit que les ASI n'étaient pas considérés comme des catégories A mais comme des B et qu'il fallait que je postule sur des postes de B dans leur ministère.


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: maxou91 le 25 Juin 2015, 15:14:17
Bonjour,
Le niveau de recrutement est différent entre un corps d'IGE ou d'AAE vis à vis des AI. Cependant, je constate que les missions des corps d'IGE et d'AI se rejoignent. Sachant, que la circulaire du 19/11/2009 relatif à la mobilité des fonctionnaires indique, qu'on ne doit pas rechercher une stricte équivalence entre les missions des corps pour qu'elles soient considérés comme comparables.
Je vous remets en pièce jointe une circulaire du MENESR qui indique que le corps des AI n'est pas comparable au corps des ADAENES (voir circulaire en pièce jointe de ce lien (http://forum.snptes.org/index.php?topic=6965.30). Là où les corps peuvent être comparables, c'est uniquement vis à vis de la comparabilité du niveau des missions des deux corps. Le MENESR ne détaille pas ce point et reste vague. Petite précision, même si ce document n'a pas été signé, il a bien été envoyé par le bureau de gestion des ADAENES et diffusé à l'ensemble des rectorats et établissements publics sous tutelle du MENESR. En premier lieu, ce document peut être porté au TA pour que le juge puisse statuer sur cette comparaison.
Le problème des détachements des AI sur des corps de bac+3, c'est que certains ministères vous refuseront le détachement de manière implicite puisqu'ils ne vous répondront pas. Du coup, vous ne pourrez pas les attaquez au TA puisque vous n'avez pas de lettre de refus argumentée.
De plus, le corps des ITPE est un corps avec un niveau de recrutement à bac+5, équivalent au corps des ingénieurs de recherche, même si les grilles indiciaires sont différentes. Compte tenu de la réticence de certaines administrations « close », je pense qu’il serait intéressant de ne pas griller les étapes et de demander un détachement sur un corps à bac+3, et 3 ans après sur un corps à bac+5.
Petite parenthèse qui a son importance, dans un ministère, j'ai pu constater que des ITPE (bac+5) étaient gérés par des ingénieurs bac+3. Y a-t-il un commandant à bord pour mettre de l'ordre dans la fonction publique........

J'avais proposé dans ce lien (http://forum.snptes.org/index.php?topic=7462.15), que tous les AI devaient demander leurs intégrations dans le corps des IGE pour faire bouger le MENESR. Du coup, ils auraient été dans l'obligation d'apporter une réponse, vu l'ampleur des demandes. Suivant l'analyse de leur réponse, il serait possible de la porter devant le tribunal administratif si elle n'est pas cohérente vis à vis des textes officiels relatif à la mobilité.

PS: une synthèse du niveau des missions des corps d'IGE - AAE - AI :
Décret n°85-1534 du 31 décembre 1985 fixant les dispositions statutaires applicables aux ingénieurs et aux personnels techniques et administratifs de recherche et de formation du ministère chargé de l'enseignement supérieur.

Article 24 En savoir plus sur cet article...
Les ingénieurs d'études contribuent à l'élaboration, à la mise au point et au développement des techniques et méthodes mises en œuvre dans les établissements où ils exercent, ainsi qu'à l'organisation de leur application et à l'amélioration de leurs résultats. Ils concourent à l'accomplissement des missions d'enseignement.
Ils peuvent exercer des fonctions d'administration et assumer des responsabilités d'encadrement, principalement à l'égard de personnels techniques.

Article 32 En savoir plus sur cet article...
Le corps des assistants ingénieurs est classé dans la catégorie A prévue à l'article 29 de la loi du 11 janvier 1984 susvisée. Il comporte un grade unique comprenant seize échelons.
Article 33 En savoir plus sur cet article...
Les assistants ingénieurs sont chargés de veiller à la préparation et au contrôle de l'exécution d'opérations techniques ou spécialisées, réalisées dans les établissements où ils exercent. Ils peuvent être chargés d'études spécifiques de mise au point ou d'adaptation de techniques ou méthodes nouvelles.
Ils concourent à l'accomplissement des missions d'enseignement.
Ils peuvent se voir confier des missions d'administration.
Ils peuvent participer à l'encadrement de personnels techniques ou administratifs des établissements où ils exercent.

Décret n° 2011-1317 du 17 octobre 2011 portant statut particulier du corps interministériel des attachés d'administration de l'Etat
Article 3 En savoir plus sur cet article...
I. - Les attachés d'administration de l'Etat participent à la conception, à l'élaboration et à la mise en œuvre des politiques publiques ministérielles et interministérielles.

A ce titre, ils sont chargés de fonctions de conception, d'expertise, de gestion, ou de pilotage d'unités administratives.
Ils ont vocation à être chargés de fonctions d'encadrement.
Ils peuvent également exercer des fonctions de responsabilité, de sélection, de formation, d'orientation ou de conseil technique dans les écoles de formation des agents publics.
Ils peuvent être chargés de fonctions de traitement de l'information.
Ils peuvent être chargés de concevoir et d'utiliser des outils documentaires ainsi que de missions de rédaction, de traduction et publication.

Ils peuvent être appelés à remplir les fonctions d'ordonnateur secondaire.
II. - Lorsqu'ils exercent leurs fonctions dans les services déconcentrés de l'administration pénitentiaire, les attachés d'administration de l'Etat sont soumis aux articles 1er à 3 du statut spécial de l'ordonnance n° 58-696 du 6 août 1958 relative au statut spécial des fonctionnaires des services déconcentrés de l'administration pénitentiaire et aux dispositions du titre VII du décret n° 66-874 du 21 novembre 1966 relatif au statut spécial des fonctionnaires des services déconcentrés de l'administration pénitentiaire.



Titre: Re : Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: FA-ENESR Alain Favennec le 25 Juin 2015, 17:54:06
J'avais proposé dans ce lien (http://forum.snptes.org/index.php?topic=7462.15), que tous les AI devaient demander leurs intégrations dans le corps des IGE pour faire bouger le MENESR. Du coup, ils auraient été dans l'obligation d'apporter une réponse, vu l'ampleur des demandes. Suivant l'analyse de leur réponse, il serait possible de la porter devant le tribunal administratif si elle n'est pas cohérente vis à vis des textes officiels relatif à la mobilité.

Maxou,

Les nouveaux médias sont ainsi faits, mais si nous voulons continuer à être lu, il faut faire des réponses et remarques courtes.

J'ai déjà donné une réponse à votre idée de générer des demandes nombreuses de détachements d'ASI en IGE. La chose, à mon avis, énerverait les services ministériels et nous pourrions y perdre quelques soutiens précieux. Une certaine incohérence de cette démarche ferait par ailleurs perdre de notre crédibilité et ferait rire dans les Landerneau politique, syndicaux et administratif... Nos détracteurs, je les entends déja, dirait : "pourquoi le SNPTES ne demande pas le détachement de tous les IGE dans le corps des IGR ou le détachement de tous les certifiés dans le corps des agrégés"?
Enfin, sans évoquer l'impossibilité juridique d'un tel détachement, le juge administratif ne prendrait pas le risque de créer une jurisprudence qui permettrait un chaque agent de demander et d'obtenir un détachement dans le corps supérieur.


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: dandunor62 le 25 Juin 2015, 18:23:46
Bonsoir,

Que se passerait-il si une CAP aurait accepté le détachement d'un ASI en attaché ou IGE ?

Cela répresenterait-il une jurisprudence ?

Syndicalement votre.


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: maxou91 le 25 Juin 2015, 22:05:41
M. FAVENNEC,
Certains AI veulent une mobilité et leurs parcours sont semés d'embûche. Doit t'on continuer à stagner et être dans une immobilisme passif pour ces derniers. Je sais que le SNPTES milite pour changer la vie des agents. Mais, la carrière des agents ne doit pas être pris en étau, vu l'investissement des agents dans leur job....
La réforme de la catégorie A n'intégrera pas  les IGE dans le corps des IGR. Ce n'est que pure illusion pour ceux qui le pensent. Ils devront être gagnant également dans le reclassement de le nouveau corps.
Pour mémoire, certains PEGC (ex bac+2) ont intégré le corps des professeurs certifiés et je n'ai pas entendu de remue ménage de ces membres sur cette intégration.
Bonne soirée.




Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Opinion le 25 Juin 2015, 23:16:15
Bonsoir,
les pegc sont dans un corps mis en extinction en 2003. Ils ont un indice sommital de leur corps équivalent à ceux des certifiés . Et ils n'ont pas été intégrés de facon systématique dans le corps des certifiés . Le parallèle avec les asi  n'est pas flagrant .
L'intégration des asi dans le corps des ige  n'est pas forcément souhaite par tout le monde , pour des motifs divers.  c'est aussi une réalité .  Certains ige arrivent à se demander si cette question en suspens depuis des années n'expliquent pas le blocage de la révision des autres corps .  De meme que si la réforme de la categorie Á est appliqué aux ige par similitude avec le corps des attachés ,le ministère sait très bien que ce sera le corps des igr qui  montera au créneau .    le ministère  ne veut pas trop avoir des problemes en cascades et joue l'immobilsme.  Cela marche depuis des années . Ils ne vont pas changer une méthode qui fonctionne.


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: maxou91 le 26 Juin 2015, 03:45:32
Bonjour Opinion,
La grille indiciaire des PEGC n'a pas évolué en un jours pour atteindre le même indice sommital que les corps de bac+3. L'évolution s'est réalisée par pallier et justement pour anticiper le détachement des PEGC dans le corps des professeurs certifiés.
Je réaffirme que même si la structure de la grille indiciaire culmine à l'IB 966, le niveau de recrutement du corps est resté à bac +2.
Le décret n° 2010-1006 prévoyait que jusqu'au 01/09/2016, les PEGC titulaires d'une licence pouvaient demander leur détachement dans le corps des professeurs certifiés.
J'ai vu cette note sur une page web d'une organisation syndicale  (http://www.education.gouv.fr/cid55582/menh1106705n.html) et cette dernière indiquait que pour ceux non titulaires d'une licence, le détachement sera étudié via le niveau des missions entre les deux corps (PEGC et personnels certifiés).
Moralité de cette histoire: Lorsqu'on veut, on peut, même si le corps des PEGC a été mis en extinction.
Certains AI ne souhaitent pas intégrer le corps IGE. Dans mon entourage, je n'ai jamais entendu quiconque le dire. Mais bon... Ces derniers n'ont rien à perdre et ils auront une augmentation de salaire.
Bonne journée.

  


Titre: Re : Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: FA-ENESR Alain Favennec le 26 Juin 2015, 06:13:48
Que se passerait-il si une CAP aurait accepté le détachement d'un ASI en attaché ou IGE ?
Cela répresenterait-il une jurisprudence ?

Bonjour,

Pour le détachement en d'un ASI en IGE validé par une CAP puis par le ministère, cela ne ferait pas jurisprudence mais cela serait, tout simplement, une révolution... Je m'explique, n'importe quel agent, avec ce système, pourrait demander, pourquoi pas en une année ou deux, à obtenir le passage dans l'ensemble des corps de la filière ITRF ou ITA... Il commencerait, par exemple technicien, un an après, grâce à ce système généreux passerait ASI, puis un peu plus tard IGE, puis enfin IGR... 

Bonne journée


Titre: Re : Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: FA-ENESR Alain Favennec le 26 Juin 2015, 06:23:52
M. FAVENNEC,
Certains AI veulent une mobilité et leurs parcours sont semés d'embûche. Doit t'on continuer à stagner et être dans une immobilisme passif pour ces derniers. Je sais que le SNPTES milite pour changer la vie des agents. Mais, la carrière des agents ne doit pas être pris en étau, vu l'investissement des agents dans leur job....
La réforme de la catégorie A n'intégrera pas  les IGE dans le corps des IGR. Ce n'est que pure illusion pour ceux qui le pensent. Ils devront être gagnant également dans le reclassement de le nouveau corps.
Pour mémoire, certains PEGC (ex bac+2) ont intégré le corps des professeurs certifiés et je n'ai pas entendu de remue ménage de ces membres sur cette intégration.

C'est bien parce que le SNPTES connait parfaitement la situation des ASI, notamment en terme de mobilité et de carrière, qu'il demande cette intégration comme l'ont obtenu, en leur temps, un nombre substantiel de professeurs d’enseignement général de collège (PEGC) intégrés dans le corps des certifiés mais aussi, pour un effectif important, les instituteurs devenus, par intégration, professeurs des écoles.
En revanche, je n'ai jamais écrit que le SNPTES demandait l'intégration, pourquoi pas "immédiate"... des IGE en IGR !

Je pense que si le SNPTES désire obtenir des améliorations de carrière pour les BIATSS-ITA, il doit demeurer crédible dans ses revendications et, croyez moi, il l'est.

Bonne journée


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: dandunor62 le 26 Juin 2015, 07:57:09
Bonjour,

Pour le relancer et argumenter le débat du détachement des ASI.

En juin 2014 au Ministère Travail, de l’Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social, la CAP du corps des Attachés d’Administration de l’État a validé un détachement d'un Assistant Ingénieur dans le corps des Attachés.

Vous trouverez l'information point 5 page 15 dans le rapport ci-dessous.

http://itefa.unsa.org/IMG/pdf/UNSA_CAP_AAE_15_avril_2014_-_CR.pdf

Cela fait environ 1 an, la loi n'a pas changé depuis ?


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Opinion le 26 Juin 2015, 14:42:40
MAXOU91 bonjour,

Je me suis mal exprimé.
En disant "L'intégration des asi dans le corps des ige  n'est pas forcément souhaite par tout le monde"  je voulais signifier qu'un certain nombre des agents des autres corps  (notamment des IGE) n'y sont pas favorables.
C est une donnée aussi à considérer.   Et leurs arguments peuvent s'entendre aussi.    D'où la remarque de certains ige de demander pourquoi  ils ne pourraient pas être intégrés igr ( pour ceux qui ont par exemple les diplômes requis) . Et en cascade on peut extrapoler.
Comme je le disais dans mon post précédent ma réticence sur  ce dossier réside dans le fait que je pense que cette demande contribue au blocage général de l'application des reformes de la catégorie A   dans nos corps.  Le ministère sait qu'en cascade  est relancé le problème des asi et des igr. Donc on ne fait rien. Au niveau stratégique je m'interroge sur la pertinence de vouloir  gérer l 'ensemble  dans le même  dossier.

A suivrze



Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: maxou91 le 26 Juin 2015, 15:01:48
Je m'explique, n'importe quel agent, avec ce système, pourrait demander, pourquoi pas en une année ou deux, à obtenir le passage dans l'ensemble des corps de la filière ITRF ou ITA... Il commencerait, par exemple technicien, un an après, grâce à ce système généreux passerait ASI, puis un peu plus tard IGE, puis enfin IGR...  

Bonjour M. FAVENNEC,
J'ai du mal à vous suivre puisque le détachement se fait dans la même catégorie. Donc, passer de la catégorie B à A ne peut se faire que par les concours et la promotion au choix!!!!
La révolution a déjà eu lieu : Une attaché principal détaché dans le corps des IGR en 2015. Ce tour de passe-passe semble être passé inaperçu en CAP; Décidément, c'est le MENESR qui gère la danse!!!!!

Opinion
Citation
Comme je le disais dans mon post précédent ma réticence sur  ce dossier réside dans le fait que je pense que cette demande contribue au blocage général de l'application des reformes de la catégorie A   dans nos corps.  Le ministère sait qu'en cascade  est relancé le problème des asi et des igr.
Tant que les corps (AI-IGR-IGR) n'auraient pas une structure indiciaire équivalente aux autres corps, les effets d'aubaine comme vous le dites persisteront.... Donc, le MENESR ne devrait pas refuser d'appliquer les textes.
Je me rappelle que le SNPTES avait demandé de fusionner les grades de 1e classe et la hors classe des IGE et le ministère n'a jamais donnée suite. Si cette demande avait été prise en compte, il n'y aurait pas eu d'effet d'aubaine......
Dans la vie, c'est très rare d'avoir le beurre, l'argent du beurre et la crémière.
A bientôt.


Titre: Re : Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Opinion le 26 Juin 2015, 17:21:02
Citation
J'ai du mal à vous suivre puisque le détachement se fait dans la même catégorie. Donc, passer de la catégorie B à A ne peut se faire que par les concours et la promotion au choix!!!!
La révolution a déjà eu lieu : Une attaché principal détaché dans le corps des IGR en 2015. Ce tour de passe-passe semble être passé inaperçu en CAP; Décidément, c'est le MENESR qui gère la danse!!!!!

Comme dit M FAVENNEC  dans ce cas là tous les ige demandent un détachement en igr   et tous les certifiés  demandent à passer agrégés .


Sinon  le problème  des détachements des attachés  vers notre corps  vient essentiellement  du déphasage existant entre le corps des attachés  et le corps des ige;  D'où l'urgence de demander une harmonisation entre attaché et ige .

Sinon pour la fusion des grades de 1ere classe  et de hors classe  il me semble  que l'administration centrale l'a effectuée  pour le grade d'ige. 2 poids 2mesures


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: maxou91 le 26 Juin 2015, 19:37:13
Opinion,
Qu'appelez vous administration centrale ?
Le corps des IGE et des IE est toujours composé de trois grades distincts à la date de ce jour.


Titre: Re : Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Opinion le 27 Juin 2015, 11:42:29
Opinion,
Qu'appelez vous administration centrale ?
Le corps des IGE et des IE est toujours composé de trois grades distincts à la date de ce jour.
Bonjour
http://www.enseignementsup-recherche.gouv.fr/cid78546/postes-itrf-proposes-a-l-administration-centrale.html
 
je ne suis pas catégorique dans mon affirmation sur le corps à 2 grades à l'administration centrale . je ne trouve pas la grille. Si quelqu'un peut confirmer ce que je pense vraiment avoir lu quelque part....
Á bientôt


Titre: Re : Re : Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: FA-ENESR Alain Favennec le 28 Juin 2015, 06:10:37

http://www.enseignementsup-recherche.gouv.fr/cid78546/postes-itrf-proposes-a-l-administration-centrale.html
  
je ne suis pas catégorique dans mon affirmation sur le corps à 2 grades à l'administration centrale . je ne trouve pas la grille. Si quelqu'un peut confirmer ce que je pense vraiment avoir lu quelque part...

Bonjour,

Le corps des collègues IGR de la "centrale", c'est à l'administration centrale de notre ministère, est le même que celui des IGR affectés dans les établissements et services déconcentrés. Pour être clair, il n'y a qu'un seul statut ITRF.
Votre confusion, je pense, provient du fait que sur le lien que vous nous indiquez, la "centrale" recrute directement, par concours, au grade d'IGR 1ere classe ou au grade d'IGR hors-classe.
Même si c'est relativement peu utilisé et statutairement encadré (limitation à 10 % des recrutements), la chose est souhaitable et, statutairement, légale puisqu'elle est prévue par l'article 17 du statut ITRF (voir lien infra).

Bonne journée

http://www.snptes.fr/Ingenieurs-de-recherche.html


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: sylviaamar le 07 Juillet 2015, 18:31:35
Bonjour,

Les négociations ont-elles commencées?

merci,

bonne journée.


Titre: Re : Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: emordnilap le 22 Juillet 2015, 11:53:14
Bonjour,

Les négociations ont-elles commencées?

merci,

bonne journée.

Bonjour

Des négociations à la rentrée ? ...

http://www.snptes.fr/Audience-au-ministere-le-SNPTES.html

bonne journée


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: FA-ENESR Alain Favennec le 22 Juillet 2015, 13:17:36
Des négociations à la rentrée ? ...

http://www.snptes.fr/Audience-au-ministere-le-SNPTES.html
[/quote]

Pour qu'il y ait "rentrée" encore faut-il être parti en vacances  :)

Nous profitons de cet été pour affuter nos arguments et, il faut l'avouer, en cela cette discussion nous aide.

Bonne journée


Titre: Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: emordnilap le 25 Ao?t 2015, 09:32:46
Bonjour à tous,

l'accord PPCR fait mention de "fusions de corps".
Savez vous quels corps sont concernés et si il est possible de faire un parallèle avec la fusion ASI/IGE?
Ces fusions peuvent elles apporter de l'eau à notre moulin?

merci d'avance

Bonne journée à tous!



Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: éric B le 25 Ao?t 2015, 15:28:39
Bonjour,

Malheureusement j'ai cru comprendre qu'il y aurait plutôt une demande de  moratoire sur la fusion des corps, histoire de faire un bilan, demande relayée par d'autres syndicats puisque la fusion des corps n'aurait semble t'il pas eu que des effets positifs sur la carrière des agents.
Je ne sais pas si on a des infos? De plus semble t'il d'après le projet présenté, vu que les AI ne sont pas dans un corps typique, des négociations auront lieu en 2016 pour savoir si on touche réellement à ce corps..
Sans vouloir être pessimiste, quoiqu'il en soit une réforme qui ne démarrerait qu'en 2017, je ne suis pas sur qu'en cas de changement de gouvernement, elle soit réellement appliquée?
E


Titre: Re : Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Opinion le 25 Ao?t 2015, 16:12:49
Bonjour,

Malheureusement j'ai cru comprendre qu'il y aurait plutôt une demande de  moratoire sur la fusion des corps, histoire de faire un bilan, demande relayée par d'autres syndicats puisque la fusion des corps n'aurait semble t'il pas eu que des effets positifs sur la carrière des agents.
Je ne sais pas si on a des infos? De plus semble t'il d'après le projet présenté, vu que les AI ne sont pas dans un corps typique, des négociations auront lieu en 2016 pour savoir si on touche réellement à ce corps..
Sans vouloir être pessimiste, quoiqu'il en soit une réforme qui ne démarrerait qu'en 2017, je ne suis pas sur qu'en cas de changement de gouvernement, elle soit réellement appliquée?
E
bonjour,
il semblerait ( vu sur le site d'un autre syndicat) que  le cas des corps qui ne sont pas A-type classique soit étudié ultérieurement  ( IGR ) , au cours du second semestre 2016. La reforme concernerait dans un premier temps tous les corps A-type ( administratifs , enseignants et ingénieurs )
extrait du document:

Pour les corps et cadres d’emplois « de niveau supérieur » au A-type une concertation se tient au 2ème semestre 2016 avec une revalorisation
ultérieure. Ces corps comportent des grilles finissant déjà en hors-échelle A, mais proches du A-type (comme les ingénieurs de recherche ou les
greffiers en chef,…), et des corps finissant au-delà du hors échelle A.


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: n0n0 le 26 Ao?t 2015, 09:43:54
Et dire que dans le FPH ils ont réussi à passer un corps de Cat. B en Cat. A ...

http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000031075208&dateTexte=&categorieLien=id


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: éric B le 26 Ao?t 2015, 09:58:23
bonjour,

oui sauf que Ergothérapeute c'est 3 ans d'études post bac alors que les corps des AI est un peu un corps "fourtout" composé de recrutement en Bac +2/+3 voir plus.....C'était donc probablement plus facile à faire passer que le corps AI j'imagine.....


Titre: Re : Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: emordnilap le 26 Ao?t 2015, 10:07:30
bonjour,

oui sauf que Ergothérapeute c'est 3 ans d'études post bac alors que les corps des AI est un peu un corps "fourtout" composé de recrutement en Bac +2/+3 voir plus.....C'était donc probablement plus facile à faire passer que le corps AI j'imagine.....

Bonjour à tous!

A ce propos aurais t on des statistiques sur le niveaux réel de formation des AI car je ne pense pas (mais c'est une vision local et perso) que beaucoup soit des bac+2...

merci


Titre: Re : Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: emordnilap le 26 Ao?t 2015, 10:10:17
Bonjour,

Malheureusement j'ai cru comprendre qu'il y aurait plutôt une demande de  moratoire sur la fusion des corps, histoire de faire un bilan, demande relayée par d'autres syndicats puisque la fusion des corps n'aurait semble t'il pas eu que des effets positifs sur la carrière des agents.
Je ne sais pas si on a des infos? De plus semble t'il d'après le projet présenté, vu que les AI ne sont pas dans un corps typique, des négociations auront lieu en 2016 pour savoir si on touche réellement à ce corps..
Sans vouloir être pessimiste, quoiqu'il en soit une réforme qui ne démarrerait qu'en 2017, je ne suis pas sur qu'en cas de changement de gouvernement, elle soit réellement appliquée?
E

Bonjour à tous,

la question n'était pas de savoir si un moratoire était en place mais plutôt de connaitre les propositions de fusion proposés afin de pouvoir positionner notre problématique par rapport à ces propositions.
Pas d'idées la dessus?

@++


Titre: Re : Re : Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: emordnilap le 26 Ao?t 2015, 10:12:07
bonjour,
il semblerait ( vu sur le site d'un autre syndicat) que  le cas des corps qui ne sont pas A-type classique soit étudié ultérieurement  ( IGR ) , au cours du second semestre 2016. La reforme concernerait dans un premier temps tous les corps A-type ( administratifs , enseignants et ingénieurs )
extrait du document:

Pour les corps et cadres d’emplois « de niveau supérieur » au A-type une concertation se tient au 2ème semestre 2016 avec une revalorisation
ultérieure. Ces corps comportent des grilles finissant déjà en hors-échelle A, mais proches du A-type (comme les ingénieurs de recherche ou les
greffiers en chef,…), et des corps finissant au-delà du hors échelle A.


Bonjour à tous,
il semblerait que pour "petit A" (inférieur à A type) les discussions soient prévues au 1° semestre 2016... à suivre
@++


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: maxou91 le 26 Ao?t 2015, 20:04:33
Bonsoir,
Je pense qu'il y a une volonté à tous niveau de brouiller les cartes sur l'avenir de ce corps, puisque nous sommes toujours en stand bye...
Le corps des PEGC était similaire au corps des ASI en termes de niveau de recrutement. Il a été mis en voie d'extinction et a subit une modification de la grille indiciaire pour qu'elle se terme à un IB 966.
Voir mon message sur ce post : http://forum.snptes.org/index.php?topic=8025.0
Bonne soirée.


Titre: Re : Re : Re : Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: loloth le 27 Ao?t 2015, 12:43:26
bonjour,
il semblerait ( vu sur le site d'un autre syndicat) que  le cas des corps qui ne sont pas A-type classique soit étudié ultérieurement  ( IGR ) , au cours du second semestre 2016. La reforme concernerait dans un premier temps tous les corps A-type ( administratifs , enseignants et ingénieurs )
extrait du document:

Pour les corps et cadres d’emplois « de niveau supérieur » au A-type une concertation se tient au 2ème semestre 2016 avec une revalorisation
ultérieure. Ces corps comportent des grilles finissant déjà en hors-échelle A, mais proches du A-type (comme les ingénieurs de recherche ou les
greffiers en chef,…), et des corps finissant au-delà du hors échelle A.


Bonjour à tous,
il semblerait que pour "petit A" (inférieur à A type) les discussions soient prévues au 1° semestre 2016... à suivre
@++

Bonjour

qu'entendez vous par "petit A" et "inférieur à A type" ?


Titre: Re : Re : Re : Re : Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: emordnilap le 27 Ao?t 2015, 13:03:05
bonjour,
il semblerait ( vu sur le site d'un autre syndicat) que  le cas des corps qui ne sont pas A-type classique soit étudié ultérieurement  ( IGR ) , au cours du second semestre 2016. La reforme concernerait dans un premier temps tous les corps A-type ( administratifs , enseignants et ingénieurs )
extrait du document:

Pour les corps et cadres d’emplois « de niveau supérieur » au A-type une concertation se tient au 2ème semestre 2016 avec une revalorisation
ultérieure. Ces corps comportent des grilles finissant déjà en hors-échelle A, mais proches du A-type (comme les ingénieurs de recherche ou les
greffiers en chef,…), et des corps finissant au-delà du hors échelle A.



Bonjour à tous,
il semblerait que pour "petit A" (inférieur à A type) les discussions soient prévues au 1° semestre 2016... à suivre
@++

Bonjour

qu'entendez vous par "petit A" et "inférieur à A type" ?

Bonjour

Il s'agit d'une catégorie sans définition juridique mais que l'on appel catégorie « petit A » ou « A atypique » ou encore "A-"

Cette catégorie regroupe des corps qui n'atteignent pas l'indice brut 966 et sont souvent un débouché (ou une spécialisation) pour des personnels issus de la catégorie B.

exemples : cadre et cadre supérieur de santé, infirmier, sage femme, chef de service éducatif, conseiller technique de service social, assistant ingénieur, bibliothécaire.

De la même façon sont définie une catégorie A type (Ing d'Etude... IB somital égal à 966), A prime (ou A+) (McF, CR, Ing de Rech... IB somital supérieur à 966) et A supérieur (ou A++) (Prof, DR, direction, préfet...)

Bonne journée!


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Opinion le 27 Ao?t 2015, 13:23:21
Bonjour,

Il faut préciser que cette terminologie ne repose sur aucun texte statutaire   mais est plutôt une facilité de langage .

Il n’empêche  que même  le ministère  semble utiliser ces dénominations dans des propositions de projet   et des documents de travail.

pour résumer  pour les corps itrf    asi  serait petit A    ige  A-type et igr  A prime.

Bonne journée



Titre: Re : Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: FA-ENESR Alain Favennec le 27 Ao?t 2015, 16:45:35
Le corps des PEGC était similaire au corps des ASI en termes de niveau de recrutement. Il a été mis en voie d'extinction et a subit une modification de la grille indiciaire pour qu'elle se terme à un IB 966.

Bonjour,

Les collègues PEGC ont bénéficié de ce que nous appelons une fenêtre de tir.
Pour simplifier, lorsque leurs collègues du corps des instituteurs ont été intégrés au corps des professeurs des écoles, il apparaissait logique et souhaitable que les professeurs d'enseignement général de collège (PEGC), souvent anciens instituteurs, soient, progressivement, intégrés au corps des certifiés ou bénéficient, pour le moins, d'une grille plus favorable.
Enfin, il convient de signaler que nous étions dans un contexte politique et budgétaire beaucoup plus favorable.

Bonne journée


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: gp le 16 Septembre 2015, 16:42:16
La rentrée est passée et toujours rien de neuf ?


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: FA-ENESR Alain Favennec le 16 Septembre 2015, 16:48:26
Bonjour,

Nous attendons, patiemment :(, l'ouverture des travaux relatifs aux protocole social.
J'avoue, avec plusieurs années de recul, ne jamais avoir vu une telle négation du dialogue social.

Bonne journée


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: choupitruc le 04 D?cembre 2015, 12:11:46
Bonjour à tous,
Nouvelle sur le forum, je tenais tout à d'abord à remercier l'équipe du SNPTES pour l'existence de ce forum et la qualité des échanges et informations qui y sont données.
Suivant les discussions autour de l'agenda social, j'aurais voulu savoir comment s'était passée la 1ère réunion du groupe 4 mercredi et si la situation des assistants ingénieurs avait été abordée.
Merci de nous donner des nouvelles  ;D


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Xav_D le 04 D?cembre 2015, 13:48:53
Bonjour,

Vous avez ici (http://forum.snptes.org/index.php?topic=8447.msg42361;topicseen#msg42361) un début de réponse à votre question sur le GT4


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Graindesable le 09 D?cembre 2015, 11:02:10
Citation
Par contre, les vraies questions sur les grilles et carrières, sous prétexte d'attendre un cadrage de la fonction publique, sont renvoyées aux calendes grecques, tout comme celles concernant les questions relatives aux ITRF, ITA, enseignants-chercheurs et personnels des bibliothèques.

Sacrée patate chaude que les gouvernements et ministères se renvoient avec tous les (bons) prétextes possibles. Pourtant quand le gouvernement veut bien avancer sur quelque chose, il se lance.
(http://www.snptes.fr/Accord-fonction-publique.html)
C'est assez (décou)rageant finalement. Je ne suis même plus prêt à miser un kopeck sur cette intégration et j'ai encore moins envie de bosser dans un organisme de recherche (le blocage permanent n'encourage à rien).

 


Titre: Re : Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: choupitruc le 09 D?cembre 2015, 15:44:23
Par contre, les vraies questions sur les grilles et carrières, sous prétexte d'attendre un cadrage de la fonction publique, sont renvoyées aux calendes grecques, tout comme celles concernant les questions relatives aux ITRF, ITA, enseignants-chercheurs et personnels des bibliothèques.

Du coup, concrètement qu'est-ce que ça veut dire ? Les discussions sur les ASI, corps atypique s'il en est, sont bannies ? Elles n'auront pas lieu ? A quoi cela sert-il de les indiquer noir sur blanc sur le thème du groupe de travail ?
C'est vraiment décourageant quand on voit le peu de perspectives d'évolution professionnelle. J'aime mon métier, mais franchement parfois je ne vois plus l'intérêt devant le manque de reconnaissance de nos instances. Pour un ASI évoluer, ça veut dire passer des concours (il y en a peu et franchement beaucoup sont trustés par des contractuels locaux) et en cas d'une hypothétique réussite, il faut partir loin, compliqué quand on a une vie de famille. Même pas d'examen pro ou autre possibilité... (je ne parle pas de la liste d'aptitude où malgré tout c'est plus l'ancienneté qui prime)


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Opinion le 09 D?cembre 2015, 19:20:53
Bonjour,
 Je pense qu'il y a en en fait deux thèmes differents. Le protocole social a été tellement reporté qu'aujourd'hui il se télescope avec le travail qui devra être fait sur la PPCR.
C est dans le cadre de la ppcr que doit avoir lieu sur le premier semestre 2016 une etude sur les corps des asi et le deuxième semestre pour les Igr. Pour  les ige soit ils sont assimilés à des A-type et alignés sur les attaches ,soit ils sont oubliés  car ils ne sont pas cités dans les groupes de travail sur les corps atypiques ni aupremier semestre ni au Second.
J'ai un peu de mal à comprendre où se situe le groupe de travail du protocole social sur les carrières au milieu de tout cela.
J'ai bien peur que cela soit un marché de dupes.
De toutes façons il y a deja tromperie sur la marchandise puisque en 2014 il était prevu à la signature sur le protocole social  quant aux discussions sur les carrieres :" « la situation des assistants ingénieurs ITA et ITRF fera l’objet d’une concertation particulière. Par ailleurs, une réflexion sur les corps de catégorie A des filières ITA, ITRF et des bibliothèques sera menée, dans une optique de simplification de l’architecture statutaire et d’amélioration des carrières ».  On a aujourd'hui une version extra light vidé de son contenu.

Pour les accords sur l'application de la ppcr je n'ai toujours pas compris quels syndicats participeraient à la négociation et si le snptes en faisait partie.  Il est assez difficile de s'y retrouver
Bonne soiree


Titre: Re : Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Graindesable le 10 D?cembre 2015, 10:19:46
Merci Opinion.

De toutes façons il y a déjà tromperie sur la marchandise puisque en 2014 il était prévu à la signature sur le protocole social  quant aux discussions sur les carrieres :" « la situation des assistants ingénieurs ITA et ITRF fera l’objet d’une concertation particulière. Par ailleurs, une réflexion sur les corps de catégorie A des filières ITA, ITRF et des bibliothèques sera menée, dans une optique de simplification de l’architecture statutaire et d’amélioration des carrières ».  On a aujourd'hui une version extra light vidé de son contenu.

(http://img11.hostingpics.net/pics/200733avalerdescouleuvres.jpg)



Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: FA-ENESR Alain Favennec le 10 D?cembre 2015, 10:59:15
Graindesable,

Merci pour cette charmante photo, je suppose qu'il s'agit d'une allusion à l'expression "avaler des couleuvres"... Je vous rassure, ce n'est pas dans les habitude du SNPTES et quand d'aventure cela arrive nous sommes, malheureusement pour celui qui n'a pas respecté la parole ou le verbe donnés, rancuniers... et nous avons de la mémoire  :)

Bonne journée


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Graindesable le 10 D?cembre 2015, 14:21:42
J'espère bien. Bonne journée à vous aussi.  ;)


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: emordnilap le 20 Janvier 2016, 11:13:10
Bonjour à tous,

et tout d'abord meilleurs vœux pour 2016!

Avez vous eu vent de cela? Le SNPTES contribuera t il? Appellera t il ses adhérents à participer?

http://www.enseignementsup-recherche.gouv.fr/cid97666/participez-a-la-consultation-simplification.html

J'ose espérer que les propositions iront dans le sens de l'intégration...

Bonne journée


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Opinion le 20 Janvier 2016, 13:18:47
bonjour,

Il ne faut pas perdre de vue que d'autres chantiers sont en cours dans le cadre de la PPCR   pour tous les grades de catégorie A ( ASI IGE IGR) .
C'est à dire que des réflexions doivent  avoir lieu pour modifier tous nos grades en accord avec ce qui a été obtenu  pour le corps des attachés.
Je pense donc que la revendication d’intégration des asi dans le corps des ige se télescope avec d'autres enjeux  et qu'elle est moins d'actualité.
En tous cas personnellement je pense que cette revendication peut nuire  à la mise en place de la remise à niveau du grade des IGE  et des IGR.
Cela fait bientôt 10 ans qu'elle occupe le débat sur la revalorisation de nos corps  et dans les faits ce sont tous nos grades qui prennent du retard.
Il faut savoir changer de stratégie face aux réalités.
Pour être clair je pense qu'une intégration  des asi dans le corps des IGE  en ce moment freinerait la mise en place des accords sur la ppcr pour les autres grades  et contribuerait à un nivellement par le bas au niveau statutaire ( attention il ne s'agit pas d'un jugement de valeur sur les personnes )
On aurait  beaucoup plus de mal à revendiquer des améliorations  dans un futur proche sur un grade dont une partie des nouveaux agents  auraient déjà obtenu une avancée car cela offrirait des arguments pour nous opposer un refus.
Dans les négociations se pose la question de l'appartenance de nos corps  à la pseudo catégorie (PETIT-A A-TYPE A PRIME) . Pour le corps des IGE cette question devient  critique car  soit ils sont "réintégrés" au A-TYPE  ,  soit ils basculent dans la catégorie en dessous et tout le monde y perd , mème les IGR en cascade.   Il faut garder un grade référent par rapport aux  autres grades de la fonction publique pour que les avancées  puissent avoir lieu par effet de bord dans tous nos grades.
Stratégiquement je pense que c'est  la meilleur solution.

bonne journee


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: LOWcost2014 le 22 Janvier 2016, 09:55:32
Bonjour,

je partage la réflexion d'opinion sur l'intégration des AI dans le corps des IE qui n'est plus d'actualité et risque de freiner la négociations pour tous les corps de la catégorie A.
Dans le cadre de la PPCR, il faut penser d'abord collectivement, que tout le monde soit gagnant. Il faudrait donc
d'abord négocier la revalorision des IE et des IR et ensuite, négocier pour les AI, sinon, effectivement, tout le monde
risque d'être perdant ....
Il faudrait par exemple pour les IE,  se caller sur les grilles des Attachés, car il y a un gros différentiel .....
Idem pour les IR, se caller sur les grilles interministeriel

Bonne journée


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Charles.B le 22 Janvier 2016, 10:09:51
Bonjour,

Je suis entièrement d'accord pour dire qu'il faut caler les grilles IE et IR sur celles des autres ministères mais que faire des grilles AI ?
Ca n'enlève rien des problèmes de ce corps...


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: dandunor62 le 22 Janvier 2016, 10:24:51
Bonjour,

Ne nous leurrons pas.
Ceux qui pensent qu'il faut passer à la trappe l'intégration sont soit IGE, soit IGR.
Ceux qui souhaitent l'intégration sont ASI.

Je suis ASI, je souhaite l'intégration non pas pour le salaire (car la variation est faible) mais pour les mutations, détachements, ...
Car le statut d'ASI est vraiment un frein à la mobilité. J'ai essayé dans de nombreux ministères, collectivités...


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Aguilar le 22 Janvier 2016, 10:34:24
Bonjour,

Je crains qu'à l'instar de la revalorisation de la grille du B (3ème grade) qui voit passer l'échelon terminal (11ème) d'ici à 2018: de IM 562 à IM 587,

la grille des ASI voit son dernier échelon passer de 604 à 629 et l'affaire sera jouée. Mise en extinction du corps

Mais j'espère me tromper.


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: emordnilap le 22 Janvier 2016, 10:59:46
Bonjour,

et oui les ASI sont dans cette position ou on leur rétorque souvent vous n'êtes ni A ni B alors pas de mobilité possible pour vous ailleurs....

du coup pour bouger (et ne parlons pas de mutation "simple"!) c'est l'enfer pendant plusieurs années à chercher une solution dans tous les sens.

J'espére vraiment que la situation se débloquera car si l'on abandonne cette revendication (dont on parle depuis 2008!) il risque d'être difficile d'obtenir autre chose (regarder! avec le temps la revendication va s'émousser... comme pour les ASI... et hop!)

Bonne journée

Je suis ASI, je souhaite l'intégration non pas pour le salaire (car la variation est faible) mais pour les mutations, détachements, ...
Car le statut d'ASI est vraiment un frein à la mobilité. J'ai essayé dans de nombreux ministères, collectivités...


Titre: Re : Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Opinion le 22 Janvier 2016, 11:09:38
Bonjour,

Je crains qu'à l'instar de la revalorisation de la grille du B (3ème grade) qui voit passer l'échelon terminal (11ème) d'ici à 2018: de IM 562 à IM 587,

la grille des ASI voit son dernier échelon passer de 604 à 629 et l'affaire sera jouée. Mise en extinction du corps

Mais j'espère me tromper.
bonjour,

C'est vrai que l'on peut remettre en cause les gains obtenus par la PPCR mais pour les TECH de nos corps  au moins les choses sont claires car le grade est conforme aux autres grades de la fonction publique ( secretaire administratif) . Le wagon est donc raccordé à la locomotive ( mème  si elle est poussive).
Le gros problème  de notre catégorie A est d'avoir été décorrélée des autres grades .
Il faut donc négocier pied à pied  et  je ne pense pas que le contexte soit en notre faveur pour des accords de niche ( rien de péjoratif :) )
Le risque est de rester sur le quai de gare en  restant trop "atypiques".
Ce problème  est vrai pour la grille indiciaire  mais le devient pour toute notre gestion ( mobilité , détachements ) à une époque où l'on va de plus en plus vers des corps interministériels.
Si cela continue les ige auront le même problème que les asi pour trouver des équivalences de grades.
bonne journée




Titre: Re : Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Leo75 le 22 Janvier 2016, 11:23:42
je partage la réflexion d'opinion sur l'intégration des AI dans le corps des IE qui n'est plus d'actualité et risque de freiner la négociations pour tous les corps de la catégorie A.
Bonjour,
J'ai peur que le fait de repousser encore et encore la problématique de l'intégration des ASI dans celui des IGE risque d'être un frein pour l'intégration des ASI dans le corps des IGE ?
La catégorie B a évolué et on a aujourd'hui des recrutements sur un même niveau pour les TECH et les ASI.
Il serait logique que ce soit le tour des ASI. Sinon quel avenir pour un ASI ? La mise en extinction serait un choix très cynique après tout ce temps, d'autant plus qu'on a encore eu des concours sur ce corps cette année ?
La mobilité est extrêmement limitée voire nulle en interne étant donné les problèmes que l'on connait sur la préférence au recrutement local et le refus d'observer la loi sur la vacance de postes de fonctionnaire pour la mutation.
En interministériel, Bac+2 correspond à un recrutement sur un corps de catégorie B, donc difficile de part et d'autre.

A mon avis, agissons par étape, réglons enfin ce point sur les ASI et ensuite, soulagés, passons aux IGE et IGR.


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Xav_D le 22 Janvier 2016, 13:14:58
Pour ce qui est de l'intégration des ASI/AI dans le corps des IGE/IE, la question la plus cruciale pour certains est que les ASI/AI sont recrutables à Bac+2. Mais soyons honnêtes : combien d'ASI/AI recrutés ces 5 à 10 dernières années n'ont qu'un Bac+2 ? Le pourcentage est extrêment faible (à mon avis, car je n'ai pas de chiffres exacts en poche, mais quand je regarde autour de moi les AI, il y a nettement plus de docteurs que de Bac+3 et 1 seul Bac+2).
Le corps en question ne sert qu'à recruter des Bac+3, +4, +5 et des docteurs avec un salaire moindre. Donc pour le niveau d'études, il est clair qu'il ne constitue pas un argument valable.
Comme l'indique Leo75, la réforme de la catégorie B institue l'entrée des Bac+2 dans le 2ème grade des T et c'est en adéquation avec le reste de la fonction publique.

Je pense qu'il serait donc plus simple de verser les ASI/AI dans le corps des IGE/IE, et ensuite de remettre en adéquation les grilles des IE avec celles des attachés.
Mais cela implique de ne plus recruter dès aujord'hui des ASI/AI et de recruter les Bac+2 au niveau TCS. Cela aura aussi j'espère l'avantage de laisser plus de place de concours aux BTS/DUT.
Et cela améliorera notre mobilité à tous.

Il y a même plus simple, les AI sont reclassés comme les IE dans des grilles Attachés-like.


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: kamelfons le 22 Janvier 2016, 15:03:14
on peut toujours rêver...
on a laissé passer le train quand Valérie Pécresse nous offrait cette intégration sur un plateau
désormais je pense que la plupart d'entre nous partiront à la retraite en tant qu'AI mais il est vrai qu'il ne faut pas abandonner
la lutte.
Sous ce gouvernement soi disant de "gauche" je pense que c'est mort


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Opinion le 22 Janvier 2016, 15:08:32
Si les arguments pour l'intégration des asi dans le corps  sont bien sur légitimes , il faut je pense être pragmatique.  
Il y a un gros problème de calendrier.
Le travail sur la mise en place de  la ppcr est déjà programmé  et il est illusoire de penser que la question de l’intégration  des asi dans le corps des IGE puisse etre tranché avant .
Tout au plus cette question freinera les  discussions    sur les autres grades qui sont en cours ou vont l’être très prochainement.
Cela peut même être  un très bon argument pour le ministère  pour reporter sine die les revalorisations des autres grades.

Cette stratégie est perdante puisque nous n'avons rien obtenu depuis des lustres et perdons de plus en plus par rapport aux autres corps .

Je pense donc qu' il faut être  efficace et réaliste sur la mise en place de la ppcr  ( courant 2016)  pour chacun de nos grades et une fois obtenues des avancées  , revenir sur la problématique des asi.
Sinon nous serons marginalisés dans les accords mis en place car nous raterons la fenêtre  de négociations qui ne sera pas si longue que ça en 2016.

Pour la question des diplômes , je connais des catégorie C avec master des asi avec bac+2 , des IGE avec doctorat ,des prof d 'écoles avec le bac  ( de mon age donc pas trés jeunes)  . C'est un problème tellement général que je ne suis pas certain que  cela soit un réel argument. Sinon quid des autres personnes surdiplomées dans la fonction publique.

Après si l'avenir me donne tort  et que les propositions de xav  pour mettre tout le monde au niveau  attachés_like  aboutit  j'en serai le premier content pour les asi.
cela me semble  plus que compromis et hasardeux  et tout le monde risque d'y perdre.
le mieux est l'ennemi du bien




Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Xav_D le 22 Janvier 2016, 15:46:22
Bonjour Opinion,

La dernière phrase de mon intervention précédente n'est que le reflet des propos tenus en fin de discussion et en accord avec les discussions sur le PPCR.
Les IE/IGE et IR/IGR demande à ce que les grilles des IE/IGE se fondent dans celles des attachés d'administration de l'état, afin de ne plus rater le coche des nouvelles réformes possibles. C'est normal, voire salutaire.

On parle depuis des lustres de la fusion des AI/ASI dans les IE/IGE, mais pourquoi le faire maintenant ? Nous dites-vous, car cela pourrait retarder et faire perdre la correspondance pour les IE/IGE et IR/IGR.

Ne soyons donc pas passéïtes ! Demander à ce que les AI/ASI soient intégrés dans la grille des attachés d'administration de l'état sera plus facile, car la grille des AI/ASI rentre parfaitement dans la grille des attachés et même plus facilement que celle des IE/IGE.
Ainsi le SNPTES respectera son mandat vu que les 2 corps seront tout deux fondus dans celui d'attaché-like.


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Opinion le 22 Janvier 2016, 16:43:33
bonjour,

Dans le cadre du  ppcr , Il semble déjà acté  si j'ai bien compris  qu'il y aura un  groupe de travail spécifique pour les asi  sur le premier semestre 2016  (petit-a avec indice final brut inferieur à 966 )  et un pour les igr au deuxième semestre 2016.
 Donc  la réflexion n'aura pas lieu en même temps  pour les ASI  et les  IGE.
"car la grille des AI/ASI rentre parfaitement dans la grille des attachés et même plus facilement que celle des IE/IGE" :  là j'ai un peu plus de mal à vous suivre car l'indice terminal d'asi  n'est pas du tout équivalent à l'indice final des grades TYPE-A (966 brut et 783 net)

Pour l'accord ppcr c'est cet indice final qui semble déterminant pour classer  les grades.  
=966 brut  TYPE -A
>966 brut  A SUPERIEUR (2 semestre 2016)
<966 petit A ( 1 semestre 2016)

En plus cette question n'est pas du seul ressort du SNPTES pour les accords ppcr, ce qui va rendre un travail en parallèle sur la question des asi  impossible à maitriser  au vu du calendrier et des acteurs en présence. Je ne sais même pas dans quelle mesure  en tant que syndicat indépendant le SNPTES pourra directement être dans les débats. J’espère que si mais cela reste à confirmer.  

C'est justement ne pas être passéiste que d’être réaliste et de s'adapter au contexte.

Il y a en fait deux dossiers qui se télescopent . la ppcr c'est maintenant et les règles sont déjà plus ou moins définies  suivant les grades.
 Je ne vois pas comment il y aurait consensus  sur une période si courte avec deux dossiers en un, en complexifiant les choses.

Je ne crois pas du tout à la bascule directe des asi en attaché-like.
Ca ne coute rien de demander?  Je pense que si. C'est le meilleur moyen  de faire décrocher  nos grades des accords PPCR.
Et il ne faudra pas compter sur une autre fenêtre  avant un bon nombre d'années.
C'est mon sentiment. On peut me taxer de pessimisme , j'essaie d’être réaliste .
Certains asi optimistes croient  depuis 8  ans cette intégration et vont de désillusion  en désillusion .
 Mieux vaut voir les choses en face  pour que  les asi qui sont surdiplomés cherchent d'autres voies de promotions sans attendre encore 10 ans pour rien.

Les dernières infos que l'on pu avoir ne montrent  pas que le  le dossier ait  avancé  , au contraire  ( opposition de certaines directions )

Je ne veux pas jouer les cassandre  

Espérons que contrairement à elle j'ai tort sur toute la ligne





 




Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: maxou91 le 22 Janvier 2016, 18:58:35
Bonsoir,
Attention, les corporatifs de grades et de corps, ne sont pas favorables à voir arriver un contingent d'AI dans leur corps avec un niveau inférieur, puisque l'indice sommital du corps des ASI est de 730 brut et celui des IGE 2e classe est de 750 et le niveau de recrutement est différent.
C'est comme les IGE 1e classe et d'autres, qui ne souhaitent pas voir venir les AAE du 1e grade par voie de détachement....
Je crois qu'à un moment donnée, il faut être cohérent et adopter un principe d'équité....

Pour ma part pour rester terre à terre, qu'en est il de la circulaire du MENESR, où il est clairement stipulé que le corps des ASI n'était pas équivalent à celui des ADAENES (AAE), donc aucune possibilité de détachement.
Ce post (http://forum.snptes.org/index.php?topic=2560.0) a dû être nettoyé par le SNPTES, puisque je ne retrouve plus les échanges sur le sujet. De mémoire, M. FAVENNEC avait prévu de faire le point sur cette circulaire......
Bonne soirée.



Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: maxou91 le 25 Janvier 2016, 06:49:53
Bonjour,
Comme vous le verrez dans ce projet PPCR présenté récemment par la DGAFP, le corps des ASI existera certainement dans la durée à l'instar des CTSS, et d'autres.... Et la stagnation de ceux qui veulent évoluer par la biais de la mobilité.
Je crois que des mesures doivent être prises par les membres de corps pour réveiller l'administration et la DGAFP. Il faut qu'ils envoient leur demande à l'administration pour une intégration directe dans le corps des IGE dès que possible.
Et notamment, le retrait de la circulaire du bureau de gestion des AAE (et de son principe) qui interdit les détachements des ASI dans le corps des AAE.
Je pensais que le but de l'administration était de réduire les corps de catégorie A, mais je m’aperçois qu'on y va sur la pointe des pieds, surement une guère de pouvoir qui en est à l'origine....
Bonne journée.



Titre: Re : Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: FA-ENESR Alain Favennec le 25 Janvier 2016, 08:42:37
Comme vous le verrez dans ce projet PPCR présenté récemment par la DGAFP, le corps des ASI existera certainement dans la durée.

Maxou,

J'étais déjà adulte (je n'ai pas 150 ans) que des spécialistes occidentaux nous annonçaient, à longueur de temps, que le système soviétique ne tomberait jamais et que l'homo-sovieticus était né... Mon exemple est un peu démagogique mais je veux dire par là que rien n'est gravé dans le marbre et que même l'impensable est réalisable. La fusion de deux ou trois corps de catégorie A ITRF-ITA est techniquement et financièrement possible que ce soit dans le cadre de la mise en place de ce PPCR ou à un autre moment.
Enfin, concernant votre idée de demandes individuelles d'intégration d'ASI en IGE, je vous ai déjà donner mon avis... Si la chose aboutissait -ce dont je doute- cela mettrait à bas plusieurs principes propres à la fonction publique et c'est pour cette raison que nos tutelles et le ministère en charge de la fonction publique ne céderaient pas à cette manœuvre... cela remettrait en cause, cette fois pour longtemps, une demande du SNPTES qui n'ait pas pour autant pas extravagante.

Bonne journée


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: maxou91 le 26 Janvier 2016, 06:46:38
Bonjour,
Cela fait trois ans que ma femme essaie de se rapprocher du domicile puisqu'elle a postulé sur des postes vacants d'attachés dans la territoriale et hospitalier. La réponse, votre corps n'est pas équivalent à celui des attachés. Et le fonctionnaire de catégorie A ne peut être détaché sur un corps de catégorie B.
Pensez vous normalement, que la manœuvre de fusion dont le SNTPES parle au profit des ASI soit reportée sine die?.
Et elle ne semble pas être la seule, c'est inadmissible!!!
Cordialement.



Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: FA-ENESR Alain Favennec le 26 Janvier 2016, 07:13:40
Bonjour Maxou,

Pour l'instant nous sommes en négociation dans le cadre du protocole social et la DGRH du ministère réfléchit à la nouvelle architecture de la catégorie A ITRF-ITA (nombre de corps, nombre de grades, etc.) qui devrait accompagner la mise en place du fameux PPCR. Un espoir  provient aussi du fait que la ministre en charge de la fonction publique a annoncé qu'à terme les fonctionnaires devraient avoir l'opportunité, a minima, d'évoluer sur au moins deux grades dans leur carrière et, en l'état, c'est engagement est, de fait, impossible pour un ASI.
Autre espoir, la DGRH du ministère a longtemps répondu que le niet opposé à l'intégration des ASI provenait, indirectement, des directions d'EPST (CNRS, INSERM, INRA, etc.) or, lorsque nous rencontrons ces dernières elles nous assurent, apparemment de bonne fois, qu'elles n'y sont pas opposées...
C'est une négociation et un combat, je ne peux donc vous donner d'autres éléments mais, croyez moi, nous faisons le nécessaire pour que ce mandat du SNPTES aboutisse.

Bonne journée


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Opinion le 26 Janvier 2016, 12:47:54
bonjour,

De façon  globale il est très difficile  d'avoir connaissance des propositions faites par les syndicats.
La réponse est souvent " nous sommes ouverts à tout mais ne pouvons dévoiler nos propositions pendant les négociations"

Et lorsque les débats n'aboutissent pas , on n'a également que très peu d'infos et pas vraiment de "droit d'inventaire".

Je trouve cela dommage même si je comprends que tout ne peut être  dit .
Il y aurait peut être la place  pour  tenir plus informés les personnels  de l’avancée  des débats et les grandes pistes sans rentrer forcement dans les détails.

par exemple quid de la mise en place du grade fonctionnel pour les IGE et les IGR  alors que celui ci devrait être crée  dans les corps enseignants ( certifies ...)

Les syndicats proposent ils comme solution de repli un deuxième grade chez les ASI ou restent ils sur un "tout ou rien"?

Ce forum a le mérite de permettre de donner son sentiment   et de poser des questions   ,  sans censure , ce qui est à mettre à votre crédit et n'existe pas ailleurs.

Cordialement


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: maxou91 le 29 Janvier 2016, 17:35:45
Bonjour,
Merci pour ces éléments.
Bonne journée.


Titre: Re : Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: FA-ENESR Alain Favennec le 01 F?vrier 2016, 08:49:20
De façon  globale il est très difficile  d'avoir connaissance des propositions faites par les syndicats.
La réponse est souvent " nous sommes ouverts à tout mais ne pouvons dévoiler nos propositions pendant les négociations"

Et lorsque les débats n'aboutissent pas , on n'a également que très peu d'infos et pas vraiment de "droit d'inventaire".

Ce forum a le mérite de permettre de donner son sentiment   et de poser des questions   ,  sans censure , ce qui est à mettre à votre crédit et n'existe pas ailleurs.

Bonjour,

L'inventaire est assez simple à faire, lorsque Valérie Pécresse s'est engagée à l'intégration des assistants-ingénieurs dans le corps des ingénieurs d'études, la CGT était contre cette avancée... Ce qui, évidemment, confortait l'opposition des directions d'EPST (celles-ci ont, sur ce point, évoluées) et, sans aucun doute, les opposants en place dans les services ministériels et les autres établissements.
Quant à la censure, nous nous censurons entre militants "nationaux" du SNPTES lorsque nous commettons une erreur technique ou une faute de français (cela m'arrive...) et, pour ne rien vous cacher, j'ai dû, une fois, censurer une personne qui traitait vertement les personnels logés de faignant...

Bonne journée


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: maxou91 le 05 F?vrier 2016, 21:29:21
Bonsoir,
Je viens de constater que l'étude des projets relatifs à l'application des mesures PPCR ont débuté le 03/02/2016 au CSFPT.  Le projet de décret des CTSS a reçu un avis favorable des membres.
http://www.lagazettedescommunes.com/428252/le-csfpt-debute-lexamen-des-nouvelles-grilles-indiciaires/

Il serait intéressant que le SNPTES poste ici, le projet de décret et le rapport de présentation qui sont annexés pour le devenir des ASI, qui seront étudiés au CSFPE.

Certains sujets restent sensibles ici, mais je crois que cela se fera ressentir aux prochaines élections pour manque de transparence et de manque d'égalité de traitement.

Bon courage à tous.


 


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: choupitruc le 21 Avril 2016, 10:29:27
Bonjour à tous,
Où en est-on de cette épineuse question de l'intégration des ASI dans le corps des IGE ?
Quand doit-elle enfin être abordée ?
Visiblement à la dernière réunion du groupe 4, elle ne l'a pas été.
Merci de vos infos et d'un calendrier éventuel. 


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: danou le 21 Avril 2016, 10:45:43
Bonjour,
C'est un sujet qui ne trouvera une issue favorable dans les prochains jours. Je crains hélas, qu'il restera dans les cartons.
S'il n'y a pas une action forte des ASI et des AI, il n'y a aucun doute qu'il dormira bien sagement.
Bonne journée.


Titre: Re : Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: SG-SNPTES le 21 Avril 2016, 10:53:26
Bonsoir,
Je viens de constater que l'étude des projets relatifs à l'application des mesures PPCR ont débuté le 03/02/2016 au CSFPT.  Le projet de décret des CTSS a reçu un avis favorable des membres.
http://www.lagazettedescommunes.com/428252/le-csfpt-debute-lexamen-des-nouvelles-grilles-indiciaires/

Il serait intéressant que le SNPTES poste ici, le projet de décret et le rapport de présentation qui sont annexés pour le devenir des ASI, qui seront étudiés au CSFPE.

Certains sujets restent sensibles ici, mais je crois que cela se fera ressentir aux prochaines élections pour manque de transparence et de manque d'égalité de traitement.

Bon courage à tous.

La question des assistants ingénieurs n'a pas encore été tranchée. Il n'existe, pour l'instant, aucun projet de texte concernant les ITRF de catégorie A. Les négociations au niveau de la fonction publique suivent leur cours, mais tous les corps ne sont pas traités en même temps.

Des textes interministériels concernant les catégories B et C ne devraient plus tarder a être publiés, mais notamment pour le corps des adjoints techniques, il faudra ensuite modifié le statut ITRF, pour prendre en compte le passage de 4 à 3 grades.

Cordialement,


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: danou le 21 Avril 2016, 11:07:14
Le corps des CTSS n'a pas intégré le corps des attachés. Je crains que le corps des ASI aura la même perspective. Donc, pas d'intégration dans le corps des IGE.
En cette période de récession, qui paiera cette fusion...
 


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: SG-SNPTES le 21 Avril 2016, 11:15:34
Bonjour,

Le corps des conseillers techniques de service social des administrations de l'État (CTSS) n'est pas un corps de la filière administrative. À ma connaissance, il n'y avait aucune demande syndicale ou autre de l'intégrer dans le corps des attachés.

Cordialement,


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: danou le 21 Avril 2016, 13:14:28
Effectivement, ce n'est pas un corps de la filière administrative, mais il y avait une demande......... L'administration était favorable (comparativement à notre ministère) à leur intégration (ou par détachement) dans le corps des attachés. Mais les syndicats étaient contre et l'ordonnance du conseil d’État en pièce jointe, leur ont donné raison.


Titre: Re : Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: FA-ENESR Alain Favennec le 25 Avril 2016, 05:00:31
Mais les syndicats étaient contre et l'ordonnance du conseil d’État en pièce jointe, leur ont donné raison.

Bonjour,

Sans critiquer les syndicats en question et notamment l'UNSA... c'est, dans un certain sens, bien dommage si on compare la grille du corps des conseillers techniques de service social (un grade unique culminant à l'indice brut 730) à celle des attachés (deux grades dont le premier termine à l'indice brut 901... et le deuxième à l'indice brut 966... et je n'évoque même pas l'existence du grade fonctionnel...).
Sans langue de bois, la volonté de ne pas voir disparaître le corps conseillers techniques de service social a sans doute prévalu sur d'autres intérêts.

Bonne journée


Titre: Re : Re : Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: danou le 25 Avril 2016, 08:12:44
Bonjour,
(un grade unique culminant à l'indice brut 730) à celle des attachés (deux grades dont le premier termine à l'indice brut 901... et le deuxième à l'indice brut 966... et je n'évoque même pas l'existence du grade fonctionnel...).
Le premier grade des attachés culmine à l'indice IB 801 et non 901
C'est aussi le cas des ASI par rapport au IGE

Sans langue de bois, la volonté de ne pas voir disparaître le corps conseillers techniques de service social a sans doute prévalu sur d'autres intérêts.
Je ne partage pas ce point de vue :
- L'Etat est dans une politique de réduction de corps et de cadres d'emploi
- Le corps des CTSS n'a pas de débouchés
- Si le fonctionnaire devient attaché, qu'est ce qui l'empêcherait de poursuivre sa mission de service social ?

Bonne journée


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: SG-SNPTES le 25 Avril 2016, 08:39:46
Bonjour,

La fonction publique a certes la volonté de réduire le nombre de corps, mais elle a décidé de le faire en appliquant une logique métier, par création de filières interministérielles. Il ne vous a pas échappé que le corps des attachés d'administration de l'État est un corps interministériel de la filière administrative.

En application de cette logique métier, la fonction publique n'a pas souhaité positionner le corps des conseillers techniques de service social dans cette filière.

Cela dit, il est possible de revaloriser le corps des conseillers techniques de service social sans le fusionner avec celui des attachés, mais en lui appliquant une structuration et des grilles de rémunération équivalentes.

Enfin, je vous rappelle que l'objet de ce sujet de discussion est : "Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études".
Merci d'ouvrir un autre sujet pour débattre de la problématique des conseillers techniques de service social.

Cordialement,


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: danou le 25 Avril 2016, 09:49:28
En application de cette logique métier, la fonction publique n'a pas souhaité positionner le corps des conseillers techniques de service social dans cette filière.
L'administration y était favorable.... N'y a t'il pas une indépendance entre la justice et la fonction publique ?
Vous me faites comprendre, qu'il pourrait y avoir connivence sur une décision de justice ???

Logique de métier : n'y a t'il pas eu fusion dans la recherche, entre les corps à dominante technique et les administratifs, avec la disparition des attachés, secrétaires, etc.., au profit des Techniciens, assistant- ingénieurs, ingénieurs d'études, etc..
Qu'est ce qui empêcherait de le reproduire pour les corps des attachés (CTSS).

Cela dit, il est possible de revaloriser le corps des conseillers techniques de service social sans le fusionner avec celui des attachés, mais en lui appliquant une structuration et des grilles de rémunération équivalentes.
Pour un décret aussi récent, c'est dommage de l'avoir publié sans une grille similaire au corps des attachés. Mais, cela montre qu'on est pas près d'atteindre l'horizon...

Enfin, je vous rappelle que l'objet de ce sujet de discussion est : "Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études".
Merci d'ouvrir un autre sujet pour débattre de la problématique des conseillers techniques de service social.
Le corps des CTSS n'a pas intégré le corps des attachés. Je crains que le corps des ASI aura la même perspective. Donc, pas d'intégration dans le corps des IGE.
En cette période de récession, qui paiera cette fusion...
 
Si vous aviez lu mon intervention, j'avais abordé ce sujet pour indiquer que l'avenir des ASI sera dans la même perspective.

Il n'y a pas besoin d'ouvrir un autre post pour le corps des CTSS. Les membres de corps ouvriront eux même lorsqu'ils se sentiront lésés.
Bonne journée.


Titre: Re : Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: SG-SNPTES le 25 Avril 2016, 09:57:29
Logique de métier : n'y a t'il pas eu fusion dans la recherche, entre les corps à dominante technique et les administratifs, avec la disparition des attachés, secrétaires, etc.., au profit des Techniciens, assistant- ingénieurs, ingénieurs d'études, etc..

Il y a une grande différence entre ces deux cas. L'intégration des corps administratifs de recherche et de formation dans les corps techniques a été possible car il s'agissait de corps régit par le même statut particulier et le statut des ITRF précise dans sont article 1 : "Ils concourent directement à l’accomplissement des missions de recherche, d’enseignement et de diffusion des connaissances et aux activités d’administration corrélatives."

Bonne journée


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: danou le 25 Avril 2016, 10:16:30
Lorsqu'on veut, rien est impossible. Il suffit de mettre en œuvre les moyens pour y arriver. Et l'administration sait y faire...


Titre: Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: emordnilap le 17 Mai 2016, 12:46:42
Bonjour à tous,

un petit up car l'on viens de féter les 8 ans de ce fils de discussion....

des nouvelles de ce dossier soit par le biais de la PPCR soit par celui de l'agenda social?

Merci


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Xav_D le 17 Mai 2016, 13:06:41
En fait, l'anniversaire des 8 ans, c'était il y a 2 mois et 4 jours  ;)


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: FA-ENESR Alain Favennec le 18 Mai 2016, 09:43:40
Bonjour,

Je précise, pour les désespérés ou pour ceux qui aiment les anniversaires singuliers, que le SNPTES a, parfois, dû attendre longuement une fenêtre de tir pour, enfin, obtenir gain de cause sur telle ou telle de ses revendications... Ainsi, j'en veux pour preuve le long et âpre combat que nous avons mené pour obtenir un statut de fonctionnaires titulaires pour les collègues ITRF-ITA... ce combat, selon des avis divergents, aurait commencé en 1953 ou 1968 pour aboutir en 1983 (pour les ITA) et 1985 pour les ITRF. Heureusement que d'autres revendications s'obtiennent bien plus rapidement !
Pour l'instant le SNPTES attend le "politique" qui acceptera, en ce domaine, de faire bouger positivement les choses.

Bonne journée


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: emordnilap le 18 Mai 2016, 10:21:47
Merci Alain de cette info...

le but n'était pas de "fêter" un anniversaire mais de faire remonter le sujet.

En effet entre les différentes négociations à des niveaux eux aussi différents, il est difficile de suivre l'ensemble et d'être sur de ne pas être passé à coté d'un "détails".

Bonne journée
@++


Titre: Re : Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: FA-ENESR Alain Favennec le 18 Mai 2016, 11:09:52
Merci Alain de cette info...

le but n'était pas de "fêter" un anniversaire mais de faire remonter le sujet.

Bonjour,

Ma réaction avait essentiellement pour objectif de ne pas désespérer Billancourt  :)

Amicalement


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: loloth le 02 Juin 2016, 09:55:42
Une idée qui me turlupine souvent quand j'entend que l'intégration des AI dans le corps des IE peut poser probleme à certains IE
Pourquoi ne pas imaginer créer une 3è classe -qui utiliserait la grille de salaire des AI- chez les IE qui correspondrait en fait à tous les AI intégré?
Cela ouvrirait pas mal de portes aux ex AI par la suite pour evoluer vers la 2è classe des IE ou pour changer de ministère


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: éric B le 03 Juin 2016, 06:59:13
bonjour,

Malheureusement, je commence à me dire que l'intégration des AI en IE n'est pas une priorité, ne l' a jamais été réellement.
Peu de syndicat en on fait leur cheval de bataille, le seul a été le SNPTES mais qui le réclame depuis....très longtemps.... ( ca fait 24 ans que je suis dans un organisme de recherche et on en parlait déjà il y a  24 ans....)
Ce corps AI voulu par les syndicats en leur temps....n'est finalement qu'un corps "déchets" ou l'évolution est impossible, on s'en rend compte depuis longtemps.
Sans compter que la recherche n'est pas forcément prioritaire dans ce Pays, on donne des milliards aux enseignants....et nous on nous enlève des crédits...
Enfin Perso, je suis dégouté, je n'y crois plus, je regrette juste d'avoir choisi cette voie, que je ne recommande absolument aux jeunes qui veulent associer passion et salaire, car dans la recherche, c'est incompatible...
Sans vouloir être pessimiste, en tout cas merci à tous ceux qui se sont battus, merci à d'autres syndicats qui ont bien torpillés ce projet qui aurait pu aboutir il y a quelques années; mais surement que ceux étaient eux mêmes déjà IE/IR......

Salutations


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Aguilar le 03 Juin 2016, 07:21:02
Bonjour,

Pour répondre à éric B, je ne vois pas en quoi le corps des ASI/AI serait un corps déchet qui ne permettrai pas de progresser.

Je ne sais pas quelle opinion vous avez de vous même, mais je ne me considère pas comme un "déchet", ensuite vous n'avez peut-être pas tenté les concours ou vous n'avez pas été assez performant pour avancer par liste d'aptitude, mais de grâce assez avec ce pessimisme; ce n'est pas parce que le dit corps "n'a pas encore" intégré celui des IGE/IE que tout espoir est fini.

Bonne journée


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: éric B le 03 Juin 2016, 08:19:37

C'est un corps déchet dans le sens ou il n y a qu'un grade et on "vite au bout" de ce corps!; je ne parle pas des personnes qui y travaillent

Maintenant la réalité elle est là; et  les chiffres sont disponibles:
Concernant le passage sur dossier, toutes BAP confondues, ce sont 2 promotions de corps que nous avons eu pour toute la délégation EST l'année dernière, faites moi rêver! à ce niveau là, ce n'est plus de l'élitisme, c'est juste honteux!!
Du recrutement en interne ou en externe j'en ai fait pendant 4 ans, j'ai vu des choses, j'ai entendu des choses, et là encore faites moi rêver votre présentation ne plaira que si en face si vous avez un jury qui connait le milieu, qui est réceptif. ( mais là on dépasse de loin le sujet de base)

C'est juste le système qu'il faut revoir, celui ci n'est plus adapté à la situation actuelle de nos organismes de recherche, ou même encore il y a 2 ans j'ai vu des docteurs en science être recrutés en externe au niveau IE.....
Et là et bien forcément cette jeune recrue aura un meilleur dossier  dossier qu'un candidat "standard".....

bien cordialement

On dépasse de loin le sujet de base, donc je vais m' arrêtez là, de toute façon l'éventuelle intégration ne réglerait pas tout de loin s'en faut!
Les systèmes de promotions au sein de nos organismes de recherche sont de loin archaïques, dépassés, ça date d'un autre temps c'est tout...


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: FA-ENESR Alain Favennec le 04 Juin 2016, 06:35:29
Bonjour,

Nous devons effectivement, malgré notre colère, faire attention à notre vocabulaire.
L'optimisme du SNPTES provient d'une phrase de l'Accord relatif à l’avenir de la fonction publique : "Le principe selon lequel chaque fonctionnaire doit pouvoir dérouler une carrière complète sur au moins deux grades, dans toutes les catégories, sera mis en oeuvre et servira à la fixation des taux d’avancement".
Tout y est dit et, de fait, les assistants-ingénieurs devront aussi bénéficier des retombées de cet accord et, notamment, des déclinaisons du parcours professionnels, des carrières et des rémunérations (PPCR); il reste, c'est le plus important, à en connaitre la forme (ajout d'un second grade; intégration aux corps des ingénieurs d'études; création d'un corps de carrière des ingénieurs; etc.).

Bonne journée


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: oliv57b le 08 Juin 2016, 14:05:07
Bonjour,

Autant le corps des AI est une voie de garage par rapport aux personnels qui ont le niveau ingénieur, il reste néanmoins une évolution de carrière intéressante pour les techniciens quelque soit son grade. Personnellement je souhaiterais ou plutôt devrais-je dire, j'aurais souhaité intégrer le corps des AI. 

cordialement


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: FA-ENESR Alain Favennec le 08 Juin 2016, 15:25:58
Bonjour,

Je vous convie à lire le dernier communiqué du SNPTES :
Amélioration des carrières : Les 26 000 ingénieurs ITRF-ITA ne doivent pas être les oubliés !

http://www.snptes.fr/Amelioration-des-carrieres-Les-26.html

Bonne lecture


Titre: Re : Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: jp75 le 09 Juin 2016, 07:06:01
Bonjour,

Pour répondre à éric B, je ne vois pas en quoi le corps des ASI/AI serait un corps déchet qui ne permettrai pas de progresser.

Je ne sais pas quelle opinion vous avez de vous même, mais je ne me considère pas comme un "déchet", ensuite vous n'avez peut-être pas tenté les concours ou vous n'avez pas été assez performant pour avancer par liste d'aptitude, mais de grâce assez avec ce pessimisme; ce n'est pas parce que le dit corps "n'a pas encore" intégré celui des IGE/IE que tout espoir est fini.

Bonne journée

Je suis assez d'accord avec Éric B

Le chance de passer sur concours IE sont de même pas 3% qd c'est pas pipé d'avance....

C'est peut être pas un corps de déchets. Mais une voie de garage certainement.

Qd en plus elle rends quasiment impossible tout passage vers d'autres ministère/fonction publique où AI n'existe pas.

De même qd on voit que depuis la refonte de la catégorie B
À enceinte équivalente un tce gagne plus qu'un AI

Super.

Et pour l'intégration c'est claire que 1968>1983 pour la précédente réforme du style fait rêver.

Avec à côté de ça un allongement des cotisations et ds pas trop longtemps une modification de la methodmethode de calcul pour les retraites.
Ai ds la recherche ça fait rêver


Titre: Re : Re : Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: FA-ENESR Alain Favennec le 09 Juin 2016, 13:47:57
Citation de: jp75
Le chance de passer sur concours IE sont de même pas 3% qd c'est pas pipé d'avance....

C'est peut être pas un corps de déchets. Mais une voie de garage certainement.

Bonjour,

Je vous renvoie à la lecture de cette discussion dont le thème est similaire :
http://forum.snptes.org/index.php?topic=7976.105

Vous constaterez que certains de nos collègues, en étudiant des données chiffrées, concluent que la théorie des concours ITRF "pipés", notamment chez les ASI, ne résiste pas à l'analyse. Il n'en demeure pas fois que la situation que vous dénoncez peut, dans quelques établissements, exister.

Bonne journée


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: jp75 le 09 Juin 2016, 15:42:42
Le lien que vous me donner l'ai de concerné les concours externes qui sont une autre problématiques


Titre: Re : Re : Re : Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: tux le 21 Juin 2016, 10:11:48
Citation de: jp75
Le chance de passer sur concours IE sont de même pas 3% qd c'est pas pipé d'avance....

C'est peut être pas un corps de déchets. Mais une voie de garage certainement.

Bonjour,

Je vous renvoie à la lecture de cette discussion dont le thème est similaire :
http://forum.snptes.org/index.php?topic=7976.105

Vous constaterez que certains de nos collègues, en étudiant des données chiffrées, concluent que la théorie des concours ITRF "pipés", notamment chez les ASI, ne résiste pas à l'analyse. Il n'en demeure pas fois que la situation que vous dénoncez peut, dans quelques établissements, exister.

Bonne journée

Bonjour,

Personnellement, les chiffres de la discussion me confortent dans l'idée que les concours sont majoritairement biaisés sauf dans le cas des où il y a un écrit qui permet de juger la valeur réelle  des candidats les uns par aux autres. C'est ce qui rend ce concours d'ASI tellement plus difficile par rapport aux autres ou l'admissibilité se fait par rapport d'activité que l'on peut enjoliver à volonté et parfois même avec la bienveillance d'une hiérarchie qui y trouve son intérêt.
La dernière fois que j'ai passé des concours IR (externe ou interne confondus), sur 8 d'entre eux, le candidat admissible local a été choisi. Je me suis déplacé pour le 9ème, et j'ai appris sur place que le candidat local avait raté l'admissibilité et que le poste ne correspondait plus au profil du concours.
Aujourd'hui je ne suis plus mobile donc j'ai au moins cette frustration en  moins !


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: LOWcost2014 le 06 Juillet 2016, 10:52:10
Bonjour,

Pourquoi ne pas intégrer les tech exceptionnels avec les AI, ils font le même boulot .....
Et pourquoi ne pas intégrer les IE hors classe avec les IR2, ils font le même boulot .....
Cette intégration des AIs avec les IEs n'est franchement pas compréhensible sauf pour les AIs au détriment de tous les autres agents  !!!!

Cdlt


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: loloth le 06 Juillet 2016, 13:51:07
quand un AI veut changer de minsitère pour aller dans la téritoriale par exemple, on lui repond que son corps n'existe pas ailleurs et donc il est bloqué, pas de possibilité de mobilité hors ministère de l'enseignement supérieur et de la recherche

c'est en grande partie ce qui motive cette intégration


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: LOWcost2014 le 06 Juillet 2016, 15:01:25
Dans le classement des corps de catégorie A, vous n'êtes pas les seuls (http://www.fonction-publique.gouv.fr/corps-types-de-la-fonction-publique-de-letat)

Catégorie A (- )  Espace indiciaire en indices bruts

A assistant ingénieur    366 - 660 / 730
A socio-éducatif        496 - 730
Infirmiers cat. A    370 - 700 (01/07/2015)  379 - 730


Si le problème est le détachement dans un corps équivalent (et même prb pour les infirmières et les socio-educatifs), pourquoi ne pas travailler sur les décrets d'application pour les détachements plutôt que de demander une fusion de AIs  avec IEs qui est injuste pour tous les IEs (dont l'effectif est supérieur à celui des AIs !!, ca s'appelle la démocratie)



Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: optiplex le 06 Juillet 2016, 15:23:15
sauf qu' un infirmier catégorie A peut  faire un détachement ,puisque c 'est un grade existant  interministériel.
l' Assistant ingénieur ne l 'est pas.


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Xav_D le 06 Juillet 2016, 16:17:57
Je serai intéressé de savoir pourquoi la fusion des AI/ASI et IE/IGE serait INJUSTE pour l'ensemble des IE/IGE ? Mais alors vraiment très intéressé.


Titre: Re : Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Charles.B le 06 Juillet 2016, 16:31:27
Je serai intéressé de savoir pourquoi la fusion des AI/ASI et IE/IGE serait INJUSTE pour l'ensemble des IE/IGE ? Mais alors vraiment très intéressé.

Pareil... Je ne comprends pas.
L'argument d'Opinion est de dire que s'il y'a intégration les IE ne seront pas revalorisés mais je ne vois pas comment on peut affirmer cela non plus.
Tout le monde est d'accord pour dire que les grilles IE doivent être revalorisées et harmonisées avec les corps équivalents des autres ministères.

Et l'intégration des ASI irait justement dans ce sens d'harmonisation.


Titre: Re : Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Leo75 le 06 Juillet 2016, 17:24:02
Pourquoi ne pas intégrer les tech exceptionnels avec les AI, ils font le même boulot .....
Et pourquoi ne pas intégrer les IE hors classe avec les IR2, ils font le même boulot .....

Bonjour,

Vous n'étayez pas vos affirmations. Ce sont des propos purement rhétoriques.
Dans la réalité, les ASI sont un corps atypique et fermé qui leur causent beaucoup de problèmes d'évolution.
Il peut même faire barrage à la progression des TECH vers les IGE, certains estimant qu'ASI étant le corps intermédiaire.
Par expérience, je peux vous dire que tous les ASI que j'ai rencontrés occupaient les fonctions d'un IGE et ce, dès leur arrivée., qu'ils soient contractuels ou fonctionnaires.
Pour l'établissement, le corps des ASI permet d'avoir des IGE moins cher.

A mon avis, l'évolution de ce corps me parait une nécessité. Il est temps de s'aligner sur ce qui se fait dans tant de ministères.

Cordialement


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: LOWcost2014 le 06 Juillet 2016, 17:25:43
C'est injuste car les AIs auront une promotion sans passer de concours, alors que pour changer de corps il faut passer un concours pour tous les autres corps sauf les AIs qui sont pistonnés !!
Et fusionner des bacs +2 avec des bac +3 c'est injuste car pas le même niveau de diplôme et oui s'il y a un niveau de recrutement c'est pas fait pour les chiens !!
et je peux pousser le bouchon plus loin, en disant que pour régler le prb des détachements, il n'y a qu'à fusionner les techniciens supérieurs recrutés à Bac+2 avec les AIs qui sont recrutés à Bac +2



Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: LOWcost2014 le 06 Juillet 2016, 17:39:15
Pour Leo75

"Par expérience, je peux vous dire que tous les ASI que j'ai rencontrés occupaient les fonctions d'un IGE et ce, dès leur arrivée., qu'ils soient contractuels ou fonctionnaires."

Pensez vous être les seules  ? Combien de IE sont recrutés au niveau thèse et font un boulot d'IR ????
Idem pour les tehniciens. Je connais même des adjoints techniques recrutés à Bac +5 et qui font des boulots d'IE !!

Alors arrêté avec l'argument que les pauvres AI font un boulot d'IE , raison pour laquelle qu'ils doivent passer IE. C'est pour tout le monde pareil !

Si vous voulez passer IE vous n'avez qu'a passé les concours comme tout le monde !!


Titre: Re : Re : Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Opinion le 06 Juillet 2016, 18:09:09
Je serai intéressé de savoir pourquoi la fusion des AI/ASI et IE/IGE serait INJUSTE pour l'ensemble des IE/IGE ? Mais alors vraiment très intéressé.

Pareil... Je ne comprends pas.
L'argument d'Opinion est de dire que s'il y'a intégration les IE ne seront pas revalorisés mais je ne vois pas comment on peut affirmer cela non plus.
Tout le monde est d'accord pour dire que les grilles IE doivent être revalorisées et harmonisées avec les corps équivalents des autres


Et l'intégration des ASI irait justement dans ce sens d'harmonisation.
Bonjour Charles ,
je dis cela parce que je reste persuadé que l'on offrira pas une double revalorisation aux asi si ils versaient dans le corps des IGE ( une première en passant IGE. Et une deuxième en revalorisant le corps des IGE ) .  Cela tirera forcément le corps des IGE vers le bas lors de la négociation  vu l'impact financier que constituerait cette double revalorisation.
Sur le fond je ne suis contre rien et il y a un véritable probleme pour le corps des ASI.
Mais croyez vous  qu'un probleme qui traine depuis 15 ans va être résolu comme cela ?
Il faut un jour etre réaliste  et obtenir des avancées .  Dans le cadre du ppcr les asi peuvent ete revalorisés par la création d'un 2ème grade car le ppcr le prevoit. Si ce 2 eme grade arrive au même niveau que celui d'IGE  ou le meme indice que les autres corps de Categorie A de la fonction publique , je n'y verrai pas de probleme.
Il me semble juste qu'au niveau stratégique  on ne soit pas doué puisque nous n'obtenons jamais rien. Au bout de 15 ans il faut peut être essayer autre chose.
Pour l'histoire des tâches reellements effectuées par untel ou untel je connais des tech qui ont plus de responsabilité et de tâches que certains IGR ( si si )
En premier lieu il faut demander d'arrêter de recruter  sur le grade d'ASI et ensuite il sera crédible de demander  des bascules par quotas annuels  sur le grade d'IGE comme il avait été fait pour les instituteurs sur le corps des professeurs d'écoles .
En dehors de ca je trouve le concours d'ASI plus credible que celui d'IGE en raison de l'écrit et surement plus compliqué .  
Mais je connais aussi des IGE et des IGR qui se creuseraient la tête sur les écrits de tech .
Il ne s'agit donc pas pour moi ,d'un probleme de niveau car je suis persuadé qu un ASI peut faire un travail d'IGE comme cela est vrai avec d'autres grades.
J'aimerais juste que l'on sache gagner des négociations en etant pragmatiques et réalistes .
Ne nous leurrons il y aura toujours des cas d'injustices et je trouve que nos corps  en subissent beaucoup ( concours flechès  mutations inexistantes etc....)
J'attends le jour oû les syndicats  établiront un préavis de grève pour defendre les corps itrf mais cela ne semble pas dans la culture  de nos syndicats et donc aucun risque  à nous traiter par dessus la jambe .
Pour info je me rappelle avoir fait grève dans les années 90  avec le snptes pour  l'obtention des primes informatiques aux itrf et cela avait abouti rapidement .(qui étaient versées aux corps des asu)   Et j ai fait  grève en étant attaché à l'époque  (je dis Cela pour montrer que je ne suis pas un corporatiste invétéré )Comme quoi il faut savoir des fois trouver d'autres moyens d'action que de faire un communiqué  disant que l'on n'est pas content.



Titre: Re : Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Leo75 le 06 Juillet 2016, 18:11:26
C'est injuste car les AIs auront une promotion sans passer de concours, alors que pour changer de corps il faut passer un concours pour tous les autres corps sauf les AIs qui sont pistonnés !!
Et fusionner des bacs +2 avec des bac +3 c'est injuste car pas le même niveau de diplôme et oui s'il y a un niveau de recrutement c'est pas fait pour les chiens !!
et je peux pousser le bouchon plus loin, en disant que pour régler le prb des détachements, il n'y a qu'à fusionner les techniciens supérieurs recrutés à Bac+2 avec les AIs qui sont recrutés à Bac +2

Merci LOWcost2014 de soigner un minimum vos propos pas très constructifs... et peut-être de réfléchir avant d'écrire.  ;)

Il ne s'agit pas de piston mais d'intégration d'un corps dans un autre corps. Ça n'a rien à voir du tout. Ça s'est déjà fait et se fera probablement encore.
Si les ASI sont sur-diplômés comme tout le monde d'après ce que vous prétendez alors ils ont tous déjà leur bac+3 donc ce n'est pas un problème. CQFD  ;D
Les ASI sont un corps de la catégorie A, on ne peut pas les rétrograder parce que ça vous plairait. Nous sommes dans un état de Droit et vous ne concentrez pas (encore ?) tous les pouvoirs sur votre seule et unique personne.

Citation
Je connais même des adjoints techniques recrutés à Bac +5 et qui font des boulots d'IE !!

Ah bon ? Vous croyez que c'est un cas général. Il est fréquent que les jurys recrutent des catégories C sur bac +5 pour occuper des fonctions d'IGE ? Cas général, très crédible, en effet  ::)

Citation
Si vous voulez passer IE vous n'avez qu'a passé les concours comme tout le monde !!
Manque de chance pour vous, je suis IGE par concours externe et avant j'étais ASI par concours externe aussi.
Je voulais changer de région pour me rapprocher de ma famille et la mutation relevait du château en Espagne... donc je suis passé par le concours.
Et je vous signale qu'il n'y a pas que le concours pour changer de corps. Vous devriez vous documenter un peu plus sur votre environnement professionnel. Ça vous serait utile

On vous sent en colère mais ne connaissant pas votre situation individuelle, il est difficile de comprendre pourquoi ?
Le monde du travail, ce n'est pas que "tout pour ma poire". Faire évoluer les situations et status professionnels vers le mieux plutôt que le pire n'est-il pas plus motivant ? Pour moi, si.

Cordialement


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Xav_D le 06 Juillet 2016, 20:47:45
Je ne peux que me joindre aux propos de Léo75.

Il est dommage de voir tant d'aigreur et d'amertume, cela en devient malheureusement grotesque.


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: LOWcost2014 le 06 Juillet 2016, 23:14:20
Les ASI sont un corps de la catégorie A, on ne peut pas les rétrograder parce que ça vous plairait. Nous sommes dans un état de Droit et vous ne concentrez pas (encore ?) tous les pouvoirs sur votre seule et unique personne.

Si vous saviez lire .... "je peux pousser le bouchon plus loin" ..... vous auriez compris que je polémiquais ......



Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: SG-SNPTES le 06 Juillet 2016, 23:35:45
Ces échanges ne sont vraiment pas constructifs et c'est dommage.

Pourquoi vouloir obtenir des avancées pour tel ou tel corps alors que dans le cadre du PPCR on peut en obtenir pour tous.

L'objectif du SNPTES n'est pas de défendre la revalorisation d'un corps au détriment des autres, mais bien de négocier une amélioration des carrières pour l'ensemble des corps.

Cordialement,


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: elTofe le 07 Juillet 2016, 10:27:43
En même temps entre la grille d'un ASI et celle d'un IGE2, ce n'est pas une progression de carrière fulgurante.
De plus les IGE externes sont recrutés sur dossier, alors que les ASI ont passé un vrai écrit.
Au final entre un niveau BAC+3 et un niveau BAC+2, selon les personnes la compétence n'est pas forcément liée au diplôme, les personnes les plus diplômés ne sont pas forcément les plus efficaces. L’efficacité au travail est un ensemble, et le diplôme est un paramètre parmi d'autres (motivation, capacité de travail, capacité de communication, etc ...).

J'ai vraiment du mal à comprendre LOWCOST2014 qui ne supporte pas que d'autres soient promus, ça vous semble injuste ? ça vous enlève quoi au juste ?
La diversité de l'espèce humaine est telle, que l'on ne peut pas passer sa vie à envier ce que les autres ont, il vaut mieux passer sa vie à profiter de ce que l'on a.



Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Kowalski le 07 Juillet 2016, 11:00:59
J'ai rien non plus contre les ASI. C'est juste que c'est pas logique de les intégrer dans la grille IE, car la plupart meme si certain font un boulot de tech, n'occupe  pas la fonction et non pas le niveau...
Les IE sont recrutés majoritairement à BAC+5 les ASI a BAC +2+3....
Apres je comprend que les ASI se sentent frustrés et laissés pour compte. Pour moi la solution n'est pas de les intégrer au IE, mais c'est de commencer par recruter les gens à leur niveau de qualification pour des postes à la hauteur de leur qualification et de supprimer le corp des assistant ingénieur et de reclasser au cas pas cas les ASI apprêt un bilan de leur compétence et de leur fonction. Mais ça, ca va pas plaire à tout le monde....

De toute façon, les ASI ça concerne le CNRS par les universitaires, les négociations en cours concernent pas spécifiquement le CNRS, donc faut arrêter d'espérer....vue le retard pris dan les négociations ils vont se contenter du minima et pas s'attarder sur les ASI.


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: elTofe le 07 Juillet 2016, 12:17:53
De toute façon se serait une phase transitoire, il faudrait arrêter les recrutement ASI pour commencer.
Après on pourrait en profiter pour valoriser les IE1 et IEHC, les IE2 étant les anciens AI et les IE fraichement recrutés, et aussi faire en sorte que les ancien AI ne puissent pas passer IE1 ou alors de façon exceptionnelle (où sous condition de diplôme si cela rassure certains ...).  
Les IE au lieu de voir l'intégration des AI comme une intrusion, pourraient le voir comme une opportunité d'avancer aux aussi (un AI intégré = un IE2 vers IE1  :) ) ça serait bien non ?
Bon je sais bien qu'il y a peu de chance pour que ça évolue comme cela ... c'est juste pour dire qu'il y a sans doute des solutions qui pourraient convenir à tous.
Pour les compétences entre un AI et IE2, je pense que cela dépend du domaine d'activité, dans l'informatique j'ai vu de tout, ce n'est vraiment pas une ou deux années d'études  qui font la différence, mais bien les motivations, la capacité à se former au cours de sa carrière, la personnalité, etc .... et puis entre un AI et un IE2, en fin de grille il n'y a que 57 euros net ...
Personnellement je suis AI avec un BAC+4, mais comme je suis rentré tard dans la fonction publique je n'irai même pas au bout de la grille. J'ai réussi une mobilité en AI, du coup cette réforme ne  changerai pas grand chose pour moi. Par contre je pense que la mobilité est un point important, ça peut vite compliquer une vie de famille de ne pas pouvoir facilement changer de lieu de travail.
 





Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Xav_D le 07 Juillet 2016, 21:50:32
Bonsoir,

Je ne sais pas d'où vous sortez vos statistiques pour les AI/ASI et les IE/IGE, Kowalski, mais certainement pas des bilans sociaux de l'ESR ou du CNRS.
Par contre, je suis d'accord avec vous tout ce qui a bac+5 ne devrait pouvoir candidater qu'en IR, ainsi ils ne boufferaient pas les postes d'IE destinés aux Bac +3 +4, qui ne boufferaient pas les postes des Bac et Bac+2 qui ne boufferaient pas les postes de catégorie C.

J'aime vos propositions elTofe, mais de là à faire passer les AI directement IE1, c'est trop !? Il est vrai que je comprends les IE2 qui ne veulent pas que les ASI les rejoignent. Certes cela augmentera mécaniquement les possibilités de promotion en IE1. Alors pourquoi n'en veulent-ils pas ? Peut-être parce qu'ils ont peur de ne pas faire le poids lors de l'établissement des dossiers pour les promotions au choix.

Toutefois, comme le disait Alain Halère, le SNPTES essaiera d'obtenir le meilleur pour chaque corps, donc tout dépendra aussi de ce que le ministère voudra bien négocier.


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: elTofe le 08 Juillet 2016, 10:13:43
Non, non, je ne proposais pas de faire passer les AI en IE1  ;D

Je voulais dire que pour un AI qui devient IE2, on pourrait faire passer un IE2 en IE1, et/ou un IE1 vers IEHR (bref on fait avancer tout le monde, je sais c'est utopique, mais bon ..)
Dans le même temps on arrête de recruter des ASI, et les ASI qui ont bénéficié du passage en IE2 ne pourront pas passer en IE1 ou alors de façon très limitée.
Et je rappelle que actuellement la différence de net en fin de carrière entre un IE2 et un AI est de 57 euros, c'est que dalle ...



Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Xav_D le 08 Juillet 2016, 10:28:57
Bonjour,

J'avais compris  ;)

Le hic, c'est que ce que vous proposez n'est pas possible réglementairement soit les AI/ASI sont intégrés dans le corps de IE/IGE, soit il ne le sont pas. Mais quoi qu'il soit décidé, ils auront les mêmes possibilités d'avancement en cas d'avancement.

De même, si les AI/ASI devaient être intégrés dans les IE/IGE, il faudrait préalablement fermer le corps au recrutement. Puis, il faudrait certainement créer 2 échelons transitoires ; si on regarde les débuts de grille actuels pour les 2 corps (il y a les IB 366/385/418 pour les AI/ASI et 416 pour l'echelon 1 des IE/IGE).
Si on revalorise d'abord la grille des IE/IGE ce qui à mon sens serait le plus logique), il faudrait ensuite créer autant d'échelons transitoires pour respecter cette revalorisation du corps, ce qui rend tout de même plus acceptable et respectueuse cette fusion, non ?
J'ajoute que ceci est une réflexion personnelle et que ce n'est en rien l'avis ou les propositions du SNPTES, c'est pour ajouter des arguments au débat.



Titre: Re : Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: FA-ENESR Alain Favennec le 08 Juillet 2016, 13:29:05
les ASI qui ont bénéficié du passage en IE2 ne pourront pas passer en IE1 ou alors de façon très limitée.

Bonjour,

ElTofe comprendra bien que le SNPTES ne pourrait proposer ou accepter une telle chose... et, en réalité, celle-ci serait d'ailleurs illégale puisqu'en matière d'avancement il est interdit de tenir compte de la manière dont un agent est entré dans le corps. En d'autres termes, on ne peut écarter un collègue d'une possibilité d'avancement en se fondant sur le fait qu'il n'aurait pas été recruté par concours. C'est d'ailleurs l'une des raisons qui conduit le SNPTES à s'opposer aux barèmes dans la gestion des carrières puisque certains donnent un bonus aux recrutés par concours... et parfois même un bonus au bonus pour le recruté par concours externe...

Bonne journée


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Le berton le 08 Juillet 2016, 13:55:02
Bonjour,

Je suis d'accord sur le fait d’arrêter les embauches en ASI/AI puisqu'il y a les concours en TCS.
Pour l'intégration des ASI/AI en IE pourquoi ne pas faire une intégration progressive en faisant passer tout les ASI/AI par l'indice 573
et ensuite les intégrer à l'indice 574 des IE jusqu’à extinction du corps des ASI/AI
De cette manière la facture serai moins douloureuse pour le CNRS et les IE verraient arriver des AI avec une expérience d'une vingtaine d'années environ.
Voilà c'est juste une idée
Bon WE

Le berton


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: optiplex le 08 Juillet 2016, 15:24:11
C 'est une idée mais a ce moment là il faut attendre au moins 20 ans pour un détachement ::)


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Le berton le 08 Juillet 2016, 16:06:06
Bonsoir,

Et vous souhaitez attendre moins longtemps il y a toujours la possibilité des concours externes et internes.
Je sais que les places sont trop peu nombreuses, mais cela reste une possibilité malgré tout ....

Cdlt

Le berton


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Le berton le 08 Juillet 2016, 16:57:35
Bonsoir,

Voici le texte que je viens de lire de L'agenda social de l'ESR du Groupe de Travail N° 4 = MISSIONS ET PERSPECTIVES DE CARRIERE (en lecture sur le site du SNPTES)

S’agissant de l’application des mesures issues du protocole PPC aux personnels ITRF, certaines sont publiées et d’autres nécessitent une transposition :
? pour les adjoints techniques et aux techniciens de recherche et  formation, les mesures les concernant sont presque en totalité publiées (décrets du 11 mai 2016).
Elles sont identiques aux mesures destinées aux fonctionnaires des autres corps de catégories C et B type de la fonction publique (revalorisation indiciaire
par transfert de primes en points d’indice, avancement régulier d’échelon sans réduction d’ancienneté, rénovation des grilles étalées sur plusieurs années
avec réduction du nombre de grades en catégorie C ?  3 au lieu de 4 ? ) ? 
- pour les corps de catégorie A d’assistants ingénieurs et d’ingénieurs d’études, des mesures de transposition sont en cours d’élaboration en application
des principes arrêtés dans le protocole : les premières revalorisations seront effectives à compter du 1er janvier 2017 avec notamment les mesures
de transfert de primes en points d’indice et se poursuivront par des mesures de rénovation de grilles étalées sur plusieurs années (jusqu’en 2020),

DGRH – Réunion de conclusions du 6 juillet 2016 (Version 30/06)  Page 15

?  pour le corps des ingénieur de recherche, qui relève de la catégorie A+, les évolutions suivront le cadrage et le calendrier
déterminés par le ministère de la Fonction publique pour les corps de catégorie A+. Le démarrage des travaux est annoncé au 2ème semestre 2016.

Agenda social de l’ESR
DGRH – Réunion de conclusions du 6 juillet 2016 (Version 30/06) Page 16


J'ai deux questions :

1) et les ITA éternels oubliés seront-ils concernés ???
2) Qu'entendent-ils par "transposition" ??? (utilisé plusieurs fois dans le texte)


Merci d'avance pour vos réponses

Cdlt

Le berton


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Opinion le 08 Juillet 2016, 17:09:56
Bonjour,

l'accord PPCR a été élaboré pour la catégorie A en partant du corps des attachés .

Par "transposition" je pense que l'on entend  l'application de mesures similaires  pour les autres grades ( comme il a été proposé  aux corps enseignants  etc...)

Je suis intéressé  par l'URL   car je ne trouve pas le texte en question?

 Merci


Titre: Re : Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: danou le 08 Juillet 2016, 18:15:55
Non, non, je ne proposais pas de faire passer les AI en IE1  ;D
Je voulais dire que pour un AI qui devient IE2, on pourrait faire passer un IE2 en IE1, et/ou un IE1 vers IEHR (bref on fait avancer tout le monde, je sais c'est utopique, mais bon ..)

Non, pour moi ce n'est pas utopique.
Chacun des membres des corps ASI et IGE devront sauter un grade, puisque les ASI sautent un grade pour devenir IGE...
Personne ne doit être lésée. Mais, je la sens mal cette réforme pour les ASI et IGE.....


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Le berton le 08 Juillet 2016, 18:32:18
Bonsoir

http://www.snptes.fr/Declaration-SNPTES-Point-d-etape.html
 ensuite ouvrir le fichier pdf  Agenda social conclusions

Cdlt

Le Berton


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Opinion le 08 Juillet 2016, 20:32:17
Merci


Titre: Re : Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: FA-ENESR Alain Favennec le 11 Juillet 2016, 05:55:54
J'ai deux questions :

1) et les ITA éternels oubliés seront-ils concernés ???
2) Qu'entendent-ils par "transposition" ??? (utilisé plusieurs fois dans le texte)[/b][/b]

Bonjour,

Les ITA n'ont pas été oubliés puisqu'un décret du 28 mai 2016 a modifié le statut des corps de fonctionnaires des établissements publics scientifiques et technologiques (EPST) pour tenir compte de cette évolution applicable à l'ensemble des fonctionnaires de catégorie B.  Pour simplifier,  il n'y a plus besoin, pour les catégorie B, de transposer une réforme statutaire puisque désormais il existe un texte "général" qui s'applique à l'ensemble des corps de catégorie B; en d'autres termes, le gouvernement n'a désormais plus qu'à prendre un seul décret relatif à l'organisation des carrières des fonctionnaires de catégorie B pour appliquer une réforme.
Pour les catégorie A et, notamment, pour les corps d'ingénieurs (c'est beaucoup plus simple pour les attachés !), les situations sont tellement disparates qu'il faut modifier une multitudes de statuts et transposer, au cas par cas, les nouvelles mesures.
Quant à la définition de "transposer" cela signifie, notamment, que l'on adapte une décision à un autre contexte, ce qui est le cas en l'espèce : on adapte au cas par cas (c'est à dire à chaque statut) une réforme "générale" de la catégorie A.

Bonne journée


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Le berton le 11 Juillet 2016, 09:22:50
Bonjour,

Merci pour ces précisions
Cdlt

Le berton


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: jayce le 23 Septembre 2016, 17:24:51
Amélioration des carrières des ingénieurs et assistants ingénieurs : entre satisfaction et déception ! :
http://www.snptes.fr/Amelioration-des-carrieres-des-739.html

En clair, rendez-vous dans 20ans, on n'en sera à la page 752 de ce sujet..., j'suis dégouté


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: kamelfons le 23 Septembre 2016, 18:19:33
si vous voulez devenir ingénieur d'études passez le concours, ce sera plus rapide
je suis moi même assistant ingénieur au CNRS et le mieux que l'on puisse espérer c'est que notre grille colle au plus près
de celle des ingénieurs d'étude 2ème classe

bonne soirée


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: SG-SNPTES le 24 Septembre 2016, 04:41:18
Bonjour,

Il est en effet inadmissible qu'une minorité d'individus arrive à bloquer un engagement pris par une ministre. Cette intégration avait été préconisé par plusieurs rapports.

Je note également que la conférence des présidents d'université (CPU) a moins de poids que les organismes de recherche.

Cordialement


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: éric B le 26 Septembre 2016, 06:57:17
Bonjour,

eh bien ca va faire un gros plouf pour les AI qui y croyaient....

Y a plus qu'à espérer la création d'un grade qui nous permettrait d'avancer un peu....

“On croit que les rêves, c’est fait pour se réaliser. C'est ça, le problème des rêves : c’est que c’est fait pour être rêvé.”

bonne journée


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Xav_D le 26 Septembre 2016, 07:38:12
Bonjour,

Comme j'ai pu le dire par ailleurs, au SNPTES, nous ne comptons pas abandonner les revendications pour lesquels nous nous sommes fait élire, les membres du SNPTES comptent aussi que les mandats qu'ils nous donnent soient défendus.

Nous défendrons donc bec et ongles, l'intégration de AI/ASI dans le corps des IE/IGE dans le cadre du PPCR, mais si nous ne l'obtenons pas dans ce cadre, nous continuerons par d'autres biais. Les décisions ne sont pas encore prises au ministère et les négociations ne sont pas encore closes, il n'y a donc pas de raison de se démobiliser ou de renoncer.

Contrairement à d'autres organisations, nous n'abandonnons pas et encore moins avant d'avoir livré la moindre bataille.

Il est donc beaucoup trop tôt, je pense, pour se résigner.


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: éric B le 26 Septembre 2016, 09:03:57
Tout à fait Xav,

C'est bien gentil de nous faire rêver et de porter les réformes pour lesquelles vous avez été élus, cependant il faut raison garder, si lorsqu'il y a un espace de discussion ouvert comme en ce moment, la mayonnaise ne prend pas, ce n'est pas dans les années futures qu'elle risque de prendre... Sans compter si on change de gouvernement l'an prochain, il y en a qui rêve de casser la fonction publique...

Bref, merci de nous avoir fait rêver, de porter des valeurs qui de toute façon restent les nôtres.

Le dossier est compliqué, on le sait, il ne fait pas l'unanimité ni du point de vue syndical, ni du point de vue des agents, il n y a qu'à voir les débats sur ce forum!

La division aura eu raison de ce dossier une fois de plus, maintenant attendons ce que nous réserve le PPCR et la Rifseep....sans ironie bien sûr...


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: SG-SNPTES le 26 Septembre 2016, 10:35:11
Bonjour,

Il ne s'agit pas pour nous de faire rêver, mais de défendre les personnels. L'accord PPCR ne prévoit pas la suppression des corps intermédiaires entre les corps de catégorie B et les corps dits de A type. Certains de ces corps viennent même juste d'être créés. Il est donc difficile d'obtenir au niveau ministériel ce que les OS signataires du PPCR n'ont pas réussi à obtenir au niveau de la fonction publique, mais le ministère peut bien décider de mesures catégorielles hors PPCR.

Néanmoins, comme je l'ai écrit dans un autre fil de discussions : "Ça prendra le temps que ça prendra, ça ne se fera peut-être pas dans le cadre du PPCR, mais le SNPTES continuera de demander l'intégration des assistants ingénieurs dans le corps des ingénieurs d'études. La principale revendication du SNPTES lors de sa création en 1953 était d'obtenir un statut unique pour les personnels techniques de l'enseignement supérieur. Il a fallu plus de 30 ans pour l'obtenir, mais heureusement les militants du SNPTES se sont passé le relais, sans jamais abandonner ce mandat."

Maintenant, si le ministère confirme que cette intégration n'aura pas lieu dans le cadre du PPCR et que leur projet alternatif n'apporte pas le même gain qu'une intégration, il faudra formuler des contre-propositions. Il serait préférable d'orienter les débats dans ce fil de discussions sur les contre-propositions que nous pourrions tenter de défendre.


Enfin il est écrit dans le PPCR : "Le principe selon lequel chaque fonctionnaire doit pouvoir dérouler une carrière complète sur au moins deux grades, dans toutes les catégories, sera mis en œuvre et servira à la fixation des taux d’avancement."

Je vous pose la question, si l'intégration n'est pas programmée dans le cadre du PPCR, pour appliquer ce principe :
- Doit-on revendiquer, dans le cadre du PPCR, la création d'un deuxième grade?
- Doit-on revendiquer, dans le cadre du PPCR, le maintien d'un seul grade revalorisé (équivalent au premier grade du nouveau corps des ingénieurs d'études) et revendiquer en parallèle un taux de promotion pour la liste d'aptitude d'accès au corps des ingénieurs d'études, permettant la réalisation de ce principe?

Cordialement,


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: nico1584 le 26 Septembre 2016, 11:05:39
Bonjour, merci pour votre réponse.
Défendre ce dossier est nécessaire. Je suis asi depuis quelques années et cet atypisme a eu (et aura encore) des répercutions sur ma vie privée à cause du manque de passerelles de mobilité tant interne qu'externe.
Franchement n'y a t il pas moyen d’intégrer ces personnes (combien au total ? 5000 ?)  dans le corps des ige ? On trouve bien des centaines de million d'€ pour les carrières de milliers enseignants, de milliers de policiers, ....

"Certains de ces corps viennent même juste d'être créés"
Pouvez vous nous donner des exemples ?




Titre: Re : Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: SG-SNPTES le 26 Septembre 2016, 11:18:21
"Certains de ces corps viennent même juste d'être créés"
Pouvez vous nous donner des exemples ?

Je parlais notamment des infirmiers des administrations de l’État qui relèvent désormais de la catégorie A.

Cordialement,


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: sc le 26 Septembre 2016, 11:23:44
Bonjour,
Avez-vous un calendrier de ma mise en oeuvre de la ppcr pour les AI (inserm)?
Merci


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: SG-SNPTES le 26 Septembre 2016, 11:43:49
Bonjour,

Les négociations n'ont pas officiellement commencé, mais la fonction publique souhaite qu'il y ait une date d'effet rétroactive au 1er janvier 2017 pour les premières mesures, les autres s’étaleront comme pour les autres corps, jusqu'en 2019, 2020.

Cordialement,


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: sc le 26 Septembre 2016, 12:00:10
en fait, je me pose la question de partir en retraite dans l'été 2017 et comme il faut avoir 6 mois d'ancienneté dans le dernier indice, je surveille cema de près.
merci
SC


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: éric B le 26 Septembre 2016, 12:35:51
Je vous pose la question, si l'intégration n'est pas programmée dans le cadre du PPCR, pour appliquer ce principe :
- Doit-on revendiquer, dans le cadre du PPCR, la création d'un deuxième grade?
- Doit-on revendiquer, dans le cadre du PPCR, le maintien d'un seul grade revalorisé (équivalent au premier grade du nouveau corps des ingénieurs d'études) et revendiquer en parallèle un taux de promotion pour la liste d'aptitude d'accès au corps des ingénieurs d'études, permettant la réalisation de ce principe?


En considérant le nombre d'AI qui sont déjà à l'échelon terminal, je pencherais pour ma part plutôt à une revalorisation d'un grade unique en revendiquant un nombre de promotions de corps plus élevé.
J'ai peur que le passage au 2ème grade soit probablement soumis à un quotat comme toutes les promotions de grades ou de corps et que certain collègues ne voient jamais leur changement de grade.....

Et bien entendu continuer le combat de la suppression de ce corps atypique.

Enfin je terminerais par un grand merci au SNPTES pour la défense de nos valeurs, je sais que la critique est toujours plus facile mais les actions difficiles à défendre!

Continuez, continuons de porter nos valeurs

Amicalement

Eric


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: jp75 le 26 Septembre 2016, 14:03:49
Le préalable à une possible intégration serait l'arrêt du recrutement dans le corps des AI avec la réforme de la catégorie T.

Mais comme même ça n'est pas appliquer ça donne une idée de la suite


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Mauridien le 26 Septembre 2016, 15:42:53
Bonjour,

En considérant le nombre d'AI qui sont déjà à l'échelon terminal, je pencherais pour ma part plutôt à une revalorisation d'un grade unique en revendiquant un nombre de promotions de corps plus élevé.
J'ai peur que le passage au 2ème grade soit probablement soumis à un quotat comme toutes les promotions de grades ou de corps et que certain collègues ne voient jamais leur changement de grade.....


Je suis totalement d'accord avec Eric B.

Cordialement



Titre: Re : Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: jayce le 26 Septembre 2016, 23:19:35

Je vous pose la question, si l'intégration n'est pas programmée dans le cadre du PPCR, pour appliquer ce principe :
- Doit-on revendiquer, dans le cadre du PPCR, la création d'un deuxième grade?
- Doit-on revendiquer, dans le cadre du PPCR, le maintien d'un seul grade revalorisé (équivalent au premier grade du nouveau corps des ingénieurs d'études) et revendiquer en parallèle un taux de promotion pour la liste d'aptitude d'accès au corps des ingénieurs d'études, permettant la réalisation de ce principe?

Cordialement,

- Question, si vous obtenez la revalorisation du grade équivalent au premier grade du nouveau corps des ingénieurs, en quoi alors financièrement parlant l'intégration des ASI serait-il un obstacle pour le gouvernement ?
- La création d'un deuxième grade, ne rendrait-elle pas plus hypothétique l'intégration des ASI dans le corps des Ing ?


Titre: Re : Re : Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: FA-ENESR Alain Favennec le 27 Septembre 2016, 06:19:02

- Question, si vous obtenez la revalorisation du grade équivalent au premier grade du nouveau corps des ingénieurs, en quoi alors financièrement parlant l'intégration des ASI serait-il alors un obstacle pour le gouvernement ?
- La création d'un deuxième grade, ne rendrait pas encore plus hypothétique l'intégration des ASI dans le corps des Ing ?
[/quote]

Bonjour,

A la première question, je répondrais qu'il s'agit simplement d'un blocage d'ordre conceptuel... pour certains responsables (politiques,ministériels et... syndicaux...) il est impensable que des agents qui ne seraient pas titulaires d'une licence puissent accéder à un corps type de catégorie A... Certes c'est oublier que c'est heureusement déjà le cas (notamment grâce au concours interne, à la liste d'aptitude, à la troisième voie, au recrutement réservé, etc.). Par ailleurs, l'étude d'impact d'une telle mesure démontre que le coût financier de cette intégration serait relatif, surtout à grilles de grade équivalentes, puisque cela n'aurait aucune conséquence sur le traitement, très peu sur l'indemnitaire et très peu sur les futurs retraites.

A votre seconde question qui porte en soi sa réponse... je dirais qu'il est clair que la création d'un second grade dans le corps des assistants ingénieurs enterrerait pour un moment... la perspective d'une intégration dans le corps des ingénieurs d'études ! Mais outre cet aspect le SNPTES est obligé d'évoquer la mal être des assistants ingénieurs qui, en plus d'apprendre qu'ils ne deviendrons jamais ingénieurs d'études, percevront au même moment qu'ils seront reclassés dans le premier grade... En clair, qu'il y a désormais un grade au dessus du leur et, forcément, une nouvelle étape pour progresser vers le sommet.  Croyez moi, ce n'est jamais agréable à vivre.

Bonne journée


Titre: Re : Re : Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Graindesable le 02 D?cembre 2016, 10:20:54
...
L'inventaire est assez simple à faire, lorsque Valérie Pécresse s'est engagée à l'intégration des assistants-ingénieurs dans le corps des ingénieurs d'études, la CGT était contre cette avancée... Ce qui, évidemment, confortait l'opposition des directions d'EPST (celles-ci ont, sur ce point, évoluées) et, sans aucun doute, les opposants en place dans les services ministériels et les autres établissements.

Mais ce matin :

Citation
Suite  à  différentes  rencontres  avec  la  DGAFP,  le  cabinet  et  la  DGRH  du  ministre  de l'ENESR,  il  semblerait   que  l'intégration   des  assistants  ingénieurs  dans   le  corps  des ingénieurs d'études ne soit pas envisagée dans le cadre contraint du PPCR. L'opposition des directions des organismes de recherche est le principal argument développé par le ministère.


Source : http://www.snptes.fr/IMG/pdf/declaration_preliminaire_du_snptes_capn_asi_1er_decembre_2016.pdf

Finalement, l'opinion des directions d'EPST ne semble pas avoir changé.  >:(
Moins surprenant de la part du CGT.
 


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: gdm le 02 D?cembre 2016, 10:31:39
La direction du CNRS est résolument contre l'intégration des AI. Pour preuve l'augmentation des recrutements dans le corps des AI en hausse. Sur 10 ans l'effectif des AI a augmenté au CNRS.
Cordialement


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: SG-SNPTES le 02 D?cembre 2016, 12:41:38
Malheureusement, il n'y a pas que la direction du CNRS qui est contre, il y a également la CGT.


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Xav_D le 02 D?cembre 2016, 12:55:32
Bonjour,

Rappelons d'ailleurs que la CGT a fait, lors de la campagne pour les CAP du CNRS, de la fusion des corps AI-IE l'une de ses principales revendications. Leur résolution dans ce sens n'a duré que le temps d'un battement de cils.


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: gdm le 02 D?cembre 2016, 14:06:50
Au CNRS, à part le SNPTES qui défend l'intégration des AI dans le corps des IE, il y a le.... SNPTES. Certaines autres OS, si elles sont pour l'intégration, ne se manifestent pas beaucoup, voire pas du tout.


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: hadesmaster le 02 D?cembre 2016, 18:02:16
Eh bien au vu des différents postes concernant la PPCR, il semblerait que les ASI vont encore une fois être les grands oubliés de l'histoire.

Cela est bien malheureux car ce corps ne laisse aucune perspective de carrière ou dévolution vers un autre corps:

-->Mutation totalement inexistante car aucune publication d'offre sur ce corps sur les différents site prévu à cette effet (Biep, Bourse à l'emploi,CSIER,...)
-->Pas d'Évolution de carrière vers le corps des IGEs car il n'existe pas de tableau d'avancement, d'examen professionnel
-->Détachement impossible car aucun autre régime ne reconnait notre corps et grade
-->Ajout d'échelon au fil du temps sur la grille indiciaire juste pour éviter d'avoir à payer la GIPA à des agents

En claire notre seule perspective de carrière c'est d'attendre de passer à la liste d'aptitude avec ses 80 promu par ans, dont les critères de choix me sont d'ailleurs inconnu à ce jours. Où de passer les concours interne et externe pour des postes d'IGE difficiles à obtenir sans un bac+5 et quand on provient du corps des ASI.

Donc au final, l'évolution de la carrière des agents sur de grade, ne sera jamais tenu pour les assistants ingénieurs car le deuxième grade n'existe pas. Il semble également illusoire d'obtenir un changement de corps pour tous les assistants ingénieurs vers le corps des ingénieurs d'étude.

Et ne parlons pas de la création d'un grade supplémentaire qui dans les fait ne serait q'un palliatif pour rallonger artificiellement la carrière des agents en la ralentissant via une augmentation de la durée des échelons. Comme cela à été le cas pour les techniciens qui ont vu la durée pour atteindre le dernier échelon augmenter d'au moins 6 ans pour un même grade.

Ne parlons pas également de la fameuse suppression des réductions d'ancienneté pour l'ensemble des corps, donc oui le PPCR comme la NES à l'époque semble une vague fumisterie où une grande partie des agents sortirons sans doute perdant sur le long termes mais sans que personne ne voit rien venir.

Mais on aura fait des économies une fois de plus sur le dos des agents de la fonction publique, afin de financer des gouffres financiers comme le projet Sirhen,  l'ONP, Louvois,... et sans doute beaucoup d'autre.

Voila donc quand j'entend dire que le CNRS et la CGT font des pieds et des mains pour ralentir la carrière des ASI ITARF afin de faire des économies de masse, cela me rend furieux car en plus cela bloque la carrière des ASI ITRF qui ne font pas partie du CNRS.

PS: Avant toute réaction, je tient à préciser que je ne souhaite pas monter les ASI ITARF contre les ITRF, cela n'est pas le sens de mes propos car il est malheureusement bien connu que le CNRS ne paie pas. Malgrés toute les sources de revenu dont il dispose.

Voila je suis bien conscient que mes propos ne feront pas avancer grand chose, mais au moins le fait de s'exprimer permet de relativiser et de se défouler un peu.


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Xav_D le 02 D?cembre 2016, 23:29:11
Bonsoir,

Cela va même plus loin, car le corps des AI/ASI de l'ENESR fait que nous sommes pour ainsi dire les seuls (sinon les seuls) dans toute la Fonction Publique à avoir des catégories B qui sont considérés comme ne pouvant intégrer directement un corps de A-type que ce soit par concours interne ou promotions au choix.
Pour accéder à un corps de A-type (IE/IGE) nous devons passer 2 concours internes ou 2 promotions au choix (ou un mélange quelconque des deux), alors que c'est dans nos établissements que sont formées les élites de la nation (je ne connais pas de médaillé Fields ou de prix Nobel sorti de l'ENA).
Même si les sortants de l'ENA n'ont certainement jamais intégré la catégorie B ou A-type, je dois le reconnaître.




Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Guilhèm le 03 D?cembre 2016, 09:20:41
Ce n'est pas tout à fait vrai Xav_D, heureusement qu'un technicien itrf peut devenir ingénieur d'étude directement grâce aux concours interne sans avoir à passer par la case assistant ingénieur.

Pour ce qui est de la promotion aux choix oui le passage par le corps des assistants ingénieur est un sacré frein vu le goulot d'étranglement que ce corps crée entre technicien et ingénieur d'étude.


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: SG-SNPTES le 03 D?cembre 2016, 10:17:41
C'est exactement cela, les plus pénalisés par le maintien du corps des assistants ingénieurs sont les techniciens et en cascade les adjoints techniques. Le ministère nous a démontré qu'à quelques rares exeptions, les collègues qui ont été titularisés assistants ingénieurs terminent leur carrière au minimum dans le corps des ingénieurs d'études. Si la prise en compte de notre demande d'augmentation du nombre de possibilités de promotions par liste d'aptitude est confirmée (1/3 des recrutements au lieu de 1/5), le passage d'ASI à IGE sera grandement amélioré.

Pour le SNPTES, il convient en parallèle d'augmenter le nombre de possibilités d'accès des techniciens dans le corps des assistants ingénieurs. Ainsi, en absence de décision politique relative à l'intégration, les collègues pourront néanmoins bénéficier d'un déroulement de carrière correct.

Reste à régler le problème de la mobilité et notamment celui des détachements vers d'autres corps et cadres d'emploi. Une revalorisation de la grille de rémunération et un relèvement du niveau de recrutement au BAC+3, devrait permettre de débloquer la situation. Voir notre déclaration : http://www.snptes.fr/CAPN-des-ITRF-2016-Session-automne.html

Bien cordialement


Titre: Re : Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Xav_D le 03 D?cembre 2016, 10:31:58
Ce n'est pas tout à fait vrai Xav_D, heureusement qu'un technicien itrf peut devenir ingénieur d'étude directement grâce aux concours interne sans avoir à passer par la case assistant ingénieur.

Pour ce qui est de la promotion aux choix oui le passage par le corps des assistants ingénieur est un sacré frein vu le goulot d'étranglement que ce corps crée entre technicien et ingénieur d'étude.

Bonjour,

Effectivement, c'est une possibilité réglementaire, mais dans les faits combien de T sont passé IE/IGE par concours internes sans passer par la case AI/ASI ?


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: SG-SNPTES le 03 D?cembre 2016, 11:02:37
Attention ce qui est vrai au CNRS ne l'est pas obligatoirement pour les ITRF. Au CNRS, le concours interne s'apparente souvent à un examen pro, car les collègues sont nommés sur place. Ce n'est pas le cas pour les ITRF et puis, il y a également les concours externes qui sont utilisés, pour éviter de passer par la case assistant ingénieur.
Quand au nombre de techniciens reçus à des concours d'ingénieurs d'études, il est peut-être faible, mais le nombre de candidats aussi...


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: FA-ENESR Alain Favennec le 17 Janvier 2017, 13:49:00
Bonjour,

Il est dommage, sur ce forum du SNPTES, que les discussions relatives au Parcours professionnels, carrières et rémunérations (PPCR) éclipsent cette discussion relative à l'intégration des assistants ingénieurs dans le corps des ingénieurs d'études puisque celle-ci, ce n'est pas un détail, a été consultée près de 300 000 fois (à cette heure 292 041 consultations) ! Cette donnée est importante et nous permet de démontrer que ce sujet, mandat du SNPTES, reçoit un écho important dans l'éducation nationale, l'enseignement supérieur et la recherche. Nous vous demandons donc de bien vouloir continuer à faire vivre cette discussion et, notamment, en nous exposant vos regrets de voir cette revendication du SNPTES pour l'instant repoussée.

Bonne journée


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: itacnrs le 17 Janvier 2017, 14:53:07
La seule bonne nouvelle pour les AI, c'est la promesse de l'augmentation des postes pour passer en IE via les listes d'aptitude et les concours interne. Mais sait on quand seront appliquées ces propositions ? J'imagine que c'est trop tard pour les concours interne CNRS? L'année dernière pour le passage AI->IE en bap E il y avait 4 postes pour 110 dossiers déposés .... 


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: LOWcost2014 le 17 Janvier 2017, 15:30:27
Bonjour,

il y a eu 300 000 consultations car il y un débat sur l'intégration des AIs avec les IEs et sur les 57 pages il y a des témoignages qui sont contre .....  notamment les IEs  et d'autres qui sont pour ....  les AIs
N'affirmez donc pas que les 300 000  consultations sont pour l'intégration des AIs en IE, c'est plutôt sujet à débat

Cdlt


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Mauridien le 17 Janvier 2017, 15:38:11
Bonjour,

L'année dernière au CIPP INRA, 8 postes d'IE (5 pour BAP A, B, C et D ; 4 pour BAP E, F, G, J) ont été proposés pour les 717 AI promouvables (940 AI au total)...

Quels sont les arguments de la CGT contre cette intégration ?

Bon après-midi











Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: SG-SNPTES le 17 Janvier 2017, 16:06:00
Bonjour,

Leur argument principal est de maintenir un recrutement en catégorie A pour les titulaires d'un DUT ou BTS.

Cordialement


Titre: Re : Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Leo75 le 17 Janvier 2017, 16:44:40
il y a eu 300 000 consultations car il y un débat sur l'intégration des AIs avec les IEs et sur les 57 pages il y a des témoignages qui sont contre .....  notamment les IEs  et d'autres qui sont pour ....  les AIs
N'affirmez donc pas que les 300 000  consultations sont pour l'intégration des AIs en IE, c'est plutôt sujet à débat

Bonjour,

Tout à fait, il y a bien débat. Et je peux vous dire qu'il y a aussi des IGE/IE qui sont pour... J'en fais partie.

Cordialement


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: éric B le 17 Janvier 2017, 16:51:18
Comme le dit Lowcost.... l'intégration en IE ne faisait pas l'unanimité notamment chez les IE qui se trouvaient du coup floués....mais d'autres IE qui nous soutenaient parce que sur le terrain on fait parfois le même boulot/fonction

Avec les années moi qui était pour l'intégration, j'en viens finalement à me dire qu'une bonne augmentation du taux de promotion interne (sur dossier et par concours interne) ainsi qu'une augmentation de l'indice terminal AI (qui pourrait finir comme les nouveaux IE2) pourrait me satisfaire.
Ce qui m' a par contre toujours choqué, c'est le % de promotions possibles (au CNRS) en changement de grade....25% pour les IE2/IE1 et 20% en IE1/ IE hors classe.... contrairement à nos o.5% de promotions de changement de corps ( passage AI/IE BAP A).

Recruter un BTS en AI c'est effectivement lui laisser la possibilité de terminer sa carriere en IE.

Je serais curieux de savoir combien d'AI sont bloqués en fin de carrière au CNRS, est ce qu 'on a des chiffres?

le débat reste ouvert de toute façon pour le moment, la nouvelle réforme ne nous a pas été vraiment profitable , cela dit nous ne sommes pas les seuls, les seuls vrais gagnants sont les IE.....

Cordialement


Titre: Re : Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Xav_D le 17 Janvier 2017, 17:03:03
Bonjour,

Leur argument principal est de maintenir un recrutement en catégorie A pour les titulaires d'un DUT ou BTS.

Cordialement
Doit-on évoquer le fait que les personnes recrutées en AI/ASI n'ayant que le DUT ou le BTS sont moins nombreuses que le nombre de T qui entrent par concours dans le corps des AI/ASI et dans le cas d'une fusion IE/AI du nombre de T qui seraient promus ainsi dans le corps des IE/IGE.

Le SNPTES s'est battu et se bat pour que les corps d'IE/IGE redeviennent un grand corps A-type, mais nous serions l'un des seuls à ne pas avoir des B qui intègrent directement le A-type ?

L'ouverture de concours AI/ASI dans lequel on recrute les mêmes profils que pour IE/IGE prouvent bien qu'il n'est plus question que d'économies et non de reconnaissance de métiers ou missions différentes.

Après, je peux comprendre que ceux qui ont sués sang et eau pour obtenir leur concours interne pour passer d'AI à IGE soient amers, mais ils ont aussi une certaine avance au niveau des échelons et de l'ancienneté dans le corps. Les IGE/IE HC pourraient aussi être particulièrement amers de la fusion.


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Opinion le 17 Janvier 2017, 18:33:47
Bonjour,
En effet le nombre de consultations du post sur l'intégration des asi ne peut être considéré comme autant de soutiens à cette demande.
Perso par exemple je dois bien compter n fois dans les consultations et en outre j'etais  plutot opposé  à cette demande pour différentes raisons.

Xav , pour l'accès au corps des ige pour les tech , ils peuvent quand même concourir directement en interne au même titre qu'un asi. Cela offre quand même une possibilite directe


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Xav_D le 17 Janvier 2017, 18:44:26
Opinion,
Je suis tout à fait d'accord et je ne nie pas la possibilité au niveau des concours internes, mais elle n'existe pas au niveau de la liste d'aptitude et sans vouloir généraliser, elle n'est pas celle qui obtient le meilleur résultat au niveau concours, même si elle a le mérite d'exister.


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: gdm le 17 Janvier 2017, 18:48:52
Bonjour,
Eric B, vos chiffres sont inexacts. Voici deux tableaux où vous trouverez le nombre de possibilités de promotions par corps et BAP, et par grade et BAP.
Le nombre de possibilités pour les changements de corps n'est pas terrible pour l'ensemble des BAP (autour de 1.5% par BAP pour les IE) à l'exception de la BAP D qui n'a aucune possibilité pour les AI et IE  alors qu'il y a des agents promouvables.
Beaucoup d'AI recrutés au CNRS ont un diplôme supérieur à BAC+2.
Cordialement
PS: pour avoir le nombre de possibilités par BAP, il faut additionner les deux chiffres et diviser par deux.


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Mauridien le 18 Janvier 2017, 08:39:49
Bonjour,

L'intégration des AI en IE aurait permis une harmonisation des différentes corps de la fonction publique et une simplification des discussions lors des prochaines revalorisations des grilles. Pourquoi faire simple quant on peut faire compliquer ?
Là, on se retrouve toujours avec un corps atypique qui n'aura pas de possibilités de mutations.
Personnellement, avec le gain de 60 points du passage de la catégorie B à A, je ne suis pas sûr qu'il soit intéressant de rentrer directement en AI pour les Bac + 2. Rentrer AI avec un Bac + 2 est quelque chose de rare. Dans notre unité (200 agents), ça fait 10ans qu'un tel cas n'est pas arrivé. Le faible nombre de postes aux concours externes, va apporter encore plus de pression et de sélection entre les candidats. Je pense que le nombre de recrutement Bac+2 au niveau AI diminuera encore plus ces prochaines années pour laisser place au Bac +3 ou +5. il en revient à recruter des gens surdiplômés à petit prix et tout le mal-être que ces personnes rencontreront dans l'avenir.

Votez (bien) aux prochaines élections !!!  ;)

Bonne journée




Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: ccedric21 le 18 Janvier 2017, 09:38:01
Bonjour,
Je crois que je ne comprendrai jamais les IE/IGE qui pourraient se sentir floués par cette intégration. Premièrement c'est nier une réalité sur les compétences, travaux et missions réellement exercés par de nos collègues AI/ASI sur le terrain... Les profiles de recrutement, etc. (je précise que je suis IGE. Je bosse avec des tech, des adjoints, des ASI/AI au sein du labo). En matière de compétences les collègues ASI sont au niveau IGE. Si certain IGE méritent mieux, l'accès s'il n'est pas simple, au corps des IGR existe. Les missions sont également très proche et je ne vois pas ce qui empêcherait deux ou trois IGE de cohabiter et que l'un d'entre eux ne soient pas responsable du service pour autant... Si les collègues AI/ASI ont le même niveau de compétences, je suis même plutôt mal à l'aise de savoir qu'ils risquent d'être bloqués et qu'ils ont moins "d'avantages" que moi...

Dans une période où on cherche à briser les collectifs de travail par tous les moyens (cf dispositif RIFSEEP), je ne pense pas qu'il soit nécessaire d'en ajouter une couche en tirant dans les pattes de nos collègues qui ont toutes le qualités pour faire de très bon IGE au service des missions de recherche et d'enseignement, ou en tassant vers le bas des collègues qui méritent d'être dans un corps A-type... Dans d'autres filières, on se pose moins de questions...
Si un AI/ASI venait à "passer devant moi" et que cela est justifié je serai certainement très satisfait de travailler avec et de bénéficier de ces compétences pour, peut être, moi aussi progresser.

L'incohérence d'un même niveau de recrutement par concours à BAC+2 (TECH CS / AI-ASI) dans le même statut ITRF/ITA me sidère chaque jour un peu plus... Mais je ne suis pas certain qu'il soit possible de revenir sur la structure récente des grilles de catégorie B et permettre aux BAC+2 de postuler uniquement en AI/ASI (si le corps devait perdurer même longtemps).

Bref... quelle est la vraie nature des divergences qui s'expriment ici ?

Cordialement,



Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Opinion le 18 Janvier 2017, 11:17:33
Bonjour Cédric ,

Votre expérience et votre vécu au sein de votre labo ne sera pas forcément les memes que ceux d'un collègue dans un rectorat , dans un etablissement du cnrs , dans d'autres services des universites .
Certains asi qui ont du passer un concours et changer de région pour devenir ige peuvent se sentir flouer , surtout vue l'absence de mobilité. On est  parfois très loin de l'équité au sein de certains services  et cela crée des rancœurs et va à l'encontre d'un esprit collectif.  Certains responsables  ont une gestion catastrophique des rh   Et créent des dissensions et des inégalités , ce qui  fait perdre la cohérence d'un esprit collectif qui n'existe parfois plus du tout .

Je peux donner une raison pour laquelle je ne suis pas trop pour l'intégration des asi ai dans le corps des ige.
Je risque de me faire lyncher mais je donne mon ressenti.
Quand je vois le poids dela direction du CNRS dans les discussions du PPCR alors que je ne vois pas sa légitimité dans des accords sur la fonction publique entre un ministere et les syndicats , je n'ai pas trop envie que le volume d'IGE dépendant du CNRS et autres etablissements similaires grossisse.
C'est se tirer une balle dans le pied pour la suite et se condamner à favoriser l'atypisme de nos corps largement entretenu par  ses etablissements qui semblent être dans les instances de decision meme pour le statut des fonctionnaire.
Je reste attache à la fonction publique d'état. J'ai parfois l'impression que nous dépendons d'une quatrième fonction publique , une fonction publique d'établissement


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: mush le 18 Janvier 2017, 11:32:22
Bonjour,
Perso, je suis AI en BAP D, entrée au CNRS avec un Bac+5 il y a 17 ans (soyons bien clair, dans notre spécialité les AI avec un Bac +2 ça N'EXISTE PAS. Personne, avec un bac plus 2 ne peut même répondre aux profils de poste à moins d'avoir un parcours vraiment atypique avec un double cursus etc...). Je n'ai pas de chef de service, je gère toute seule mon boulot qui bénéficie à tous les membres de mon UMR. J'ai essayé pendant 10 ans de passer des concours quand il y en avait (parfois 1 poste). Ils ont, la plupart du temps, été pourvus pas des contractuels (rien à dire) et des personnes extérieures au CNRS (les boules). Quand aux promotions au choix, il y a un poste tous les deux ans et ils sont réservés à des cas vraiment totalement désespérés qui sont dans la boite depuis la préhistoire et qui ont besoin d'une retraite décente.
Nous sommes quelques uns dans mon cas et nous n’intéressons personne. La plupart des organismes syndicaux nous ignorent parce que nous sommes surdiplômés (c'est mal) et que notre nombre est sans doute anecdotique par rapport à d'autres métiers.

Heureusement que je n'attendais rien de cette réforme mais j'ai quand même du mal à comprendre comment on peut être autant méprisés et comment on peut ne pas se rendre compte de l'impact que cela peut avoir sur le moral (et la santé) des agents et par extension sur la qualité de leur boulot.

Ceux qui s'apprête à écrire un truc du genre "ah ben fallait pas postuler au départ... " s'il vous plaît, abstenez-vous car vous n'avez vraisemblablement aucune idée du fonctionnement de nos labos de sciences humaines (a fortiori d'archéologie).


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Charles.B le 18 Janvier 2017, 11:34:22
Bonjour,

Je ne peux que rejoindre ccedric21 et Xav-D.
Le corps des AI/ASI est un corps intermédiaire qui n'a pas de sens. Il pose trop de problèmes pour une utilité plus que bancale...
Recrutement à BAC +2 en catégorie A causant les problèmes de mobilité et empechant les Tech d'intégrer un corps A-type sans concours. Ce n'est pas normal.
Problème de missions qui sont trop souvent les mêmes qu'IE/IGE et posent des problèmes d'égalité et de recrutement.
Quand je vois les difficultés à recruter dans ma BAP (BAP E) le corps des ASI est un frein supplémentaire! Quand un poste s'ouvre en AI alors que la mission est clairement celle d'un IE alors c'est la bataille pour trouver quelqu'un de compétent. Déjà que c'est compliqué de base...

J'avais cru comprendre que l'un des arguments des IE refractaires à la fusion AI/IE était la peur que le corps IE ne soit pas revalorisé. A priori ce n'est pas le cas! La fusion 1ere classe/hors classe, qui est une très bonne chose, en est la preuve.

Mon sentiment est que le ministère voit très bien qu'il y'a un problème et comme je l'ai déjà dis il suffit de lire le dossier de presse du PPCR.
http://cache.media.enseignementsup-recherche.gouv.fr/file/PPCR/93/8/ppcr_livret_694938.pdf (http://cache.media.enseignementsup-recherche.gouv.fr/file/PPCR/93/8/ppcr_livret_694938.pdf)
Seul corps sur un grade alors qu'il est dit que toutes les carrières doivent se dérouler sur deux grades.
Page 31: l'exemple de déroulement de carrière sur deux corps ! C'est le seul exemple sur deux corps!
Tout le monde sait que passer un grade ou un corps ce n'est pas pareil! C'est donc de la poudre aux yeux et montre l'un des réels problèmes des AI/ASI.

Bref, personnellement, je ne suis pas du tout satisfait du PPCR concernant les assistants ingénieurs. Il ne corrige en RIEN les problèmes liés à ce corps. On a toujours plus de 8000 fonctionnaires qui n'ont pas les mêmes droits et possibilités que les autres.

La seule solution viable est de supprimer ce corps et le début serait au moins d'arrêter de recruter dedans.




Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Mauridien le 18 Janvier 2017, 11:50:22
Opinion,

Je pense, au contraire, que les premiers qui comprennent cette intégration sont ceux qui ont galéré plusieurs années et qui ont du changer de région.
Intégrer les AI en IE permettrait de diminuer cet atypisme et ainsi diminuer le poids du CNRS.
Cordialement


Titre: Re : Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Graindesable le 18 Janvier 2017, 14:17:19
Alors ce n'est peut-être pas un débat à 300000 consultations/adhésions mais ça reste une des questions qui amène le plus de participations et de contributions ici. Ce ne sont pas des robots qui génèrent les (presque) 60 pages du sujet.

Je ne peux que rejoindre ccedric21 et Xav-D.
Le corps des AI/ASI est un corps intermédiaire qui n'a pas de sens. Il pose trop de problèmes pour une utilité plus que bancale...
Recrutement à BAC +2 en catégorie A causant les problèmes de mobilité et empechant les Tech d'intégrer un corps A-type sans concours. Ce n'est pas normal.
Problème de missions qui sont trop souvent les mêmes qu'IE/IGE et posent des problèmes d'égalité et de recrutement.

L'incohérence d'un même niveau de recrutement par concours à BAC+2 (TECH CS / AI-ASI) dans le même statut ITRF/ITA me sidère chaque jour un peu plus... Mais je ne suis pas certain qu'il soit possible de revenir sur la structure récente des grilles de catégorie B et permettre aux BAC+2 de postuler uniquement en AI/ASI (si le corps devait perdurer même longtemps).

Ce recrutement à BAC + 2 est je le pense aussi le problème principal. Il faudrait mettre ce recrutement à BAC + 3, comme tous les autres premiers corps de la fonction publique de catégorie A. (ça lèverait aussi cette hypocrisie car la plupart des recrutements en externe, ça m'étonnerait qu'ils ne se fassent qu'à BAC + 2, comme le rêve la CGT. Et pour en rajouter une louche puisque je vois déjà venir les internautes pour me signaler que beaucoup de gens sont surdiplomés par rapport à leur poste, les épreuves de concours d'ASI en BAP F en externe par exemple, là où je travaille, c'est une quasi note de synthèse et une composition : des épreuves de catégorie A.)
Et ces recrutements qui ont lieu tous les ans sans aucune volonté d'en modifier les conditions ne font qu'empirer la situation. Après tant d'années de discussions et négociations (je retombe sur mes premières participations ici, amer) , je ne vois finalement que l'examen/concours professionnel pour faire cette intégration. (Oui, repasser un concours pour remontrer des compétences qu'on a déjà montrées, les Shaddoks)

Si le PPCR se donnait comme objectif, je le rappelle, de restructurer et revaloriser les corps et faciliter la mobilité entre les trois fonctions publiques, he ben, concernant les ASI/AI, mis à part l'augmentation (minime) des salaires, j'ai l'impression qu'il ne s'est rien passé !



Titre: Re : Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: FA-ENESR Alain Favennec le 18 Janvier 2017, 16:19:22
La seule solution viable est de supprimer ce corps et le début serait au moins d'arrêter de recruter dedans.

L'arrêt des recrutements, s'il ne s'accompagne pas d'une intégration directe dans les corps d'ingénieurs d'études (ITRF et ITA), ne serait pas satisfaisant puisque les corps d'ASI et leurs effectifs perdureraient (il y a en ce domaine des précédents). Il convient donc, pour le SNPTES, de continuer à batailler et de persuader les derniers opposants à cette mesure (certaines direction d'EPST et la CGT...) de son bien fondée.

Bonne journée


Titre: Re : Re : Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Charles.B le 18 Janvier 2017, 17:12:52
Il convient donc, pour le SNPTES, de continuer à batailler et de persuader les derniers opposants à cette mesure (certaines direction d'EPST et la CGT...) de son bien fondée.


Et je suis de tout coeur avec vous! :)

Vos analyses et vos revendications sont du bon sens. J'ai la naiveté de croire que le ministère finira par vous entendre.

Le problème est quand? J'avais personnellement beaucoup d'espoir dans le PPCR. Là c'est un coup de massue... Et j'avoue ne pas comprendre les raisons des EPST et surtout de la CGT. Et encore moins comprendre pourquoi le ministère leur donne raison.


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: FA-ENESR Alain Favennec le 18 Janvier 2017, 18:23:28
Bonjour,

Concernant la CGT le mieux est de leur poser la question sur leur forum  :)

Bonne journée


Titre: Re : Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Charles.B le 18 Janvier 2017, 20:09:05
Bonjour,

Concernant la CGT le mieux est de leur poser la question sur leur forum  :)

Bonne journée

Excelente idée. J'ignorais qu'ils avaient un forum, je vais le chercher.


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: FA-ENESR Alain Favennec le 19 Janvier 2017, 07:25:14
Bonjour,

Je blaguais :) La CGT comme l'ensemble des syndicats de la fonction publique na pas de forum ou de site sur lequel ses militants ou n'importe quels collègues ont la possibilité de l'interroger ou de répondre. Ce choix le SNPTES l'a fait et ne le regrette pas, cela nous oblige simplement à nous lever tôt  :)

Bonne journée


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: carmelita le 19 Janvier 2017, 11:03:50
Bonjour,

histoire d'apporter de l'eau au moulin. Mes fonctions m'ont permis d'acquérir une expérience importante en RH depuis 13 ans car j'ai eu plusieurs postes/missions diverses s'étalant de niveau de responsabilité d'ADT à ASI aujourd'hui.
Je suis responsable retraite dans mon établissement depuis 2 ans maintenant. J'ai été assistante du responsable pendant 6 ans auparavant. C'est ma direction qui m'a sollicitée pour reprendre le poste en prévision du départ du responsable précédent. Cette personne est partie en étant IGE 1ère classe. Quand on m'a sollicitée, je n'étais que tech classe sup. Ca n'a pas gêné mon DRH quand je lui ai fait remarqué. Il a su me dire,"faites vos preuves d'abord on verra pour le reste ensuite. Et puis, il y aura la NBI" (sauf que ça faisait déjà 9 ans que j'étais dans le service et 4 dans le bureau des retraites). Un concours d'ASI RH a été ouvert en 2015 en interne, concours pour lequel un collègue était pressenti. LE collègue n'a pas été admissible et moi oui. L'oral d'admission s'est bien passé et j'ai été reçue.
Alors certes, c'est "mieux" statutairement d'être dans le corps des ASI d'un point de vue de la reconnaissance des agents que je reçois. Ca me permet de postuler, en interne, si je le souhaite, sur des postes d'encadrement.... Cependant, je me suis sentie "obligée"  de reprendre des études (je suis un master2 en RH) pour appuyer l'expérience pro que j'ai acquise et avoir plus de chances de passer IGE par concours ou  liste d'aptitude quand je serai éligible.
Parce qu'aujourd'hui, j'ai repris les fonctions d'un IGE avec un pan de mes anciennes activités en plus, qu'il n'assumait pas et rien n'est valorisé!!
Donc, peut-être très égoïstement, mais je défends cette intégration des ASI dans le corps des IGE pour éviter que ce "passage obligé" aujourd'hui ne devienne une voie de garage, sans espoir réel d'en sortir. Le maintien de la motivation, passe aussi par des perspectives de carrière intéressantes.


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: goto121 le 19 Janvier 2017, 15:25:42
Au sujet de l'arret du recrutement des ASI, il est clair que si cela s'était fait il y a 5 ans ce serait plus facile notamment vis à vis des nouveaux lauréats IGE. Ensuite une intégration progressible sur 5 ans en même remps que le PPCR aurait été possible sans aucune polémique.
 


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Xav_D le 19 Janvier 2017, 15:57:21
Ou tout simplement en ajoutant 2 échelons transitoires dans la grille des IGE/IE 2C comme cela s'est fait pour d'autres corps le temps que l'ensemble des AI/ASI sur ces échelons arrivent sur la grille IGE/IE type et ce serait encore possible même avec des recrutements cette année, il suffit de calculer le temps qui serait de 2 ans et 6 mois.


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: elTofe le 20 Janvier 2017, 10:33:04
Puisque avec la PPCR la grille IGE n'aura plus que deux grades à partir du 1 er septembre 2017 (classe normale et hors classe), il suffira de renommer les ASI en IGE 2 et puis basta ....
Ce sera juste une histoire de dénomination, ça ne frustrera plus certains IGE, et ça simplifiera la vie des ASI qui actuellement ont des possibilités de détachement très limitées.

 


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: SG-SNPTES le 20 Janvier 2017, 11:04:13
Bonjour,

En attendant l'intégration, le problème des détachements pourrait être réglé facilement par des mesures peu coûteuses, notamment en précisant dans le statut : "Des concours externes sur épreuves sont ouverts aux candidats titulaires d’un titre ou d’un diplôme classé au moins au niveau II.", au lieu de niveau III actuellement.

Cette mesure ne coûte rien, mais visiblement le ministère doit trouver que rien, c'est déjà beaucoup...

Bien cordialement,


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: kamelfons le 20 Janvier 2017, 11:19:33
tout à fait d'accord avec vous mais malheureusement en France on n'aime pas les choses simples et nous sommes trop corporatistes.
personnellement je suis assistant ingénieur CNRS et ça ne me dérange pas si ma grille est calquée sur celle des IGE 2
malheureusement ça ne réglera pas le problème en cas de mobilité

Les égoismes (celui des IGE soucieux de préserver leur position et leur titre, celui de la CGT soucieuse de préserver son pouvoir même au détriment du personnel) ont tué une possible intégration des assistants ingénieurs dans le corps des ingénieurs d'études.
L'état, devant une telle division n'a aucun mal à faire perdurer la situation et ne rien faire évoluer

bon week end


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Mauridien le 20 Janvier 2017, 11:33:37
Bonjour,

Oui tout à fait d'accord pour autoriser les "niveau II" à concourir aux concours externes IE.
Je rajouterai également une épreuve écrite pour les concours externes IE (actuellement un oral uniquement).
Bonne journée




Titre: Re : Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: FA-ENESR Alain Favennec le 20 Janvier 2017, 14:55:56
Les égoïsmes (celui des IGE soucieux de préserver leur position et leur titre, celui de la CGT soucieuse de préserver son pouvoir même au détriment du personnel) ont tué une possible intégration des assistants ingénieurs dans le corps des ingénieurs d'études.
L'état, devant une telle division n'a aucun mal à faire perdurer la situation et ne rien faire évoluer

Bonjour,

Je peux vous assurer que la majorité de nos collègues ingénieurs d'études sont favorables à cette intégration et j'en veux pour preuve les résultats électoraux du SNPTES, notamment dans la CAP des ingénieurs d'études, alors même que tous savent que nous sommes à l'origine de cette demande. Je peux aussi vous assurer que, bien que faisant partie du corps des ingénieurs d'études, je ne pense pas être égoïste et si je l'étais je ne passerais pas, comme beaucoup de mes camarades, une bonne partie de mon temps à répondre à celles et ceux qui demandent l'aide du SNPTES.
En revanche, je vous donne raison, si je puis me permettre, sur la triste responsabilité de la CGT et sur votre conclusion.

Bonne journée


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: itacnrs le 23 Janvier 2017, 09:57:01
Voici les revendication de la cgt. En effet elle ne parle en aucun cas de fusion ai - ie .....

Les revendications du SNTRS-CGT pour les AI dans le cadre de ces négociations
Le corps des Assistants Ingénieurs dans les EPST est un corps de recrutement au niveau de Bac + 2 (BTS, DUT et diplômes équivalents) et de promotion pour les techniciens. Nous revendiquons le maintien du recrutement des Bac+2 dans le corps des assistants ingénieurs.
La grille des AI doit être prolongée jusqu’à l’indice 673 sur une carrière aussi longue que les futurs IE de classe normale, pour permettre un réel déroulement de carrière dans le corps des AI. Le passage du corps des AI au corps des IE doit être facilité par une procédure spécifique de validation des acquis du niveau licence après une période de pratique professionnelle. Cette procédure est justifiée par la proximité du niveau de qualification de la licence professionnelle (recrutement IE) et des diplômes du type DUT et BTS.


Titre: Re : Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: FA-ENESR Alain Favennec le 23 Janvier 2017, 13:49:58
Voici les revendication de la cgt. En effet elle ne parle en aucun cas de fusion ai - ie .....

Les revendications du SNTRS-CGT pour les AI dans le cadre de ces négociations

Bonjour,

C'est bien pour cette raison que le SNPTES dénonce, en l'espèce, le comportement de la CGT et, notamment, celui du SNTRS-CGT.

Bonne journée


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Graindesable le 26 Janvier 2017, 13:15:13
Je viens de tomber sur le dernier communiqué de la CGT (Explication du vote du SNTRS-CGT au CT MESR du 24 janvier 2017) :

Citation
Enfin, nous tenons à rappeler ici comme nous l’avons fait devant Mme la Ministre, que le SNTRS-CGT est pour le maintien du recrutement des bac+2 en catégorie A. Il s’agit pour nous de le faire dans un grade « passerelle » du corps des IE. Une procédure spécifique de validation de l’expérience professionnelle leur conférant un niveau licence après une période de pratique devrait permettre leur intégration en IE classe normale pour un réel développement de carrière dans ce corps. Cette procédure est justifiée par la proximité du niveau de qualification de la licence professionnelle (recrutement IE) et des diplômes du type DUT et BTS. Les AI existants seraient intégrés dans le premier grade des IE. En aucun cas, le SNTRS-CGT n’est responsable de l’absence de passerelle entre le corps des AI et des IE car le ministère ne l’a pas interrogé sur ce sujet. Mais par contre ce dernier a été à l’écoute de la CPU et des directions des établissements !

En conclusion, le SNTRS-CGT s’abstiendra lors de ce vote au CT MESR car il revendique une harmonisation entre les différentes grilles à l’image des avancées obtenues pour les grilles du corps des IE.

Comme je le pressentais, que ce soit par  la "validation de l'expérience professionnelle" (pour conférer un niveau licence que beaucoup ont déjà dans leurs bagages) ou "l'Examen professionnel", les AI vont, si on les écoute, repasser encore un concours...
(Vous noterez en passant, l'esquive (assez cocasse) de la question : "Mais ...le ministère ne nous a pas interrogé sur ce sujet".  ;D  ::))


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: LOWcost2014 le 26 Janvier 2017, 14:07:51
Dans ce cas, il faut que l'administration recrute effectivement des AIs avec un BTS ou un IUT et non à BAC +3 ou plus sinon faut recruter en IE !!

C'était la même chose il y a quelques années au niveau du recrutement des IEs, où n'étaient recrutés que des gens avec doctorat voir post doc (je parle pour la BAP A, je ne sais pas pour les autre BAP). Les présidents de jurys ont eu des directives par le CNRS pour ne plus sélectionner des gens qui possédaient une thèse, du coup ca laissait la place aux gens qui avait le diplôme adéquat.

S'ils veulent maintenir le corps AI pour les IUT/BTS, alors ok, mais il faut arrêter de sur-recruter.


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Mauridien le 06 F?vrier 2017, 13:26:20
Bonjour,

Est-il encore envisageable que les ministères changent d'avis sur l'intégration des AI en IE dans le cadre du PPCR ?

Bien cordialement




Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Xav_D le 06 F?vrier 2017, 13:41:50
Bonjour,

Tant que les textes ne sont pas soumis pour avis au CT ministériel, il existe une possibilité, mais je ne vais pas tenter de vous leurrer ou bercer de douces illusions, la probabilité dans le cadre du PPCR est maintenant proche de zéro.


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: trend le 06 F?vrier 2017, 14:41:16
Bonjour
ou bien créer un deuxième grade dans le corps des assistant-ingénieurs,
le PPCR prévoit un parcours sur deux grades pour tout fonctionnaire.
Cela n'est pas réalisé, quand nous sortirons nous de cet atypisme
qui nous bloque
Impossibilité 1  de bénéficier d'un tableau d'avancement
                     2  de passer un examen professionnel
Les administratifs sont bien mieux lotis que nous!
Bon après midi


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Ysokras le 06 F?vrier 2017, 15:00:23
Il y a des AIs dans les BAP "administratives"...


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Xav_D le 06 F?vrier 2017, 15:06:34
Je pense que trend parle des attachés d’administration qui sont le pendant de nos IE/IGE de la BAP J en catégorie A.

La création d'un deuxième grade dans le corps des AI/ASI poserait un certain nombre de problème notamment par rapport à la construction des grades, ensuite cela marquerait la fin de l'éventuelle fusion de ce corps avec celui des IE/IGE et ne solutionnerait en rien la mobilité en dehors de l'ESR.


Titre: Re : Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: FA-ENESR Alain Favennec le 07 F?vrier 2017, 07:52:00
La création d'un deuxième grade dans le corps des AI/ASI poserait un certain nombre de problème notamment par rapport à la construction des grades, ensuite cela marquerait la fin de l'éventuelle fusion de ce corps avec celui des IE/IGE et ne solutionnerait en rien la mobilité en dehors de l'ESR.

Bonjour,

Effectivement la création d'un second grade dans le corps des assistants ingénieurs aurait créé de sérieux problèmes et, notamment, le SNPTES a dû signaler à nos interlocuteurs ministériels que nos collègues assistants ingénieurs versés dans le premier grade auraient vécu cela comme un second recul (le premier étant l'éloignement de l'intégration en ingénieur d'études) et, pour ne rien vous cacher, il est aussi évident que cela aurait rendu amères nos collègues techniciens qui voyaient ainsi apparaitre une nouvelle strate dans une progression de carrière vers le corps d'ingénieurs d'études.

Quant à la mobilité, malgré quelques témoignages sur ce forum du SNPTES, elle est quasiment inexistante, j'en veux pour témoignage, ce tableau de correspondance qui, par décret, fait correspondre des corps de la fonction publique d’État à des cadres d'emplois de la fonction publique territoriale, les assistants ingénieurs n'y apparaissent pas... en clair, il y difficile, voir impossible d'y obtenir un détachement ou une intégration :
https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexteArticle.do?idArticle=LEGIARTI000028343146&cidTexte=LEGITEXT000006053040&dateTexte=20170207

Bonne journée


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Abc le 07 F?vrier 2017, 09:58:02
Bonjour,
Excusez ma naïveté mais, à force de lire des interventions sur le sujet, je m’aperçois que je ne sais même pas sur quoi repose finalement la légitimité de demander l'intégration des AI vers les IE ?
Merci d’éclairer ma lanterne
Cordialement


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Mauridien le 07 F?vrier 2017, 10:36:35
Citation de Alain Favennec :
Quant à la mobilité, malgré quelques témoignages sur ce forum du SNPTES, elle est quasiment inexistante, j'en veux pour témoignage, ce tableau de correspondance qui, par décret, fait correspondre des corps de la fonction publique d’État à des cadres d'emplois de la fonction publique territoriale, les assistants ingénieurs n'y apparaissent pas... en clair, il y difficile, voir impossible d'y obtenir un détachement ou une intégration :
https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexteArticle.do?idArticle=LEGIARTI000028343146&cidTexte=LEGITEXT000006053040&dateTexte=20170207

Bonjour,

Les assistants ingénieurs y apparaissent dans le ministère de la culture et de la communication et correspondent au ingénieur territorial. D'un ministère à l'autre, les AI n'ont pas la même reconnaissance...

Bonne journée


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: SG-SNPTES le 07 F?vrier 2017, 10:51:01
Bonjour,

Il y a plusieurs arguments qui nous permettent d'affirmer que ce corps doit disparaître. Voici les 3 raisons principales :

- ce corps qui est considéré, par nos interlocuteurs ministériels, comme un corps de catégorie "petit A", pénalise les techniciens à plusieurs titres. D'abord comme il y a peu de recrutement dans le corps des assistants ingénieurs, le nombre de techniciens qui peuvent y accéder suite à une promotion au choix par liste d'aptitude est extrêmement faible. Ensuite, l’existence de ce corps est un obstacle souvent insurmontable pour l'accès au corps des ingénieurs d'études qui est un corps de catégorie "A type". Or, dans les autres filières, les personnels de catégorie B promus en catégorie A sont directement reclassés dans des corps équivalents à celui des ingénieurs d'études. Par exemple, les secrétaires sont promus dans le corps des attachés et les techniciens supérieurs d'études et de fabrications du ministère de la Défense sont promus dans le corps des ingénieurs d'études et de fabrications.

- nous constatons que les collègues recrutés dans le corps des assistants ingénieurs par concours externes ont un niveau de diplôme équivalent à celui des collègues recrutés dans le corps des ingénieurs d'études. Ainsi, ils exercent en grande majorité des fonctions équivalentes à celles décrites dans les emplois types des ingénieurs d'études.

- comme il n'existe pas de corps équivalent à celui des assistants ingénieurs dans les autres filières de la fonction publique, ces collègues se voient régulièrement refuser leurs demandes de détachement.


Cordialement,


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: phil97231 le 07 F?vrier 2017, 18:19:54
Bonjour
Voilà qui est bien résumé!
bonne soirée


Titre: Re : Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: danou le 10 F?vrier 2017, 17:47:13
Bonjour,
- nous constatons que les collègues recrutés dans le corps des assistants ingénieurs par concours externes ont un niveau de diplôme équivalent à celui des collègues recrutés dans le corps des ingénieurs d'études. Ainsi, ils exercent en grande majorité des fonctions équivalentes à celles décrites dans les emplois types des ingénieurs d'études.
Cette constatation est sans objet puisque c'est de la responsabilité des membres de jury des concours dans ce corps, de ne pas se limiter à l'embauche des candidats à bac+2

- comme il n'existe pas de corps équivalent à celui des assistants ingénieurs dans les autres filières de la fonction publique, ces collègues se voient régulièrement refuser leurs demandes de détachement.

Vous avez également le corps de conseiller technique de service social qui est classé dans la catégorie A et qui ne possède qu'un seul grade après le PPCR. On ne pouvait pas s'attendre à de meilleurs architectures indiciaires, que ceux qui ont été votées au CSFPT sur les nouveaux décret relatifs aux statuts des corps.

Encore une fois, rien n'empêche aux AI et ASI, de demander un détachement dans le corps des IGE ou IE et d'y être détachés. On doit libérer les soupapes corporatives des corps.

- comme il n'existe pas de corps équivalent à celui des assistants ingénieurs dans les autres filières de la fonction publique, ces collègues se voient régulièrement refuser leurs demandes de détachement.
D'autres ministères acceptent le détachement sur le corps des attachés d'administration, là où le ministère de l'éducation nationale le refuse. Que font les organisations syndicales qui y siègent ????



Titre: Re : Re : Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: SG-SNPTES le 10 F?vrier 2017, 18:56:40
Bonjour,
- nous constatons que les collègues recrutés dans le corps des assistants ingénieurs par concours externes ont un niveau de diplôme équivalent à celui des collègues recrutés dans le corps des ingénieurs d'études. Ainsi, ils exercent en grande majorité des fonctions équivalentes à celles décrites dans les emplois types des ingénieurs d'études.
Cette constatation est sans objet puisque c'est de la responsabilité des membres de jury des concours dans ce corps, de ne pas se limiter à l'embauche des candidats à bac+2

Je ne vois pas le rapport avec notre problématique.

- comme il n'existe pas de corps équivalent à celui des assistants ingénieurs dans les autres filières de la fonction publique, ces collègues se voient régulièrement refuser leurs demandes de détachement.
Vous avez également le corps de conseiller technique de service social qui est classé dans la catégorie A et qui ne possède qu'un seul grade après le PPCR. On ne pouvait pas s'attendre à de meilleurs architectures indiciaires, que ceux qui ont été votées au CSFPT sur les nouveaux décret relatifs aux statuts des corps.

Encore une fois, rien n'empêche aux AI et ASI, de demander un détachement dans le corps des IGE ou IE et d'y être détachés. On doit libérer les soupapes corporatives des corps.

Mais oui, il y avait d'autres choix possibles. Le corps des bibliothécaires qui était un corps de petit A à un grade comme celui des assistants ingénieurs devient un corps de A type après application du PPCR. Effectivement, rien n'empêche aux AI et ASI, de demander un détachement dans le corps des IGE ou IE, par contre ils peuvent s'armer de patience avant d'obtenir une réponse positive.

- comme il n'existe pas de corps équivalent à celui des assistants ingénieurs dans les autres filières de la fonction publique, ces collègues se voient régulièrement refuser leurs demandes de détachement.
D'autres ministères acceptent le détachement sur le corps des attachés d'administration, là où le ministère de l'éducation nationale le refuse. Que font les organisations syndicales qui y siègent ????
Même dans les autres ministères, ce n'est pas aussi fréquent que cela. En plus, c’est souvent pour combler des difficultés de recrutement dans certains métiers.

De toute façon, même si toutes vos solutions étaient mises en oeuvre, cela ne réglerait pas les problèmes du plus grand nombre.



Titre: Re : Re : Re : Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: danou le 10 F?vrier 2017, 19:12:39
Je ne vois pas le rapport avec notre problématique.
Le rapport, par rapport au statut des ASI, c'est qu'on ne peut pas arguer, que des AI sont recrutés avec des diplômes équivalents à ceux des IE : c'est le choix des recruteurs

Mais oui, il y avait d'autres choix possibles. Le corps des bibliothécaires qui était un corps de petit A à un grade comme celui des assistants ingénieurs devient un corps de A type après application du PPCR. Effectivement, rien n'empêche aux AI et ASI, de demander un détachement dans le corps des IGE ou IE, par contre ils peuvent s'armer de patience avant d'obtenir une réponse positive.
Effectivement, les ASI s'armeront de patience, s'ils sont pas aidés par les organisations syndicales pour renverser la vapeur.


Même dans les autres ministères, ce n'est pas aussi fréquent que cela. En plus, c’est souvent pour combler des difficultés de recrutement dans certains métiers.

Probablement, je n'ai pas fait de stat sur le sujet. Même pour combler, c'est toujours une avancée pour les heureux ASI.
Pensez vous qu'au ministère de l'éducation nationale, il n'existe pas de postes sans candidat ?
Je m'excuse, cela existe dans toutes les administrations....

De toute façon, même si toutes vos solutions étaient mises en œuvre, cela ne réglerait pas les problèmes du plus grand nombre.

Il ne faut pas dire même si... il faut plutôt dire qu'on le mettra en œuvre, sinon il n'y aura aucune avancé.....
et cela sera un début pour libérer les soupapes.




Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: SG-SNPTES le 10 F?vrier 2017, 19:53:18
Ce que je voulais dire c'est que choix des recruteurs ou pas, le constat reste le même.

Qu'est-ce qui vous permet d'affirmer que ce sont les syndicats qui sont à l'origine de ces blocages?

Notre raison d'être est la défense des personnels. Je ne vois pas l'intérêt que nous aurions à bloquer les demandes détachements.

Cordialement,


Titre: Re : Re : Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Leo75 le 14 F?vrier 2017, 14:06:38
Bonjour,

Cette constatation est sans objet puisque c'est de la responsabilité des membres de jury des concours dans ce corps, de ne pas se limiter à l'embauche des candidats à bac+2

Je ne suis pas d'accord, pour moi, c'est du ressort du responsable hiérarchique. C'est lui qui confie le travail et qui pioche allègrement dans l'emploi-type d'IGE. Au quotidien, le jury n'y peut rien.

Cela ne me semblerait pas très normal (légal ?) d'écarter un candidat qui respecte les critères d'inscription au concours.
Bac +2 est le niveau minimum requis, et non pas le niveau exact requis. Se voir refuser de passer un concours de la fonction publique parce qu'on a travaillé pour avoir un bac +3 et se voir rejeter à cause de ça, ce serait quand même très injuste.

Cordialement


Titre: Re : Re : Re : Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: danou le 14 F?vrier 2017, 21:16:25
Je ne suis pas d'accord, pour moi, c'est du ressort du responsable hiérarchique. C'est lui qui confie le travail et qui pioche allègrement dans l'emploi-type d'IGE. Au quotidien, le jury n'y peut rien.

Cela ne me semblerait pas très normal (légal ?) d'écarter un candidat qui respecte les critères d'inscription au concours.
Bac +2 est le niveau minimum requis, et non pas le niveau exact requis. Se voir refuser de passer un concours de la fonction publique parce qu'on a travaillé pour avoir un bac +3 et se voir rejeter à cause de ça, ce serait quand même très injuste.

Cordialement
Je parlais de la phase de recrutement dans un corps par concours, en ayant un diplôme supérieur à celui requis. Je n'ai jamais dit que le procédé était illégal...
Pour le recrutement par voie de mutation et de détachement, le recruteur n'est pas sur de garder indéfiniment un sur-diplômé
Ce sont les membres de jury qui décident du recrutement et ils sont souverains.



Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Xav_D le 14 F?vrier 2017, 23:10:32
Dans la limite de la réglementation et tout souverain que soit le jury, il ne peut retenir des critères illégaux pour refuser un candidat.


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: danou le 15 F?vrier 2017, 09:31:30
Dans la limite de la réglementation et tout souverain que soit le jury, il ne peut retenir des critères illégaux pour refuser un candidat.
Effectivement, chacun d'entre nous doit respecter les textes en vigueur!!!!! Mais, vous savez bien, qu'il existe des failles dans le système pour les contourner......


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Xav_D le 15 F?vrier 2017, 10:00:01
Bonjour,

Je mentirai si je disais le contraire. Mais en tant que membre de jury, j'aurai du mal à dormir si je faisais fi de l'égalité de traitement entre les candidats et ne cherchais pas à chaque fois à retenir le meilleur candidat pour le poste proposé au concours.


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: danou le 15 F?vrier 2017, 10:12:16
chacun des membres du jury détient sa définition du "meilleur candidat".
En règle générale, le président d'un jury choisie ses membres pour "être sur la même longueur d'ondes"..... Et certains membres   acceptent les propositions, en espérant avoir un retour lorsqu'ils seront candidats ou autres...
Donc si vous êtes pour un système égalitaire, vous pouvez effectivement dormir paisiblement....



Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Leo75 le 15 F?vrier 2017, 10:32:31
Bonjour danou,

Je comprends bien votre idée mais, à mon avis, l'idée d'écarter un candidat qui aurait un bac+3 sur un concours d'ASI parce qu'il pourrait ne pas rester ou se sentir frustré me rebute.
Que sait-on réellement de sa future "frustration" ?
Pourquoi ne serait-il pas motiver à travailler en tant qu'ASI si le job lui plait, l'équipe aussi et s'il a envie de contribuer à la Fonction publique ?
Le jury part dans des suppositions bien hasardeuses concernant l'avenir professionnel d'un candidat.

Ensuite, les ASI peuvent aussi évoluer par LA vers IGE, donc on n'a jamais la garantie de rester sur le même poste ou que le candidat reste ASI.
Et sur ce point, j'avoue mon étonnement sur cet argument qu'un fonctionnaire peut partir sur un autre poste alors on hésite à le prendre. Mais ça fait partie de la Fonction publique et du monde du travail en général. La mutation fait partie intégrante de la carrière d'un fonctionnaire pour ceux qui le souhaite. Dans certains corps, c'est même obligatoire. De manière contraire, on reproche parfois aux fonctionnaires d'être des "moules sur leur rocher" :/.
Un fonctionnaire de qualité bien formé qui mute profite encore à la Fonction publique dans son nouveau poste. Donc tant mieux, au final. Ce qui est dommage, c'est quand il quitte la Fonction publique avec un ras-le-bol.

Il me semble que ce niveau de recrutement à bac +2 pour les ASI est bien un problème que l'on pourrait résoudre en intégrant ce corps dans celui des IGE.

Cordialement.


Titre: Re : Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Xav_D le 15 F?vrier 2017, 11:56:40
chacun des membres du jury détient sa définition du "meilleur candidat".
En règle générale, le président d'un jury choisie ses membres pour "être sur la même longueur d'ondes"..... Et certains membres   acceptent les propositions, en espérant avoir un retour lorsqu'ils seront candidats ou autres...
Donc si vous êtes pour un système égalitaire, vous pouvez effectivement dormir paisiblement....

Si je vous suis, vous annoncez que tous les présidents de jury sont des pourris et tous les membres des jurys constitués sont à leur botte, y compris les représentants des instances d'évaluation. Il ne manque plus qu'à énoncer que ce sont les Illuminati ou la NSA qui procède au nomination et le tableau sera complet.

C'est vrai qu'avec votre point de vue, il suffirait de tirer au sort pour qu'il y ait égalité de traitement, cela aurait l'avantage d'éviter de déplacer tant de gens et après tout ne dit-on pas que le hasard fait bien les choses.

Toujours est-il qu'il faudrait en revenir au sujet de ce fil de discussion.


Titre: Re : Re : Re : Re : Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: danou le 15 F?vrier 2017, 12:38:06
Pour Léo, je répète et je n'ai jamais dit que le procédé était illégal et chacun sa vision :
Ce sont les membres de jury qui décident du recrutement et ils sont souverains.

Pour XAV-D
Si je vous suis, vous annoncez que tous les présidents de jury sont des pourris et tous les membres des jurys constitués sont à leur botte, y compris les représentants des instances d'évaluation. Il ne manque plus qu'à énoncer que ce sont les Illuminati ou la NSA qui procède au nomination et le tableau sera complet.
C'est votre traduction.
Rien ne peut vous permettre d'interpréter dans mon message, qu'il peut y avoir magouille à tous les coups. Juste qu'il faut être sur la même longueur d'onde..



Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Ysokras le 15 F?vrier 2017, 13:28:43
De toute façon, la surqualification est un problème qui touche tous les corps (on doit trouver quelques techniciens/docteurs) et commence seulement à être prise en compte lors des concours.
Je rejoins Danou, cet argument ne peut pas être pris en compte pour l'intégration des AIs dans le corps des IEs.

Le seul argument (mais de poids) est le problème de mobilité qui est juste une aberration.


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Xav_D le 15 F?vrier 2017, 15:18:18
Et l'existence d'un corps intermédiaire entre la catégorie B et le corps A-type ? Les corps de type ASI/AI ne sont pas légions et je ne vois pas ce qui justifie l'existence de ces corps à part le recrutement de Bac+2 en catégorie A.
Personnellement, je trouve anormal de continuer un tel recrutement pour trois raisons :
  • Dans les carrières où n'existent pas un tel niveau de recrutement, les Bac+2 sont recrutés dans le deuxième grade de la catégorie B. Il n'y a donc pas égalité de traitement, alors que les corps de catégorie B et C sont maintenant gérés directement au niveau de la fonction publique ;
  • Ces dispositions permettant de recruter en catégorie A à Bac +2 ne remplissent plus leur fonction puisque ce ne sont plus des Bac+2 (dans l'immense majorité des cas) qui sont recrutés sur ces postes ;
  • Il y a plus de catégorie B recrutés par concours internes sur des postes AI/ASI et IGE/IE que de Bac+2 recrutés par concours externes en AI/ASI. Alors autant que comme ailleurs, ils atterrissent directement dans un corps A-type, comme leurs collègues de l'AENES notamment.


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: danou le 15 F?vrier 2017, 19:48:05
Je n'en disconvient pas que ce corps doit être en voie d'extinction. C'est un sujet sans fin.....
Comme je l'avais déjà dit, aujourd'hui nous constatons que toutes les voies sont obstruées. Le premier message de ce fil date de 2008 et nous sommes en 2017. Et l'administration ne semble pas être prêt à supprimer ce corps des ASI et AI
Il conviendrait que tous les ASI et AI puissent envoyer une demande de détachement dans le corps des IGE et IE, pour montrer à l'administration, que les membres de ces corps, pensent à leur évolution de carrière et non pas à leur stagnation...


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: sf161665363 le 11 Septembre 2017, 09:50:37
Bonjour,

un petit up de ce fil de discussion.

Alors que commence un nouveau cycle d' "états généraux du service public" ou "grand forum du service public" en tout cas lieu de discussion (je ne dit pas l'ouverture d'une fenêtre de tir quoi que...) peut être serait il le moment de rappeler (histoire de se souvenir hein...) que certains corps de la FP, dont les ASI et AI ont besoin de trouver une cohérence qu'il n'ont pour le moment pas par rapport à l'ensemble de la FP (je ne ferais pas de liste à la Prévert car les arguments sont déjà présent tout au long de ce fil de discussion).

Une manière de trouver cette cohérence pourrait être la demande d’intégration directe des assistants ingénieurs dans le corps des ingénieurs d’études... non?

Bonne journée à tous!



Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: FA-ENESR Alain Favennec le 11 Septembre 2017, 10:19:02
Bonjour,

Excellente initiative de Sf161665363 de faire revivre cette discussion du forum du SNPTES qui a été consultée 349138 fois (cela vaut très largement une pétition "classique" !).
Il est inutile de préciser que, bien entendu, le SNPTES profitera du "grand forum du service public" pour continuer ce combat et dénoncer, à nouveau, la CGT  et la direction du CNRS qui s'opposent à cette évolution de carrière des assistants ingénieurs ITRF-ITA.

Bonne journée


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: loloth le 11 Septembre 2017, 21:16:16
l'idéal étant qu'un 3è grade soit (re)créé dans la corps de IE qui reprendrait pile poil la grille de salaire des AI et qui permettrait de passer les AI en IE 2è classe  ::)


Titre: Re : Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: FA-ENESR Alain Favennec le 12 Septembre 2017, 04:10:57
l'idéal étant qu'un 3è grade soit (re)créé dans la corps de IE qui reprendrait pile poil la grille de salaire des AI et qui permettrait de passer les AI en IE 2è classe  ::)

Bonjour,

Le SNPTES a, à un moment donné, avancé cette solution mais si ce premier grade devient aussi le grade d'accueil de l'ensemble des nouveaux ingénieurs d'études nous y perdrions... et, surtout, à quoi bon créer un grade qui, de fait, se transformerait en grade d'assistant ingénieur et "discriminerait" toujours nos collègues ? Par ailleurs, de fait, les possibilités pour les anciens assistants ingénieurs d'arriver à la hors classe se restreindraient de manière importante puisqu'ils devraient franchir, parfois à un age avancé..., un grade supplémentaire (et la sélection qui va avec) avant de prétendre être inscrit au tableau d'avancement de la hors classe.
Enfin, le SNPTES a été satisfait de la création de ce corps à deux grades et insatisfait que les ingénieurs de recherche demeurent sur une structure à trois grades, il est donc délicat de demander désormais la création d'un troisième grade.

Bonne journée


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Xav_D le 12 Septembre 2017, 07:34:29
Bonjour,

En supplément au propos d'Alain, il ne faut pas oublier que la grille des ASI/AI réduit grandement les possibilités d'amélioration des grilles de catégorie B ; dans le cas où on ne respecterait pas les progressions de grille, on finirait par avoir le même problème que celui qui se produit déjà par rapport au passage IGE/IE -> IGR/IR.


Titre: Re : Re : Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: crima le 14 Septembre 2017, 14:17:40
l'idéal étant qu'un 3è grade soit (re)créé dans la corps de IE qui reprendrait pile poil la grille de salaire des AI et qui permettrait de passer les AI en IE 2è classe  ::)

Enfin, le SNPTES a été satisfait de la création de ce corps à deux grades et insatisfait que les ingénieurs de recherche demeurent sur une structure à trois grades, il est donc délicat de demander désormais la création d'un troisième grade.

Bonne journée

Je me demande comment on peut-être satisfait de ce genre de décision, surtout lorsque le grade par défaut est le deuxième.
Le degré d'injustice comparé à la montée en grade des IE1 est juste abyssal.


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: danou le 17 Septembre 2017, 11:34:09
Bonjour,
Un point sur cette circulaire diffusée à tous les RH par le MEN devait être fait par le SNPTES.  Pourrait on avoir un retour svp ?
Merci.


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: FA-ENESR Alain Favennec le 18 Septembre 2017, 02:50:03
Bonjour,

Le document que nous transmet Danou n'est pas une circulaire et, plus étrange (sauf si il y manquait une page "3"), n'est ni daté, ni signé et ne comporte pas le nom de son rédacteur... en clair, pour connaître un "peu" l'administration ministérielle de l'intérieur, l'agent à l'origine de cette prose n'est pas fière de son ouvrage et (ou) préfère conserver l'anonymat... Il semble en effet que ce document puisse être contesté sur le fond -le SNPTES n'y manquera- mais, sans que son rédacteur l'ait souhaité, ce document nous aide à démontrer que les assitants-ingénieurs ne peuvent pas être détachés et qu'il est donc nécessaire, notamment pour cette raison, d'obtenir l'intégration de ce corps dans le corps des ingénieurs d'études.

Bonne journée


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: danou le 18 Septembre 2017, 16:13:49
Bonjour,
Cette note n'est pas nouvelle sur ce forum....
Sur la troisième page, il est inscrit les destinataires de cette note (RH des académies) et son auteur .


Titre: Re : Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: FA-ENESR Alain Favennec le 18 Septembre 2017, 17:20:46
Cette note n'est pas nouvelle sur ce forum....

Mea culpa, je dois avouer que je ne l'avais pas mémorisée... ceci dit, sans chercher de quoi argumenter une éventuelle présentation d'excuses, les discussions relatives à l'intégration des assistants-ingénieurs sont si animées qu'il m'est parfois difficile de suivre...


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: danou le 24 Septembre 2017, 13:15:24
Bonjour,
Je veille au grain et je maintiens le rafraichissement de mémoire, comme pour d'autres sujets brulants...
Bonne journée.


Titre: Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: sf161665363 le 02 Mars 2018, 15:46:16
Bonjour,

un petit up de ce fil de discussion.

Alors que le "Forum de l’Action publique" lancé en Novembre 2017 prend fin (Vous avez encore jusqu'au 9 mars pour participer et faire des propositions!!!! https://www.forum-action-publique.gouv.fr/).

(En parlant de cela, le SNPTES a t il déposé des propositions sur ce site?)

La restitution devrait arrivé en ce mois de mars 2018.

J'espère que nous aurons des nouvelles de ce sujet sur l'intégration des ASI dans le corps des IGE.

Bonne journée à tous!


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: dandunor62 le 02 Mars 2018, 20:28:53
Bonjour,

A votre avis, dans quel thème écrire pour "intégrer les ASI dans le corps des IGE" ?


Bonne soirée.


Titre: Re : Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: FA-ENESR Alain Favennec le 05 Mars 2018, 09:07:24
A votre avis, dans quel thème écrire pour "intégrer les ASI dans le corps des IGE" ?

Bonjour,

Vous pouvez aborder la nécessité de ces fusions de corps dans la question ouverte "Comment rendre la fonction publique plus attractive ? " ou dans  "Comment adapter le recrutement aux compétences nécessaires au service public ? ".

Pour répondre aussi à sf161665363, ce forum est ouvert aux agents et usagers, le SNPTES réserve donc la défense de cette fusion de corps à ses interlocuteurs réels -et non virtuels- lors de ses rencontres avec les ministères concernées.

Bonne journée


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Mauridien le 02 Octobre 2018, 15:44:46
Bonjour,

Nous voici en octobre 2018 et bientôt 498 000 vues pour ce sujet!!

Grâce à la ppcr, les AI ont été revalorisés de 14 points (23 pts - 9 pts transfert prime/points) de plus sur leur grille mais avec un nouvel échelon qui allonge leur carrière de 3 ans. C'est bien une triste évolution pour la carrière des AI.

Il serait temps que la CGT et les directions ouvrent les yeux sur l'avenir de leurs agents. C'est bien beau de vouloir conserver le recrutement des Bac + 2 à la catégorie A mais combien de nouveaux AI ont un diplôme Bac +2 ? En supprimant le corps des AI, combien de TR passerait IE vs à la situation actuelle ?

Chers collègues, il est temps de faire parler les urnes.

Bonne journée



Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Graindesable le 03 Octobre 2018, 07:31:05
He ben tiens, au vu des derniers messages envoyés par le Snptes, je me demandais si cette intégration était encore dans les tuyaux.... ???
Ou, plus vraisemblablement, si elle n'allait pas mourir tout doucement, à petit feux. Avec un petit message ici qui viendrait rappeler de temps de temps que ce problème est toujours présent.
Il serait dommage que tant d'effort (élections, communications du syndicat avec les ministres et leurs équipes, débat animé ici même ou irl) ne débouchent sur rien.


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: FA-ENESR Alain Favennec le 03 Octobre 2018, 07:43:40
Bonjour et merci à Mauridien et Graindesable pour leurs piqures de rappel,

Quelques précision du SNPTES pour indiquer que nous ne lâchons pas ce mandat.

Tout d'abord, le nombre de lecteurs de cette discussion approche le demi million, cela nous obligera bientôt à rédiger un beau communiqué et je ne pense pas que ces lecteurs soient des opposants à cette intégration des ASI-AI dans les corps d'IE-IGE comme le sont, notamment, la CGT et la seule direction du CNRS (les présidents d'universités et la CPU sont pour !). Cela vaut largement une pétition.

Ensuite, le PPCR soutenu par le SNPTES, ne prévoyait pas malheureusement cette possibilité mais, en plus de la légère élévation de l'indice sommital, a augmenté de façon significative les possibilités de devenir ingénieur d'études par liste d'aptitude. Ce n'est pas le Pérou, certes, mais cela permettait une avancé relative qu'il aurait été stupide de refuser.

Par ailleurs, puisque vous évoquez la question des diplômes, la CGT faisait aussi, au moment des négociation PPCR, une véritable obsession sur ce point en avançant le fait que la licence professionnelle (diplôme souvent détenus par les assistants ingénieurs) n'était pas, je résume la position de la CGT, un véritable diplôme... En fait, et je pèse mes mots, la CGT considère qu'un assistant ingénieur est l'équivalent de ce que l'on appelait autrefois un ouvrier hautement qualifié mais que ce dernier ne mérite pas de devenir ingénieur. Le SNPTES est bien entendu sur une position totalement opposée.

Enfin, oui, comme le précise Mauridien, il convient de faire parler les urnes et de voter SNPTES pour le renouvellement des CAP, des comités techniques ministériels et des comités techniques d'établissement ou de service (CTE et CTA).

Bonne journée


Titre: Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: sf161665363 le 03 Octobre 2018, 08:26:41
Bonjour à tous,

pour continuer le débat le sujet des intégrations éventuelles a t il été abordé dans le fameux "Forum de l’Action publique".

Pour rappel ce forum ouvert en 2017 a vu sa restitution en mars 2018.

Savez vous ce que sont devenues ces conclusions?
Des discussions ont elles vues le jours suite à cela dans le dialogue social?

Bonne journée


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: FA-ENESR Alain Favennec le 03 Octobre 2018, 08:53:19
Bonjour,

Ce Forum de l'action publique étant une initiative gouvernementale légèrement phagocyté, le SNPTES n'a pas voulu y participer ou appeler nos collègues à l'utiliser.

Bonne journée


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: elTofe le 03 Octobre 2018, 09:10:58
J'en profite pour ressortir les grilles AI publiées par le SNPTES depuis 2012 (c'est mon dada !)...

Octobre 2012
Echelon  Durée     I.B      INM    Salaire net   
16e       Term     730     604  2316,62      
15e       3 ans     690     573  2197,72      
14e       3 ans     660     551  2113,34      
13e       2 ans     643     538  2063,48      
12e       2 ans     622     522  2002,11      
11e       2 ans     600     505  1936,91      
10e       2 ans     580     490  1879,37      




Septembre 2017

Echelon  Durée     I.B  INM  Salaire net   
16e      Term     754  622  2359,54          
15e      3 ans    741  612  2321,61        
14e      3 ans    700  581  2204,01        
13e      3 ans    671  559  2120,55              
12e      2 ans    655  546  2071,24          
11e      2 ans    633  530  2010,54            
10e      2 ans    611  513  1946,05        


Sachant qu'avec la PPCR on a soustrait un échelon en septembre 2017, pour comparer il faudrait donc rajouter + 1 à chaque échelon de la grille de septembre 2017 ....

Par exemple le 11 ème échelon de 2012 (1936,91 €) avec le 10 ème de 2017 (1946,05 €) ou le 16 ème de 2012 (2316,62    €) avec le 15 ème de 2017 (2321,61 €).

Bref en 5 ans, on a gagné entre 5 et 10 euros, alors qu'il y a eu 3% d'inflation entre septembre 2012 et septembre 2017 .....
Pour rappel 3% sur un salaire net de 2000 € c'est 60 € .....

Je ne parle pas d'augmentation, juste de suivre l'inflation, d'avoir une rémunération constante. Le gouvernement est toujours très fier d'annoncer des chiffres de croissance, on l'entend beaucoup moins pour répercuter sur les traitements.

Mais c'est normal, le français (surtout s'il est fonctionnaire ...) est râleur....




Titre: Re : Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: sf161665363 le 08 Octobre 2018, 10:21:51

Bonjour,

OK Alain mais du coup nous n'avons rien à attendre des conclusions de ce forum?

@++

Bonjour,

Ce Forum de l'action publique étant une initiative gouvernementale légèrement phagocyté, le SNPTES n'a pas voulu y participer ou appeler nos collègues à l'utiliser.

Bonne journée


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: FA-ENESR Alain Favennec le 09 Octobre 2018, 08:28:44
Bonjour sf161665363,

Nous n'avons rien à espérer, sur ce point précis de la fusion des corps ASI-IGE, de ce forum ministériel de l'Action publique et même si l'ensemble des collègues concernés avaient profité de cette occasion pour interpeler le ministre en charge de la fonction publique.
En réalité ce forum, contrairement à celui du SNPTES, est un outil de propagande en ce sens que les conclusions, selon la manière dont elles sont rédigées, iront dans le sens de la volonté de l'initiateur de cette démarche. Pour résumer ma pensée, c'est du pipeau !

Bonne journée


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: TiTomTom le 10 Janvier 2019, 11:32:39
Au final après les 62 pages de posts, on voit que le corps des AI / ASI reste toujours problématique :
* Catégorie A avec un recrutement à partir de Bac+2 alors que les autres FP, c'est bac+3 min.
* Non reconnu par les autres fonctions publiques comme la Territoriale
* Une mobilité impossible en dehors de la Fonction publique Etat.
* Corps avec un seul GRADE.

A quand la révolution ?






Titre: Re : Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: FA-ENESR Alain Favennec le 10 Janvier 2019, 13:10:36
Au final après les 62 pages de posts, on voit que le corps des AI / ASI reste toujours problématique :
A quand la révolution ?

Bonjour,

La révolution, je ne sais pas, mais l'actualité nous démontre que tout est possible, il n'y a plus qu'à provoquer ou attendre une fenêtre de tir. Le SNPTES n'a pas oublié cette question essentielle pour nos collègues assistants ingénieurs (ASI-AI), mais aussi importantes pour nos collègues techniciens.

Bonne journée


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: 025352 le 15 Janvier 2019, 13:32:19
Passer de TC N/S/E à ASI c'est déjà très compliqué alors de TC N/S/E vers IGE vous ne craignez pas de fermer la piste ?  ???


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Xav_D le 15 Janvier 2019, 15:16:33
Bonjour,

Je ne vois pas en quoi on fermerait la piste (comme vous dîtes).

Le nombre de promotion par concours internes comme par liste d'aptitude dépendent du nombre de porte ouvert au concours dans le corps concerné. Dans le cas du passage en catégorie A et contrairement à d'autres filières, il existe pour les statuts ITRF et ITA un corps parfois appelé petit A qui est le corps des Assistants ingénieurs et un corps A-type qui est celui des Ingénieurs d'études. S'il y a intégration des AI dans le corps des IE, il n'y aura plus 2 corps, mais un seul dans lequel seront recrutées les personnes qui auraient été recrutées en AI et en IE. Il y aura donc plus de postes ouverts aux concours internes et à la liste d'aptitude pour les T et ils arriveront dans un corps avec des grilles plus favorable que celle des Assistants ingénieurs.

Cela générerait aussi une plus grande latitude pour ce qui est de la revalorisation des grilles puisqu'il n'y aurait plus le côté limitant de la grille des AI/ASI.


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: elTofe le 21 Janvier 2019, 11:17:43
Bonjour,

Je n'ai pas trouvé de mail de contact, alors je poste ici en H.S

Il me semble que la partie Indice Brut de la grille AI est complétement farfelue ....
http://www.snptes.fr/Evolution-de-carriere-par-corps-et-161.html?artpage=3-6


Ça devrait être ça :
Echelon  Durée  I.B  INM  
16e      Term     761  627  
15e      3 ans    747  617      
14e      3 ans    706  586  
13e      3 ans    678  564  
Etc ...

Oui le 13 ème échelon est à  3 ans hélas ....



 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8)


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Ammour le 21 Janvier 2019, 12:03:35
Bonjour,

Merci, je viens de le signaler à : christian.alla@snptes.org, en charge de la communication du SNPTES.

Cordialement


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Administrateur le 21 Janvier 2019, 14:53:29
Bonjour elTofe,
Je vous remercie de nous avoir fait part de ces fautes de frappe qui relèvent d'une mauvaise transposition de notre grille indiciaire tablée sur un fichier Excel vers notre site Internet. C'est à présent rectifié,
Cordialement,


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: AI_67 le 13 F?vrier 2019, 13:30:28
Bonjour,

J'avais lu ce fil de discussion en 2017, moment où je cherchais une mobilité du CNRS (AI) vers une autre FP.
Il est en effet compliqué de se placer sur des postes de cat. A, surtout en FPT où le niveau Ingénieur est à Bac +5 en recrutement...

Citation
Une mobilité impossible en dehors de la Fonction publique Etat

Même au sein de la FPE, où j'ai été recruté sur un poste d'attaché, je n'arrive pas à avoir un détachement "standard".
J'ai dû pour l'instant (et ne pas revenir sur ma décision de changer de poste ???) accepter un détachement sur contrat, en attendant (et espérant) que mon ministère d'accueil veuille bien reconsidérer sa position.
En effet, l'interprétation de ce dernier réside sur ces fameuses 2 conditions :
- les niveaux de recrutements ne sont pas les mêmes ; AI Bac+2 vs Attaché bac+3
- les fiches de postes ne sont pas comparables ; bien sûr, ils mettent l'IE en face de l'Attaché. Je n'ai pas de légitimité à leurs yeux.
C'est d'autant plus regrettable que mon chef de service, le SG apprécient mon travail et mon engagement et souhaitent me garder (intégration)...

Je cherche une voie de recours ou jurisprudence qui pourrait faire précédent.

D'avance merci
SAM



Titre: Re : Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: FA-ENESR Alain Favennec le 13 F?vrier 2019, 13:49:25
En effet, l'interprétation de ce dernier réside sur ces fameuses 2 conditions :
- les niveaux de recrutements ne sont pas les mêmes ; AI Bac+2 vs Attaché bac+3
- les fiches de postes ne sont pas comparables ; bien sûr, ils mettent l'IE en face de l'Attaché. Je n'ai pas de légitimité à leurs yeux.
C'est d'autant plus regrettable que mon chef de service, le SG apprécient mon travail et mon engagement et souhaitent me garder (intégration)...

Bonjour,

Il convient alors de conseiller à votre secrétaire général de prendre connaissance de la circulaire "fonction publique" relative à la mobilité qui dispose, notamment, que "ces deux derniers critères sont, quant à eux, alternatifs et non cumulatifs : ainsi le détachement et l’intégration directe pourront être prononcés entre corps et cadres d’emplois dès lors qu’au moins un de ces deux critères sera satisfait".
Les deux critères évoqués sont, comme vous l'avez indiqué :
1- les conditions de recrutement (on compare les conditions de diplôme ou d'ancienneté);
2- la nature des missions (on compare, finement, les missions telles qu'elles sont définies par les statuts respectifs des deux corps).

Bonne journée


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: AI_67 le 13 F?vrier 2019, 17:02:47
Merci pour votre réponses.
Mais comme indiqué dans mon message initial, ces 2 conditions, même non cumulatives, sont interprétées très restrictivement, malgré 2 courriers forts d'arguments ...
Je pense qu'il faut mettre en avant cette phrase de la circulaire :

(...) Ces critères doivent être interprétés de manière pragmatique pour assurer la pleine effectivité de ces dispositions nouvelles qui visent :

- d’une  part,  à  encourager  les  mobilités  entre  les fonctions  publiques  et  au sein  de  chacune  d’entre  elles,  fussent-elles  temporaires  dans  le  cadre  d’un  détachement ou plus durables s’agissant de l’intégration directe, 
- d’autre   part,   à   faciliter   les   secondes   carrières   ou   les   processus   de   reconversion  professionnelle  au  sein  de  chaque  fonction  publique  ou  entre  elles. 

En  particulier,  devra  être  recherchée  la  comparabilité  et  non  la  stricte  équivalence  des  conditions  de  recrutement  ou  de  la  nature  des  missions  des  corps  et  cadres d’emplois.


Mais bien sûr, tout cela reste une lecture, qui peut être différente suivant la/les personnes... ::)

Bonne fin de journée.


Titre: Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: sf161665363 le 05 Septembre 2019, 08:12:41
Bonjour à tous,

Après plus de 6 mois en dormance un petit up de ce fil de discussion.

Des nouvelles ?  Des pistes ?  Des fenêtres de tir ?

Merci

Bonne journée à tous!


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: FA-ENESR Alain Favennec le 05 Septembre 2019, 09:41:57
Des nouvelles ?  Des pistes ?  Des fenêtres de tir ?

Ce n'est pas parce que je n'y pense pas chaque matin en me rasant que j'ai oublié ce mandat du SNPTES :)
Le SNPTES entend notamment profiter de la future loi de programmation pluriannuelle de la recherche pour remettre sa demande sur le tapis comme nous l'écrivons clairement à la page 11 de nos propositions relative à ce projet de loi : http://www.snptes.fr/IMG/pdf/lppr_snptes.pdf

Bonne lecture


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Graindesable le 05 Septembre 2019, 10:51:11
Bonne rentrée à tous,

Content d'apprendre que le SNPTES ne lâche pas le morceau.



Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: sf161665363 le 07 F?vrier 2020, 14:13:34
Bonjour à tous,

Après 6 mois depuis le dernier post, mais surtout l'ouverture des discussion sur la LPPR, je me permet de poster sur ce fil qui à fait couler beaucoup d'encre afin de le réactiver...

Bonne journée à tous!
@++

Merci



Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: FA-ENESR Alain Favennec le 08 F?vrier 2020, 08:08:10
Bonjour,

Juste un  mot pour confirmer que le SNPTES n'a pas enterré cette revendication et qu'il essaie de sensibiliser ses interlocuteurs ministériels sur le sort de nos collègues assistants ingénieurs ITRF-ITA. Nous demandons donc bien, notamment dans le cadre de cette loi de programmation, l'intégration dans le corps des ingénieurs d'études. Cette intégration pouvant, techniquement, être radicale (fusion immédiate) ou progressive (nombre important d'assistants bénéficiant d'une liste d'aptitude dans les corps des ingénieurs d'études ITRF-ITA ).

Restant à votre disposition


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Graindesable le 02 Septembre 2020, 15:03:41
Et hop, une nouvelle pièce dans la machine avec l'avant projet du LPPR diffusé par le Snptes.
http://www.snptes.fr/IMG/pdf/avant-projet_accord_lpr.pdf

Extrait :

"Le fonctionnement des laboratoires, leur armement à bon niveau et dans les bonnes spécialités par des agents  correctement positionnés et la nécessité d’offrir à ces derniers des perspectives professionnelles valorisantes et tenant  compte de l’évolution des missions des établissements d’enseignement supérieur rendent nécessaire que soit engagé à l’occasion de la LPPR un processus de requalification des emplois des ITRF afin d’améliorer le pyramidage de la filière ITRF.

Dans cette optique, il est proposé de requalifier en flux principalement dans les BAP scientifiques :
-2000 emplois de catégorie C en catégorie B
-1000 emplois de catégorie B en catégorie A (niveau ASI)
-450 emplois d’ASI en Ingénieur d’études.

Ce sont ainsi près de 40%des emplois des BAP scientifiques qui seraient repyramidés. Un groupe de travail comprenant des signataires du présent  accord sera constitué pour préciser la  répartition des  volumes  par  branches  d’activités professionnelles et la   méthode   de   répartition par établissement. Ce repyramidage prendrait la forme d’un concours réservé  organisé  sur  la  durée  de  la  LPPR  par corps et branches d’activités professionnelles.Les demandes des établissements seront examinées chaque année lors du dialogue stratégique de gestion."

Surprenant que tous les ASI n'y aient pas accès.


Titre: Re : Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: ccedric21 le 02 Septembre 2020, 16:31:42


Ce sont ainsi près de 40%des emplois des BAP scientifiques qui seraient repyramidés. Un groupe de travail comprenant des signataires du présent  accord sera constitué pour préciser la  répartition des  volumes  par  branches  d’activités professionnelles et la   méthode   de   répartition par établissement. Ce repyramidage prendrait la forme d’un concours réservé  organisé  sur  la  durée  de  la  LPPR  par corps et branches d’activités professionnelles.Les demandes des établissements seront examinées chaque année lors du dialogue stratégique de gestion."

Surprenant que tous les ASI n'y aient pas accès.

Bonjour,
Il ne vous aura pas échappé que cela n'est que le projet brut d'un éventuel protocole d'accord. Le SNPTES défend ses mandats et notamment celui de l'intégration des ASI/AI dans le corps des IGE/IE. Les raisons et la nécessité de cette intégration prennent chaque jour plus d'intérêt et devient même une nécessité tant pour la reconnaissance des métiers et des compétences que pour des questions de mobilités pour les collègues qui se retrouvent figés géographiquement et parfois fonctionnellement.
Cordialement,

CC

 


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Graindesable le 03 Septembre 2020, 07:24:03
(https://media0.giphy.com/media/v26dch75CVR84/giphy.gif)

Content d'apprendre que le SNPTES reste fidèle à son engagement.
Cordialement,

Bonne journée !


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: SG-SNPTES le 03 Septembre 2020, 11:25:35
Bonjour,

Tant que les instances du SNPTES n'annuleront pas ce mandat, le SNPTES continuera de défendre cette position. Certaines revendications sont prises en compte plus rapidement que d'autres. Pour mémoire, le SNPTES a été créé en 1953 avec comme principal objectif d'obtenir un statut unique pour le personnel technique de l'enseignement supérieur. Il l'a obtenu en 1985. Heureusement, d'autres revendications ont été prises en compte par le ministère plus rapidement ;-)

Bien cordialement,


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: sf161665363 le 14 Septembre 2020, 11:45:48
Bonjour à tous,

j'espère que ce dossier pourra avancer dans le cadre des discussions actuelles!!!

Bon courage pour les négociations!



Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: leaud le 14 Septembre 2020, 15:45:52
Moi je n'y crois plus depuis belle lurette.


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: Xav_D le 19 Septembre 2020, 01:42:16
Bonsoir,

La démarche syndicale n'est pas de croire ou pas, elle est de négocier avec force, vigueur et des arguments qui tiennent debout (et c'est ici le cas) les mandats confiés par nos adhérents.


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: sf161665363 le 13 Octobre 2020, 07:09:39
Bonjour à tous,

et c'est encore... un échec...

pourrais t on savoir ce qui a capoté cette fois?

Parce que non seulement il n'y a pas intégration mais en plus on augmente le nombre d'ASI ce qui va rendre encore plus difficile les futures négociations (puisque ce sera encore plus de monde à intégrer...)

@++
Bonne journée à tous


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: SG-SNPTES le 13 Octobre 2020, 09:12:58
Bonjour,

Effectivement, l'intégration directe n'est malheureusement pas à l'ordre du jour, dans le cadre du protocole d'accord. La raison est toujours la même. Selon le ministère, les organismes de recherche ne sont pas favorables à cette fusion. Nous avons adressé un courrier aux présidents de l'ensemble de ces établissements pour leur demander les raisons de ce refus. Aucune réponse à ce jour...

Néanmoins, ces dernières années, les actions du SNPTES en faveur des assistants ingénieurs ont apporté des avancées significatives, pour éviter que les collègues qui ont été recrutés assistants ingénieurs passent toute leur carrière dans ce corps.

Pour mémoire, nous avons obtenu un mode de calcul des possibilités de promotion, au choix, par liste d'aptitude dans le corps des ingénieurs d'études plus favorable. À l'origine, c'était une possibilité de promotion pour cinq nominations effectuées dans le corps des ingénieurs d'études. Depuis, 2017, c'est une possibilité de promotion pour trois nominations effectuées dans le corps des ingénieurs d'études. De plus, dans le cadre, du protocole d'accord relatif à l’amélioration des rémunérations et des carrières qui vient d'être signé, il est prévu une requalification de 600 emplois d'assistants ingénieurs de recherche et formation en ingénieurs d'études. Non seulement cela permettra d'organiser des recrutements réservés, mais nous avons fait inscrire dans le protocole que ces derniers seront pris en compte dans le calcul des possibilités de promotions par inscription sur la liste d’aptitude. Il était important de le préciser, car, par exemple, les recrutements réservés types "Sauvadet" n'étaient pas pris en compte.

Nous continuerons donc de revendiquer cette intégration, mais en attendant de convaincre les organismes de recherche et le ministère, comme vous le voyez nous ne restons pas les bras croisés.

Bien cordialement,


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: sf161665363 le 13 Octobre 2020, 09:48:25
Bonjour Alain,

je ne remet aucunement en cause les avancées obtenues par le SNPTES pour les ASI; et je ne me permettrait pas de dire non plus que vous restez les bras croisés car je vois très bien votre travail sur le terrain. Cependant, ces avancées ne résolvent pas la question.

Il n'y a toujours pas d'équivalence reconnue pour les mutations dans d'autres ministères ou d'autres fonctions publiques; peut être serait il possible, comme première avancée, de travailler sur un document allant dans ce sens.

Les ASI sont utilisées comme des super techniciens (surtout depuis les recrutements possibles de tech sup à bac+2) ou comme des sous IE, selon le service et le moment voulu... en cela je comprends que les présidents ne souhaitent pas se séparer de ce corps.

Le corps ne comprends qu'un seul grade contrairement à ce qui avait été promis par la PPCR.

Bref nous avons de plus en plus l'impression de ne pas avoir de place définie.

@++
Bonne journée et encore bravo pour ces avancées.



Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: hernani le 15 Octobre 2020, 11:21:28
bonjour à tous,

Dans l'accord qui figure sur l'accueil du site, il est précisé ceci:

Dans cette optique, il est proposé de requalifier ainsi des emplois dans toutes les BAP qui concourent au développement de la recherche ou des emplois des BAP A, B, C et D dans des fonctions d’appui à l’enseignement :
- 600 emplois d’ASI en Ingénieur d’études (IGE)


Si je saisis bien, ce sont 600 emplois types qui ne seront plus considérés comme ASI mais IGE.
Les BAP E sont exclus du dispositif?

merci


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: gcalex le 15 Octobre 2020, 11:32:24
Bonjour,
combien y a t'il d'AI en France?



Titre: Re : Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: SG-SNPTES le 15 Octobre 2020, 12:38:04
Bonjour,

Si je saisis bien, ce sont 600 emplois types qui ne seront plus considérés comme ASI mais IGE.

600 emplois d'assistant ingénieur de recherche et de formation (ceux des organismes de recherche et des autres ministères ne sont pas concernés) seront requalifiés en ingénieurs d'études, dans ce cadre.

Les BAP E sont exclus du dispositif?
Certains profiteront directement de ce dispositif en se présentant aux épreuves et d'autres indirectement, car ce repyramidage va également permettre d'augmenter le nombre de possibilités de promotion par liste d'aptitude. Le SNPTES a en effet fait ajouté dans le protocole : "Ces recrutements réservés aux titulaires du corps de niveau inférieur ne viendront pas se substituer aux autres dispositifs existants (concours internes et externes et listes d’aptitude) qui seront maintenus. Les recrutements réservés seront pris en compte dans le calcul des possibilités de promotions par inscription sur la liste d’aptitude."

La branche d'activité professionnelle (BAP) E (Informatique, Statistiques et Calcul scientifique) regroupe des métiers très différents et il est évident que certains collègues assurent bien des fonctions de soutien à la recherche. Ils devraient donc pouvoir être concernés par ces recrutements réservés. Les autres pourront se présenter aux concours classiques et candidater à la liste d'aptitude, avec plus de possibilités de promotion au choix et moins de concurrence.

Bien cordialement,


Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: AI-West-Side le 16 Novembre 2020, 18:37:29
Bonjour,

Tout d'abord merci pour les informations fournies ici et ailleurs et le travail effectué.

Etant moi-même AI formation recherche (mais au sein du ministère de l'agriculture), le sujet d'intégration des AI dans le corps des IE m'intéresse.
Comme quelqu'un l'a justement évoqué plus haut, c'est un corps un peu "bâtard" si je puis dire et pas forcément bien compris/assimilé dans d'autres structures (on nous considère plutôt comme des catégories B).

Les derniers message évoquent le LPPR et notamment que "600 emplois d'assistant ingénieur de recherche et de formation (ceux des organismes de recherche et des autres ministères ne sont pas concernés) seront requalifiés en ingénieurs d'études, dans ce cadre."

Je suis moi-même AI formation recherche mais du Ministère de l'Agriculture..Suis-je rattaché néanmoins au même ministère que vous, sommes nous concernés par ce LPPR?

Merci de vos réponses.

Bonne journée/soirée.



Titre: Re : Intégration des assistants ingénieurs das le corps des ingénieurs d'études
Posté par: SG-SNPTES le 22 Novembre 2020, 14:05:49
Bonjour "AI-West-Side",

Les personnels des établissements d'enseignement agricole ne sont malheureusement pas concernés.

Bien cordialement,